la success story de kelkoo: ils ont réussi leur startup

Download La success story de Kelkoo: Ils ont réussi leur Startup

Post on 05-Apr-2017

387 views

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Ils ont russi leur start-up !

    MEPKelkooTDM.fm Page 1 Lundi, 26. septembre 2005 10:32 10

  • MEPKelkooTDM.fm Page 2 Lundi, 26. septembre 2005 10:32 10

  • I

    ls ont russileur start-up !

    La success story de Kelkoo

    Prface de Pierre Chappaz

    Julien Codorniou Cyrille de Lasteyrie

    MEPKelkooTDM.fm Page 3 Lundi, 26. septembre 2005 10:32 10

  • Mise en pages : Istria

    2005, Pearson Education France, Paris

    Aucune reprsentation ou reproduction, mme partielle, autre que celles pr-vues larticle L. 122-5 2 et 3 a) du code de la proprit intellectuelle nepeut tre faite sans lautorisation expresse de Pearson Education France ou, lecas chant, sans le respect des modalits prvues larticle L. 122-10 duditcode.

    ISBN 2-7440-6195-6

    MEPKelkooTDM.fm Page 4 Lundi, 26. septembre 2005 10:32 10

  • Ce livre est ddi aux entrepreneurs europens.

    MEPKelkooTDM.fm Page 5 Lundi, 26. septembre 2005 10:32 10

  • MEPKelkooTDM.fm Page 6 Lundi, 26. septembre 2005 10:32 10

  • Prface de Pierre Chappaz,

    fondateur et prsident de Kelkoo

    Jai rv Jai rv de crer le leader de lInternet commer-cial en Europe, et jy ai cru trs, trs fort.

    Lun de mes proverbes prfrs est une citation dHerg(le dessinateur de

    Tintin

    ) : Seul celui qui croit vraiment enses rves peut les raliser.

    Kelkoo ma apport lincroyable plaisir de raliser monrve en moins de cinq ans, la tte dune quipe dentrepre-neurs passionns.

    Le grand mot est lch : entrepreneur ! Quand lesauteurs sont venus me proposer de faire ce livre sur laven-ture de Kelkoo, ils mont dit : il faut montrer aux entrepre-neurs en herbe, ces milliers dhommes et de femmes quipensent crer une entreprise mais ne passent pas encore

    MEPKelkoo Page 7 Lundi, 26. septembre 2005 5:21 17

  • Ils ont russi leur start-up !

    8

    lacte, que la russite est possible en Europe. Il faut expliquerla vision, la stratgie, le management et les talents rassemblsdans ce projet. Et moi javais envie de dire que lhistoire deKelkoo est dabord et avant tout celle dune aventurehumaine intense et folle, le succs dune quipe unie par legot de linnovation, du risque, du challenge et du partage.Lenvie de raconter aux lecteurs cette incroyable volont degagner, ce

    playing to win

    1

    la fois ludique et totalementperfectionniste qui tait notre devise. Parce que pour gagner,il faut en avoir vraiment envie, et il faut aussi ne rien laisserau hasard.

    En cinq ans, nous avons construit le premier serviceInternet commercial dEurope, utilis aujourdhui par 40millions dinternautes de 10 pays. Un service qui apporteaux consommateurs la transparence des prix, avant quilsnachtent nimporte quel produit ou service, et qui contri-bue puissamment au dveloppement des milliers de mar-chands prsents sur Internet. Un service qui a dbutcomme comparateur de prix pour rapidement devenirle moteur de recherche shopping prfr des consommateursfranais, anglais, italiens, allemands, hollandais, espagnols,belges, scandinaves

    Kelkoo, ctait cinq individus au tout dbut de laven-ture, fin 1999. Cest plus de 400 collaborateurs en 2005,dont une moiti sont des informaticiens et lautre, des hom-mes et des femmes spcialistes du commerce, du marketing,du produit, de la finance, de ladministration La crois-sance a t m-t-o-ri-ti-que : la

    start-up

    est vite devenue

    1. Playing to win : jouer pour gagner.

    MEPKelkoo Page 8 Lundi, 26. septembre 2005 5:21 17

  • Prface de Pierre Chappaz, fondateur et prsident de Kelkoo

    9

    grown-up

    2

    , une vraie socit internationale ralisant plus de100 millions deuros de chiffre daffaires, forte dune profita-bilit toute preuve : 25 30 millions deuros en 2005.

    Cre en 1999, juste avant le crash des valeurs Internetau Nasdaq, Kelkoo a t leve la dure. Aprs les brefs excsdeuphorie des tout premiers mois de la vague Internet, unevritable sinistrose stait vite installe, une pense uniquequi interdisait de croire que les socits Internet pouvaientrussir, se dvelopper, gagner de largent... Le discours domi-nant consistait alors expliquer quInternet ctait du vent etque les entrepreneurs de la nouvelle conomie taient desvoleurs ou, au mieux, des fantaisistes. Tout ce que la Francecomptait de conservateurs et de grincheux se vengeait desquelques mois fous de 1999 o les gens osaient subitemententreprendre, les investisseurs osaient soutenir des projetsnovateurs, les nergies taient multiplies par les promessesde cette nouvelle conomie porte au pinacle avant dtrerejete en enfer. Face quelques checs bien rels maissomme toute limits, les seuls grincheux dabord et tous lesmdias ensuite se mirent entonner lunisson lair du onvous lavait bien dit . Les investisseurs, les fameux capitaux-risqueurs, dsertaient grande vitesse. Heureusement pastous : certains rares nous ont fait confiance et ont finale-ment gagn avec nous. Durant cette priode noire, nousavons serr les dents et travaill avec acharnement parce quenous avions une vision, et nous croyions dur comme fer ceque nous faisions ! La crise a eu aussi pour effet de contrain-dre les entreprises Internet grer leurs dpenses de manire

    2. start-up : traduit par jeune-pousse par nos acadmiciens ; se dit dune entreprisequi dmarre. Par opposition, une grown-up dsigne une entreprise qui a grandi,littralement adulte .

