lumière sur les visages

of 28 /28
RÉGION DE LONGUEUIL ET SECTEUR MONTÉRÉGIE-OUEST 2018 LAURÉATS ET FINALISTES grandsprixsst.com Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail Lumière sur LES VISAGES de la prévention !

Upload: others

Post on 18-Apr-2022

9 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: Lumière sur LES VISAGES

RÉGION DE LONGUEUIL ET SECTEUR MONTÉRÉGIE-OUEST

2018LAURÉATS ET

FINALISTES

grandsprixsst.com

Commission des normes, de l’équité,de la santé et de la sécurité du travail

Lumière sur LES VISAGES

de la prévention !

Page 2: Lumière sur LES VISAGES

Ce document est réalisé par la Direction régionale de Longueuil, en collaboration avec la Direction des communications et des relations publiques.

Prépresse et impression :Arts graphiques et impressions Direction des ressources matérielles – CNESST

Reproduction autorisée avec mention de la source

© Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, 2018

Imprimé sur du papier recyclé :Couverture : 100 %Pages intérieures : 100 %

Août 2018cnesst.gouv.qc.ca

Page 3: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 3

MOT DE LA DIRECTRICE

Sour

ce :

Mar

ie-F

ranc

e Ro

ulie

r

Louyse Toulouse

Nous sommes fiers de vous présenter les innovations en matière de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Toute cette créativité est développée par vous, travailleuses, travailleurs et employeurs évoluant dans les entreprises et les organismes de la région.

C’est avec beaucoup de fierté que je vous présente seize innovations retenues dans le cadre du concours régional Les Grands Prix santé et sécurité du travail.

Dans la première partie de cette brochure, vous aurez l’occasion de découvrir dix innovations issues des directions d’entreprises et de leur personnel de la région de Longueuil.

Dans la seconde partie de ce document, ce sont six innovations déployées dans les entreprises et organismes publics du secteur de la Montérégie-Ouest que vous pourrez apprécier.

Cette année, nous sommes aussi très heureux de souligner qu’un établissement d’enseignement de la région a été couronné lauréat dans la catégorie Éducation à la prévention lors du Gala national, tenu le 1er mai dernier à Québec. Félicitations aux artisans de l’école Jacques-Ouellette.

Je remercie les lauréats, les finalistes, les membres du jury national, les partenaires en santé et sécurité du travail et tous les représentants en santé et sécurité qui s’impliquent pour faire de nos milieux des endroits de travail plus sécuritaires !

Je vous invite enfin à participer en grand nombre au concours Les Grands Prix santé et sécurité du travail 2019 dès maintenant en vous inscrivant au grandsprixsst.com.

Louyse ToulouseDirectrice régionale de LongueuilCommission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail

Page 4: Lumière sur LES VISAGES

4 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Lorraine TourangeauSpécialiste en environnement, santé et sécurité, Pratt & Whitney Canada

Nathalie LaurenziDirectrice générale, MultiPrévention

Marie-Michelle GouinReprésentante santé et sécurité du travail, Université de Sherbrooke

Jacques DemersChef de l’administration des programmes de santé au travail, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre

Jean-François BeaudryChef d’équipe de la prévention-inspection, CNESST

Daniel LavigneReprésentant syndical, santé et sécurité du travail, Ville de Longueuil

Marie-Claude PalardyMembre du conseil d’administration, Syndicat de l’enseignement de Champlain

Gino MoniquiReprésentant à la prévention et technicien électrique, Rio Tinto Alcan inc.

Sour

ce :

CNES

ST

MEMBRES DU JURY

Page 5: Lumière sur LES VISAGES

DIRECTION RÉGIONALE DE LONGUEUIL

2018LAURÉATS ET

FINALISTES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 5

Page 6: Lumière sur LES VISAGES

6 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

LAURÉATPETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

GREENFIELD GLOBAL QUÉBEC INC.

