interfaces controlesbasededonné

Download Interfaces controlesbasededonné

Post on 16-Apr-2017

100 views

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Diapositive 1

Les interfaces /contrleDe base de donne

ralis par : Guebba SaraFagroud Fatima ZahraNaji ZakariaMoudden Abderazak Encadr par : Mr Hanoun Mustapha 1

Messieurs le jury, aimable assistances Bonjour, je suis l aujourdhui pour vous prsenter mon projet de fin dtude, qui sintitule .

Encadr par .1

Plan interfaces dune base de donne

le langage SQL

Dcrire la structure des tables

Utilisation de SQL(manipuler les donnes )

SQL*plus et iSQL *Plus

2Le plsql

Le plan de la prsentation est le suivant :

Aprs vous introduire le sujet, on va vous prsenter le contexte gnral du projet, ensuite on se contenterai de vous prsenter la conception du Datamart, puis on va enchainer avec la mise en uvre des interfaces et on finira par la conclusion.2

Plan Contrleer une base de donne

Grer linstance oracle

Grer le processus dcoute Oracle

3

3

Interfaces dune base de donne4

Structured Query Language (SQL) Langage informatique standard et normalis destin interroger ou manipuler une base de donnes relationnelle

Langage SQL 5

Il existe plusieurs moyens d'envoyer des commandes SQL la base de donnes parmi lesquels:

Outils du langage SQL6

Oracle SQL*Plus et Oracle iSQL*Plus :une interface graphique et web de ligne de commande permet dinteragir simplement avec la base de donneOracle Forms : masque le code SQL et offre un environnement graphique afin de manipuler les donnesOracle Enterprise Manager: On a pas besoin d'crire les instructions SQL utilises pour administrer la base de donnes mais on peut afficher le code SQL gnr

Outils du langage sql7

SQL*Plusest un utilitaire enligne de commanded'OracleIl est principalement distribu avec le produitOracle Database.

SQL*Plus8

1.Ouvrez une fentre de terminal.2 .Entrez connect3 .Entrez le nom d'utilisateur et le mot de passe de lutilisateur

La procdure de dmarrage de SQL*Plus 9

sara (s) - sous lequel vous souhaitez vous connecter

"iSQL*Plus" est une interface graphiqe fournissant un accs via web. Voici les urls utiliser:"http://hostname:port/isqlplus" "http://hostname:port/isqlplus/dba"

iSQL*Plus10

Pour pouvoir utiliser l'interface iSQL*Plus, le processus correspondant ct serveur doit tre dmarr avec la commande isqlplusctl start"5560" est le port HTTP de iSQL*Plus. Vrifiez-le dans le fichier "$ORACLE_HOME/install/portlist.ini"

iSQL*Plus11

Aprs laccs au URL la page login saffiche

Accder iSQL*plus12

Username:Entrez un nom utilisateur valide pour la connexion OracleDatabase (obligatoire).Password:Saisissez un mot de passe valide pour l'utilisateur indiqu (obligatoire). Accder iSQl*Plus13

Connection Identifier:Pour utiliser la base de donnes Oracle par dfaut, laissez ce champ videsaisissez l'identificateur de connexion de la base de donnes laquelle vous voulez vous connecter[//]host[:port][/[service_name]]Cliquez sur Login afin de vous connecter la base de donnes.

Accder iSQL*Plus14

L'espace de travail iSQL*Plus s'affiche dans le navigateur Web.

Espace de travailiSQL*Plus15

A partir de cet espace, vous pouvez:Entrer, excuter et annuler des scriptsCharger et enregistrer des scriptsVisualiser, enregistrer et imprimer une sortieAccder aux crans de prfrencesObtenir de l'aide et vous dconnecter

Espace de travailiSQL*Plus16

La commande DESCRIBE est utilis pour afficher la structure dun objet de type base de donne Cette commande appartient SQl *plus

Dcrire les donnes:

17

La liste select La clause fromLa condition where qui est facultative

Interroger les donnes

18

On utilise la clause order by pour trier les donnesLes donnes sont tries par ordre croissant par defaut

Trier les donnes19

Une jointure sert extraire des donnes de plusieurs tables.SELECT table1.column, table2.column FROM table1, table2WHERE table1.column1 = table2.column2;

Joindre des tables:20

Select e.ename, d.dname From EMP e, DEPT d Where e.deptno=d.deptno

Joindre des tables:21

sara (s) - par exemple on a ici deux tables emp et dept et on veut afficher les noms des employs qui se trouvent dans la table emp avec le departement o^^^^^u il travaille donc la relationentre les deuxManipuler les donnes22

INSERT INTO table [(column1,[column2])] VALUES (value1[,value2.]); update table set column= value [where conditions];

delete from table [where conditions];

Ordre Description Insert Ajouter une nouvelle ligne dans la tableupdateModifie des lignes dans la tableDelete Supprimer des lignes dune table

