hommage à albert camus, pionnier de la démocratie .hommage à albert camus, pionnier de la...

Download Hommage à Albert Camus, pionnier de la démocratie .Hommage à Albert Camus, pionnier de la démocratie

Post on 11-Sep-2018

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Hommage Albert Camus, pionnier de la dmocratie mondiale - page 1

  • Hommage Albert Camus, pionnier de la dmocratie mondiale - page 2

    Sommaire

    L'excellence de la libert, par Jol Labb, .................................................................page 3

    L'utopie de la paix, par Roger Winterhalter, ..............................................................page 5

    Pourquoi Albert Camus aujourd'hui ? par Mahfoud Gherbi, ......................................page 6

    Abolir la torture, par Alain Gleizes, ...........................................................................page 8

    Abolir la peine de mort : un combat universel, par Raphal Chenuil-Hazan, ...........page 12

    Fdrer l'Europe, rformer l'ONU, par Jean Francis Billion, ...................................page 15

    Garder l'esprit l'exigence de Justice, par Wadid Benaabou, ...................................page 19

    La dclaration dOran, prsente par Daniel Durand, ..............................................page 21

    La Marche des Citoyens du Monde vers lunit politique de la plante, par Olivier DArgenlieu, ..................................page 22

    Nous sommes les btisseurs, les veilleurs du jour de lhomme , par Guy Aurenche, ............................................................page 24

    Appel la libration du Prix Nobel emprisonn Liu Xiaobo, par Emmanouil Athanasiou, ....................................................................................page 27

    Remerciements et clture par Jol Labb, ...............................................................page 28

    Annexes : Deux interviews, par Epoch'Times :

    Jol Labb, ..............................................................................................................page 29

    Marie-Franoise Lamperti, ............................................................................pages 29 et 30

    Invitation presse, .....................................................................................................page 32

    Partenariat, page 32

    Supplment tir part : Fdrer lEurope -Rformer lONU par Jean-Francis Billion - (texte intgral)

  • Hommage Albert Camus, pionnier de la dmocratie mondiale - page 3

    Jol Labb, Snateur du Morbihan, Dlgu lu au Congrs des Peuples, :

    L'excellence de la libert Mesdames et Messieurs, c'est pour moi un plaisir, une fiert, un grand honneur d'accueillir ici au Palais

    du Luxembourg cet Hommage Albert Camus, pionnier de la citoyennet mondiale, dans la suite des diverses clbrations qui ont eu lieu tout au long du centenaire de sa naissance.

    Je ne suis pas un spcialiste d'Albert Camus, mais je suis quelqu'un, qui, comme beaucoup, ont lu Camus et se sont intresss Camus. Je suis marqu mon parcours est marqu par la pense de Camus. Je voudrais vous dire quelques mots, vous parler de libert, effectivement, mai pas que cela

    Lorsque le mouvement des Citoyens du Monde m'a sollicit pour l'accueil de cette manifestation, ma rponse a t toute naturelle : je suis citoyen du monde depuis de longues annes maintenant, et, depuis 2009 lu au Congrs des Peuples, tout comme Marie-Franoise Lamperti, Roger, De plus, la commune de Saint-Nolff dont je suis maire depuis 1995 s'est dclare en 1997 par une dlibration du Conseil Municipal " Commune du Monde, lie la communaut mondiale ". Le parrain de cet vnement tait mon ami alsacien que je ne connaissais pas encore : Roger Winterhalter qui je repasserai la parole tout l'heure.

    La deuxime motivation est trs personnelle : lorsque j'tais jeune homme, Albert Camus est l'auteur qui m'a le plus marqu. Moi, qui ai trop peu lu ces annes passes anne du centenaire ou pas, je me suis replong dans la pense de Camus.

    En quoi est-il d'actualit en ces temps que nous traversons ?

    Je me suis rendu compte maintes reprises quel point j'ai t marqu par sa pense. Elle a contribu construire ma propre vision du monde, donner du sens mon engagement politique, parce que je n'tais pas fait pour a - et je ne suis toujours pas sr d'tre fait pour a ! pour tre au moins l o on ne m'attends pas. Je me retrouve compltement dans la pense libertaire et dissidente de Camus, me rendant lu atypique, comme ils disent ; et puis, spirituellement la pense de Camus m'a men vers une approche agnostique du monde, de la vie, de la mort.

    Je le cite : Je ne trouve pas de sens au bonheur des anges, je sais seulement que ce ciel durera plus que moi, et qu'appellerais-je " ternit " sinon ce qui continuera aprs ma mort. Je me retrouve totalement dans cette pense. Je retrouve en Camus l'homme engag qui cultive l'excellence de la libert.

