Île de la motte

Download Île de la Motte

Post on 10-Feb-2017

219 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Prservation de la biodiversit et de la fonctionnalit des milieux Programme 2012-2021

    le de la Motte

  • La biodiversit ou diversit du vivant, constitue un patrimoine prcieux pour la collectivit. Source dinspiration artistique, de dveloppement du tourisme, elle procure de nombreux services utiles, comme la pollinisation des cultures ou lpuration des eaux. A lorigine de renouvellements permanents, elle contribue ladaptation de nos territoires. Sa prservation est une proccupation commune tous.

    Les conservatoires despaces naturels sont des partenaires techniques, crs pour aider les collectivits et les usagers prserver leur patrimoine naturel. Ils travaillent sur le terrain, en concertation avec les acteurs locaux.

    Le plan de gestion qui est synthtis dans ce document dtaille les objectifs et les actions proposes pour la prservation du patrimoine naturel. Il devient la rfrence que chaque acteur du projet peut consulter pour comprendre les interventions ralises.

    La gestion dun site est lensemble des oprations retenues pour prserver le patrimoine naturel et culturel : dbroussaillage, entretien par la fauche, pturage, mise en place de panneaux dinformation, surveillance scientifique des espces en danger, ou parfois un choix de ne pas intervenir Elle ne remet gnralement pas en cause les usages habituels sur le site et cherche, au contraire, sharmoniser avec eux.

    Un programme de gestion pour prserver la biodiversit

  • Un programme de gestion pour prserver la biodiversit Ain

    Origine du projetIl y a peu, la conservation de la colonie de hrons de lle de la Motte tait

    menace par la frquentation humaine. Et le bras secondaire de la rivire - refuge de biodiversit - risquait de disparatre cause du manque de dynamique de la Sane (ensablement). LEtat propritaire du site a pass un accord en 1993 avec le CEN pour y remdier.

    Depuis, des actions de restauration et de gestion sont menes avec le soutien financier de lEurope, de lEtat, de lAgence

    de lEau, de la Rgion et du Dpartement, et avec laide technique de nombreux autres partenaires (communaut de communes, association Cardamine, commune), runis en comit de pilotage.

    Un premier plan de gestion a ainsi t labor en 1999, puis a t rvis en 2003 et en 2012.

    Zone humide, zone utileLes forts des grandes rivires jouent un rle important pour la prvention des inondations et la prservation de la qualit de leau : elles diminuent la vitesse du courant lors des crues et absorbent une partie des pollutions transportes par leau. Malheureusement, cette capacit de rgulation des eaux a t largement entame par la destruction de vastes surfaces de zones humides (70% de ces milieux ont disparu en France depuis le dbut du XXe sicle).

    Intervenir en partenariat sur lle de la Motte

    le de la Motte

    Bourg-en-Bresse

    Le rle du comit de pilotage Le comit de pilotage est un lieu dchanges o lensemble des acteurs et

    usagers du site participe la construction du projet dans un objectif de prservation du patrimoine naturel. A partir des lments scientifiques et techniques que prsente le Conservatoire, le comit de pilotage apporte

    les adaptations quil juge ncessaires. Le CEN est charg danimer cette rflexion collective puis il propose les actions de gestion, les met en uvre et contrle leur efficacit.

    Lle de la Motte est situe dans le nord-ouest du dpartement (commune de Saint-Benigne),

    dans le Val de Sane

    LIle de la Motte en hautes eaux

  • Un site faonn par le temps et les hommesH

    isto

    ire

    et u

    sag

    es

    Pche.

    Usages actuelsLa Sane est navigue par des professionnels et des particuliers dans un chenal dlimit et entretenu cet effet. La navigation est par contre interdite sur les bras qui courent autour de lle de la Motte, sauf pour permettre la pratique de la pche et de la chasse.Outre ces deux activits, le site accueille de nom-breux promeneurs et touristes, qui viennent dcouvrir les curiosits naturelles depuis la berge de lle, seuls ou en sortie organise. Laccs lot principal nest pas possible en priode de repro-duction des oiseaux.

    Une formation rcenteLes sdiments transports par la Sane se sont dposs et accumuls la Motte. Des lots ont ainsi merg il y a un peu plus dun demi-sicle. Ce sont dabords les roseaux qui sy sont installs puis les arbres. Ensuite des herbiers aquatiques se sont dvelopps dans les bras de rivires circulant entre les lots, l o le courant est plus faible et o les vagues des bateaux sont attnues.

    troitement lie aux activits humainesLa Sane a toujours t utilise pour le trans-port des hommes et des marchandises. Pour faciliter la navigation au niveau de la Motte o la hauteur deau tait faible en t, des digues submerges ont t construites (clayonnages). Elles permettaient de concentrer le courant au mme endroit. Lcoulement au-dessus des digues tait en consquence plus lent, ce qui a permis aux sdiments de se dposer.

