le nazisme et la citoyennet©

Download Le nazisme et la citoyennet©

Post on 15-Jun-2015

966 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

François CoulombeLe nazisme et la citoyenneté

TRANSCRIPT

Franois Coulombe 06 246 219

Travail synthse Le nazisme et la citoyennet

Travail prsent Madame Hlne BOIS

Dans le cadre du cours HST-22051 Histoire et citoyennet (Section A)

Dpartement dhistoire Universit Laval Hiver 2008

Page |2

LE NAZISME ET LA CITOYENNET INTRODUCTION Dans les annes 1930, un parti politique fasciste est devenu de plus en plus populaire en Allemagne. Parce que dfait durant la Premire Guerre mondiale, ce pays a t pris en main, partir de 1933, par un rgime politique totalitaire et raciste, le nazisme, une branche du fasciste, cr par Adolf Hitler (voir la figure 1 en annexe). On dfinit souvent le fascisme comme un instrument contemporain de la tyrannie selon des spcialistes amricains en science politique1. Le nationalisme exacerb tait au cur du fascisme allemand (le nazisme), de sa psychologie, de son idologie et de sa sociologie2. Le fascisme est un combat, et le titre que Hitler donne son manifeste est significatif : Mon combat (Mein Kamph) 3 (voir la figure 2 en annexe). Hitler est devenu le matre ultime du destin de lAllemagne. Cet homme a su crer un tat totalitaire grce son charisme ingal. Il avait promis de rebtir le pays et de crer des emplois afin de combattre le haut taux de chmage, mais ltat allemand sest faonn limage du parti nazi entranant des consquences catastrophiques sur la socit. Il est important de se poser les questions suivantes : de quelle manire le parti nazi a-t-il pris le pouvoir en Allemagne? Dans quelles conditions Hitler est-il parvenu la tte de ltat? Quelle tait la situation des citoyens dans cette Allemagne nazie? Quelles sont les rpercussions de ce rgime sur le reste de lEurope? Louvrage suivant consiste rpondre ces quatre questions. Le travail sera spar en trois parties distinctes. En premier lieu, il sera question dAdolf Hitler, le Fureur et chef du parti nazi ou parti national-socialiste en Allemagne. En deuxime lieu, je traiterai de lhistoire du nazisme en Allemagne avec les grands changements quil a apports dans le pays et les consquences du parti nazi sur lEurope entre 1933 et 1945. En dernier lieu, la condition du citoyen allemand sera aborde sous diffrentes facettes en comparaison avec la citoyennet canadienne prsente aujourdhui.

1 2

Ren RMOND, Le XXe sicle : de 1914 nos jours, ditions du Seuil, France, 2002, p. 107-108. Ibid., p. 111. 3 Ibid., p. 109.

Page |3

ADOLF HITLER (1889-1945) Adolf Hitler est n le 20 avril 1889 Braunau, en Autriche. Il rvait de devenir un peintre, mais il tait un pitre lve et cela la empch dentrer lcole des beaux arts de Vienne4. Il tait orphelin et g de 16 ans lorsquil a mis les pieds Vienne en 19055. Les annes vcues en Autriche-Hongrie ont t trs influentes sur la pense dAdolf Hitler. En effet, en vivant un peu comme un bohme, Hitler voyait Vienne comme une socit dchire par la revendication des nationalits6 o la race germanique serait crase par les Slaves et corrompue par les Juifs7. Cest aprs ses longues annes en Autriche quil a compris quil devait combattre ce phnomne et runir tous les Allemands dans un mme tat, sur le modle de la puissance sociale-dmocratie autrichienne dont il admirait8 . En 1914, il vivait Munich, une ville du sud de lAllemagne. Il sest engag dans larme bavaroise ds lentre en guerre. Il a t bless, gaz et mme dcor de la Croix de fer9. Aprs la guerre, vers 1918, ses dons oratoires lui [ont valu] de devenir officier politique, charg de lendoctrinement de la troupe10 bavaroise. Ctait ses premiers pas en politique et, par la suite, il a adhr au parti politique national-socialiste dextrme droite nomm DAP (Deutsche Arbeiter Partei), le parti ouvrier allemand cr par le serrurier Anton Drexler et le journaliste Karl Harrer11. Un petit peu plus tard, grce ses talents dorateur, il a t nomm chef de la propagande en janvier 1920 12. Le 24 fvrier 1920, le DAP prend le nom NSDAP, le Parti ouvrier national-socialiste allemand. Le 29 juillet 1921, Adolf Hitler est devenu le chef du NSDAP, il devint le Fhrer . En 1923, Hitler a tent un coup dtat Munich pour prendre ensuite le pouvoir Berlin, mais il a chou. Il a t emprisonn la forteresse de Landsberg de novembre4

Michel MOURRE, Le petit Mourre : Dictionnaire dHistoire universelle, ditions Bordas, France, 2006, p. 695. 5 Claude DAVID, Que sais-je ?Hitler et le nazisme, Presses universitaires de France, Paris, 1979, p. 9. 6 Ibid., p. 10. 7 Michel MOURRE, op. cit., p. 695. 8 Ibid. 9 Claude DAVID, op. cit., p. 10. 10 Michel MOURRE, op. cit., p. 695. 11 Ibid., p. 1002. 12 Ibid.

