lettre en or à un imam

Post on 30-May-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 8/9/2019 Lettre en Or un Imam

    1/48

    Lettre en Or un Imam

    - 1 -

    LLEETTTTRREE EENN OORRAA UUNN IIMMAAMM

    O Allah fait nous voir la Vrit en tant que Vrit et

    accorde nous de nous y conformer, et fais nous voir le faux en

    tant que faux et accorde nous de nous en carter.

    Toute reproduction partielle ou intgrale de louvrage est autorise par lauteur. Et

    quAllah rcompense quiconque le fait sans en altrer le contenu et sans chercher entirer un profit matriel, mais uniquement pour la satisfaction dAllah Taaala

  • 8/9/2019 Lettre en Or un Imam

    2/48

    Lettre en Or un Imam

    - 2 -

    - Introduction -

    Un Frre, quAllah Taaala lui fasse Misricorde et le garde, crit une Lettre en Or un Imam reconnu pour sa sincrit, son attachement envers le Qoran et la Sunnah, et sonamour envers la Communaut Musulmane. Cette lettre fut adresse cet Imam car il sestavr que ce dernier a t influenc par les ides des pseudo salafis 1qui lui ont mis des

    1 Nous disons pseudo salafis pour dsigner cette secte dobdience Mourdji-a, Djahmiya qui se dissimulederrire les apparences trompeuses dobservance rigoureuse de la Sunna, et dans un formalisme simpliste, maisqui en ralit sont loin du manhadj des Salafs dans tout ce qui drange le taghout (le tyran usurpateur de laSouverainet dAllah) Parmi les caractristiques les plus flagrantes de lgarement de ces mourdji-a moderneson peut citer : - Le fait de limiter la foi la conviction intrieure et la parole et ne pas considrer les actescomme faisantpartie intgrante de la Foi, mme sils reconnaissent en thorie, et en thorie seulement, ladfinition quont donn les Salafs sur la Foi. Ceci sert leur manhadj dviant puisque ds lors, grce cette faussecroyance aucun des tyrans apostats ne peut tre tax de kfir. - Autre caractristique plus que dtestable chez cesderniers est celle qui consiste sriger en dfenseurs farouches et impitoyables des tyrans apostats quigouvernent les pays musulmans, au point de calomnier, de balancer et de chercher discrditer les frres quidfendent le Tawhd dont fait partie le Droit exclusif dAllah lgifrer pour les hommes et le Devoirdappliquer Sa Charia Ainsi ces gars ne se rvoltent et ne sinsurgent que lorsque lon dnonce les tyrans

    chers leur cur, alors que ces derniers sont coupables de toutes les formes dapostasies sans parler de leursinjustices et de leurs crimes, ce que seul le menteur, le fou ou lhypocrite peuvent nier Et il a dit vrai le SalafAn Nadhr Bni Chomayl ( ) rahimahullh, qui fait partis des Mouhadetheen (Spcialiste en Hadeeth)et qui un jour pronona cette phrase : je suis entr vers al Ma'moon, alors il dit : Comment t'es tu rveill oh Nadhr ? Alors je dit : Dans la bont, oh Ameer al Mu'mineen Il demanda : qu'est- ce que l'irjaa' ? Je rpondis : Une religionqui est d'accord avec les Rois, ils gagnent de la dunya avec cela, et perdent de leur religion Alors il dit : Vous avez dit lavrit [al-Bidaayah wan-Nihaayah de al-Haafith Ibn Katheer, vol. 10/276] Et comme dit l'Imam Ahmad : "Rapprochezvous d'Allah par la haine des Mourji-a, cette oeuvre tant des plus nobles selon moi" La Religion des pseudosalafis est celle qui protge et dfend le taghout.Autre dviance des pseudo salafis est celle qui conduit affirmer et dfendre en sappuyant sur lopinion de leurs gourous que le fait dappliquer ou davoir recours une autre lgislation que celle dAllah -azza wa djalla- nest pas un acte de grande mcrance excluant delIslam, sopposant ainsi au Consensus rapport par nos salafs comme nous allons le voir bi idhnillah. Et je neparle mme pas de leur attitude hautaine et mprisante lgard des autres Musulmans laquelle les a conduit

    leur approche sectaire et superficielle de lIslam et quAllah dmasque les imposteurs qui derrire desapparences de fervents dfenseurs de la Sunna se sont rangs dans le camp des tyrans apostats allis des croisset des sionistes et qui ont retard le Djihd et donc une des principales causes de llvation de la ParoledAllah -azza wa djalla- et de la victoire de la Umma.