PROBLÈME À RÉSOUDRELe personnel doit remplacer des variateurs de vitesse pour moteur d’un poids d’environ 55 kg en les déplaçant à bout de bras dans le cabinet électrique. Cette tâche ne peut être réalisée avec des outils de levage standards, puisque l’espace dans le cabinet électrique est trop restreint et ne laisse pas de place pour les mains des travailleurs et travailleuses. Ceux-ci doivent faire des efforts excessifs tout en risquant de subir une blessure au dos ou des écrasements des doigts et des mains.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSLa direction, les membres du comité de santé et de sécurité et le personnel du service de la maintenance et du service électrique ont collaboré à la conception d’un accessoire adapté pour une table élévatrice hydraulique mobile. Cet accessoire, nommé « E. V. E. », pour Élévateur de Variateur de vitesse Électrique, facilite la mise en place des composants électriques lourds dans les cabinets. De ce fait, le personnel devant manipuler ces composants n’a plus à faire d’efforts importants et la tâche se réalise maintenant en quelques minutes.

E. V. E.

Fabrication de produits du pétrole et du charbon

Varennes 57 travailleurs

Sophie Labonté Directrice, environnement, santé et sécurité Tél. : 450 652-1800, poste 8845

Sour

ce :

CNES

ST

Page 7: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 7

PROBLÈME À RÉSOUDRELes travailleurs doivent transvaser des peroxydes d’un contenant à un autre pour les peser avant de les ajouter à la recette. Ils placent une chaudière sur une balance et y versent du peroxyde, et ceci est fait à aire ouverte. Pour accomplir cette tâche, le port du masque à cartouches, de la visière, du tablier et de gants est essentiel puisqu’il y existe des risques d‘éclaboussures et de brûlures. Toutefois, ces pièces d’équipement restreignent les mouvements des travailleurs.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSUne équipe de travail a conçu, fabriqué et installé une station de remplissage pour les transferts de peroxydes. Une balance est intégrée à l’intérieur d’un cabinet de remplissage muni d’une porte coulissante à interverrouillage. Ce cabinet est également pourvu de boutons de commande à action maintenue. La surface de la balance en polytétrafluoroéthylène facilite le glissement de la chaudière. Cette innovation permet d’éliminer les risques d’éclaboussures et de renverse-ment. Le travailleur n’a plus à faire de manipulations dans une aire ouverte et peut ainsi porter l’équipement de protection de base.

STATION DE REMPLISSAGE AVEC BALANCE POUR PEROXYDES

Industrie chimique

Boucherville 37 travailleurs

André Goudreau Directeur Santé, Sécurité, Environnement et Qualité (SSEQ) Tél. : 450 655-0396, poste 3255

Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Celanese Émulsion – Confédération des syndicats nationaux (CSN)

CELANESE CANADA ULC

FINALISTEPETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Sour

ce :

Cela

nese

Can

ada

ULC

Page 8: Lumière sur LES VISAGES

8 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Sour

ce :

Vent

ilate

urs

How

den

Cove

nt in

c.

PROBLÈME À RÉSOUDRELorsque les travailleuses et travailleurs procèdent au nettoyage et aux tests de soudure sur une turbine, celle-ci peut se décentrer lors de sa rotation. En conséquence, un basculement de la turbine à l’endroit où une travailleuse ou un travailleur se trouve peut se produire. Les conséquences de ce basculement peuvent être fatales.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSUne équipe de travail a fabriqué et installé des guides antibasculement de turbines sur des supports. Ces guides sont munis de barres transversales assurant le maintien des turbines sur les cylindres lors de la rotation de ces dernières durant leur nettoyage et lors des tests de soudure. La position des guides est ajustable, s’adaptant ainsi aux différents formats des turbines, dont le poids peut varier entre 45 et 3 629 kg. En conclusion, l’innovation permet aux turbines de rester en place sur les cylindres de rotation. Par conséquent, les risques d’écrasement et d’efforts excessifs sont éliminés.

GUIDES DE PROTECTION ANTIBASCULEMENT DE TURBINES DE VENTILATEURS

Fabrication de machines (sauf électriques)

Saint-Bruno-de-Montarville 70 travailleurs

Solange McElreavy Responsable, santé et sécurité du travail Tél. : 579 884-8907

VENTILATEURS HOWDEN COVENT INC.

FINALISTEPETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Page 9: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 9

SYSTÈME DE FREINAGE DYNAMIQUE POUR MACHINES MUNIES D’UN MOTEUR À VITESSE FIXE

PROBLÈME À RÉSOUDRELes opératrices et opérateurs d’appareils rotatifs tels que le banc de scie, la scie à ruban et le touret à meuler risquent de s’infliger des blessures graves à cause du temps d’arrêt créé par le mouvement d’inertie. Le personnel se plaint de la haute inertie de ces machines et, par conséquent, du risque de se coincer un doigt ou une main, ou bien de subir une lacération, voire une amputation des mains.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSDans l’idée de réduire le temps d’inertie des appareils rotatifs, la direction et les membres du personnel ont fabriqué un système de freinage dynamique permettant de prévenir les blessures causées par un long temps de freinage. Dorénavant, le personnel n’a plus à se soucier d’une machine en mouvement qui continue à tourner après son utilisation. Conséquemment, les risques de lacération, de coincement ou même d’amputation des membres supérieurs sont grandement réduits.

Sour

ce :

Tech

nom

otio

n in

c.

Industries manufacturières diverses

Candiac 14 travailleurs

Claude Cyr Président Tél. : 514 933-2444

TECHNOMOTION INC.

FINALISTEPETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Page 10: Lumière sur LES VISAGES

10 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Sour

ce :

CNES

ST

LAURÉATGRANDES ENTREPRISES

PROBLÈME À RÉSOUDRELes caristes circulent dans l’entrepôt pour déplacer, décharger et charger la marchandise destinée aux magasins Ikea et à sa clientèle. Lors de la circulation des chariots élévateurs en marche avant, le champ de vision des caristes est partiellement obstrué par le mât du chariot élévateur. En conséquence, les caristes risquent de ne pas bien voir la présence des colonnes, ce qui peut provoquer des collisions. Les caristes risquent donc de s’infliger des blessures traumatiques.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSUn collaborateur travaillant comme cariste au centre de distribution a pris l’initiative de rendre les colonnes de l’entrepôt plus visibles. Il a donc créé des indicateurs s’installant à même ces colonnes. Les indicateurs ressemblent à des drapeaux, ils sont pivotants, très visibles et fixés à l’aide d’aimants et de sangles. Ces indicateurs permettent aux caristes de bien repérer les colonnes lors de leurs manœuvres vers l’avant, évitant ainsi bon nombre de collisions.

INDICATEURS PRÉVENTIFS DE COLONNES « COLONNES-AILES »

SERVICES DE DISTRIBUTION IKEA CA INC.

Commerce

Brossard 375 travailleurs

Jocelyn Veilleux Directeur de la sécurité Tél. : 450 443-3088, poste 616

Page 11: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 11

Sour

ce :

CNES

ST

PROBLÈME À RÉSOUDRELors des périodes annuelles d’arrêt majeur, l’équipe du Service de la mécanique remplace les godets fissurés fixés sur les chaînes de huit élévateurs à godet. Les godets en acier pèsent environ 34 kg. L’équipe du Service de la mécanique doit alors réaliser des efforts très importants, en plus de travailler dans une position contraignante, et ce, dans un espace exigu.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSDeux mécaniciens, appuyés par les membres du comité de santé et de sécurité paritaire, ont fabriqué un système de levage visant à agripper les godets. Ce système permet d’accrocher un godet pour en faciliter le déplacement. Cet outil est composé d’un manche, d’un treuil motorisé, d’un câble, de crochets, de poulies et de points d’ancrage. Cette innovation permet aux membres de l’équipe de remplacer les godets fissurés tout en évitant les efforts excessifs dans des positions contraignantes.

