l’élimination rénale des médicaments

Download L’élimination rénale Des médicaments

Post on 07-Jun-2015

3.144 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Llimination rnale des mdicamentsFatty_Box@hotmail.fr

:IntroductionTrois tapes concourent la formation finale de lurine:La filtration glomrulaire du sang,la rabsorption des substances essentielles et lexcrtion tubulaire des dchets du .mtabolisme Ces principales fonctions urinaire reposent sur plusieurs organes, qui constituent:Lappareil .urinaire

Lappareil urinaireLappareil urinaire comprend deuxreins responsable de la production de lurine.Chaque rein est reli un uretre: voie de conduction de lurine vers la vessie,l ou elle saccumule avant dtre rejete

:Macro morphologie du reinUne fine capsule: lisse et rsistante qui recouvre la surface externe du rein. Elle a pour fonction dassurer la protection de lorgane

est laLe cortex ou le cortex cortics:zone la plus superficielle, de 1.2cm dpaisseur, de couleur jaune rougetre caractrise par laprsence unique de tubules Une couche interne plus profondedans le parenchyme rnal :la mdullaire ,caractrise par lexistence de pyramides de Malpighi. Cest ce niveau que seffectue la jonction entre le parenchyme rnal proprement dit et les calices qui se runissent pour former le bassinet

De fines traves conjonctivessparent le tissu rnal en plusieurs lobes parfois visibles la surface du rein,ces lobes ont laspect de cnes tronqus,et sont disposs de telle faon que lurine puisse tre dverse dans le bassinet

Le nphron; glomrule + tubule

Le glomrule

:GlomrulaireIl comporte un peloton capillaire: Cette formation vasculaire spcialise dans les processus de.filtration

:Le tubuleCest une succession de segments tubulaires, dans lordre:le tube proximale ,lanse de HENLE , letube distal et letube collecteur.Ce sont toutes des structures creuses, qui ont des proprits trs prcises de transportdeau, dlectrolytes et des substances organique, En outre ces segments interviennent dans la formation de lurine finale par la rabsorption et lexcrtion tubulaire

Les fonctions du Rein

a)-La filtration du sang et llimination des dchetsle sang est filtr au dpart du nphron dans le glomrule donnant naissance environ 100 ml durine. Les protines et les cellules sont retenues,alors que leau est limine avec toute les autres substances dans le tubule urinifre,La majeure partie de ce filtrat retourne ensuite dans le sang a travers la parois tubulaire(la rabsorption) le reste(environ (1 ml durine) est limin (lexcrtion

b)-Le mtabolisme des protines et llimination des dchets azotsLe rein joue un rle dans le catabolisme des protines,il a en plus pour fonction dexcrter les produits terminaux sous forme dure, dacide urique et de cratinine par la filtration glomrulaire

c)- Le contrle de lquilibre hydro-lectriqueconsiste limiter les variations de volume de losmolarit par llimination des sels et de leau et de maintenir le PH sanguin constant par une rgulation dlimination des ions H+ et HCO3 en fonction de leur absorption dans lorganisme et des processus respiratoires et mtaboliques

d)-Le contrle de la tension artrielleRsulte de linteraction de deux facteurs: dune part le volume sanguin qui sexplique par la filtration glomrulaire et de rabsorption proximale de sodium, et dautre part la vasoconstriction artrielle grce a la scrtion de la rnine

e)- Le contrle de lrythropose Le rein semble bien participer la production de lrythropotine intervenant dans la diffrenciation des cellules souches de la moelle osseuse en hmaties

limination des :mdicamentsLes mdicaments et leurs mtabolites s'liminent essentiellement dans l'urine et la bile. L'limination pulmonaire concerne .les produits volatils L'insuffisance de l'limination d'un mdicament se traduit par un allongement de sa demi-vie et un risque d'accumulation pouvant entraner des effets toxiques. Ceci est particulirement vrai en cas .d'insuffisance rnale

agit par trois mcanismes diffrents : filtration glomrulaire ,scrtion . tubulaireet rabsorption tubulaire

Filtration glomrulaireLe glomrule se comporte comme un filtre non slectif qui laisse passer toutes les substances dont le poids molculaire est infrieur environ 65000. L'albumine dont le poids molculaire est de 65000 ne passe qu'en quantit infime, qualifie de .microalbuminurie

Pour que la filtration se fasse, il faut que la pression sanguine soit suffisante pour permettre l'coulement du filtrat et contrebalancer la pression oncotique exerce par les protines plasmatiques, en particulier .l'albumine Le volume filtr par minute est d'environ 140 ml, soit le dixime du .dbit sanguin rnal

La composition du filtrat glomrulaire est, pour la plupart des constituants, identique celle du plasma. Comme le poids molculaire des mdicaments est bien infrieur 65000, on devrait toujours trouver une concentration identique du mdicament dans le filtrat et le plasma. Mais ceci n'est vrai que pour les mdicaments dont le pourcentage de liaisons aux protines plasmatiques est .ngligeable