    Je le cite nouveau : La libert m'apparat finalement comme pour les socits que pour les individus, pour le travail comme pour la culture, le bien suprme qui commande aux autres

    L'excellence de la libert dit notre conscience humaine qu'il n'est pas acceptable de voir notre plante, notre terre, notre humanit ainsi maltraites, ainsi mal menes, ainsi mprises. Cette conscience d'tre humain constitue une base de notre responsabilit si nous nous taisons, et notre noblesse si nous nous indignons, si nous nous rvoltons et si nous agissons. La libert dans son excellence du refus des dogmes et des idologies ". C'tait Camus.

    Ces idologies qui enferment et limitent la pense. La libert dans son excellence indissociable de la justice, de la fraternit et de la solidarit.

    Alors, c'est guid par ces penses que je mne mon chemin politique dans le groupe cologiste, le seul possible pour moi. J'ai beaucoup de respect pour les autres groupes, mais le seul o je pouvais entrer, c'est celui-l qui correspond mes convictions et me laisse toute libert de pense et d'expression.

    L encore, je peux facilement faire le lien avec l'univers de Camus par son lien charnel avec la nature, son lien sensuel avec les lments. Dans une ode dans laquelle je me suis compltement retrouv, une ode magnifique la joie de vivre, une ode de l'homme et de la terre.

  • Hommage Albert Camus, pionnier de la dmocratie mondiale - page 4

    Je terminerai mon propos en vous parlant de la premire proposition de loi dveloppe tout l'heure que j'ai faite concernant l'interdiction des pesticides dans les espaces publics et les jardins potagers : les molcules chimiques utilises sont de vritables poisons, on le sait maintenant, et qui empoisonnent le monde entier. Dans les motivations que j'ai exposes la tribune, j'ai parl de mon enfance dans la campagne bretonne et je me suis souvenu que j'adorais, l't, m'allonger dans les herbes sur le dos, le regard plong dans l'immensit du ciel baign de soleil scintillant, et l, je ressentais en moi-mme et durant des heures, toute la vie de la terre et je me sentais si bien en accord avec elle, charnellement, sensuellement, avec cette vie mystrieuse qui habite la terre.

    Et dans mon propos, j'avais retrouv les mots de Camus qui le disait tellement mieux que moi, c'est dans Noces Tipasa . Je le cite : Enfonc parmi les odeurs sauvages et les concerts d'insectes somnolents, j'ouvre les yeux et mon cur la grandeur insoutenable de ce ciel gorg de chaleur. Ce n'est pas si facile de devenir ce qu'on est, de retrouver sa mesure profonde.

    Entre soi et la terre fconde, la terre nourricire.

    Alors j'ai fait savoir que j'utiliserais maintenant de plus en plus les armes chantes par Leo Ferr, des armes qui mettent de la posie dans les discours.

    Enfin je terminerai mon propos en rappelant la plus grande exigence qu'avait Albert Camus vis vis de lui-mme : tre soi.

    En conclusion en cette priode de souhaits, je vous dirai quelques souhaits qui ont t crits par un autre grand monsieur : Jacques Brel. Ces paroles, je les ai dcouvertes en 1997 et je me suis dit que pour les vux la population en 1998, ce serait bien qu'elle les entende, et depuis, chaque fois que je prside une crmonie, un mariage ou autre, je dis ces mots l. Ce sont des souhaits de ma collectivit, ce sont mes souhaits et ce sont des souhaits mondialistes tellement ils sont universels, alors c'est de nous tous, pour nous tous et vous tous

    Je vous souhaite des rves n'en plus finir,

    et l'envie furieuse d'en raliser quelques-uns.

    Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,

    et d'oublier ce qu'il faut oublier.

    Je vous souhaite des passions.

    Je vous souhaite des silences.

    Je vous souhaite des chants d'oiseaux au rveil

    et des rires d'enfants.

    Je vous souhaite de rsister l'enlisement,

    l'indiffrence,

    aux vertus ngatives de notre poque.

    Je vous souhaite surtout d'tre vous.

    Je vous remercie.

  • Hommage Albert Camus, pionnier de la dmocratie mondiale - page 5

    Roger Winterhalter, Assemble des Citoyens du Monde

    L'utopie de la paix Nous voici donc runis au Snat pour rendre hommage Albert Camus, pionnier de la dmocratie

    mondiale.

    Permettez-moi de saluer toutes et tous trs chaleureusement.

    Permettez-moi aussi de remercier plus particulirement M. le Snateur Maire de St-Nolff, Jol Labb, pour avoir russi mettre ces magnifiques locaux notre disposition pour cet vnement. Une certaine complicit nous lie depuis quelques annes. En effet j'tais venu St-Nolff en tant que reprsentant des citoyens du Monde. Lorsque cette petite Ville du Morbihan s'tait dclare " commune du monde ".

    Tout un symbole car une commune c'est avant toute chose une communaut de vie de quelques milliers de personnes, de citoyens et citoyennes. Ces personnes qui Vivent Ensemble sont bien souvent fires de leurs racines, de leur identit, etc. qui prennent conscience qu'au-del de St-Nolff, du Morbihan, il existe un territoire qu'on appelle LE MONDE.

    Et ils ont comme d'autres communes pri