edition landes

104
Plages, nos coups de cœur Balade le long de la Vélodyssée Hors des sentiers battus Cuisinez avec Michel Guérard Notre sélection d’événements Un ETE dans les LANDES Supplément au journal du 30 juin 2016. Ne peut être vendu séparément

Upload: doandang

Post on 05-Jan-2017

240 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: Edition Landes

Plages, nos coups de cœur

Balade le long de la Vélodyssée

Hors des sentiers battus

Cuisinez avec Michel Guérard

Notre sélection d’événements

UnETEdans lesLANDES

Supplément au journal du 30 juin 2016. Ne peut être vendu séparément

Couv_Landes 20/05/2016 15:14 Page1

Page 2: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page2

Page 3: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page3

Page 4: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page4

Page 5: Edition Landes

ÉDITO

Envies d’été

Qu’aime-t-on faire de nos étés  ? C’est à cettequestion que nous avons souhaité répondre dansles pages de ce guide. Dans ce territoire où le tou-risme est une formidable locomotive, nous vousproposons de découvrir ou de redécouvrir tout cequi fait l’attrait de la région.

Car l’aventure débute ici. En visitant des sites pa-trimoniaux où l’offre se renouvelle sans cesse. Augré d’activités de plein air de plus en plus ludiqueset familiales. Au fil des chemins de balades, enquête de nature et de rencontres passionnantes.En proposant quelques moments privilégiés pourpercer les secrets d’une culture, gastronomiqueou historique.

Il est des lieux incontournables que nous nepouvons passer sous silence. Il est aussi des mo-ments forts, des fêtes et des festivals qui rythmerontvotre agenda. Il est surtout temps de prendre letemps, de sortir, d’échanger, de se reposer et des’immerger dans cette région où l’art de vivre estérigé en étendard.

Saisissez toutes vos envies d’été !

Supplément gratuit édité par SAPESO, société anonyme à conseil d’administration au capital de 268 400 euros.

Président-directeur général : Olivier Gerolami

Directeur général délégué et directeur de publication : Patrick Venries

Réalisation : Agence de développement

Directrice et rédactrice en chef adjointe :Marie-Luce RibotResponsable de rédaction : Xavier SotaResponsable du secrétariat de rédaction :Coralie MorinResponsable de fabrication : Florence GirouSecrétaire de rédaction : Cyril ChampConception graphique :Services techniques de « Sud Ouest »

Illustration de une : Fabien CottereauJournal « Sud Ouest » : 23, quai des Queyries,33094 Bordeaux Cedex. Tél. 05 35 31 31 31Régie Sud Ouest Publicité : Tél. 05 35 21 27 06Impression de couverture : Imprim’33 à GradignanImpression cahier interne : Rotogaronne à AgenNuméro de commission paritaire : 0420 C 86 477ISSN : 0999-4173

Landes I Guide été 2016 I 1

Phot

o Ar

chive

s Isa

belle

Louv

ier

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page1

Page 6: Edition Landes

SOMMAIRELANDES

Les immanquables................................................................................................................Pages 6 à 15Portrait de Thomas Dufau...................................................................................................Pages 16 à 17

LittoralDix bonnes raisons de choisir la côte landaise ..................................................................Pages 18 à 2324 heures à Hossegor.........................................................................................................Pages 24 à 26Les paradis aquatiques.......................................................................................................Pages 28 à 29

NatureLes barthes de l’Adour à vélo..............................................................................................Pages 30 à 31Les spots de la Vélodyssée..................................................................................................Pages 32 à 33Les arbres remarquables ....................................................................................................Pages 34 à 35Ces lieux alternatifs en pleine nature ................................................................................Pages 36 à 37

Patrimoine et traditionsLes ferias à dimension humaine........................................................................................Pages 38 à 40Les villages incontournables..............................................................................................Pages 42 à 43Félix Arnaudin et Marquèze ...............................................................................................Pages 44 à 45Une exposition sur les frères Boniface...............................................................................Pages 46 à 49La Forêt d’art contemporain ...........................................................................................................Page 50

2 I Guide été 2016 I Landes

Phot

o ar

chive

s Fa

bien

Cot

tere

au

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page2

Page 7: Edition Landes

Sports et activitésUne terre de chevaux.....................................................................................................................Page 51Le body surf.........................................................................................................................Pages 52 à 53La folie du stand up paddle................................................................................................Pages 54 à 55Des activités insolites .....................................................................................................................Page 58

GastronomieLa recette d’un bon foie gras ..............................................................................................Pages 59 à 60Cours de cuisine chez Michel Guérard...............................................................................Pages 62 à 63Les Assiettes de pays...........................................................................................................Pages 66 à 67Le renouveau du Tursan .....................................................................................................Pages 68 à 69Agenda................................................................................................................................Pages 70 à 80

GERSLes immanquables .............................................................................................................Pages 82 à 83Les plus beaux villages ......................................................................................................Pages 84 à 85Le circuit des arènes............................................................................................................Pages 86 à 87Le circuit de l’Armagnac......................................................................................................Pages 88 à 89Les brocantes et marchés ...................................................................................................Pages 90 à 91Agenda................................................................................................................................Pages 92 à 95Les marées......................................................................................................................................Page 96

Landes I Guide été 2016 I 3

Phot

o ar

chive

s Mich

el A

mat

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page3

Page 8: Edition Landes

4 I Guide été 2016 I Landes

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page4

Page 9: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page5

Page 10: Edition Landes

6 I Guide été 2016 I Landes

NOS IMMANQUABLESTextes : Julie Ducourau

LANDES

La chanson invite à aller de Pampelune jusqu’àBayonne et de Dax jusqu’à Mont-de-Marsan…comme un grand chelem pour accomplir «  leplus grand pèlerinage des festayres de tous lestemps ». Foulard rouge et tenue immaculée contrefoulard bleu, les deux villes landaises et leurs ha-bitants aiment toujours autant feindre de se dé-tester, à l’image de leurs joutes rugbystiques,«  culs rouges contre abeilles  ». Les deux feriasoffrent chacune un concours landais et cinq

corridas pour le match larvé de qui aura lameilleure temporada. Mont-de-Marsan a sa tra-ditionnelle cavalcade dans les rues, Dax sonvibrant « agur » de fin de fêtes dans les arènes, etpartout les bandas envahissent les rues pour desjours populaires et festifs où se mêlent leséchanges et les rires en famille, entre amis et in-connus. Si la préfecture a sans doute gagné cetteannée le prix de l’affiche qui fait le plus parler,avec sa madeleine cornue, la cité thermale

remporte toujours celui de la fréquentation, avecen moyenne 780  000  personnes recensées encinq jours, contre 600  000 à Mont-de-Marsan,attirant du public bien au-delà des frontières lan-daises.

À Mont-de-Marsan, du 20 au 24 juillet. Tél. 05 58 75 39 08 ; www.fetesmadeleine.fr

À Dax, du 11 au 15 août. Tél. 05 58 56 86 86 ; www.feria.dax.fr

DAX ET MONT-DE-MARSAN, LES FESTIVESPh

oto

arch

ives

Nic

olas

Le Li

èvre

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page6

Page 11: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 7

LAC D’ARJUZANX, À REDÉCOUVRIR

L’an passé, le site naturel d’exception, où quelque 20 000 grues cendréespassent chaque hiver, a connu une sacrée métamorphose : des passerellesen bois, de nouveaux sentiers pédestres, et jusqu’à la navette solairepour mieux arpenter cette forêt type d’il y a 11 millions d’années. Unegalerie du temps interactive rappelle l’histoire de cette ancienne minede lignite, exploitée par EDF jusqu’en 1992 avant de devenir réservenaturelle. Près de 400 hectares accessibles librement, dont une plageaux eaux translucides avec location de canoës et pédalos.

À Arjuzanx. Contact : tél. 05 58 08 11 52 ; www.reserve-arjuzanx.fr

LE CIRQUE À RUE DES ÉTOILES

Déjà dix-neuf ans que Biscarrosse accueille ce festival épatant consacréau cirque contemporain. Dans un cadre exceptionnel, sur les bords dulac Latécoère, une dizaine de compagnies se relaieront sous les chapiteauxou en plein air. À noter la venue du cirque à succès Akoreacro, quipromet d’envoyer de sacrées performances, de celui, acrobatique,poétique et burlesque Ozigno, ou encore l’attendu duo de clownsacrobates dans un spectacle sous serre. Danse, magie, jonglages etacrobaties de haut vol pour quatre jours captivants.

À Biscarrosse, du 15 au 18 juillet. Tarifs : de 5 € à 15 €. Contact : tél. 05 58 78 82 82 ; www.crabb.frPh

oto

arch

ives

Pas

cal B

ats

Phot

o ar

chiv

es «

Sud

Oue

st»

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page7

Page 12: Edition Landes

8 I Guide été 2016 I Landes

Au cœur de la Chalosse et des ravissantes arènes du village d’Amou, les motssont un fil rouge de ce festival très attachant autour de la chanson française,créé en 2012. L’édition 2016 consacrée au conte, de talents en découvertes,créations et animations, offrira douze concerts, dont Thomas Fersen (photo),avec son spectacle bourré de fantaisie en solo au piano, ou la Maison Tellier,

au folk envoûtant. Hommage à Léo Ferré en clôture de ces trois jours à part,qui mettent en regard la chanson et le patrimoine littéraire français.

Du 5 au 7 août, à Amou. Tarifs : 1 jour, 12 à 25 € ; 3 jours, 35 €. Tél. 05 58 89 00 22. www.chansonsetmotsdamou.fr

ARTE FLAMENCO, LE FRISSON PUR

C’est devenu au fil des années le plus grand festival de flamenco hors desfrontières espagnoles. Voilà pourquoi la mégastar Sara Baras (photo) a acceptéde se produire à Mont-de-Marsan en ouverture, le 4  juillet, après avoirtriomphé sur les scènes du monde entier avec son spectacle « Voces ». ArteFlamenco 28e édition offre une programmation éclatante  : El Lebrijano,Rafael Riqueni, et une rencontre entre Antonio Canales et Joaquin Grilo.Festival off dans les rues et cafés-restaurants de la ville.

Du 4 au 9 juillet, à Mont-de-Marsan. Tarifs : pass 2 soirs 58 €, pass 5 soirs 145 €. Programme complet : arteflamenco.landes.fr. Tél. 05 58 46 54 55 Ph

oto

AFP

RENCONTRES ENCHANTÉES,ENFANTS COMBLÉS

Favoriser les échanges et le partage autour du spectacle vivant, telle estl’ambition de ces rencontres dédiées depuis 2003 au jeune public et auxfamilles : une sélection de spectacles de qualité par des artistes venus desquatre coins de France, mais aussi, cette année, du Québec, avec Les Dudes,anciens du Cirque du Soleil. Sculptures sur ballons, stages d’écriture dechansons avec Monsieur Lune, déambulation musicale, concert rock et ma-rionnettes pour une offre toujours riche et joyeuse.

Du 20 au 23 juillet, à Saubrigues. Tarifs : de 6 € à 10 €. Tél. 05 58 77 93 35. www.rencontres-enchantees.comPh

oto

Les D

udes

CHANSONS ET MOTS D’AMOU

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page8

Page 13: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 9

À DAX, PHOTOS

À CIEL OUVERTDes berges de l’Adour à la mairie, et desparcs aux remparts, 15 expositions gratuitesde photographes reconnus ou émergentsinondent la ville. Pour la 6e édition duFestival de la photographie, Serge Assier, leparrain, propose une série sur la Grèce encrise. Ken, le photographe bordelais connupour avoir mis en lumière des SDF (photo),restitue de son côté son travail réalisé auprintemps dans une maison de retraite dac-quoise. Le festival propose aussi des stageset concours d’amateurs qui exposent sur lethème « Cadrage et débordement ».

Jusqu’au 24 juillet, gratuit, dans les rues et galeries de Dax.Tél. 05 58 56 86 86

DES CONTES À PARTAGER

À CAPBRETONPour la 27e édition d’un festival très ancrédans la cité portuaire, les artistes du contevont croiser ceux de la rue, du théâtre, dumime ou de la marionnette, dans une vingtainede rendez-vous intenses, pour les adultes oules enfants. Un conteur-chanteur québécois et un trou-badour «  vocalchimiste  » gascon tenterontde faire dialoguer leurs imaginaires  ; unautre contera sur des images de films dontil aura coupé le son… Apéro-contes gratuitsen fin de journée sur l’estrade du jardin pu-blic.

Du 1er au 4 août, à Capbreton. Tarifs : 5 € jeune public, 12 € adulte, 7 € réduit.Tél. 05 58 72 12 11. www.capbreton.fr

DES ATELIERS PRÉHISTORIQUES

Le monde entier connaît la Dame à la capuche, sculptée sur ivoire demammouth il y a  25  000 ans et conservée au musée des Antiquitésnationales. Mais peu de gens connaissent Brassempouy, où elle fut dé-couverte.Avec son archéo-parc inauguré en 2014, le village chalossais médiéval aretrouvé un air de préhistoire. Ici, un mégacéros côtoie une femellemammouth. Là, des ateliers pour réussir à faire jaillir le feu d’un silex,chasse à la sagaie et initiation à la peinture pariétale pour une découverteinteractive.

À Brassempouy. Tarifs : de 6 € à 8,50 €. Tél. 05 58 89 21 73. www.prehistoire-brassempouy.fr Ph

oto

arch

ives

Nic

olas

Le Li

èvre

Phot

o Ph

. Tar

is

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page9

Page 14: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page10

Page 15: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 11

SOUS LES PINS DE LUXEY, LA MUSIQUE

Phot

o ar

chiv

es R

omua

ld A

ugé

Bonne nouvelle avec le retour à trois jours (contredeux l’an passé) de Musicalarue, le grand festivalde musique et d’arts de rue du petit village auxscènes si magiques, en plein cœur de la forêt depins. Parmi les dizaines de têtes d’affiche annoncéespour cette 27e édition  : Louise Attaque (photo),L.E.J, Emir Kusturica and the No Smoking Orchestra,Cœur de Pirate, Tryo, Vianney, Radio Elvis, YvesJamait, The Inspector Cluzo, Pfel et Greem (C2C),Doc Gynéco et même Salvatore Adamo, pour n’en

citer qu’une infime partie. Car Musicalarue, cesont aussi des nouveautés, des artistes qui montentet d’autres méconnus à qui on donne un coup depouce. Et bien sûr une ambiance hors du commun, avecdu théâtre de rue non-stop dans cette petite com-mune de Haute Lande aux 680 âmes qui ainauguré à l’automne dernier une vraie salle, LesCigales, pour des spectacles même en hiver. Unvillage qui vit au rythme de la chanson et du

spectacle vivant donc, grâce à une équipe de pas-sionnés qui proposent le reste de l’année dessoirées multiculturelles, mais aussi des animationsthéâtrales et musicales jusqu’au domicile des ha-bitants du territoire, pour des goûters et dessoirées délectables.

Musicalarue, du 12 au 16 août, à Luxey. Tarifs : pass 2 jours, 50 € ; 3 jours, 70 €.www.musicalarue.com

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page11

Page 16: Edition Landes

12 I Guide été 2016 I Landes

De Mermoz à Saint-Exupéry et Guillaumet, tous sont passés par les bords dulac de Biscarrosse choisi par Pierre-Georges Latécoère, en 1929, pour accueillirsa base de montage et d’essai des plus grands hydravions français. L’incroyableaventure humaine qui mena ces paquebots des airs des Landes jusqu’à Fort-de-France, et même à New York, est racontée ici. L’exposition temporaire

« Une aiguille dans le ciel » est à voir jusqu’en octobre, consacrée à l’évolutiondu cockpit et des postes de pilotage d’un avion.

Musée de l’Hydraviation, à Biscarrosse. Tarifs : plein 5,50 €, 6-18 ans 2,50 €. Tél. 05 58 78 00 65

OPÉRA DES LANDESLa saison démarrera dès le 1er juillet par « Le Petit Faust », un spectacle pourenfants d’après le « Faust » de Gounod qui sera, lui, interprété les 21, 23, 25et 27 juillet. Des créations Opéra des Landes avec sans doute une nouvellefois des mises en scène raffinées et impeccables par le baryton basse landaisOlivier Tousis (photo). Également au programme, le Chœur de chambre de Monte-Carlo, « La Voixhumaine », opéra de Francis Poulenc, et même des Impromptus, spectaclesde rue gratuits durant tout le festival.

Du 1er au 27 juillet, à Soustons. Tarifs : de 12 € à 46 €. Pass 4 spectacles : de 39 € à 89 €. Tél. 05 58 41 52 62. www.opera-des-landes.com Ph

oto

arch

ives

Isab

elle

Louv

ier

AU TEMPS DES CHEVALIERS

Luc Arbogast, passé du punk-rock-metal à la musique médiévale, ne pouvaitque donner un concert (le 29 juillet) à Saint-Sever, où officient déjà Les Com-pagnons du Gras Jambon avec leur rock moyenâgeux en costumes d’époque.Avec les Vasconiales, la cité historique consacre un nouveau week-end auxtroubadours et chevaliers, où se succèdent joutes, spectacles de fauconnerie,montreurs d’ours, cascades, lancer de haches et jeux équestres, mais aussides ateliers vitraux et ferronnerie d’art. Tout pour festoyer en famille.

Les Vasconiales, du 29 au 31 juillet, à Saint-Sever. Tarifs en prévente : de 16 € à 20 €, gratuit – de 6 ans. Tél. 05 58 76 34 64. www.vasconiales.frPh

oto

arch

ives

Nic

olas

Le Li

èvre

DES HYDRAVIONS ET DES HOMMES

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page12

Page 17: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 13

UNE « FLÂNEUSE DIGITALE »Pour la 6e année, Ondes et lumières en Pays d’Orthe mêle le patrimoine à lacréation contemporaine et aux arts numériques. Au sein du monastère Saint-Jean de Sorde-l’Abbaye, une « Flâneuse digitale », imaginée par les artistesAgnès de Cayeux et Maëlla Mickaëlle M., arpente les hauteurs de ce siteclassé par l’Unesco en murmurant des poèmes d’amour et des textes oubliés.Du réel au virtuel, le visiteur casqué plonge dans un monde en 3D.

Jusqu’en octobre, à Sorde-l’Abbaye. Tarifs : 2 € , réduit 1 €, gratuit - de 12 ans.Tél. 05 58 73 09 62. monastere.paysdorthe.fr

LE MARAIS D’ORX EMBELLIInauguré l’an passé, le circuit en belles planches de bois à fleur d’eau offretrois nouveaux observatoires, devant les emblématiques casemates desAllemands de la Seconde Guerre mondiale. De quoi admirer dans demeilleures conditions les oies cendrées, canards souchet et autres spatulesblanches, parmi les 240 espèces d’oiseaux recensées ici. Des palissades d’ob-servation doivent permettre de repérer aussi, avec de la chance, les cistudesd’Europe, ces petites tortues à la peau noir et jaune.

Réserve naturelle du marais d’Orx, route du marais, à Labenne. Visite guidée : de 3 € à 6 € la demi-journée. Tél. 05 59 45 42 46. www.reserve-naturelle-marais-orx.fr

Phot

o ar

chiv

es Is

abel

le Lo

uvie

r

SANGUINET ET CAPBRETON,100 % JAZZ

Deux festivals toujours bien garnis. À Sanguinet, le pianiste André Manoukian etla star de l’harmonica Jean-Jacques Milteau seront les têtes d’affiche d’une 17e

édition aux 21 concerts, entre déambulations de formations et podiums bodegajazz. À Capbreton, où les apéros swing ont la cote, l’événement de ce 26e festivalsera le quintette de stars Lockwood-Potter-Farao-Danielsson-White. Attendusaussi, la chanteuse danoise Sinne Eeg et le All Stars de l’Académie du Jazz.

Jazz in Sanguinet, du 21 au 24 juillet. De 10 € à 30 €. Tél. 05 58 78 67 72. www.sanguinet.com. Août of Jazz à Capbreton-Seignosse, du 19 au 21 août. Tarifs : de 15 € à 28 € Tél. 05 58 72 12 11. www.capbreton.fr

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page13

Page 18: Edition Landes

14 I Guide été 2016 I Landes

SCULPTURES DANS ET HORS LES MURS

Une collection unique de 2  200 sculptures est à admirer dans ce«  Musée de France », sis dans l’exceptionnelle bâtisse médiévale dudonjon Lacataye. Troisième musée d'Aquitaine, englobant tout leXXe siècle, le Musée Despiau-Wlérick, du nom des deux artistes d’originemontoise, est spécialisé dans la sculpture figurative de l’entre-deux-guerres. Sa richesse vient pour beaucoup du fonds consacré à RobertWlérick, un des plus importants de France. Des œuvres qui s’exposentaussi dans la rue.

Musée Despiau-Wlérick, 6, place Marguerite-de-Navarre, à Mont-de-Marsan. Gratuit. Tél. 05 58 75 00 45

FIN D’ÉTÉ SALSAScène devant l’Océan d’un côté, dans le parc des Arènes de l’autre, pourtrois jours de concerts gratuits. Début septembre, Hossegor et Daxcélèbrent à une semaine d’intervalle les musiques latines pour le 17e La-tinossegor et le 22e Toros y Salsa. Sur la côte, les amateurs se déhancheront lors de quatre concerts, desinitiations salsa et animations DJ, quand la ville thermale fera aussidanser les «  salseros » et néophytes toute la nuit, avec de nombreuxspectacles exclusifs.

Latinossegor, à Hossegor, du 2 au 4 septembre. Gratuit. Tél. 05 58 41 79 00. www.hossegor.frToros y Salsa, à Dax, du 9 au 11 septembre. Gratuit. Tél. 05 58 56 86 86. feria.dax.fr

Phot

o O

ffice

Tou

rism

e d’

Hos

sego

r

Phot

o Ju

lie D

ucou

rau

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page14

Page 19: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_001-015_Mise en page 1 09/06/2016 16:28 Page15

Page 20: Edition Landes

THOMAS DUFAU,L’ENFANT DU PAYS

texte : Julie Ducourau

Le matador landais de 25 ans, qui passera cet été par Mont-de-Marsan, Bayonne et Dax, a vu naître sa passion pour les arènes sur ses terres

portrait

Le Montois a baigné dans la culture taurine depuis son plus jeune âge avant de devenir une référence française

16 I Guide été 2016 I Landes

Phot

o Ar

chive

s Mich

el A

mat

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page16

Page 21: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 17

Sa plus grande frayeur, il affirme se l’être faite ententant de surfer sur les vagues d’Hossegor. Éton-nant pour un matador qui joue sa vie en find’après-midi face à des taureaux de 500  kilosprêts à découdre son habit de lumière. C’était il ya deux ans, trois peut-être. Coincé sous l’eauentre les rouleaux, un courant de tous les diables.« Un grand moment de danger, de peur et d’an-goisse. Impressionnant », dit-il, presque encorechoqué, avouant s’être, pour la première fois,«  retrouvé totalement impuissant devant cetteforce de la nature » qu’est l’océan. À défaut dedompter les vagues, Thomas Dufau essaie detriompher des bêtes du «  campo ». Sans douteune même part d’inconscience. Pour lui, à côtédes éléments déchaînés de l’Atlantique, « le toron’est pas si dangereux : ce qu’on fait en tant quematador est réfléchi, c’est énormément de tech-nique et de travail, même s’il faut, bien sûr, unedose de folie ».

Une obsessionSa passion de la tauromachie remonte à l’enfance.La faute aux cassettes vidéo de corridas donnéespar le père de son ami Julien Tastet, le rugbymanmontois, que le gamin regarde en boucle. Lafaute à Manolo Cortés, qui logeait chez son voisinGeorges Dumon. À l’âge d’or des arènes de Ville-neuve-de-Marsan, le torero andalou amena alorsle petit Thomas, 6 ans, en balade pour des échangesintenses. Tous deux parlaient déjà la même langue.Matador, cela deviendra alors son obsession. Uneidée farfelue, pense sa famille, qui le prend unpeu à la rigolade. En rentrant de l’école, au Frêcheprès de Mont-de-Marsan, il pose son cartable et

torée son setter avec le torchon de la cuisine aulieu de faire ses devoirs. Sa grand-mère finit parlui coudre sa première muleta et un bolérod’écarteur. Vers 10 ans, il voit El Cordobès couperdeux oreilles et la queue et finir son tour de pisted’un étonnant grand écart à Eauze, et il intègrel’école taurine du Grand Sud-Ouest de GillesMarsal, à Campet-et-Lamolère. «  Tout le mondepensait que j’allais me dégoûter. Au contraire, mapassion allait augmentant, comme une drogue. »Alors, « la famille et les amis m’ont encouragé ».Deux ans plus tard, Richard Milian le prend dansson école de Cauna, où il grandit jusqu’à devenirprofessionnel.

Des parrains illustresDébuts sans picador à 16 ans en 2007, à Magescq,première novillada piquée en 2009 à Mugron.L’alternative aura lieu aussi bien sûr dans lesLandes, le 15  juillet 2011 à Mont-de-Marsan(parrain El Juli, témoin Daniel Luque), foulantenfin le sable de ses débuts d’aficionado sur lesgenoux de papa-maman à 5 ans. Lors de sa confir-mation à Nîmes le 18 septembre suivant (JavierConde en parrain), il sort par la grande porte encompagnie de José Tomas, son témoin. «  Unsouvenir inimaginable » pour celui qui a toujourseu l’ambition de toréer au côté des vedettes. Cejour-là, dans le «  callejon  », son modèle José-Maria Manzanares (père) le félicite  : « Tu as ététrès bien. » Le compliment du maestro de l’esthétiquereste gravé à jamais. Et, quand il rentre de voyage,Dufau part seul, muleta à la main, près d’un étangen pleine forêt, à deux pas de chez lui. Là, à l’abrides regards, il pense à Manzanares et enchaîne

les passes plus lentes qu’une tortue, la maintombant jusqu’au genou. Au cœur de ces Landesqu’il chérit tant.

