l’hormonothérapie féminine: science et bon sens

Download L’hormonothérapie féminine:  Science et bon sens

Post on 12-Feb-2016

24 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

L’hormonothérapie féminine: Science et bon sens. Par D re Sylvie Demers , M.D. Ph.D. Omnipraticienne; Biologiste et Ph.D. en médecine expérimentale (génétique moléculaire humaine) Centre m énopause- a ndropause Outaouais Congrès La thérapeutique 15 septembre 2011. Introduction. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Lhormonothrapie fminine: Science et bon sens

    Par Dre Sylvie Demers, M.D. Ph.D. Omnipraticienne; Biologiste et Ph.D. en mdecine exprimentale (gntique molculaire humaine)Centre mnopause-andropause Outaouais Congrs La thrapeutique 15 septembre 2011

  • Introduction

  • Les mdecins (et les femmes) doivent tre mieux informs afin que les femmes cessent de souffrir inutilement et dtre mal traites

    Hormonothrapie fminine = controverse! Les messages vhiculs sont continuellement contradictoires.On confond tout! (par ignorance)

    Il est temps davoir de vritables dbats:Pourquoi les hormones fminines, en particulier les estrognes, ont-elles la rputation dtre dangereuses voire cancrignes?Ceci envoie un message ngatif aux femmes, car les estrognes constituent lessence mme de la fminit.Dailleurs, les hormones fminines sont les seules hormones humaines faisant lobjet de mpris. Ce mpris est lourd de consquences pour le bien-tre, la sant et la dignit des femmes.

  • Quest-ce que la mnopause?

    La mnopause naturelle est cause par le vieillissement des ovaires responsable dune diminution radicale de production des hormones par les ovaires, et en particulier:Estradiol-17 Progestrone Testostrone

    Symptmes principalement causs par les faibles taux dhormones fminines dficit en progestrone (souvent le premier dficit la prmnopause) et en estradiol-17

    Cliniquement, la mnopause se traduit par un arrt des saignements utrins depuis environ un an.d au faible taux destradiol

  • Hormones fminines(estradiol-17 et progestrone)

    Les hormones fminines sont les hormones qui exercent le plus de fonctions dans le corps humain.

    Au moins 153 gnes diffrents ragissent aux estrognes et 150 gnes la progestrone. Ce qui est en soi exceptionnel et suggre fortement un nombre impressionnant de fonctions diffrentes. (Laganire J. et al. (2005) Proceedings of the National Academy of Sciences, Vol. 102, p. 11651-11656; Leo J.C.L. et al.(2005) International Journal of Cancer, Vol. 117, p. 561-568.)

    Les hormones fminines agissent peu prs partout dans le corps humain, ce qui explique lahurrissante diversit des symptmes (insomnie, perte dnergie, anxit, dpression, bouffes de chaleur, douleurs musculaires, douleurs articulaires, ballonnement, baisse de libido, tourdissements, etc.) et des signes (ostoporose, problmes cardiaques, prise de poids, perte de cheveux, scheresse gnralise, vieillissement acclr de la peau, incontinence urinaire, etc.) que peuvent exprimenter les femmes lors de la chute de leur taux en hormones fminines.

  • Objectif 1:Effectuer lvaluation clinique pralable la prescription de lhormonothrapie fminine

  • MarieMarie, 51 ans, juge et mre de deux jeunes adultes, vient vous consulter parce que depuis prs de deux ans, elle a des bouffes de chaleur frquentes et intenses. Elle souffre galement dinsomnie svre, se sent puise, dprime et irritable. "Cest rendu que tout mnerve. Lautre jour, je ne pouvais mme plus endurer la respiration de mon mari!"

    Elle ajoute les larmes lil: "Ma relation avec mon mari est tendue, ma libido est zro et je ne fais plus lamour parce que la pntration me fait trop mal mme avec les lubrifiants."

    Depuis environ 8 ans, Marie se lve le matin avec des raideurs musculaires. "Jai parfois limpression quun camion mest pass sur le corps! Jai mal partout!" Marie na pas dantcdent mdical, si ce nest une utrectomie il y a 6 ans pour des saignements abondants.

    Marie est bien informe et sait pertinemment que ses symptmes sont dus sa prmnopause ou sa mnopause et ne comprend pas pourquoi en 2011 nous traitons encore si mal les femmes pour leurs symptmes de mnopause. "Je trouve cela rvoltant! Et pourtant, nous les femmes, nous vivons la moiti de notre vie en prmnopause-mnopause!" clame la juriste.

