le premier mystÈre douloureux l’agonie  · « fais-moi voir ta lumière et ta vérité

Download LE PREMIER MYSTÈRE DOULOUREUX L’AGONIE   · « Fais-moi voir ta lumière et ta vérité

Post on 14-Sep-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • LE PREMIER MYSTRE DOULOUREUX

    LAGONIE AU JARDIN DES OLIVIERS Mon me est triste en mourir...

    Tu nas pas eu la force de veiller une heure avec moi ? (Mc 14, 34.37).La blessure du rejet

    Il tait ddaign, le rebut de lhumanit (Is 53, 3).

    La nuit du Jeudi Saint, Jsus nous rvlelultime profondeur de son amour (Ep 3, 8),en nous offrant le don total de lui-mme et de son amour dans la sainte Eucharistie.Puis il demande ses aptres leur premire heure sainte de prirelorsquil les conduit dans le Jardin des oliviers au milieu de la nuitet leur demande de veiller et de prier avec lui.

    Ds le dbut de sa prire, sa sueur devient de grosses gouttes de sang.Il entre en agonie lorsquil ralise que la sainte Eucharistiesera tant rejete et si peu apprcie.Rejeter lEucharistie, cest rejeter Jsus lui-mme.

    Il voit au cours des ges la faon dont il sera dlaiss,rejet avec mpris et vit des hommesdans tant de tabernacles du monde entier,alors quil vient pour nous bnir avec tant damour et nous donner tant de bienfaits.Il est lami rejet, le prisonnier damour dans le tabernacle. Il est venu parmi les siens et les siens ne lont pas reu (Jn 1, 11).Si peu croiront en sa prsence relleet moins encore rpondront son invitation damour au Saint-Sacrement.Et son cur fut accabl de tristesse jusqu mourir (Mc 14, 34).Ses gouttes de sang reprsentent langoisse de son Cur bris cause du rejet de son amour eucharistique.

    Puis un ange apporte Jsus une force et une consolation indescriptiblesen lui montrant chaque heure dadoration que vous ferez.Alors dans le jardin, Jsus vous voit prier en ce momentet sait que son amour lui sera rendu.Voil pourquoi votre visite lui est si importante.Votre heure sainte le console pour ceux qui ne laiment paset fait descendre du Ciel dinnombrables grces de conversion.

    31

  • Jsus nous dit : Je vous appelle mes amis (Jn 15, 15),comme ici au Saint-Sacrement.Il nous appelle une amiti et une union profonde avec lui.Notre cur ne pourra jamais connatre une forme damour plus grandeque celle de son amour eucharistique. ma force, vers toi je regarde. Oui, cest Dieu ma citadelle.LE DIEU DE MON AMOUR VIENT MOI (Ps 59, 10-11).Ce sacrement est ltreinte de Dieu qui stend sur nous. Car Dieu est amour. En ceci sest manifest lamour de Dieu pour nous : Dieu aenvoy son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui (1 Jn 4, 8-9).En demeurant ici avec nous jour et nuit, Jsus accomplit sa promesse : Est-ce quune mre peut oublier son enfant,peut-elle tre sans tendresse pour lenfant de ses entrailles ?Mme sil lui arrivait de loublier, moi je ne vous oublierai jamais (Is 49, 15).Dans un monde voluant sans cesse, la sainte Eucharistierappelle inlassablement la grande ralit de lamour de Dieu.Son amour seul ne changera jamais.

    Lamour de Jsus pour nous le retient ici, jour et nuit !Sa prsence divine nous soutient continuellement dans son amour et sa dlicatesse.Cest le sacrement de sa divine tendresse.Dans ce sacrement, il pense nous chaque moment de la journe.Il est le divin aimant qui sapproche tout prs de nouspour nous attirer tout prs de lui.Que pourrait-il faire de plus pour nous quil nait dj fait ?Regardez comme il est souvent trahi et oubli par les siens.Ici encore, comme il pleurait autrefois sur Jrusalem, il dit : Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants la manire dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes,mais vous navez pas voulu (Mt 23, 37).LEucharistie, cest Jsus. Jsus est Amour et lAmour nest pas aim .Tant de personnes ne veulent pas faire le moindre effort pour lui rendre visitealors quil a choisi librement de tout sacrifier pour tre toujours avec nous au Trs Saint-Sacrement. Le plus grand amour que quelquun puisse montrercest de donner sa vie pour ses amis (Jn 15, 13). Tu nas pas eu la force de veiller une heure avec moi ? (Mc 14, 37).

    Jsus pourrait remplir chaque glise catholique jour et nuit,32

  • en laissant un simple rayon de sa gloire briller dans la sainte Hostie.Les gens viendraient du monde entier pour voir le miracle,mais il prfre rester cach afin que nous venions lui dans la foi.Cest seulement dans la foi nous sommes conduits par lamouret non par la curiosit. Fais-moi voir ta lumire et ta vrit. Quelles me guident vers ta montagne sainte, quelles me conduisent ta demeure (Ps 43, 3).La prire que Dieu ne refuse jamais est celle o nous lui demandons de laimer davantage. Y a-t-il quelquun parmi vous qui donne son fils une pierre sil lui demande du pain ?Si donc vous, qui tes mauvais, vous savez donner de bonnes choses vos enfants, combien plus votre Pre qui est dans les cieux en donnera-t-il de bonnes ceux qui l'en prient ! (Mt 7, 9-11).

