l’ange galactique - · pdf file... la métaphore des ailes fait de l’organe...

Click here to load reader

Post on 15-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Normand Maka Marier

    Lange galactique

    de

    Jean-Pierre Ross

    Marier Mak8a, diteur

    2015

  • 1

    Lange galactique

  • 2

    De lenfermement dans le temps quexprime le je sens le jour

    enferm du Passeur de Jean-Pierre Ross, on passe, dans Lange

    galactique, lerrance en des espaces clats. Cest un matin de

    rsurrection hors du cercle abandonn de mon corps clat, sous leffet

    du vent (tel celui de la Pentecte) qui tourne le temps.

    Dans linfini dun espace essentiellement dynamique o tout est

    en perptuel mouvement sopre la mtamorphose en Ange de

    Lumire : je est devenu jour.

    Ltat de conscience solarien dans lequel lOrbe Soleil qui est vie

    est en rapport antagoniste avec le corps sarcophage qui est mort sest

    hiss ltat de conscience galactique dans lequel lantinomie vie/mort

    est dynamiquement intgre dans la rythmique dune pulsation de

    Lumire Pense qui entre toiles et galaxies se dplace dans linfini

    des vitesses tachyoniques, angliques.

    Aprs le vol faux entre rayonnement solaire psychique (Orbe) et

    matire physique inerte (corps sarcophage), lme pulsation dynamise

    le rel en le rythmant : la mtaphore des ailes fait de lorgane de la vie

    (cur) un inverseur de temps, en ce que le vieux mensonge de

    limaginaire invisible et donc apparemment irrel acquiert un statut

    constitutif de mise en forme du rel.

    Par la conception hylmorphique dun rel compos de matire

    et de forme, de puissance et dacte, la philosophie nous amne au cur

    de la physique contemporaine, celle de la physique de linformation

    quantique :

    La physique de linformation nous positionne ainsi au seuil du plus grand dfi que doit encore aujourdhui rsoudre la science. Celui de la comprhension de

    lmergence du vivant et de toutes les manifestations physiques de la conscience

    lorigine de toute observation,

    Pourquoi le cur? Parce que dans lre technologique o la

    physique nuclaire et les nanotechnologies nous plongent dans

  • 3

    linvisible et o la robotisation nous confronte au non-humain,

    lassociation entre la pulsation cardiaque et le battement dune aile ou

    encore, pourrait-on ajouter, la cadence dun aviron pose

    lincontournable ralit de laltrit : altrit de lange comme niveau

    de conscience suprieur et en tant que pourvu dun corps glorieux,

    dun corps cleste libr de la gravitation; altrit des autres vivants

    soumis la brivet de lexistence.

    Face au robot, un tre vivant est mme de se rendre compte

    que lintelligence artificielle, si impressionnante et admirable soit-elle,

    a besoin, pour fonctionner correctement et chapper lentropie,

    dun contrle extrieur qui veille apporter les informations

    indispensables pour prserver la cohrence de son systme.

    Il sagit l de lapplication du thorme dincompltude de Gdel qui nonce qu lintrieur dune thorie son nonc ne peut tre ni prouv ni rfut et que sa

    cohrence nest pas dmontrable. Il sensuit quun systme ne peut tre la fois

    complet et cohrent, ce qui se traduit notamment par le fait quun systme

    cohrent possde ncessairement des tats indcidables et que, pour dcider,

    pour trancher, des informations provenant de lextrieur du systme sont

    indispensables.

    Laventure spirituelle du pote ayant t profondment marque

    par la lecture du Livre des Morts, il nest pas tonnant dy retrouver

    les prmisses de son volution. Les thmes majeurs y trouvent leurs

    sources.

