efficacite energetique- processus de fabrication de sucre [la cosumar]

Click here to load reader

Post on 30-Jul-2015

1.598 views

Category:

Documents

14 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Chapitre 2

[EFFICACITE ENERGETIQUE, ENJEUX ET PERSPECTIVES]

1.1. IntroductionLe sucre, un produit de premire ncessit, est subventionn au Maroc. Aprs la rvision des prix des produits ptroliers et la farine nationale de bl tendre (FNBT), c'est aujourd'hui, la rflexion sur la structure des prix du sucre se fait en interne de la caisse de compensation afin de mieux matriser la chane d'un produit de grande consommation et permettre l'Etat de rationaliser ses dpenses. Rappelons qu'en fvrier 2009, la rvision applique aux produits ptroliers a permis l'Etat de gagner plus de 1MMDH. Certainement, les ngociations avec les oprateurs, principalement la COSUMAR, ne vont pas tarder commencer. Un produit devenu trs cher, 1en l'espace d'une anne(2010), son prix a volu de plus de 180%. La tonne de sucre est ngocie 770 $ sur les marchs internationaux des matires premires. Face cette nouvelle situation, COSUMAR doit planifier de nouvelles stratgies pour garder sa position. Une mthode cl est la rduction des cots de lnergie tout en conservant ses avantages est de l'utiliser de manire plus efficace. Effectivement, aucune organisation, quelle que soit sa taille, ne peut se permettre de ngliger, de nos jours, l'amlioration des rsultats et de sa position concurrentielle qui peut tre ralis partir de la rationalisation de lutilisation de l'nergie. Par ailleurs, lnergie est un vecteur important dune conomie moderne. Il est un ingrdient essentiel dans presque tous les biens et services, mais son utilisation exige lourds financiers, environnementaux, les cots de scurit etc. Une grande attention est accorde aux efforts pour produire suffisamment dlectricit par le gouvernement et les individus pour servir son consommateur, mais peu est fait pour vrifier que la quantit dnergie actuellement produite est utilise efficacement.

1

Le saviez-vous ?

Source : http://www.bigbrother.ma/2010/06/comment-le-prix-du-sucre-explose-le.html Plus de 8% de lnergie lectrique est perdu en raison de la conception de votre installation! C'est, en plus de l'nergie gaspille. L'lectricit est la forme la plus coteuse de l'nergie disponible - environ 8 fois le cot de charbon et six fois le cot du gaz - ce carburant coteux doit tre utilis bon escient! Utilisation de moteurs haut rendement, pourrait avoir des conomies importantes sur l'ensemble de sa dure de vie. Lnergie est perdue sur tous les cbles. Une utilisation de la taille rglementaire minimum veut est quivalent plus de pertes et plus de de surchauffe en cours d'excution. En utilisant de plus grandes tailles on peut conomiser de lnergie et minimiser les cots sur la dure de vie l'installation - l'nergie conomise vaut plusieurs fois le cot lgrement plus lev de cbles plus gros. Source : Electrical Energy Efficiency by Vin Callcut, David Chapman, Martin Heathcote and Richard Parr.26

Projet de fin dtude 2012-ENSEM

Chapitre 2

[EFFICACITE ENERGETIQUE, ENJEUX ET PERSPECTIVES]

COSUMAR qui dispose de sa propre centrale thermique de production de llectricit se voit amener maintenir une meilleure efficacit dans leur utilisation de l'lectricit en raison. Un objectif la fois conomique, marketing, et a un aspect cologique. En effet, Depuis le sicle dernier, on assiste une augmentation sans prcdent des tempratures qui influe sur les quilibres cologiques. Le phnomne de leffet de serre prsent dans latmosphre de certains gaz, comme le mthane et le gaz carbonique, qui pigent le rayonnement infrarouge mis par la terre. Si le mthane a une courte dure de vie dans latmosphre, le second y demeure pendant plus dun sicle. De ce point il est indispensable de suivre de prs et la production, et la consommation, et lmission des gaz effet de serre. Do la ncessit dun audit nergtique que nous allons mener au sein de cette entreprise. Ce rapport vous fournit les informations sur la consommation de lnergie lectrique dans votre installation, il dtaille aussi les premires prestations dconomie dnergie o largent peut tre sauv en effectuant des amliorations sur les quipements lectrique. Tout au long du rapport, il ya des tudes dtailles qui dmontrent clairement l'approche du premier cot dconomie.

