la salette - le catholicapedia .la salette : vérités et mensonges, conséquences contemporaines

Download La Salette - Le CatholicaPedia .La Salette : vérités et mensonges, conséquences contemporaines

Post on 18-Feb-2019

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

La Salette : vrits et mensonges, consquences contemporaines

Les cieux parlent suffisamment pour que les croyants comprennent et insuffisamment pour que les incroyants ne comprennent pas. Pascal

Pour raliser mon modeste travail, je me suis inspir des crits suivants :

La vraie Mlanie de la Salette par Hyacinthe Guilhot Lglise est clipse par Louis-Hubert Remy : http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-

Eglise EST eclipsee.pdf La bataille prliminaire par Jean Vaqui : http://www.a-c-r-f.com/documents/VAQUIE-

Bataille preliminaire.pdf Linterprtation de lApocalypse du Pre de Clorivire. Mditations pour les prtres du R.P. Mach : http://www.a-c-r-

f.com/documents/R P MACH Le-tresor-du-pretre.pdf Mditations pour les prtres de labb Chevassu Rfutation de la condamnation par labb Ricossa du Secret de La Salette de Maurice Ca-

nioni : http://www.a-c-r-f.com/documents/Canioni-Maurice La-Salette.pdf Divers textes publis notamment par les rdacteurs des sites Internet Virgo Maria et Rore

Sanctifica.

Je tiens remercier tous ces auteurs pour leurs travaux si considrables. Quils veuillent bien me pardonner si je diminue en quoi que ce soit la porte de leur crits.

Dans cet expos, nous commencerons par faire un historique de lapparition, en mettant laccent sur lhistoire extraordinaire de Mlanie Calvat, la voyante de La Salette, et sur la raction des ecclsias-tiques par rapport au Secret confi Mlanie. Puis dans une deuxime partie, nous tudierons les enseignements que la Sainte Vierge a voulu nous donner lors de cette apparition.

1

http://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Eglise_EST_eclipsee.pdfhttp://www.a-c-r-f.com/documents/LHR-Eglise_EST_eclipsee.pdfhttp://www.a-c-r-f.com/documents/VAQUIE-Bataille_preliminaire.pdfhttp://www.a-c-r-f.com/documents/VAQUIE-Bataille_preliminaire.pdfhttp://www.a-c-r-f.com/documents/R_P_MACH_Le-tresor-du-pretre.pdfhttp://www.a-c-r-f.com/documents/R_P_MACH_Le-tresor-du-pretre.pdfhttp://www.a-c-r-f.com/documents/Canioni-Maurice_La-Salette.pdf

1. Historique de lapparition.

Le 19 septembre 1846, la Trs Sainte Vierge Marie apparat Mlanie Calvat et Maximin Giraud, petits bergers de respectivement 15 et 10 ans, la Salette au-dessus du village de Corps, dans le d-partement de lIsre. Elle leur confie tous les deux, un message faire connatre immdiatement tout son peuple, et chacun deux un message secret, quils pourront publier plus tard. Mlanie pourra publier le sien partir de 1858.

1.1. Mlanie Calvat

2

Mlanie Calvat est ne dans une famille pauvre le 7 novembre 1831. Nous connaissons, sur son en-fance, ce quelle crit elle-mme en 1900 dans la Vie de Mlanie, Bergre de la Salette (son en-fance) . On est tonn par :

Le caractre extraordinaire des faits relats dans cette autobiographie, soit quils relvent de causes purement humaines, soit quils appellent une explication surnaturelle.

Le nombre et la duret des preuves subies par Mlanie, Llvation des sentiments quelle exprime et lhrocit des vertus quelle reconnat implici-

tement avoir pratiqu.

Pour ces raisons, cette autobiographie eut des dtracteurs, tout comme le Secret confi Mlanie par la Trs Sainte Vierge le 19 septembre 1846, mais, si lon admet que Mlanie a eu le privilge de voir la Sainte Vierge la Salette, quest-ce qui empche quelle ait pu, comme elle laffirme, tre fa-vorise dautres apparitions avant cette date ? Nier cela na pas de sens.

Il est de plus impossible que la Sagesse infinie de Dieu ait voulu confier un message de la plus haute importance et dune porte universelle une enfant destine perdre la raison et sgarer dans des rcits imaginaires bien propres discrditer ce message mme et en compromettre lefficacit. Si le Bon Dieu se plait souvent choisir les instruments les plus humbles et humainement les moins qualifis (en apparence), jamais la folie na t admise parmi les attributs de ces instruments. Non. Mlanie na jamais prsent le moindre dsquilibre intellectuel.

Ce qui apparat alors, cest que, tout comme Sainte Jeanne dArc fut prpare par ses voix la grande mission laquelle Notre-Seigneur Jsus-Christ la destinait, de mme le Ciel a prpar Mla-nie, depuis sa plus tendre enfance, recevoir le grand message de la Trs Sainte Vierge la Salette, le 19 septembre 1846, et son futur ministre auprs des prtres.

Alors Mlanie Calvat tait-elle une Sainte ? lglise den juger ! Il est nanmoins impossible docculter les innombrables tmoignages de la vertu de Mlanie. titre dexemple, voici celui de la Communaut des Visitandines de Rome laquelle Mlanie fut confie par Lon XIII, pour quelle puisse rdiger la Rgle donne par la Mre de Dieu et les Constitutions.

