la ville des garçons... la ville, une question de genre ?

Download La ville des garçons...  La ville, une question  de genre ?

Post on 07-Aug-2015

53 views

Category:

Government & Nonprofit

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  1. 1. La ville des garons... La ville, une question de genre ? Compte-rendu de la confrence du 18 novembre 2014 Les ConfAt12de Ressources & Territoires
  2. 2. La ville des garons... La ville, une question de genre ? Compte-rendu de la confrence du 18 novembre 2014
  3. 3. LesConfAtdeR&T04 Dans le cadre de son programme de professionnalisation des acteurs de la co- hsion sociale en Midi-Pyrnes, Ressources & Territoires (R&T) vous propose un nouveau format de confrences suivies dateliers-dbats : les ConfAt . Avec ce nouveau format, R&T souhaite apporter aux acteurs du territoire, la possibilit denrichir leurs rflexions thoriques (la confrence) et de dvelop- per des rflexions collectives, en co-construisant des rponses des probl- matiques locales/territoriales (les ateliers-dbats) entre professionnels avec lappui dun expert. Le choix des thmatiques mane des demandes et/ou besoins exprims par les acteurs que R&T rencontre dans le cadre de sa mission danimation de rseaux. Ces retours de terrain permettent de proposer des ConfAt qui rpondent au plus prs aux attentes et cette ralit de terrain. Les intervenants sont tous des experts de la thmatique traite, reconnus dans leur domaine par leurs pairs et les professionnels de terrain. Les confrences sont ouvertes tous, tout public, grand public ; cest un apport informatif, thorique mais non gnraliste. Lexpertise des discours permet chacun de construire ses connaissances, de dvelopper son analyse et son sens critique ; les propos sont pertinents mais non litistes. Un temps est toujours rserv en fin de matine aux changes entre la salle et lintervenant. Les ateliers-dbat sont rservs aux adhrents de R&T et aux professionnels directement concerns par la problmatique, qui souhaitent un apport tech- nique dexperts, des visions croises entre acteurs du mme domaine dac- tion, des lments de rsolution de problmes. Ce format peut tre modifi, suivant la thmatique traite et/ou la demande des acteurs : confrence toute la journe, confrence le matin/rponse aux questions laprs-midi, confrence et atelier dchange de pratiques Par ail- leurs, R&T dveloppe les ConfAt en dpartement, avec les acteurs locaux qui souhaitent travailler sur une rflexion commune axe sur leur propre territoire, afin de soutenir et de sinscrire dans une dynamique locale. Chaque ConfAt fait lobjet dune production dactes disponible au Service Infor- mation et Documentation de R&T, galement consultable et tlchargeable sur le site : www.ressources-territoires.com Avant-propos La ville des garons La ville : une question de genre ? / ConfAt du 18 novembre 2014
  4. 4. LesConfAtdeR&T 05 > Problmatique ................................................................................. 06 > Lintervenant ................................................................................... 07 > Plnire du matin ............................................................................ 08 La ville, une question de genre ? Ingalits filles-garons dans les loisirs des jeunes Participation au projet urbain : une affaire dhommes > Atelier-dbat de laprs-midi ........................................................... 33 La mixit sxue dans les quipes danimation en accueil de loisirs > Pour aller plus loin .......................................................................... 61 Sommaire La ville des garons La ville : une question de genre ? / ConfAt du 18 novembre 2014
  5. 5. LesConfAtdeR&T06 La ville au masculin ? Tout est fait pour favoriser la prsence des garons dans la ville et ce, ds le plus jeune ge. Plusieurs tudes dmontrent que les garons sont les usagers majoritaires de la ville et mettent en exergue une trs grande ingalit dans lattribution des moyens par les collectivits territoriales et par lEtat selon quil sagisse de loisirs dits fminins (gym, danse, etc.) ou masculins (skate, foot, etc.). Dans le mme temps, on conseille aux jeunes femmes de ne pas faire du jog- ging dans des endroits isols, dtre sur leurs gardes dans les transports en commun ou dviter certains quartiers (Billet publi par Yves Raibaud, CNRS Le Journal, mars 2014). lheure de la mise en uvre de la nouvelle politique de la ville, cela interroge la question des femmes dans le quartier, leur intgration, leur insertion profes- sionnelle, leurs loisirs et laccs aux savoirs. Cette confrence apporte un clairage autour des questions de mixit, de parit et de genre dans lorganisation des espaces publics : les espaces urbains cana- lisent-ils la violence des garons ?! Sont-ils construits par et pour les hommes ? Les femmes nont-elles donc aucune emprise sur la ville ? Ce temps dchange invite les municipalits et lensemble des acteur-trice-s rflchir sur ce que produisent les politiques publiques de lhabitat, des transports, de lquipement, de lamnagement en termes de mixit femmes- hommes et de lutte contre les violences de genre dans les espaces publics. Problmatique La ville des garons La ville : une question de genre ? / ConfAt du 18 novembre 2014