    Celui de linfini de lespace cosmique :

    Dlivr de tout Mal, je parcours les Temps et les Espaces XLII p. 229

    Seul je parcours les solitudes cosmiques XLII p. 228

    Celui dtres de Lumire :

    Aux tres de Lumire tu fais parachever, selon leur gr, Les innombrables Mtamorphoses dans la Barque de Khepra. CXXXIV

  • 4

    p. 340

    Entour de rayonnement javance sur ma route XLII p. 228

    Celui du renversement (ciel inond de terre) :

    En vrit, mes Formes sont prsent renverses XLII p. 228

    En vrit, riche de formes caches je dborde,

    Et mon Nom est : Le Grand Noir.

    Ce qui vit en moi, je le rends manifeste

    Par les variations de mes Formes changeantes LXIV p. 242

    Cest de moi que dpend la restauration de lOrdre des Mondes! CXXX

    p. 333

    Celui de rythmes cosmiques :

    Car je suis pur et je me conforme aux rythmes cosmiques! XL p. 224

    Dieu qui se conforme aux Rythmes des Temps. XLII p. 228

    Je vis une vie nouvelle, aprs la mort,

    Pareil R, renaissant tous les jours. XXXVIII p. 220

    Celui de cur :

    Voici que le Cur ib de ta mre est runi la substance, Ainsi que ton Cur hati. CLXIX p. 393

    Celui de respiration :

    Car je suis le Seigneur des Respirations CXXV p. 318

    Celui dun nouvel tat de conscience ( ange?)

    Je demeure dans lil divin dHorus et dans luf Cosmique XLII p. 228

    Puisse demeurer cach ce corps dans la Pupille de lil divin CLXIII

    p. 385

    Ou entrer dans la demeure de mon Corps devenu Divinit stellaire

    CLXXXVIII p.427

  • 5

    il dHorus

    La reprsentation dun corps avec des ailes est frquente dans

    lart gyptien.

    Sarcophage de Ramses III

    me-B volant au-dessus de sa momie

  • 6

    Amon-R panthe http://prestistory.e-monsite.com/

    Devenu Divinit stellaire, le corps purifi, sanctifi et

    Matre de la Couronne royale gre les naissances, cest--dire la

    dmographie, comme le ferait un Pharaon du Ciel :

    Voici que jouvre les Portes du Ciel Et que jenvoie des Naissances vers la Terre. XLII p. 228

    Je suis lHier.

    Je suis lAujourdhui

    De gnrations innombrables. XLII P. 228

    Jassigne aux mes des gnrations futures leurs parents. CLII p. 370

    Mais, mtamorphose, le ciel nest plus peupl dAnciens, de

    trpasss: il reprsente lhabitat des Petits Princes, des enfants des

    gnrations venir. On assiste ainsi un renversement complet des

    perspectives, lvolution technologique rendant dsormais possible

    laccs physique aux toiles. Cest le passage, la mutation de lhomo

    solaris lhomo galacticus.

    je suis

    En dautres univers

  • 7

    Le cur de ltre humain spirituellement, cosmopotiquement

    mtamorphos en ange galactique est celui dun pre des futurs

    enfants des toiles. Cest le grand mystre de notre incarnation, de

    notre appartenance la biosphre :

    MITAKYE OYASIN

    NOUS SOMMES TOUS RELIS

    Normand Maka Marier

    La Minerve, 2015-01-19

    Philippe Guillemant, Vers la physique de demain la physique de linformation http://www.doublecause.net/index.php?page=physique_de_demain.htm

    Philippe Guillemant, Thorie de la Double Causalit, article Le cerveau, lesprit, la conscience http://www.doublecause.net/index.php?page=conscience.htm

    Wikipdia, article Thorme dincompltude de Gdel

    Philippe Guillemant, Le cerveau, lesprit, la conscience op.cit.

    Jean-Yves Leloup, LES LIVRES DES MORTS, Albin Michel, Paris, 1997

    moins dindication contraire, les images proviennent de Wikipdia.

    Mitakuye Oyasin http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-mitakuye-oyasin-nous-sommes-tous-relies-95863824.html

    http://www.doublecause.net/index.php?page=conscience.htmhttp://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-mitakuye-oyasin-nous-sommes-tous-relies-95863824.htmlhttp://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-mitakuye-oyasin-nous-sommes-tous-relies-95863824.html