hydratation et voile, r©gate

Download Hydratation et voile, r©gate

Post on 12-Jul-2015

515 views

Category:

Health & Medicine

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • HYDRATATION ET VOILEHYDRATATION ET VOILEEric MartinKinsithrapeuteLe FenouillerCEC kinsithrapie du sport 2008

  • LEAU DANS LE CORPS60 70 % du poids corporel

    44 litres pour un individu de 72 Kg

    % homme > % femme (- de masse grasse moyenne)

    % diminue avec lge (perte de masse musculaire)

    Renouvellement 15 20 jours, 2 3 litres / jour soit prs d1 tonne par an

  • Source : Grandjean AC, Campbell SM. (2004). Hydratation Fluids for Life ILSI North America . Monograph Series

  • Rpartition de leau dans les organes Cerveau 75 %Poumon 78 %Cur et sang 80 %Estomac et intestin 75 %Rein 81 %Muscle 75 %Os 22.5 %T. Adipeux 10 %Peau 70 %Source CNRS

  • LES COMPARTIMENTS LIQUIDIENS60 % liquide2/3 liquide intracellulaire1/3 liquide extracellulaire20% plasma80% liquide interstitiel40 % solide

  • LES COMPARTIMENTS LIQUIDIENSCompartiment intracellulaire : 40 % du PC

    liquide intracellulaire (cytosol 75% 90% deau) Compartiment extracellulaire : 20 % du PC

    - liquide interstitiel : 15 % du PC

    entre les cellules et les capillaires, drain par les vx lymphatiques

    - plasma : 4 % du PC

    sang lments figurs 93% deau

    - eau transcellulaire : 1 % du PC

    eau spare de leau plasmatique par un pithlium : sucs digestifs, LCR, endolymphe

  • LEAU CORPORELLE ET SES FONCTIONSElle sert de solvant (sang)Aux ractions chimiques (1g glycogne 3g deau)Transport des nutriments, O2, CO2,des hormones,des mtabolites etc Dissipation de la chaleur thermolyse sueurRgulation de la pression artrielle et de la fonction cardio-vasculaireLubrification des articulationsContribue la forme et la structure du corps (incompressible)

  • ENTREES ET SORTIES DEAU

    jeune adulte, masculin, 72 kg repos confort thermiqueEau totale44 litres

    Eau endogne300 mlEntres2600 ml/jourSorties2600 ml/joureau de boisson1300 mleau des aliments1000mlfces100-200 mlrespiration400mlpeau500mlurines1500mlquilibre hydrique : entres = sorties

  • PRODUCTION DEAU ENDOGENEEau mtabolique:

    -oxydation des substrats (glucides, lipides, protides ) -Environ 2 g/min (exercice 80% VO2 max)

    Eau lie au glycogne:

    -2,7g deau / g dunit de glucosyl - environ 10 g/min (exercice 80% VO2 max) glucosyl + 6 O2 + y ADP => 6 ( H2O + CO2 ) + y ATP

    Rle dans le maintien du volume plasmatique?

  • PERTES HYDRIQUES REPOS/EFFORTWilmore et Costill 1998

  • ACTIVITE PHYSIQUEnergie mcaniqueChaleur internenergie chimique

    (Filires nergtiques)Hydrolyse de lATP20-25 %75-80 %De la temprature corporelle-Intensit de lexercice-conditions climatiquesm = 40 x 100%

  • LHOMME EST HOMEOTHERMETemprature corporelle entre 36,1 et 37,8Faible augmentation de la T , augmente la vitesse des raction chimiques (chauffement)Importante augmentation de la T, dnaturation des protines enzymatiques et structurales, diminution activit des neurones du SN

    Production de chaleurPertes de chaleurTemprature centraleTHERMOGENESE THERMOLYSE

  • THERMOLYSEDISSIPATION DE LA CHALEUR TempraturehypothalamusSN sympathiqueDbit sanguin cutanVasodilatation des vx cutansRayonnementConductionConvectionStimulation des glandes sudoriparessudationvaporationtempraturedshydratationsi hygro > 60 %Vtements adapts

  • MECANISMES DE TRANSFERT DE CHALEUR (au repos)

  • nergie mcanique 25%Chaleur produite 75 %Chaleur stocke 10%Chaleur rejete 90%PERTE DE CHALEUR / EFFORT

    Graph2

    0025757575

    103050140140190

    2015075210210300

    30145110260300400

    40145200320370510

    45140275375475620

    50160325475580750

    70140400510650875

    75120430525750985

    perte de chaleur par vaporation respiratoire

    perte de chaleur par radiation et convection

    perte de chaleur par vaporation

    perte de chaleur totale

    production de chaleur

    nergie dpense

    puissance d'exercice (w)

    dpense nergetique (w)

    Feuil1

    0025757575

    301050140140190

    602015075210210300

    9030145110260300400

    12040145200320370510

    15045140275375475620

    18050160325475580750

    21070140400510650875

    23075120430525750985

    Feuil1

    perte de chaleur par vaporation respiratoire

    perte de chaleur par radiation et convection

    perte de chaleur par vaporation

    perte de chaleur totale

    production de chaleur

    nergie dpense

    puissance d'exercice (w)

    dpense nergetique (w)