  • HistoireAntcdents mdicaux personnels diagnostics mdicauxchirurgiesallergies (en particulier aux arachides)MdicamentsProduits naturels

    Antcdents familiaux significatifs en particulier cancer du sein et des ovaires

    Raison de consultationSymptmes de prmnopause-mnopauseRevue des systmes liminer la prsence de problme(s) autre(s) que la prmnopause-mnopause

  • Questionnaire prmnopause-mnopause

    Bouffes de chaleur (incluant sueurs nocturnes): _________________________________Impression de fatigue: _______________________________________________________Douleurs musculaires ou articulaires (absentes lorsque jeune adulte): _______________Qualifier douleurs (p. ex.: raideurs musculaires, arthralgies) et endroits: _____________________________________________________________________________________

    Cycles menstruels:Rgularit: ________________________________________________________________________Longueur moyenne des cycles: ________________________________________________________Qualifier les saignements (abondants, caillots): __________________________________________Dure des saignements menstruels:____________________________________________________Dysmnorrhe:_____________________________________________________________________Mastalgie, ballonnement: _____________________________________________________Scheresse vaginale:_________________________________________________________ Incontinence urinaire: Envie plus frquente duriner:_____________________________ Fuite leffort (toux, rires, exercices): ______________________

    Impression de se sentir dprime: _____________________________________________Impression de se sentir anxieuse: ______________________________________________Trouble du sommeil (qualifier):________________________________________________Impression davoir des sautes dhumeur (irritabilit, nervosit): ____________________Perte de mmoire: ___________________________________________________________Baisse de libido: ____________________________________________________________

    Classification: Intensit nulle (0), faible (1), modre (2), forte (3)

  • EXAMEN PHYSIQUESelon les recommandations pour le groupe dgeEn particulier, examen des seins, pression artrielle, prise de poids et test PAP

  • EXAMENS PARACLINIQUESMammographie (invitation)Labos:FSH, estradiol, bilan thyrodien, prolactine et Hb Ce que je demande galement: cortisol, LH, progestrone, testostrone et DHEA-S (55 ans et plus).Jai dvelopp une expertise dans les dosages hormonaux.

    la mnopause:Les taux de FSH et de LH sont levs (FSH gnralement > 25 UI/l);La FSH est environ deux fois plus leve que la LH;Le taux destradiol est gnralement infrieur 80 pmol/l.

  • Objectif 2:Comparer les diffrents mdicaments offerts afin de guider les patientes dans leur choix

  • MarieVous revoyez Marie quelques semaines plus tard et vous lui faites part de vos observations:Histoire compatible avec un diagnostic de mnopauseExamen physique complet normalBilans sanguins concordant avec un diagnostic de mnopause2 bilans similaires faits 2 semaines dintervalle (utrectomie) Voici le 1er bilan:Bilan thyrodien, prolactine et Hb normauxCortisol lgrement levFSH: 72 UI/l, LH: 36 UI/lEstradiol: 37 pmol/l, progestrone: 0,9 nmol/l, testostrone: 0,7 nmol/l

    Vous lui offrez de prendre de lhormonothrapie fminine pour soulager ses symptmes de mnopause.

    Marie vous dit quelle a beaucoup entendu parler des hormones fminines bio-identiques et vous demande votre opinion sur le sujet.

  • Bref rappel de ltude WHI une dose de 0,625 mg dECE et de 2,5 mg dAMP chez des femmes dge moyen de 63 ans (dbut) - 69 ans (fin):Les ECE (estrognes conjugus quins, p.ex.: Premarin) sont associs une augmentation du risque thromboembolique. Par contre, il est important de reconnatre que les ECE sont galement associs une diminution du risque de fractures, de cancer du sein, de cancer colorectal, dinfarctus et de dcs. (The Womens Health Initiative Steering Committee. (2004) The Journal of the American Medical Association.Vol. 291, p. 1701-1712.)LAMP (actate de mdroxyprogestrone, p. ex.: Provera) est associ un risque accru dinfarctus, de cancer du sein et aussi de cancer du poumon. (Writing Group for the Womens Health Initiative Investigators (2002) The Journal of the American Medical Association. Vol. 288, p. 321-333; Mastorakos G. et al. (2006) New York Academy of Sciences. Vol. 1092, p. 331-340; Chlebowski R. T. et al. (2009) Lancet. Vol. 374, p. 1243-1251.)LAMP est souponn tre nocif plusieurs gards, incluant un rle cancrigne.Lorsque dbuts avant lge de 60 ans, les ECE avec et sans AMP comportent plus de bienfaits que de risques, et sont associs une diminution statistiquement significative des dcs de 30%. Les bienfaits sont attribuables aux estrognes. (The Womens Health Initiative Steering Committee (2004) The Journal of the American Medical Association. Vol. 291, p. 1701-1712.)

  • Une seule tude a suffi pour condamner sans appel lhormonothrapie fminine lchelle plantaireLes rsultats de ltude WHI sont trs mal compris, et ce, de faon totalement injustifie: Seul risque observ aves les estrognes conjugus quins: augmentation du risque thromboembolique. Raison: - estrognes pris par voie orale - estrognes diffrents de ceux produits par le corps des femmes Tous les autres risques sont associs lactate de mdroxyprogestrone. Et encore l, les risques ont t mal compris.risque augment de 26% de cancer du sein = augmentation de 0,8 cas de cancer du sein pour 1 000 femmes/an (risque faible)Lactate de mdroxyprogestrone est une substance artificielle: il nest pas une hormone fminine. Lactate de mdroxyprogestrone possde plusieurs proprits diffrentes voire contraires de la progestrone.

    De faon plus grave, les nombreux bienfaits des estrognes sont passs sous silence.

    Les hormones bio-identiques ne prsentent pas les risques associs aux hormones non bio-identiques.

  • Hormones non bio-identiquesEstrognes con

Recommended

View more >