    Lle de la Motte

    en 1945.

    Navigation.

  • Une nature exceptionnellePa

    trim

    oin

    e n

    atu

    rel

    Le castor coupe les saules et peupliers pour en manger

    lcorce. Il contribue ainsi la gestion du site.

    Des milieux naturels lis la dynamique de la rivireLa Sane a t amnage par lHomme, ce qui a modifi son fonctionnement naturel et donc sa capacit dposer ou prlever du sable et autres sdiments. Ainsi les zones de hauts-fonds appeles platis , les les et les bras secondaires qui en rsultent y sont rares. Dans ces milieux, les conditions cologiques sont diffrentes de celles du che-nal de navigation car il y a moins de fond et le courant est moins rapide. Cela permet des vgtations particulires de sy dvelopper et aux poissons de sy reproduire. A la Motte, lensemble dlots et de bras secondaires constitue une mosaque dhabitats naturels qui prsentent une diversit despces exceptionnelle.

    Bras secondaire de la Sane.

    Lhydrocharis des grenouilles ressemble aux nnuphars mais en plus petit. Il est apprci par les amphibiens qui sen servent de radeau ou restent dans leau proximit, afin de tromper leurs prdateurs qui les confondent avec les feuilles dhydrocharis.

    Laigrette garzette niche dans les arbres. Elle a besoin de tranquillit pour se reproduire et de zones pour pcher proximit. Quoi de mieux quune le pour cela !

    Deux autres espces de hrons profitent des com-

    modits du site : le bihoreau et le garde-bufs.

  • 5

    Ob

    ject

    ifs

    de

    ges

    tio

    n Un projet pour les dix annes venir

    Restaurer et conserver les conditions ncessaires la reproduction des hrons arboricoles remarquables

    Pourquoi intervenir ? La colonie de petits hrons (gardeboeufs, bihoreau et aigrette) comptait plus dune centaine doiseaux il y a une dizaine dannes. Ils ont ensuite quitt petit petit lle pour en disparatre totalement en 2009, probablement cause de drangements lis la frquentation humaine.Lle tait alors accessible pied en t car le bras secondaire stait ensabl, crant ainsi un passage entre lle principale et la rive de la Sane. La Sane fortement amnage nayant plus lnergie ncessaire pour enlever les sdiments accumuls, le Cen Rhne-Alpes sen est charg. Et, une fois recreus le bras secondaire, une partie des oiseaux est revenue.

    Pour favoriser ces populations, il reste faciliter la pousse des arbustes sur les berges, afin dempcher laccs par bateau pendant les priodes de reproduction des hrons. Ces arbustes peinent aujourdhui pousser, car ils sont gns par la prsence darbres exotiques et par les vagues cres par le passage des gros bateaux, qui ont tendance creuser les berges.

    Il est donc ncessaire de permettre ces arbustes de pousser nouveau.

    Ce qui est prvu Des branches de Saules (espces restant toujours des arbustes) seront prleves vivantes sur llot principal et disposes sur les berges en gros fagots maintenues par des piquets. Cest ce quon appelle des fascines. Des arbres seront coups aprs la priode de reproduction pour laisser aux chasseurs un accs par bateau sur lle (cration dun passage dans les Saules).La pratique de la pche restera possible en barque ou depuis les lots secondaires.

    Vrifier les ractions de la nature La gestion despaces naturels nest pas une science exacte. Cest pourquoi un regard permanent sur lefficacit des oprations ralises est toujours

    ncessaire. Des suivis scientifiques sont utiles pour observer limpact de la gestion sur les milieux naturels, la faune et la flore remarquables.

    Fascine

    Coupe de ligneux.

    Fascines de Saules.

  • Restaurer les boisements alluviaux

    Pourquoi intervenir ? Les boisements naturels qui poussent sur les sdiments ou alluvions reclent une incroyable biodiversit lorsquils sont gs. Malheureusement, ces boisements sont rares aujourdhui, car ils ont souvent t coups pour vendre le bois. Des essences exotiques (rables ngundo) ont alors tendance sinstaller, qui empchent ensuite toutes les autres plantes de pousser. Il est donc ncessaire de limiter le dveloppement de ces arbres exotiques sur le site.

    Ce qui est prvu Les arbres exotiques seront dvitaliss en enlevant leur corce sur un gros anneau denviron un mtre.En parallle, des arbres typiques des boisements alluviaux seront replants par bouturage.

    Sensibiliser le public aux enjeux cologiques du site

    Pourquoi intervenir ? Les acteurs locaux (commune, communaut de communes, cole, association Cardamine) ont mis en place une dynamique forte dducation lenvironnement en valorisant les richesses de leur patrimoine naturel.Cela permet une meilleure comprhension et appropriation par le public et les riverains des enjeux de conservation du site.

    Ce qui est prvu Des sorties nature seront organises sur le site chaque anne pour le public et les scolaires.La mais