eglise de la roche-maurice

Download EGLISE DE LA ROCHE-MAURICE

Post on 12-Feb-2016

31 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

EGLISE DE LA ROCHE-MAURICE. Diaporama de Jacky Questel. La Roche-Maurice est une commu-ne du département du Finistère, en Bretagne, France. Ce dont vous vous doutiez, puisque c'est la région que nous sommes en train de parcourir ! Drôle de nom, n'est-ce pas ? Mais tout a une explication. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

  • Diaporama deJacky Questel

  • La Roche-Maurice est une commu-ne du dpartement du Finistre, en Bretagne, France. Ce dont vous vous doutiez, puisque c'est la rgion que nous sommes en train de parcourir !Drle de nom, n'est-ce pas ? Mais tout a une explication. La Roche-Maurice, Roc'h Morvan en breton, tient son nom de Mor-van, vicomte du Faou, auquel on doit la construction d'une forteresse sur un promontoire ou roc'h. Ce n'est qu'en 1341 qu'apparat le nom de La Roche-Maurice ; il est postrieur celui de Roc'h Morvan.

  • Cette forteresse mdivale devait tre entoure d'un rempart que le temps et surtout les hommes ont fait disparatre. Il est encore possible de discerner son contour et quelques bases de mur. Mais le plus fascinant est le donjon en haut de la butte. videmment, il est pos sur un rocher, ses contours suivent la plate-forme, et de puissants contreforts s'appuient sur le rocher. Un pais mur borgne rend plus imposant le "chteau haut".Le chteau de Roch'Morvan

  • Mais aujourd'hui, ce n'est pas le chteau, si imposant soit-il, qui nous intresse, mais l'glise !

    L'difice, ddi saint Yves, date du XVIme sicle et fut difi de 1509 1589 l'emplacement de l'glise ou chapelle castrale de 1363, fonde par la famille Rohan, seigneurs hritiers des vicomtes de Lon (testament d'Herv VIII de Lon). Le clocher (environ 60 mtres de hauteur) date de 1589. A la base du clocher, on trouve cette porte ionique date de 1589, accoste et surmonte de niches abritant les statues de saint Yves, saint Pascal Baylon et saint Vincent Ferrier.

  • Elle est pleine de portes, cette glise !Mais regardez bien aussi le mur !!!

  • La double porte mridionale prsente une richesse dcorative remarquable. Le bnitier du portail mridional, oeuvre de A. Men, date de 1520-1530 (le dais du bnitier s'orne de quatre bustes et est surmont de la statue de saint Maudez ou Maurice, en tenue d'abb, sculpt par le Matre de Locmaria-Lan en 1520.La diapositie suivante vous donne une ide de la finesse des sculptu-res qui courent autour de cette porte

  • Lorsqu'on pntre dans l'glise, on ne voit que le jub, une merveille !Le Jub (clture en chne polychrome qui spare le chur de la nef) date du XVIme sicle. On remarque sous la tribune la surabondance des figures grotesques et fabuleuses.

    - Ct nef et dans les niches de la galerie, se trouvent les neuf aptres (de gau-che droite : Philippe, Andr, Thomas, Jude, Matthieu, Jacques le mineur, Mat-thias, Simon, Jacques le majeur) et sans doute trois papes (personnages assis, coiffs d'une tiare dans les niches 2, 7, 10).

    Ct chur et dans les niches de la galerie, se trouvent de nombreux saints vnrs en Bretagne (Saint Paul Aurlien et son dragon, saint Augustin ou saint Blaise, saint Christophe, saint Michel terrassant le dragon, Marie-Madeleine et son vase, le Christ ressuscit, sainte Catherine, sainte Barbe et sa tour, sainte Apolline et les tenailles de son supplice, saint Dominique ou saint Gilles, sainte Genevive et son cierge inextinguible, sainte Marguerite et son dragon) (Jusqu'au XVIe sicle, Genevive est reprsente vtue d'une robe de jeune fille noble, tenant la main un cierge qu'un dmon essaye d'teindre (en souvenir de la construction de la premire basilique de St Denis, dont elle visitait le chantier, de nuit, avec ses compagnons).

  • Bien entendu, la poutre sup- rieure du jub supporte tradi-tionnellement le Christ en croix, entour de Marie et de Jean.

  • L'autre face de ce somptueux jub.

  • Et admirez le dessous du jub !

  • Le vitrail, dat de 1539, est sign Laurent Sodec (peintre-verrier de Quimper). Il est ralis suite une commande des fabri-ciens Allain et Joce comme l'atteste l'inscription "En l'an mil Vcc XXXIX fut fet cette vitre et estoet de fabrique por lors Allen. Joce. L.S.". Sa surface est de 21, 05 m2 et comporte 15 scnes reprsentant la Passion et la Rsurrection du Christ. A noter que le tympan, bris lors de la Rvo-lution, fut reconstitu par le verrier pari-sien Luon. Y figurent les 14 blasons des Rohan et des familles allies. Les cinq lancettes prsentent un rcit dtaill de la Passion du Christ et la crucifixion occupe les deux registres suprieurs des trois lancettes centrales.

  • Cette photo donne une ide des pein-tures du plafond et des poutres toutes sculptes

  • Les votes lambrisses comportent des sablires et poutres sculptes de scnes de la vie quotidienne (1559-1561).

  • OSSUAIRE

    Il date du XVIIme sicle (1639-1640).

    Il s'agit de l'ancienne chapelle Sainte-Anne. La porte de la faade principale est surmonte d'un fronton triangulaire sous lequel figure l'inscription "Rappelle-toi mon jugement, tel aussi sera le tien : mon tour aujourd'hui, ton tour demain", puis la date de 1639. Le soubassement de cette faade porte une galerie de sept personnages reprsentant les diffrentes conditions sociales et tous tributaires de la mort qui est reprsente l'angle du contrefort Sud par un Ankou, squelette brandissant un dard et proclamant "Je vous tue tous". Au-dessus de la porte du pignon Sud se trouve une autre inscription latine date de 1640 : "Souviens-toi, homme que tu n'es que pous-sire".

  • Cuve des anciens fonts baptismaux de Pont-Christ (XVIIme sicle)

  • Avant de continuer notre priple, cette photo inattendue de l'enclos et nous repartons.

    Mais il est sr que nous n'oublie-rons jamais la Roche-Maurice et son magnifique jub

  • Photos : YvonneDocumentation : Site "infoBretagne"Texte : JackyMusique : celtic music Piper DanceDiaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la PaixJacky.questel@gmail.comhttp://jackydubearn.over-blog.com/http://www.jackydubearn.fr/