    MEPKelkoo Page 9 Lundi, 26. septembre 2005 5:21 17

  • Ils ont russi leur start-up !

    10

    draconienne. Cest ainsi que nous sommes devenus unesocit low-cost jusque dans nos gnes, loppos absolu delimage de flambeurs accole la nouvelle conomie par lesmdias lpoque. Chez nous, le luxe tait purement dans lestyle, mais nest-ce pas le vrai luxe ? Pas de cravates, deshoraires la carte (et parfois nocturnes), le baby-foot quitrnait au centre des bureaux...

    Dans un contexte de crise de financement et de concur-rence exacerbe, les marchs Internet se sont concentrs trsrapidement. Ce quon appelait la prime au leader avaitune importance considrable, et cela nous le savions ds lafondation de la socit : sur le march des comparateurs deprix, il ny aurait quun ou deux gagnants en Europe. Lesaspirants taient plutt nombreux, car au moins une cen-taine de socits se sont cres en quelques mois sur le mmecrneau ! Nous ntions donc pas les premiers, mais sansdoute les plus dtermins. Nous nous tions donn un anpour construire le numro un europen en unissant nos for-ces avec les meilleures quipes, choisies parmi nos concur-rents dautres pays. Nous avons donc partag capital etresponsabilits avec les meilleurs Europens et ainsi bti entrs peu de temps une socit rellement paneuropenne :par exemple, le centre de design de Kelkoo, qui dfinit lesservices Web, se trouve situ Oslo. Et le premier march deKelkoo nest pas la France, mais la Grande-Bretagne. Tout aulong de ces annes, javais coutume de dire : lEurope existe,chez Kelkoo nous la construisons dans le respect de notrediversit et dans lenrichissement mutuel. Quel bonheur !

    Fin 2002, Kelkoo connaissait son premier trimestre deprofitabilit, tout juste trois ans aprs sa cration. Cela vali-dait notre conviction que ce que nous tions en train de

    MEPKelkoo Page 10 Lundi, 26. septembre 2005 5:21 17

  • Prface de Pierre Chappaz, fondateur et prsident de Kelkoo

    11

    construire avec acharnement avait un grand avenir. Le ser-vice plaisait aux consommateurs, ctait clair, et le modleconomique du paiement au clic que nous appliquions auxmarchands fonctionnait ! Ce modle CPC (cot par clic)allait par la suite tre largement popularis par Overture etGoogle, mais en 2000 on nous regardait encore avec desyeux ronds quand nous annoncions que nous serions pays au clic et non pas limpression (CPM, cot parmille), le modle de la pub traditionnelle et des bannirespublicitaires sur Internet. Ce modle au clic avait limmenseavantage de permettre une croissance des revenus propor-tionnelle la croissance du nombre des utilisateurs du ser-vice. Et il permettait aux marchands de faire un calcul simplede retour sur investissement Et justement, leurs dpensespour renforcer leur visibilit sur Kelkoo savraient rentables,les internautes utilisateurs du service achetant de plus enplus. partir du moment o les marchands gagnaientdavantage sur chaque visite gnre par Kelkoo sur leur siteque ce quils nous payaient, un cercle vertueux se mettait enplace. Tout le monde faisait de la croissance, tout le mondegagnait plus ou moins de largent, cest toute une nouvelleconomie numrique qui se constituait autour de quelquesplates-formes majeures, dont Kelkoo tait la plus importanteen Europe. Lanalogie avec le commerce traditionnel esttentante : pour les marchands, Kelkoo est une immense gale-rie commerciale capable dattirer des centaines de milliers,des millions de clients ! La convergence du modle conomi-que et son effet dentranement sur le dveloppement ducommerce sur Internet dans son ensemble ont t uneimmense satisfaction pour moi qui avais prch un peu dansle dsert lavnement du e-commerce en France depuis 1996.

    MEPKelkoo Page 11 Lundi, 26. septembre 2005 5:21 17

  • Ils ont russi leur start-up !

    12

    Tout au long de ces annes, jai forg une vision ambi-tieuse, partage avec mes quipes, celle dune exigence deperfection, de qualit toujours plus pousse pour nos servi-ces Web aux consommateurs comme aux marchands. Jaichoisi beaucoup des acteurs cls dans ce match, je les ai for-ms, je leur ai appris jouer ensemble, jouer collectif pourgagner. Jai t lentraneur de lquipe, celui qui signait tou-jours ses mails your coach ... Et puis lan dernier Kelkoo at vendue Yahoo!. Ctait le choix de nos actionnaires, 85 % des fonds dinvestissement et des capitaux-risqueurs,dont le mtier est de faire de largent court ou moyent

Recommended

View more >