l'info-coop novembre 2011

Download L'Info-Coop novembre 2011

Post on 23-Mar-2016

215 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Bulletin mensuel coopératif de la Montérégie!

TRANSCRIPT

  • LInfo Coop vol. 10 no . 3 , octobre 2011

    Depuis le souper du prsident en dcembre 2010 auquel

    jai eu le plaisir de convier des coopratives sexprimer sur leurs besoins, lquipe de la CDR sest affaire concerter le plus grand nombre dacteurs rgionaux. Lobjectif? Faire de 2012 une exprience porteuse et concrte pour le mouvement coopratif montrgien.

    On sait quil peut tre difficile pour une entreprise en d-marrage ou en dbut de vie de dvelopper un plan mar-

    keting toff, ne serait-ce que par manque de temps ou

    de ressource. la demande gnrale, le plan daction

    2012 vise offrir davantage de visibilit aux coopratives.

    Pour le lancement, la CDR a voulu organis un vne-

    ment festif et rassembleur. Qui de mieux que M. Claude

    Bland, cooprateur chevronn et engag dans notre

    cause, pour mobiliser les troupes En tant que coopra-teurs ou partenaires, je vous invite activement tre des

    ntres le 16 novembre prochain et vous joindre tout un

    rseau dactions internationales qui visent, justement, faire reconnatre le modle coopratif.

    Cest un appel tous!

    Lancement du plan daction 2012: une belle visibilit attend les coopratives montrgiennes Par Jacques Collins, prsident

    Le 16 novembre prochain, la CDR lancera officiellement lAnne internationale des cooprati-ves en Montrgie, rsultat dune anne de concertation et mobilisation.

    ditorial

    Prsentation du plan daction

    Confrence de M. Claude Bland, ancien prsident du Mouvement Desjardins et professeur associ lcole des sciences de la gestion de lUniversit du Qubec Montral 2012: Il est temps de se mobiliser! :

    LAnne internationale des coopratives est une occasion privilgie pour le mouvement coopra-tif de se positionner en tant qualternative au modle actuel. Lactualit rcente le dmontre : le systme conomique tel quon le connat est en crise. Mais comment pallier liniquit et aux carts de richesse quont engendrs les excs du no-libralisme? Les coopratives, par les valeurs humaines et sociales quelles prnent, peuvent contribuer changer le monde, et ainsi le rendre plus juste.

    Coquetel coopratif sur ambiance jazz

    Venez clbrez avec nous le coup denvoi officiel de

    lAnne internationale des coopratives!

    Dans le cadre du Rendez-vous coopratif de la Montrgie, la CDR est fire de vous inviter au

    vnement gratuit Inscription et informations en ligne: www.cdrm.fcdrq.coop/activites/lancement-2012

    www.macoopdereve.com

  • LInfo-Coop Octobre 2011 Page 2

    Afin de demeurer comptitif sur le march de lemploi, offrir des avantages sociaux ses employs tels quune assurance collective est primordial. En tant que gestion-

    naire ou directeur dune cooprative, ce dfi peut de-venir ardu, dautant plus quil peut savrer onreux de trouver un programme dassurance collective pour de petites coopratives.

    Le programme de la FCDRQ a lavantage dtre natio-nal par le biais des CDR. En participant, la cooprative

    augmente le volume dadhrents, renforant ainsi le pouvoir de ngociation de tous auprs des assureurs et,

    long terme, contribue diminuer les primes.

    Les personnes intresses peuvent communiquer avec

    M. Jimmy Turcotte, conseiller en rgimes dassurance collective chez SAGE Conseillers en avantages sociaux

    inc au 1.877.622.8550 poste 209.

    Pour tlcharger le formulaire de demande dinforma-tions, consultez notre site Internet la section Outils

    (cdrm.fcdrq.coop/outils).

    Notez que la cooprative assure doit devenir ou de-

    meurer membre de la CDR.

    Une assurance collective pour les coopratives Par Claire LHeureux, directrice gnrale

    Depuis plus de deux ans, la Fdration des coopratives de dveloppement rgional Qubec

    (FCDRQ) propose aux membres des CDR un programme dassurance collective. Lavantage princi-pal pour les coopratives adhrant ce programme est la possibilit doffrir ses employs ou membres travailleurs des produits dassurance moindre cot.

    Actualit

    >>>

    La coop du mois

    Le Loup rouge aura bientt quatre ans. Depuis prs

    dun an que le commerce a dmnag sur la rue Prin-ce et la brasserie compte dj 19 recettes de bires

    exclusives, cres Sorel-Tracy. Sur la scne du Loup

    rouge, on a pu voir et entendre Paul Pich, Shawn Phil-

    lips, Guy Blanger, des tournois dimprovisation interna-tionaux, le Festival FAST depuis son lancement, de la

    musique de tous les genres, des artistes visuels de la r-

    gion, du thtre, des courts-mtrages, des contes, de

    lhumour, des confrences, etc.

