journal talents des cités - 10e édition

Download Journal Talents des Cités - 10e édition

Post on 23-Mar-2016

231 views

Category:

Documents

6 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le concours fête ses 10 ans. Talents des Cités révèle et récompense les jeunes créateurs d'entreprise ou d'association des quartiers prioritaires de la Ville. C'est une initiative du Ministère de la Ville et du Sénat, co-organisée par BGE et la Caisse des Dépôts.

TRANSCRIPT

  • LE JOURNAL DE TALENTS DES CITES - EDITION DU SAMEDI 22 OCTOBRE 2011 - WWW.TALENTSDESCITES.COM

    Retrouvez

    le palmars 2011

    Page 16

    Portrait //Franck Sodoyer,itinraire dun enfantde Talents des Cits

    CHEFS

    DENTREPRISES

    ET CRATEURS

    DE TALENTS

  • 10 ANS PARTENAIRES NATIONAUX REGIONAUX 2012EDITORIAUX

    DIX

    ANS D

    E CRATIO

    N D

    ANS LES CITS / W

    WW.TALENTSDESCITES.COM

    10 ANS PARTENAIRES NATIONAUX REGIONAUX 2012EDITORIAUX

    EDITOR

    IAUX

    SOMMAIRE

    10 ANS

    PART

    ENAIRES

    NATION

    AUX

    REGION

    AUX

    2012

    SOUV

    ENIRS

    LE POR

    TRAIT

    2 3

    NUMRO SPCIAL 10

    E DITIO

    N / W

    WW.TALENTSDESCITES.C

    OMJean-Pierre Bel

    Prsident du SnatMaurice LeroyMinistre de la Ville, charg du Grand Paris

    Par J

    ean-

    Pier

    re B

    el //

    pag

    e 2

    Jai

    10

    ans.

    .. //

    page

    s 4

    9

    Le

    cerc

    le v

    ertu

    eux

    des

    part

    enai

    res

    et d

    es p

    arra

    ins

    Prs

    enta

    tion

    des

    laur

    ats

    nat

    iona

    ux

    Prs

    enta

    tion

    des

    laur

    ats

    rgi

    onau

    x L

    es c

    hiff

    res

    cls

    + P

    artic

    ipat

    ion

    2012

    10

    ans

    de

    cra

    tions

    ... //

    Pag

    e 39

    Fran

    ck S

    odoy

    er, g

    rand

    tm

    oin

    // Pa

    ge 4

    0

    // Pa

    ges

    16

    25

    // Pa

    ges

    10

    15

    // Pa

    ges

    26

    37

    // Pa

    ges

    38

    Par M

    auri

    ce L

    eroy

    // p

    age

    3

    Que signifie le concours Talents des Cits pour le ministre de la Ville ?

    Ce concours est trs important pour le ministre de la Ville car il fait la dmonstration quil existe un bouillonnement de crativit et de volont den-treprendre dans les quartiers. Cest galement la preuve que ces quartiers fragiles peuvent tre la pointe de linnovation durable, comme le confirment les laurats de cette dixime dition. Cest aussi le moyen de fdrer les acteurs daide la cration dentreprise et de mieux faire connatre leur action dans les quartiers : les collectivits territoriales, au travers de notre partenariat avec le Snat, la Caisse des Dpts, dont laction en matire dingnierie est pour nous essentielle, les oprateurs daide la cration dentreprise que sont notamment BGE ou Financits, ainsi que des grandes entreprises. Cette dmarche sinscrit aussi dans une stratgie de dveloppement qui se veut vertueuse. Il sagit de crer de lmulation. Pour 25% des jeunes qui souhaitent crer leur entreprise, voir leurs ans concrtiser leurs rves, cest tout simplement rompre avec la spirale de lauto-censure qui annihile lambition de notre jeunesse. On le vrifie tous les jours, les laurats de Talents des Cits sont trs impliqus dans la vie associative des quartiers ! Ils y mnent des actions dinsertion professionnelle et recrutent plus que dautres au sein mme des quartiers. Les plus de 300 crateurs dactivit rcompenss dans le cadre de Talents des Cits depuis 2002 jouent le rle de locomotive conomique et sociale.

    Quelles sont les actions menes aujourdhui par le ministre pour conforter lactivit conomique dans les cits et les zones prioritaires ?

    Le ministre de la ville mne diffrentes actions pour dynamiser les territoires en difficult. Mon travail est de crer les conditions dun environnement favorable au dveloppement conomique des quartiers : cela passe par la rnovation urbaine qui, travers la transfor-mation des quartiers permet de les rendre attractifs. Les oprations de dsenclavement, amplifies par le Grand Paris permettront daccrotre la mobilit, notamment entre les quartiers et les bassins demplois. Les zones franches urbaines (ZFU) : plus de 380 M

    Pourquoi le Snat simplique-t-il aussi fortement dans Talents des Cits ?

    Talents des Cits est un vrai symbole pour le Snat que jai lhonneur de prsider, la tte dune nouvelle majorit. Ce concours a, en effet, t cr en 2002 par mon ami, Claude Bartolone, alors ministre en charge de la ville, et a survcu toutes les alter-nances. Cest bien le signe quil correspond un besoin fort, celui de reconnatre et de donner toute leur place aux crateurs dentreprises issus des banlieues. Cest une manifestation de lidal rpublicain tel quil manime et qui consiste runir lensemble des Franais pour faire avancer la France. Je suis donc trs heureux, que grce Talents des Cits le Snat soit encore plus ouvert sur toutes les initiatives de la socit telle quelle est et rcompense tous les talents do quils viennent. En effet, en cette priode de crise, ils ont besoin dtre encourags.

