journal nantes métropole #37 - janvier / février 2012

Download Journal Nantes Métropole #37 - Janvier / Février 2012

Post on 15-Mar-2016

217 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Chronobus : un bus pas comme les autres Open data : la révolution des données publiques La place Graslin se refait une beauté Ma ville demain à l'heure américaine Infographie du dossier : Nantes Métropole internationale Et aussi les événements, les actus et les sorties dans l'agglo nantaise. Le journal

TRANSCRIPT

  • L E J O U R N A L D E L A C O M M U N A U T U R B A I N E D E N A N T E S B I M E S T R I E L

    Basse-Goulaine / Bouaye / Bouguenais / Brains / Carquefou / Couron / Indre / La Chapelle-sur-Erdre / La Montagne / Le Pellerin / Les Sorinires / Mauves-sur-Loire / Nantes / Orvault / Rez / Saint-Aignan-de-Grand-Lieu / Saint-Herblain / Saint-Jean-de-Boiseau / Saint-Lger-les-Vignes / Sainte-Luce-sur-Loire / Saint-Sbastien-sur-Loire / Sautron / Thouar-sur-Loire / Vertou

    Numrique page 8

    Open data : la rvolution des donnes publiques

    Cur dagglomration page 2

    La place Graslin se refait une beaut

    Mtropole page 19

    Ma ville demain lheure amricaine

    Dplacements page 5

    Chronobus : un bus pas comme les autres

    Attirer touristes, entreprises, chercheurs, salaris des quatre coins du monde : tel est lenjeu de lattractivit internationale. Un enjeu majeur pour le futur de la mtropole nantaise.

    Nantes, attirante mtropole

    Patri

    ck G

    aro

    n

    N37. Janvier / Fvrier 2012

    Nantes Mtropole internationaleInfographie du dossier P. 12 et 13

    Mtropole pages 11 18

  • Grand vnement

    2 - Nantes Mtropole - janvier/fvrier 2012

    Une grande promenade fera le tour de la place Graslin.Conue la fin du XVIIIe sicle par larchitecte Mathurin Crucy, la place Graslin est ne de lima-gination de Jean-Joseph-Louis Graslin. Ce dernier souhaitait en faire un lieu emblmatique et majestueux, un thtre urbain , avec une place en

    hmicycle et des immeubles identiques voquant des loges de thtre. Aujourdhui, cette place est devenue un carrefour rou-tier , o circulent chaque jour 20 000 vhicules. La place Graslin est un des projets phares du nouvel lan que lon souhaite pour la ville et la mtropole, explique Alain Robert, conseil-ler communautaire et adjoint au maire de Nantes en charge de lurbanisme, du logement et du commerce. Cet amnagement est le prolongement de ce qui est fait sur la ville depuis 20 ans. Il sinscrit aussi dans la volont de

    dvelopper le cur dagglom-ration, de proposer un centre-ville apais o lespace public est mieux partag. Aprs la place Royale et la rue Crbillon deve-nues pitonnes, la place Graslin va donc faire lobjet dun vaste projet qui stalera doctobre 2012 septembre 2013 et qui lui redonnera un rle essentiel dans lattractivit du centre-ville.

    Le thtre Graslin restaur. Lide est davoir un centre-ville apais, tranquille, qui cumule fonction commerciale et convi-vialit et contribue ainsi lattrac-tivit de la mtropole , reprend

    Alain Robert. Pour ce faire, lobjectif est de rduire 8 000 le nombre de voitures passant sur le site. Lambition du projet tant de redonner ses lettres de noblesse cette place qui le

    mrite . Le thtre larchitec-ture noclassique est llment fort du lieu . galement des-sin par larchitecte Mathurin Crucy lors de la ralisation de la place, il devait alors tenir un rle de premier ordre. La rfrence larchitecture antique y est per-manente : faade monumentale, perron emmarchement, por-tique colonnes corinthiennes

    La restauration des faades de ce monument fera ainsi partie des travaux. Mais la particularit du thtre nantais est que son architecture se prolonge, notam-ment au niveau des balcons, sur les faades des immeubles de lhmicycle qui seront elles aussi mises en lumire. Autres l-ments importants : la recherche de complmentarit sans simi-larit avec la place Royale, mais aussi de liaison avec le cours Cambronne, dont la restauration sera ralise par les services des espaces verts de la ville de Nantes en 2012-2013.

    Dvelopper le cur Dagglomration et le renDre accessible

    La mtamorphose du centre-ville de Nantes se poursuit avec la transformation de la place Graslin qui dmarrera fin 2012. Revisite par larchitecte urbaniste nantais Yves Steff, la place sinscrira alors dans un cur dagglomration la mesure dune grande mtropole attractive.

    La place Graslin retrouvera sa beaut en 2013

    Dans la partie centrale de la place, une fontaine prendra place do jailliront des jets deau pour apporter de la fracheur.

