entreprise de viabilisation de sidi moussa … finale .pdf · entreprise de viabilisation de sidi...

11
ENTREPRISE DE VIABILISATION DE SIDI MOUSSA Revue N° 9 - Novembre 2011 • Amar Ghoul : Les entreprises nationales seront prioritaires dans le programme quinquennal 2010-2014 • Travaux Publics : Le programme 2010-2014 La feuille de route de Amar GHOUL • Principaux projets à lancer : 323 km de routes à réaliser Projet Tinerkouk-el-Bayadh sur 180 km Un deuxième front pour achever les travaux

Upload: doankhuong

Post on 15-Sep-2018

304 views

Category:

Documents


3 download

TRANSCRIPT

ENTREPRISE DE VIABILISATION DE SIDI MOUSSA Revue N° 9 - Novembre 2011

• Amar Ghoul :Les entreprises nationalesseront prioritaires dans le programme quinquennal 2010-2014

• Travaux Publics :Le programme 2010-2014 La feuille de route de Amar GHOUL

• Principaux projets à lancer :323 km de routes à réaliser

Projet Tinerkouk-el-Bayadh sur 180 kmUn deuxième front pour acheverles travaux

Le Ministre des travaux publics en visite à l’EVSMAmar Ghoul : les entreprises nationales seront prioritairesdans le programme quinquennal 2010-2014

Travaux Publics - Le programme 2010-2014 La feuille de route de Monsieur Amar GHOUL

EVSM, Programme des projetsà réaliser durant l’année 2011

Principaux projets à lancer323 km de routes à réaliser et deux aérodromes

L’Algérie se dote d’un nouveaucode des marchés publics

Projet Tinerkouk-el-Bayadh sur 180 kmUn deuxième front pour achever les travaux

Bilan des réalisationsJUIN 2010 - JUIN 2011

Quelques renseignementsadditionnels relatifs au bilan

L’EVSM à la 8ème Edition du S.I.T.P 2010Départ des enfants en colonie de vacance

La médecine de l’entreprise et le rôle de l’assistante

La présence sur le marché d’une multitude d’intervenants dans le domaine des travaux publics, incite l’EVSM à faire preuve de plus de performance pour pouvoir s’imposer. C’est donc par la qualité de ses réalisations et le respect des délais contractuels qu’elle pourra le faire. De cette façon seulement elle pourra espérer acquérir de nouveaux marchés, conforter sa position tout en garantissant le développement de l’entreprise.Heureusement durant cette période, plusieurs événements sont venus changer le cadre de notre gestion et favoriser notre passage au nouveau style de gestion. D’abord, des mesures d’assainissement accordées par les Pouvoirs publics pour un montant de 9,2 milliards DA dont 890 millions DA en concours définitifs et 8,3 milliards DA comme emprunts à long terme avec différé de remboursement et taux d’intérêts bonifiés. Le concours définitif vient conforter nos capitaux propres ; les emprunts seront destinés à l’acquisition d’équipements pour 4,4 milliards DA et à la mise à niveau pour 4,8 milliards DA. Ensuite, le renouvellement de notre parc de matériels pour lequel ont déjà été consacrés pour 2010 et 2011 des montants s’élevant à 1,7 milliards DA, va permettre de mieux réaliser nos engagements, d’éviter le recours aux locations de matériels et d’assainir définitivement notre parc ancien par sa réforme.Ajouté à cela, l’introduction du nouveau référentiel de comptabilité et finances, qui nous impose par la rigueur des nouveaux concepts, un autre mode d’approche de notre gestion, ce qui pourrait par son assimilation et son application stricte, développer au sein de l’Entreprise parmi les opérateurs, un esprit d’évaluation et de recherche de rentabilité.Enfin, l’instauration d’un climat paisible entre les travailleurs par le biais de la mise en application des accords collectifs de la convention, va favoriser la dynamique entre les structures de l’EVSM et susciter en chacun de nous cet esprit de compétition et de défense de son Entreprise. Ce qui nous attend cependant il ne faudra pas l’oublier, c’est :• Le renforcement de notre expérience au Sud, dans les réalisations de routeset pistes d’aérodromes avec leurs annexes.• La réalisation de nos projets selon les normes internationales, avec respect des délais tout en assurant leur rentabilité.• Assurer un surplus financier pour pouvoir rembourser plus tard les échéances d’empruntet permettre le développement de l’Entreprise.• Accroître notre carnet de commandes en vue de créer d’autres emplois.• Projeter un schéma de réorganisation en pôles dans le but de décentraliser la gestionet de la rendre encore plus efficace.

