le monde associatif aujourd'hui, 2000

Download Le monde associatif aujourd'hui, 2000

If you can't read please download the document

Post on 25-May-2015

1.240 views

Category:

News & Politics

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cette étude propose un cadre cohérent d’analyse à partir d’un questionnement en nombre des associations qui permet de construire les informations relatives aux ressources et aux flux financiers des associations. La recherche qui a été menée a pour objectif d’analyser plus particulièrement les flux financiers d’origine publique, l’incidence de l’organisation en réseaux des associations sur les flux de financement et de dégager les logiques à l’œuvre dans l’action associative. Logiques associatives et financement du secteur associatif Viviane Tchernonog, Matisse – LES CNRS – décembre 2000.

TRANSCRIPT

  • 1. Ministre de lEmploi et de la Solidarit Fdration nationale du Crdit mutuel Fondation de France Appel doffres de la MIRE PRODUIRE LES SOLIDARITES : LA PART DES ASSOCIATIONS LOGIQUES ASSOCIATIVES ET FINANCEMENT DU SECTEUR ASSOCIATIF lments de cadrage Rapport de fin de contrat Viviane TCHERNONOG MATISSE-LES CNRS Universit de Paris 1 Panthon Sorbonne Unit mixte de recherche du CNRS n8595 MAISON DES SCIENCES ECONOMIQUES 106, boulevard de lHpital 75013 PARIS Dcembre 2000