Repousser les silencesCar, s’il s’entraîne à Arles et Séville et rêve deMexico et de ses arènes de 50  000 places,Thomas Dufau, qui a toujours refusé d’espagnoliserson nom, se sent Landais torero, plus encoreque torero landais. Ce n’est d’ailleurs pas unhasard si l’amateur de canard et de garbure a ré-cemment choisi l’ex-matador landais Julien Les-carret pour l’aider dans sa carrière et remplircette année l’agenda de « paseos », de Madridaux plus grandes places du Sud-Ouest. Desarènes comme Dax ou Mont-de-Marsan, où ilaime aussi venir se ressourcer hors « temporadas ».S’asseoir seul, toucher le sable, regarder lesgradins vides, s’imaginer des « faenas », repousserles broncas ou pire les silences : « Nous sommesdes artistes, laisser les gens indifférents est plusdur que les sifflets. » Il y entend même parfois lamusique de la fanfare, en rêvant de triomphes.En toute tranquillité, loin de la foule des ferias.Une façon de se ressourcer au pays… « Ne pasoublier d’où tu viens », dit l’amoureux de Labas-tide-d’Armagnac, « un village où la place a uneâme » : « J’ai toujours été fier d’être d’ici. Ma viesera toujours dans les Landes, attaché à cetteterre faite de grands espaces, de sincérité et dejoie de vivre. »

L’été de Thomas Dufau dans le Sud-Ouest :Samedi 9 juillet à Eauze (32), jeudi 21 juillet à Mont-de-Marsan, le 2 août à Villeneuve-de-Marsan,lundi 15 août à Dax.

Lors des corridas des fêtes de la Madeleine de Mont-de-Marsan, en 2014

Phot

o Ar

chive

s Gai

zka

Iroz

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page17

Page 22: Edition Landes

DIX RAISONS DE CHOISIR LA CÔTE LANDAISE

textes : Guillaume Dufau

Elle est la plus grande plage de sable fin d’Europe. Bordé par les dunes, les lacs et la forêt, ce territoire aux multiples visages offre aux amoureux de grands espaces une expérience

aux antipodes du conformisme balnéaire. La preuve en dix sites

littoral

18 I Guide été 2016 I Landes

Le littoral landais de la Côte d’Argent, une seule et même plage de sable blanc de 106 km

160 KM DE VÉLODYSSÉE

L’itinéraire cyclable de la Vélodyssée, ou voie vertedu littoral atlantique (EV1), longe la côte sur 160 km,et dessert toutes les stations balnéaires landaises.Relié à un important réseau de pistes cyclables,qui permettent de rejoindre les plages ou les cœursde villes, cet enrobé lisse de 3  mètres de largeoffre le long de son sinueux parcours un aperçu dela variété des paysages côtiers des Landes. Il estdoux d’y rouler tranquillement, en contrebas de lapremière rangée de dunes ou en pleine forêt,tandis que la lumière du soleil se fraye un cheminà travers les pins qui zèbrent le décor (lire pages32-33)

DES PLAGES XL

Deux lettres universelles qui évoquent une di-mension supérieure, pour un territoire au formatgéant. La formule sied autant à l’immensité dumassif forestier qu’à celle du littoral landais de laCôte d’Argent, qui abrite la plus longue plage ducontinent. Une seule et unique traînée de sableblanc de 106 km, au tracé rectiligne à peine inter-rompu par l’embouchure de quelques fleuves cô-tiers, où poser sa serviette n’oblige jamais às’insérer dans un puzzle vivant. Bien sûr, l’espaceest un luxe qui se mérite, et il faut souvent selever tôt et marcher un peu pour aller à la rencontrede ces spots sauvages et préservés dont le littorallandais a le secret. Mais, de Biscarrosse à Tarnos,les immenses plages du département offrent àceux qui se donnent la peine de les découvrirvraiment la quintessence du dépaysement.

La Vélodyssée, ou voie verte du littoral atlantique, longe la côte sur 160 km, et dessert toutes les stations balnéaires landaises

Phot

o O

T Mim

izan

Phot

o G

uilla

ume

Dufa

u

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page18

Page 23: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 19

UN PARADIS POUR LES ENFANTSC’est bien connu : les « pitchouns » adorent jouerles Robinson. L’immense terrain de jeux desplages landaises, avec ses dunes qui se dressentcomme des remparts face au monde extérieur etses trous d’eau magiques qui se dévoilent à maréebasse, stimule leur imagination. Tour à tour nau-fragés, pirates, explorateurs, bâtisseurs de châteauxde sable ou de cabanes en bois flotté, ils serévèlent aussi de véritables petits génies du beachart, sculptant ou dessinant des œuvres éphémèressur le sable mouillé.

DES GOLFS DE LÉGENDE

Dessinés par des architectes de renom et conçussur des sols sablonneux, qui permettent auxjoueurs de pratiquer toute l’année, les cinq parcoursde la côte landaise offrent une diversité techniqueet une variété de paysages qui séduisent lesgolfeurs les plus exigeants. Élégance « so british »,typique des années 1930, au golf d’Hossegor,parcours de haut niveau dans le cadre grandiosedu Golf Hôtel de Seignosse ou sur les links deMoliets et de Biscarrosse (18 + 9 trous), practicesur eau avec club-house panoramique à Sous-tons-Pinsolle ou «  Pitch & Putt  » à Mimizan…Chacun trouvera sur la côte landaise fairway à sonpied, ou choisira… de ne pas choisir, en adoptantle Golf Pass XLandes (à partir de 140 € en pleinesaison), qui propose de découvrir deux, trois oucinq parcours à la carte. Le golf de Moliets, un parcours de haut niveau entre mer et forêt

LA MAGIE DES « COURANTS »

Bercé par les vagues de l’Atlantique, le littoral landais est aussi un pays d’eauxdouces. Les dunes ont conduit à la formation, le long du littoral, de nombreuxplans d’eau. Une quarantaine de lacs et d’étangs jalonnent ainsi la côte. Aunord, c’est la région des grands lacs : Cazaux-Sanguinet, Biscarrosse-Parentis,Aureilhan. Plus au sud, on découvre les lacs de Léon et de Soustons, le lacmarin d’Hossegor, ainsi que l’étang Noir et l’étang Blanc, à Seignosse. Depetits fleuves, qu’on désigne localement sous le terme de «  courants  »,comme à Contis ou à Mimizan, relient quelques-uns de ces lacs à l’Océan. Leplus remarquable est le courant d’Huchet, en aval du lac de Léon. CetteAmazonie landaise se découvre à bord des galupes traditionnelles desbateliers du courant.

Le courant d’Huchet, en aval du lac de Léon, serpente à travers les sables, sous une voûte de verdure féerique, jusqu’à la plage de Moliets

Phot

o Ar

chive

s Dav

id le

Deo

dic

Phot

o DR

/Lan

desty

le.co

m

Phot

o C

DT40

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page19

Page 24: Edition Landes

20 I Guide été 2016 I Landes

DES STATIONS BALNÉAIRESQUI CULTIVENT LEUR IDENTITÉ

15 stations côtières, disséminées le long de la côte landaise, rivalisentde charme et d’originalité pour séduire les vacanciers. Le Pays de Born,de Biscarrosse au sud de Mimizan, présente un littoral attrayant, où laquiétude des vastes étangs contraste avec les fronts de mer aménagés.Le Marensin, de l’embouchure du courant de Contis à celle du courantd’Huchet (Moliets), est la zone la moins urbanisée de toute la côte,avec des villages (Saint-Julien-en-Born, Contis, Lit-et-Mixe, Vielle-Saint-Girons) qui misent sur leur aspect traditionnel et leurs plages sauvages.La Maremne, entre Vieux-Boucau et Labenne, et ses célèbres stationsd’Hossegor et Capbreton, reste la destination la plus fréquentée. Puisle Pays de Seignanx prend le relais jusqu’à la rive droite de l’Adour,avec les longues plages d’Ondres et Tarnos, ultimes espaces dunairesavant les plages urbanisées de la Côte basque. La station de Seignosse-Le Penon, d’urbanisation récente

L’APÉRO LES PIEDS DANS L’EAU

De nombreuses cabanes éphémères, proposantdes formules originales de restauration, ont vu lejour ces dernières années sur la côte landaise. Di-rectement installées sur le sable, leurs terrassessont prises d’assaut à l’heure du déjeuner maisaussi le soir, à l’heure bénie de « l’apéro-sunset »,qui célèbre l’apothéose orangée du coucher desoleil en musique. Salades, tapas, recettes exotiquesou spécialités landaises, les menus proposés ysont souvent à la hauteur du cadre exceptionnelet de l’ambiance. C’est le cas notamment à LaCabane de Contis, à celle de La Gravière (Hossegor)ou à la Toile Rouge (Capbreton), où la fin du jourse savoure verre frais dans les mains, comme uneparenthèse hors du temps.La Toile Rouge, salon de thé-restaurant éphémère posé sur le sable de la plage Notre-Dame, à Capbreton

LA MECQUE DU SURF

Le miracle géologique du Gouf de Capbreton, un canyon sous-marin unique au monde, dont les profondeurs abyssales permettentà la houle de toucher la côte sans être freinée, a permis aux spotslandais de s’imposer comme des références planétaires enmatière de tubes et de « beachbreaks » (vagues qui cassent surdu sable, par opposition aux vagues de rocher). Réputées capri-cieuses, les vagues des Landes changent souvent de configuration,car les bancs de sable bougent en permanence, au gré descourants et des marées. Mais les moniteurs de la trentained’écoles de surf du département, labellisées par la fédération,ont intégré la mobilité à leur démarche qualité, et trouveronttoujours le pic parfait pour offrir à leurs élèves une expérience deglisse unique, en toute sécurité.

Les célèbres « beach-breaks » landais, ici à Hossegor, sans doute les meilleures vagues de sabledu monde

Phot

os G

uilla

ume

Dufa

u

littoral

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page20

Page 25: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page21

Page 26: Edition Landes

22 I Guide été 2016 I Landes

Le surfcasting, ou l’art de traquer le bar, la dorade et le maigre dans les vagues et les baïnes des Landes

Phot

o Ar

chive

s Dav

id Le

Deo

dic

PÊCHE ETGOURMANDISE

Doté d’une immense façade maritime etde milliers d’hectares d’eau douce d’unegrande diversité halieutique, qui autorisentla pêche au coup, au vif, au lancer, à latraîne, ou à la mouche, et bien sûr le« surfcasting » en bord de mer, le dépar-tement des Landes est un paradis pourles pêcheurs. Les grands lacs du Nordsont riches en poissons blancs, carpes etcarnassiers, tandis que le bar, la doradeet le maigre se traquent au lever ou aucoucher du soleil dans les vagues et lesbaïnes. Pour les croyants non pratiquantsde la religion du poisson, un détour s’im-pose par le marché quotidien de la capi-tainerie de Capbreton, seul port desLandes. Choix et fraîcheur garantis !

littoral

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page22

Page 27: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 23

Cours de salsa au coucher du soleil sur la plage de Biscarrosse

DES NUITS DE FOLIE

Il existe mille et une façons de fairela fête sur la côte landaise en été.La plus populaire étant sans contestede faire «  les » fêtes, à Lit-et-Mixe,Soustons, Parentis ou Mimizan. Mais,pour ceux qui préfèrent le son electrodes DJ aux cuivres des bandas, etl’uniforme « jean slim/T-shirt siglé »à la tenue traditionnelle des festayres,l’offre estivale landaise en matièrede vie nocturne se révèle pléthorique.Des bars branchés de la place deLandais à Hossegor aux discothèquesmythiques de Seignosse, Vieux-Bou-cau, Moliets, Mimizan ou Biscarrosse,en passant par les petits bars àconcerts de Contis ou de Tarnos…Chacun trouvera sur le littoral landaisl’ambiance qui lui convient et labande originale de son été.Ph

oto

A.Va

cher

on/C

DT40

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page23

Page 28: Edition Landes

JOURNÉE DE RÊVE À HOSSEGOR

texte : Julie Ducourau

Des petits bonheurs à vivre à pied, à vélo et dans l’eau, dans l’élégante cité balnéaire de la Côte d’argent. Petit exemple d’une journée ordinaire mais extra

littoral

Sur 7 kilomètres, le contour du lac d’Hossegor offre une balade des plus agréables au milieu de magnifiques villas qui se laissent deviner à travers les pins

24 I Guide été 2016 I Landes

Phot

o Ar

chive

s Dav

id Le

Deo

dic

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page24

Page 29: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 25

9 heures. Les rayons du soleil commencent àinonder le lac devenu marin sous Napoléon  III,l’heure idéale pour une marche rapide à la lumièredu matin calme, après une soirée arrosée à LaCentrale. Difficile de venir ici sans sacrifier à cerituel des 7 kilomètres à flanc d’eau, de villas su-blimes camouflées par les arbres en plage desable fin, sur les traces des écrivains Rosny Jeuneet Paul Margueritte, qui ont fait connaître la stationau début du XXe siècle. Au fil des marées secroisent promeneurs, joggeurs, rameurs en paddle,et amoureux du dériveur.

10 heures. Boucle bouclée, la balade s’achèvepar un petit déjeuner au Mango Tree et sa joliecabane colorée sur la plage du parc Rosny, avecsmoothie frais et pain bio.

Phot

o Ju

lie D

ucou

rau

Phot

o Xa

vier G

es Les Halles : l’endroit idéal pour faire son marché ou s’accorder une pause-déjeuner gourmande

Pour un petit déjeuner bien situé et bien garni, direction Le Mango Tree, sur la plagedu parc Rosny, à la jonction du lac et du canal

10 h 30. Requinqués, on part flâner en centre-ville pour une séance shopping, de grandesmarques branchées aux petits créateurs locaux,L’Atelier des dames et Pop Up Store. Pendant cetemps, habitués et vacanciers papotent en terrassechez Marcot ou au Café de Paris, des institutions.

12 h 30, déjà. Direction les Halles, qui reviventdepuis deux ans. Reste à trouver une place assisedans un des trois bars bondés du marché… Destapas et du bon vin feront l’affaire pour un repassur le pouce qui s’éternise gentiment.

14  h  30. Quel bonheur d’enfourcher son vélojusqu’à la plage pour un petit plouf dans l’eau...

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page25

Page 30: Edition Landes

26 I Guide été 2016 I Landes

...avant une sieste sous le parasol. Dans ce paradisdes surfeurs, on pourrait rester des heures àregarder se former les vagues au large avant decasser près du sable, mais le temps est venu dejouer une partie de tennis dans, peut-être, le plusbeau club de la région, avec sa terre battue sousles pins.

18 heures. Remontée en selle sur les pistes cy-clables vers le port de Capbreton pour acheterdes merluchons : ils attendront demain midi l’ail,l’huile d’olive et le four car la soirée se précise.Alors, apéritif au Balou, à L’Étiquette, ou à lacabane de la Gravière ?

20 heures. Finalement, la journée finira où ellea commencé. Sur le lac. Pour quelques huîtres etcrevettes chez les filles Labarthe dont la famille aconnu les débuts de l’ostréiculture hossegorienneà la fin du XIXe siècle. Juste à côté, les bonspoissons, viandes et frites maison de La Stationnous rassasieront. Quelles couleurs au soleil cou-chant… Et la sensation heureuse d’une journéebien remplie dans un lieu magique qu’on aimeraitpouvoir préserver du temps et de l’urbanisation.

Les fins de journée au bout du lac offrent la possibilité de déguster des huîtres et de profiter des magnifiquescouleurs déclinantes du ciel

Phot

o N

icola

s Le

Lièvre

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page26

Page 31: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page27

Page 32: Edition Landes

JEUX D’EAU, LE PLAISIR À LA SOURCE

textes : Sylvain lapique

Avec leurs complexes aqualudiques, les campings de la côte landaise vous offrent le luxe de pouvoir choisir :d’un côté l’océan et ses vagues, de l’autre la piscine, les toboggans, les spas et jeux d’eau

littoral

28 I Guide été 2016 I Landes

LA RIVE, À BISCARROSSELa Rive n’est pas seulement un camping 5 étoiles au bord du lac de Biscarrosse,c’est aussi un véritable parc dédié à l’aqualudisme doublé d’un espace bien-être avec sauna, hammam, spas, douches revitalisantes, banquettes anatomiqueset cols de cygne. Il s’étend sur 5 500 m², dont 3 370 couverts, ce qui en fait leplus grand espace aqualudique indoor de France. À ne pas manquer, la structuregéante de la Ruée vers l’eau, la piscine de plein air et ses quatre toboggans,ainsi que la toute nouvelle Rivière sauvage, longue de 103 mètres.

6523, route de Bordeaux, à Biscarrosse. Tél. 05 58 78 12 33. www.larive.fr

LOUSSEURROTS, À CONTIS

En forme de lagon, l’espace aquatiquedu camping Lous Seurrots (4 étoiles)offre 850  m² d’eau chauffée, unbassin de natation, un grand bassincouvert par un dôme translucide etamovible selon la météo, ainsi quequatre toboggans et une rivière ar-tificielle ! Cet espace aquatique estbordé de 1 400 m² de plage et deterrasse en bois, d’un bar lounge etd’un restaurant, avec en prime unevue exceptionnelle sur le Courantde Contis et l’Océan.

606, avenue de l’Océan, à Contis. Tél. 05 58 42 85 82. www.lous-seurrots.com

Phot

os D

R

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page28

Page 33: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 29

LE COL VERT, À VIELLE-SAINT-GIRONS

C’est toujours l’été au camping du Col Vert (4 étoiles), en bordure du lac deLéon. Son espace aqualudique se compose d’une piscine couverte de 120 m²chauffée à 28 °C, d’une pataugeoire, d’une piscine découverte de 200 m² etd’un bassin ludique chauffé pour les enfants. À côté, un univers spa, avecbains bouillonnants et hammam, propose d’avril à septembre des soinsbeauté et détente  : massages, réflexologie plantaire japonaise, shiatsutraditionnel ou cranio-facial…

1548, route de l’Étang, à Vielle-Saint-Girons. Tél. 05 58 42 94 06. www.colvert.com

Phot

os D

R

LE SEN-YAN, À MÉZOSVéritable village tropical, le Sen-Yan (5 étoiles) se niche au cœur d’unevégétation luxuriante qui abrite un parc aquatique composé de trois piscines,dont une couverte. Deux toboggans, façon « Indiana Jones » et le jeu d’eautropical, très prisé par les enfants, promettent de longues heures de rires etde détente dans cette oasis où flotte un parfum d’exotisme et d’aventure.

Rue de la Gare, à Mézos. Tél. 05 58 42 60 05. www.sen-yan.com

LE VIEUX-PORT, À MESSANGESCe camping 5 étoiles à portée de l’Océan abrite un parc aquatique de7 000 m² dans une ambiance paradisiaque. Il se compose de deux bassinsextérieurs, une piscine couverte et chauffée, deux spas, un lagon à vagues,deux pataugeoires avec jeux, deux toboggans « kamikaze » pour les plus de10 ans et un toboggan « kids » pour les plus de 3 ans. Juste à côté, un espacebien-être dispense massages, rituels, soins du corps et du visage autour duhammam oriental, du sauna, du bassin hydromassant ou de la fontaine deglace.

Route de la Plage, à Messanges. Tél. 05 58 48 22 00. www.levieuxport.com

GUIDE-ETE_LANDES_16a29_Mise en page 1 09/06/2016 16:32 Page29

Page 34: Edition Landes

LES BARTHESEN MODE DOUX

texte : Guillaume Dufau

En Pays de Seignanx, 10 kilomètres de véloroute aménagés en voie verte sur la rive droite de l’Adour permettent de découvrir le patrimoine architectural, paysager et naturel des barthes

nature

30 I Guide été 2016 I Landes

La véloroute permet de partir à la découverte des berges de l’Adour et des petits bourgs qui les garnissent

Photo Alain C

aliot

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page30

Page 35: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 31

On la surnomme la « Scandibérique », car cettegrande véloroute européenne ambitionne derelier à terme la Scandinavie à la péninsule Ibé-rique. En 2012, le Conseil général des Landes alancé, en maîtrise d’ouvrage départementale,les travaux des dix premiers kilomètres de laportion Adour-Midouze de cette fameuse Euro-véloroute EV3, qui traversera bientôt tout le dé-partement des Landes, en passant par unedizaine de communes, dont Mont-de-Marsanet Dax, pour rejoindre à Bayonne la EV1 « Vélo-dyssée », qui longe la côte atlantique. Le premiertronçon landais de ce grand projet européende tourisme durable est un charmant itinérairecyclable situé au bord de la RD 74, sur la rivedroite de l’Adour. Il traverse en voie verte (c’est-à-dire en sitepropre, uniquement réservé aux cyclistes) lescommunes de Tarnos, Saint-Martin-de-Seignanx,Saint-Barthélemy et Saint-Laurent-de-Gosse,jusqu’au pont de Pitres, près d’Urt (64). Cemode d’aménagement doux le long de l’Adourconvient parfaitement à la politique touristiquedu Pays de Seignanx, résolument écoresponsable,et à l’environnement des barthes, milieu humideet marécageux classé Natura  2000 pour sonbiotope exceptionnel.

Des îles et des pontsPour une balade d’est en ouest, en direction deBayonne, on emprunte la voie verte à Saint-Lau-

Les Barthes de l’Adour, site classé Natura 2000, abritent une faune riche, comme le poney landais, l’une des seulesraces autochtones dans l’Hexagone

rent-de-Gosse pour passer à l’arrière du châteaude Montpellier. Puis on longe des champs demaïs, des fermes traditionnelles et de bellesmaisons de maître, avant de franchir le canal duMoulin de Biaudos, sur une passerelle créée enparallèle au pont (km 2,6). En face, l’île de Berens,habitée, n'est accessible qu'en bateau. La piste,encore en travaux, s’interrompt brièvement dansle hameau des barthes de Saint-Barthélemy, puisreprend au kilomètre 4, côté Adour, au pied de ladigue, avec de jolies vues à chaque petit pont.

Un belvédère d’observation et de repos a été amé-nagé au kilomètre 7, en face de l'île de Lahonceet de son port. Au carrefour de la D  126, routed'accès à Saint-Martin-de-Seignanx, on quitte lavoie verte pour visiter, à 3 kilomètres de là, le sited’Arremont du Centre permanent d’initiative pourl’environnement du Seignanx (CPIE), ou alors onpoursuit vers le terminus de la véloroute, situésur la commune de Tarnos.

Renseignements : www.af3v.org

Photo DR

Photo Archive

s Guillaum

e Bo

nnau

d

Les 10 kilomètres de pistes cheminent entre les demeures de maître et les fermes sur les bords de l’Adour

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page31

Page 36: Edition Landes

À L’ASSAUT DES PISTEStextes : Sandrine Hurel

Sur 160 kilomètres, le parcours de la Vélodyssée sillonne le Sud-Ouest et assure une découverte des Landesdans toute sa longueur. Petit tour des étapes incontournables et des conseils précieux

nature

32 I Guide été 2016 I Landes

PAUSE NATURE À PARENTISSi la piste cyclable entre Biscarrosse et Parentis-en-Born, le long de la D 652, n’arien d’exaltant, la pause nature s’impose à Parentis. Pour cela, il faut suivre la routedes campings et longer l’étang jusqu’au petit port du Piaou. Là, la valse des petitesembarcations de pêcheurs est la meilleure immersion dans les us et coutumeslocaux ! Les plages offrent une vue sur les 3 240 hectares de l’étang et les foragespétroliers. Les bucoliques pourront s’initier à la faune et la flore locales et découvrirles tonnes, ces petites huttes utilisées pour la chasse au canard d’eau.

Informations : www.tourisme.parentis.com

Photo Sa

ndrine Hurel

Photo archives N

icolas Le

Lièvre

LES HAUTEURS DE CONTIS

Après avoir monté les 180 marches qui mènent àson sommet, le phare de Contis offre une vue pa-noramique à couper le souffle sur la forêt de pins.Du haut de ses 40 mètres, son corps blanc en gar-luche (ou pierre des Landes) orné de bandesnoires fait de lui un point de repère entre Capbretonet Arcachon.

Visites d’avril à septembre. Jours et horaires d’ouver-ture en fonction de la saison. Entrée : 1,50 € et 3 €. Tél. 05 58 42 80 08.

VISITE FLORALE À MIMIZAN

La Promenade fleurie, c’est plus de 400 espècesétiquetées de vivaces, bulbes, arbustes, annuelles,arbres et autres grimpants que l’on trouve sur Mi-mizan (quatre fleurs au compteur des Villes et Vil-lages fleuris) et dans les Landes. Se balader dansles allées de ce jardin public aménagé au bord dulac, c’est comme plonger dans un tableau impres-sionniste dont les couleurs et les odeurs changentau fil des semaines. Un tunnel des senteurs estmême réservé aux plus jeunes.

Entrée libre. Visites guidées gratuites tous les mardisd’été avec David Lutton, le « M. jardins de la ville ». Inscription à l’office de tourisme.

LE COURANT PASSE PAR LÉON

Site classé et réserve naturelle, le courant d’Huchet est le cordonombilical qui relie l’étang de Léon à l’océan Atlantique. Faune et flored’une grande richesse sont à découvrir à pied ou à bord des galupes,les barques à fond plat des bateliers.

Renseignements à la Maison de la réserve (lac de Léon). Tél. 05 58 48 73 91.

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page32

Page 37: Edition Landes

Prévenir plutôt que guérirSi les loueurs et réparateurs de vélo sont légion dans les villes traverséespar la Vélodyssée, gare à la crevaison inopinée sur un sentier farci d’épinesde pins… La balade bucolique peut alors vite se transformer en cauchemar !Avant de partir, pensez à prendre de l’eau et des barres énergétiques,sans oublier l’équipement minimal pour faire face à l’urgence  : unepompe, un kit de réparation des crevaisons (démonte-pneus, râpe, colle,rustines), un outil multifonctions, un dérive-chaîne. Les plus prudents glisserontdans leur sac à dos un câble de frein et une chambre à air de rechange.

Landes I Guide été 2016 I 33

Photo archives Jean

-Marc Flipo

Photo Sa

ndrine Hurel

LES GLACES DE VIEUX-BOUCAUSes quelque 50  parfums élaborés dans l’atelier de Vieux-Boucau sontdésormais référencés au Gault et Millau ! Gilles Scomparin, glacier, a fait deson Coconuts un incontournable des glaces « made in Landes ». Les fruitssont frais et achetés localement, jusqu’aux cacahuètes, qui viennent de laferme Darrigade, à Soustons.

À déguster à Vieux-Boucau (promenade du Mail) et à Capbreton : 2,50 € la simple,3,90 € la double.