Le Directeur Général

Les nouvelles ambitionsde l’entreprise

SOMMAIRES o m m a i r e

03

03

09

06

11

13

17

04

10

08

12

16

14

18

19

EDITORIAL Les nouvelles ambitions de l’entreprise

Programme d’investissementet de développement du matériel 2009 - 2010

Formation d’entreprise Bilan 2010 et plan 2011

Augmentation générale des salaires4000DA sur le salaire de base dès janvier 2010

En présence des res-ponsables du Ministère des Travaux Publics, de la Société de Gestion des Participations SGP SINTRA ainsi que des responsables de l’Entre-prise de Viabilisation de Sidi Moussa (EVSM), Monsieur Amar Ghoul, Ministre des Travaux Pu-

blics, accompagné des membres de l’exécutif, a procédé, le 02 Juin 2011, à une visite de l’entre-prise EVSM, à Sidi Moussa, dans le cadre d’une visite d’inspection des entreprises publiques acti-vant dans le secteur des travaux publics. Dans une première étape, le Ministre a reçu des expli-cations sur les opérations achevées, l’état d’avan-cement des projets en cours, ainsi que sur le plan de charges et le programme d’investissement pour l’exercice 2010 et 2011. Ensuite, Monsieur le Ministre a procédé à une tournée à la pépinière

de l’entreprise, espace de 5 hectares et réser-voir de plantes, qui permet d’accroître les objec-tifs de l’entreprise dans le domaine des espaces verts. Le Ministre a insisté sur la préservation de l’environnement, la prise en charge de l’activité espaces verts, pour conférer à l’entreprise EVSM une dimension nationale en la matière à l’avenir, précisant que les responsables de l’entreprise «doivent doter cette société d’équipements et techniques modernes, en matière de création de projets d’espaces verts et assurer des ressources humaines compétentes».A ce propos, M. Ghoul a appelé les responsables de l’entreprise à prendre toutes les mesures visant à encourager les travailleurs, en particulier l’augmentation des salaires et des primes et le renforcement des programmes de formation, conformément aux règles en vigueur, soulignant la disponibilité du gouvernement à garantir les moyens financiers nécessaires.

Lors de cette visite, M. Ghoul a déclaré à la presse que “les entreprises nationales, les bureaux d’études et les organismes de contrôle et de suivi des travaux, relevant du secteur public, seront prioritaires et bénéficieront de plusieurs projets dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014”, à condition “qu’ils se réorganisent sur le plan intérieur, ouvrent leurs portes aux compétences et respectent les normes internationales” en matière de réalisation et de suivi des projets.“Le gouvernement prendra en charge les problèmes financiers auxquels font face ces entreprises, pour assurer leur efficience et

relever le défi des projets arrêtés dans le cadre du programme quinquennal”, a-t-il indiqué, soulignant que “le secteur a arrêté, à cet effet, un programme incitatif au profit de ces entreprises, qui sera soumis au gouvernement pour adoption”.M. Ghoul a visité plusieurs organismes dont le Laboratoire, l’Entreprise Nationale des Grands Travaux d’Ouvrage d’Arts (ENGOA) et l’entreprise SAPTA, qui supervise actuellement plusieurs projets du secteur.

Nassima DRARENI

Les pouvoirs publics accorderont la priorité aux entreprises nationales dans la réalisation des projets inscrits au titre du programme quinquennal 2010-2014, a souligné le Ministre des Travaux publics, Amar Ghoul.

LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS EN VISITE À L’EVSM

Amar Ghoul : « Les entreprises nationalesseront prioritaires dans le programme quinquennal 2010-2014 »

0504

ÉVÈNEMENT

• Des opérations de réaménagement similaires sont également prévues au niveau des aérodromes de Béchar, Tindouf, In Amenas, Illizi, Oran et Jijel,• La réhabilitation de l’aérodrome de Mostaganem et l’aménagement de celui de Boussaâda (M’sila),• La réalisation de bouts de pistes en béton, pour l’atterrissage et le décollage des avions militaires au niveau de dix wilayas du nord et du sud, • La réalisation de 24 aérogares pour hélicoptères, au niveau de dix wilayas, notamment Illizi, Adrar, Tlemcen, Tindouf et Tamanrasset

Infrastructures maritimes :56 projets, répartis comme suit:1. 10 projets dans le cadre de la préservation de l’existant, par le confortement et le rempiétement des infrastructures au niveau de 8 ports,Extension du terminal à conteneurs du port d’Oran,Réalisation de 04 ports et abris de pêche,06 projets d’extension et d’aménagement de ports de pêche,21 projets de protection de 22 sites de rivage,2. 9 projets pour le dragage de 03 ports de commerce, 05 ports et abris de pêche, 1 port de plaisance ainsi que la protection de 02 ports de pêche contre l’ensablement.