2. COLLABORATIONS Ce travail a bnfici du concours prcieux de Monique LE GUEN, Ingnieur de recherche statisticienne au CNRS, notamment pour le travail danalyse exploratoire des donnes. Judith BOUMENDIL a galement particip aux diffrentes phases de ltude, en apportant ses conseils, critiques, et suggestions. Ont collabor la collecte et la saisie des informations : BARON Vronique DUCROT Mathieu DUCROT Nicolas FOURQUET Thomas GAUTHIER POMMERY Ariane GUILLON Charles JOUSSELIN Sverine OGER Charlotte PUTERFLAM Julie SURATEAU Bndicte TCHERNONOG Pierre 2 3. REMERCIEMENTS Ce travail naurait pu tre ralis sans la participation matrielle et financire des communes qui ont accept de reproduire et dadresser le questionnaire toutes les associations en activit sur leur territoire. 3 4. TABLE DES MATIRES I. CONTEXTE, OBJECTIFS ET MTHODOLOGIE...................................6 1.Contexte et objectifs de recherche ...............................................................6 2.Mthodologie...............................................................................................7 3.Analyse de lchantillon ..............................................................................11 4.Hypothses de travail................................................................................. 12 5.Prsentation de lchantillon ..................................................................... 13 II. LE PAYSAGE ASSOCIATIF........................................................................ 16 1.Une majorit dassociations grant de petits budgets et reposant sur le travail bnvole ............................................................................................. 16 2.Le nombre prdominant des associations rcratives, culturelles et sportives........................................................................................................ 17 3.Un secteur associatif jeune ........................................................................ 21 4.Lutilit sociale et lintrt gnral vus par les associations...................... 25 5.Laire dintervention................................................................................... 31 6.Des relations frquentes avec les pouvoirs publics ................................... 32 7.Des associations frquemment hberges................................................. 32 8.Limportance des ressources en nature ..................................................... 34 9.Une structuration en rseaux toujours forte .............................................. 34 III.LES RESSOURCES DES ASSOCIATIONS............................................... 40 1.Les ressources du secteur associatif Repres densemble ...................... 40 2.La nature des ressources budgtaires........................................................ 43 3.La structure des ressources budgtaires.................................................... 44 (1) Des ressources prives pour la majorit des associations .....................44 (2) Lincidence du secteur dactivit sur la structure des ressources .........46 4.La concentration des budgets.................................................................... 47 (1) La concentration des budgets selon la taille ............................................47 (2) La prpondrance budgtaire des associations employeurs..................47 (3) Le poids du secteur sanitaire et social ......................................................48 5.Limpact de lappartenance des rseaux................................................. 49 IV.LES FINANCEMENTS PUBLICS............................................................. 51 1.Une reconnaissance symbolique du secteur associatif par les muni- cipalits et un partenariat slectif pour les autres collectivits publiques ... 51 2.La part des financements publics dans les budgets .................................. 52 3.La concentration des financements publics .............................................. 55 4.La contractualisation des relations financires entre pouvoirs publics et associations................................................................................................... 57 5.Lvolution des financements publics ....................................................... 60 V. LE TRAVAIL DANS LES ASSOCIATIONS............................................... 63 1.Lemploi salari.......................................................................................... 63 (1) Le travail temps partiel.............................................................................65 (2) Lemploi prcaire .........................................................................................66 (3) Les aides lemploi......................................................................................67 (4) Le travail mis disposition.........................................................................68 4 5. 2.Le travail bnvole ..................................................................................... 69 VI. LOGIQUES DACTION ET RESSOURCES TYPOLOGIE DES ASSOCIATIONS (en collaboration avec Monique LE GUEN) .............. 73 1.Typologie des associations : mthode ....................................................... 73 2.Description des trois types associatifs....................................................... 77 (1) Les associations gestionnaires dun quipement ou dun service.........77 (2) Les associations militantes..........................................................................78 (3) Les associations de membres.....................................................................79 3.Secteurs dactivit et types dassociation................................................... 80 4.Approche comparative des trois types associatifs ..................................... 82 VII. CONCLUSION ........................................................................................ 85 BIBLIOGRAPHIE .......... 89 INDEX DES TABLEAUX 91 INDEX DES GRAPHIQUES 94 LISTE DES MAIRIES AYANT PARTICIP A LENQUTE 95 5 6. I. CONTEXTE, OBJECTIFS ET MTHODOLOGIE 1. Contexte et objectifs de recherche Ce travail danalyse du secteur associatif sinscrit dans le cadre de lappel doffres de la MIRE Produire les solidarits, la part des associations. Lappel doffres proposait daborder cinq axes de rflexion qui, dans une perspective dynamique, ne devaient tre considrs ni comme exclusifs ni comme autonomes, mais bien comme des points de vue complmentaires sur la production des solidarits. Le premier axe portait sur la question des ressources, aussi bien de leur origine, de leur emploi que de leur mode de gestion, le deuxime sur lorganisation associative en rseaux et les liens que les associations ou les rseaux nouent avec les autres acteurs ; le troisime axe visait les caractristiques des emplois associatifs, leur lien avec la notion dutilit sociale ; le quatrime axe sintressait la place du bnvolat dans le mouvement de professionnalisation dune part importante de laction du mouvement associatif ; le cinquime axe interrogeait la perception des acteurs associatifs eux-mmes sur la solidarit, la logique et les modalits de leur engagement, et la place grandissante occupe au sein de laction collective associative par la dfense des droits. Le programme de recherche se propose, dans le contexte dfini par lappel doffres, dorganiser un cadre cohrent danalyse partir dun questionnement en nombre des associations, qui permette de construire les informations relatives aux ressources et aux flux financiers des associations. La recherche a pour objectif danalyser plus particulirement les flux financiers dorigine publique, lincidence de lorganisation en rseaux des associations sur les flux de financement et de dgager les logiques luvre dans laction associative. Les informations tires de lenqute doivent permettre de reconstruire de manire dtaille les budgets associatifs et en particulier les diffrents financements publics. Le questionnement relatif aux ressources ne se limite pas aux seules ressources montaires des associations : le travail bnvole et le travail mis disposition des associations constituent, ct des diffrentes ressources budgtaires et des ressources non montaires, des ressources essentielles pour le secteur associatif. Enfin, cette tentative de cadrage global des associations se fixait aussi pour objectif danalyser les mesures relatives lemploi associatif. Le champ associatif retenu est celui de lensemble des associations de la loi du 1er juillet 1901 lexception des associations cultuelles dfinies par la loi du 9 dcembre 1905. Ltude nentend pas se limiter aux secteurs dfinis a priori comme dveloppant des actions de solidarit. Le champ associatif dans son ensemble est un secteur dexcellence de la production des actions de solidarit : la solidarit y revt un contenu et des formes varis ; il y a l une premire raison de retenir lensemble du secteur associatif comme domaine de recherche. La deuxime raison est que ce champ dtude permet plus facilement une analyse comparative aussi bien entre les secteurs quentre les diffrents types de solidarit dans la mesure o la mthode retenue permet non seulement de rendre compte de lensemble du secteur associatif, mais lintrieur de cet ensemble, de reprer des profils ou des types associatifs, des cercles de solidarit, des types de rseau. Enfin, le secteur sanitaire et reprsente dj 7. lui seul prs de la moiti du poids conomique et social du secteur associatif ; lextension du champ de recherche lensemb