SYSTÈME DE LEVAGE FACILITANT L’INSTALLATION DE GODETS D’ÉLÉVATEURS

Fabrication de produits minéraux non métalliques

Saint-Constant 140 travailleurs

Éric Lalancette, ing. Chef du Service de l’entretien Tél. : 450 632-7750, poste 229

Syndicat des Métallos, section locale 6658

CIMENT LAFARGE INC.

FINALISTEGRANDES ENTREPRISES

Page 12: Lumière sur LES VISAGES

12 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Sour

ce :

°Ste

lpro

PROBLÈME À RÉSOUDREDurant leur quart de travail, les membres du personnel affectés au secteur de l’emballage des plinthes électriques éprouvent souvent des inconforts associés aux différentes manutentions qu’ils doivent effectuer. Il existe, pour ces travailleuses et travailleurs, des risques réels de développer des troubles musculosquelettiques (TMS). De plus, ces travailleuses et travailleurs risquent de subir une électrisation lorsqu’ils procèdent aux tests de qualité.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSDes membres du personnel, appuyés par la direction, se sont réunis afin de trouver une solution. Une équipe a ainsi conçu de nouvelles tables de travail. Il s’agit d’une table conviviale avec un espace de travail plus dégagé, et des outils ergonomiques suspendus. De plus, la direction et le personnel du secteur des plinthes ont mis de l’avant l’automatisation du processus des tests électriques et de l’emballage. Il en résulte une diminution des risques de développer un TMS. Sans oublier que la mise en place de cette innovation élimine les risques d’électrisation.

NOUVELLE AIRE SÉCURITAIRE DE PRODUCTION DES PLINTHES ÉLECTRIQUES

Fabrication de produits en métal (industrie du matériel de chauffage)

Saint-Bruno-de-Montarville 400 travailleurs

Sylvain Boucher Conseiller sénior en santé et sécurité du travail Tél. : 450 441-0101, poste 642

Syndicat des employés de manutention et de services

°STELPRO

FINALISTEGRANDES ENTREPRISES

Page 13: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 13

Sour

ce :

Com

mis

sion

sco

laire

Mar

ie-V

icto

rin

PROBLÈME À RÉSOUDRELe personnel de la maintenance dans les établissements scolaires rattachés à la Commission scolaire Marie-Victorin doit utiliser un escabeau afin de changer les tubes fluorescents au plafond. Le travailleur accomplit cette tâche seul, sans l’aide d’une ou d’un collègue de travail. Pour ce faire, il monte dans l’escabeau et en descend avec les tubes fluorescents dans les mains. En plus d’amener le non-respect des trois points d’appui nécessaires, cette méthode de travail entraîne un risque de chute.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSDans le but de corriger cette situation, un ouvrier d’entretien a conçu un support à tubes fluorescents de forme cylindrique, s’accrochant sur les modèles d’escabeaux utilisés dans les écoles desservies par la commission scolaire. De plus, durant la création de l’innovation, le concepteur s’est assuré de ne pas perforer l’escabeau et a choisi de rendre les supports amovibles. L’innovation permet de contrôler les risques de chute de hauteur et d’obtenir les trois points d’appui nécessaires lors de l’utilisation d’un escabeau. Enfin, le risque d’échapper les tubes fluorescents au sol est considérablement réduit.

SUPPORT AMOVIBLE FACILITANT LE REMPLACEMENT DES TUBES FLUORESCENTS POUR ESCABEAUX

Enseignement et services annexes

Longueuil 6 000 travailleurs

Sandra Tremblay Préventionniste en santé et sécurité Tél. : 450 670-0730, poste 3454

Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 1538

COMMISSION SCOLAIRE MARIE-VICTORIN

LAURÉATORGANISMES PUBLICS

Page 14: Lumière sur LES VISAGES

CENTRE D’ACCUEIL MARCELLE-FERRON

14 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Sour

ce :