  6. 6. Yves RAIBAUD Yves RAIBAUD, gographe, est matre de confrences habilit diriger des recherches lUniversit Bordeaux Montaigne, membre de lUMR 5185 ADES (Amnage- ment, dveloppement, environnement, sant et soci- ts CNRS), vice-prsident du conseil de dveloppe- ment durable de la communaut urbaine de Bordeaux. Il dispense galement des formations aux animateur-trice- s socio-culturel-le-s au sein dun IUT Carrires sociales. Ses travaux les plus rcents portent sur les usages de la ville dans une approche qui intgre les enjeux thiques et politiques du care et du genre aux questions de gou- vernance territoriale. Magalie BACOU Magalie BACOU est sociologue associe au laboratoire CERTOP-CNRS (Centre dtude et de Recherche Travail, Organisation, Pouvoir UMR 5044), Universit Toulouse Jean-Jaurs. Ses recherches portent sur le travail et les groupes professionnels, lgalit femmes-hommes et filles-garons, lanimation socioculturelle, les associa- tions. Elle a notamment publi : La fabrique des filles et des garons dans la sphre des loisirs , Pour en finir avec la fabrique des garons . Les intervenant-e-s LesConfAtdeR&T 07Photo:R&T Photo:R&T La ville des garons La ville : une question de genre ? / ConfAt du 18 novembre 2014
  7. 7. LesConfAtdeR&T08 La ville, une question de genre ? En prambule, la question de la ville des garons interroge le genre et invite se dcentrer. Les tudes fministes ont t les premires poser la question des ingalits entre les sexes, et celle de linvisibilit des diffrences entre les femmes et les hommes. titre dexemple, la gographie classique ne sest jamais soucie de distinguer les genres dans sa description de la plante, celle-ci se contentant de recourir des qualificatifs neutres : les trangers, les habitants, les migrants Qui plus est, la localisation des femmes dans lespace est mconnue puisque le discours gographique traditionnel sintresse principalement au thtre de lactivit des hommes. Ainsi, la premire critique mise vis--vis de la gographie classique souligne le fait que celle-ci est construite par et pour les hommes puisque depuis lAntiquit, ceux qui lont dcou- verte et crite sont des hommes. Il sagissait en effet dexplorateurs qui, anims par des motivations commerciales et de conqute, ont dcouvert des ctes et des pays trangers. Les femmes apparaissent alors presque uniquement comme un lment de conqute parmi dautres, et la gographie est donc bel et bien domine par lexistence masculine. Lhistoire qui a t entirement raconte au masculin ou la sociologie qui na jamais vo- qu la condition particulire des femmes ouvrires dans le cadre de la lutte des classes, nchappent pas cet effacement du genre fminin. La psychologie sest quant elle applique dissocier les genres en mettant en avant les diffrences qui existent entre le rle social des hommes et celui des femmes. Ainsi, toutes ces sciences sont organises selon une naturalit de situation des hommes et des femmes sur des espaces diffrents et par linconscient collectif qui admet que ces disciplines soient dcrites au masculin puisque ce sont les hommes qui les font. Aussi, les tudes gographiques fministes ont commenc par interroger la place des hommes mais surtout des femmes dans lespace. La dmarche montre rapidement que certains endroits sont domins par le genre fminin : la sortie des coles, les lieux Plnire du matin La ville des garons La ville : une question de genre ? / ConfAt du 18 novembre 2014
  8. 8. LesConfAtdeR&T 09 dapprovisionnement De la mme faon, il ressort que les femmes sont davantage prsentes au sein de la sphre prive que dans la sphre publique. Les gographes fministes sinterrogent galement sur la place des femmes dans le monde du travail et leurs moyens daccs celui-ci : comment vont-elles au travail ? Comment circulent-elles ? Qui a lusage de la voiture ? Quels usages les femmes font-elles des transports en commun ? Progressivement, ces axes danalyse montrent ainsi que la gographie des hommes et des femmes est diffrente et que les premiers et les secondes ne circulent pas de la mme manire. De plus, non seulement les hommes et les femmes ont des sphres spares, mais il existe galement des rapports hirarchiques entre les deux genres puisque les hommes sont extrmement dominants sur lespace public, tandis que la domination des femmes sur lespace priv est toute relative. Elle est limite par le pa- triarcat qui impose le gouvernement des hommes et le rle du pater familias lintrieur du foyer. Qui plus est, jusqu une date rcente, les hommes avaient quasi-systmatique- ment la possession des ressources du mnage par le biais de leur salaire. Cette gographie fait donc apparatre des situations extrmement contrastes au sein de lespace de la ville et de la campagne, mais aussi lchelle du monde, entre le Nord et le Sud. Elle sintresse galement des catgories de femmes particulires comme les prostitues

Recommended

View more >