les cartables أ©le 2008-2009/cartable.pdfآ  menأ©es par d’autres groupes de la fing sur...

Download Les cartables أ©le 2008-2009/cartable.pdfآ  menأ©es par d’autres groupes de la FING sur les tendances

Post on 24-Jul-2020

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Les cartables électroniques

    Rapport du groupe de travail de la FING

    Sous la direction de Daniel Kaplan

    Fondation internet nouvelle générationLe s

    Ca hi

    er s

    de l’

    In te

    rn et

    N um

    ér o

    D eu

    x

  • LES CARTABLES ÉLECTRONIQUES

  • LES CARTABLES ÉLECTRONIQUES

    L’ÉLÈVE, LE PROF ET LEUR CARTABLE DANS L’ÉCOLE DE DEMAIN :

    RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA FING

    SUIVI DES CONTRIBUTIONS DE Eddie Saintot, Liliane Borrel et Jean-Louis Borrel

    Christian Martel Thierry de Vulpillières

    Patrick Altman

    Sous la direction de Daniel Kaplan Avec le concours de Shahira Dalifard

    FINGLES CAHIERS DE L’INTERNET NUMÉRO DEUX

    Déjà paru

    Internet (tome 1). Les technologies de demain Jean-Michel Cornu

    Cahiers à paraître

    Internet (tome 2). Les usages de demain Jean-Michel Cornu

    Mobilité et Nomadisme

    © FING – Fondation internet nouvelle génération 70, rue Amelot, 75011 Paris http://www.fing.org contact : cahiers@fing.org

    Directeur de publication : Jacques-François Marchandise Coordination éditoriale : Hubert Guillaud

    ISSN : en cours

  • AVANT-PROPOS

    S’il est un pan de la société qui s’est emparé des technologies numériques, c’est l’éducation ; s’il est des acteurs concernés et actifs de l’appropriation des TIC, ce sont les enseignants et leurs élèves. L’organisation des connaissances au service des apprentissages est l’un des champs les plus fertiles de l’inno- vation sociale permise par ces technologies, et c’est à un réel besoin, exprimé simultanément en de nombreux endroits, que tentent de répondre les propo- sitions technologiques, éditoriales ou pédagogiques que l’on regroupe sous le nom de « cartables électroniques ».

    Ces tentatives sont hétérogènes, par leurs origines et par leurs ambitions. Leur observation est fertile. Ce second cahier de l’internet rend compte d’une année d’échanges au sein de la FING, consacrés aux cartables électroniques, et qui ont rassemblé une centaine de participants, en ligne et en réunions de travail, et permis de confronter des informations et témoignages originaux. Le rapport de synthèse de ces travaux a été rédigé par Daniel Kaplan, délégué général de la FING, auteur ou directeur d’une dizaine d’ouvrages consacrés aux TIC et à leurs usages. Il a fait l’objet d’échanges et d’enrichissements par le groupe jusqu’à sa forme actuelle. Il est prolongé par quatre contributions : le témoignage d’enseignants du lycée professionnel Julie Daubié de Laon, la vision de Christian Martel, chef du projet « cartable électronique » de l’uni- versité de Savoie, la contribution de Thierry de Vulpillières, chef du projet « cartable électronique » des éditions Bordas et Nathan, et l’analyse de Patrick Altman. Loin d’épuiser le sujet, les auteurs ont pour ambition de le mettre en débat, de mettre en commun leurs interrogations, de poser la question de la cohésion de ces démarches pour les enseignants et les élèves, de suggérer des pistes pour l’action publique. Sur l’un des principaux sujets d’usage des TIC, il s’agit de tirer le meilleur parti de ces expériences audacieuses, au service de la qualité de l’enseignement, et dans le respect de l’égalité des chances.

    Jacques-François Marchandise.

    7

  • 9

    SOMMAIRE

    Introduction 13

    Synthèse 15

    Première partie 21 De l’expression au concept

    Seconde partie 25 La question posée à l’école

    Troisième partie 35 Les expériences de « cartable électronique » en France

    Quatrième partie 71 Prendre en compte les dynamiques technologiques et d’usage dans les TIC

    Cinquième partie 81 Les enseignants, les élèves, les parents face au capitalisme électronique

    Sixième partie 89 Le « cartable électronique » dans la société de l’information (et l’école) de demain

    Septième partie 117 Esquisse de conclusion et recommandations

    Annexe 123

    Contributions Eddie Saintot, Liliane Borrel, Jean-Louis Borrel 131 Christian Martel 141 Thierry de Vulpillières 147 Patrick Altman 151

    Qu’est-ce que la FING 154

    Trouver de l’information sur le site de la FING 156

    Bon de commande 159

  • ÉLECTRONIQUES, VIRTUELS, NUMÉRIQUES

    L’ÉLÈVE, LE PROF ET LEUR CARTABLE DANS L’ÉCOLE DE DEMAIN

    RAPPORT DE SYNTHÈSE

  • Introduction

    Le terme de « cartable électronique » est un faux ami. Parce qu’il fait référence à un objet familier, il semble à chacun désigner un concept clair et bien iden- tifié. Parce qu’un projet a attiré l’attention médiatique depuis la rentrée 2000, nous risquons d’oublier que cette expression née dans les années 1980 a déjà connu plus d’une dizaine d’incarnations différentes, voire antagonistes.Associé à l’ordinateur et aux réseaux, le « cartable » se décline aussi sous forme vir- tuelle, numérique, etc.