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page33

Page 38: Edition Landes

LA MÉMOIRE DES GÉANTStexte : Sylvain Lapique

Chênes, ormes, châtaigniers, platanes, séquoias, chênes-lièges… Au cœur de la forêt de pins trônent quelques spécimens chargés d’histoire et de légendes. Encore faut-il savoir les dénicher

nature

34 I Guide été 2016 I Landes

Les chênesPlanté en face de la maison Ranquines, où naquitSaint-Vincent-de-Paul en 1581, le chêne de Saint-Vincent est le doyen des arbres landais. Il affiche12,5  m de circonférence qui témoignent d’aumoins huit siècles d’existence. Très abîmé, il refleuritmalgré tout à chaque printemps.Perdu dans la forêt entre Saint-Paul-lès-Dax etMagescq, le chêne de Nerthe mesure 30 mètresde hauteur, et son tronc, 6,50 m de circonférence.À 600 ans estimés, il conserve une vigueur excep-tionnelle.Le chêne de Cantaure, à Lüe, est présent depuis leXIVe siècle, au lieu dit Cantaure. On peut pénétrerdans son tronc évidé par une niche située à labase. Malgré cela, il déploie une superbe frondaisonque Félix Arnaudin célébrait déjà en son temps.

Les chênes-liègesLes Landes sont l’un des rares terroirs français oùle chêne-liège a su s’acclimater. Au carrefour de la

D6 et de la D106 à Tercis, le chêne-liège de laroute de Tercis se distingue par son envergure ex-ceptionnelle. Il fut longtemps une étape du circuitqui menait les curistes en calèche parmi lescuriosités de la cité thermale.L’allée de chênes-lièges de Bostens, à l’entrée suddu hameau, comporte une dizaine de spécimensd’un grand âge dont les silhouettes tortueusesrecouvrent toute la chaussée.

Les platanesMal-aimés depuis leur généralisation au bord desroutes, les platanes étaient aussi utilisés sur lesplaces des villages, où l’on avait pris l’habitude deles ramifier. « L’exemple le plus remarquable dece type en France », selon l’association des Arbresremarquables de France qui lui a attribué sonlabel en 2012, se trouve sur la place de la mairiede Labouheyre. Plantés au tournant du XIXe et duXXe siècle, ces 44 platanes, complétés plus tard

par 33 autres, ont été ramifiés dans les années1970.

Les intrusSous l’impulsion de naturalistes ou grands voya-geurs, certaines essences totalement étrangèresont été introduites. Comme le séquoia de la mairiede Castets. Planté aux alentours de 1870 par ledocteur Martin Fabre, il mesure aujourd’hui 40mètres et son tronc (en réalité six tiges), 9 mètresde circonférence. Il a résisté aux tempêtes de1966, de 1999 et de 2009, et même à la foudrequi l’a frappé en 2010.L’orme Zelkova du château de Fondat, à Saint-Justin, est sans doute l’arbre le plus étonnant desLandes. Un géant de 30 mètres de hauteur et de5,6 m, baptisé Gulliver. Cet orme d’environ 400ansa été planté par la famille Malartic, à une époqueoù cette espèce était inconnue en France.

Les 44 platanes de la place de la mairie de Labouheyre

Photo DR

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page34

Page 39: Edition Landes

nature et auSSi…

LE CHÊNE DE QUILLACQSitué entre Dax et Mées, il fut pendant des siècles un lieu de pèlerinage pourles modestes bergers ou voyageurs célèbres comme Victor Hugo, qui le citedans son « Voyage vers les Pyrénées ». Ses mensurations gigantesques (plusde 9 mètres de circonférence), sa silhouette tortueuse et ses quatre énormesramures pointant vers le ciel ont scellé sa légende. Réputée miraculeuse, lasource qui jaillissait de son tronc lui valut d’être couvert de croix et de chapelets,de pièces dans son tronc ou d’inscriptions sur son écorce. Ce chêne, probablementmillénaire, a périclité et disparu dans les années 1920.

Landes I Guide été 2016 I 35

L’ORME DE BISCARROSSELa légende raconte qu’une jeune bergère se serait refusée au Prince Noir.Convaincue d’adultère, elle fut condamnée à être exposée nue sous l’ormedu village, où elle ne tarda pas à mourir de chagrin. Tous les printempssuivants, une couronne de fleurs blanches a fleuri à l’endroit où se trouvait latête de la suppliciée. L’arbre en question, estimé à 600 ans, est devenu unemblème de la ville. Il a été abattu en 2012. Une œuvre d’art évoqueaujourd’hui son souvenir.

LES CHÂTAIGNIERS DE DOUZEVIELLE

Surnommé l’arbre du pauvre, le châtaignier alongtemps offert aux populations les plus dé-munies une source de nourriture. Ceux deDouzevielle, petit hameau de Saint-Justin, at-tirent les regards par leur silhouette tragiqueet inquiétante. Morts il y a une vingtaine d’an-nées après plus de deux siècles d’existence,les deux châtaigniers de 5 et 6 mètres de cir-conférence semblent défier le temps. Ils ontrésisté aux tempêtes malgré leur isolementdans une vaste prairie face à l’église de Dou-zevielle.

Photos DR

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page35

Page 40: Edition Landes

JARDINS D’EXPÉRIMENTATIONtextes : Sylvain Lapique

Écolieux, cafés alternatifs, lieux de création artistique, potagers participatifs… Les Landes se réinventent chaque jour sous l’impulsion de jeunes agriculteurs, entrepreneurs et artistes

qui réinvestissent la campagne

nature

36 I Guide été 2016 I Landes

Le Café Boissec et ses multiples activités – yoga, théâtre, danse et ateliers créatifs – draine plusieurs milliers de personnes chaque année

L’Atelier d’initiatives artistiques et artisanales (Roquefort)« Pas besoin d’être dans un centre d’art dramatique à Paris pour être exigeantdans ce qu’on fait », assène Romain Louvet. À Roquefort, dans une distilleriede résine centenaire flanquée d’une tour de 25 mètres, ce trentenaire faitvivre depuis plus de dix ans un lieu de création unique  : l’AIAA (Atelierd’initiatives artistiques et artisanales). 700 mètres carrés dédiés à la création où se côtoient acteurs de théâtre,plasticiens, musiciens et artistes en tout genre, mais aussi techniciens,décorateurs, tourneurs. Tous les métiers du spectacle vivant des arts visuels etde la musique disposent ici de conditions idéales pour travailler, créer etdiffuser des œuvres.

L’écolieu Jeanot (Rion-des-Landes)L’ancienne ferme de Jeanot est devenue le lieu de tous les possibles grâce autravail d’un petit groupe de jeunes qui ne cesse de s’agrandir. L’écolieuJeanot produit des paniers de légumes, assure un service de restauration,fournit des épiceries solidaires, anime des ateliers en milieu scolaire,programme des concerts, des fêtes, des débats, crée du lien social et intergé-nérationnel, dispense stages et formations… et mille autres choses encore.

Le Café Boissec (Larbey)Sans doute le dernier endroit où l’on aurait l’idée de présenter des pièces dethéâtre, de donner des concerts, des cours de yoga, de danse tahitienne,

Photo DR

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page36

Page 41: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 37

À Larbey et Rion-des-Landes, le Café Boissec et l’ancienne ferme de Jeanot sont en pleine effervescence : entre commerce vertueux et événements fédérateurs

d’organiser des ateliers créatifs et artistiques,d’installer une bricothèque et des compagnies dethéâtre professionnelles. Pourtant, il se passe tout cela dans ce café perduau cœur de la Chalosse.Dix salariés en assurent la gestion, la program-mation et l’animation, 200 bénévoles participentà la structure, et chaque année plus d’un millierd’enfants profitent des animations, sans compterles milliers de personnes qui en franchissent lesportes.

Les jardins de l’Arbre à pain (Souprosse)Se sentir utile, apprendre un métier, vivre de sontravail en attendant d’en trouver un. C’est l’ambitionde L’Arbre à pain, association créée en 2000 àTartas. Sur une poignée d’hectares à la sortie deSouprosse, Davis Degrise, animateur reconvertidans l’agriculture, pilote les sept salariés desjardins de L’Arbre à pain, tous en CDD de six moisrenouvelables. « Nous ne prenons que des personnesqui sont dans la démarche de se reconvertir oude trouver un emploi pérenne à la sortie  », in-

dique-t-il. Ensemble, ce petit groupe produit despaniers de légumes qu’il délivre sur place chaquesemaine aux habitués ou à travers les épiceriessolidaires de l’association.

L’Atelier d’initiatives artistiques et artisanales, chemin des Résineux, Roquefort. www.laiaa.comL’écolieu Jeanot, lieu dit Peye, Rion-des-Landes,www.jeanot.frLe Café Boissec, Le Bourg, Larbey, www.sacdebilles.frLes jardins de l’Arbre à pain, 143, rue Jules-Ferry, [email protected]

Photos DR

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page37

Page 42: Edition Landes

DES FERIAS À DIMENSION HUMAINE

textes : Guillaume Dufau

Concentrée sur les Fêtes de Mont-de-Marsan et de Dax, la caravane du tour « festayre » landais en oublie parfois de disputer certaines étapes au public plus clairsemé,

qui figurent pourtant parmi les « classiques » de l’été

Patrimoine/traDitionS

Parmi les traditions respectées dans les petites ferias : la remise des clés à la classe de l’année, les jeunes du village tout juste âgés de 20 ans, comme ici à Mimizan

38 I Guide été 2016 I Landes

C’est un calendrier des marées. Marées humainestitubantes du solstice d’été, flux et reflux éthyliquescadencés par l’attraction de la lune et du soleil,marnages incessants jusqu’à l’étale de la rentrée.À chaque feria ses dates et son coefficient. Durantl’été, dans 200 villes et villages des Landes, on cé-lèbre les « Hèstas », fêtes traditionnelles votivesou patronales, pour un total annuel cumulé deplus de 600 jours de joyeuses libations. Des ren-

dez-vous qui trouvent leurs origines dans les foireset marchés agricoles qui rythmaient le calendrierestival du département jusqu’au début du XXe siècle,et qui donnaient lieu à des réjouissances populaires :banquets, danses, chants et sports traditionnels,ainsi qu’à des courses, encore informelles, devaches « braves » et de toros.Depuis quarante ans, les marqueurs culturelscommuns à toutes les fêtes gasconnes (peñas,

bandas, corridas, uniforme rouge et blanc…) sesont alignés sur les codes des Sanfermines dePampelune (Navarre). Mais il existe dans les Landes un ingrédient secret,un état d’esprit un peu déjanté, qui permet à laformule importée de fonctionner partout. Un sup-plément d’âme que les Gascons désignent par leterme générique de « déconnère » : l’art de (savoir)déconner.

Photo archives Axel Frank

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:38 Page38

Page 43: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 39

Happenings hilarantsCette prédisposition d’esprit est particulièrementexploitée dans les communes évoluant entre laseconde et la quatrième division du circuit desferias. Plus petites, plus rurales, et donc plus res-serrées sur la communauté locale, elles peuventse laisser aller à plus d’excentricité. On assistealors à des happenings hilarants : courses de trot-tinettes (Peyrehorade, Magescq), de Solex (Soustons)ou de voitures à pédales (Roquefort), parodies decorridas (Habas) ou galas comico-taurins, cavalcadesde chars aux thèmes farfelus…Ailleurs, on cherche au contraire à se forger unstanding régional en organisant des corridas(Saint-Sever, Tyrosse, Mimizan) ou des novilladas,comme à Hagetmau, Parentis (voir par ailleurs),Rion-des-Landes ou Roquefort. Partout, on pro-gramme des courses landaises, des manifestationssportives, des repas gascons, des bals et desdéfilés, des journées pour les enfants. Et c’est à laClasse de l’année (jeunes d’un même village âgésde 20 ans), que la société landaise confie les clésde la ville, déléguant pour un temps ses pouvoirsà la jeunesse, lui exprimant sa fierté et sa confiance.Ce qui, symboliquement, reste l’une des plusgrandes forces de la tradition de la « Hèsta ». Le défilé de chars de Soustons, ou cavalcade, voit fleurir des « toros » bien inoffensifs

Photo archive

s Isabe

lle Cha

mbon

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page39

Page 44: Edition Landes

40 I Guide été 2016 I Landes

Patrimoine/traDitionS et auSSi…

TYROSSE, LA PLUS GRANDE DES PETITES

Nom officiel : Fêtes de Saint-Vincent-de-Tyrosse.Population locale : 8 000 habitants.

Quand ? Du 15 au 18 juillet.Couleurs : Tricot de résinier «  Lou Yémé  »rayé, bleu et blanc, foulard rouge.

Temps forts : Ouverture des fêtes à l’hôtel deville, spectacles taurins, journée des Pitchouns, défilédes bandas et rencontres folkloriques.Il est de tradition qu’un géant à l’effigie du roi Saint-

Vincent, vêtu du traditionnel tricot rayé des résinierslandais, d’un béret et d’un pañuelo rouge, donne le coup

d’envoi des fêtes. Tyrosse est la troisième feria landaise en termes defréquentation. Au cœur de la fête, les arènes Marcel-Dangou proposent enmarge des quatre spectacles taurins des animations musicales, gourmandeset des jeux pour les enfants. À ne pas manquer : le défilé royal des groupes fol-kloriques venus du monde entier.

LA CHAISED’HAGETMAU

Nom officiel : Feria du novillo.Population locale : 4 700 habitants.

Quand ? Du 29 juillet au 2 août.Couleurs : Rouge et blanc.Temps forts : Grande cavalcade, novilladas,concours landais, comice agricole, Foulées

de la perle de la Chalosse, course des cuisinières.Hagetmau, « capitale du siège », comme en témoigne la célèbre chaise enbois géante de 10 mètres de haut qui trône à l’entrée de la ville, est aussi etsurtout durant la feria celle du novillo, ce jeune toro de 4 ans qu’affrontent lesapprentis toreros. Tous les grands espoirs de la tauromachie sont venus faireleurs classes sur le sable des arènes de la Cité verte. Autre tradition locale : les« voitures des fêtes », vieilles guimbardes décorées avec humour, équipées decanons à eau et de sacs de confettis, qui participent à la cavalcade du samedisoir.

Et aussi... Tartas (du 8 au 11 juillet), Amou (du 15 au 18 juillet), Montfort-en-Chalosse (du 28 juillet au 1er août), Soustons (du 3 au 7 août), Mugron (du 5au 8 août), Peyrehorade (du 5 au 8 août), Pomarez (du 5 au 8 août puis du 13au 15 août), Roquefort (du 11 au 15 août), Rion-des-Landes (du 18 au 22août), Saint-Sever (du 19 au 21 août), Mimizan (du 23 au 28 août)...

PARENTIS-EN-BORN, LA FÊTE EN HÉRITAGE

Nom officiel : Feria de la Sen Bertomiu.Quand ? Du 5 au 9 août. Population locale : 5 600 habitants. Couleurs : Rouge et blanc.Temps forts : Croque-vaches (jeux taurins pour les enfants), Grand Prix deFrance des recortadores, cavalcade fleurie, novillada-concours.La San Bertomiu de Parentis est un exemple de transmission des traditionstaurines et musicales. Remise des clés de la ville à la Classe des 10 ans, concertde l’orchestre des jeunes, encierro de carretonnes (course devant des vachesfactices montées sur roulettes), jeux taurins dans les arènes Roland-Portalier...Tout est pensé pour sensibiliser les futurs festayres et aficionados parentissoisaux standards locaux d’exigence et de respect. Des valeurs incarnées par labanda locale des Pegaillouns, qui proposent dans leur local de la Gaougnèredes soirées « garanties sans sono » et par l’Association de aficionados (ADA),qui organise trois novilladas (dont un concours de ganaderias) parmi lesmieux présentées de la saison.

Photo DR

Photo archive

s Guillaum

e Du

fau

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page40

Page 45: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page41

Page 46: Edition Landes

CINQ VILLAGES DE CHARMEtextes : malika Guillemain

Pour découvrir l’authenticité des Landes, petit tour à la découverte des plus beaux villages.Au programme : âme des vieilles pierres et goût des traditions

Patrimoine/traDitionS

42 I Guide été 2016 I Landes

LA PÉPITE LABASTIDE-D’ARMAGNAC

Commençons le périple par Labastide-d’Armagnac,une bastide fondée en 1291 qui est aussi la plusremarquable du paysage landais. D’une part pourson architecture qui a gardé son âme intacte. Audépart de la magnifique place Royale et de ses ar-cades, admirez les maisons à colombages, puisempruntez les venelles et pénétrez dans l’églisedont le clocher est un ancien donjon. D’autre part,en 2011, la cité médiévale a rejoint le mouvementCittaslow, qui vante un art de vivre basé surl’instant. Juste à côté, la bastide de Mauvezin-d’Armagnac vaut le coup d’œil.

Informations : www.labastide-armagnac.fr et 05 58 03 40 31.

MONTFORT, TOUTE UNE HISTOIRECette bastide du XIIIe siècle dominant une valléeverdoyante est également incontournable. La visitemarque quelques étapes : la halle, les remparts,la rue de l’Escaraillette, qui donne une vision del’étroitesse des rues du Moyen Âge, le jardin dePayot ou encore la fontaine des Cent Marches etl’église du XIIe siècle. Bien sûr, impossible de fairel’impasse sur le musée de la Chalosse, qui témoignede l’identité et des traditions chalossaises. Au pro-gramme de la visite : maison de maître, jardin etmaison du métayage, chai et pressoir, four à painen activité, animaux…

Informations : www.chalosse.fr et 05 58 98 58 50.

Photo archives Alain Dovifat

Photo A rchives D

avid Le

Deo

dic

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page42

Page 47: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 43

SORDE, UN PATRIMOINEMONDIAL

Direction le Pays d’Orthe, au sud des Landes, à Sorde-l’Abbaye. Le village a suconserver 8 mètres de haut de la porte occidentale de l’enceinte fortifiée ainsique quelques jolies maisons des XVIIe et XVIIIe siècles. C’est au Xe siècle que lacité, située sur l’un des passages alors empruntés par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, s’est épanouie grâce à la création d’une abbaye bé-nédictine. Une visite d’environ 40 minutes vous emmène à la découverte decet ensemble remarquable, classé au Patrimoine mondial par l’Unesco.

Informations : monastere.paysdorthe.fr et 05 58 73 00 52 ou 05 58 73 09 62.

ANCESTRALE HASTINGUESLa bastide d’Hastingues, fondée en 1289, mérite le détour pour sa portefortifiée du XIVe siècle et quelques maisons anciennes. On y vientégalement pour son ancienne abbaye d’Arthous, fondée au XIIe sièclesur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Classée au titre des Mo-numents historiques depuis 1955, elle charme par son décor ornementalde 59 modillons et neuf chapiteaux sculptés, ce qui en fait l’un des plusbeaux ensembles d’art roman des Landes. Elle abrite un musée d’Histoireet d’Archéologie et accueille des expositions.

Informations : www.arthous.landes.fr et 05 58 73 00 52.

SAINT-SEVER L’ANTIQUEIl ne faut pas manquer non plus Saint-Sever, l’une des plus importantes cités mé-diévales des Landes, aux origines antiques. Surplombant l’Adour, avec unpanorama vallonné, la cité proprement dite a été édifiée aux Xe et XIe siècles. Saplace du Tour-du-Sol, son abbaye bénédictine de 988 (classée au Patrimoinemondial de l’Unesco) et son couvent des Jacobins datant de 1280 –  le seulcouvent dominicain du Grand Sud-Ouest intégralement conservé – font de cevillage une destination idéale pour les escapades historiques. Ateliers d’artisanset d’artistes font aussi partie du décor.

Informations : www.saint-sever.fr et 05 58 76 34 64.

Photo CdC

du Pa

ys d’O

rthe

Photo J.-B. La

ffitte

Photo CdC

du Pa

ys d’O

rthe

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page43

Page 48: Edition Landes

FÉLIX ARNAUDIN, TÉMOIN DES LANDES OUBLIÉES

textes : Guillaume Dufau

Félix Arnaudin (1844-1921), pionnier de l’ethnographie, a consacré 40 ans de sa vie à photographierles Landes, avant leur boisement massif. L’écomusée de Marquèze lui consacre une rétrospective

Patrimoine/traDitionS

Félix Arnaudin en autoportrait vers 1880 Des sarcleuses au travail (1913)

44 I Guide été 2016 I Landes

Dans les métairies dont il tire quelques modestesrentes, les paysans témoins de ses errances obses-sionnelles dans la Grande Lande, le voyant flanquéde son attirail photographique, le surnomment engascon «  lou limajeyre  », l’imagier, parfois «  loupéc », le fou. Lui se définit comme un « rêveur sau-vage », viscéralement attaché à la lande, ce « désertmagnifique qui s’en va  ». Félix Arnaudin, né en1844 à Labouheyre, a 13 ans lorsque Napoléon IIIimpose par la loi du 19 juin 1857 le drainage deslandes et la mise en culture de ces nouvelles terresasséchées. Progressivement recouvert par une gi-gantesque forêt de pins maritimes et traversé parle chemin de fer, le Sahara landais voit les bergerscéder l’espace aux forestiers et aux résiniers. Contem-platif, solitaire et nostalgique, Arnaudin veut fixerdans la mémoire collective cette civilisation agro-pastorale en voie de disparition. Il va passer plus

de 40 ans de sa vie, entre 1874 et 1921, à photo-graphier « ses » Landes à lui, avant que ce paysagene s’efface pour toujours.

« Le Guetteur mélancolique »Seules cinq photographies d’Arnaudin seront re-produites de son vivant dans un recueil de chantspopulaires, mais plus de 3 000 négatifs sous verre,conservés au musée d’Aquitaine de Bordeaux, té-moignent aujourd’hui de son colossal travail. À lafois photographe, folkloriste, ethnologue et historien,il a également entrepris de collecter le patrimoineoral de la Grande Lande : légendes, contes, chants,proverbes, histoires et croyances locales, mots gas-cons... Après une première grande rétrospective aumusée d’Aquitaine l’an passé, son œuvre est présentéejusqu’en novembre 2017 à l’écomusée de Marquèze,avec « Le Guetteur mélancolique », exposition de

170 images organisée en quatre champs d’explo-ration: paysages ruraux, architecture vernaculaire,scènes de la vie quotidienne et portraits. Au Pavillon, dans le train et dans le quartier deMarquèze, les clichés de l’imagier gascon dévoilentce monde : les bergers-échassiers et leurs troupeauxsur la lande rase, les lagunes, les airials... Ruiné parson entreprise photographique, Félix Arnaudin s’estéteint  en 1921 dans la pauvreté et le désespoir,persuadé d’avoir échoué dans le grand œuvre quijustifiait son existence : recréer l’univers de laGrande Lande dans le monde de l’art. À Marquèze,c’est tout le peuple landais qui rend aujourd’huihommage à son talent et à son abnégation à nepas oublier.

Écomusée de Marquèze, route de Solférino, à Sabres. Tél. 05 58 08 31 31.

Photos TR

IBVN

/Collection

musée

d’Aqu

itaine

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page44

Page 49: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 45

Huit parcours numériques et interactifs (autourde la rivière, de l’airial, de l’architecture, desanimaux, de la lande, de la forêt cultivée...)vont être proposés d’ici à 2017 à l’Écomuséede Marquèze pour une visite enrichie, entrepatrimoine traditionnel et animations virtuelles.Une application propose déjà trois de ces par-cours, conçus pour tablettes numériques ex-clusivement (possibilité d’en louer sur placepour 2 euros).Avec les récits de Jeanne la Daoune, la maîtressede maison, et de Pierre le métayer, vous plongerezdans la vie quotidienne du quartier de Marquèzeau XIXe siècle. Vidéos, témoignages sonores,recettes de cuisine et jeux complètent les récits.Pour les plus jeunes (3 à 6 ans), le parcoursdes petits bergers propose des jeux sur les ani-maux, les aliments et les activités du quartier.

Pour télécharger l’application :www.marqueze.fr (rubrique Ma visite/Parcours numériques)

Les parcours numériquesde marquèze

Des récits sonores et vidéos permettent de se repérer dans Marquèze

Photo Be

noit Z

ebra

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page45

Page 50: Edition Landes

AU TEMPS DES « BONI »texte : Julie Ducourau

À Montfort, une exposition retrace les années rugby d’André et Guy Boniface, les enfants du pays

Patrimoine/traDitionS

Guy (à gauche) et André Boniface, l’aîné, ici, sous les couleurs montoises, ont construit leur légende dans les années 1960, en remportant plusieurs tournois des Cinq-Nationsavec le Quinze de France

46 I Guide été 2016 I Landes

Leurs vieux maillots rayés de jaune et noir accueillentle visiteur à l’entrée. Numéro  12 et numéro  13pour deux frères qui ont marqué le rugby montoiset au-delà. Des deux gamins en marinière à Mont-fort-en-Chalosse au ballon de cuir de leur premièretournée commune face aux All Blacks en 1961,des crampons des souliers de Guy, tragiquementdécédé au nouvel an 1968, aux Unes du Miroirdu rugby au côté du Dacquois Albaladejo, AndréBoniface a ouvert ses archives pour conter «  lafolie pour toujours du jeu à la main ». Transpirebien sûr l’amour de ce ballon ovale si ventru àl’époque, avec ses lacets de cuir et sa grosse peauà graisser et cirer, bichonné au point de s’interdired’y taper dedans à coups de pied, préférant « le

caresser et le choyer » par des passes obligatoires.Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’expositions’intitule «  Boniface ou la beauté du geste  ».L’offrande du ballon et le panache s’y mêlent aussiau fil des années 1960, lorsque André et Guy sevoient enfin sélectionnés ensemble en équipede France. Le bel hommage court jusque dans lesrues de Montfort où des photos géantes des deuxtrois-quarts du Stade Montois sont affichées.