    Feuil2

    Feuil3

  • RISQUES MEDICAUX LIES AU STOCKAGE THERMIQUECoup de chaleur * Accident grave (dfaillance de la thermorgulation) PC , Tcorps >40, anhydrose ,insuffisance hpatique et rnale , rhabdomyolyse * => mortLpuisement la chaleur * puisements physique et psychique, abattement, trouble du caractre, hyperthermie, dshydratationLa syncope de chaleur * prcde par pleur, nauses, soif * instabilit circulatoire due la rduction du volume sanguin central: vasodilatation priphrique et hypovolmie lie la dshydratationLe syndrome de dshydratation * 2 % soif importante, capacit physique altre * 4 % fatigue importante, capacit intellectuelle dgrade * 6 % puisement (+++) * 8 % confusion mentale, dlire * 15 % dcs

  • DEBIT SUDORAL ET EXERCICE PHYSIQUESCourse pied vitesse modre de 0,5 1 litre / heureCourse pied vitesse rapide de 1,5 2,5 litres / heureSports collectifs foot , rugby de 2 3 litres / heureActivit physique en condition extrme (T ++ , hygro ++)> 4 litres / heurePERTES EN SELS MINERAUXSodium (Na+) et chlore (Cl-)Pertes sudorales 2 litres => pertes en (NaCl) de 6 7 gPotassium K+Les pertes sudorales en K restes modres mme quand le dbit sudoral reste levMg ++ , Ca++ etc

  • DESHYDRATATION / PERFORMANCE

  • DESHYDRATATION / PERFORMANCE

  • IL FAUT SHYDRATER Lefficacit de la rhydratation est lie la rapidit du passage de leau ingre dans le secteur vasculaire

  • FACTEURS INFLUENANT LA REHYDRATATIONLa prise spontane de boissonLa vidange gastriqueLabsorption intestinaleLes trois tapes de la rhydratation

  • COMPORTEMENT DIPSIQUEInadapt pendant leffortSensation de soif est tardiveNe permet pas de compenser les pertes hydriquesLa sensation de soif correspond une dshydratation 1% du poids du corps IL FAUT BOIRE AVANT DAVOIR SOIF

  • LA VIDANGE GASTRIQUEFavorise par lingestion de petits volumes et le fractionnement de la prise 150 200 mlRalentie par la concentration en solut des boissons partir de 200 mmol/l de glucose Ralentie par lintensit de lexercicePeu dinfluence de la temprature de leau ingre : idal 13 - 15 diminuer t du noyau central

  • LABSORPTION INTESTINALERalentie par la concentration des boissons

    Ralentie par la dure et lintensit de lexercice

  • QUAND SHYDRATERPendant toute la journe Mettre en place un plan hydrique Connatre ses pertes hydriques leffort poids avant effort poids aprs effort = pertes hydriques

    Avant leffortPendant leffort Aprs leffort (rhydratation)

  • PLAN HYDRIQUEAu rveil jeun 1 2 verres deauPetit djeuner un apport hydriqueMatine au moins litre Djeuner 2 3 verres deau Aprs-midi au moins litreDner 2 3 verres deauAu coucher 1 2 verres deauAdaptable en fonction de la tolrance personnelle , de la T et de lhygromtrie

  • AVANT LEFFORTPermettre lorganisme darriver la comptition avec une charge hydrique optimale (les pertes pendant leffort ne seront jamais compenses)Ingrer de faon fractionne une boisson approprie500 ml dans les 2 heures prcdant lactivit Privilgier lapport en eau par temps chaudBoisson dattente (maltodextrines et fructose), permet de stabiliser la glycmie et limite le risque dhypoglycmie ractionnelle due au stress, maintien le potentiel nergtique pendant lchauffement

  • PENDANT LEFFORTDures infrieures 1 heure:

    - leau seule est suffisante - quantit au moins gale la moiti de la perte prvisible

    Dures de 1 3 heures:

    - apports pouvant aller jusqu 1500ml/h - complment en Na+ sous forme de NaCl ( 1,2 g/l) est conseill si T>20C,des apports massifs sous forme de pastilles de sel sont dconseills, ils favorisent la dshydratation et les troubles digestifs - apport dnergie 20 g/l de glucides (mlange de glucose ,fructose ou saccharose) si T >20C, 60 g/l si T< 10C - boire toute les 15 30 min lquivalent dune deux bouches

    Dures suprieures 3 heures:

    - apports de 500 1000 ml/h - complment en Na+ sous forme de NaCl ( 1,2 g/l) est absolument recommand - K+ 0,4 g/l - apport dnergie 20 g/l de glucide (mlange de glucose ,fructose ou saccharose)

  • APRES LEFFORTRestaurer le plus rapidement possible lquilibre hydrominralApport 150% de la perte pondraleApport jusqu 3 g/l de NaClPrivilgier les boissons riches en bicarbonates et en sodium (Vichy Clestin, Badoit, St Yorre) pour neutraliser leffet acidifiant li la production dacide lactique et dion H+Utilisation de boisson de rcuprationUrine trop concentre = mauvaise hydratation

  • Quelles eaux utiliser ?Grande diversit Plates, ptillantes, du robinet, de source ,minrale,Compositions diffrentesProprits

View more >