    Il prouve tant damour pour vous, et dsire si ardemment tre aim,quil est prt endurer le rejet du monde entierpour vous aimer et tre aim de vous au Saint-Sacrement.Il vous voit devant lui maintenant et oublie le rejet du monde.Offrons donc Jsus tous les rejets que nous pouvons recevoir des autres,afin quil puisse tre aim par tous les hommes dans le Trs Saint-Sacrement.Par sa blessure de rejet,Jsus veut nous gurir de tout notre orgueil afin que, comme lui,nous puissions devenir parfaitement dociles la volont du Pre.La lutte de Jsus dans le jardin entre son humanit et sa divinitnous apprend limportance de faire la volont de Dieu plutt que de prendre lechemin de la facilit. Car par sa sainte Croix, il a rachet le monde.

    Prire au Saint-Sacrement

    Jsus, conscients de ta prsence dbordante damour,nous nous unissons intimement ta prire lorsque tu dis : Pre, non pas ma volont mais la tienne (Lc 22, 42).Durant cette dizaine, nous toffrons lamour parfait de Marie en rparationde ce qui manque notre cur et du rejet par un si grand nombre de ton amourdans ce sacrement. Avec chaque Je Vous salue Marie de ce mystre,nous prions de tout notre cur :Que le Cur de Jsus au Trs Saint-Sacrement soit lou, ador et aimavec toute notre reconnaissance, chaque moment etdans tous les tabernacles du monde jusqu la fin des temps.

    33

  • 34

  • LE DEUXIME MYSTRE DOULOUREUX

    LA FLAGELLATION L o est votre trsor, l aussi est votre cur (Lc 12, 34).

    La blessure de lincomprhension Il a t transperc cause de nos pchs, cras cause de nos crimes.

    Le chtiment qui nous rend la paix est sur luiet cest grce ses plaies que nous sommes guris (Is 53, 4).

    La contemplation de la sainte Hostie nous rappellele sacrifice de Jsus pour nous qui devient la vie mme de notre mepuisque lEucharistie dcoule de la passion de Jsus.Cest le doux fruit de toutes ses souffrances : Sachez que vous avez t affranchis par un sang prcieux,comme dun agneau sans reproche et sans tache, le Christ (1 P 1, 19).

    Jsus choisit de venir nous dans ce Trs Saint-Sacrementsous les apparences du pain POUR NOUS RAPPELERCONSTAMMENT LIMMENSIT DE SON AMOUR POUR NOUS.De mme que le bl est battu, broy et cras avant de devenir pain,Jsus, notre bl divin accepte volontairement dtre battu,le cur broy et accabl dhumiliations afin de devenir pour nous le pain vivant descendu du ciel (Jn 6, 51).Car il ajoute : LE PAIN QUE JE DONNERAI,CEST MA CHAIR POUR LA VIE DU MONDE (Jn 6, 51).

    Par consquent qui peut dcrire la douleur etmesurer la souffrance terrible que Jsus prouve devant Pilate ?Un criminel endurci est prfr au doux Sauveur : Donne-nous Barabbas ! Crucifie-le ! (Jn 19, 6).Ils ne comprennent pas la profondeur de son amouret ne reconnaissent pas Dieu sous la forme humaine.De mme, tant de monde aujourdhui ne reconnat pasla prsence de Jsus sous les apparences de la sainte Hostie.

    Jsus a soif de notre amour et de notre foi en sa prsence relle. Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : donne-moi boire (Jn 4, 10).Seuls ceux qui ont une foi denfant comprennent lamour de son divin Cur. Celui qui naccepte pas le Royaume de Dieu

    35

  • comme un enfant ne pourra jamais y entrer (Lc 18, 17).LEucharistie nest pas une chose mais une Personne :la Personne de Jsus notre Sauveur.Nous devons regarder au-del des apparences du painpour le voir la lumire de la vraie foi et le connatre dans lEsprit damour.Cest ce que Jsus signifiait en disant : Nous connaissons ce que nous adoronsceux qui ladorent doivent ladorer en esprit et en vrit (Jn 4, 22-24).

    LEucharistie est lAmour personnifi ;et lAmour ne se rend que par lAmour (saint Jean de la Croix).Le message de son Sacr-Cur est le suivant :LEUCHARISTIE EST JSUS LUI-MME.Le Cur eucharistique de Jsus brle damour personnel pour chacun de nouset dsire tant tre aim en retour, car sans se dshonorer, il dit sainte Marguerite Marie : Jai soif, mais dune soif si ardente dtreaim des hommes au Saint-Sacrement, que cette soif me consume .Notre amour a beaucoup de valeur pour lui,tant de valeur quil le dsire ardemment,lui qui nous dit : L o est votre trsor, l aussi est votre cur (Lc 12, 34). Je suis le pain vivant descendu du ciel (Jn 6, 51). Tu nas pas eu la force de veiller une heure avec moi ? (Mc 14, 37).

    Jsus vient nous discrtement et humblement au Saint-Sacrement,afin que nous nayons pas peur de venir lui. Regarde ton Roi qui vient toi, plein de douceur (Mt 21, 5).Mais une fois de plus, son humilit a t tourne en drisionet son doux amour a t banalis.Son Cur est infiniment sensible lindiffrence du monde.Il exprime cela quand il dit de son amour et de sa prsence eucharistique : Je les menais avec des attaches humaines, avec des liens damour.Jtais pour eux comme un pre qui porte son nourrisson tout contre sa joue.Mais ils nont pas compris que je prenais soin deux (Os 11, 3-4).

    Aujourdhui encore, Jsus reste seul, dans tant de tabernacles du monde.Il est trahi parce que les hommes prfrentla poursuite de plaisirs futiles la douceur de son amour.Ils ne connaissent pas lintensit de lamour qui les attend ici :un amour qui, lui seul, rpond lardent dsir de chaque cur humain.