Des hommes en orAu cœur de cette exposition touchante aux 120photos et objets, on tombe aussi sur ce clichéétonnant de joueurs de l’équipe de France dégustantdu thé à la mi-temps dans des tasses tenues du

bout des doigts. Une autre époque. De quoi parlerà l’univers affectif et culturel des amateurs duballon ovale charmés par le naturel de passes im-mortalisées ici en sculpture, et qu’Antoine Blondinrésumait de la sorte  : «  On a dit que les deuxfrères possédaient au plus haut point l’art des’adresser des ballons en or, mais l’on a dit aussique le meilleur des deux Boni, c’est celui qui n’apas le ballon. C’est sans doute que chez eux, cen’était pas le ballon qui était en or, c’était l’homme. »

« Boniface ou la beauté du geste », musée de la Chalosse, domaine du Carcher à Montfort. Tél. 05 58 98 69 27, www.museedelachalosse.fr. Du mardi au dimanche, de 10 à 18 heures. Entrée : 3 € (ou 8 € avec accès au reste du musée).

Photo Julie Ducou

rau

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page46

Page 51: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 47

Ballons et crampons ont été exhumés pour retracer l’époque glorieuse des Boniface

Photo Isab

elle Lo

uvier

Photo Julie Ducou

rau

Outre 120 photographies, le musée de la Chalosse abrite également des sculpturesdes frères en action

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page47

Page 52: Edition Landes

Patrimoine/traDitionS et auSSi…

LE FONDS LABÉGORREL’exposition « Labégorre. Des hommes debout » sera présentéetout l’été dans cette galerie consacrée à l’un des plus grandsexpressionnistes français vivants. Des portraits dans lesquelsSerge Labégorre dit «  planter les banderilles pour fairesuinter l’intériorité ». Jusqu’au 23 juillet, il sera accompagnépar les sculptures de Jean-Patrice Oulmont, expressionsnon figuratives du bois dans tous ses états.

ZA Laubian, à Seignosse. Entrée libre. Tél. 06 45 34 94 89et fondslabegorre.com

48 I Guide été 2016 I Landes

Photo Isab

elle Lo

uvier

Photo Julie Ducou

rau

HISTOIRE DES THERMESDe la fameuse légende du chien du légionnaire romain revigoré par les boues dacquoisesaux Années folles qui ont vu l’essor du thermalisme, cette riche exposition conte l’épopéethermale de la cité landaise dont les eaux coulent naturellement à 64 °C. Également enjuillet et août, des ateliers cuisine gratuits, « Les marmitons romains », sont proposés sur ins-cription.

Au musée de Borda, 11 bis, rue des Carmes, à Dax. Entrée : 2,70 €.Tél. 05 58 74 12 91 www.dax.fr

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page48

Page 53: Edition Landes

CÉRAMIQUES SURPRISESTête de sanglier en terrine, beurriers zoomorphes, corbeilles aux fauxfruits, plats au lézard… L’étonnante exposition « Céramiques surprises »fait découvrir des faïences exceptionnelles sur l’art du trompe-l’œil, envogue aux XVIIIe et XIXe siècles. L’occasion d’aller au musée départementalde la Faïence, qui raconte l’histoire de la manufacture de Samadetimplantée ici en 1732 et en activité jusqu’en 1840. Pour lesamoureux des arts de la table et les curieux.

Musée de la Faïence, 2378, route d’Hagetmau, à Samadet. Informations : museesamadet.landes.org. Entrée : 3,20 €

Landes I Guide été 2016 I 49

Photo Jean-Louis Ta

stet

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page49

Page 54: Edition Landes

L’ART ENVAHIT LA FORÊTtexte : Julie Ducourau

En Haute Lande, un itinéraire original permet de partir à l’assaut du massif forestierdans un dialogue étonnant entre l’art et la nature

Patrimoine/traDitionS

Le « Cœur chaud bois d’Aquitaine », d’Émilie Perotto : « Un symbole de la fragilité de la verticalité de la forêt », selon l’artiste

50 I Guide été 2016 I Landes

Elles font désormais partie intégrante du paysage.16  œuvres d’art ont déjà été disséminées auxquatre coins du Parc naturel des Landes deGascogne, et des dizaines de projets sont en courspour développer cette Forêt d’art contemporain(Fac). Comme pour poser un nouveau regard surces lieux lourdement touchés par la tempête Klausen 2009.

Un parcours qui granditÀ Arue par exemple, « Cœur chaud bois d’Aquitaine »,sorte de tipi monumental, se veut «  un porte-bonheur à la forêt dévastée, un symbole de lafragilité de la verticalité de la forêt, aussi bien faceaux coupes rases qu’à la tempête  », fait valoir

l’artiste Émilie Perotto. Imaginée par trois opérateursculturels locaux (Culture et Loisirs de Sabres, lesFloralies de Garein et le Parc naturel régional desLandes de Gascogne, Écomusée de Marquèze), laFac a réussi à créer en milieu rural un outil de pro-duction et de diffusion d’art contemporain. Faireen sorte, comme le dit l’actuel commissaireartistique Jean-François Dumont, « que l’œuvre ysoit naturelle et étrange, qu’elle offre à nos yeux,à l’image d’un ballet de lucioles, des cheminementsinsoupçonnés ». Un peu partout, des réalisationssaisissantes, intrigantes, parfois déroutantes, sur-gissent de nulle part. Progressivement, elles s’ac-cumulent pour dessiner un itinéraire, de Garein(« Zoo de sculptures » de Le Deunff) à Sore (« La

Mule à cinq pattes » de Gavoty), ou à Saint-Sym-phorien (« Sept comètes à venir » de Boeno). Unparcours qui grandit et se construit à mesure quede nouvelles œuvres sont inaugurées dans ce pa-trimoine naturel qu’est la forêt des Landes.Que la balade soit préméditée ou non, c’est ensillonnant à travers bois, chemins, routes et com-munes, en voiture, à vélo et à pied, que l’on peutrencontrer ces sculptures qui vivent entre les pins.Faisant parfois écho à l’histoire locale, commel’étonnant wagon « Vis Mineralis » de StéphanieCherpin à Commensacq, qui conserve la mémoiredes lieux.

En savoir plus : www.laforetdartcontemporain.com

Photo archives Pasca

l Bats

GUIDE-ETE_LANDES_30a50_Mise en page 1 09/06/2016 16:39 Page50

Page 55: Edition Landes

LE ROYAUME DES CHEVAUXtexte : Sylvain Lapique

Avec les circuits sablonneux au cœur de la forêt, les plages et une tradition d’élevage, les Landes font figure d’eldorado pour les cavaliers, confirmés et amateurs

SportS/activitéS

Le cheval offre un moyen unique de découvrir les charmes de l’arrière-pays landais, comme ici les barthes

Au rayon des champions, le trotteur Timoko d’Es-calans et les pur-sang des haras de Mandore, àArtassenx, comptent parmi les meilleurs chevauxdu monde. Les Landes abritent également l’unedes rares écoles de courses hippiques du pays,l’Afasec de Mont-de-Marsan, où sont formés lesjockeys et entraîneurs de demain. Mais la pratiquedu cheval ne se limite pas à la compétition. Ellese décline aux quatre coins du département, surles centaines de kilomètres de sentiers balisés àtravers les forêts, la campagne ou sur les plagesdes lacs et de l’Océan.

Dans la campagneWild Wild West Barn (06  07  75  49  69) est unélevage de Quarter Horses qui propose des baladesdans la campagne intimiste de Bordères-et-La-mensans, près de l’Adour, en mode western. ÀTrot Mant (06 15 26 23 43), c’est en calèche qu’onparcourt les collines et qu’on traverse les ruisseaux,au cours de balades sportives ou contemplatives.La ferme équestre de Peylin (05 58 97 51 04), àRivière-Saas-et-Gourby près de Dax, est le paradisdu poney landais, qui vous guidera à travers lemilieu naturel des barthes de l’Adour.

Au bord de l’eauEqui Aventure (05 58 08 96 52) a fait des lacs deBiscarrosse et de Sanguinet son terrain de jeufavori : depuis le ranch, en pleine forêt, on suit lespistes et on franchit les cours d’eau jusqu’à l’arrivéeau lac, où les plus téméraires entreront au galop !Le centre équestre de Labenne-Océan(05 59 45 45 54) se trouve à 800 mètres de laplage. On y accède par des pistes forestières àcheval ou à poney, entre deux parties de horse-ball ou cours de perfectionnement. Lous Chivaus(05 58 78 30 20), près du lac d’Aureilhan, proposedes balades au long cours entre plage et forêt,avec baignade des chevaux dans le lac, et mêmedes excursions de plusieurs jours pour une im-mersion complète.

Landes I Guide été 2016 I 51

Dans la forêtCheval Nature (06 20 87 33 27) invite au calmeet à l’évasion, à cheval ou à poney, au cœur de laforêt qui entoure le site classé du lac d’Arjuzanx. ÀMoustey, les Attelages des vallées de la Leyre(05  58  07  75  60) proposent des balades encalèche dans le silence de la pinède, des randonnéesà poney et à cheval, et même des promenades

pédestres accompagné d’un âne bâté. Sur unespace naturel de 30 hectares, le centre Ous Pins(05 58 73 44 65) à Tartas est le point de départ denombreuses randonnées et circuits dans la landeenvironnante.

La liste des 40 centres équestres landais est à retrouversur www.tourismelandes.com/landes-a-cheval

Photo archives Loïc Dequier

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page51

Page 56: Edition Landes

UN CORPS À CORPSAVEC L’OCÉAN

texte : Guillaume Dufau

C’est la plus ancienne et la plus démocratique de toutes les glisses. Le bodysurf, ou l’art de glisser simplementavec son corps sur la crête des vagues, est le sport aquatique le plus pratiqué en été dans les Landes

SportS/activitéS

Le bodysurf, la forme la plus simple du surf que certains estivants pratiquent sans même le savoir

52 I Guide été 2016 I Landes

Photo archives Guillaume Dufau

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page52

Page 57: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 53

C’est un vol gracieux à la surface de l’eau, unedanse zen et intime avec l’Océan, une glisseprimitive d’une émouvante pureté. Une pratiqueà ce point inscrite dans nos gênes d’amphibiensquittant les océans pour devenir terriens que lesenfants la réinventent d’instinct, dès qu’ils sonten âge de jouer dans la mousse des vagues. Laplupart des estivants expérimentent d’ailleurs lebodysurf (de « body » – le corps – et « surf » – laglisse) sans même le savoir, en se laissant porternaturellement par la vitesse et la puissance desdéferlantes pour rejoindre le rivage.Cet amusement universel, pratiqué à tout âge etdans toutes les civilisations où les conditions demer s’y prêtent, est sans doute la plus anciennede toutes les glisses, et peut-être aussi la moinsconnue. Les anciens Hawaiiens l’appelaient « kahanalu », et la pratiquaient rituellement pour entreren communion avec l’Océan. Une légende millé-naire de l’île de Pâques, où les tortues surfent sur

leur ventre pour venir pondre sur le rivage, affirmemême que c’est de cette manière que la vie estarrivée sur terre. La plupart des passionnés parlentd’ailleurs du bodysurf comme d’une expériencespirituelle et sensorielle unique, et n’hésitent pasà comparer le fait de s’offrir presque nu à la caressedes vagues à une danse sensuelle, presqueérotique, avec la nature comme partenaire.

Un plaisir immédiatFacile d’accès, adaptable à tous les niveaux, le bo-dysurf offre des sensations fortes dès les premièresminutes de pratique. Pas de complexes ou depeurs à surmonter, pas de technique particulièreà apprendre, pas de planche ou d’équipement in-dispensable pour commencer à glisser… Unenfant qui sait bien nager ou une personne âgéepeuvent débuter dans les petites vagues et éprouverdu plaisir immédiatement. Quel autre sport deglisse peut en dire autant ?

Sur la côte landaise, qui abrite des centaines despots parfaitement configurés pour le bodysurf,avec des vagues qui cassent près du bord, lenombre de pratiquants augmente chaque annéede façon spectaculaire. Les maîtres-nageurs – tousbodysurfeurs émérites – encouragent volontiersla pratique, idéale selon eux pour acquérir dusens marin et pour apprendre à « lire » l’Océan, lesvagues et les courants. Bien sûr, c’est une chosede jouer dans les vagues en se lançant tout droitdans la mousse, et c’en est une autre de partir à lanage vers le large, palmes aux pieds, pour défierles mêmes vagues que les surfeurs. Le bodysurfdevient un art lorsque l’on parvient à glisser pa-rallèlement au rivage, comme en surf, et non deface. Mais qu’on le pratique de façon ludique ouà haut niveau, ce sport universel offre à tous la ré-compense ultime, après laquelle les surfeurscourent parfois toute une vie : la vision mystiquede l’intérieur du tube.

Les maîtres-nageurs recommandent la pratique du bodysurf pour apprendre à mieux appréhender les vagues et les courants

Photo archives David Le Deodic

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page53

Page 58: Edition Landes

LA FOLIE STAND UP PADDLE

textes : Julie Ducourau

Depuis quelques années, le « SUP » a envahi les eaux landaises pour une glisse simple et accessible à tous.Dernière nouveauté, y associer le yoga, comme ici sur le paisible lac d’Aureilhan

SportS/activitéS

Le yoga sur une planche de paddle ? La solution connaît désormais de nombreux adeptes à la recherche de bien-être en milieu naturel

54 I Guide été 2016 I Landes

Le lieu, protégé par les roseaux, invite au calme età la sérénité. Comme dans un cocon, à l’abri dumonde extérieur. L’endroit parfait pour s’adonnerau SUP yoga, l’ultime mode qui sévit depuis peudans les piscines – et sur la côte. « Faire des mou-vements de yoga sur un paddle, ça permet detrouver un équilibre différent.

Venu des États-UnisEn cherchant sa stabilité tout en travaillant ses éti-rements stretching, on découvre de nouvellessensations en se centrant sur soi-même », expliquent

Line Fauvel et Julien Billard, qui ont lancé l’exercicel’an passé sur le lac d’Aureilhan. Un site classéNatura 2000, à deux pas de Mimizan.Nul besoin d’être maître yogi ni un pro du paddle,les mouvements restent simples et la planchetrès large et stable offre un accès immédiat à cettediscipline venue des États-Unis. « On ne cherche pas la complexité, le but c’est detrouver un mélange d’équilibre et de bien-êtredans un milieu naturel, calme et reposant  »,poursuit le couple. De quoi faire travailler toute lamusculature du corps, œuvrer à son gainage par

ce sport doux et complet où jambes, torse et brassont sollicités. Les cours ont lieu le matin pour éviter le vent,avec huit personnes maximum afin qu’Anne, laprofesseur à double qualification yoga-SUP, soitau plus proche des pratiquants pour des mouve-ments réalisés en harmonie.

All Water. Promenade de l’étang à Aureilhan. 20 € le cours entre 1h15 et 1h30, tous les jeudis matin. Tél. 06 66 14 98 44. www.allwater.frHossegor Surf Club. Sur le lac d’Hossegor. À partir de 17,50 € l’heure. Tél. 05 58 43 80 52.

Photo All Water

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page54

Page 59: Edition Landes

SportS/activitéS et auSSi…

Landes I Guide été 2016 I 55

SOUSTONSUne nouvelle activité à partager en groupe sur le lac de Soustons avec lepaddle géant pour 10 à 15 personnes, rigolades assurées entre joutes etesprit d’équipe. Locations également de paddle à l’heure (12 €), initiationsavec moniteur (22  €/pers.), et descente-balade de 2  h  30 pour les plusaguerris sur les 7  kilomètres du courant de Soustons jusqu’au lac de Port-d’Albret (départ à 9 heures et 14 heures, 15 €).

Centre de formation nautique. Allée de la Voile, à Soustons. Tél. 06 73 23 99 16.

CONTISEn fonction des marées, des balades initia-tiques en SUP sont possibles du lever aucoucher du soleil, sur le courant de Contis,pour humer l’air marin et la forêt. Une dé-couverte de cette zone Natura 2000 oùfaune et flore sont protégées. Des stagessont aussi proposés pour travailler des tech-niques plus poussées. À noter que le clubpropose cet été de découvrir en paddle lepetit lac du village d’Uza, qui renaît.

Max Respect. Boulevard de la Plage, à Contis.25 €/1h ou 30 €/1h30. Tél. 05 58 42 45 74.

AUTOUR DE BISCARROSSEIci, il y a l’embarras du choix pour pratiquer le paddle, entre l’Océan, le lac nord(Cazaux-Sanguinet) et le lac sud (Biscarrosse-Parentis). De vrais paradis pours’adonner en toute sécurité aux sports de pagaie. À noter, les « petits apéros »au soleil couchant en stand-up sur le lac de Sanguinet lors d’une heure etdemie de promenade flottante dans une eau qui monte jusqu’à 28 °C.

Yak’Océan. Plage de Caton à Sanguinet. 25 euros par personne. Tél. 06 11 92 05 83.

AZUR ET MESSANGESUne école 100 % paddle qu’a montée David Latastere. Lors des balades qu’ilpropose sur le lac d’Azur, il apprend le maniement du SUP tout en offrant unevisite guidée jusqu’au courant de Magescq à l’affût de la faune locale.

SUPLand. 34 € en indiv., 28 €/pers. par groupe de 4. Tél. 06 73 51 26 49.www.supland.fr

Photo J.-B. Nadeau

Photo Oliver Doc

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page55

Page 60: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page56

Page 61: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page57

Page 62: Edition Landes

SportS/activitéS

58 I Guide été 2016 I Landes

DANS UN FAUTEUILExplorer les lacs et les cours d’eau à la recherche decarnassiers tout en restant assis les pieds dans l’eau ?C’est possible avec les initiations au float-tube proposéespar la Fédération landaise de pêche. Cette embarcation,semblable à une bouée équipée d’un siège, procureun confort exceptionnel : la moitié du corps dansl’eau, l’autre qui flotte et la sensation d’êtreassis dans son fauteuil, tout en par-courant le plan d’eau.

Tarifs des initiations : 8 €. Renseignements au 05 58 73 43 79.

LIRE DANS LES ARBRES« Sur un livre perché », à Saubion, est un lieu unique en songenre bien difficile à quitter. Cette cabane au milieu desarbres est en réalité une librairie. 100  m² de livres pourenfants, ados et adultes, des jeux, des coffrets créatifs, desateliers, des rencontres, des conférences et des débats. Celieu magique, imaginé par Olga et Michel Nissefort, estparfait pour cultiver son imaginaire.

Ouvert tous les jours durant l’été. Renseignements : www.sur-un-livre-perche.fr

VOLER SUR L’EAUAu cœur du berceau de l’hydraviation française, sur le lac de Biscarrosse-Parentis, le Vol des Aigles propose notamment des baptêmes de l’air enhydravion. De quoi apprécier les joies de la glisse et les sensations du vol enbasse altitude entre grands lacs, forêt de pins, dune du Pilat, banc d’Arguin,bassin d’Arcachon et Océan.

À partir de 65 €. Possibilité de passer son brevet de pilote. Renseignements : www.levoldesaigles.fr

EXPLORER LES BAS-FONDSLes Landes comptent 17 clubs de plon-gée et quelques spots qui valent le dé-tour, surtout un : le pont Notre-Damede Capbreton, sur le canal qui mènede l’Océan au lac d’Hossegor. On peuty observer hippocampes, crabes, tour-teaux, tout un tas de petits poissons etmême de curieuses holothuries.

Initiations possibles aux étangs de Sanguinet ou de Port-d’Albret. Informations : www.plongee-cias.org

ROULER DANS LE VENT

Les Landes offrent un terrain de jeu incomparableaux chars à voile, discipline à mi-chemin entresport, activité de détente et de bien-être en pleinenature. Une seule séance suffit pour maîtriser cevéhicule des sables tracté par le vent. À Mimizan,la plage de Lespecier est ouverte toute l’année.

www.charavoile40.fr

SOUFFLER LE VERRESouffleur de verre installé à Magescq depuis près de vingt ans, Xavier Carrèrea ouvert il y a deux ans Verre Atlantique, un espace qui rassemble un atelier,une galerie comprenant plus d’une centaine d’œuvres et un petit musée. Enplus de la visite, il propose durant l’été de venir s’imprégner de l’ambiance del’atelier du souffleur, le temps de la réalisation d’une pièce. Le stage permetde fabriquer sa propre pièce.

Réservations sur www.xaviercarrere.com

La plage, le vélo, la randonnée… on a déjà essayé ! Les Landes offrent aussi de nombreuses activités originales et décalées pour sortir des sentiers battus

SOIF DE NOUVEAUTÉS ?textes : Sylvain Lapique

Photo Archives Luke Laissac

Archives Pascal Bats

Archives David Le Deodic

Archives Pascal Bats

GUIDE-ETE_LANDES_51a58_Mise en page 1 09/06/2016 16:43 Page58

Page 63: Edition Landes

FOIE GRAS,MODE D’EMPLOI

texte : malika guillemain

Dans leur ferme découverte de Donzacq, Jean-Marie et Nadine Ducazaux volent au secours du foie grasde canard artisanal. Ils nous révèlent les secrets d’un produit de qualité et comment le déguster

gastronomie

Landes I Guide été 2016 I 59Les Ducazaux proposent au terme de la visite de leur ferme chalossaise une dégustation de leur foie gras fait maison

Photo M

alika Guillemain

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page59

Page 64: Edition Landes

Mi-cuit, en semi-conserve ou en conserve ?C’est une question de cuisson. En conserve, lefoie gras est cuit à environ 105 degrés. En semi-conserve, à 70 degrés, tandis que mi-cuit, à seule-ment 60 degrés. Ce critère va jouer sur la conser-vation et les saveurs. Plus la température estélevée, plus le foie gras se conserve dans la duréeet dévoile un goût rustique.

Comment reconnaître un bon foie gras ?Premier indice, un bon foie gras présente unetranche uniforme, beige rosée et sans marbrure.Il doit être bien déveiné, c’est-à-dire sans veinesapparentes ni sang. Deuxième indice, s’il n’estpas moelleux et fondant, c’est que ce n’est pas unbon produit. Par ailleurs, un foie gras de qualitécontinuera de faire sentir ses saveurs en boucheet son gras ne restera pas collé au palais. Rappelonsque les arômes sont déterminés par l’alimentationdu canard (idéalement au maïs grain entier) et sadurée d’élevage.

Comment le préparer ?À la manière d’un bon vin, on l’aère. Voici lesétapes : ouvrir la conserve deux heures avant laconsommation, mettre le produit au frigo pendantquinze minutes. Il ressort alors glacé. Le laisservingt minutes à température ambiante avant dele trancher. Cette oxydation lui donnera un parfumfranc et rustique.

60 I Guide été 2016 I Landes

gastronomie

Avec quel vin déguster le foie gras ?Il se marie à la perfection avec un vin blancmoelleux et liquoreux. Voici quelques étiquettes :vins d’Alsace, Sauternes, Pacherenc du Vic Bilh,Jurançon, Loupiac et Dame Bertrande. Une bonnecoupe de champagne le magnifiera également.

Comment le présenter dans l’assiette ?On l’apprécie en tranches épaisses avec un painde campagne non parfumé afin de ne pas dénaturerses saveurs. À noter au passage : le foie gras ne setartine pas  ! À l’apéro, il peut se présenter sousforme de dés montés en brochette avec des grainsde raisin blanc et des figues confites. Il affole

aussi les papilles en copeaux (réalisés dès la sortiedu frigo, lorsqu’il est bien glacé), sur un platcuisiné comme des pâtes ou une belle pièce debœuf.

Ferme découverte Ducazaux. Route des Tibailles, Don-zacq. À partir de 15,50 € et 125 g de foie gras entier(conserve et semi-conserve). Également magrets, rillettes,cuisses confites. Tél. 05 58 89 88 17 et 06 84 69 47 49.www.ducazaux.com–À noter : le sentier découverte de la ferme. Un itinéraireludique et artistique riche en surprises et découvertes,ouvert tout l’été. Tarifs : 3 € pour les adultes, gratuit pourles enfants.

Photo Archive

s Pasca

l Bats

Photo Archive

s Mich

el Ama

t

Les Landes : le premier département producteur de foie gras avec près du quart des volumes

Le foie gras mi-cuit se cuisine à précisément 60 degrés, il doit se consommer plus rapidement que le cuit, préparéà 150 degrés

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page60

Page 65: Edition Landes

������ ���

����������� ��

�� ����

� ������ ����������

� �� ���������� ��������

������������

������������� ���������

� ��� ��

������� �

���� �

��������������� ���

������ ����

� � �� �����

���������� ��

��������� ��� �������� ���

���

������������

��������

�����

Redécouvrez le bonheur des fruits ! Le goût duterroir, un parfum incomparable… Sur les cô-teaux de Laurède, un verger d’espèces dispa-

rues a été reconstitué avec passion et savoir-faire. Un verger de pêchersunique : Pêches « anciennes » au goût retrouvé, Roussanes au goût si parti-culier, Pêches de Vignes, Blanches, Sanguines ou Plates… Nectarines et Bru-gnons de pays… Mais aussi Abricots, Prunes, Pommes, Cerises, Framboises…Vente directe à la Ferme du mardi au samedi de 16h à 18h30.554 route de la Chenaie 40250 Laurède 06 85 01 80 40 – www.vergers-d-estienne.com

Les Vergers d’Estienne�� "!���%����&���������������

1

6

5

4

32

Vivez la campagnede plus près...dans les

������ Chalosse

Vivez la campagne de plus près...dans les ������

Foie gras entiers naturels, confits… Spécialités :magret fourré au foie gras. Plats cuisinés :

axoa de canard et cassoulet au canard. De l’élevage à notre cuisine tradi-tionnelle tout fait maison. Alimentation des canards issus exclusivement denos cultures sans OGM, production huiles OLEANDES colza et tournesol.Accueil à la ferme tous les jours sauf dimanche. Présents sur les marches dela côte landaise : Vieux-Boucau, Léon, Messanges, Soustons, Labenne.