Cent

re d

’acc

ueil

Mar

celle

-Fer

ron

PROBLÈME À RÉSOUDREPour le personnel travaillant en centre d’hébergement, les accidents lors de manœuvres avec des bénéficiaires alités sont fréquents. Ayant testé plusieurs appareils et accessoires offerts sur le marché, mais n’ayant rien trouvé pour faciliter la mobilisation des bénéficiaires, le personnel et la direction du Centre d’accueil Marcelle-Ferron ont opté pour une autre solution.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSUne travailleuse, en collaboration avec le comité de santé et de sécurité, a obtenu l’appui de la direction pour fabriquer une toile permettant de faciliter les manœuvres auprès des bénéficiaires alités. La toile est faite d’un tissu glissant qui peut être désinfecté. De plus, elle est munie d’une pochette permettant de placer la toile sous le patient à l’aide d’une languette de plastique. L’utilisation d’un rouleau en mousse servant de butée permet de stabiliser la toile. Cet outil de travail est également équipé de courroies facilitant sa fixation au lève-personne. Cette innovation permet d’éliminer les efforts excessifs et diminue les risques de développer des troubles musculosquelettiques.

TOILE MUNIE D’UNE BUTÉE RÉDUISANT L’EFFORT POUR TOURNER UN RÉSIDENT DANS SON LIT ET LE MAINTENIR EN POSITION LATÉRALE LORS DE SOINS

Services médicaux et sociaux

Brossard 373 travailleurs

Marie-Claude Pinard, CRIA Directrice des ressources humaines Tél. : 450 923-1430, poste 1169

Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, le Syndicat des Travailleuses et des Travailleurs du Centre d’accueil Marcelle-Ferron – CSN, les Professionnels en soins de santé unis

FINALISTEORGANISMES PUBLICS

Page 15: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 15

Sour

ce :

CNES

ST

PROBLÈME À RÉSOUDRELa direction de l’hôpital doit se procurer des lits spécialisés pour la clientèle bariatrique, qui est en hausse. En conséquence, un espace de rangement pour les lits standards doit être planifié, ce qui n’est pas évident lorsque l’espace de rangement et de circulation est déjà limité. De plus, ces lits spécialisés, qui sont de plus grande taille, sont difficiles à manœuvrer et n’entrent pas dans l’ensemble des ascenseurs. Par conséquent, il arrive que les préposés aux bénéficiaires doivent mobiliser des patients dans des lits qui ne sont pas adaptés à leur taille. Cette situation n’est pas sans danger pour la santé et la sécurité du personnel soignant.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSLa direction de l’hôpital, la compagnie Umano Medical, l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales et plusieurs membres du personnel ont créé un lit ajustable et électronique. Ce lit convient autant aux clientèles standards que bariatriques. Cette innovation permet aux patients d’obtenir un confort ajusté à leur taille tout en réduisant les risques, pour les préposés aux bénéficiaires, de développer un trouble musculosquelettique. De plus, il est maintenant possible de déplacer le lit sans problème.

Services médicaux et sociaux

Longueuil 2 748 travailleurs

André Laverdière Agent de gestion – Volet prévention Tél. : 514 893-4215

CSN

LIT AJUSTABLE QUI S’ADAPTE À LA CLIENTÈLE

CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MONTÉRÉGIE-EST – HÔPITAL PIERRE-BOUCHER

FINALISTEORGANISMES PUBLICS

Page 16: Lumière sur LES VISAGES

LES LAURÉATS RÉGIONAUX DE 2017

LES LAURÉATS RÉGIONAUX DE 2016

PETITES ET MOYENNES ENTREPRISESBOUSQUET TECHNOLOGIES INC.Presse automatisée pour l’embossage des tubes d’échangeur de chaleur

PETITES ET MOYENNES ENTREPRISESPRODUITS DE SÉCURITÉ TYCO CANADA LTÉEApplication mobile d’inspection

GRANDES ENTREPRISES°STELPROCabinet de nettoyage ergonomique pour appareils au service client

GRANDES ENTREPRISESARCELORMITTAL PRODUITS LONGS CANADA – ACIÉRIE CONTRECŒUR-OUEST INC.Protection sur la scie à maçonnerie

ORGANISMES PUBLICSVILLE DE LONGUEUIL – USINE D’EAU POTABLEDispositif d’entretien J/D