    Ces No Mourdji-a sont donc ceux qui disent La foi est paroles, actes et croyance, augmente et diminue rejoignant par l en lapparence les sunnites Salaf, mais ils dfinissent la mcrance comme tant le dmentitdu cur, le reniement du coeur et la lgalisation du coeur uniquement. Chez eux, la mcrance ne peut arriverque dans le cur et la croyance, et non par des actes ou des paroles. Leur dfinition de la mcrance est encontradiction vidente avec leur dfinition de la foi. En effet, si on limite la mcrance au cur, cela impliqueque tant que la foi est prsente dans le cur, lhomme reste croyant mme si les actes et les paroles extrieuresde foi et de monothisme venaient disparatre. De mme, celui qui viendrait a abandonner le monothisme dansses paroles, en attestant que Allah est le troisime de trois par exemple, ou de ses actes en offrant un sacrifice

    une idole, mais dans son cur dteste son acte ou sa parole, croit en sa fausset et croit que la guide est lislamet ladoration dAllah uniquement, mais que la seule raison qui le pousse faire cela est par exemple lobtentiondun emploi, ou dune somme dargent, oule mariage avec une femme ou autre, et bien daprs la croyance de

  • 8/9/2019 Lettre en Or un Imam

    3/48

    Lettre en Or un Imam

    - 3 -

    Ambiguts (Shubuhats), au point de faire des prches et des sermons dans lesquels il adnonc ceux qui considrent que les dirigeants actuels des pays arabes et musulmans sontdes kuffars et quil faut donc les destituer de lautorit quils ont usurp .

    Cet imam a qualifi, ceux qui ont lanc juste titre lanathme (en arabe : takfr 2) sur

    les tyrans apostats qui svissent dans le monde musulman, de khawridj3

    et qui suiventcertains illumins . Les arguments sur lesquels sappuient les affirmations de cet imamsont essentiellement les hadiths concernant lobissance qui est due selon la Sharia toutgouverneur Musulman, mme sil commet certaines injustices ou perversits Ce sontdailleurs uniquement ces hadiths que les pseudo salafis considrent quil faut appliquer sur lasituation actuelle concernant les despotes sanguinaires et les tyrans apostats qui dirigent lesTerres dIslam. Il sest mme appuy, pour argumenter son avis, de paroles dorientalistes etde mthodes de certains non musulmans comme la rvolution chez les marxistes

    ces mourdjia une telle personne serait un croyant et non un mcrant, car il na pas reni lislam ni dmentit leQoran, ni na rendu permis un interdit. Ceci est le summum de lgarement

    La vrit est que les salafs sont unanimes pour dire que la mcrance peut se produire par une croyance, un acte, une paroleou un doute. Les salafs taient unanime aussi pour dire que les hommes ne peuvent juger et considrer que les actes et parolesextrieurs des hommes, car seul Allah connat les croyances des curs, ceci est dmontr par le Qoran, la Sounnah et leconsensus des rudits.

    2 Le takfr fait rfrence un verdict lgal de la Charia et doit donc, comme tous les verdicts de lIslam tre mis enapplication et ne doit pas tre dnigr ou rejet aux oubliettes comme cherchent le faire les pseudo salafis et adeptesdautres sectes dviantes qui sont en train duvrer, plus ou moins directement, la lacisation de lIslam . Ce jugement et

    ce verdict a son importance car lapplication de fondements et de rgles essentiels de lIslam en dcoule. Ainsi, celui qui n esait pas faire la diffrence entre un Musulman et un kfir ne peut faire allgeance aux Croyants et se dsavouer du mcrantet mettre en pratique un des principes de base du Tawhd que lon appelle El wala wal bara (lallgeance et le dsaveu).Ainsi il est vident que le comportement quun Musulman a ou doit avoir envers un autre Musulman nest pas le mme quecelui quil doit adopter vis--vis dun ennemi dAllah. Et la Charia elle-mme dlimite de faon bien prcise les droits et lesobligations de chacun. Comment donc dans le cas de lignorance totale de ces rgles du takfir peut on mettre en application l aLoi dAllah azza wa jalla- ? Il est vident que cette approche des pseudo salafis qui ds que le mot kfir est prononc,sempressent de qualifier de takfiris ceux qui lance lanathme sur leurs tawghit, ne conduit justement quau retardement de lapplication de la Charia Et nous ajoutons pour finir que ceux qui ne veulent pas entendre parler du takfir sontprcisment les premiers tiquetter et dnoncer les autres Musulmans en les qualifiant de takfiri, irhabi (terroriste),intgristes ect

    3 Le nom de cette secte gare de lIslam fait rfrence ceux qui se sont rebells contre Ali Ibn Abi Tleb,quAllah lagre, parce quil avait accept durant le conflit qui lopposa Mowiya, quAllah lagre, larbitrage de deux

    autres Compagnons : Amro ibn el Ass, et Abou Mouss, quAllah agre tous les Compagnons Suite cela douze millehommes qui taient dans les rangs de Ali ibn Abi Tleb se retirrent dans une contre nomme El Haroura, faisant scissionavec Ali, do leur nom de khawrij, littralement ceux qui sont sorti , se sont soustraits de lautorit de Ali quAllahlagre Ils proclamrent alors que le jugement ne devais appartenir qu Allah et quen ayant accept le jugement deshommes pour arbitrer le conflit qui les opposait, Mowiya et Ali ainsi que tous leurs partisans avaient apostasi, se basantsur une interprtation errone des Textes Cet vnement fut lorigine de lmergence de cette secte qui au fil du tempssest ramifi Leurs croyances et leur dogme contiennent plusieurs dviances selon les branches respectives. Au fil dutemps ils en sont venus considrer que la base chez ceux qui se pretendent musulmans est le kufr jusqu la preuve deleur islamit, ils considrent pour la majorit dentre eux que laccomplissement dun grand pch vaut son auteurlenfer ternel et par la suite certains groupes parmi eux se sont mis considrer comme mcrants tous ceux qui nefaisaient pas allgeance leurs chefs et qui nmigraient pas vers euxCeci les a conduit comba