Route de Pontonx (D10) 40250 Mugron06 75 50 95 42 www.lafermedufoiegras.fr

La Ferme du Foie Gras�")���%���!"�%���������

3

Venez déguster nos spécialités à base de pro-duits régionaux fabriqués maison : foie gras

frais aux pommes ou au raisin, salades, confits, magrets… Sur commandepoule au pot et bœuf de Chalosse…Menus de 13.60 € à 32 €, Assiette de Pays à 22 €, Menu à 10 € le midien semaine (Juin-Juillet-Août et Septembre), Menu enfant 7 €. Ouvert toutel’année sur réservation (chèques vacances acceptés). CB.Vente directe à la ferme toute l’année.Route d’Hagetmau 40250 Mugron 05 58 97 74 23

Ferme Auberge Marquine��$$�����%����!� �����

��������

4

Foie Gras – Confits de Canard – Le Terroir,la Tradition… Producteurs conserveurs, nous

élevons nos canards en plein air dans notre ferme, et les gavonstraditionnellement au maïs grain non OGM.Venez déguster nos produits sur réservation du mardi au dimanche midi (du 2 juillet au 11 septembre). Menu de 18 € à 34 €. Côte de canard, tournedos, rôti de magret, foie frais...Sur le D947 entre Dax et Orthez - À 10 km de Dax60 chemin des Bastes 40350 Mimbaste - 05 58 55 30 05www.fermebastebieille.com

Ferme Auberge Bastebieille���"��������!��������&�%

���������

1

La visite de notre ferme traditionnelle, vouspermettra de découvrir notre savoir faire,

l'élevage et le gavage des canards au maïs non OGM, cultivé sur nos terres. En fin de visite venez déguster nos produits et découvrir les spécialités quiont fait la renommée du terroir chalossais, les foies gras, rillettes au foiegras, magrets séchés, plats cuisinés...Visites du mardi au dimanche de 15h à 19h.Repas fermiers les jeudis sur réservation, 16€.250, chemin du Moulié 40330 Brassempouy 06 32 25 27 45 - [email protected]

Ferme Mouli���� ��������� �

5

2

Escargots riches en magnésium et oméga 3élevés sainement à Habas (Landes). Toute

l’année, à vendre frais prêts (nettoyés purgés ou à purger) à cuisiner et ouà surgeler et ou à mettre en conserve (court-bouillon, planchas, tapas, farcis,pizzas, soupes, etc...).

L’Earl Marie (Facebook) vous propose aussi de visiter l’élevage (individuel,groupe) avec possibilité de repas.

40290 Habas06 82 99 01 75 - [email protected] - Les sens de la Nature !

Escargots des Landes��'�!�#���#��$�%"&%���*�!!(�

6

Circuit court - Direct producteur

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page61

Page 66: Edition Landes

DES CONSEILS À CROQUERtexte et photo : Vincent Dewitte

J’ai testé pour vous… les cours de cuisine proposés à l’Institut Michel Guérard d’Eugénie-les-Bains

gastronomie

62 I Guide été 2016 I Landes

Tout débute par la remise d’une chemise cartonnéevert et noir, façon ancien cahier d’école. Surl’étiquette, votre nom et la mention manuscrite« Leçons de cuisine ». À l’intérieur, des fiches derecettes signées Michel Guérard qui guiderontles « cordons-bleus amateurs » du jour. Parmi lestrésors de gourmandises issus de notre lot, « Touten chocolat » : le gâteau au chocolat de mamanGuérard. Le cours se déroule dans les superbescuisines de l’Institut Michel Guérard, juste derrièrele café Mère Poule, avec vue imprenable sur l’im-mense parc de l’établissement Les Prés d’Eugénie.Le chef, placé derrière un piano central, déjà vudans l’émission «  Top Chef  », n’est autre queStéphane Mack, resté dix ans à la tête des cuisinesde la table trois étoiles et passé haut formateur del’École de cuisine santé qui fait la réputation de lamaison. Les élèves sont priés d’enfiler leur tablier.Et le silence se fait.Chaque parole du chef révèle des apprentissages.On met la main à la pâte, et la cuisine santé n’est

jamais loin. Il est beaucoup question de beurre,de sucre. Le chef présente et fait goûter un substitutnommé Xilytol, sucre de santé constitué de sèvede bouleau, «  idéal pour les diabétiques  ». Ilrappelle aussi l’intérêt de serrer les blancs avecdu sucre et non du sel, «  un conseil de grand-mère qui ne valait que pour des œufs pondus lejour-même ».

Au gramme prèsPâtisserie oblige, les apprentis cuisiniers, guidésdans «  une crème anglaise que vous ne raterezplus jamais », sont invités avec insistance à peserchaque ingrédient. Dans le sillage de StéphaneMack, «  un œuf n’est plus un œuf mais bien20 grammes de jaune et 30 grammes de blanc ».« Un très bon pâtissier fera un très bon cuisinieralors que l’inverse n’est pas toujours vrai. Pourquoi ? demande la toque blanche. Eh bien,parce qu’un pâtissier pèse tout…  » Tout pesermais aussi « bien observer », prolonge le complice

de Michel Guérard, alors que les élèves se fontla main sur un premier soufflé au chocolat. Lessecrets d’un moule bien beurré viennent d’êtredélivrés. «  Le plus difficile, c’est toujours leschoses simples », rassure Stéphane Mack.Du soufflé on passe à un sorbet, et du sorbet àune galette feuilletée aux grains de cacao. Letoujours souriant Michel Guérard est venu en-tre-temps « saluer la relève de la cuisine fran-çaise ». Les trois heures et demie de cours filentà vitesse grand V et déjà arrive l’heure de dé-guster. Le final fait maison est à la hauteur detous les appétits. Il ne reste alors plus qu’àrééditer à la maison, avec des recettes trois étoilesqui garderont à jamais un goût exceptionnel.

Les Prés d’Eugénie Michel Guérard, 334, rue René-Vieille, à Eugénie-les-Bains. Les cours pour les amateurss’effectuent à la demi-journée (250 €), la journée Best of(450 €) ou sur trois jours (880 €). Tous les renseigne-ments sur le calendrier, les thématiques et les for-mules : michelguerard.com ou 05 58 05 05 05.

Aux manettes, le chef Stéphane Mack, aussi précis que directif, expose sa méthode en trois heures et demie

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page62

Page 67: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 63

D’autres cuisinesà découvrir

Pour découvrir les trésors gastronomiques desLandes, rien de tel que de s’immerger quelquesheures dans la brigade d’un restaurant.Quelques chefs vous ouvrent leur cuisine.

Les Clefs d’argent, à Mont-de-MarsanLe chef étoilé Christophe Dupouy reçoit jusqu’àdeux personnes dans la cuisine des Clefs d’ar-gent, à Mont-de-Marsan, les mercredis, vendre-dis et samedis à midi. Le but : découvrir les cou-lisses d’un restaurant gastronomique et vivre letemps fort du service. Après le marché avec lechef, on enfile le tablier pour la préparation, onpartage le repas et on participe au service.

La Cabane du résinier, à MimizanAmbiance plage et menus détente à La Cabanedu résinier, à Mimizan-Plage, où le chef Sébas-tien Piniello veut « faire goûter et découvrir despetites astuces ». En fonction des souhaits desstagiaires (deux au maximum), il privilégie lestapas (couteaux farcis au fenouil et chapelureverte, lapin confit à l’huile d’olive et au romarin,chipirons…) ou les planchas. Avec l’objectif de« faire différent et plus travaillé », comme ce co-quelet farci aux légumes ou la planche d’abats etsa purée de sésame.

L’Atelier La Cutxina, à Saint-André-de-SeignanxStéphanie Pujadas fait parler ses origines basco-catalanes dans sa cuisine. L’Atelier La Cutxina,qu’elle a ouvert à Saint-André-de-Seignanx, estentièrement réservé aux cours : « Je fais connaî-tre toutes mes recettes, je suis pour le partage dupatrimoine culinaire, pour qu’il se perpétue ».Privilégiant les produits de saison et le circuitcourt, son potager alimente les recettes concoc-tées à l’atelier. Au menu : apéros dînatoires, ter-roir et traditions, cuisine du monde ou pâtisserie.

sandrine Hurel

Photo Archive

s Nico

las Le Liè

vre

Le chef Christophe Dupouy fait vivre un service dans ses cuisines du restaurant Les Clefs d’argent, à Mont-de-Marsan

Les Clefs d’argent, à Mont-de-Marsan. 85 € par personne. Réservation au 05 58 06 16 45.La Cabane du résinier, à Mimizan-Plage. Cours le midi,du mardi au samedi, 39 € par personne. Réservation au 05 58 78 18 70.L’Atelier La Cutxina, à Saint-André-de-Seignanx. Cours pour huit personnes au maximum, de 48 à 60 €. Réservation au 06 76 18 58 58.

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page63

Page 68: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page64

Page 69: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page65

Page 70: Edition Landes

BIEN DANS LEUR ASSIETTEtexte : sylvain Lapique

Une quarantaine de restaurateurs landais proposent des « assiettes de pays » : de véritables menus faisant la part belle aux produits locaux et de saison

gastronomie

Ces « assiettes de pays » comprennent au moins trois produits locaux à l’origine contrôlée concoctés par des chefs

66 I Guide été 2016 I Landes

Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on a sous lamain ? À travers les assiettes de pays, une quaran-taine de restaurateurs ont choisi de mettre envaleur les produits locaux et le terroir landais. Unterroir surprenant, qui varie au gré des différents« pays » du département. En Chalosse, le foie gras,le magret et le bœuf sont logiquement à l’honneur.Dans les assiettes estampillées Adour Landesocéanes, ce sont les huîtres d’Hossegor, le bar deCapbreton ou encore le saumon de l’Adour. EnCôte d'Argent, le fameux boudin de Mimizan oules asperges de Saint-Julien-en-Born. Enfin, dansle Pays des Landes de Gascogne, armagnac etpoulet fermier tiennent la dragée haute.En respectant le principe d’utiliser au moins trois

produits locaux, les chefs ont fait parler leur ima-gination pour créer des assiettes originales oùl’on retrouve la quintessence du terroir landais :des produits frais, bénéficiant d’une preuve dequalité (label, AOC, IGP…), de saison, fournis pardes producteurs landais travaillant de manièretraditionnelle.

Exigence scrupuleuseCes assiettes généreuses, comprises entre 17 et37  euros, représentent un véritable repas avecentrée, plat et dessert, le tout accompagné d’unverre de vin, d’armagnac ou de floc de Gascogne.La formule idéale pour s’offrir un concentré de sa-veurs landaises.

Les assiettes de pays sont aussi une invitation àpartir à la découverte du terroir  : l’origine dechaque produit utilisé est identifiée avec précisionet le gastronome peut prolonger l’expérienceen se rendant directement dans les fermes etchez les producteurs pour déguster à nouveau,découvrir les modes de production traditionnelleet emporter chez soi les produits qu’il désire.Car l’objectif de ce concept est double : dynamiserla restauration rurale tout en valorisant la pro-duction agricole du terroir.

Tous les établissements proposant des recettes de payssont référencés dans un guide disponible gratuitementdans les offices de tourisme du territoire. Tél. 05 59 06 89 89 ou www.tourismelandes.com

Photos CDT Land

es

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page66

Page 71: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 67

Une assiette de l’Auberge du Laurier, à Saint-Cricq-Chalosse, autant de mignardises salées à déguster

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page67

Page 72: Edition Landes

LA RÉVOLUTION DU VELOURStexte : sylvain Lapique

Après des décennies d’anonymat, le vignoble du Tursan retrouve son éclat sous l’impulsion de la Cave des vignerons landais

gastronomie

Entamée dans les années 1980, la multiplication des cépages utilisés dans le Tursan a fait évoluer son vin et rehausser sa cote

68 I Guide été 2016 I Landes

Ce n’est plus tout à fait la Chalosse, pas encore leBéarn ni le Gers. Mais un peu tout cela à la fois.Depuis l’Antiquité, en Tursan, les hommes cultiventla vigne. Leur vin est apparu à la table desempereurs romains puis dans les grandes citésd’Andalousie, d’Angleterre ou de Flandres auMoyen Âge. Il connaît son apogée sous le règned’Henri IV avec plus de 3 000 hectares cultivés.Les siècles passent, la vigne demeure mais sonéclat diminue. Elle n’est plus cultivée qu’en appointdes céréales et de l’élevage, qui gagnent peu àpeu la région. C’est chacun sa vigne, et chacunson vin. En 1958, la création de la Cave coopérativede Geaune amorce un lent renouveau.

Diversification« Dès la fin des années 1990, la Cave des vigneronslandais a voulu travailler en amont et ne plusrester passive par rapport au raisin qu’on lui ap-portait », détaille Romain Tourdias, œnologue et

technicien depuis 2007. « Elle a commencé par re-censer et classifier les parcelles, aller à la rencontredes producteurs et diversifier les cépages. » PascalChalandré a pris la vague dès 2002, en reconver-tissant entièrement la ferme familiale flanquéesur les coteaux sud de Castelnau-Tursan. « C’étaitun vrai pari à l’époque », sourit-il. Aujourd’hui co-président du Syndicat des producteurs et vice-pré-sident de la cave, chargé de l’animation et de lacommunication, il mesure le travail accompli cesdernières années, jusqu’au passage en AOC en2011. « Avant, la cave se débrouillait avec ce qu’onlui apportait. C’était surtout du baroque, un cépagelocal unique au monde mais un peu rude. Dès lesannées 1980, on a introduit du sauvignon blanc.Et, depuis, le vignoble n’a cessé de se diversifier. »

RenaissanceÀ la solidité du baroque, le sauvignon blanc aapporté les arômes et la vivacité que l’on reconnaît

aujourd’hui dans les blancs du Tursan, avec enprime la suavité du gros manseng. Pour les rouges,c’est le tannat qui fait office de gardien du temple.Un cépage lui aussi autochtone dont le caractèrebien affirmé est adouci par le fruité du cabernetfranc, la rondeur et la souplesse du cabernet sau-vignon. Avec, pour le rosé, une touche de fer ser-vadou. La variété des sols du Tursan, argilo-calcaires,sables fauves, galets ou limons, permet de nuancerencore la touche de chaque cépage.« On ne change pas un vignoble en un claquementde doigts, concède Romain Tourdias. Mais on peutdésormais jouer sur une large palette. C’est commeen musique : il faut plus de deux notes pour fairede bonnes mélodies. »

Cave coopérative des vignerons landais, 30, rue Saint-Jean, à Geaune. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.www.vigneronslandais.comTél. 05 58 44 51 25 et [email protected]

Photo Archives P

asca

l Bats

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page68

Page 73: Edition Landes

Landes I Guide été 2016 I 69

Pascal Chalandré : « Dès les années 1980, on a introduit du sauvignon blanc. Et depuis, le vignoble n’a cessé de se diversifier »

Une tradition ancestrale de l’appellation a récemmentété ressuscitée : une partie de la production mise en barriques est ensablée plusieurs mois à quelquesmètres de profondeur sur la côte landaise

Photo Cav

e de

s vigne

rons land

ais

Photo Archive

s Dav

id Le

Deo

dic

GUIDE-ETE_LANDES_59a69_Mise en page 1 09/06/2016 16:47 Page69

Page 74: Edition Landes

À NE PA S MANQUER

Le plus grand festivalflamenco hors d'Es-pagne accueille cetteannée la grande SaraBaras, Antonio Canales,Joaquin Grilo mais aussiAntonio El Pipa et Ra-fael Riqueni. Festival offdans les rues.

Du 4 au 9 j uillet. arteflamenco.landes.frTél. 05 58 46 54 55.

Archives Nicolas Le Lièvre

L’AGENDA DE VOTRE ÉTÉ

AGENDA

TOUT L'ÉTÉFerme solaire du GabardanGabarretNichée dans les pins, visitez l'une des plusgrandes fermes solaires d'Europe au cœurd'un projet de développement en harmonieavec l'environnement.Visites sur inscriptionà l’office de tourisme de Gabarret. Tél. 05 58 44 86 06.

Gascogne PapierMimizanVisite l’entreprise, leader mondial de la fabri-cation du papier kraft. Après une intervention

sur la gestion de la forêt le public rejoindral’usine afin de découvrir toutes les étapes dela transformation du billon au papier. A 9 h 30 ou 13 h 30.Tél. 05 58 09 11 20.

GemmageLit-et-MixeDécouvrez cette tradition landaise de récoltede la résine par un ancien gemmeur.Départ du parcours de santé Route du Cap de l'Homy. Tél. 05 58 42 72 47.

Maison de la VannerieCastelnau-ChalosseLa Maison retrace l'importance de cette acti-vité économique aux XVIIIe et XIXe siècles.Unique dans les Landes, vous y admirez despaniers, corbeilles, pièges à anguilles, photosd'époque.Tél. 05 58 89 31 86.

Toro piscineBiscarrosse1 h 30 de fou rire avec les vachettes et lesmeilleurs jeux d'Intervilles autour d’une pis-cine géante. Tout le monde peut participer etdescendre dans l'arène. Tous les mardis et

vendredis de juillet et août, à 21 h 30. Arènes au rond-point du collège. Tél. 05 58 89 95 00.

L'enfer sur terreHastinguesJean Fontaine, céramiste contemporain, ex-plore la thématique des monstres, dans la li-gnée de Jérôme Bosch, peintre néerlandais duXVe siècle dont les œuvres allégoriques sontpeuplées de personnages caricaturaux etd'animaux hybrides issus de bestiaires duMoyen âge. De 11 h à 13 h et de 14 h à18 h 30.A l'abbaye d'Arthous. Tél. 05 58 73 03 89.

Reconstitution historiqueSaint-SeverReconstitution d'un champ de bataille de laguerre de 14-18. Vous pouvez y découvrir lareprésentation grandeur nature d'un véritablelabyrinthe de tranchées françaises avec diffé-rents types d'abris et un ensemble de réseauxde barbelés. Partie de bivouac-cantonnement,en arrière de la ligne de front française avectentes, gourbis, feuillées, foyers, poste de se-cours... Visites guidées 1 h 30.Sur réservations.Tél. 05 58 76 34 64.

Flâneuse digitale/arts numériques Sorde l'AbbayeL'exposition propose au visiteur de suivre cepersonnage de la flâneuse. Vêtue de sa capeet coiffée d'un tressage ancestral, elle ar-pente les hauteurs du monastère de Sorde,murmurant des textes oubliés et des poèmeschargés d'amour courtois. Du lundi au samedide 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30.Dimanches et jours fériés de 14 h 30 à17 h 30.Tél. 05 58 73 09 62.

70 I Guide été 2016 I Landes

Retrouvez l’actualité de l’été dans les Landessur sudouest.fr

Le groupe The Lookers se produira à Labouheyre, les 2 et 3 juillet. Photo Archives Michel Amat

28e Arte Flamenco, à Mont-de-Marsan

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page70

Page 75: Edition Landes

AGENDA

TOUT L'ÉTÉExposition dans un airialSabresUn airial, deux artistes : C'est sur l'airial dePeytic, à 7 km du village, que ces deux ar-tistes ont choisi de s'installer. Léa Plud-winski, céramiste modeleur, travaille laglaise, Alain Cébria est peintre autodidacte, lanature lui sert de toile de fond et de support.Visites sur rendez-vous.Tél. 05 58 07 54 23.

Toro-piscineMolietsSpectacle comico-taurin d'1 h 30 avec des va-chettes. Tous les jeudis en juillet et août à21 h 30 aux arènes. Tél. 05 58 48 56 58.

JUSQU'AU 24 JUILLETFestival de la photographieDax17 expositions urbaines, un marathon photo le4 juin, stage lightroom, conférences, projec-tions. Festival off dans les bars et restau-rants.Tél. 05 58 56 80 07.

JUSQU'AU 31 JUILLETExposition Monette LozaHossegorLa sculptrice Monette Loza investit les parcs, les rues, les places et les jardins de laville. Un véritable parcours initiatique dans le-quel l’artiste nous invite à la suivre à la ren-contre de situations urbaines inédites etinattendues.Tél. 05 58 41 79 00.

DU 1er AU 3 JUILLET18e Salon du livreHossegorLieu d’échange et de rencontres privilégiéespermettant au public d’approcher en toutesimplicité, des auteurs, des acteurs de l’édi-tion et bien sûr les livres. L’occasion pour tousde découvrir toute l’actualité du livre d’his-toire et de la biographie.Sporting Casino. 119, avenue Maurice-Martin. Tél. 05 58 41 79 10.

1er JUILLETJazz manouche ELT Vieux-BoucauReprésentation d’Éric Lecordier, guitariste derenom spécialiste du jazz manouche. Les origines de sa musique ? « The Incrediblejazz guitar de Wes Montgomery ». Concert à 21 h 30.Place de la mairie. Tél. 05 58 48 13 47.

2 JUILLETRock beach rugbyHossegorDe 9 h à 20 h : trois concerts de musique rocket mise en place d’un espace scénique sur laplage, trois tournois de beach rugby pour tousles âges et tous les niveaux

Plage Nord. [email protected]. Tél. 06 89 25 81 50.

2 ET 3 JUILLET8e Festival de dessin de presse et d’humourLabouheyreDes rencontres conviviales avec des dessina-teurs de presse et d’humour. Côté BD :Mo/Cdm, Bouzard, Pixel Vengeur, Ivars, Jam-pur Fraize, Giemsi... Et côté dessin de presse :Berth, Large, Besse et Lasserpe... Concertsrock avec The Lookers et les Clanks.Place de la mairie. Tél. 05 58 04 45 00.

Festival des abbayesAmouFin du Festival des abbayes qui s'est tenu dans10 communes depuis le mois de juin.Le 2 juillet à 18 h, en l'église de Brassempouy, età 21 h en l'église d'Amou : quartet de cuivres(Gerschwin, Debussy, Piazzola...). Le 3 juillet à 18 h en la cathédrale de Dax : orchestre du Festival des Abbayes dirigé par Fré-déric Loedeon qui dirigera Rossini, Thibault etSchumann.Tél. 05 58 91 00 83.

DU 2 AU 16 JUILLETTournoi de tennisHossegorGrand tournoi du circuit national réunissantprès de 1 000 joueuses et joueurs dont de trèsbons classés français lors des phases finales.Entrée libre, petite restauration sur place.

Au Parc des sports. Tél. 05 58 43 53 54.

2 ET 9 JUILLETNas de guitVieux-BoucauFestival des cultures et musiques occitanesactuelles de Gascogne au sein du village or-ganisée par l'association Pit Produccion. Lesamedi 2 juillet à 21 h : concert de polyphonie

en l'église Saint-Clément avec Los cantairesde Came et les chanteurs du conservatoiredes Landes. Le Samedi 9 juillet : animationmusicales déambulatoires Lo vent de l'estey.A partir de 18 h : animations enfants et beldes enfants. A 19 h 30 : Bal Trad avec unconcert d’Arnaud Cance et Marilys Oriona.Au centre-ville. Tél. 05 58 48 13 47.

Landes I Guide été 2016 I 71

La cesta punta occupe le casino d’Hossegor tout au long de l’été. Archives Isabelle Louvier

À NE PA S M A N Q UER

Street-art, à MimizanAutodidacte bordelais, Rooble travaille le graffiti depuis 1999. Une exposition est organisée en partenariat avec l'es-pace jeunes de Mimizan.

Jusqu'au 10 juillet. A la médiathèque, place Félix-Poussade. Tél. 05 58 09 42 97.

Archives Fabien Cottereau

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page71

Page 76: Edition Landes

3 JUILLETRepas aux sangliers et jeu d'échecs géant. Labastide d'ArmagnacA partir de 9 h, comme dans les grandes cheminées des châteaux, des sangliers sont cuits à la broche sur la place royale.Tél. 05 58 44 22 69. 3 JUILLET ET 7 AOÛTRassemblement de véhicules anciensMont-de-MarsanTous les véhicules à 2, 3 ou 4 roues datantd’au plus tôt 1985 sont les bienvenus.Au parc de Nahuques. [email protected]

DU 6 AU 27 JUILLETOpéra des LandesSoustonsLe Festival ne dément pas son succès au fildes années. Cette année, Faust de CharlesGounod est, entre autres, à l'honneur les 21,23, 25 et 27 juillet. Le Barbier de Séville seraprésenté le 6 juillet.Salle Roger-Hanin. Tél. 05 58 41 52 62.

7 JUILLETFeria andalouseCapbretonAnimations, musique, danse tapas autour dela cultute Sévillanne avec l'association I loveFlamenco. Dress code andalou : fleur ou som-brero.De 15 h à minuit au jardin public. Tél. 05 58 72 12 11.

A PARTIR DU 7 JUILLETPelote basqueHossegorLes compétitions d’Hossegor voient s’affronterles meilleurs joueurs nationaux de CestaPunta, Nationale A et mondiaux en catégoriesamateurs et professionnels.Au Sporting Casino. Les lundis et jeudis soir. Tél. 05 58 41 79 00.

Force basquePouillonGala de travail à la hache, pierre soulevée, so-katira ou tir à la corde, à 20 h. Des jeux rap-pelant le travail à la ferme et aux champs destemps anciens.Au fronton.www.poupons-pouillonnais.frCinémaSamadetSoirée Cin'étoiles avec le film « Un villagepresque parfait ». Dans le parc arrière de lamaison de la céramique à la nuit tombée.Repli dans les arènes de Samadet en cas demauvais temps. Tél. 05 58 44 50 01.

DU 8 AU 10 JUILLETFestival Motor'n BluesDaxTrois jours, 14 concerts gratuits, et du bluesplein les oreilles . Au menu, Bill Deraine, Mi-guel M Septet, Red Beans and Pepper Sauce...Nombreuses animations : exposition et ba-lades en moto, master class d'harmonica...Au parc Théodore-Denis.www.dmbf.frDU 8 JUILLET AU 26 AOÛTLes Nuits étoiléesGaasA Gaas le 8 juillet : projection de la « FamilleBélier ». A Heugas le 13 : « De toutes nosforces ». A Tilh le 14 : « Qu'est-ce qu'on a fait

au bon dieu ? ». A Habas le 30 : « LesProfs 2 ». Et aussi à Pouillon le 5 août Os-sages le 20 et Misson le 26. Animations etrestauration possibles à partir de 19 h. Unemanifestation organisée par les comités desfêtes des [email protected]él. 05 58 56 11 18.

9 ET 10 JUILLETAxelle RedTarnosLa chanteuse Axelle Red sera en concert à16 h pour la traditionnelle Fête des Pins orga-nisée par le PCF des Landes qui propose aussile samedi 9 à 18 h 30 de la salsa avec desdanseurs et musiciens franco-cubains, entreexpos, concerts, rencontres littéraires et dé-bats d'actualité.Parc de la nature. Tarif : 22 €.Tél. 05 59 45 19 19.

9 JUILLETConcertCampagneNadau, c'est la cornemuse landaise qui s'en-gueule avec la guitare électrique, pour deschansons occitanes nous font voyager, à partirde 21h30. Aux arènes. Tarif : 17 €. Tél. 05 58 44 76 37.