ORGANISMES PUBLICS

CENTRE INTÉGRÉ DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MONTÉRÉGIE-EST – HÔPITAL PIERRE-BOUCHERTable d’autopsie ajustable en hauteur et en largeur

LA CNESST EST FIÈRE DE RECONNAÎTRE LA CONTRIBUTION DE TOUS LES PARTICIPANTS

DIRECTION RÉGIONALE DE LONGUEUIL

16 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Page 17: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 17

DIRECTION RÉGIONALE DE LONGUEUIL – SECTEUR MONTÉRÉGIE-OUEST

2018LAURÉATS ET

FINALISTES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 17

Page 18: Lumière sur LES VISAGES

18 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

PROBLÈME À RÉSOUDRELes travailleuses et travailleurs doivent décharger, à partir des remorques de livraison, des piles de chaises dont les poids se situent entre 90 et 160 kg. Les remorques peuvent contenir jusqu’à 68 piles de chaises. Pour réaliser le déchargement, il faut utiliser un crochet et tirer sur la pile. Une fois les piles de chaises retirées de la remorque, le personnel de l’entrepôt doit les transporter jusqu’au secteur du vrac. Cette tâche demande des efforts importants. Le personnel risque de développer des troubles musculosquelettiques (TMS) et de subir des lésions aux doigts et aux mains. Les blessures à ce poste de travail sont imminentes !

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSLa direction et les membres du personnel ont créé le Sylvius, un support qui permet de soulever et de déplacer les piles de chaises sans effort avec l’aide d’un transpalette électrique (appareil usuel des préposés). Le Sylvius vient se glisser au bout des fourches du transpalette et permet de prendre en charge une pile de chaises à l’aide de plus petites fourches, pour ensuite stabiliser le tout avec une chaîne de métal ajustable. Le Sylvius élimine les efforts importants lors de la sortie des chaises tout en contrôlant les risques de développer des TMS, ceci en plus d’éliminer les dangers d’écrasement des doigts et des mains.

SYLVIUS

Sour

ce :

Fede

x Su

pply

Cha

in D

istri

butio

n Sy

stem

of C

anad

a in

c.

Transport et entreposage

Coteau-du-Lac 997 travailleurs

Gabrielle Smits Superviseure en ressources humaines Tél. : 450 763-6400, poste 5106

FEDEX SUPPLY CHAIN DISTRIBUTION SYSTEM OF CANADA INC.

LAURÉATGRANDES ENTREPRISES

Page 19: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 19

PROBLÈME À RÉSOUDRELes employés effectuant du travail de bureau en position assise ont peu de possibilités de varier leur posture, ce qui occasionne des inconforts. L’absence de variabilité des positions durant le quart de travail de huit heures entraîne des risques ergonomiques.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSLa direction, avec la participation du comité de travail et du comité santé et sécurité, a mis en place des postes de travail ajustables afin de permettre le travail en alternance assis et debout. Le projet s’adresse aux membres du personnel qui en font la demande, avec l’appui d’un billet médical. L’implantation de ces postes de travail ajustables assure une diminution des positions statiques et des douleurs qui y sont associées, en plus de réduire les risques ergonomiques pour les travailleuses et travailleurs effectuant du travail de bureau.

IMPLANTATION DE POSTES DE TRAVAIL AJUSTABLES DANS LES BUREAUX

Sour

ce :

Gro

upe

Mel

oche

inc.

Fabrication de produits en métal (fournisseur de pièces et d’assemblages mécaniques pour l’industrie de l’aéronautique et de la défense)

Salaberry-de-Valleyfield 200 travailleurs

Joëlle Lanctôt Conseillère aux ressources humaines et coordonnatrice de la formation Tél. : 450 371-4646, poste 197

GROUPE MELOCHE INC.

