les consommateurs connectés

Download Les consommateurs connectés

Post on 27-Jan-2017

517 views

Category:

Business

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Diapositive 1

Etude complete:www.digitaslbi.com/connectedcommerce2015

Les appareils connects tels que les tablettes et les smartphones sont en train de rvolutionner les pratiques dachat.

Pour aider les marques mieux comprendre ces nouveaux consommateurs connects, DigitalLBi a effectu pour la deuxime anne conscutive un grand sondage international dans pas moins de 17 pays (Australie, Belgique, Chine, Danemark, Emirats arabes unis, France, Allemagne, Hong Kong, Inde, Italie, Japon, Pays-Bas, Singapour, Espagne, Sude, Royaume-Uni et USA) sur les tendances mergentes en matire dachats connects.

Ltude rvle o, pourquoi et dans quelles mesures les dernires tendances technologiques ont transform les habitudes dachat des consommateurs.

Cette prsentation met en lumire les conclusions tires en Belgique. METHODOLOGIELtude a t conduite en ligne entre les 5 et 25 mars 2015.

Echantillonnage: 1,000 utilisateurs dinternet par pays, gs de plus de 18 ans (mthode des quotas: genre, ge, profil conomique et social, rgion).

USAGELes SMARTPHONES revtent une importance croissante chaque tape du parcours du client.

Quels appareils les Belges possdent-ils et comment les utilisent-ils?

QUELS SONT LES DISPOSITIFS UTILISES?Lusage dun appareil mobile est aujourdhui rpandue tous les pays

USAGESMARTPHONE68% en 201539% en 201454% en 201529% en 201483% en 201568% en 201459% en 201552% en 2014TABLETTEORDINATEUR PORTABLEORDINATEUR12% en 2015Wearable devices

Les bELGES utilisent en moyenne 4.8 appareils2.6 en 2014

TabletTES ET smartphoneSTaux de pntration parmi la populationTABLETteSmartphoneBases: globales en %

USAGE

E-COMMERCEPartout, tout le temps, de toutes les maniresComment les nouveaux consommateurs connects font-ils leurs achats?

COMPORTEMENT DACHAT SELON LES APPAREILSLes achats en ligne sont devenus courants dans tous les pays bien quil existe certaines diffrences en terme de maturit

E-COMMERCE

SMARTPHONE14%de la populationen 201521%de la populationen 201554%de la population en 201553%de la populationen 2015TABLETteOrdinateur portableordinateur

En Belgique, le-commerce nest pas encore arriv maturit. Le pays est nanmoins class #9 au Global Retail E-Commerce Index (ATKearny) comme lun des plus prometteurs. Grce un nombre croissant dacheteurs en ligne, le potentiel de croissance de la Belgique est de 82%. Les rsultats actuels se justifient par la lenteur de pntration de lusage de linternet (mobile), li son prix lev sur le march. Les chiffres pauvres en matire de-commerce (mobile) sont eux lis au manque de plateformes se prtant le-commerce et labsence de solutions de paiement mobiles.

DES ACHETEURS SE CONNECTENT HABITUELLEMENT A LEUR COMPTE PERSONNEL E-COMMERCE POUR LEURS ACHATS EN LIGNE

11% le font toujours.

39%Je veux avoir accs aux articles que jai consults lors de mes visites prcdentesJe veux recevoir des offres marketing et promotionnelles personnalises33%32%Je ne veux pas avoir re-entrer mes donnes personnelles et mon compte bancaire chaque foisLIDENTIFICATION DANS LE-COMMERCELa personnalisation est un facteur cl de la performance65% E-COMMERCE

PERSONNALISATION Lors de leurs achats en ligne, 79% des consommateurs sattendent recevoir des offres spciales et des rductions.

Pour 51% des acheteurs les offres sur-mesure calques sur leurs achats antrieurs ou sur leur profil dutilisateur ont de limportance.

40% des consommateurs accordent de limportance aux offres bases surce que les autres ont achets43% des consommateurs dclarent acheter plus sur les sites qui leur offrent des expriences personnalises.

32% achtent plus souvent, 30% achtent plus de produits.

COMMERCELe magasin de briques et de pierres est de retour.

Mais il doit voluer; tre plus souple, plus digital, plus connect aux consommateurs

25%en 2015

18% en 2014Magasin

SOURCES DINFORMATIONSles principales sources sont:COMMERCEGlobalement, Internet apparait comme la principale source dinformations:Les sites des distributeurs et les applications sont les premires sources dinformations digitales dans la plupart des pays, particulirement aux USA, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.Les comparateurs de prix viennent ensuite (46%), ils sont plus largement utiliss en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark et au Japon. 37% des acheteurs utilisent le site ou lapplication dune marque (spcialement aux USA, en Belgique, en Sude, Singapour et en Australie). 33% des consommateurs consultent les commentaires et les avis disponibles en ligne (principalement en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark et en Sude).