AGENDA

72 I Guide été 2016 I Landes

À NE PA S M A NQUER

13e National de pétanqueLandes-Marensin. Entriplette à 16h, concoursdes partenaires en tri-plette.Le 10 juillet à partir de10h, concours seniors en doublette, puisconcours du souvenirSophie Bochu.

Le 9 juillet à partir de10 h. Au boulodrome, rue de Moscou. Tél. 05 58 41 26 09.

Archives David Le Déodic

Le festival Jazz n’Cars investit les rues de Saint-Sever du 13 au 15 juillet. Photo Archives Pascale Guérive

National de pétanque, à Soustons

8 JUILLETConcert de LouaneSaint-Vincent-de-TyrosseLa jeune femme s'est faite remarqueren 2013 dans le télé-crochet The Voice, elle aobtenu le César du meilleur espoir féminin en2015 pour son premier rôle dans le film La Fa-mille Bélier.Aux Arènes à 21 h 30. Tarifs : debout 35 € ; assis 38 €. Tél. 05 58 77 12 00.

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page72

Page 77: Edition Landes

AGENDA

10 JUILLETChevaux Toros passionsHossegorA 21 h 30, spectacle d'1 h 30 autour de l'équi-tation ibérique alliant sauts et écarts landais,tri du bétail, danse sévillane, danse moderne,équitation traditionnelle et le recorte espa-gnol.Aux arènes.Tél. 05 58 41 79 00.

DU 12 JUILLET AU 25 AOÛTHistoireHastinguesL'Abbaye d'Arthous propose aux familles un atelier sur la construction d'une abbaye au Moyen âge, ses techniques et ses décors.

Les mardis et jeudis de 14 h à 16 h. Tél. 05 58 73 03 89.

12 JUILLETGolfHossegorTrophée des femmes de golf, réservé auxfemmes de plus de 30 ans, un mixte de spor-tivité et de convivialité puisqu’il s’agit d’uneformule par équipe de deux joueuses : le qua-tre-balles meilleure balle.Au golf d'Hossegor. Tél. 05 58 43 56 99.

13 JUILLETBaladeMont-de-MarsanPromenade nocturne le long de la rivière Mi-douze, entre histoire de l'ancien port fluvial etnouveau visages des berges animées. A partirde 21 h 30. Tél. 05 58 05 87 37. DU 13 AU 15 JUILLETFestival Jazz'n CarsSaint-SeverJazz festif, ripailles gasconnes et voituresd'exception sont les maîtres mots de cettemanifestation Saint-Séverine : différentsconcerts, repas et tapas et une concentrationde voitures anciennes de collection dans lesrues de la ville.En centre-ville. Tél. 05 58 76 34 64.

DU 14 AU 17 JUILLETCoupe Mirama de PoloBénesse-MaremneCompétition organisée par le Polo club deBiarritz en terres landaises avec de nom-breuses équipes venues de partout en France.Exposition de voitures anciennes durant lesdeux jours, restauration sur place. A partir de11 h.Au terrain d'honneur (RN 10). Tél. 06 64 19 82 82.

DU 17 JUILLET AU 3 AOÛTMoments musicaux ChalosseCes 14e Moments musicaux de Chalosse

offrent de grands répertoires classiquesconnus et des œuvres moins ressassées, dans les plus beaux lieux de notre patrimoinerégional comme les églises de Montfort, Horsarrieu, le château de Gaujacq, la magni-fique crypte Saint-Girons d’Hagetmau et le Château d’Amou. Chant grégorien, quatuor pour piano, spectacle musical et littéraires...Programme complet : www.festivalmusiquechalosse.com

17 JUILLETChasse au trésorMézosChasse en famille : muni d’un carnet de route,d’une boussole, partez à la découverte de laforêt des Landes et retrouvez le trésor. Départà 9 h 30. Tél. 05 58 09 11 20.

20 JUILLETSoirée mousseBiscarrosseGrande soirée mousse en plein air, pour lesenfants et les plus grands au fil de la soirée.A partir de 21 h.Sur la place de l'Océan. Tél. 05 58 78 20 96.

DU 20 AU 23 JUILLETRencontres enchantéesSaubriguesDes représentations féeriques et drôles pourles enfants et les familles au spectacle vivantet aux pratiques artistiques.Salle La Mamisèle. Tél. 05 58 77 93 35.

DU 20 JUILLET AU 17 AOÛTBaladeGaujacqVisite aux chandelles et illuminations au Châ-teau de Gaujacq, demeure seigneuriale duXVIIe siècle. Sur réservation.Tél. 05 58 89 01 01.

DU 20 JUILLET AU 24 AOÛTMusicalesHossegorDes concerts tout l'été, de soirées voix enragtime, jazz et soirées enfantsLes mercredis au Sporting Casino, salon bleu. Tél. 05 58 41 79 00.

21 JUILLETCinémaMontfort-en-ChalosseMusique, pique-nique et cinéma en plein airsont au programme. Après le concert proposépar Landes Musiques amplifiées, faites-vousune toile sous les étoiles avec « La Soule »,un film de Michel Sibra sur l’ancêtre du rugby.Concert à 19 h. Projection vers 21 h 30. Pen-dant l’entracte, possibilité de pique-niquer surle théâtre de verdure.Au musée de la Chalosse.Tél. 05 58 98 69 27.

Landes I Guide été 2016 I 73

À NE PA S MANQUER

Rue des étoiles, à Biscarrosse19e édition de ce festival de cirque. Sur une esplanade engazonnée au borddu lac sud de Biscarrosse, ce festival vous invite à découvrir le monde ma-gique du cirque contemporain. En plein air ou sous chapiteau, des specta-cles où le rire, le rêve, la performance et la convivialité sont toujours au rendez-vous.

Du 15 au 18 juillet. Site Latecoère. Association Crabb. Tél. 05 58 78 82 82.

Archives Axel Frank

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page73

Page 78: Edition Landes

74 I Guide été 2016 I Landes

Les Fréro DelavegaDaxLe duo Fréro Delavega, deux amis originairesdu bassin d'Arcachon, se révèle sur scène de-puis son premier album triple disque de pla-tine, à 20 h 30. Tarif : 35 euros.Aux arènes.Tél. 05 58 56 86 86.

À PARTIR DU 21 JUILLETNocturne aux lampionsSaint-JustinÀ la nuit tombée, le conteur Pierre et la guideElise racontent la bastide à leur façon. À vousde démêler le vrai du faux mais parfois la vé-rité dépasse la fiction. Dégustation gasconneet lampions fournis.Place des Tilleuls. Sur réservation.Tél. 05 58 44 86 06.

DU 21 AU 24 JUILLETJazz in SanguinetSanguinetCette 17e édition accueille entre autres AndréManoukian et Jean-Jacques Milteau.18 concerts dont 14 gratuits.Tél. 05 58 78 67 72.

22 JUILLETNuit de la chauve-souris Saint-Martin-de-SeignanxVenez à la rencontre de ces animaux noc-turnes et de leur milieu de vie dans nos villeset villages. Rendez-vous à 21 h 30 à l'église.Réservation obligatoire avant le 21 juillet. Tél. 05 59 56 16 20.

ConcertMimizanPhilippe Cornier interprète le Concerto de Aranjuez, les grands compositeurs espa-gnols et fête ses 30 ans de scène. A 21 h.Eglise Notre-Dame-des-Dunes.Tél. 05 58 09 11 20.

Randonnée nocturneCastetsRandonnée animée par la troupe théâtrale« Art sans cible », accessible à tous. Départ 21 h 30 salle du barrat, repas possibleà 19 h. Tél. 06 82 30 15 10.

23 JUILLETChemin de Saint-JacquesLencouacqC'est en chevalier du roi qu'un habitant de Lencouacq et ses complices vous accueilleront sur ce haut lieu du chemin deSaint-Jacques de Compostelle pour vous parler de l'histoire de la commanderie de Bes-sau. La visite sera ponctuée de moments mu-sicaux avec le groupe Coutouliou. A partir de 17 h. www.lacommanderiedebessau.comTél. 05 58 93 00 23.

23 ET 24 JUILLETBande dessinéeLéonRencontre gourmande autour de la bande dessinée, des auteurs de BD à rencontrer autour de quelques pâtisseries. À la médiathèque. 9 h-12 h, 14 h-18 h. Tél. 05 58 48 70 61.Kiwi surf festival  BiscarrosseLes meilleurs surfeurs en Tandem mondiauxpour les Championnats du Monde ainsi que

les meilleurs surfeurs français pour une étapede Coupe de France de Longboard et Stand UpPaddle.Tél. 05 58 07 14 58.

23 JUILLET ET 20 AOÛTCoureurs d'écumeHossegorCourse traditionnel 1 000 mètres à la nagedans le canal d'Hossegor (17 h) avant lacourse des As, Egalement le 23 août 2 kmface au courant.Tél. 05 58 41 79 00.

24 JUILLETRandonnée naturalisteLuxeyBalade sur les berges de la Leyre à la décou-verte de la richesse faunistique (libellules,papillons, amphibiens, reptiles, oiseaux,…)et floristique (plantes carnivores, diversitésdes plantes des boisements, landes et zones humides), mais aussi d'une race devache autochtone : la Vache marine. A 13 h 45.Place de l'Eglise. Tél. 05 58 05 40 40.

AGENDA

À NE PA S MANQUER

Garçon, la note, à DaxLe principe est simple :un festival, 28 dates,28 groupes et 28 lieuxdifférents. Le but, per-mettre aux Dacquois etaux visiteurs de bénéfi-cier quatre soirs par se-maine d’un concert gra-tuit. Tous les styles demusique sont représen-tés, du jazz cool au rockun peu plus remuant.Garçon la note et sesplusieurs milliers despectacles par an, pro-met également des su-prises dans les rue de laville.

Tout l’été. Garcon-la-note/com/daxTél. 05 58 56 86 86.

Archives Isabelle Louvier

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page74

Page 79: Edition Landes

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page75

Page 80: Edition Landes

76 I Guide été 2016 I Landes

25 JUILLETSpectacle d'échassiersBiscarrossePerchés sur leurs grandes échasses, venezadmirer ces danseurs de hautes voltiges quivont vous compter les coutumes landaises. A 21 h 30.Fronton de pala, place Dufau.

26 JUILLET« À table les crocs-magnons »BrassempouyAu cœur de l'ArchéoParc, une expérience ori-ginale pour découvrir les mets de nos ancê-tres. Que mangeait-on il y a 25 000 ans?Comment faisait-on cuire les aliments? En attendant le repas, le public pourra s’initierà l'allumage du feu et essayer d'allumer sonfeu. Il sera également possible de s’initier à lachasse au propulseur. De 19 h à 23 h. Maison de la dame. Tél. 05 58 89 21 73.

27 JUILLETVisite nocturneAire-sur-AdourVisite guidée dans la magie du crépuscule.

L’ancienne cité épiscopale vous révèle sonhistoire et ses légendes à la lueur des lam-pions. Les enfants peuvent se déguiser (costumes fournis). Le périple peut se termi-ner par une soirée festive et musicale sur les allées de l'Adour. À partir de 20 h 30.Centre-ville. Tél. 05 58 71 64 70.

Les Bis de concertParentisRécital clarinette et piano. Pièces de Baer-mann, Schubert, Monti, Pierné, Chopin, Ros-sini, Rabaud, Rimsky-Korsakov, Verdi,Jeanjean, Ponce, Widor, Hiketick. Concertsuivi du verre de l'amitié. À 20 h 30.Eglise Saint-Pierre. Tél. 05 58 83 91 28, 06 77 46 65 37.

28 JUILLETCinémaSaint-Paul-lès-DaxProjection en plein air de The Artist avec JeanDujardin, ou comment la célébrité, l'orgueil etl'argent peuvent être autant d'obstacles à une

histoire d'amour. A de 22 h.Au théâtre de verdure du lac de Christus. Tél. 05 58 91 60 01.

ConcertPouillonMano a mano entre fado et chansons fran-çaises. A partir de 21 h.Eglise Saint-Martin. Tél. 06 35 66 21 69.

DU 28 JUILLET AU 2 AOÛTFestival folkloriqueBrassempouy et autres communesFestival international avec la participation dela Colombie et de la Slovaquie. Après plu-sieurs expériences de festivals à l'étranger,les Toustem Amics ont décidé de sauter lespas et d'organiser leur propre festival. Dési-reuse de faire connaître les folklores d'ail-leurs à la population locale, l'associationproposera plusieurs spectacles gratuits surplusieurs localités.www.lous-toustem-amics.frTél 06 83 97 15 07.

29 JUILLETMusique médiévaleSaint-SeverEn prélude des Vasconiales (journées médié-vales) de Saint-Sever, un concert de Luc Arbo-gast, ménestrel des temps modernes a lieudans les arènes à 21 h.Arènes de Morlanne. Tél. 05 58 76 34 64.

La famille ClémentVieux-BoucauUn couple, leurs six enfants passionnés demusique et les conjoints, tous musiciens detrès haut niveau, conjuguent leurs talents.Qualité musicale, qualité de présentation, té-moignage familial d’une telle aventure sontles grandes forces de cet Ensemble unique enFrance et même un peu plus loin... A partir de 21 h 30. Eglise Saint-Clément. Tél. 05 58 48 13 47.

Anap'Rêve LabenneUn duo de rêveurs multicorde au style musicalsoul, jazz, funk et bossa nova, très enjoué ettrès punchy. A partir de 19 h.Esplanade de la plage.Tél. 05 59 45 46 60.

29 ET 30 JUILLETMY ! FestivalBiscarrosseSous-titré « Le petit poucet des Festivals »,l’événement propose de découvrir, dans lecadre unique au bord du lac de Biscarrosse, lemeilleur de l'électro-pop/rock indé françaisdu moment autour de huit groupes français etun groupe new-yorkais, tous issus de la scènemontante.1500, avenue Pierre-George-Latécoère.www.my-festival.frTél. 05 58 78 20 96.

30 JUILLETNuit des bandasPouillonRepas et concerts de bandas avec 200 musi-ciens, à partir de 20 h. Aux arènes.www.loscampesinos.fr

DU 30 JUILLET AU 6 AOÛTFestival Cinemaginaction Pissos et autourCinéma en plein air, concerts et performancessous les pins autour de Pissos, Luxey, Labou-heyre ou Commensacq. Du blues, du rock, dela chanson française, entre deux films dequalité pour cette nouvelle édition nomade etexigeante, baptisée « Singulièrement vôtre ».cinemaginaction.comTél. 05 58 08 97 59.

31 JUILLETSpanish Harlem Orchestra SeignosseCe supergroupe se consacre à la renaissancede la salsa telle qu’elle se pratiquait à ses

AGENDA

À NE PA S MANQUER

L'Oreille en Place, à Labastide-d'ArmagnacDu 27 juillet au 6 août, de conte poétique en musiques improvisées, de quartet jazz en chansons françaises, de musique dumonde en théâtre burlesque, le festival promet une nouvelle fois de beaux moments d'émotion sur la place du village.

www.loreilleenplace.net. Tél. 05 58 44 22 69.

Archives Jean-Marie Tinarrage

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page76

Page 81: Edition Landes

AGENDA

origines dans le Spanish Harlem, et privilégiedes solistes majeurs comme le trombonisteJimmy Bosch, le trompettiste Raul Agraz ouencore le joueur de bongo Bobby Allende. A 20 h. Tarif : 30 euros.Salle des bourdaines. Tél. 05 58 43 17 78.

1er AOÛTCrabots de Semisens MolietsSpectacle déambulatoire de folklore landaisau départ de la place Rose vers la place de laBastide. Venez admirer les échassiers landaiset leurs danseuses. A partir de 21 h 30.Place Rose vers place de la Bastide. Tél. 05 58 48 56 58.

Eveil des sensMont-de-MarsanBotanique et patrimoine naturel caché de l’an-cienne pépinière du parc Jean Rameau. Desdivers végétaux plantés à la gestion de l'eau,en passant par l'installation de ruches, le pu-blic est invité à se mettre au vert dès 14 h.Parc Jean Rameau. Sur réservation.Tél. 05 58 05 87 37.

DU 1er AU 4 AOÛTFestival du conteCapbretonLes artistes du conte vont croiser ceux de larue, du théâtre, du mime ou de la marion-nette, dans une vingtaine de rendez-vous in-tenses.www.capbreton.frTél. 05 58 72 12 11.

2 AOÛTTauromachieSaint-Vincent-de-TyrosseChampionnat de France de recorte (écarts etsauts au-dessus des cornes des taureaux).Les participants comptent parmi les meilleursde la discipline. À partir de 21 h 30.Aux arènes.Mail : [email protected]

Visite guidée théâtralisée Saint-SeverLa nuit éclairée par vos lanternes à bougies,tout devient magique avec les Baladins deMauco et vos guides touristiques costumés.Départ de l'office de tourisme : abbaye béné-dictine – tour de ville – Jacobins, puis un potconvivial conclut la visite. A partir de 21 h 30.Centre-ville. Tél. 05 58 76 34 64.

Landes I Guide été 2016 I 77

Des séances de cinéma sous les pins, c’est Cinéginaction, du 30 juillet au 6 août, autour de Pissos.Photo Archives «Sud Ouest»

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page77

Page 82: Edition Landes

78 I Guide été 2016 I Landes

3 AOÛTMystère et boule d'atomeSanguinetLa compagnie de théâtre Le soleil dans la nuitprésente son spectacle « chamboule-toutdans les étoiles ». Un voyage sidéral et sidé-rant, pour devenir l'ami du mystère. A 11 h.Salle des fêtes.Tél. 05 58 78 67 72.

Pelote basque et folklore landais Vieux-BoucauUn groupe d'échassiers landais fait apprécierles richesses d'un spectacle de tradition lan-daise à travers la diversité de ses chorégra-phies. Puis, deux équipes de trois joueurs depelote basque au grand chistera (grand gantd'osier) disputeront un match en 30 points. A partir de 21 h 30.Au fronton.

4 AOÛTTauromachieSoustonsUne corrida portugaise est proposée par la Commission taurine à 21 h 30 auxarènes. Tél. 05 58 41 52 62.

Découverte du jeu de quilles de 9Castelnau-ChalosseDes joueurs passionnés vous expliquent ce jeutraditionnel et ancestral, toujours d’actualité.Chacun son tour, le but est de réaliser les fi-gures imposées. De 17 h à 18 h 30.Au Hall des sports. Tél. 05 58 89 02 25.

Concert Voix et LumièresMimizanTout l'univers du chant a capella. Remonterle temps : grégoriens, chants du Moyen Âge,motets de la Renaissance, romantique,contemporain, polyphonies corse, chantsrusse. Voyager à travers le monde : folkloresdu Gabon, Congo, Réunion, Russie, Amérique,France. Le tout dans un éclairage mouvant et changeant pour mettre en valeur ces architectures d'un autre temps. À 21h.A l’église Notre-Dame-des-Dunes.

5 AOÛTConcert Glory Gospel SistersVieux-BoucauSix choristes de New York, des chansonspleines de passion, d'amour et d'inspirationqui expriment une croyance profondément en-racinée ainsi que des souvenirs transmis dutemps de l'esclavage. A partir de 21 h 30. Ta-rifs : 14 et 18 euros.A l’église Saint-Clément. Tél. 05 58 48 13 47.

Les Frères IngallsLabenneConcert de ces taquineurs frénétiques dustyle cajun. Accommodée d'une guitare folk,d'un banjo, d'un violon, d'une mandoline, d'untriangle pas carré et d'un soupçon de txistu,une musique qui se veut populaire, dansanteet amusante. A 19 h. À l'Esplanade de la plage. Tél. 05 59 45 46 60.

DU 5 AU 7 AOÛTFestival de bridge HossegorFestival convivial et de bon niveau qui réunitde 250 à 300 joueurs chaque jour. En plus desbridgeurs du Comité de l’Adour et des vacan-ciers, on note la fidélité des grands joueurs,membres de l’équipe de Francewww.bridgeclubhossegor.comDans les salons du Sporting Casino. Tél. 05 58 43 81 72.

Chansons et Mots D'amou AmouThomas Fersen est en vedette de ce festivalcomposé de 12 autres concerts. Au cœur de la Chalosse, les mots sont un fil rouge de ce évé,nement très attachantautour de la chanson française, créé en 2012.Aux arènes. www.chansonsetmotsdamou.frTél. 05 58 89 00 22.

6 AOÛTOceanperf Challenge CapbretonCette compétition réunit petits et grands surdifférentes épreuves : nage, planche, kayak,Ironman, Beach Flags... L'Oceanperf Challenge fait parti du tour européen de beach flags et d'Ironman et tous les meilleurs internationaux du continent viennent chaque année s'yconfronterSur la plage de Notre-Dame. Tél. 06 75 24 20 11.

Festival des traditions landaises Saint-Vincent-de-TyrosseJeux landais, danses traditionnelles, expos sur la pelote basque, course landaise,chasses traditionnelles, rugby, initiations aux échasses, aux jeux de quilles, marché du terroir et de l'artisanat, démonstration de gemmage (récolte de résine), démonstration de ferrage de chevaux, prome-nade en calèche pour enfant, concours dumeilleur pastis landais : un festival riche deculture landaise. Comice agricole cantonaldans la matinée, repas champêtres midi etsoir, spectacle de course landaise en fin dès 18 h.www.tourisme-paystyrossais.frTél. 05 58 77 12 00.

7 AOÛTCoupe du comité des fêtes SoustonsRégate pour tout Public. Licence FFV et certi-ficat médical obligatoire. Supports : dériveurs,catamarans, Miniji...Tél. 05 58 41 52 62.

9 AOÛTLandes Emotions Saint-Vincent-de-TyrosseSpectacle organisé par Nicolas Vergonzeanne.Deux heures au cœur des Landes : course lan-

daise en échassiers, recorte en bandas. A 21 h 30.Aux arènes.Tél. 05 58 77 12 00.

Concert saxophone-pianoSoustonsDuo Classique : Frédéric Grange et BernadetteBurgos. Au programme : Bach, Vivaldi, Gou-nod, Granados. A partir de 21 h. À l’église Saint-Pierre.Tél. 05 58 41 52 62.

10 AOÛTVisite guidée de la duneSeignosseSuivez Maël, technicien de l’Office nationaldes Forêts, qui vous délivrera tous les secretsde la formation de la dune et comment il tra-vaille à sa préservation. De 9 h 30 à 12 h. Tél. 05 58 43 32 15.

11 AOÛTNocturne aux lampionsLabastide d'ArmagnacAu cœur de la place Royale d’une des plusbelles bastides du Sud-Ouest, sur le chemindes jardins ou au détour d’une venelle, laissez-vous envoûter en musique par lamagie et le mystère de la nuit labastidienne.A partir de 21 h 30. Tél. 05 58 44 67 56.

Nuit des EtoilesMimizanAteliers, maquettes, animations, baptêmes,découvertes, constructions, observations sontau programme, ainsi qu’une restauration surplace. De 16 h à 1 h du matin.A l’aérodrome. Tél. 05 58 09 11 20.

Visite du Trou de MadamePréchacq-les-BainsPartez avec l'Association sur les Pas du Valetde Cœur pour la visite du Trou de Madame àPréchacq-les-Bains. Vous découvrirez l'em-placement et l'histoire des anciens thermesde Préchacq-les-Bains. À partir de 14 h 30. 57, route de l'Église. Tél. 05 58 98 58 50.

Open Landes côte Sud de Volley-ball SeignosseUne compétition en catégories masculines etféminines. Quatre niveaux : national, régional,départemental loisirs Label FFVB.Sur la plage du Penon. Tél. 05 58 43 32 15.

12 AOÛTChœur basque Oldarra Vieux-BoucauCe choeur témoigne de la culture basqueissue d’un patrimoine séculaire. Le chant et la danse ont permis de perpétuerl’esprit d’union et de solidarité qui animait les fondateurs du groupe. A partir de 21 h 30.

AGENDA

Photo Archives Michel Lafitte

À NE PA S MANQUER

Incartades, à MontautDans le village, les façades se parent de 17 bâches géantes présentant untravail reprenant d'anciennes cartes postales de Montaut et des tableauxde Chantal Bineau Maupetit mêlés en compositions numériques créées parMichel Rozier.

Tout l’été. Tél. 05 58 76 34 64.

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page78

Page 83: Edition Landes

AGENDA

Landes I Guide été 2016 I 79

Photo DR

À NE PA S MANQUER

Festival Karavan, à Lit-et-MixeAu programme : Jazz Manouche, théâtre équestre, flamenco jazz, cirquecontemporain, DJ’s swing, chansons du monde, art de la rue.

Place des écoles. Tél. 05 58 42 72 47.

C’est le retour des vachettes dans les arènes de Moliets tous les jeudis de l’été. Photo Archives David Le Deodic

A l'église Saint-Clément.www.oldarra.comTél. 06 73 90 43 10.

DU 12 AU 14 AOÛTMusicalarue LuxeyTrois jours de têtes d'affiche et art de ruedans la petite commune aux scènes si ma-giques, en plein cœur de la forêt de pins. Pour cette 27e édition : Louise Attaque, L.E.J, Emir Kusturica and the No Smoking Orchestra, Cœur de Pirate, Tryo, ou encore Adamo.www.musicalarue.com

14 AOÛTRencontres folkloriques de Chalosse Montfort-en-ChalosseDîner-spectacle avec la participation desgroupes folkloriques Ciucurelul (Roumanie),Volkstanzgruppe Schuetzen Am Gebirge (Au-triche), Les Pastouriaux d'Rollat (Allier-France) et Lous Tchanques Chalosse(Montfort-France). A 21 h.Maison Arts et loisirs place du Foirail. Tél. 06 82 09 19 36.

Photo DR

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page79

Page 84: Edition Landes

80 I Guide été 2016 I Landes

Musique classiqueUzaDes compositions d’Ernest Chausson (1855-1899) seront jouées : poème pour violon etpiano opus 25. Ainsi que de Maurice Ravel(1875-1937) : quatuor à cordes en Fa Majeuropus 35 Johannes Brahms (1833-1897)Quatuor pour piano et cordes numéro 3 en utmineur opus 60. A 21 h.A l’église. Tél. 06 85 02 75 85

15 AOÛTTom FragerCapbretonConcert sur l’esplanade de la Liberté à 21 h.Tél. 05 58 72 12 11.

17 AOÛTFiesta SevillaneSoustonsSpectacle d'art équestre et danses flamencaset sevillanes, à 21 h 30.Aux arènes. Tél. 05 58 41 14 54.