CELLULE DE COMMUNICATION /EVSM

De même et dans le cadre du développement du réseau autoroutier, il est également prévu :3- La réalisation de la 4ème rocade autoroutière, d’une longueur de 350 km, qui traversera 5 wi-layas du centre (Aïn Defla, Médéa, Bouira, M’Sila et Bordj Bou Arreridj) et reliera Khemis-Miliana à Bordj Bou Arreridj,4- La réalisation de la liaison autoroutière, reliant la ville de Béjaïa à l’autoroute Est-Ouest, sur 100 km (Béjaïa, Bouira),5- La réalisation de la pénétrante autoroutière, re-liant le port de Djen Djen à l’autoroute Est-Ouest, sur 100 km (Jijel, Mila, Sétif),6- La réalisation de la liaison express Bou Ismaïl/Cherchell, sur 65 km,• La réalisation de 7 liaisons autoroutières, d’un linéaire global de 515 km, qui relieront les ports

d’Oran, Mostaganem, Ténès, Skikda et certains chefs-lieux de wilaya (Laghouat-Djelfa, Tizi-Ou-zou et Tipasa) à l’autoroute Est-Ouest.

Infrastructures aéroportuaires :Près de 40 milliards de dinars seront consacrés au financement d’une trentaine de projets de mise à niveau des structures aéroportuaires du pays. Ce programme prévoit notamment : • L’extension de la piste d’atterrissage de l’aérodrome de Sétif, à 2.900 m contre 2.400 m actuellement,• Le renforcement du revêtement de la piste prin-cipale de celui d’Alger ainsi que les parkings de stationnement d’avions de l’aérodrome d’Annaba,

0706

ACTUALITE

Travaux Publics - Le programme 2010-2014 La feuille de route de Monsieur Amar GHOUL

Réseau routier :• La réalisation d’un linéaire de 18.100 km, comprenant des actions de développement en matière d’extension de capacité, de modernisation et de renforcement et des actions d’entretien du réseau routier,• L’entretien, le confortement et la réalisation de près de 1.200 ouvrages d’art.Dans ce cadre, les actions à engager com-prennent, notamment:1- Le développement des liaisons routières dans les régions des Hauts-Plateaux et du sud, d’un linéaire total de 2.000 km,2- L’amélioration des dessertes et la décongestion des grandes villes, à travers la réalisation de 195 km de routes de contournement, pour 25 villes, 24 trémies, la construction de 04 grands ouvrages, 3- Le renforcement du dispositif d’entretien rou-tier, par la construction de 108 nouvelles maisons cantonnières et l’acquisition, au profit des 15 parcs régionaux, d’un matériel d’appoint, dédié aux interventions lors des intempéries.

Réseau autoroutier :• Un linéaire global de 1.486 km, comprend plusieurs projets assurant les liaisons avec l’autoroute Est-Ouest.Ainsi, au titre des actions complémentaires au projet de l’autoroute Est-Ouest, il est prévu :1- L’édification d’installations, équipements et aménagements annexes d’exploitation de l’autoroute Est-Ouest (1.720 km), qui couvre les domaines du péage, la sécurité, la viabilité, les services, l’assistance aux usagers et l’entretien de l’infrastructure,2- L’aménagement de voies de raccordement du réseau routier vers l’autoroute Est-Ouest, à travers la création de nouvelles voies ou l’aménagement des voies existantes du réseau routier, situées sur les corridors de l’autoroute Est-Ouest.Huit wilayas sont concernées par ce programme, d’un linéaire global de 183 km.

Une année déterminante pour le secteur des Travaux Publics, du fait que c’est le deuxième exercice du plan quinquennal, destiné à parachever l’équipement et la modernisation du pays par des

infrastructures lourdes, pour le placer sur la voie du développement durable.L’Algérie est d’autant plus confortée dans son élan que l’Etat a investi ses efforts et ses moyens, à

l’ombre de la politique développée par le Président de la République, dans la réalisation des réseaux routiers, autoroutiers, aéroportuaires et maritimes. Aujourd’hui, les

pouvoirs publics sont animés de la même volonté pour atteindre les objectifs fondamentaux que sous-tendent les stratégies sectorielles, telles que

définies dans le programme du Chef de l’Etat. Le programme du secteur des travaux publics, pour le quinquennat 2010-2014, atteint

près de 100 milliards de dinars et prévoit :

La Direction des Etudes et de la Programmation de l’entreprise EVSM a inscrit 4.500 millions de dinars, au titre du plan de charges pour l’année 2011. Plusieurs projets sont programmés, dont 05 en voie d’achèvement. Les plus importants sont ceux de l’aérodrome d’Adrar, le tronçon Tinerkouk - El Bayadh sur 180 km, ainsi que le projet de miseà niveau de l’axe autoroutier ALGER-EL AFFROUN, sur 44 km.Ce plan est composé de 14 projets et se répartit sur plusieurs wilayas,à savoir Adrar, Illizi, Alger et Boumerdès.