    Au terme d’une première réunion organisée autour de la présentation d’un des projets en cours d’expérimentation, la FING a pu constater la richesse du sujet, mais aussi l’intérêt que pouvait représenter pour les acteurs engagés le fait de disposer d’un lieu d’échange neutre, dégagé des enjeux politiques et commerciaux du présent, et permettant de croiser des approches technolo- giques, sociologiques, pédagogiques et économiques. La réunion s’est trans- formée en groupe de travail. Celui-ci a également pu tirer profit des réflexions menées par d’autres groupes de la FING sur les tendances technologiques, les usages des TIC, le nomadisme ou encore le « fossé numérique ».

    Le rapport « Cartable numérique » de la FING est le résultat de plus d’une année de travail de la part du groupe. Il synthétise l’information rassemblée dans les réunions du groupe, les entretiens menés avec les responsables d’ex- périmentations de terrain et de projets nationaux, les enquêtes publiées ou réalisées par la FING. Son objectif est de proposer une analyse du concept de cartable numérique, de faire progresser la réflexion sur les conditions de réus- site des projets, d’identifier des pistes de travail qui nous semblent prioritaires, et de définir les scénarios alternatifs qui nous semblent, à partir de cette réflexion, pouvoir être explorés.

    Nous espérons qu’il contribuera à faire avancer le débat, à nourrir la réflexion des acteurs et à guider l’action.

    ***

    13

  • SYNTHÈSE

    Le rapport « Cartable numérique » de la FING est le résultat de plus d’une année de travail de la part du groupe de travail « Éducation ». Il synthétise l’information rassemblée dans les réunions du groupe, les entretiens menés avec les responsables d’expérimentations de terrain et de projets nationaux, les enquêtes publiées ou réalisées par la FING. Son objectif est de proposer une analyse du concept de cartable numérique, de faire progresser la réflexion sur les conditions de réussite des projets et de suggérer des pistes de travail nouvelles.

    1 - Un concept aux multiples incarnations Cartable électronique,numérique,virtuel,e-cartable… au travers des 12 pro- jets que la FING a recensés rien qu’en France, le concept de « cartable élec- tronique » se décline sous des formes très diverses,voire apparemment contra- dictoires.

    Les mêmes mots ne désignent pas les mêmes choses. L’expression « car- table électronique » permet en réalité d’utiliser une image familière, qui renvoie au lien entre l’école et la maison, entre l’univers personnel de l’élève et l’univers collectif de la classe, pour suggérer l’intégration des technolo- gies de l’information et de la communication (TIC) au cœur même de la relation pédagogique, du fonctionnement de l’école et du processus d’en- seignement.

    Tous les projets ont en revanche un point commun : celui de faire passer l’usage de l’ordinateur à l’école de l’anonyme au personnel. Il s’agit de doter chaque enseignant et chaque élève d’un espace numérique personnel, enri- chi d’outils et de contenus, et relié de différentes manières aux espaces col-

    15

    LE CARTABLE ÉLECTRONIQUE

    14

    Ce rapport est une pièce apportée au débat et un support de discussion. La FING n’a pas vocation à « dire le vrai » sur un sujet de cette nature, pas plus qu’à représenter les intérêts d’une des parties au débat. Toutes les analyses et les conclusions du rapport ont vocation à être discutées. Le site de la FING (www.fing.org) et le groupe « éducation » sont ouverts à tous ceux qui sou- haiteront réagir ou apporter leur pierre à une seconde édition de ce rapport.

    ***

    La FING souhaite remercier tous les membres du groupe de travail, et notam- ment les responsables des projets qui se sont présentés lors des différentes réunions ou qui ont bien voulu répondre à nos questions : Christian Martel (université de Savoie) ; Stéphane Gaultier et Patrick Altman (Editronics) ; Emmanuel Pasquier, Nicole Turbé, Thierry de Vulpillières (Vivendi Universal Publishing) ; Pierre-Louis Ghavam (Conseil général des Landes). La FING remercie tout particulièrement Jean-Pierre Quignaux (UNAF) de nous avoir mis la puce à l’oreille ; Luc Machard (Délégation interministérielle à la famille) et Antoine Grézaud (Ministère de la Famille et de l’Enfance) pour leur sou- tie