    La cration dentreprise est-elle un vecteur dynamique de dveloppement conomique des quartiers ?

    Aujourdhui la vitalit de notre socit est immense. Cest nous, responsables politiques, au-del de nos divergences, et forts de cet ancrage snatorial dans les territoires, de faire merger les entrepreneurs et les leaders associatifs de demain.

    dexonrations sociales et fiscales y seront consacres en 2012 avec des contreparties renforces en termes demplois en faveur des habitants des quartiers. Lan dernier prs de 50% des laurats de Talents des Cits avait cre leur activit en ZFU et ainsi pu bnficier daides lembauche de salaris et dune trsorerie. Pour favoriser la dtection et lmergence de projets, nous allons intensifier les actions de sensibilisation la cration dentreprise, les actions daide la formulation dune ide de cration dentreprise et la scurisation de leur parcours en partenariat troit avec la Caisse de dpts dans le cadre de notre projet de dveloppement des CitsLab. Vous connaissez galement limportance de la communication autour de nos dispositifs qui doivent tre connus de tous. Cest ce que nous faisons avec la campagne que nous avons lanc avec lADIE sur le dispositif crajeunes. Enfin, laccs au financement est lun des principaux obstacles la cration dentreprise. La cration dun fonds de prts dhonneur associant mon ministre, lADIE, la Caisse des Dpts et des partenaires privs, dot terme de 5 M, sinscrit clairement dans cette perspective.

    Comment valuez-vous le potentiel de cration dentreprises dans quartiers ?

    Les quartiers de la politique de la ville rassemblent 13% de la population franaise, dont une trs forte proportion de jeunes, ce qui explique leur dynamisme. Ces territoires regorgent de potentiel dingniosit. Ils constituent lune des clefs de notre dveloppement, de la cration de richesse et donc, de lavenir de notre pays. Les tudes rcentes confortement cette analyse. Selon lADIE, dans les zones urbaines sensibles, le taux de cration dentreprise est 2 fois suprieur la moyenne. Un sondage de lIFOP la rappel rcemment 54% des jeunes des ZUS souhaitent se mettre leur compte. Vous le savez, ce nest pas lassistanat qui nous sortira des difficults qui frappent aujourdhui notre pays et nos quartiers populaires. Il sagit aujourdhui de faire preuve dinitiative, daudace et de courage pour se donner les moyens de russir. La jeunesse dynamique de nos quartiers, qui contribue crer de la richesse, en est un formidable exemple. //

    Comment souhaitez-vous relancer dans les quartiers et les zones prioritaires lessor conomique ?

    La crise conomique qui svit actuellement, aussi bien dans notre pays que dans toute lEurope, si elle a rduit nos moyens financiers, a galement largement soulign la place essentielle des collectivits territoriales dans lanimation du tissu conomique local. Vous le savez, je viens dun dpartement, lArige, et ai t le maire dune ville, Lavelanet, qui ont t durement frapps par la crise de

    lindustrie textile. Les acteurs locaux et le tissu conomique local y ont t mis rude preuve. Pourtant ce sont eux qui pourront, une nouvelle fois, impulser lnergie cratrice ces jeunes talents. Pour cela, il est primordial de tisser des liens de proximit et de confiance entre les lus locaux, les jeunes entrepreneurs et les leaders associatifs. Il faut gale-ment adresser un message de confiance aux lus locaux. Telle est la mission que, selon moi, ce concours doit aujourdhui se fixer. Cest la raison pour laquelle jai tenu ce que tous les laurats et leurs proches soient accueillis ici, au Snat, dans lhmicycle, cest dire au cur mme des institutions rpublicaines. //

    Aurlien Charron Jacques Demarthon / AFP

    Directeur de la rdaction : Franois Roche // Rdacteur en chef : Antoine Bayle // Secrtariat de rdaction : Caroline PierretDirection artistique : Benoit Carles // Illustration couverture : Muriel MichelPhotos : Eric Lefeuvre sauf indications de copyright ou droits rservs // Pages 4 15 : droits rservsEditeur dlgu : Les Rois Mages // Direction de la publication : Isabelle Cadoret, responsable du concours Talents des Cits et responsable du ple Communication BGEImprim en France par lImprimerie de Chabrol sur du papier Cyclus Offset

  • EDITORIAUX PARTENAIRES NATIONAUX REGIONAUX 201210 ANS

    DIX

    ANS D

    E CRATIO

    N D

    ANS LES CITS / W

    WW.TALENTSDESCITES.COM

    EDITORIAUX PARTENAIRES NATIONAUX REGIONAUX 201210 ANS

    4

    On pourrait poursuivre linfini ou presque lnumration des produits ou services qui ont servi de base aux crations dentreprises et dassociations rcompenses par Talents des Cits depuis 2002, anne de lance-ment du concours et du mouvement, sous le parrainage de Claude Bartolone, alors ministre dlgu la Ville, et avec le plein engagement du Snat.

    Quelle tait lide de dpart ? Rendre la russite plus visible pour ceux qui dcidaient dentre-prendre dans les quartiers et les cits, singulariser des parcours professio