WILAYA D’ADRAR 1. Le parachèvement des travaux de mise en œuvre du ciment hy-draulique sur les bouts de piste de l’aérodrome. Ce grand projet a été lancé en juin 2008, avec une enveloppe financière de 1.5 mil-liards de dinars. Le renforcement a été effectué avec l’introduction du géotextile pour ralentir l’appa-rition des fissures. Les travaux de renforcement ont été achevés à 100 %. La mise en œuvre du béton hydraulique sur les bouts de piste, qui est en cours de réali-sation, enregistre un taux d’avan-cement de 50 %.2. Un autre grand projet structu-rant est inscrit dans la wilaya.Il s’agit de la réalisation d’un tron-çon de route entre Tinerkouk et El-Bayadh, sur 180 km, dotée d’une enveloppe financière de 3,3 milliards de dinars, pour un délai de réalisation de 30 mois. Les travaux ont démarré le 14 Février 2010 et des moyens ma-

tériels importants, soit 190 unités, ont été mis en place.Un deuxième front de travail, côté El-Bayadh, est lancé.Il s’agit de l’installation de la base vie terminée, l‘amenée du maté-riel, travaux démarrés».Le taux d’avancement global des travaux, au 30/09/2011, atteint les 35 % (52 km est réalisé du côté Tinerkouk et 8 km du côté El-Bayadh) .3. Le tronçon de route sur 63 km, lot N° 4, sur 15 kms, du PK 1113 au PK 1128. Le taux d’avan-cement global des travaux, au 30/09/2011, atteint les 50 % ; le reste du tronçon sera achevé d’ici la fin de l’année 2011.

WILAYA D’ILLIZI1. Réalisation du CW 473, entre Illizi et Tarat, sur 10 km,2. Renforcement de la RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 30 km ; deuxième tranche, du PK 1885 au PK 1893, sur 08 km,

3. Grosse réparation des dégâts causés par les intempéries sur la RN 03, sur 08 km, entre Illizi et Djanet, 4. Grosse réparation des dégâts causés par les intempéries sur la RN 03, entre Illizi et Djanet, Lot N° 03, du PK 2077 au PK 2084, sur 7 km, 5. Grosse réparation des dégâts causés par les intempéries sur la RN 03, entre Illizi et Djanet, du PK 2055 au PK 2066, sur 11 km.

WILAYA D’ALGER1. Mise à niveau de l’axe auto routier Alger - El Affroun, sur 44 km *ANA*,2. Dédoublement de la RN 24, café Chergui, sur 5,6 km,3. Dédoublement de la RN 11, Aïn Benian, sur 2000 ml,4. Dédoublement du CW 122, sur 04 kms, 5. Divers projets d’espaces verts.

Direction des réalisations

LES ESPACES VERTSLes projets qui vont voir le jour prochainement consistent en : 1. La mise en place d’une serre chauffée,2. La création d’une pépinière à Chlef, d’une superficie de 19.928 m2, et d’une autre à Tiaret, pour une surface de 19.000 m2.3. L’aménagement des espaces verts des villes de Boumerdès et d’Adrar.4. L’aménagement des espaces verts des stations services NAFTAL, sur le tronçon de l’Autoroute EST/OUEST (SN GCB).5. Protection et traitement des talus de la RN 11 /DTP d’Alger.

0908

ACTUALITE

EVSM, Programme des projets à réaliser durant l’année 2011Aéroport d’Adrar Illizi - Djanet Alger - El Affroun

Principaux projets à lancer :

323 km de routes à réaliseret deux aérodromes

Durant l’année 2011 et 2012, l’entreprise EVSM a programmé le démarrage des travaux au niveau de plusieurs projet, dans le domaine des travaux publics et espaces verts. C’est environ 323 km de routes (au grand sud) qu’il s’agit de réaliser.

1. Projet de modernisation de la RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 150 km, du PK 1712 +000 au PK 1862+000Montant du marché : 2.300.000.000 DA HTDélai de réalisation : 18 mois L’installation de la base vie, de deux stations de concassage, un postes d’enrobage et démarrage des travaux, se sont déroulés durant le mois de juillet 2011. Le taux d’avancement global des tra-vaux, au 30/09/2011, atteint les 05 %.2. Projet de construction de la route Tesabit (Adrar) - Chenachen (Tindouf), sur 623 km : tronçon sur 523 km, dans la wilaya d’Adrar / Lot N°05, du PK 400 au PK 523, sur 123 kms.

Montant du marché : 2.000.000.000 DA HT Délai de réalisation : 30 mois Visite des lieux effectuée, prospection des zones d’approvisionnement en eau, graviers et matériaux d’empreinte sont en cours. 3. Projet de réalisation d’un tronçon de route sur 50 km, au niveau de la RN 6, entre Regganeet Bordj Badji Mokhthar. Démarrage prévu enfin d’année 2011.4. Travaux de renforcement de l’aérodromede Timimoun5. Travaux de renforcement de l’aérodromede Béchar

