grand livre des secrets de la nature

Click here to load reader

Post on 05-Apr-2018

234 views

Category:

Documents

8 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    1/118

    t^ GRAND LIVRE

    .v7 ? w

    L* NATURE

    : ou

    L'APOCALYPSEPHILOSOPHIQUE ET HERMTIQUE

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    2/118

    BIBLIOTHQUE PES HAUTES SCIENCES

    //? m GRAND LIVRE

    LT NATURE

    ou

    L'APOCALYPSEPHILOSOPHIQUE ET HERMTIQUE

    OUVRAGECUR1KUXdans lequel on traite de la Philosophie Occulte,

    de l'intelligencedes Hiroglyphesdes anciens.de la Socitdes Frresde la

    Rose-Croix,de la transmutation des mtaux, et de la communicationde l'homme avec des tres suprieurs et intermdiaires entre

    lui et le Grand Architecte.Vu PARUNESOCITDEPu... INC..,

    ETPURLIPAR1)... DEPUISI JUSQU'AL'ANIJQQ.Au MIDI

    ETDEL'IMPRIMERIEDELAVRIT.

    Sourellrrdillnn,renie.'etcom'f/iV,nuQmciite.d'uneintroductionPar OSWALD WIRTH y

    PARIS

    LIBRAIRIE DU MERVEILLEUXP. DUJOLS & A. THOMAS

    7

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    3/118

    AVANT-PROPOS

    LES DEUX INITIATIONS

    LesPhilalthes. - L'Initiation masculine ou dorienne.- Les visionnaires. - Palingnsie. - Nombres. -L'Initiation fminine ou ionienne. - Epreuves puri-ficatrices. '- Expiations.

    Par OSWALD W1RTI1

    La Librairie du Merveilleux, se proposant derditer un ouvrage curieux de la fin du xvmcsicle,,acru devoir me demander une notice destine ren-dre plus facilement intelligible le texte symbolico-apocalyptique dont il s'agit.

    .levais faire de mon mieux,sansprtendresouleverentirement le voile de mystre et d'obscurit dont

    l'auteur s'est envelopp comme plaisir.De semblables crits ne s'adressaient qu' un cer-

    cle limit d'initis spciaux, adeptes d'un mysticismetrs particulier, ne se rattachant que fort indirecte-ment la tradition gnrale et universelle de la pureinitiation.

    L'auteur, en effet, se donne comme membre d'uneSocit de Philosophes Inconnus et se rvle ainsi

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    4/118

    2

    comme Philalthe ou Ami del Vrit. Cette asso-ciation prit naissance, en 1773, au sein delaR.\ L.\Les Amis Runis, 0,\ de Paris. Elle avait la prten-tion de constituer une Maonnerie au sein de laMaonnerie, autrement dit une slection d'espritsprpars l'intelligence des secrets lcsplus sublimesde l'Ordre. Ces secrets ne devaient tre rvls queprogressivement, au fur et mesure que l'investiga-teur des vrits occultes gravissait une chelle de

    douze degrs. Aprs avoir t reu successivementApprenti, Compagnon et Matre, comme dans toutesles Loges, il fallait, pour devenir Pilalthe (12e),pas-ser en outre parlesgrades d'Elu(.\e), de Matre I:cos~sais (3e), de Chevalier de /'Orient (6), de ChevalierRose-Croix (7e),de Chevalier du Temple (8e),de Phi-

    losophe Inconnu (oc), de Philosophe Sublime (10e) et

    d'Initi (1ie). L'me de ce rgime fut le F.*. Sava-lette de Langes, jeune Maon fort pris de toutes lesconnaissances mystrieuses qui passionnaient alorsles esprits les plus distingus. Ses premiers collabo-rateurs furent son oncle Thiroux de Gervillers, son

    cousin-germain duPleixde Perles, le baron de Salis-

    Sevis, le marquis de Clermont-Tonnerre, NicolasAutour, le marquis de Chambonas, le comte de

    Stroganoff, le comte de Salignac-Fnelon, les frres

    Tassin, Bouretde Vezelay, Bollioud de Saint-Julien,le vicomte de Saulx-Tavannes, le vicomte d'Hou-

    detot,lemarquisde la Jamaque, Mryd'Arcy,etc. (1).

    (1) Gustave Bord. La Franc-Maonnerie ai France des

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    5/118

    - : -

    Par la suite, le groupement bnficia du concoursde personnalits marquantes, telles que Court de

    Gbelin, le savant auteur du Monde primitif com-par avec le Monde Moderne , Duchanteau, le

    Kabbaliste, mort en 1786des suites d'une exprienced'alchimie physiologique tente au sein de la Logedes Amis Runis, Clavires, alchimiste, devenu plustard ministre des Finances, le baron de Gleichen,ministre

    plnipotentiairede

    Danemark,le

    prsidentde Hericouri, le marquis de Chefdcbien, Quesnayde Saint-Germain, adepte du magntisme enseignpar Mesmer, l'archologue Lenoir, Rottiers de Mon-

    taleau, qui devait rorganiser le Grand Orient deFrance (in 1793, etc. (1).

    Les Philalthes se mirent d'ailleurs en rapport

    avec toutes les sources d'information en matire deMysticisme, de Kabbale, de Magie, d'Alchimie, de

    Magntisme, etc. Ds 1781, ils entrrent en posses-sion des archives du Tribunal Souverain du rite desFlus Cohens, fond en 1754par Martins Pasqualis

    Origines ;o'/5. Tome 1. Les Ouvriersde l'Ide rvolu-tionnaire, page 347.