    Pour souligner la Journe internationale des cooprati-

    ves dpargne et de crdit, un 5 7 a eu lieu le vendre-di 21 octobre o les membres travailleurs serveurs ont

    t remplacs par des employs de la Caisse populaire

    Pierre-De Saurel. Ce geste de la part de la Caisse po-

    pulaire est fort de signification pour les membres du

    Loup rouge. Cest un appui trs particulier , prcise Jan-Philippe Barbeau, prsident et membre fondateur.

    Le Loup rouge est une brasserie artisanale, un bar, un

    lieu culturel, mais aussi et surtout une cooprative de

    travailleurs. Cest pour cette raison que ses 9 membres ont

    souhait souligner la Semaine

    de la coopration 2011 en

    tant tous prsents pour par-

    tager autour dune bire arti-sanale et soreloise sur le mon-

    de meilleur quoffre la cra-tion et la prennit singulire

    des coopratives et des mu-

    tuelles au Qubec.

    Le Loup rouge, une cooprative ancre dans son milieu

    Affichez-vous ! LInfo-Coop de la CDR de la Montrgie est un outil idal pour promouvoir votre cooprative, diffuser un vnement, saluer une russite Publi mensuellement, il offre une visibilit cible et influente. Nous vous invitons nous faire parvenir vos articles avant le dernier jour de chaque mois afin quils puissent tre insrs dans notre dition suivante.

    Pour plus dinformations, contactez notre agente aux communications! 450.346.4426 / info@cdrm.fcdrq.coop

  • LInfo-Coop Octobre 2011 Page 3

    >>>

    linstar de nombreux autres acteurs socio-conomiques, le mouvement coopratif a pris position et sest prpar afin dtre en mesure de contribuer de manire positive et struc-turante ce grand mouvement de changement de propri-

    taires. Comme bien dautres acteurs, le mouvement coop-ratif constate que la grande vague de changement de pro-

    pritaires a tard se manifester, notamment parce que les

    propritaires dentreprises tardent planifier leur relve.

    Toutefois, de nombreux signes nous laissent croire que le

    mouvement de transmission dentreprises sacclre. Parmi ces dizaines de milliers dentreprises qui changeront de mains au Qubec au cours des prochaines annes, de nom-

    breuses pourraient tre acquises ou transformes en coop-

    ratives.

    La formule cooprative se prte particulirement bien la

    transmission dentreprise que ce soit par un regroupement de clients en cooprative de consommateurs, par un re-

    groupement de fournisseurs en cooprative de producteurs,

    par un regroupement demploys en cooprative de travail ou en cooprative de travailleurs actionnaire avec des par-

    tenaires ou par un regroupement mixte en cooprative de

    solidarit.

    La Fdration des CDR a dvelopp une large gamme

    doutils daccompagnement la transmission dentreprises en cooprative. Nous sommes donc bien outills et forms

    accompagner de tels projets. Ce quil nous manque prsen-tement, ce sont les moyens de sassurer que les entrepre-neurs prts vendre leur entreprise connaissent et envisa-

    gent loption cooprative ds le dbut de la planification de leur processus de transmission dentreprise. Si vous connais-sez des propritaires dentreprises qui envisagent de vendre leur entreprise, parlez-leur de la formule cooprative ou invi-

    tez-les communiquer avec nous.

    Depuis plusieurs annes, les mdias nous rapportent rgulirement que le Qubec connatra une pnurie

    dentrepreneurs pour assurer la relve des propritaires dentreprises qui se retireront des affaires au cours des prochaines annes. Selon la Fondation de lentrepreneurship en collaboration avec la Caisse de dpt et placement du Qubec, le dficit dici 2020 est anticip plus de 35 000 releveurs.

    La relve dentreprise par la formule cooprative Par Alain Saint-Jacques, responsable des services-conseils

    Les coopratives de sant en Montrgie ou lart de se rseauter

    Par Hlne Turcotte, conseillre en dveloppement coopratif

    Le 6 octobre dernier sest tenue Roxton Pond une rencontre rgionale des coopratives de sant de la Montrgie, afin de discuter des opportunits de dveloppement de projets en commun en prvention de la

    sant. Cette rencontre de rseautage organise par la CDR a permis aux six coopratives prsentes d-changer leur expertise et se concerter en vue de rpondre leurs proccupations locales.

    Chaque cooprative a pu exposer son mode dorganisa-tion et les initiatives entreprises en prvention et promotion

    de la sant. Lobjectif de la rencontre tait de rflchir en-semble sur des opportunits de mettre en commun des ini-

    tiatives ou des ressources pour dvelopper des activits ou

    services. De bonnes ides ont merg et les coopratives

    de sant sont intresses sengager ensemble dans lla-boration dune initiatives commune dans le cadre de lan-ne internationale des coopratives.

    Cette rencontre de rseautage sinscrit dans le cadre dun projet financ par la Confrence rgionale des lus (CR)

    Montrgie-Est. En effet, la CDR accompagnera la Coop-

    rative de solidarit sant Lac Champlain dans une expri-

    mentation de dpistage prcoce visant le dveloppement

    des avant