Le plus grand projet de l’année 2010 a été le lancement de la réalisation d’un tronçon de route TINERKOUK / EL-BAYADH, sur 180 kms, dont l’ordre de service de démarrage des travaux a été donné le 14 Février 2010. Ce méga projet permettra de disposer d’une infrastructure moderne, stratégique et vitale, offrant des capacités nettement supérieures à celles offertes par le réseau routier existant. Un tronçon de 60 km a déjà été réalisé par notre entreprise, depuis le lancement des travaux.Une brèche a été ouverte sur la grande étendue de dunes de sable, à l’intérieur du Grand Erg Occidental.La finalisation de ce projet offrira aux usagers de la route un gain de 470 km, par rapport à la distance actuelle de 1.300 km, qui relie Timimoun à Oran, via la ville de Béchar ou celle de Ghardaïa.Sur le plan socioéconomique, ce projet a pour objectif le désenclavement des communes et des ksour situés aux lisières du tracé.Par ailleurs, il permettra aussi, dans un futur proche, une meilleure exploitation des richesses naturelles du Touat Gourara et de Tidikelt ainsi que le développement du tourisme dans ces régions. Cette route se raccordera à la RN 68, aux environs d’Oued Enamouss.

Notons que ce projet, inscrit dans le cadre du

programme spécial sud (PSS), avec une AP initiale de 3.500.000.000

DA et un délai d’exécution de 30 mois, a bénéficié de la mise en place de moyens importants, soit 190 unités, entre matériel de logistique et de soutien au projet, matériel de terrassements, matériel de corps de chaussée, matériel de concassage d’agrégats et matériel de revêtement. Selon les chargés du projet, un deuxième front de travail, côté El-Bayad, est lancé. Il s’agit de «l’installation de la base vie terminée, l’amenée du matériel, travaux démarré».Le taux d’avancement global des travaux, au 20/05/2011, atteint les 30 %.

L’AVANCEMENT GLOBAL PHYSIQUE DES TRAVAUX AU 15/10/2011EST DE 35%Un linaire kilométrique de 60 km a été réalisé ; 52 km du côté TINERKOUK et 08 km du côtéEL-BAYADH. Nous projetons de raccorder les deux fronts (TINERKOUK et EL-BAYADH) vers la fin du mois de Février 2012.

10

ÉVÈNEMENT DOSSIER

PROJET TINERKOUK - EL-BAYAD SUR 180 KM

Un deuxième front pour acheverles travaux

Le Code algérien des marchés publics, en vigueur depuis une dizaine d’années, a fait l’objet d’une révision en profondeur. Le texte adopté se fixe trois ob-jectifs : faciliter les procédures d’approbation des marchés publics, instaurer davantage de transparence dans la gestion des dépenses publiques et ren-forcer la lutte contre la corrup-tion, qui a pris des proportions alarmantes ces dernières an-nées, renforcer la participation des entreprises nationales à la satisfaction des commandes publiques. Dans le but de ré-duire les délais d’examen des dossiers, le nouveau texte fait passer le nombre de Commis-sions nationales de deux à trois : la première sera chargée des travaux, la seconde des études et la troisième des fournitures de services. Le rôle de la Com-mission des marchés a été limité au contrôle de la régularité des marchés publics. Les Commis-sions verront, par ailleurs, leur règlement intérieur allégé.Ce règlement sera promulgué sous la forme d’un Décret pré-sidentiel.

TRANSPARENCE, PRÉVENTION ET LUTTE CONTRELA CORRUPTIONAfin d’accroître la transparence dans l’utilisation des fonds publics, de renforcer les instru-ments de prévention et de com-battre la corruption, le soumis-sionnaire devra intégrer dans son offre technique des docu-ments certifiant qu’il est à jour vis-à-vis de l’administration fis-cale et de la législation sociale. Les entreprises et établis-sements publics à qui l’Etat confie un projet financé par lui seront soumis, quant à eux, aux clauses du Code des marchés publics. Entre autres mesures, il y a lieu de relever l’exclusion des opérateurs ayant déjà violé la législation ainsi que la signature d’une déclaration de probité de la part du soumissionnaire à tout appel d’offres public.Les postulants seront informés des sanctions pénales encou-rues en cas d’infraction aux lois et à la réglementation.

MESURES EN FAVEUR DES ENTREPRISES NATIONALESDans le but de favoriser la participation des entreprises algériennes à la réalisation des programmes d’investisse-ments publics, le nouveau Code encourage les organismes contractants à recourir à l’allo-tissement des projets.La marge maximale de préfé-rence en faveur des entreprises, dont le capital est majoritaire-ment algérien, et des produits et services locaux, passe, quant à elle, de 15% à 25%. Lorsque l’outil de production local et la production nationale peuvent satisfaire les besoins du contractant, il est fait obliga-tion à ce dernier de recourir à un appel d’offres exclusivement national. Les entreprises étran-gères, répondant aux appels d’offres internationaux, seront dans l’obligation de conclure un partenariat d’investissement avec une entreprise algérienne. Des sanctions seront prises dans le cas du non-respect de cet engagement par les entre-prises étrangères qui auraient décroché le marché.