Page |4

1923 dcembre 192413. Cest dans ces moments quHitler a rdig son livre nomm Mein Kamph, la fois biographie et livre-programme. Son parti a t dissous durant son temps en prison. Aprs sa mise en libert, Adolf Hitler a remis sur pied le NSDAP, le 27 fvrier 1925. Entre 1925 et 1929, le NSDAP a surtout travaill renfoncer lorganisation et affirmer la domination absolue du Fhrer 14 . Hitler a compris en prison quil ne pouvait pas prendre le pouvoir en Allemagne par la force, mais bien par la popularit. La crise conomique a frapp lEurope et lAllemagne en 1929. Cest partir de ce moment que le NSDAP est devenu plus populaire que jamais en Allemagne. Mme si Hitler a t battu aux lections prsidentielles de 1932 par Hindenbourg, celui-ci a nomm Adolf Hitler chancelier du Reich le 30 janvier 193315. Cest partir de ce moment quil [a impos] sa dictature en Allemagne, [a cras] toute opposition dans son parti et a mis en uvre sa politique16. Il est possible dexaminer la structure du gouvernement nazi en annexe (Voir la figure 4 en annexe). partir du 23 mars 1933, le Fhrer obtenait le plein pouvoir en Allemagne. Lexcutif et le lgislatif furent dsormais runis dans les mains de Hitler17 . LE PARTI NAZI AU POUVOIR EN ALLEMAGNE Maintenant, il est important de cibler divers lments du programme nazi qui ont t mis sur pied entre 1933 et 1945. Le racisme, lducation, la propagande et la guerre sont tous des aspects de lhitlrisme et les lignes suivantes expliciteront chacun deux. Ensuite, les consquences du rgime nazi sur lEurope seront abordes.

LE RACISME

13 14

Ibid., p. 1003. Ibid. 15 Ibid., p. 695. 16 Ibid. 17 Claude DAVID, op. cit., p. 27.

Page |5

Le racisme est un aspect fondamental du nazisme. En effet, selon Claude David, seul doit tre considr comme citoyen allemand celui qui est de sang allemand 18 ou lAryen en tant que tel. Le Mein Kampf dHitler affirme clairement la supriorit des Aryens (voir la figure 3 en annexe) ou la race nordique : Tout ce que nous voyons aujourdhui de la civilisation humaine, de produit de lart, de la science et de la technique est presque exclusivement le fruit de lactivit cratrice des Aryens19 . Hitler affirme aussi que, lorsque lAryen sest mlang avec les peuples infrieurs, le rsultat de ce mtissage a t la ruine du peuple civilisateur20 . Ainsi, ce quHitler voulait, ctait la puret de la race aryenne dans son pays, car, selon lui, seul lAryen pouvait sacrifier ses intrts particuliers la communaut21 . De plus, il est important de souligner que lantismitisme a t un trait permanent de la dictature hitlrienne22 . En effet, les Juifs ntaient pas accepts dans la nouvelle Allemagne nazie. Ils ont subi des perscutions meurtrires et successives entre 1933 et 1945. Selon le programme du NSDAP, les droits civiques taient seulement rservs ceux qui taient de sang allemand23. Cette conception tait donc raciale et discriminatoire24 . Aussi, larticle 5 du programme du NSDAP stipulait que les nonAllemands (les Juifs, les Slaves, les Tziganes, les Noirs, et bien d'autres) taient considrs comme des htes et quils devaient tre soumis la juridiction des trangers25. Ainsi, des Slaves polonais et tchques ont perdu leur citoyennet de mme que les 450 000 Juifs qui vivaient depuis quelques sicles en Allemagne. Il est important de dire que les non-Allemands taient exclus de toutes fonctions publiques. Aucune nouvelle immigration ntait possible en Allemagne et tous les non-Allemands ont t expulss du Reich, le gouvernement. Pour terminer sur le racisme hitlrien, cest de cette manire que le Fhrer a propuls laryanisation de lAllemagne pour purifier son pays et faire rgner une18 19

Ibid., p. 39. Adolf HITLER, Ma doctrine, Libraire Arthme Fayard, Paris, 1938, p. 95. 20 Enrique LEON et Jean-Paul SCOT, Le nazisme des origines 1945, Armand Colin, Paris, 1997, p. 68. 21 Ibid. 22 Claude DAVID, op. cit., p. 93. 23 Enrique LEON et Jean-Paul SCOT, op. cit., p. 39. 24 Ibid. 25 Ibid.

Page |6

seule race suprieure, lAryen ou lhomme nordique ou, encore, lhomme germanique . De plus, il a fallu apprendre aux jeunes de ltat nazi que lAllemand tait suprieur toute race et quil fallait mpriser ceux qui taient non-allemands. Mme que les institutions scolaires enseignaient aux jeunes la diffrence entre lAryen et les multiples races quil y avait dans le monde (voir la figure 5 en annexe). LDUCATION Afin de nazifier le pays, il fallait absolument rformer lducation pour que les jeunes allemands prennent conscience de la supriorit de la race germanique . Le gouvernement a pris la jeunesse allemande en main en rformant les coles primaires et secondaires. Le parti nazi voulait dvelopper en la jeunesse les valeurs du Reich. Le but du gouvernement tait dassurer et protger la conservation du caractre ethnique du peuple allemand 26. La jeunesse est la fois le moyen et la fin et cest pour cette raison que lducation de ces jeunes incombe prioritairement ltat ethnique et non plus la famille 27. On peut comparer ce principe pdagogique celui de la Sparte antique o ltat prenait galement en charge la jeunesse pour la transformer en machine de guerre. Pour Hitler et le Reich, lducation des jeunes ne passait plus par la simple absorption de connaissances , mais bien par llevage de corps foncirement sains 28. La gymnastique, les sport

Recommended

View more >