1.2. Comment identifier les opportunits dconomie dnergie ?Lindentification des opportunits dconomie dnergie doit tre effectu dune manire systmatique afin quelle peut dmontrer que les initiatives proposes sont celles les plus avantageuses. Lors de la planification de nouvelles installations dimportantes occasions se prsenteront o le cot marginal de lquipement haut rendement sera facile dterminer, la dure de vie sera la plus longue et il ny aura pas de diffrence, ou peu, dans les cots dinstallation. Dans plusieurs situations, linstallation dquipements plus modernes sera plus bnfique que le remplacement des quipements avant la fin de sa dure de vie normale ceci sera justifi par les conomies ralises sur le cot dexploitation. L'exprience acquise par le suivi de la performance de la nouvelle installation et la comparaison avec lancienne fournira des donnes utiles. Une surveillance attentive et systmatique sera ncessaire pour identifier les opportunits d'conomie d'nergie.

http://www.republicoftogo.com/Toutes-lesrubriques/Finances/Les-projets-de-la-BAD-et-de-la-BMa-la-loupe 27

Projet de fin dtude 2012-ENSEM

Chapitre 2

[EFFICACITE ENERGETIQUE, ENJEUX ET PERSPECTIVES]

Il est essentiel que les besoins nergtiques et les cots de tous les aspects de l'entreprise seront bien comprises, de telle sorte que les zones de plus grande dchets, ainsi que lquipement le plus nergtivore peuvent tre dtects et traits. Des solutions pour une situation peuvent tre appliques des zones similaires. Les dossiers complets doivent tre entretenus de faon ce que les conomies peuvent tre dmontres, que les possibilits identifies prcdemment peuvent tre rvises au cas o les cots plus lingnierie des solutions changent. Une approche organise aidera montrer que la gestion des meilleurs investissements est slectionne pour la poursuite des travaux.

1.3. Pourquoi les initiatives de rduction des cots, par conomie de lnergie, prennent une faible priorit ?Gnralement, les entreprises donnent moins de priorit la rduction des cots, par conomies d'nergie, qu'ils ne le font des initiatives d'affaires. Sur long terme, nous pouvons montrer que les dpenses sur les conomies d'nergie si normalement classs en tant que plan capital, plutt que les revenus sur les dpenses -classes comme dpenses discrtionnaires dans la plupart des entreprise- relatives au maintien de l'activit actuelle. En d'autres termes, il est suppos que le dfaut de faire l'investissement n'aura pas d'incidence sur la capacit de l'entreprise exercer ses activits commerciales actuelles. Lexpansion de l'entreprise est gnralement une priorit leve, mais le mieux est den tirer plus de profite de l'entreprise existante. Ainsi, la priorit devrait tre accorde l'optimisation du chiffre d'affaires des activits existantes, indpendamment de l'utilisation laquelle le capital accumul sera finalement mis. Les initiatives d'conomie d'nergie permettent de rduire les cots d'exploitation et donc d'accrotre les recettes disponibles pour l'investissement qui mritent une trs grande priorit. Les pratiques comptables normales mesurent les transferts rels de l'argent dans et hors de l'entreprise et permettent de mesurer les performances des diffrentes parties de l'entreprise. Ils ne permettent pas de mesurer directement des conomies, et ainsi de ne pas fournir les informations ncessaires comme des preuves de la performance des anciens ou actuels initiatives rduction des cots. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles l'investissement dans l'efficacit nergtique est difficile justifier. La solution est de maintenir un budget de rendement du capital. Souvent, les justifications financires sont concernes par une priode de temps relativement court, tandis que les cots-avantages s'accumulent sur une priode beaucoup plus longue - plusieurs dcennies pour certains gros quipements lectriques.

Projet de fin dtude 2012-ENSEM

28

Chapitre 2

[EFFICACITE ENERGETIQUE, ENJEUX ET PERSPECTIVES]

Il en rsulte une sous-estimation du rendement de l'investissement et une proposition tout fait valable de rejet.

1.4. Comment peut-on surmonter cette faible priorit ?Chaque organisation peut identifier de nombreux potentiels dconomie qui ncessite des investissements plus que ce qu'elle a comme capital investir, pour cela une valuation attentive est ncessaire pour bien prendre des dcisions. Cette situation est gnralement dcrite comme un manque de capitaux, tandis qu'il est plus correctement dcrit comme un excs d'opportunit. Cette dernire est la description la plus approprie pour un gestionnaire d'nergie.

Le niveau des investissements requis pour les initiatives d'efficacit nergtique est relativement faible compare celle ncessaire pour d'autres fins commerciales, de sorte que le manque de capital nempche pas ces investissements. D'autres projets peuvent avoir des rendements plus mesurables, de sorte que leur justification est simple, avant, pendant et aprs l'achvement. Ceci ne peut pas tre gnralis pour toute initiative d'efficacit nergtique vu quil ya souvent trs peu de mesures la disposition pour justifier les conomies rclames. En dautres termes, les potentielles conomies seront souvent bases sur le calcul et incluront un certain nombre d'hypothses. Outres, Il peut tre difficile de convaincre la haute direction que les hypothses et les calculs sont valables et que les cots futurs peuvent tre surveills avec une prcision suffisante pour justifier la dcision d'investissement. Il est trs important que les propositions sont faites au niveau le plus appropri de la direction de lorganisation. Dautre part, les gestionnaires de l'nergie doivent s'attendre et nous prvoyons que certaines de leurs init