le batiment et l’humidite

Download LE BATIMENT  ET  L’HUMIDITE

If you can't read please download the document

Post on 05-Jan-2016

32 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

LE BATIMENT ET L’HUMIDITE. Extrait du cours de M. Jack LECARPENTIER INGENIEUR I.P.F METHODE HYGROMETRIE APPLIQUEE ACCREDITE COFRAC EXPERT - CONSEIL - FORMATEUR EN PATHOLOGIES DE L’HUMIDITE ET DE L’HYGROMETRIE APPLIQUEE - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • LE BATIMENT

    ET

    LHUMIDITEprsent sous le patronage de:

    Monsieur BARRUEZO de la socit SCHLUTER SYSTEMS 12 rue des Flandres 60611 VILLENEUVE SUR VERBERIE TEL. 03 44 54 18 25

    Extrait du cours de M. Jack LECARPENTIER

    INGENIEUR I.P.F METHODE HYGROMETRIE APPLIQUEE ACCREDITE COFRAC

    EXPERT - CONSEIL - FORMATEUR

    EN PATHOLOGIES DE LHUMIDITE ET DE LHYGROMETRIE APPLIQUEE

    FORMATEUR AGREE N 24280081928 AUPRES DE LA REGION CENTRE

    MEMBRE ET LAUREAT DE LINSTITUT DE LEXPERTISE DE PARIS

    2 RUE DU 19 MARS 28400 SOUANCE AU PERCHE TEL 06 74 23 95 41 - 02 37 29 16 44

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur

  • - INTRODUCTION

    LES MOYENS DINVESTIGATION

    IntellectuelsMatriels

    LES DOMAINES DAPPLICATION

    Deux grands secteurs distincts

    Le btiment ancien

    La construction rcente

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur2 - LHUMIDITE DANS LAIR

    COMPOSITION DE LAIR

    Gaz divers, argon, carbonique

    Oxygne, Azote

    Vapeur deau et poussires

    La vapeur deau reprsente environ 1 % de la masse totale de lair. Les diffrents tats de la molcule deau

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur

  • NOTIONS DHYGROMETRIE

    Lair qui nous entoure contient toujours une certaine quantit de vapeur deau dont les paramtres sont dfinis comme suit :

    tempratureHumidit RelativePoids deau Le point de rose

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur

    LES PARAMETRES DE LHUMIDITE

    7,6 g

    5,3 g

    3,8 g

    3,0 g

    10 g

    7,6 g

    5,3 g

    3,8 g

    7,6

    g / kgair sec

    Poids deau

    fixe

    Hygromtrie

    fixe

    25 C

    20 C

    15 C

    10 C

    100 %

    70 %

    50 %

    40 %

    10C

    Temprature

    fixe

    50 % HR

    100 %

    72 %

    50 %

    38 %

    25 C

    20 C

    15 C

    10 C

  • Pourquoi la vapeur deau contenue dans lair est si importante ?

    La qualit de lair, en terme dhumidit qui nous entoure, est dfinie par deux paramtres :- la temprature- lHumidit Relative

    Cependant, cela nindique pas le poids deau cont.enu dans lair, ce qui gnre des erreurs de diagnostic.

    La temprature est une notion trs concrte pour lhomme, alors que lHumidit Relative est une valeur beaucoup moins prcise et compltement oppose, car lhomme est trs sensible la temprature et beaucoup moins lhygromtrie. Les matriaux non vivants ragissent par contre, suivant des principes compltement opposs savoir quils sont trs sensibles la notion de dhygromtrie.

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur

  • reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteurD) METHODE DE DESHUMIDIFICATION ET DE DESHYDRATATION

    Deux mthodes largement utilises, toutes deux efficaces bien que diffrentes

    Mthode par condensation

    Mthode par adsorptionintervention aprs sinistre dgt des eaux

    Principe de fonctionnement

    du deshumidificateur

    Roue de dshydratation

    AIR SEC

    AIR A TRAITER

    Batterie

    de chauffe

    AIR DE REGENERATION

    AIR HUMIDE

    REPRODUCTION OU EXPLOITATION SOUMISE A AUTORISATION EXPRESSEMENT ECRITE PAR LAUTEUR

    _952524620.unknown

  • 3. LHUMIDITE DANS LA STRUCTUREHISTORIQUE

    Le souci de parer aux remontes dhumidit par capillarit dans les structures des constructions, nest pas nouveau. Les Egyptiens, les Grecs, les Romains etc. avaient en leurs poques ,opt pour lassemblage des blocs de construction joint sec. En effet : A) LES TROIS CAUSES ESSENTIELLES DE LHUMIDITE DANS LE BATIMENT Trois causes sont essentiellement l'origine de prsence d'humidit dans le btiment :

    1 - Les remontes capillaires 2 - La condensation 3 - Les infiltrations

    reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteurB) LEURS EFFETS LEURS REMEDES

    A lintrieur : dcollement des papiers peints, caillage des peintures, dgradations de pltres et enduits, dcollement des faences et carrelages etc....

    A lextrieur : dgradation et dcollement des enduits de faade.

    Le salptre : est le rsidu du dveloppement des bactries,

  • C) LES CHAMPS DE STIMULATION GEOMAGNETIQUE

    L'tat des constructions et leur bonne conservation au fil des annes sont conditionns par l'action de diffrents facteurs. Ces facteurs qui peuvent agir, soit indpendamment, soit en association, ils sont au nombre de cinq et sont d'ordre :

    Gobiologique Biologique Chimique Physique Climatique

    D) LES DIFFERENTES SOLUTIONS EXISTANTES POUR COMBATTRE LES REMONTEES DHUMDITIE PAR CAPILLARTIE

    TRAITEMENTS MECANIQUES :

    Limplantation dune coupure mcanique

    Linjection de rsinereproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteurTRAITEMENTS PHYSIQUES

    Le siphon atmosphrique

    TRAITEMENTS ELECTRIQUES

    Llectro-osmose

    TRAITEMENT GEOMAGNETIQUE

    procd qui agit par limination du phnomne dosmose

  • CONCLUSION

    Si leau est indispensable la vieet constitue la majeur partie de notre corps physique, il nen demeure pas moins quelle est source de dennuis et de problmes.

    Plus de 80 % de la sinistralit du btiment est lie un problme dhumidit. Il faut tre honnte et responsable

    Ce nest pas llment EAU qui est responsable des dsordres mais notre manque de culture son sujet.

    Bien connaitre la physique de leau et de lhumidit plus gnralement, cest prvoir son comportement et anticiper son action.

    Si leau bue clate cest toujours moins douloureux lorsque nous lavons prvu.

    Jack LECARPENTIER et SCHLUTTER SYSTEM vous remercient de votre attention reproduction ou exploitation soumise autorisation expressment crite par l'auteur