les echos de saint-maurice - digi- echos de saint-maurice 3 sition, ce vendredi 8 toujours, a permis

Download LES ECHOS DE SAINT-MAURICE - digi- ECHOS DE SAINT-MAURICE 3 sition, ce vendredi 8 toujours, a permis

Post on 15-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

    Edition numrique

    Jean-Bernard SIMON-VERMOT

    Chronique de l'Abbaye

    Dans Echos de Saint-Maurice, 2003, tome 98a, p. 2-16

    Abbaye de Saint-Maurice 2014

  • 2 LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

    Les mois passent de la Toussaint Pques, que dvnements. Il nest pasquestion de tout relater : juste de quoise rafrachir la mmoire et le curpour se rappeler que, sous la grisaille duquotidien, Dieu est l, invisible, noussollicitant sans bruit, agissant mystrieu-sement en nous et dans le monde.

    Premier novembre 2002

    En la fte de la Toussaint,Mgr Benot, un vque du Togo, nousfait la joie de sa prsence ; en concl-brant avec nous, la fin de la messe, iladresse aux fidles quelques paroles cha-leureuses, ce qui, comme si lon tait enAfrique, lui attire des applaudissements !En communaut, il nous donne des in-formations sur les sept diocses du Togo,qui totalisent 50 sminaristes.

    Samedi 2 novembre

    On se souvient de l ExpditionGroenland laquelle prirent part, sousla responsabilit de notre confrre An-toine Salina, une trentaine de jeunes ducollge et dailleurs en juillet-aot der-nier : un cho enthousiaste en est donnsamedi et dimanche au collge plu-sieurs centaines de personnes, des vuesdiaporama lappui.

    Vendredi 8 novembre

    Ces vendredi, samedi et dimanche,une exposition Portes ouvertes aux ar-chives , prsente dans les vitrines ducollge attire prs de 2000 visiteurs. Levendredi 8 a t loccasion dune con-frence de presse pour prsenter lexpo-sition et annoncer louverture officielledu site Internet de nos archiveswww.aasm.ch. Le vernissage de lexpo-

    CHRONIQUE DE LABBAYE

    Mgr Henri Salina a pris la parole pourremercier les donateurs et leur remettre une

    clef symbolique des archives.

  • 3LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

    sition, ce vendredi 8 toujours, a permis lAbbaye et la Fondation des archi-ves de remercier les principaux dona-teurs par la remise des fameuses clefs promises depuis longtemps. 74 clefs ontt distribues au cours dune crmo-nie anime par la trompette de DarioMaldonado et au cours de laquelle sesont exprims NNSS. Joseph Roduit etHenri Salina, Mme Franoise Vannottiet MM. Olivier Roduit, Remo Becci etRaymond Lonfat. La presse a largementcouvert cet vnement important pournos archives.

    La mmoire du pass est indispen-sable pour bien vivre aujourdhui etsorienter vers lavenir, car, comme le di-

    sait un confrre maintenant dcd, lavenir de notre abbaye est dans sonpass .

    Dimanche 10 novembre

    loccasion de la Journe despeuples , le mouvement Parole et Mis-sion organise une rencontre mission-naire au collge de labbaye. Les conf-rences, les changes, les chants crentun esprit douverture, de dialogue,damiti bien ncessaire dans un mondede plus en plus menac par un dange-reux repli sur soi. Climat douverturequi se traduit aussi dans la liturgie : unemesse de rite maronite est clbre labasilique en arabe, sauf la conscrationqui est chante en aramen, la languevivante du temps du Christ.

    Vendredi 15 novembre

    Un remarquable Oratorio en lhon-neur du bienheureux Maurice Tornay,notre confrre du Grand-Saint-Bernardmartyris en 1949 au Tibet attire un trsnombreux public. Cet oratorio, Le Curde Yerkalo, voque la vie de celui qui sen-tit trs vite lappel du Seigneur se don-ner entirement lui : son enfance LaRosire, ses tudes au collge de Saint-Maurice, son entre lHospice duGrand-Saint-Bernard, sa maladie, puisson dpart en mission dans les marchestibtaines, son dvouement auprs deses paroissiens, enfin lhostilit des la-mas et sa mort dans une embuscade. Ilpasse dans cette musique et ces chantsun souffle intense didal, de foi, dlanjoyeux vers la saintet. Le texte, crit parJacques Darbellay, plein de posie, sou-vent dhumour et de pittoresque, de ten-sion dramatique aussi, est bien mis en

  • 4 LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

    valeur, sur une musique dOscar Lagger,par un orchestre et plusieurs chursvillageois en tout 150 acteurs .Cest dire lampleur de cet oratorio.Mme si on peut regretter que les der-niers passages refltent une conceptionde la mission quelque peu dpasse de-puis Vatican II, ce qui tait invitable lpoque et vu lapersonnalit dub i enheureuxMaurice, cetoratorio nouslaisse le tmoi-gnage ardentdun religieux etdun prtre d-cid allerjusquau boutde lui-mme au service deDieu et de sesfrres. preuvele succs quilconnut, le len-demain encore,ainsi quOrsires la se-maine suivante.

