health and food 127

Download Health and Food 127

Post on 08-Apr-2016

227 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

azazdazadzdazdzaza

TRANSCRIPT

  • BELGIE - BELGIQUE

    P.B. / P.P.

    B/24

    Bureau de dpt - TOURNAI I - Numro dagrment P605229 - MensuelNe parat pas en juillet - aot127

    Dcembre2012

    Manger bio

    Lactose & cramique

    Dossier Hiver

    Riz rouge

  • 2 Health and Food 2012; 127

    De nombreuses causes peuvent tre lorigine de ces manifestationsEt si ses ennuis digestifs taient dus une intolrance au lactose? Une diminution de lactivit lactase du systme digestif peut provoquer des symptmes de ce type, mme si votre patient a bien tolr le lactose jusquavant leur apparition.Dans lintolrance au lactose, les selles sont gnralement volumineuses, mousseuses et aqueuses. Mais le patient ne perd pas de poids. Une fois dclench, le phnomne devient chro-nique. Certains auteurs pensent mme que des symptmes extra-digestifs peuvent se manifes-ter, tels que des maux de tte, etc. Bref, il existe une trs grande variabilit dans les symptmes de lintolrance au lactose, mais il faut y penser quand les autres possibilits ont pu tre limines. Il existe diffrents types de tests diagnostiques spcialiss mais un critre simple peut dj orienter: les symptmes sont lis la prise de lactose. Ce nest pas suffisant pour tablir un dia-gnostic mais on peut encore aller plus loin avant de passer, si ncessaire, aux tests spcialiss. Un test de prise de lactose en aveugle procure un autre indice, tout comme une alimentation sans lactose. Et si le diagnostic est tabli, il ny a quun seul traitement: lvitement du lactose. En Belgique, 1 personne sur 5 risque de mal digrer le lait, voire est intolrante au lactose.Valio propose une gamme complte de produits sans lactose: Zero Lactose Depuis le beurre jusqu lemmental en tranche ou rap, au gouda en tranches, en passant par la crme entire ou allge, la boisson lacte et la boisson chocolate, jusquaux yaourts, la gamme Valio Zero Lactose possde un large panel de produits adapts tous les moments de la journe. Et maintenant, la gamme slargit encore avec deux desserts, au got vanille et au got chocolat.Trouver des solutions pour ingrer des produits laitiers dans tous les plats est essentiel. Cest pourquoi Valio Zero Lactose tente dallier le got et les bienfaits du lait, et propose chaque anne de dlicieux nouveaux produits laitiers, faciles digrer et garantis sans lactose.Valio Zero Lactose: garantie 100% sans lactose, en conservant toutes les proprits du laitLa gamme de produits laitiers Valio Zero Lactose, garantie 100% sans lactose est idale pour les personnes qui digrent mal le lait: ils gardent le got authentique du lait et tous les bienfaits du lait (vitamines et minraux). Ils sont complte-ment digestes. Pour plus dinformation, rendez-vous sur www.zerolactose.be www.jeveuxdulait.be www.medipedia.be

    Votre patient ne digre pas? Il a une diarrhe aqueuse? Il se sent ballonn? Il produit des gaz?

    Et si ctait cause du lactose?

  • Communiqu........................................................................................................ .2

    Manger.autrement,.manger.bio..................................................................... .4.

    Prends.garde..la.vitamine.D.....................................................................6

    Leau,.cest.la.vie,.hiver.comme.t............................................................8

    Une.vitamine.sur.la.sellette...................................................................... .10

    Ingalits.devant.le.lactose,.une.histoire.de.cramique?.........................11

    Le.riz.rouge.ferment........................................................................................ .12

    Communiqus...................................................................................................14,.15

    sommaire

    Dossier Hiver

    Health and Food est une publication de Sciences Today

    Sciences.TodayEditeur responsable - Danile DegosselyRue de Rixensart, 18 bt 17B - 1332 - Genval - BelgiqueTl/Fax: +32 (0)2 653 21 58 info@sciencestoday.comTVA: BE-452-953-277 - RPM: Nivelles

    Rdacteur.en.chefDr J. Andris - info@diffu-sciences.com

    RdacteursDr Jean Andris - Dr Jacques DinarsDr Pol Sainjean

    Lay.outF. Brun (Diffu-Sciences)

    Illustrations.&.photoswww.photos.com

    ImpressionHayez (Bruxelles)

    AbonnementAnnuel: 35 10 numros | anNe parat pas en juillet | aot

    Diffusion20.000 exemplairesMdecins gnralistes de Belgique ISSN - 1374-3600

    Rgie.publicitaireAlain Mathieu Rue du Prieur, 32 1360 Malves-Sainte-Marie medial@swing.be ( +32 (0)10 88 94 48 ( +32 (0)475 78 34 06

    Sciences Today info@sciencestoday.com ( +32 (0)2 653 21 58 ( +32 (0)477 32 35 05

    Reproduction interdite sauf accord de lditeur 16e anne

    Verschijnt ook in het Nederlands

    noM.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    PRenoM.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    RUe.&.n.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    C..P... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    VILLe.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    PRofeSSIon.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    eMAIL.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    Abonnement Health and Food: 1 an= 35**.Union.europenne.(hors.Belgique):.40..Seul.

    labonnement.garantit.lenvoi.de.tous.les.numrosAdressez.ce.coupon.:.Sciences.TodayRue.de.Rixensart,.18/17.1332.GenVAL.-.Belgique..