...Sa conduite et ses paroles nous eurent bientt rvl quelle grande saintet se renfermait dans cette me dlite... Il nous est impossible de dire toutes les vertus quon a vu pratiquer cette grande servante de Dieu ; seulement nous pouvons assurer que ctait une me toute abme en Dieu, sans que la moindre affectation la rendt singulire. Ses paroles taient toujours bonnes et difiantes et elle mettait ses dlices parler de la Trs sainte Vierge. Humble et reconnaissante, elle se rputait indigne des petites attentions quon lui tmoignait, disant agrablement, dans ces occasions-l, quelle ntait quune bonne et simple bergre... Avant quelle nous quittt, notre trs honore Mre voulut nous mnager la consolation dentendre de sa bouche le rcit de lApparition de la sainte Vierge sur la Montagne de La Salette. Mlanie obit et, en prsence de toute la Communaut, elle nous raconta cette merveilleuse Apparition avec tant de simplicit et dhumilit que vers la fin tout le monde en fut touch jusquaux larmes ; et nous restmes grandement difies . (Fragment copi et traduit en franais du journal de la Communaut des Salsianes romaines (Visitandines), rdig par Sur Marie-Christine ; via Suprieure. Cit in Sur Marie de la Croix, abb Gouin, Supplment lImpartial, n 27, 1970).

Le tmoignage et la vie de Mlanie Calvat sont dune grande importance pour bien comprendre la porte du message de la Trs Sainte Vierge Marie la Salette. Comme nous le verrons, Mlanie sest en effet battue toute sa vie pour diffuser ce message ceux quil intresse tout particulirement : les prtres.

3

1.2. Lapparition de la Trs Sainte Vierge sur la montagne de La Salette :

Faisons prsent le rcit de lapparition.

Nous sommes le 18 septembre 1846, dans les Alpes dauphinoises, quelques kilomtres de Corps.

Mlanie Calvat, fillette de quinze ans est l, gardant les vaches de son patron, propritaire du ha-meau des Ablandins. Elle joue pour causer avec les petites fleurs du Bon Dieu, lorsque survient un petit garon de dix ans, quelle ne connat pas. Maximin Giraud, cest son nom, garde, lui aussi, un petit troupeau et il voudrait bien jouer avec Mlanie. Mais, jalouse de sa libert, Mlanie, sans dire un mot, sloigne de limportun. Il la rattrape. Elle sloigne encore. Et ainsi de suite, plusieurs re-prises, jusqu ce que, prise de piti, Mlanie fasse signe Maximin de sasseoir et, aprs de longues minutes, consente lui parler. Ils font plus ample connaissance, partagent le pain apport par Mla-nie pour son djeuner. Le soir venu, ils rentrent ensemble Corps, se donnant rendez-vous pour le lendemain.

Le 19 septembre, les deux pastoureaux regagnent ensemble la montagne. En chemin, Mlanie d-couvre chez son petit compagnon des qualits qui lui plaisent. Il est gai, simple, prvenant, pas ent-t, mais un peu curieux Il voudrait savoir ce quelle raconte aux petites fleurs du Bon Dieu

On arrive au pturage.

En fin de matine, Mlanie dcide de construire ce quelle appelle le paradis. Il y a, dans le voisinage, des pierres et des fleurs. Il nen faut pas davantage. Bientt, le paradis se dresse pas bien haut On le recouvre dune large pierre, avec des fleurs par-dessus et sur les cts

Il fait trs beau. Pas un nuage et, en cette journe de septembre, le soleil est encore trs chaud. Le-vs de bon matin, nos deux bergers sont pris de sommeil. Ils stendent sur le gazon et sendorment.

Voici la suite du rcit que Sur MARIE DE LA CROIX, Victime de Jsus, ne Mlanie Calvat, Bergre de la Salette, fit elle-mme de lapparition, alors quelle se trouvait CASTELLAMARE, le 21 novembre 1878. Ce rcit fut publi avec lImprimatur de Mgr Zola, vque de Lecce, le 15 novembre 1879 :

http://www.a-c-r-f.com/documents/Le-secret-de-melanie.pdf .

4

http://www.a-c-r-f.com/documents/Le-secret-de-melanie.pdf

LA BELLE DAME SASSIED SUR NOTRE PARADIS SANS LE FAIRE CROULER.

Mtant rveille, et ne voyant pas nos vaches, jappelai Maximin et je gravis le petit monticule. De l, ayant vu que nos vaches taient couches tranquillement, je redescendais et Maximin montait, quand tout coup je vis une belle lumire, plus brillante que le soleil, et peine ai-je pu dire ces pa-roles : Maximin, vois-tu, l-bas ? Ah ! mon Dieu ! En mme temps je laisse tomber le bton que javais en main. Je ne sais ce qui se passait en moi de dlicieux dans ce moment, mais je me sentais attire, je me sentais un grand respect plein damour, et mon cur aurait voulu courir plus vite que moi.

Je regardais bien fortement cette lumire qui tait immobile, et comme si elle se ft ouverte, japerus une autre lumire bien plus brillante et qui tait en mouvement, et dans cette lumire une trs belle Dame assise sur notre Paradis, ayant la tte dans ses mains. Cette belle Dame sest leve, elle a crois mdiocrement ses bras en nous regardant et nous a dit : Avancez, mes enfants, nayez pas peur ; je suis ici pour vous annoncer une grande nouvelle ! Ces douces et suaves paroles me firent voler jusqu elle, et mon cur aurait voulu se coller elle pour toujours. Arrive bien prs de la belle Dame, devant elle, sa

Recommended

View more >