    Des travaux dans lAbbaye

    Dans la seconde moiti de novem-bre, les travaux de restauration de lailecentrale de labbaye entrent dans unephase intense : des ouvriers manu-vrant de bruyants marteaux-piqueursventrent le dallage du rez-de-chaussepour installer de nouvelles conduites.Les semaines suivantes seront gnrale-ment plus silencieuses. On voit souventla grue gante tourner par-dessus le toitpour apporter ciment, tubulures et

    autres instruments ; une cage descaliersest construite neuf, la toiture sera bien-tt entirement refaite. Encore quelquesmois et une nouvelle salle du chapitresera prte pour nos runions, des cham-bres commodes et claires accueillerontles novices au deuxime tage, et au troi-sime, des htes et des confrres. Notre

    chanoine-architecte Claude Martin,qui a lil attentif sur le chantier, donne loccasion des conseils aviss, et pro-fite de ces travaux pour se plonger danslhistoire des constructions de labbaye :ce qui nous vaut un bel album illustrde photos et de schmas racontant cettehistoire depuis lincendie qui a ravag la fois labbaye et la ville en 1697.

    Vendredi 22 novembre

    Le groupe Saints Nicolas etDorothe de Fle propose une cin-quantaine de participants trois jours de

    Lancienne bibliothque abbatiale sera transforme en salle capitulaire.

  • 5LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

    rflexion et de prire sur les problmesactuels de la pauvret et de la souffrancedans le monde. Cest un appel la foiet lengagement des chrtiens uvrantdans les milieux conomiques et politi-ques. Logs au Foyer franciscain, ilsviennent la basilique pour lEucharis-tie clbre samedi par Mgr Joseph Ro-duit et dimanche par Mgr HenriSchwery. Au collge, des confrences etdes tmoignages entre autres par le DrXavier Emmanuelli, fondateur de M-decins sans frontire, par le professeurXavier le Pichon, gophysicien et parDominique Lambert, professeur enBelgique montrent comment la doc-trine sociale de lglise peut donner unjuste clairage aux problmes actuels dumonde conomique, politique et cul-turel.

    Samedi 23 novembre

    Le soir la basilique, lEnsemblevocal, pour la Sainte Ccile, donne unconcert spirituel : la messe de Durufl,des pices de Csar Franck et dOlivierMessiaen crent une belle atmosphrereligieuse.

    Mardi 26 novembre

    Dans une session dune journe La Pelouse, les textes de la Passion desmartyrs dAgaune par saint Eucher sonttudis par les Surs de Saint Mauriceet quelques confrres de labbaye, avecdes exposs de Jean-Claude Crivelli etYannick-Marie Escher. Ce qui permet tous, en se plongeant nouveau dansnos origines, de mesurer tout ce que laspiritualit du martyre nous apporteaujourdhui. Cette rflexion se poursui-vra le 25 mars, jour de lAnnonciation,

    dans une rencontre qui nous donnerale got de continuer cette formationpermanente propos de tous les as-pects de notre vocation.

    Du 25 au 29 novembre

    Une Semaine culturelle arm-nienne organise au collge pour les tu-diants intresse galement la commu-naut ainsi que, pour certaines sances,les gens de ville. Des confrences, desexposs, des projections, des chantsnous font dcouvrir les grandeurs, lesluttes et les preuves de la civilisationlargement mconnue du peuple arm-nien, qui a t christianis ds le pre-mier sicle, alors quil avait dj 1000ans dhistoire. Le contact avec plusieursArmniens venus nous parler de leur vieet de leur pays, ou encore ce prtre ar-mnien chantant au chur des hym-nes religieuses, nous ont rendue trsproche lme de ce peuple.

    Samedi 7 dcembre

    Une veille de prire prparatoire la fte de lImmacule-Conception(clbre lundi vu que le 8 est diman-che de lAvent) commence lgliseSaint-Sigismond par une mditation surle thme de leau, symbole de la vie, etsachve en notre basilique par lEucha-ristie prside par Mgr Brunner ;Mgr Roduit, lui, sest rendu Sion pourles mmes clbrations mariales :change qui est le signe de la bonneentente entre le diocse et le territoireabbatial.

    Dimanche 8 dcembre

    Comme chaque anne en Avent,lOrchestre du Collge et des Jeunesses

  • 6 LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

    Musicales de Saint-Maurice donne unconcert de Nol trs attendu : des pi-ces de Hummel, Ives, Haydn et deSchumann, avec une prestation remar-quable du jeune violoncelliste XavierPignat, apportent beaut et joie festiveaux nombreux auditeurs prsents.

    Lundi 9 dcembre

    Nous accueillons un vque grecorthodoxe, Mgr Iakovos, mtropolite deNauplie dans le Ploponse, accompa-gn dun moine, professeur de tholo-gie et dun lac. Ils sont venus dans les-poir de retrouver les reliques dun saintvque de leur pays qui aurait pass Agaune au VIIIe sicle. Vaines recher-ches ils ne repartent pas cependantsans nous laisser du miel et du vin deGrce.

    Jeudi 19 dcembre

    La priode des cours sachve parune messe pour les tudiants, chante

    en bonne partie en anglais par un en-semble vocal ad hoc ; demain, ce serapour eux le dbut des vacances de Nol.

    Samedi 21 dcembre

    Nouveau concert, inhabituel celui-l : le Chur dAngleterre - Tenebrae faitentendre la basilique des chants deNol, Christmas Music, dont la mlodieet les accords, allant dune extrme dou-ceur de violentes dissonances, sontdun effet prenant.

    Mardi 24 dcembre

    Le soir, lOffice des Vigiles nousprpare la joie de Nol. Il est suivi,pour ceux qui ne vont pas en ministreen paroisses, par une collation au rfec-toire du noviciat. Frre Paul, dontltonnante mmoir

Recommended

View more >