    Tl:.+32.(0)2.653.21.58.IBAn:.Be.40.0682.1669.1963.BIC:.GKCCBeBB

    Je.rgle.mon.abonnement.par.virement..lordre.de.Sciences.Today.

    Je.dsire.recevoir.Health.and.food.en: franais.......... nederlands

    Labonnement prend cours ds rception du paiement

  • 4 Health and Food 2012; 127

    Lalimentation est ce quelle est. Une chose est certaine, cest que nous avons notre disposi-tion une extrme varit daliments. Et pourtant, il nest pas sr, loin de l, que nous mangeons tous de manire suffisamment varie. Cest que beaucoup de paramtres interviennent dans nos choix alimentaires, commencer par des in-fluences culturelles et, en ces temps de crise, des contraintes conomiques1. Nombreux sont pour-tant ceux qui choisissent un mode alimentaire en fonction dun concept de vie, voire dune philoso-phie. On peut citer les vgtariens, les vgtaliens ou autres animistes, voire tous ceux qui suivent les prescriptions alimentaires de leur religion.

    Nuances, nuances En raison de leur mode de production, les pro-duits bio sont plus srement labri des rma-nences de pesticides et engrais chimiques que les aliments classiques, cest une vidence et cest important. Sur le plan cologique aussi, la pro-duction de ces aliments est susceptible de mieux contribuer la sant de la plante. Sur le plan de la composition nutritionnelle enfin, il est large-ment admis que les aliments biologiques ne mo-difient pas les apports en nutriments, par com-paraison avec les mmes aliments, produits de faon classique. Cela mrite des nuances impor-tantes. Ainsi, Smith-Spanger et al.2 ont pass en revue la littrature sur la question et ont conclu que les produits laitiers et la viande de poulet, par exemple, sont plus riches en acides gras omga-3 que les produits conven-tionnels. La richesse des aliments biologiques en polyphnols a t trouve suprieure celle des aliments classiques dans plusieurs tudes. Vingt-trois dentre les tudes revues par ces auteurs ont galement trouv une richesse en vita-mine C plus impor-tante dans les ali-ments bio que dans

    les autres, mme si 12 en ont trouv plus dans les aliments classiques. Enfin, pour le magnsium, 23 tudes concluaient la supriorit du bio, contre 6 celle du conventionnel. Voil donc une ques-tion qui mrite dtre approfondie.

    Tout un mode de viePetersen et al.3 ont collect des donnes sur les ha-bitudes alimentaires de femmes enceintes inscrites dans la Danish National Birth Cohort (DNBC) entre 1996 et 2002. Ils voulaient ainsi valuer limpact de lalimentation biologique sur la sant de la mre et de lenfant, y compris en sefforant didentifier des facteurs associs. Des informations ont donc t recueillies sur ce que mangeaient ces femmes avant leur grossesse et mi-grossesse. Les caract-ristiques socio-dmographiques et conomiques de ces personnes ont t enregistres galement. Il est apparu que les personnes qui consommaient souvent des aliments biologiques avaient, par rap-port ceux qui pratiquaient une alimentation plus conventionnelle, des apports significativement plus riches en vgtaux (+67%), en fibres (+13%) et en acides gras omga-3 (+11%) mais moins riches en graisses satures (-8%). Ils paraissaient aussi avoir un mode de vie globalement plus sain. Manger bio, ce nest donc pas seulement un choix alimentaire, cest une attitude inscrite dans tout un mode de vie.

    Dr Jean AndrisRfrences

    1. Poulain JP. Mutations et modes alimentaires. In: Paillat, Monique (sous la direction de). Le mangeur et lanimal.

    Mutations de llevage et de la consom-mation. Autrement, Coll. Mutations/

    Mangeurs, N172, Paris, 1997, 150 p, pp 103-21.

    2. Smith-Spangler C, Brandeau u ML, Hunter GE et al. Are orga-nic foods safer or healthier than conventional alternatives? Ann Intern Med 2012 ; 157(5): 348-66.

    3. Petersen SB, Rasmussen MA, Strm M et al. Sociodemographic

    characteristics and food habits of organic consumers - a study from

    the Danish National Birth Cohort. Pu-blic Health Nutr 2012; 12: 1-10.

    A lheure des protocoles de Doha et autres accords visant promouvoir, en fin de compte, une

    vie plus saine, que signifie lalimentation biologique?

    Manger autrement, manger bio

  • LE BIO, CEST BON POUR V