Les sources hors-ligne restent importantes- Lorsque des informations sur un produit ou un service sont ncessaires. Le point de vente reste une source dinformation importante (16%); principalement en Belgique, au Danemark, en Espagne et en Italie. - lentourage immdiat (amis, famille, collgues) vient en seconde position (15%); le phnomne est plus rpandu en Asie (Chine, Hong-Kong, Singapour et Inde)

18%en 2015

16% en 2014APP & site webdu dtaillant

16%en 2015

14% en 2014Famille & amis

8%en 2015

n.a.Sites de comparaison de prix

Le nombre lev de commerces physiques en Belgique sexplique par leur proximit et la densit. Ce phnomne est entre autres li ladoption lente et tardive de le-commerce.Les enseignes doivent tre en mesure de se rinventer pour rsister la pression de la vente en ligne. Comparativement, les magasins physiques peuvent garder lavantage en mettant laccent sur lexprience client au lieu de viser un roulement lev. Une stratgie de distribution canaux multiples* y contribue fortement.

Belgian data:25% store (second highest number after Denmark)

Remarkable brand websites or apps score 13% the highest of all

*Omnichannel retailing: stratgie de vente qui combine e-commerce et vente dans un magasin physique.

IMPACT DU PORTABLE SUR LACHAT EN MAGASIN

Laccs simplifi linformation sur les produits en magasin grce aux tlphones portables influe sur le processus dachat: 53% des utilisateurs dinternet sont influencs par leur tlphone et 10% ont dj fait des achats via ce mdium.

UTILISATION DES APPAREILS MOBILES DANS LES MAGASINSCOMMERCEDES DETENTEURS DE SMARTPHONE LONT DJ UTILISE EN MAGASIN. 69% EN 2014.

Lusage du smartphone en magasin est encore plus dvelopp Duba et en Asie (Chine, Hong Kong, Singapour et Inde) o ce chiffre atteint 90%.

77%

Des utilisateurs de smartphone pensent quinternet et les smartphones ont change leur faon dacheter en magasin. 30%

PORTABLELE PORTABLE, moteur du changement.

Il est lassistant de shopping personnel des consommateurs.

MOB

PORTABLE14%des utilisateurs de smartphone ont achet en ligne via leur portable dans les 30 derniers jours

Lachat sur tlphone mobile est plus dvelopp Duba (39%), en Asie et aux USA (44%) quen Europe et en Australie, o ce chiffre atteint en moyenne 20%. LES PAIEMENTS MOBILESLes achats via les tlphones portables ont augments, mais restent loin derrire en terme dachats en ligne totaux (80%).47%des utilisateurs de smartphone seraient prts lutiliser pour rgler leurs achats en magasin

6% lont dj fait. 49% en Inde, 34% aux USA.

58%des consommateurs utilisent leur smartphone pour se connecter internet au moins une fois par jour. Ce qui reprsente le chiffre le plus bas de ltude.Singulirement, 10% des utilisateurs de smartphone belges nutilisent jamais leur portable pour aller sur internet. LES ACCROS DU SMARTPHONE

MOB

PORTABLE

14%des dtenteurs de smartphone lont utilis pour faire des achats en ligne dans les 30 derniers joursachats

77%des dtenteurs de smartphone lont dj utilis en magasin

53% en 2014En magasinTHE SMARTPHONE GATELes smartphones jouent un rle central dans la relation entre consommateurs et magasins.

27%des dtenteurs de smartphone lont utilis pour faire des recherches en ligne dans les 30 derniers jours

recherche

MEDIAS SOCIAUXLes medias sociaux influencent un nombre croissant dachats en ligne et hors-ligne.

SOCIAL

Forte utilisation et influence sur les achats-> acteurs clsInfluence moyenne sur les achats et usage croissant-> nouveaux leaders?Influence moyenne sur les achats et usage bas-> Challengersusage rare et basse influence sur les achats-> peu rceptifs a le-shopping?Taux de pntrationUsage total parmi la populationInfluence sur les achats parmi les utilisateurs de medias sociauxLinfluence DES MEDIAS SOCIAUX travers les 17 pays

37% des utilisateurs de Pinterestdclarent tre influencs par Pinterest

35% des utilisateurs Facebook dclarent tre influencs par Facebook

35% des utilisateurs dInstagramdclarent tre influencs par Instagram

36% des utilisateurs de YouTube dclarent tre influencs par la plateforme

40% des utilisateurs de Google+ dclarent tre influencs par Google+

SOCIALINFLUENCE DES RESEAUX SOCIAUXSUR LES PRATIQUES DACHATFacebook et Sina Weibo en Chine sont les mdias sociaux les plus susceptibles dinfluencer les achats.les utilisateurs des rseaux sociaux dclarent acheter plus de produits DES marques quils suivent sur les rseaux sociaux en magasin.

60% en Chine, 18% aux Pays-Bas.24%

Chart12.73.20.8

Valeur Y 1

Feuil1Valeurs des XValeur Y 10.72.71.83.22.60.8Pour mettre jour le graphique, entrez des donnes dans ce tableau. Les donnes sont enregistres automatiquement dans le graphique.

Chart12.73.20.8

Valeur Y 1

Feuil1Valeurs des XValeur Y 10.72.71.83.22.60.8Pour mettre jour le graphique, entrez des donnes dans ce tableau. Les donnes sont enregistres automatiquement dans le graph