le procès de péro procès de péronne.pdf · 2016-12-06 · ... péronne est sondée par le...

Download Le procès de Péro procès de Péronne.pdf · 2016-12-06 · ... Péronne est sondée par le Bourreau

Post on 12-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Une histoire des procs de sorcellerie dans le Nord de la France la fin du Moyen-ge

    Cration 2016/2017du Collectif lIntruse

    Le procs de Pronne

  • La Compagnie3

    Rsum4

    Note dIntention6

    Le spectacle8

    Un spectacle pour lespace public10

    Un peu dhistoire11

    Bibliographie 14

    SOMMAIRE

  • 3

    La compagnie

    Le collectif lIntruse sest cr en 2014 Lille, avec la volon-t de dvelopper un thtre politique. Nous souhaitons crer des spectacles vivants, drles et sans concession qui jettent un pav dans la marre. En allant la rencontre de toutes et de tous, nous jouons aussi bien dans les salles de spectacle que dans des lieux non ddis, notamment dans lespace public.

    Cest avec la volont de soulever des problmatiques et des ralits sociales que nous pratiquons un thtre phy-sique, grotesque nourrit par limprovisation et la cration col-lective. A laide dune bonne poigne de drision et portes par lobservation du monde qui nous entoure, nous crons des personnages singuliers qui interpellent le spectateur.

    Le tour de chant de l'Intruse, spectacle chant autour des luttes des femmes, arpente salles et bitume depuis deux ans. Il est notamment prsent dans les festivals d'arts de la rue.

    DISTRIBUTIONcriture, mise en scne et interprtation :

    Anna Wessel et Camille CandelierRegard complice : Louise Wailly

    Costumes : Marion ProuvostCration Lumire : Brice NougesScnographie : Lucie Candelier

  • 4

    1679 Bouvignies, dans le nord de la France. Pronne Goguillon, ge dune quarantaine dannes, est condamne au bcher pour crime de sorcellerie. Comme elle, entre le XVIme et le XVIIIme sicle, des mil-liers de femmes, le plus souvent pauvres ou pay-sannes, se virent accuses de pactiser avec le diable. Elles furent perscutes, dnonces, enfermes, juges, tortures et condamnes mort. Cest leur histoire qui est conte ici.

    Dans ce spectacle, pas de vieille femme laide coif-fe dun chapeau pointu. Pas de marmite pleine de crapauds pour faire bouillir les enfants, ni dorgies dmoniaques au clair de lune: laissons l les fantasmes et les contes pour enfants. Le propos est de mettre en lumire le triste destin de ces milliers de femmes la fin du Moyen ge et de comprendre les motivations des juges et inquisiteurs qui se sont acharns sur leur sort.

    Rsum

  • 4 5

    En 1679, dans un village de Flandres devenu franais depuis peu, situ non loin de Douai, Pronne Goguillon est accuse de sorcellerie. Le 24 mai, les hommes de fiefs de Douai interrogent point par point Pronne Goguillon selon des consignes prcises.

    Le 25 mai, Pronne est sonde par le Bourreau de Douai, matre Jacques Galopin, en diffrentes parties du corps pour reconnatre les marques apposes par le Diable.

    Le 26 mai, la gouvernance de Douai envoie un modle de sentence reprenant lordre dmonologique traditionnel : initiation, sabbat, malfices.

    Le 28 mai, Pronne comparat une dernire fois et apprend quelle va mourir.

    Le lundi 29 mai 1679, Pronne Goguillon est conduite en grande crmonie par les hommes de fiefs sur la place du village. Elle ne sera brle qu moiti afin dexposer ses restes et ainsi marquer plus fort encore lesprit des villageois de ses crimes.

    Chronologie du Procs

  • 6

    Note dIntention

    Le procs de Pronne cest le projet de deux comdiennes qui se runissent autour de lenvie de donner voir une ralit sociale, celle de loppression des femmes et du patriarcat ainsi que toutes les formes de drives qui dcoulent de la socit daujourdhui. A la suite de leur premire cration : Le tour de chant de lIntruse , spectacle de chansons autour des luttes de femmes, elles proposent une fresque historique qui veut mettre en lumire les enjeux de la grande chasse aux sorcires qui lgitima la condamnation mort de milliers de femmes en Europe et en Amrique du nord entre le XVme et le XVIIIme sicle.

    Pour un sorcier, dix mille sorcires crit lhistorien Jules Michelet, en 1862 dans son ouvrage : La sorcire . Pourquoi les femmes furent la cible principale des inquisiteurs ? Les premiers bchers apparaissent la fin du Moyen-ge, alors que deux grands noms de lInquisition, Institoris et Sprenger rdigent un vrai trait contre les femmes : Le marteau des sorcires . Rapidement considr comme une rfrence incontournable en matire de dmonologie, cet ouvrage pointe du doigt la femme de nature perverse et donc complice du diable. Comment cette vritable guerre contre les femmes, leur corps, leur intimit, a-t-elle marque notre socit ?