Create TABLE nom_table( colonne1 type1, colonne2 type2 ) ;ALTER TABLE nom_tableADD colonne1 Type;DROP TABLE nom_table;

Dfinir des donnes 23Instruction descriptionCREATEdfinir des nouveaux Objets dune base de donne ALTERmodifier des objets existants dans la base de donne DROPsupprime les objets de la base de donne

Unit logique de traitement forme dune suite dactions limite par une opration de validation ou dannulationDbut:Excution une instruction SQL (excutable)Fin de la transaction prcdenteFin:Validation (COMMIT) ou Annulation (ROLLBACK sans clause SAVEPOINT)Ordre LDDFin de sessionPanne

Prsentation des Transactions24

COMMIT:met fin une transaction en validant tous les changements de donnes et place la base dans un nouvel tat cohrentROLLBACK:met fin une transaction en annulant tous les changements de donnes dans la transaction

Instructions de contrle des transactions25

ROLLBACK TO:annule les instructions jusqu'au point de sauvegardeSAVEPOINT:place un marqueur dfini par un identifiant permettant une annulation partielle de la transactionInstructions de contrle des transactions26

Est un mcanisme qui empche plusieurs utilisateurs de tenter de mettre jour les mmes donnes simultanment

Verrouiller les donnes27

Instructions de contrle de session : Deux instructions :ALTER SESSION et SET ROLEGrent de manire dynamique les proprits d'une session utilisateurNe valident pas implicitement la transaction en coursNon pris en charge par PLSQLInstruction de contrle systme :Une seule Instruction : ALTER SYSTEMgre de manire dynamique les proprits d'une instance OracleNe valide pas implicitement la transaction en cours Non pris en charge par PLSQL

Autres catgories dinstructions:28

Instructions SQL intgres : Ces instructions intgrent:instructions LDDinstructions LMD instructions de contrle des transactions dans un programme utilisant un langage procduralLe code SQL intgr : pris en charge par les pr compilateurs OracleDocument dans les manuels :Pro*COBOL Programmer's GuidePro*C/C++ Programmer's GuideSQL* Module for Ada Programmer's Guide

Autres catgories dinstructions:29

un langage structur base de blocsajoute des techniques de programmation structure au langage SQLConstitu de:DECLARE : permet de dfinir les constantes et les variables (partie facultative )BEGIN : dbut du code du bloc. Le code est constitu de commandes SQL et PL/SQL(partie obligatoire)EXCEPTION : permet de dfinir des exceptions locales. En gnral, les exceptions sont gnres suite une condition d'erreur(partie facultative )END : fin du bloc (partie obligatoire)

Langage PL/SQL30

Peut tre utilis dans les structures:Blocs anonymes Fonctions ProcduresPackagesDclencheurs (triggers)Types d'objet

Langage PL/SQL31

Possibilit dappeler les procdures stockes Java partir de n'importe quel bloc, sous-programme ou package PL/SQLPossibilit d'appel des fonctions et procdures stockes PL/SQL par JDBC

Oracle et langage JAVA32

OCI (Oracle Call Interface ): API qui permet aux applications crites en langage C d'interagir avec un ou plusieurs serveurs de base de donnes OracleJDBC (Java Database Connectivity):API standard permettant d'accder aux bases de donnes relationnelles partir de programmes crits en langage Java

Quelques API33

ODBC (Open Database Connectivity) :offre une interface standard permettant une application d'accder de nombreuses sources de donnes diffrentesODP.NET (Oracle Data Provider for .NET) :permet un accs rapide et fiable aux fonctionnalits de base de donnes et aux donnes partir de n'importe quelle application .NET

Quelques API34

Contrler une base de donne35

Le rpertoire o est install Oracle est indiqu par la variable d'environnement : %ORACLE_HOME% pour le systme Microsoft Windows. Sa valeur est dfinie dans le registre. $ORACLE_HOME pour les systmes UNIX. Sa valeur est dfinie dans le fichier .profile.

Grer linstance Oracle36

Le dmarrage de l'instance et l'ouverture de la base de donnes se fait grce la commande STARTUP. Les tapes: $ sqlplus /nolog SQL> connect sys/password as sysdba SQL> startupC'est l'instance par dfaut qui sera dmarre. Le SID est dfini dans la variable d'environnement $ORACLE_SID.

Dmarrage De La Base de Donne 37

Pour un Startup/Shutdown via Enterprise Manager, vous serez appels entrer les informations suivantes : Informations d'identification de l'hte (Host Credentials): c'est dire un compte du groupe DBA (pour UNIX) ou ORA_DBA (pour Microsoft Windows). Gnralement, c'est le compte avec lequel vous avez fait l'installation d'Oracle Database.

Informations d'identification pour la connexion la base (Database Credentials): c'est le compte Oracle ayant le privilge SYSDBA. Gnralement c'est le compte SYS

Dmarrage De La Base de Donne 38

Le processus DBConsole tant dmarr, pour accder l'interface de gestion, entrez l'url suivante dans votre navigateur Web : http://hostname:1158/emSi