    (1) Voir Nouvelle Notice historique sur le Martine-sisme et le Marlinisme, page LXX. Cette notice, forttendue et trs intressante, prcde l'opuscule consacrpar Franz von Baader aux Enseignementssecretsde Mar-tins de Pasqually et constitue la partie de beaucoup laplus importante du Vol. 5. 2e srie de la BibliothqueRosicrucienne publie par l'Ordre Maonnique de Mis-ram (en vente la librairie du Merveilleux).

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    6/118

    ou de Pasqually. En 1785,ils firent appel aux lumi-res de Cagliostro, qui leur promit de les mettre encommunication avec les tres

    spirituelsservant d'in-

    termdiaires entre l'homme et Dieu. Mais, pour serendre dignes de cette rvlation, les Philalthesauraient d, au pralable,brler leurs archives,o nese trouvaient consignes que de dtestables erreurs,aux dires de l'omniscient Joseph Balsamo.

    Pour se faire une ide des doctrines initiatiquesprofesses par les Philalthes, aucune lecture nesaurait tre mieux approprie que celle du GrandLivre de la Nature, qui fait l'objet de la prsente

    publication.L'auteur n'est pas de ceux qui ont subi les preuvesvie l'initiation masculine ou dorienne. 11 n'a pointcommenc par se dpouiller de ses mtaux afin de

    pouvoir entrer dans la crypte funbre, o le moitrouve l'isolement complet qui le met en prsencede lui-mme. Il ne s'est point, ensuite, purifi parla Terre, en descendant en soi-mme, jusqu'au fonddu puits o rside la Vrit intrieure et centrale,commune tous ceux qui savent approfondir. Du

    centre, il n'est point remont jusqu'au sommet d'un

    volcan, o, en mergeant du cratre, un vent furieuxdevait le saisir, pour le projeter, travers P/lir, sur

    le sol banal o s'agite le commun des hommes. Ilne semble pas non plus avoir travers impassible le

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    7/118

    champ de bataille o les intrts se heurtent, terrainde luttes acharnes, circonscrit par un fleuve aux

    flots tumultueux. Lorsqu'il atteint cette rive, le futurIniti doit affronter l'preuve de Vliu, en entrantrsolument dans le courant, mais sans se laisserentrainer par celui-ci, car, s'il tait incapable de lui

    rsister, il n'atteindrait jamais la rive oppose, ocommence le domaine du vrai sage. Mais celui-ciresterait un strile

    rveur,sile Feu ne venait

    pasachever le cycle de ses purifications. Dbarrass parcelles-ci de tout ce qui tait tranger l'essence de sa

    personnalit, l'Initi aperoit la Lumire et apprend se diriger vers elle, c'est--dire la conqurir pro-gressivement^!).

    (i) Dans son Ane d'Or, Apule nous renseigne commesuit sur ce premier degr des Mystresd'isis. C'est sonhros, Lucius, qui parle :

    Le prtre carte tous les profanes, et, couvert commej'tais d'une robe de lin cru, il me prend par la mainpour meconduire dans le sanctuaire mme du temple.Peut-tre, lecteur curieux, me demanderez-vous avecquelque anxit ce qui fut fait ensuite. Je le dirais, si

    cela pouvait se dire ; vous l'apprendriez, s'il vous taitpermis de l'entendre. Mais le crime serait gal et pourlesoreilleset pour la languequi se rendraient coupablesd'une aussi tmraire indiscrtion. Cependant, eu gardnu dsir pieux qui peut-tre vous tient en suspens, je nevous ferai pas subir une longue attente. Kcoutezdonc etcroyez, car je dis vrai. J'approchai des limites du trpas,

    jefoulais

    du pied l solde

    Proserphie,et

    j'enrevins

    port travers tous les lments. Au milieu de la nuit,je vis le soleil briller de son blouissant clat ; je m'ap-

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    8/118

    - 0 -

    Son apprentissage est alors termin et c'est dsor-mais comme Compagnon qu'il voyage pour se

    perfectionner dans les diffrentes branches de l'Ini-tiation. Avant tout, il est appel acqurir unedomination complte de soi-mme. Toute rsolution

    sagement prise doit tre excute par l'Initi : il y al une question de discipline personnelle qui estd'une importance capitale au point de vue de Vaction,Le thoricien peut s'en dispenser; mais le ralisa-

    teur, arm du maillet et du ciseau, doit savoir faon-ner la Pierre Cubique.

    Il faut ensuite-savoir mesurer le rayon de notre

    sphre d'action, afin de l'tendre proportionnelle-ment au rapport qui relie l'Absolu au Relatif ( Rgleet Compas).

    Ce rapport tant saisi, il devient possible de manierle levier qui soulve le monde, autrement dit la forced'un vouloir intense, aussi clair que dsintresset persvrant.

    Il s'agit ensuite d'achever la Pierre des Sages,c'est--dire la personnalit, qui devra subir en toussens le contrle de l'querre, avant de possder la

    vertu transmutatoire. Celle-ci ne rsulte que de laperfection morale acquise, d'une sorte de saintet

    prochi des dieux de l'enfer, des dieux du ciel ; je les visdonc face face, je les adorai de prs. Voil tout ce queje puis vous dire, et quoique vos oreilles aient entendu

    ces paroles, vous tes condamns ne pas les compren*dre.

  • 8/2/2019 Grand Livre Des Secrets de La Nature

    9/118

    ' ' - ' -

    sanctifiante pour autrui, ou d'une sant rayonnantegurissant les maladies par simple approche.

View more