Visite de la ganaderia Maynus Saint-SeverCet élevage de vaches de course landaise,spécialisé dans les courses et les jeux tau-rins, propose une promenade en carriole aumilieu des vachettes et explication-démons-

tration de la course landaise par vidéo surgrand écran.Tél. 05 58 76 22 57.

19 AOÛTHarmonie du Cap de GascogneSaint-SeverTraditionnel concert dans la cour du cloîtredes Jacobins pendant les Ateliers de l'Aiguil-lerie. Dans la douceur d'un soir d'été, attabléautour d'un verre ou en admirant les artisansqui démontrent leur savoir faire, la musiquevariée de l'Harmonie vous accompagnera.Tél. 05 58 76 34 64.

19 ET 20 AOÛTOpéra Sons et LumièresHossegorÀ 22 h, dès la tombée de la nuit, des créationslumineuses, merveilles de technologie, dessineront des tableaux sur la façade du Sporting-Casino tandis que de grandes voix du lyrique interprèteront les plus grandsairs d’opéra du monde, en direct, et accompa-gnées cette année par l’orchestre sympho-nique OSSO (60 musiciens sous la direction de Bernard Salles) et le chœur Ananda (45 chanteurs sous la direction de FrançoisePauthe-Gimbert). Tarif : 20 €. Tél. 05 58 41 79 00.

DU 19 AU 21 AOÛTRassemblement Cox-Troc Vieux-BoucauLe paradis des vieilles voitures : coccinelles,buggys et combis. Défilé, cortège et parade.Parking des arènes.www.tourisme-vieuxboucau.com

Festival de Jazz CapbretonL’événement de cette 26e édition viendra duquintette de stars Lockwood-Potter-Farao-Da-nielsson-White. Attendus aussi la chanteusedanoise Sinne Eeg et le All Stars de l'Acadé-mie du Jazz.www.capbreton.frTél. 05 58 72 12 11.

22 AOÛTRecortadores-toro défiVieux-BoucauSpectacle riche en émotion où les hommes« Los recortadores » évitent la charge du toropar un saut ou un écart. Sans mise à mort. A 21 h 30.Aux arènes.

Atelier décoMimizanAtelier déco en bois flotté. À partir de 6 ans.De 10 h à 12 h 30.Inscriptions : www.mimizan-tourisme.com

25 AOÛTImprovisationSaint-Paul-lès-DaxMatch d'improvisation théâtrale par la troupeles Keskonfé, en plein air.Théâtre de Verdure, lac de Christus. Tél. 05 58 91 60 01.

26 AOÛTConcert Valéry OrlovSaint-SeverLe timbre profond de sa voix basse vous en-traînera dans un voyage musical inoubliable.Après une solide formation au Conservatoirenational supérieur d'Odessa, il remporte lepremier prix de piano, de chant lyrique etd'opéra. Durant son service militaire au seindes Chœurs de l'Armée Rouge, il devient Lau-réat du concours national de Russie.Vente des billets sur place dès 20 h,concert à 21 h.

Place du Tour-du-Sol.Tél. 05 58 76 00 02.

DU 26 AU 28 AOÛTMimizan paddle GamesMimizan et AureilhanLes, un festival des sports de pagaie avec descompétitions dans de nombreuses disciplines(stand-up paddle, pirogue, waveski,...) et desanimations grand public.Tél. 06 58 11 34 50.

AGENDA

À NE PA S MANQUER

Festival 40 en paires, à MugronDes duos éclectiques sontprogrammés : deux chan-teurs, deux circassiens,deux artistes d'art de rue,deux musiciens, deuxconteurs, des jeux à deux,deux clowns, deux acro-bates. Les spectacles sontpartout... dans la rue, dansl'église, sous les platanes,derrière la mairie, sur laplace, dans le cinéma.Parmi les 20 duos program-més, retrouvez le Coin desPitchouns, pour les 3-12 ans,où s'entremêleront specta-cles, jeux, ateliers et ren-contres. Mais aussi, les Duo-locos, scène ouverte auxamateurs.

19 et 20 août. www.asso-entracte.frTél. 05 58 97 92 42.

Photo Archives Loïc Déquier

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page80

Page 85: Edition Landes

UneTeDANS LE GERS Les plus beaux villages,les marchés et brocantes, le circuit des arènes…

Photo Michel Amat

GUIDE-ETE_LANDES_70a81_Mise en page 1 09/06/2016 17:23 Page81

Page 86: Edition Landes

82 I Guide été 2016 I Gers

NOS IMMANQUABLESTextes : Claire Burckel

gers

MARCIAC, CITÉ DU JAZZMarciac est un de ces villages qui font le charme du Gers, une place principaleencadrée d’arcades, une église visible bien avant d’arriver grâce à ses deuxflèches qui percent le ciel, et un des festivals de jazz parmi les plus renommésd’Europe. Désormais, c’est durant trois semaines que les plus grands jazzmense réunissent pour cet événement prestigieux, au charme intimiste. Cetteannée, on retrouvera entre autres Ibrahim Maalouf, Diana Krall, Ahmad

Jamal, Jamie Cullum, Roberto Fonseca, Lisa Simone (fille de Nina,photo)… Ne manquez pas le off, avec concerts gratuits et de nombreux

espaces pour déguster des spécialités locales.

À Marciac. Du 29 juillet au 15 août. Concerts à partir de 26 €.Informations : www.jazzinmarciac.com

Arc

hive

s Mic

hel A

mat

TOUTE EAUZE SERAOCCUPÉE

Envie d’un voyage dans le temps ? Prenez la directiond’Eauze pour son festival Galop romain, qui propose desreconstitutions grandeur nature de la vie gallo-romainedans la cité, avec des troupes de guerriers et d’artisans,des courses de chars à traction à la «  Ben-Hur  », desspectacles de fauconnerie et, bien sûr, un village gourmandpour se remettre de ses émotions. Des ateliers pour lesenfants sont mis en place pour leur faire découvrir lessavoir-faire de l’époque, et l’on peut aussi visiter laDomus, site archéologique qui retrace la vie de l’époque.

À Eauze. Du 22 au 24 juillet. Tarifs : 6 €le samedi, 8 € le dimanche, 15 € le passdeux jours. Renseignements :www.festivalgalopromain.netet 05 62 09 85 62.

Phot

oFr

ank

Loriu

/Age

nce

Vu

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page82

Page 87: Edition Landes

Gers I Guide été 2016 I 83

MIRANDE SUR UN AIR

DE COUNTRYChapeaux de cow-boy, grosses cylindrées etdanse en ligne sont au programme du Festivalcountry de Mirande, qui n’a pas cessé, bienqu’ayant changé d’organisateurs. Au cœur del’Astarac, on retrouve l’essentiel de l’Ouestaméricain, en général avec le soleil en prime.Le cœur de ville accueille des concerts, de ladanse, des parades, que ce soit de motos, devoitures ou de chevaux, dont on peut profitergratuitement. Chaque soir, un concert animele site du festival alors que, la journée, c’est leparadis des danseurs.

À Mirande. Du 13 au 17 juillet.Tarifs : 19 € la journée de concerts, 10 € la journée de danse.Renseignements : lda32.com

LE TEMPODE L’ÉTÉ

Chaque été, à la fin du mois de juillet, les pas-sionnés des rythmes latins, les danseurs desalsa de la France entière et les musiciens lesplus pointus du genre se retrouvent à Vic-Fezensac pour le festival Tempo Latino. Dans cevillage qui ne compte même pas 4 000 âmes,les bénévoles, sous la houlette d’Éric Duffau,président du festival, donnent leur temps sanscompter pour que l’ambiance soit inoubliable.Cet environnement permet aux artistes de sesentir libres et d’échanger simplement avec lepublic. Stages de danse et de musique, concertsaux arènes et en ville, la fête et les notes desalsa résonnent dans toute la cité.

À Vic-Fezensac. Du 28 au 31 juillet. Concerts à partir de31 €. Renseignements : www.tempo-latino.comet 05 62 06 56 66.

TOUT SAVOIR SUR LES ÉTOILES

Au début du mois d’août, si vous voulez tout connaître de notreSystème solaire et de ses subtilités, une seule destination seprésente à vous : le Festival d’astronomie de Fleurance. Cet évé-nement se déroule chaque année sous le prestigieux parrainagede l’astrophysicien Hubert Reeves, au Hameau des étoiles. Lefestival propose des ateliers, des conférences et des soirées d’ob-servation au Hameau des étoiles, à Mauroux, village voisin, oùdes activités astronomiques sont ouvertes à l’année. Sur place,de nombreux télescopes, des lunettes d’observation et lacompétence des animateurs font le bonheur des petits et desgrands.

À Fleurance. Du 6 au 12 août. Activités à partir de 10 €.Renseignements : www.festival-astronomie.com

Arc

hive

s Mic

hel A

mat

Arc

hive

s Phi

lippe

Bat

aille

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page83

Page 88: Edition Landes

84 I Guide été 2016 I Gers

LA FINE FLEUR DES VILLAGES

Textes : Claire Burckel

Petit tour d’horizon des plus beaux sites gersois, entre architectures remarquables et bons plans à découvrir

UN DÉTOUR PAR LECTOUREClassée Ville d’art et d’histoire, l’ancienne capitale des comtes d’Armagnacrecèle un beau patrimoine architectural, notamment avec sa cathédraleSaint-Gervais-Saint Protais au clocher de laquelle on peut monter. Il faitbon se promener sur les remparts pour admirer la vue sur la Lomagnegersoise et dans les ruelles animées où les boutiques et les restaurants sesuccèdent. On y trouve également l’Atelier du bleu de Lectoure, où il estcultivé et transformé comme pigment pour la teinture, visite possible.

Visite de l’atelier du bleu de Lectoure, à l’ancienne tannerie, pont de pile. Chaqueété, en juillet et août, la ville accueille L’Été photographique, un festival de photo-graphie contemporaine.

FOURCÈS TOURNEEN ROND

Niché au cœur de l’Armagnac, le village de Fourcès est construit sous formecirculaire, autour de ce qui était un château qui est désormais une placeombragée par les platanes. Bastide ou castelnau ? Le débat demeure entre lesspécialistes. Cela n’empêche pas qu’il est agréable de déambuler dans cedécor de maisons à colombages et d’arcades. On peut voir la tour de l’Horlogedatant du XIIe siècle et l’église Saint-Laurent, édifiée au Moyen Âge, qui accueilleles visiteurs à l’entrée du village. Le dernier week-end d’avril, la cité se pare devégétation pour son marché aux fleurs pour lequel les visiteurs se déplacentdepuis les départements voisins.

UN MONTRÉAL D’HISTOIRECette bastide serait la première de toute la Gascogne ! Bâtie en 1255, elle a euun rôle clé durant la guerre de Cent Ans. Ses remparts et son église, en partiefortifiée, font replonger les visiteurs dans le passé. En cas de fringale, n’hésitezpas à faire un tour au restaurant Chez Simone, où le truculent Bernard Daubinconcocte des plats locaux délicieux au gré des produits de saison. Un arrêt àMontréal est aussi l’occasion d’aller visiter les vignobles avoisinants et, pourquoipas, de faire un saut jusqu’à Séviac, sur la colline d’en face, pour admirer lesfouilles de la villa gallo-romaine.

Restaurant Chez Simone, 3, rue Aurensan, 32250 Montréal-du-Gers.

Phot

os A

rchi

ves M

iche

l Am

at

PaTrimoine

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page84

Page 89: Edition Landes

Gers I Guide été 2016 I 85

LAVARDENS,DU HAUT DE SON CHÂTEAU

Avant même d’arriver à Lavardens, on aperçoit au loin son château,accroché à l’éperon rocheux, qui domine le castelnau. Il fait tout lecharme de ce village situé à 20 kilomètres au nord d’Auch. Fief descomtes d’Armagnac datant du XIIe siècle, il a été reconstruit au XVIIe

par Antoine de Roquelaure. En 1653, une épidémie de peste dévastele village. Le château ne devait jamais être achevé. Il doit son salut àune poignée de passionnés qui a créé l’Association pour la sauvegardedu château de Lavardens. Aujourd’hui, il accueille de nombreuses ex-positions tout au long de l’année (d’octobre à janvier, plus de20  000  santons prennent place au château pour une exposition-vente).

Tarifs : de 5 € à 6,50 € (le tarif varie en fonction de l’exposition en cours). Ouvert en juillet et août, de 10 h à 19 h.

LA ROMIEU,SA COLLÉGIALE ET SES LÉGENDES

L’histoire transpire par tous les murs de ce village fondé par deux moines de retourde pèlerinage, d’où son nom (Larroumieu, qui signifie « pèlerin » en gascon). C’est au-jourd’hui encore une étape des pèlerins sur la route de Saint-Jacques. Sa collégiale aété édifiée par le cardinal Arnaud d’Aux, cousin de Clément V, premier pape d’Avignon,en 1318. Avec son église, ses tours carrée et octogonale et son palais, elle a été classée auPatrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Découvrez pourquoi La Romieu estsurnommée le « village des chats » et les sculptures félines de la place principale. À unkilomètre du village, faites un détour par les Jardins de Coursiana, l’un des plusgrands parcs botaniques de la région, qui propose des jeux de découverte pour lesenfants.

Visite de la collégiale en juillet et août, du lundi au samedi de 9 h 30 à 19 h 30, le dimanche de14 h à 19 h. Tarifs : 5,10 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page85

Page 90: Edition Landes

TROIS ARÈNES QUI VALENT LE DÉTOUR

Texte : Blandine Philippon

Et si, pour changer des châteaux et des chais d’armagnac, vous suiviez le circuit (riche) des arènes gersoises ?

TradiTions

Les arènes de Vic-Fezensac , inaugurées en 1929, peuvent accueillir 7 000 personnes

86 I Guide été 2016 I Gers

Première escale à Vic-Fezensac. Pas un festayre enFrance n’ignore quels longs week-ends de fête ilpeut passer à la Pentecôte, depuis les années 1950,dans cette commune de 3 600 habitants. Ces der-nières années, Vic voyait jusqu’à 120 000 visiteursaffluer dans la cité pour sa feria. Les aficionadoslui préfèrent les arènes Joseph-Fourniol, où lastatue grandeur nature érigée devant l’entrée estl’œuvre de l’artiste Manuel de la Fuente. Elle sym-bolise toute la culture taurine vicoise en représentantFrancisco Ruiz Miguel, torero d’exception, devantun taureau de la ganadería de Victorino Martín.Inaugurées en 1921, elles peuvent contenir plusde 7 000 personnes. L’activité taurine n’y a été in-terrompue que durant la Seconde Guerre mondialeet en mai 68 ! Les arènes font également officede salle de concerts et abritent chaque année aumois de juillet le festival de salsa Tempo latino.À trente minutes à peine, à l’ouest, une halte s’im-pose à Nogaro. Construites en 1929, ces arènessont typiques de la course landaise, sport gascon

par excellence. Elles disposent d’une piste enforme de fer à cheval. L’une des particularités deces arènes d’une capacité de 3 900 places résidedans les platanes qui sont présents dans lestravées centrales. Leur croissance risque de poserdes problèmes dans quelques dizaines d’années…

Nogaro et ses sauteursLes 14 juillet (lors du grand concours de la Corned’or) et 15 août, et lors du championnat de Franceen octobre (tous les trois ans à Nogaro), elles ac-cueillent tous les aficionados de la discipline. Auson des bandas, l’écarteur affronte une femellesauvage et massive, mère ou sœur de toro, fonçanttête baissée et cornes en avant. Le but est l’esquivepar différentes figures notées par un jury. Les sau-teurs, « hommes volants », participent au succèsde ces manifestations par des sauts de l’ange,sauts dans le béret et autres sauts périlleux.Bouclez la boucle par un saut aux arènes d’Estang,à un gros quart d’heure de Nogaro. Édifiées au

début du XXe siècle, elles sont uniques par leurarchitecture (car bâties en bois, et des poutres dechêne supportent la charpente, recouverte detuiles romanes), mais aussi par le fait qu’ellesont été bâties par la population locale durantprès de trente ans ! Inscrites au Répertoire desmonuments historiques en 1984, elles sontclassées depuis 1994 à l’Inventaire supplémentairedes monuments historiques. CQFD, La charpenteen bois est peinte en rouge « sang de bœuf » !Leur centenaire a été fêté comme il se doit, en2001, en présence de nombreux descendantsdes bâtisseurs. Aujourd’hui, plusieurs ganaderíasfoulent sa grande piste et Estang reste une placeforte de la course landaise avec quatre coursesorganisées dans l’année.

Arènes Joseph-Fourniol, 18-20, avenue Edmond-Berges, à Vic-Fezensac. Arènes de Nogaro, place desArènes, à Nogaro. Arènes Jean-Bartherotte, place duPesqué, à Estang.

Arch

ives P

hilip

pe B

atai

lle

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page86

Page 91: Edition Landes

Gers I Guide été 2016 I 87

Une course landaise à Estang. Archives Michel Amat Le cocon des arènes de Nogaro et ses caractéristiques platanes. Photo Archives « Sud Ouest »

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page87

Page 92: Edition Landes

LE NECTAR DES ANGESTextes : Jean-Louis Hugon. Photos : Pascal Bats

La plus vieille eau-de-vie au monde, l’armagnac, est le miracle d’une distillation de vin blanc élevée ensuite dans des fûts de chêne. Rencontre, au château de Ravignan,

avec l’une des plus anciennes familles productrices du célèbre alcool

88 I Guide été 2016 I Gers

Née de trois pratiques ou techniques qui se sontconjuguées sur ses terres il y a plus de sept centsans – la culture de la vigne venue de Rome,l’alambic né chez les Arabes et le fût de bois créépar les Celtes –, l’eau-de-vie d’armagnac est uneappellation d’origine contrôlée. Elle est une desparts les plus authentiques de cette Gascognetraversée, occupée et développée depuis dessiècles par de nombreuses familles qui, depuistoujours, veillent sur sa destinée. Comme les Ra-vignan, de Perquie (Landes), à la frontière avec le

Gers, gestionnaires du château du même nomdepuis plus de trois cents ans.

Un château à visiterCet édifice, né au XIIe siècle puis détruit pendantles guerres de Religion, a été reconstruit à la fin duXVIIe siècle par un compagnon d’Henri IV. Depuis1732, il appartient aux La Croix, puis La Croix deRavignan. Aujourd’hui, la famille, composée desept frères et sœurs, de leurs enfants et petits-enfants, gère conjointement la demeure, la terre et

la vigne. « Notre vin, issu de quatre cépages différents,est distillé dans un alambic en cuivre à jet continu,témoigne Josselin de Ravignan, le commercial. Cesont les vapeurs d’alcool produites par la chauffedu vin qui, refroidies dans le serpentin, donnentnaissance à l’eau-de-vie. Nous produisons des ar-magnacs millésimés, du floc de Gascogne et lesframboises à l’armagnac. Les eaux-de-vie sont élevéesdans des pièces (fûts de 400 litres) en chêne pé-donculé de Gascogne et vieillies au moins dix àdouze ans. » Le chai est installé dans les anciennes

L’armagnac est le produit des vapeurs d’alcool issues de la chauffe du vin après leur refroidissement

Le château de Ravignan est habité par la famille du même nom depuis 1732

gasTronomie

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page88

Page 93: Edition Landes

Gers I Guide été 2016 I 89

Landes  : Christian Bergerot, domaine de Bacoge, à Hontanx,tél. 05 58 03 82 88. Château de Lacquy, à Lacquy, tél. 05 58 03 88 22.Domaine de Boingnères, à Labastide-d’Armagnac, tél. 05 58 44 80 28.Domaine d’Espérance, à Mauvezin-d’Armagnac, tél. 05 58 44 68 33.

Gers  : Château de Laubade, à Sorbets, tél.  05  62  09  06  02. MaisonDelord, à Lannepax, tél. 05 62 09 06 02. Armagnac Castarède, château deManiban, à Mauléon-d’Armagnac, tél. 01 44 05 15 81. Armagnacs Darti-galongue, à Nogaro, tél. 05 62 09 03 01. Domaine des Cassagnoles, àGondrin, tél. 05 62 28 40 57.

Les bonnes adresses

écuries du château, sur sol de terre battue, où l’on laisse naturellements’évader la « part des anges ».Servi à Paris chez Taillevent, Guy Savoy ou à La Tour d’Argent,l’armagnac de Ravignan est aussi dégusté à de nombreuses tablesdu Sud-Ouest ainsi qu’à l’export (30 %). Les millésimes 1978, 1985et 1997 sont des années historiques.Agrandi depuis le XIXe siècle, le château de style Louis XIII, rappelant lestyle du château de Cheverny qui a inspiré le dessinateur Hergé pourMoulinsart, est entouré d’un parc aux arbres centenaires dessiné parBühler et précédé d’un jardin à la française. Il est inscrit à l’inventaire desMonuments historiques. Abritant meubles, tableaux et objets de collection,dont des costumes du XVIIIe siècle et 500 gravures évoquant Henri IV. Onpeut le visiter tous les jours, du 11 juillet au 26 août, les week-ends etjours fériés de juin à septembre.

Château Ravignan, 40190 Perquie. Tél. 05 58 45 33 07.

Les de Ravignan : « Notre vin, issu de quatre cépages différents, est distillé dans un alambic en cuivre à jet continu »

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page89

Page 94: Edition Landes

DES TRÉSORS À CIEL OUVERTTexte : Laurent Cluchier

Le Gers regorge de produits précieux, et disponibles directement sur les étals. Mais les marchés pullulent aussi d’objets en tout genre. Morceaux choisis des sites les plus originaux

BroCanTes eT marCHés

90 I Guide été 2016 I Gers

Le marché de Lectoure offre des rues animées tout autour de sa cathédraleAr

chive

s Phil

ippe

Bat

aille

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page90

Page 95: Edition Landes

Gers I Guide été 2016 I 91

être le paradis du chineur : Lectoure. Les puces del’été y sont devenues une institution, qui a prisplace sur le parvis de la cathédrale. Les stands lesplus variés voisinent et l’on y trouve aussi bien lesproduits locaux du marché fermier que les objetsanciens les plus divers. Un résumé des trésors duGers ?

Brocante de Fourcès : le deuxième dimanche dechaque mois en été. Brocante d’Eauze, le 23 juillet et le 6 août. Puces de l’été de Lectoure : chaque dimanchede juillet.

membre du cercle fermé des Plus Beaux Villagesde France et constitue le meilleur écrin pour lesstands de professionnels qui présentent objetset meubles anciens. À Eauze, ce sont les ruellesdu cœur de ville qui se verront remplies d’étals àla diversité sans borne le 23 juillet et le 6 août. Ilne faudra pas hésiter à se lancer dans une baladeforcément curieuse pour avoir la chance dedénicher, au détour d’un stand, une belle piècetout droit sortie d’un grenier ou d’une grangegersoise. Enfin, une autre cité gersoise se trouve

Le pays de d’Artagnan est devenu l’emblème du«  French paradox  » cher aux Américains  : unecuisine qui tord le cou aux idées reçues grâce àdes produits salués pour leur qualité. Car ici onne plaisante pas avec la table. Le Gers est uneétape gourmande à plus d’un titre où l’appétitrime avec la vie. Mais c’est dans ses marchés tra-ditionnels que la balade gourmande doit com-mencer. C’est là que le meilleur des produits dela terre et de l’élevage se concentre. Le plussouvent diserts, les producteurs détaillent leurtravail tout en étalant le séduisant fruit de leurtravail. Avec un autre atout qu’il ne faut pasnégliger : les marchés s’organisent bien souventdans des sites qui font, là encore, la fierté duGers. Autour d’une halle, à l’ombre des cornièresd’une bastide de Gascogne, ou sur la place centraled’un village historique… Un cadre architecturalqui vient couronner le tableau que dressent lesmarchés fermiers gersois.

Le paradis du chineurMais des trésors dont les papilles n’ont que fairese cachent aussi pas très loin et se montrent detemps en temps lors d’une brocante ou d’unmarché aux puces. Le deuxième dimanche dechaque mois d’été, la bastide de Fourcès organiseson marché à la brocante. Cette cité gersoise est

Eauze voit grimper sur ses murs des objets en toutgenre, fin juillet et début août

Fleurance se pare également de ses habits estivaux avec son grand marché traditionnel, tous les mardis jusqu’à 13 heures

Phot

os La

uren

t Cluc

hier

GUIDE-ETE_LANDES_82a91_Mise en page 1 09/06/2016 17:12 Page91

Page 96: Edition Landes

L’AGENDA DE VOTRE ÉTÉ

AGENDA

TOUT L'ÉTÉExposition privée de La GarlandeSaint-ClarJean-Franc�ois Cournot expose une partie desa collection privée de peintures dans le cadresurprenant de La Garlande, maison de maîtredu début du XVIIIe siècle. Tableaux de tousformats de Sklaroff, Blaimont, Cavadore, Le-sage, Marie Gaillot... A La Garlande, 12, place de la Mairie.Email : [email protected]él. 06 80 34 17 13.

Journées balade et écritureCastelnau-sur-l'Auvignon Pour la 4e année consécutive, Myriam Cadéot,écrivain public, mêle balade et écriture. Uneoriginalité qui permet de partager un momentconvivial et créatif dans la campagne ger-soise. Durant la balade du matin, chacunporte un regard individuel sur les alentours deCastelnau avant de coucher cette aventure surle papier. Au lieu dit Couzine�.Email : [email protected]él. 05 62 29 20 11, 09 74 76 86 87.

Exposition Jacques Vieille Valence-sur-BaïseLe sculpteur Jacques Vieille croise depuisprès de 30 ans les domaines de l'architecture,du paysage et plus largement de la nature etde la culture. Ses matériaux de prédilectionsont ceux de la construction, de l'agricultureet du jardinage. Tel un horticulteur, il greffeou hybride ces données pour livrer une sculp-ture qui joue a� la fois de l'éphémère et de lapermanence. A l’Abbaye de Flaran. www.abbayedeflaran.fr Email : [email protected]él. 05 31 00 45 75.