FINALISTEGRANDES ENTREPRISES

Page 20: Lumière sur LES VISAGES

20 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

PROBLÈME À RÉSOUDRELes travailleurs de l’usine de filtration doivent transporter des chaudières d’hypochlorite de sodium pouvant peser jusqu’à 20 kg. Ainsi, il est nécessaire de monter dans l’escabeau avec les pièces d’équipement de protection individuelle requises tout en ayant la chaudière dans les mains, pour la vider par-dessus les épaules, dans le grand réservoir. Les travailleurs ne réussissent pas de cette façon à respecter les trois points d’appui, en plus de travailler à bout de bras en transportant un produit chimique. Leur sécurité n’est pas assurée lors de la réalisation de cette tâche.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSDevant l’évidence de ce problème, les travailleurs sont encouragés à trouver une solution. Avec l’appui de l’employeur, les opérateurs de l’usine de filtration ont mis en place une innovation correspondant à l’implantation d’un système de récupération et de redistribution de l’hypochlorite de sodium (NaOCL) dégazé. Le système récupère le NaOCL dégazé dans un petit réservoir et le renvoie dans les conduits du réservoir principal. Les employés ne sont donc plus exposés aux risques chimiques ni aux risques de chute de hauteur puisqu’ils n’ont plus à manipuler le produit, ni même à utiliser l’escabeau.

RÉSERVOIR RÉCUPÉRATEUR SERVANT À RÉINJECTER L’HYPOCHLORITE DE SODIUM DANS LE SYSTÈME DE TRAITEMENT DES EAUX

Sour

ce :

Ville

de

Sala

berr

y-de

-Val

leyfi

eld 

– Us

ine

de fi

ltrat

ion

Administration publique

Salaberry-de-Valleyfield 7 travailleurs

Georges Lazurka Coordonnateur administratif Tél. : 450 370-4770, poste 4855

Le syndicat des cols bleus de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield – Confédération des syndicats nationaux (CSN)

VILLE DE SALABERRY-DE-VALLEYFIELD – USINE DE FILTRATION

LAURÉATORGANISMES PUBLICS

Page 21: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 21

PROBLÈME À RÉSOUDRELorsque les pompières et pompiers sont appelés à combattre le feu pendant plusieurs heures, ils doivent s’assurer de répondre à leurs besoins de base, comme se nourrir, s’hydrater et s’abriter contre les intempéries. Le véhicule « poste de commandement » n’est pas conçu pour subvenir à ces besoins ni pour éviter les contaminations entre l’équipement de combat et l’endroit où les pompiers peuvent se restaurer.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSÀ la suite d’un événement majeur survenu en mars 2017 et à une publication officielle de la CNESST concernant l’entretien des vêtements de protection pour la lutte contre les incendies, l’employeur et les travailleurs ont décidé de modifier le véhicule pour mieux répondre aux besoins de l’équipe lors des interventions de longue durée. Ils ont ainsi créé trois aires distinctes à l’intérieur du camion, soit le vestiaire, la cuisinette et le poste de commandement. Ces trois aires leur permettent d’éviter la contamination croisée, tout en offrant des aires de repos adaptés. Ce nouveau poste de commandement permet de fournir les conditions optimales pour les équipes sur le terrain.

POSTE DE COMMANDEMENT MOBILE AVEC AIRE DE RÉHABILITATION

Sour

ce :

Régi

e in

term

unic

ipal

e d’

ince

ndie

du

Lac

Sain

t-Fra

nçoi

s

Administration publique

Saint-Zotique et Les Coteaux 40 travailleurs

Michel Pitre Directeur du service incendie Tél. : 450 217-9335, poste 2

Le syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ), section locale Lac Saint-François