L’Algérie se dote d’un nouveau Code des marchés publicsLes entreprises étrangères voulant investir en Algérie doivent impérativement s’associer avec une entreprise de droit algérien détenue majoritairement par des nationaux résidents. Promouvoir le développement, lutter contre la corruption, moderniser l’appareil de production public et privé et favoriser un partenariat gagnant-gagnant avec les opérateurs étrangers, tels sont les objectifs principaux du code des marchés publics révisé et adopté le 11 juillet 2010, sous forme de décret présidentiel, par le Conseil des ministres.

11

Durant la période allant de juin 2010 à juin 2011, l’entreprise EVSM a enregistré une évolution continue en matière de réalisation d’ouvrages et d’infrastructures livrées et lancées.

Cette évolution est illustrée par les réalisations suivantes, au titre de la période juin 2010/juin 2011 : - Infrastructures routières : 292 km - Infrastructures autoroutières : 36 km - Infrastructures aéroportuaires : 01 opération - Production de plantes : 600.000- Engazonnement de stades : 01Quant au bilan des livraisons du 1er semestre de l’année en cours, il fait déjà ressortir un taux de livraison significatif.

En effet, durant cette période, il a été livré : - CW 473, entre Illizi et Tarat, sur 10 km - RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 150 kms, en plusieurs sections, entre le PK 2055 et le PK 2084, lot N°01, du PK 2055 au PK 2066, sur 11 kms.- RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 150 km, en plusieurs sections, entre le PK 2055 et le PK 2084, lot N°03, du PK 2077 au PK 2084, sur 07 kms.- RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 30 kms, deuxième tranche, du PK 1885 au PK1893, sur 08 kms.

1312

CHIFFRES & RESULTATS

Programme d’investissementet de développement du matériel2009 - 2010

Durant l’année 2010, l’entreprise a entamé le processus d’acquisition d’équipements, par le biais des organes de contrôle interne, puisque quelques acquisitions dépassaient les 100 MDA. • Montant prévisionnel global d’investissements2009 et 2010 : 2 762 400,00 KDA• Montant des Appels d’offres 2009 réalisés : 1 025 566,87 KDA • Montant des Appels d’offres 2011 réalisés : 710 198 ,99 KDA • Reste à réaliser : 515 801,28 KDA - Situation des réalisations de l’investissement à octobre 2011. • Matériel acquis auprès de l’ENMTP en 2009 : 510.832,35 KDA • Matériel réceptionné : 501 322,00 KDA • Matériel en cours de livraison dont les contrats sont signés : 504 197,87 KDA• Matériel dont les fournisseurs sont retenus et les contrats en cours de signature : 730.235,99 KDA

Année Renouvellement Renforcement Extension Totaux

2010 838 3133 392 4363

2011 881 2521 469 3871

2012 900 / / 900

2013 1103 / / 1103

2014 1237 / / 1237

Totaux 4959 5654 861 11 474

Genre d’équipements Parc actuel Parc de développement Matériel de terrassement 111 213Matériel de revêtement 42 239Station de concassage 03 08Poste d’enrobage 05 12 Matériel de transport 310 825Matériel de soutien 89 72Equipements Station de concassage / 121Matériel production béton / 103Totaux 560 1593

TABLEAUX DU PROGRAMME D’INVESTISSEMENT ET DE DEVELOPPEMENT (U. Millions DA)

Bilan des réalisationsJUIN 2010 - JUIN 2011

Wilaya de Boumerdès Travaux de revêtement CW 36, Ouled Moussa TerminéTravaux de revêtement CW 47, Ouled Moussa TerminéTravaux d’entretien CW 222, Boudouaou Terminé

Projets espaces vertsConception et réalisation des espaces verts au niveau de la station de service Naftal El Bahia, Oran, dans le cadre du GNL 16. Terminé

Aménagement des Axes autoroutier Alger / Zeralda. TerminéRéalisation du Stade OPOW, Lalla Setti, Tlemcen TerminéRéalisation et conception des espaces verts des différentes stations de service Naftal. Terminé

Aménagement et entretien des espaces verts au niveau du siège du Ministère des Travaux Publics Convention depuis 2007

Aménagement et entretien des espaces verts au niveau du siège DML SONATRACH, Laghouat. Convention depuis 2006

Aménagement et entretien des espaces verts des différents sites de la DGSN, au niveau de la Wilaya d’Alger.