  • Grand vnement

    Nantes Mtropole - janvier/fvrier 2012 - 3

    Mise en scne du lieu.Un travail sur le nivellement de la place sera fait qui permet-tra la mise en scne du lieu , explique Yves Steff, architecte urbaniste nantais, qui travaille sur le projet avec son agence AUP (Architecture, Urbanisme, Patrimoine). Ainsi, des spectacles pourront se drouler sur le vaste espace libr. Dans la partie cen-

    trale de lhmicycle, une fontaine prendra place, constitue dune grille pose au sol, do jailliront des jets deau bouillonnants pour apporter de la fracheur. Une grande promenade fera le tour de la place, et sera agrmente de grandes vasques fleuries en fonte. Au sol, des notes de musique en mtal affleureront en guise de bouches deau. La prsence du vgtal invitera pntrer dans le cours Cambronne , pour-suit larchitecte urbaniste. Les faades des immeubles et du thtre seront claires avec des leds, ainsi que lencadrement de

    lentre du cours Cambronne, et dix candlabres de style art-nouveau et inspirs du lustre du thtre claireront la place. Ct matire, le sol sera en granit beige, afin de rester dans une conti-nuit avec la place Royale , pr-cise Yves Steff.Circulation modifie.Des appuis-vlos seront prvus dans les rues adjacentes, proxi-

    mit de la place. Nous devons trouver des zones de stationne-ment toujours proches du centre qui ne viennent pas dfigurer len-semble , souligne Alain Robert. La perspective terme, reprend llu de Nantes Mtropole, est que ce soit une place 100 % pitonne, mais nous prvoyons le main-tien dune circulation latrale et discrte du nord au sud dans un premier temps. Ce sera volutif. Cette circulation se fera sur une file descendante depuis la rue Racine jusqu la rue Piron. Les rues Molire et de La Fontaine (jusqu la rue du Chapeau rouge),

    Rousseau et Rgnard (jusqu la rue de lHronnire), de mme que lembranchement des rues Gresset/Voltaire seront piton-niss dans le cadre du projet. En revanche, la ligne 11 de bus conti-nuera traverser la place depuis laxe Gresset/Voltaire jusqu la rue Rousseau. Par ailleurs, il ny aura plus de stationnement sur la place, mais des parkings proxi-

    mit. Le parking Graslin, lui, sera accessible par les rues du Calvaire et du Chapeau rouge. Une station de taxis est aussi prvue cours Roosevelt au droit de la station de tramway n 1. Quant laccs la place pour les riverains et autres livreurs, il se fera grce des bornes daccs, comme cela est dj le cas dans la rue Crbillon. Des stationnements minute sont ltude dans les rues Gresset et Voltaire.Animations denvergure.Une fois les travaux achevs, la place pourra recevoir des ani-mations denvergure, culturelles

    et festives. Elle sera alors ferme momentanment et le mobilier urbain dplac. Lide est aussi den faire un lieu attractif com-mercialement qui prolonge la rue Crbillon. terme, elle pourrait constituer une nouvelle tape du circuit commerant passant rue du Calvaire, rue Scribe, place Royale et rue Crbillon, conclut Alain Robert. Le projet permettra de

    rejoindre la rue Franklin, qui va tre rnove en 2012.Gwenall Lyvinec

    La place Graslin retrouvera sa beaut en 2013

    Le thtre Graslin est un hommage larchitecture antique : faade monumentale, perron emmarchement, portique colonnes corinthiennes

    Lquipe de la communication de Nantes Mtropole vous adresse ses meilleurs vux pour lanne 2012.

    Nantes Mtropole a mis en place une commission dindemnisation amiable pour les commerants concerns par les travaux. Cette procdure permet ceux qui le souhaitent de monter un dossier dindemnisation qui sera examin par une commission prside par un magistrat indpendant du tribunal administratif qui dcide des compensations attribuer.

  • On se croirait dans un chteau quand on regarde limmense che-mine en pierre, ados-se aux murs. Pourtant il sagit dun apparte-ment situ en plein cur du quartier historique du Bouffay, dans lan-cienne Htellerie des Jacobins qui date du XVe sicle. Compltement mtamorphose, limage de limmeuble en pierres de tuffeau situ place du Pilori. Tout a t restaur ou remplac, des faades aux charpentes en chne, en passant par la cage descalier et la cour intrieure. Vingt-quatre logements, co-nomes en nergie, ont dornavant une nouvelle vie. Tout comme leurs occupants. Cela a t un grand changement dans ma vie, raconte lune des nouvelles locataires, cest trs calme ici, mal-gr le fait quon est dans le centre-ville. On peut tout faire pied !

    Unir les forces pour rnover. Plus de 120 immeubles dans un pitre tat ont t rep-rs au centre-ville, tels ceux du quartier Decr-Bouffay. Pour y remdier, Nantes Mtropole, la Ville de Nantes, ltat, le Conseil gnral de Loire-Atlantique, le Conseil rgional des Pays de la Loire, lAgence natio-nale de lhabitat (Anah) et la Caisse des dpts et consignations ont dcid dunir leurs forces. Ils subventionnent hauteur de huit millions deuros pendant cinq ans les travaux de rnovation engags par les propri-taires ou copropritaires de 540 logements anciens privs (soit de 15 70 % de la somme engage). Plus les propritaires sengagent faire des tra-vaux, plus nous les aidons et moins ils louent cher, explique Gilbert Galliot. Il faut quon avance tous ensemble ! Ensemble aussi avec la Financire Magellan (spcialise dans la res-tauration des immeubles anciens), avec plus dune quinzaine de corps de mtier carreleurs, plombiers, lectriciens, peintres, charpentiers, maons et avec lar-chitecte nantais, ric Gouesnard. Pour que ce long et vaste chantier aboutisse dici lt prochain. Ccile Faver

    Logements insalubres.Ces nouveaux loge-ments ont un point commun : leurs loyers. Intermdiaire ou conventionn social , ils sadressent aux per-sonnes qui ont un reve-nu modeste. Comment un tel logem

Recommended

View more >