    Ce spectacle a vocation interroger le prsent, Les procs de sorcellerie concernent principalement des femmes, souvent pauvres. Les bchers se sont rpandus dans une priode de crise et de trouble. La socit connaissait alors de graves tensions sociales et la rvolte menaait lordre public. Comment de telles atrocits furent possibles ? Il sagissait de trouver un bouc missaire pour rpondre aux maux que subissait le peuple. Les victimes de ce flau furent les populations les plus vulnrables : les femmes pauvres.

  • 6 7

    Mais quen est-il aujourdhui ? Qui sont les sorcires du prsent, lennemi intrieur ? Comment lasservissement dune partie de la population sert les intrts des plus aiss ? Comment la peur de lautre se met-elle au service de la prservation de lordre public ?

    Autant de questions auxquelles le spectacle tente de r-pondre. Leur profond intrt pour lHistoire, la Sociologie et le Cinma documentaire ont amen les deux comdiennes se pencher sur une recherche dtaille de cette sombre priode. Cest donc avec un style qui leur est propre, faisant appel leur pratique dun thtre physique et burlesque que ce spectacle dinvestigation nous plonge dans la narration dun rcit, celui de Pronne Goguillon, condamne mort en 1679, Bouvignies.

    Habitantes du Nord, elles sont rapidement touches par le parcours de cette femme et viennent constater que leur rgion a t particulirement concerne par ces procs de sorcellerie. A laide de recherches documente, elles veulent montrer com-ment les changements politiques et les rformes conomiques de lpoque ont amen appauvrir la population paysanne. Comment les occupations militaires incessantes ainsi que la pr-sence de plus en plus forte de lglise dans la vie du foyer ont condamn les zones rurales vivre dans un climat de terreur et de soumission. Ce spectacle revisite donc une partie de la mmoire dun territoire et nous plonge dans les problmatiques quotidiennes des paysannes et paysans du Nord de la France au XVIIe sicle.

    Do date la Sorcire ? Je dis sans hsiter: Des temps du dsespoir.

    Jules Michelet, La Sorcire, 1862

  • Lcriture de ce spectacle sappuie sur la retranscription dun procs existant, celui de Pronne Goguillon, ge de 41 ans et condamne tre brle vive sur la place publique dun petit village du Nord de la France, en 1679. Il sappuie galement sur une recherche prcise du contexte historique dans lequel un tel crime fut possible.

    Pour comprendre les motivations des dlateurs, nous en-trons dans le rcit travers une palette de personnages concerns par cette histoire. Quils aient un lien de prs ou de loin avec la sorcire ou quils soient reprsentant de lautorit, lurgence des scnes et des dialogues tourne autour delle, sans que lon ne la voie jamais apparatre. En effet, ce parti pris nous montre la place quoccupe la rumeur ainsi que la fatalit du destin dun bouc missaire dsign. travers son absence cest limpossibilit de se dfendre qui est mise en avant.

    Ce qui nous intresse cest dobserver le processus de d-lation en tant que tel. Comment ce phnomne de chasse aux sorcires sest-il rpandu dans les campagnes un moment prcis de lHistoire ? Pourquoi a-t-on pourchass des femmes entre le XVme et le XVIIIme sicle alors quau Moyen-ge, nombre de pratiques reproches aux sorcires tait alors tolres. Cest en sortant du cas isol que nous russissons comprendre les mcanismes et autre enjeux qui se sont oprs. Les acteurs de ce processus sont donc reprsents par les diffrentes catgories de personnages intervenant dans lhistoire.

    Les villageoises et villageois nous plongent dans les pro-blmatiques conomiques du monde rural de lpoque. Ils ali-mentent la peur collective, se persuadent les uns les autres, jusqu se convaincre de sa culpabilit. Les juges quant eux re-prsentent le pouvoir, la haute autorit, ce sont les relais direct du Roi. Ils donnent les ordres et dcident de la sentence ex-cuter. Nous y voyons la mise en place de la procdure judiciaire.

    Le spectacle

    8

  • 8

    Le crieur public nous claire sur le contexte socio-conomique en diffusant les diffrents dcrets et lois en vigueur. Il va per-mettre la diffusion des procs alentours et ainsi entretenir la peur auprs des paysans, les incitants regarder dans leur propre village si une sorcire ne sy cache pas. Enfin, les petits fonctionnaires reprsentent ladministration dcentralise. Ils ont des intrts prserver et acceptent les directives nationales.

    Ce spectacle nest pas une reconstitution. Il ne sagit pas de relater prcisment lHistoire mais plutt de sappuyer sur celle-ci pour interpeller le spectateur. Nous voulons propo-ser une argumentation. La scnographie pure, ainsi que la langue, nengage pas le spectateur dans un lointain pass, au contraire, il lui permet de sinvestir dans le rcit de l o il est.

    9

    Le traitement des personnages va dans ce mme sens, il est empreint dun thtre physique, grotesque et enga-g, o ladresse au public prend une large place. Si la forme se veut accessible et dynamique, cest pour mieux sancrer dans les problmatiques quelle dnonce, pour susciter la cu-riosit afin de dconstruire ce que lon pense tre la norme. Parler de lhistoire de ces femmes, cest dabord parler de lhistoire des femmes, de leur oppression, de ce sur quoi sest construit notre imaginaire et nos rep

Recommended

View more >