Convention depuis 2007

Suivi et entretien du stade de la 5 ème région militaire de Constantine Convention depuis 2004

Suivi et entretien du stade CREPSM, Ben Aknoun. Convention depuis 1998

Aménagement en espaces verts de la station de service NAFTAL (SC GCB), Relizane TerminéAménagement en espaces verts au niveau de l’ échangeur des Ecalyptus, Birtouta et Ben Talha En cours

1514

Désignation du projet Situationet taux d’avancement

Wilaya d’AdrarLe tronçon de route Tinerkouk – El Bayadh sur 180 km 35%Renforcement de l’aérodrome d’Adrar. 95%Réhabilitation de la RN 01 entre in Amguel et Arak 1ère Tranche de 50 km 100%Réhabilitation de la RN 01 entre in Amguel et Arak 2ème Tranche de 50 km 100%Réalisation d’un tronçon de 51 km entre Reggane et Bordj Badji Mokhtar 100%Réalisation d’un tronçon de 50 km entre Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine 100%Revêtement en Béton Bitumineux dans la commune d’Adrar 100%

Wilaya d’IlliziRéhabilitation du CW 473 Tarat sur 15 km 100%Grosse réparation des dégâts causés par les intempéries sur la RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 150 kms, sur plusieurs sections, entre le PK 2055 et le PK 2084, lot N°01, du PK 2055 au PK 2066, sur 11 kms.

100%

Grosse réparation des dégâts causés par les intempéries sur la RN 03, entre Illizi et Djanet, sur 150 km, sur plusieurs sections, entre le PK 2055 et le PK 2084, lot N°03, du PK 2077 au PK 2084, sur 07 kms

100%

Renforcement de la RN 03 entre Illizi et Djanet sur 30kms, deuxième tranche, du PK 1885 au PK1893, sur 08 kms

En cours de démarrage 50%

Wilaya d’Alger Mise à niveau de l’axe Autoroutier Alger El Affroun, sur 36 km 98%

Dédoublement de la RN 24 café Chergui, sur 5,6 km 50%

Dédoublement de la RN 11 Aïn Benian, sur 2000 ml 70%

Travaux de dédoublement de la RN 24, Bordj El Kiffan Terminé Travaux de fraisage et de revêtement, rocade sud TerminéTravaux de réfection de chaussé sur 1200 ml, CV 02 Terminé

Quelques renseignementsadditionnels relatifs au bilan :

CHIFFRES & RESULTATS

Le Programme de formation de l’entreprise EVSM constitue l’outil quotidien de chaque travailleur dans l’accomplissement de sa tâche. Il s’agit également d’un guide incontournable pour la Direction et l’ensemble du personnel de l’entreprise. Il repose sur le développement des compétences du travailleur et sur l’utilisation efficace de ses connaissances, afin de réaliser des tâches et des activités réelles. En fait, il permet à l’entreprise d’aider son personnel à faire face aux transformations de l’économie et des technologies et à l’amener à participer activement à son apprentissage. Durant l’année 2010, le service formation de l’entreprise EVSM a dépensé 10 685 KDA, répartis en deux chapitres.

1. CHAPITREPERFECTIONNEMENT : 62 actions de formation, pour un montant de 5.811 KDA, des-tinées aux cadres de l’entre-prise (139 cadres en ont béné-ficié), ont été entreprises avec des organismes et des instituts spécialisés. Les thématiques se sont axées sur le management de projet, la fonction adminis-trative (planification et organi-sation administrative du travail), la gestion de la maintenance assistée par ordinateur, GMAO, le code des marché publics, les fondamentaux des contrats, la maitrise des couts, la révision et l’actualisation des prix, le contrôle de gestion.Pour l’exercice 2011, la struc-ture de formation a élaboré un programme de formation qui amène des changements im-portants dans les contenus de

formation, les approches péda-gogiques ainsi que l’organisa-tion scolaire, à savoir :• Management et gestion (Ma-nagement stratégique, Gestion de la production, gestion des approvisionnements…),• Finances (loi des finances pour 2011, l’analyse financière selon NSCF, l’analyse des comptes de l’entreprise. Les normes IAS IFRS, élaboration des états financiers selon NSCF...),• GRH (Droit du travail, la maitrise et l’entretien annuel d’évaluation du personnel, écriture des règles en GRH, le dispositif légal de la formation, l’élaboration des tableaux de bord RH, les assurances fondamentales de l’entreprise, la gestion et l’organisation des archives, la responsabilité civile et pénale des dirigeants d’entreprise, l’inventaire et traitement des écarts…),

• Formations sur les BTPH (hydrauliques, mécanique et maintenance des engins TP, planification de la maintenance, supervision du chantier), • Marché publics et élaboration des cahiers de charges,• Audit interne,• Communication,

2. CHAPITREAPPRENTISSAGE : L’entreprise a engagé plu-sieurs actions de formation en apprentissage. 109 apprentis ont bénéficié de 12 à 18 mois d’accompagnement, dans dif-férentes spécialités : électricité, mécanique, conduite des en-gins, froid et climatisation, tôle-rie, jardinage et espaces verts, travaux publics, comptabilité, secrétariat...