RÉGIE INTERMUNICIPALE D’INCENDIE DU LAC SAINT-FRANÇOIS

FINALISTEORGANISMES PUBLICS

Page 22: Lumière sur LES VISAGES

22 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

PROBLÈME À RÉSOUDREAu début de la période estivale, la municipalité procède à l’embauche de plusieurs travailleuses et travailleurs saisonniers. Ces derniers n’ont aucune notion en santé et sécurité du travail. Ils reçoivent des informations de la part de leurs collègues de travail au fur et à mesure que l’été avance. L’employeur constate alors, en cette saison, une augmentation du nombre d’accidents de travail et de la gravité de ceux-ci.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSLa direction, par l’entremise de six comités de santé et de sécurité et avec la participation des membres du personnel de la municipalité et des partenaires de l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur « affaires municipales », a élaboré un guide de poche portant sur la santé et la sécurité du travail. Dans ce guide, on trouve les obligations des travailleurs et de l’employeur, en plus des risques connus à surveiller et des procédures sécuritaires à appliquer. Le guide est distribué lors d’une nouvelle journée de formation obligatoire. Par conséquent, cela permet au personnel saisonnier d’être bien informé en matière de santé et de sécurité du travail.

GUIDE DE POCHE SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Sour

ce :

Ville

de

Chât

eaug

uay

Administration publique

Châteauguay 450 travailleurs

Caroline Dumouchel Conseillère en ressources humaines Tél. : 450 698-3043

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), section locale 1299

FINALISTEORGANISMES PUBLICS

VILLE DE CHÂTEAUGUAY – TRAVAUX PUBLICS

Page 23: Lumière sur LES VISAGES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 23

PROBLÈME À RÉSOUDRELa municipalité de Vaudreuil-Dorion désire trouver une façon originale de promouvoir une culture de santé et de sécurité du travail chez les membres de son personnel dans l’ensemble de ses services. Ceci, dans le but de réduire les risques d’accident de travail et de maladie professionnelle.

MESURES PRÉVENTIVES ET RÉSULTATSUn comité d’orientation, qui regroupe tous les comités de santé et de sécurité du travail, décide donc de réaliser une vidéo amateur visant à souligner les bons coups en matière de santé et de sécurité du travail. La vidéo présente les réalisations que les travailleuses et les travailleurs des différents services ont mises de l’avant pour diminuer les risques d’accident et de maladie professionnelle dans leur milieu de travail. La participation des membres du personnel a permis de créer un sentiment d’appartenance et de renforcer la culture de la santé et la sécurité du travail à la Ville de Vaudreuil-Dorion.

VIDÉO DU BILAN DES RÉALISATIONS EN VUE DE PROMOUVOIR LA CULTURE EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Administration publique

Vaudreuil-Dorion 363 travailleurs

Susy Boyer Conseillère santé, sécurité et mieux-être au travail Tél. : 450 455-3371, poste 2065

Le syndicat manuel des travailleurs et travailleuses de Vaudreuil-Dorion – CSN, SCFP, SPQ

Sour

ce :

Ville

de

Vaud

reui

l-Dor

ion

FINALISTEORGANISMES PUBLICS

VILLE DE VAUDREUIL-DORION

Page 24: Lumière sur LES VISAGES

LES LAURÉATS RÉGIONAUX DE 2017

LES LAURÉATS RÉGIONAUX DE 2016

GRANDES ENTREPRISESFEDEX SUPPLY CHAIN DISTRIBUTION SYSTEM OF CANADA INC.Table d’impact

GRANDES ENTREPRISESLES ALIMENTS DARE LTÉELe transpalette John Dare

ORGANISMES PUBLICSVILLE DE CHÂTEAUGUAY – TRAVAUX PUBLICSCréation d’un escalier sécuritaire et ergonomique pour le service de bibliothèque roulante

LA CNESST EST FIÈRE DE RECONNAÎTRE LA CONTRIBUTION DE TOUS LES PARTICIPANTS

DIRECTION RÉGIONALE DE LONGUEUIL – SECTEUR MONTÉRÉGIE-OUEST

24 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Page 25: Lumière sur LES VISAGES

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

NOTES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 25

Page 26: Lumière sur LES VISAGES

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

NOTES

26 | LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Page 27: Lumière sur LES VISAGES

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

__________________________________________________________________

NOTES

LES GRANDS PRIX SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL | 27

Page 28: Lumière sur LES VISAGES

INSCRIVEZ-VOUS !

grandsprixsst.com

SEREZ-VOUS LES PROCHAINS LAURÉATS ?

DC20

0-98

7-1L

OVA

L (2

018-

08)