La concentration du mdicament dans le filtrat qui est normalement dpourvu de protines, est en ralit identique la concentration de sa .forme libre dans le plasma Le poids molculaire des mdicaments n'tant gnralement pas le facteur limitant, leur filtration glomrulaire est essentiellement lie leur degr de fixation aux protines plasmatiques : plus ils sont lis, .moins ils sont filtrs

Scrtion tubulaireLa scrtion tubulaire consiste en un transport de substances du liquide pritubulaire vers la lumire tubulaire. Il faut rappeler que le liquide pritubulaire est constitu par du sang qui a dj t filtr au niveau du glomrule o il s'est appauvri en diverses substances de faible .poids molculaire La scrtion tubulaire qui s'effectue au niveau du tube proximal est un processus actif qui ncessite le fonctionnement cellulaire normal pour apporter l'nergie .ncessaire

Une caractristique gnrale de cette scrtion, bien mise en vidence avec les acides organiques comme l'acide paraaminohippurique, est d'tre limite par un transport maximum (Tm) : quand la concentration augmente, la scrtion tubulaire augmente jusqu' un seuil puis reste constante, contrairement ce qui se passe pour la filtration qui est proportionnelle la concentration plasmatique des

Les molcules dont l'affinit pour le transporteur est grande, comme l'acide para-aminohippurique, sont limines du liquide pritubulaire en un seul passage. La scrtion tubulaire des mdicaments est, pour l'essentiel, indpendante de leur fixation aux protines, lorsque celleci est rversible. Cette diffrence importante avec la filtration glomrulaire peut s'expliquer de la : manire suivante

au niveau du glomrule, lorsque les concentrations des formes libres de part et d'autre de la membrane se sont galises, s'agissant d'un processus passif, la filtration s'arrte. Au niveau du tubule, au fur et mesure que la forme libre du liquide pritubulaire est scrte, il y a dissociation du complexe mdicament-protine (raction dans le sens 2) et limination du .mdicament

Ainsi la scrtion tubulaire est globalement indpendante de la liaison du mdicament .aux protines Lorsque deux ou plusieurs mdicaments limins par le mme processus sont prsents simultanment dans l'organisme, ils entrent en comptition pour leur scrtion tubulaire. C'est ainsi qu'on a pu retarder l'limination de la pnicilline par .l'administration de probncide

On peut distinguer deux types de scrtion rpondant aux caractristiques que nous venons de : voir

La scrtion des acides organiquesEn plus de divers acides organiques endognes et de l'acide paraaminohippurique qui est utilis pour explorer le dbit sanguin rnal, divers mdicaments possdant une fonction acide sont scrts par le : tube rnal sous forme anionique

la pnicilline, les b-lactamines, l'acide salicylique, l'indomthacine, le probncide, les diurtiques thiazidiques, la plupart des inhibiteurs de l'enzyme de conversion et les diverses molcules conjugues. Le phnomne de comptition entre deux molcules explique que la plupart des diurtiques thiazidiques tendent lever le taux d'acide urique sanguin .en freinant sa scrtion tubulaire

La scrtion des bases organiquesOutre les bases organiques physiologiques comme la thiamine, la choline et l'histamine, un certain nombre de mdicaments basiques sont scrts par le tubule : on peut citer par exemple la quinine, la morphine, la procane, la nostigmine, l'amiloride et le .triamtrne

Rabsorption tubulaireLa rabsorption tubulaire consiste dans le passage d'une molcule de la lumire du nphron vers le sang. Elle peut se faire selon deux mcanismes : l'un actif et l'autre passif. Mais certaines molcules ne sont pas rabsorbes, comme l'acide paraaminohippurique, le mannitol, .l'insuline

La rabsorption active concerne essentiellement les substances endognes telles que le sodium, le potassium, l'acide urique, le glucose et les acides amins, et quelques mdicaments dont la structure est trs proche de celle des acides amins, par exemple l'a-mthyl.dopa

Cette rabsorption active qui ncessite un apport d'nergie s'effectue essentiellement au niveau du tubule proximal. Elle entrane, pour conserver une iso-osmolarit entre le filtrat tubulaire et le liquide pritubulaire, une rabsorption .passive de l'eau

Du fait de cette rabsorption passive d'eau, un certain nombre de substances vont se trouver dans le liquide tubulaire une concentration plus leve que dans le liquide pritubulaire. Ds lors, la seule condition pour que ces substances soient rabsorbes passivement est qu'elles puissent traverser la membrane, c'est--dire qu'elles .soient neutres et liposolubles

Le caractre neutre, c'est--dire non ionis, des acides et des bases dpend de leur pKa et du pH du milieu, d'o l'importance pour l'limination de certains mdicaments des modifications de pH de l'urine. Pour acclrer l'limination urinaire des acides, il faut alcaliniser l'urine et l'acidifier .pour les bases

Ainsi, l

Recommended

View more >