DRH/Service formation

Les différents points d’accord issus du dialogue social se résument en :• Une augmentation générale sur le salaire de Base de 4000 DA a compté du 01 janvier 2010• Révision des montants des primes et indemnités, entres autres : - Indemnités de repas - Indemnités de frais de résidence et d’isolement (I.F.R.I) - Indemnités de transport,- Indemnités de service permanent (ISP)

- Indemnités d’amortissement de véhicule personnel - Frais de mission - Frais de déplacement (nord)- Indemnités d’astreinte- Prime de fin de carrière - Indemnités de revalorisation de salaire pour départ en retraite - Indemnités de nuisance - Indemnités pour salaire unique - Allocation décès

CHANTIER EN COURS La commission de veille prévoit la poursuite de plusieurs chantiers structurants, notamment celui de départ en retraite, la permanisation des personnels de l’entreprise, la classification des

emplois et métiers. Autre chantier, la révision du protocole d’accord concernant la distribution des primes de mérite.

Cellule de communication

1716

ACTUALITE

Formation d’entreprise : bilan 2010 et plan 2011

Augmentation générale des salaires :4000DA sur le salaire de base,

dès janvier 2010

C’est avec un air de déjà vu que s’est déroulée la cérémonie de signature du protocole d’accord entre l’EVSM et les représentants des travailleurs, le 29 Mars 2011, au siège social de l’EVSM.Et régulièrement, après concertation, dialogue et concession, les partenaires signent un accord.La portée de cet accord est d’autant plus symbo-lique à un moment où les revendications sociales sont de plus en plus vives. «Nous sommes dans un contexte exaltant qui va conduire, dans les prochains mois, à un approfondissement de la bonne gestion de notre entreprise.

Nous vous invitons à rester unis pour être tous au rendez-vous des défis de demain», déclare Monsieur BOURAI Achour, Directeur Général. L’accord, paraphé par le président et le vice-président de la commission négociatrice, respectivement BOUKHARI Ali et DRISSI Kouider , et le Directeur Général de l’EVSM,BOURAI Achour, porte sur une batterie de mesures susceptibles d’améliorer la situation matérielle et sociale du personnel de l’EVSM. Ces mesures vont être appliquées avec un effet rétroactif, à compter du 01 Janvier 2010.

Le sudLe nord2000 DA 1800 DA Maitrise et exécution2500 DA 2200 DA Cadre

1918

Avec un espace de 60 m2 sur un stand personnalisé, l’entreprise EVSM a marqué sa présence à la 8 ème édition du salon International des Travaux Publics, qui s’est déroulée, du 7 au 10 Novembre 2010, dans l’enceinte du Palais des Expositions des Pins Maritimes, à Alger.La manifestation a connu la participation de 328 exposants, dont 165 nationaux (29 du secteur public), 163 exposants étrangers, et 19 pays représentants : l’Allemagne, la France, l’Italie, la Turquie, la Chine, la Belgique, l’Inde, le Portugal, l’Espagne, le Danemark, le Maroc, le Japon, la Suisse, la Corée du Sud, la Tunisie, la Hongrie, l’Afrique du Sud, le Canada et l’Autriche

La commission des œuvres sociales de l’EVSM a jeté son dévolu sur la région de Aïn El-Turck pour en faire la destination touristique de 211 enfants d’employés de l’entreprise. Agés de 7 à 14 ans, ces derniers ont profité des colonies de vacances que la commission organise chaque année. Le départ des enfants s’est fait le vendredi le 01 Juillet 2011, à 10 heures, à partir du siège de l’entreprise et en présence des responsables de l’entreprise, du comité de participation, ainsi que des parents.Les enfants ont fait l’objet, durant les quinze jours, d’une attention particulière, et d’un encadrement total, assuré par les responsables du camp de vacances Le retour s’est effectué le 16 Juillet, avec l’organisation d’une réception finale, où des trousseaux ont été offerts aux enfants par la commission des œuvres sociales.

1918

VIE DE L’ENTREPRISE

L’EVSMà la 8ème Edition du S.I.T.P 2010

Départ des enfantsen colonie de vacance

La médecine de l’entreprise et le rôle de l’assistante

Le rôle de l’assistante sociale au niveau de l’entreprise EVSM consiste à : - Assister l’ensemble des travailleurs, en matière de suivi de traitement des dossiers et démarches auprès des hôpitaux, CNAS, Mutuelle, et dans la revendication de leurs droits, ainsi que ceux des veuves des décédés de l’entreprise.- Intervenir auprès des hôpitaux pour faciliter les rendez-vous des malades aux différents examens médicaux et l’accompagnement des travailleurs accidentés.- Visite aux malades hospitalisés en longue durée, à domicile.

- L’assistante sociale a effectué des déplacements à l’extrême sud du pays, lieux de localisation de nos différentes bases, pour la prise en charge des cas d’accidents graves et mortels pour s’occuper des démarches nécessaires auprès des hôpitaux, des gendarmeries et commissariats En outre, des démarches ont été réalisées pour l’obtention de cures thermalesn dans des différentes stations.

Mlle MEZIANE Hassiba

11