Laurent Paris expose ses sculpturesLombezL'esplanade de la Grangette se prête à nouveaucette année à une exposition de sculptures mo-numentales créées par le Gersois Laurent Paris de Mauvezin (Sempesserre). L'artiste,également connu pour ses activités musicales,façonne le bois d'une manière particulière qui accroche immanquablement l'œil du pas-sant.Esplanade de la Grangette.www.maison-ecritures.frTél. 06 60 42 25 77.

Micro-fuséesFleuranceFabriquer et propulser sa propre micro-fuséeà près de 200 mètres dans le ciel voilà un programme taillé sur mesure pour les enfants de 8 ans et plus. Durant une jour-née, accompagné d'un médiateur scienti-fique de l'association A ciel ouvert (Fermedes Etoiles), ils apprendront à construire une micro-fusée à partir de matériaux sim-ples et à l'équiper d'un véritable moteur àpoudre agréé par le Cnes. Enfin viendra lemoment de la découverte des principes depropulsion avec le lancement de sa propremicro-fusée décorée aux couleurs de sonchoix. Dernière surprise : chacun repart avec sa fusée en souvenir de cette bellejournée.Ferme des étoiles.Email : [email protected] Tél. 05 62 06 09 76.

Le voyage des plantesLectoureEn amont du Festival Rencontres en lecture,l'exposition « le voyage des plantes et lesgrandes découvertes » prend place dans lasalle des pas perdus de l'Hôtel de ville deLectoure. Elle est composée de 20 panneauxreproduisant les planches de l'ouvrage deJose� Mandes Ferrao, traduit par Michel Chan-deigne, éditeur de l'ouvrage. Jusqu’au 31 juillet.Email : [email protected]él. 06 77 74 20 67.

1er JUILLETFestival Rock'n'stock PreignanPour sa 25e édition, le festival de Culture Rockde Preignan va perpétuer sa tradition : desconcerts, de la déco, un marché rock... Le roidu rock dans le Gers c'est lui, et sa program-mation 2016 devrait faire des étincelles et sé-duire un public avide d'un son rock'n'roll sansconcession.Jusqu’au 3 juillet.Email : [email protected] www.rocknstock.org Tél. 06 52 25 34 57.

28e rallye tout-terrain Gers-ArmagnacEauzeLes amateurs de sports mécaniques vont êtreservis car pour sa 28e édition, le rallye Gers-

Armagnac va accueillir les meilleurs pilotesde France voire d'Angleterre. Tous vont s'af-fronter sur les pistes gersoises dans uneépreuve unique en Midi-Pyrénées. Email : [email protected] www.tourisme-eauze.fr Tél. 05 62 09 85 62.

2 JUILLETFesti'DrôleSimorrePendant le week-end de Festi'Dro�le les enfants sont les maîtres du jeu. Ils entraînentmême leurs parents à redécouvrir leur enfance. La magie opère au gré� des places,rues et ruelles du village. Chaque espace est investi par les ateliers créatifs, les spectacles et les scènes ouvertes aux en-fants.Email : [email protected]/astadrole Tél. 05 62 65 37 29.

Concert lyriqueSaint-ClarAutan d'accords présente Anai�s Constans, so-prano nominée aux Victoires de la musique, etKévin Amiel, ténor originaire d’Isle Jourdain.Ils prendront tous deux place dans la vieilleéglise pour un concert lyrique.Vieille Eglise.Email : [email protected]él. 05 62 66 34 45.

3 JUILLETEcofête du PesquéPerchèdeLabellisée Terragers depuis 2012, l'événementE�co-fêtes du Pesqué a� Perchède, est devenueune manifestation populaire qui propose unprogramme d’animation très varié et gratuit.Cette année elle a choisi pour thème de cettejournée l'histoire de la vigne, d'hier, d'au-jourd'hui et de demain. Des animations, ran-données, spectacle son et lumières La magiede l'eau, jeux traditionnels, ateliers... Uneopération qui prend place sur le site champê-tre du Pesque�, aménagé� pour l’occasion, quidevient un outil pédagogique pour la promo-tion des bonnes pratiques du développementdurable.Etang du Pesqué. Tél. 05 62 08 95 81.

7 JUILLETAuch vue du GersAuchDepuis la promenade Claude-Desbons, décou-vrez en nocturne les principaux édifices érigéssur les rives du Gers. Admirez les monumentsde l’époque gallo-romaine jusqu’à ceux du XIXe

siècle : ancien hôpital Pasteur, prieuré Saint-Orens, couvent des Jacobins et escalier monu-mental n’auront plus de secrets pour vous.Plongez dans l’histoire de cette rivière auxcrues redoutables et profitez du magnifiquepanorama sur le chevet de la cathédrale.

92 I Guide été 2016 I Gers

À NE PA S MANQUER

Festival Escota é Minja,à l'Isle-JourdainEscota é� Minja prend l'aspect d'une pagaille, d'un désordre, d'un bazar, cen'est qu'un « Souste� » bien maîtrisé� et façonné�, à l'image d'une équipeconstruite sur un passé solide et sur des souvenirs à� venir... Déjà 13 ans queça dure, avec des concerts gratuits le vendredi et samedi soir sur la place dela Mairie de L'Isle-Jourdain et une restauration assurée par les associationslocales. Un festival familial et très convivial qui soigne sa programmation.

Du 1er au 3 juillet. Place de l'Hôtel-de-Ville.Email : [email protected] Tél. 05 62 07 25 57.

Photo Archives Eric Davezac

GUIDE-ETE_LANDES_92a96_Mise en page 1 09/06/2016 17:15 Page92

Page 97: Edition Landes

AGENDA

Départ au pied de l'Escalier Monumental.Email : [email protected] Tél. 05 62 05 22 89.

Stage de Clown-ThéâtreLombezLes mystères du clown et du chant se révèlentdans un stage particulier. La vie fantasque etinnocente du clown se mêle avec les exigencesformelles et techniques du chant, et c'est uneexpression unique qui peut en découler.Jusqu’au 12 juillet.www.bataclown.comTél. 05 62 62 46 78.

8 JUILLETSur les pas de d'ArtagnanAuchC'est la découverte de la capitale de la Gas-cogne, Auch, avec un départ sur le parvis de lacathédrale Sainte-Marie, une des plus bellescathédrales de France classée au patrimoinemondial de l’Unesco qui vous regardera partirvers le cœur de la ville. En traversant les diffé-rentes artères de la cité, vous découvrirez lespousterles, ces anciennes ruelles qui permet-taient aux habitants de la haute-ville de remon-ter l'eau du Gers qui, jadis, coulait à leurspieds. Au total, ce sont 731 marches que vousmonterez et 223 que vous pratiquerez en des-cente. Un village départ est prévu sur le parvis,devant la cathédrale. Le club des randonneursgascons s'allie aux pas de d'Artagnan et pro-pose, à 19h30, une balade gratuite dans le cen-tre d'Auch.Départ devant la cathédrale Sainte-Marie.www.lespasdedartagnan.com Tél. 06 26 29 64 18.

Rando culturelle de château en châteauCazaubonLaissez-vous tenter par une randonnée cultu-relle autour de Cazaubon. Vous y découvrirezdes vestiges médiévaux aux résidences pri-vées dominant la station thermale de Barbo-tan-les-Thermes en vous baladant de châteauen château pendant quelques kilomètres.Eglise Saint-Martin.Email : [email protected] Tél. 05 62 69 52 13.

Concert Cherwell QuartetVic-FezensacQuatuor de trombones de la Royal Academy ofMusic Le Cherwell Trombone Quartet est unensemble de musique de chambre londonien,dont les quatre membres sont issus de laRoyal Academy of Music, conservatoire d'en-seignement supérieur anglais. Lauréats denombreux prix, ces quatre amis enchaînentles récitals et seront à Vic-Fezensac pour unprogramme qui fera honneur à Haendel,Bruckner, Popper, et à un répertoire baroque,jazz et variété�. Le quatuor sera accompagné à�l'orgue par Caroline Dubroca.Eglise Saint-Pierre.Email : [email protected] Tél. 05 62 61 87 07.

Comédie théâtraleMauvezinLa compagnie du Carillon propose une comédieburlesque à pleurer de rire... un hymne a� l'hu-mour et au rire ensemble intitulé « Tout ce quevoulez savoir sur le Gers sans oser le deman-der». Un moment de détente et de convivialité�.Foyer rural.Email : [email protected]él. 05 62 06 79 47.

Festival Les Musicales des CoteauxGimoneLe festival Les Musicales des Coteaux de Gi-mone propose un splendide répertoire de lamusique de chambre. Ces musiques sont as-sociées aux doux paysages des coteaux de laGimone, avec la chaîne des Pyrénées en toilede fond.Vendredi 8 juillet à 20h, église de Simorre: latradition tchèque avec le quatuor ZemlinskySamedi 9 juillet à 20h, église de Saint-Elixd'Astarac : concert Miroir Piano. Premièrepartie classique avec Laurène Durantel à lacontrebasse et David Violi au piano : Beetho-ven et Mozart. Deuxième partie : jazz avec Thi-baud Soulas à la contrebasse et LeonardoMontana au piano. Lundi 10 juillet à 18h, Ab-baye cistercienne Sainte-Marie-de-Boulaur.Autour du Stabat Mater avec les sœurs de laCommunauté de l’Abbaye de Boulaur, sous ladirection d’Elmar Lampson suives par HelenKearns, soprano, Robert Expert, contre-ténor,le Quatuor Zemlinsky et Jean-ChristopheRevel, orgue.Mardi 12 juillet à 19h, salle culturelle de Vil-lefranche d'Astarac : Concert en deux tempsavec en première partie un concert des parti-cipants au stage Cordes à Samatan et endeuxième partie Stefan Hadjiev, violoncelle etFrançois Dumont au piano.Mercredi 13 juillet à 20h, salle culturelle deBetcave-Aguin: La tradition Russe avec leQuatuor Zemlinsky, Helen Kearns, soprano,François Dumont au piano.Email : [email protected] www.musicalesdescoteaux.fr Tél. 06 08 35 20 11.

9 JUILLETRock'n'PorcLombezA partir de 20 h, Lombez met le curseur sur lafête et le rock. Rock'n'Porc, c'est un repasdansant où le porc sera au cœur du menu etoù l'animation musicale sera assurée par lesgroupes de rock The Alzheimer Experience etHurricane Vont. Stade Paul-Vignaux www.lombez-gers.comTél. 05 62 62 37 58.

9 ET 10 JUILLETFestymusik 32Saint-AntoineUn festival musical de deux jours qui prendplace, pour sa deuxième édition, dans le vil-lage de Saint-Antoine. Un site chaleureux etbien aménagé� pour accueillir 12 groupes prêts

à� tout donner pour que la musique et la fêtesoient au rendez-vous.www.festymusik32.comTél. 06 71 13 92 97.

10 JUILLETClaviers en Pays d'AuchAuchComme chaque année, Claviers d'été� invite à�déguster un grand bol de fraîcheur et de mu-siques à l'ombre du joyau architecturalqu'est la cathédrale Sainte-Marie d'Auch,classée patrimoine mondial par l'Unesco.Cette année 2016 fera la part belle auxjeunes talents avec de nombreux lauréats deconcours internationaux mais rendra égale-ment hommage à quelques personnalitésrayonnantes du monde musical. Programme varié et inattendu a� consommeren solo, entre amis ou en famille, pour dé-couvrir deux orgues remarquables : le grandorgue Jean de Joyeuse (1694) et l’orgue dechœur Aristide Cavaille�-Coll (1859). Le 10juillet concert de Virgil Monin.Cathédrale Sainte-Marie.Email : [email protected]él. 05 62 05 22 89.

Rencontres gourmandes et festives en nocturneVic-FezensacRien de tel que d'éveiller son palais avec desproduits authentiques. Qualité et convivialitésont les maîtres mots de ces marchés du ter-roir. Une initiative placée sous le signe du par-tage de connaissances entre producteurspassionnés, visiteurs initiés et amateurs autour

de produits de qualité�. La relation de proximité�avec les artisans constitue l’une des clés de laréussite de ce marché. Ce concept offre l’oppor-tunité� pour le visiteur de mieux connaître l'arti-sanat d'art et les produits du terroir. Lesvisiteurs pourront ainsi réaliser leurs achats demanière avisée. Les gourmands sauront appré-cier les nombreuses dégustations proposées etseront invités à se restaurer sur place en com-posant leur assiette au gré� des différentsstands de producteurs. A chaque marché unconcert avec le Mambo Jazz et l'HarmonieUnion Vicoise animera l'apéritif. Une soirée estégalement programmée le 7 août.Animations et jeux pour toute la famille dansle jardin des cordeliers. Email : [email protected] Tél. 05 62 06 34 90.

11 JUILLETParcours Y'a pas photosGondrinPrenez-vous au jeu de la découverte de la citéà travers la photographie et débarrassez-vousdes clichés sur la ville. Un parcours théma-tique conduit à la recherche de détails archi-tecturaux et permet la comparaison entrevues anciennes et photos contemporainespour donner un éclairage inédit sur des villesque l'on pense connaître ou que l'on découvrepour la première fois.Rue des Cornières. www.ourisme.gondrin.fr Tél. 05 62 29 15 89 ou 06 41 99 07 17.

Gers I Guide été 2016 I 93

À NE PA S MANQUER

Novillada, à PlaisanceLes arènes vont s'ouvrir pour cette journée taurine qui va débuter dès le ma-tin. Tienta gratuite avec trois vaches pour débuter avant le repas de l'Aficionsous les platanes, autour des arènes. L'après-midi spectacle gratuit dedanses sévillanes avec Media Luna, et il sera temps d'admirer la Novilladasans picador avec six novillos.

Le 14 juillet. Tél. 05 62 69 44 69.

Photo Archives Thierry Suire

GUIDE-ETE_LANDES_92a96_Mise en page 1 09/06/2016 17:15 Page93

Page 98: Edition Landes

AGENDA

12 JUILLETD'Artagnan, entre fiction et réalitéBarbotan-les-ThermesVous connaissez sans doute le cadet de Gas-cogne dont Alexandre Dumas a conte� les ex-ploits dans Les Trois mousquetaires. S'il n'a pasdéjoué� les pièges de Richelieu et Milady, le vraiCharles de Batz de Castelmore, dit D'Artagnan, aeu un parcours tout aussi rocambolesque, dé-fendant les intérêts du Roi Soleil tout au long desa vie. De Pignerol, ou� il veille sur Fouquet,jusqu'a� Maastricht ou� il meurt au combat.Maison du tourisme place Armagnac.www.barbotan-cazaubon.comEmail : omt.barbotan-cazaubon.comTél. 05 62 69 52 13.

15 JUILLETCuivro'FolizFleuranceAu cœur de Fleurance, bastide du XIIIe, vivezl'un des plus grands rassemblements de cui-vres du Sud-Ouest lors de Cuivro'Foliz, le Fes-tival de Fanfares et de Musiques de rues.Cette année, le festival prévoit une program-mation musicale composée de nombreuxconcerts dans une ambiance chaleureuse etfestive. Pendant trois jours, des groupes d'ex-ception et des fanfares internationalesse succèdent aux rythmes des concerts etdes spectacles musicaux où tous les stylesvont s'exprimer et résonner : jazz, swing,funk, rock, populaire, tzigane, musique del'Est, sonorités africaines et même métal. Lesstages de musique de la Fanfar'Classe ac-cueillent des musiciens de tout âge et de toutniveau.Jusqu’au 17 juillet.Place de la République, sous les arcadesde la mairie et sur la scène des Cuivro. Email : [email protected] Tél. 06 73 92 99 02.

16 JUILLETCirque d'apesanteurCazaubonEn corde et en élastique, en duo, trio ou qua-tuor, saltos, vrilles et autres pirouettes de-viennent un langage danse� dans lequel lespectateur s'immerge. Ce voyage vers uneautre perception des dimensions est accom-pagne� des jeux de couleurs et de vidéosmixées en direct par le groupe VSRK, appor-tant au spectacle une dynamique picturale auspectacle Suspend's de la compagnie 9.81 deToulouse.Avenue des Thermes.Email : [email protected] Tél. 05 62 69 52 13.

Motocross nocturneGimontLe Motoclub de Gimont organise cette annéeencore son traditionnel motocross internatio-nal nocturne. L'épreuve accueillera des pi-lotes internationaux de renoms pour unecourse toujours spectaculaire.www.gimontmotoclub.com

DU 16 JUILLET AU 20 AOÛTL'été photographiqueLectoureLectoure, capitale de la Lomagne et desComtes d'Armagnac, classée Plus beaux dé-tours de France, accueille l'une des plusgrandes manifestations photographiques deFrance. L'Éte� photographique est apprécié� dupublic pour son alliance de créativité� et deconvivialité�. Tirant parti du charme estival deLectoure et de sa qualité� architecturale, lamanifestation propose une dizaine d'exposi-tions toutes situées dans différents lieux dela ville. Par sa programmation, qui associedes jeunes artistes à des artistes internatio-nalement reconnus, l'Été� photographique créedes événements artistiques qui construisentson identité� et font sa notoriété�. Catsou Ro-berts est la commissaire d'exposition pourcette nouvelle édition qui accueillera 15 ar-tistes : Larry Achiampong, Bertille Bak, EricBaudelaire, David Birkin, David Blandy, Mat-thew Buckingham, Sarah Dobai, Mounir Fatmi,Joachim Koester, Ra� di Martino, Melik Oha-nian, Uriel Orlow, Marco Poloni, Hans Rosens-tro�m et Lina Selander.Email : [email protected]él. 05 62 68 83 72.

DU 16 AU 23 JUILLETFestival Théâtre d'étéSamatanLa 17e édition du festival Théâtre d'été à Sa-matan va poursuivre son développement enaccueillant 15 spectacles dans l'ambianceconviviale qui a fait son succès depuis ses dé-buts. Troupes amateurs et professionnelles

s'enchaînent sur les différentes scènes dispo-sées dans la ville et le public apprécie cettediversité propice à la découverte théâtrale.Place Ramatuelle. Email : [email protected]él. 05 62 62 55 40.

17 JUILLETClaviers en Pays d'AuchAuchLa meilleure occasion de découvrir deuxorgues remarquables installés dans la cathé-drale d'Auch: le grand orgue Jean de Joyeuse(1694) et l’orgue de chœur Aristide Cavaille�-Coll (1859) sur lesquels va jouer Marc Chiron,organiste auscitain. Avant le concert, prenezle temps de découvrir le centre historiqued’Auch depuis la tour d’Armagnac avant de re-joindre la cathédrale.Mail : [email protected] festivalclaviers.canalblog.com

TOUS LES MARDIS DU 19 JUILLET AU 23 AOÛTVisite guidéeSimorreRendez-vous à 11h pour une visite guidée duvillage de Simorre en compagnie des guides-conférencières de Pass’enGers. Niché au cœurde la vallée de la Gimone, le village de Simorrene vous laissera certainement pas indifférent.Ce qui marque au premier abord, c’est sonéglise fortifiée, typique du gothique méridio-nal. Si les parties hautes de l’édifice ont été�remaniées par Viollet-le-Duc au XIXe siècle,l’ancienne église abbatiale a conservé de ma-gnifiques vitraux (XIVe-XVIe siècles), des stalles

sculptées (XVIe) et des peintures murales (XIVe)remarquables. Vestige de l’abbaye bénédictine,cette église forme le cœur de la sauveté� crééeau XIIe siècle après l’incendie qui ravage le vil-lage primitif. Laissez-vous guider de la halleau moulin des pauvres et au lavoir, dans un vil-lage pittoresque où maisons en pan de bois etarchitecture de brique rivalisent d’élégance... Email : [email protected] Tél. 05 62 67 77 87.

DU 20 AU 23 JUILLETFestival Plein les feuillesPavieC'est dans une prairie et les sous-bois du Do-maine de Besmaux, à� Pavie, que le festivalPlein les feuilles prend place. La nature est lareine d'une initiative qui propose des stagesde Land'Art ou d'herboristerie, de la musiqueet divers espaces et animations.Email : [email protected] Tél. 05 62 05 27 02.

22 JUILLETConcert Tal y QualLectoureL'association A3L invite à un spectacle de fla-menco avec le duo Tal y Cual. Depuis la créationde ce duo, Judith Martinez, chants et danses, etCristobal Perez à la guitare, ne cessent d'évoluerà la faveur des nombreuses rencontres et expé-riences qui ont jalonné leur parcours.30, rue de l'Abbé-Tournier.Email : [email protected] Tél. 05 62 68 76 98.

94 I Guide été 2016 I Gers

À NE PA S M A NQUER

C’est le plus ancien festivalde théâtre après Avignon.Une programmation éclec-tique pour des représenta-tions en plein air au cœurde la cité. Comme chaqueannée, le Festival proposeune pièce différente chaquesoir. Cette année, 17 specta-cles et une lecture, des ren-contres-débats avec le pu-blic seront proposés.

9 août. Programme de la64e édition sur www.festi-val-theatre-sarlat.com.

Photo Archives Henri Portès

Foire médiévale nocturne, à Montréal-du-Gers

GUIDE-ETE_LANDES_92a96_Mise en page 1 09/06/2016 17:16 Page94

Page 99: Edition Landes

AGENDA

DU 1er AU 5 AOÛTStage de danse aérienneJegunLa compagnie Etoile de mer a concocté unstage au programme qui surprendra. Aérien,dansé et carnavalesque ce stage alterneraentre le tissu aérien, la danse voltige avecbaudrier et la danse contemporaine. Lesmasques de la Comedia del Arte avec Said Es-serairi, en provenance d'Italie, et le Tangoavec Julia Gajdarska, qui nous vient de Po-logne, seront les bonus de stage qui s'achè-vera par un bal aérien et masqué.La Petite Pierre.Email : [email protected] www.cieetoiledemer.wix.comTél. 05 62 68 19 00.

DU 2 AU 31 AOÛTPaysages de ses voyages en peinture LombezMarie-José Tolatti a suivi ses premiers coursde peinture avec Alain Belmonte lors de sesateliers à Sainte-Foy-de-Peyrolières avant depoursuivre sa maîtrise de la technique cou-teau. Aujourd'hui elle utilise différentes tech-niques pour ses créations et passeindifféremment de l'aquarelle à l'huile, despinceaux aux couteaux, selon les envies dumoment. Après avoir exposé en Haute-Ga-ronne à Rieumes, la Salvetat et Seysses,Marie-José rejoint le Gers et a choisi Lombezpour commencer son périple gersois. A l’office de tourisme. www.lombez-tourisme.comTél. 05 62 62 37 58.

DU 4 AU 7 AOÛTWeek-end Floc de GascogneEauzeA l'occasion de ce week-end autour du FlocdeGascogne, les producteurs accueillent surleurs domaines afin de faire découvrir leur mé-tier et leur passion. La journée du 4 août a� Eauzesera consacrée au circuit gourmand du Floc deGascogne avec marche�, randonnée, ateliers,repas...Email : [email protected] Tél. 05 62 06 85 62.

5 AOÛTLes poupées russes en spectacleCassaignePatrimoine, théâtre et tradition donnent ren-dez-vous au château de Cassaigne. Ces jeunesartistes issus du conservatoire et des écolesde théâtre de Toulouse nous convient à rejoin-dre leur équipée pour cette croisière en gon-dole sur le fleuve Amour et de partager aveceux un moment convivial, drôle et enrichis-sant. Au pays des caves de Plaimont, la dé-gustation précède et suit le spectacle.www.laboiteajouer.fr

Chasse au trésorRoquelaureLe Domaine du Grand Comté anime une journéepour toute la famille autour du thème Floc deGascogne et d'Artagnan. Implanté en Haut Ar-magnac, à Roquelaure, la famille Baylac perpé-tue le savoir-faire acquis depuis plus de 150 anssur ces terres de Gascogne. Au XIXe siècle, leGrand Comté alimentait déjà les aubergesd’Auch. Aujourd’hui, Michel Baylac perpétue latradition en alliant ce savoir ancestral à la mo-dernité des techniques actuelles et au dévelop-pement d’une gamme de produits de caractèredont la fraîcheur et le fruité restent unique dansce terroir. Le Domaine produit de l’Armagnac, duFloc de Gascogne, du vin de pays Côtes de Gas-cogne dans un cadre préservé.Domaine du Grand Comté. Email : [email protected]él. 05 62 65 59 45.

6 ET 7 AOÛTMédiévales en ArmagnacTermes-d'ArmagnacManifestation devenue désormais incontour-nable, les Médiévales de Termes feront vivreun moment inoubliable au temps des cheva-liers. Toute la journée, sur le site : les campe-ments, le parvis de la tour avec mercenaireset combattants, des spectacles de jouteéquestre, une forge et des animations pourtous.Tél. 05 62 69 25 12.

Bande dessinée en GascogneEauzeLe premier week-end d'août, toute la villed'Eauze vit au diapason du Festival de la bandedessinée. Grâce a� Serge Ernst, dessinateur etcréateur de la BD les « Zappeurs » et conseiller artistique, ce festival accueille unpanel d'auteurs français et étrangers derenom. Une trentaine d'auteurs et scénaristesattendent les férus de BD pour des discussionset dédicaces. Outre la rencontre avec les au-teurs, un atelier d'initiation à la BD ainsi quedes expositions de planches originales et uneBD-thèque avec vente de BD neuves et d'occa-sions sont proposés au public.Accès gratuit. Email : [email protected] Tél. 05 62 09 75 83.

7 AOÛTLà-haut dans le cielFleuranceA coté du festival d'astronomie de Fleuranceprend place le festival Off. S’y tiennent desdémonstrations d'aéromodélisme, un simula-teur de vol, de décollage de montgolfière… Lasoirée sera sans surprise suivie d'une veilléeaux étoiles. Prévoyez vos lampes de poche...A l’hippodrome.Email : [email protected]él. 05 62 64 00 00.

8 AOÛTThéâtre Folies 1900BarbotanLa compagnie de la Boîte à jouer poursuit saroute avec sa 26e tournée estivale. Une miseen résidence à Cazaubon a permis de créercette pièce, spécialement dédiée à Barbotan.Ce spectacle promet 1h15 d'émotion dans unvoyage au début du XXe siècle.A l’ancienne école de BarbotanEmail : [email protected] Tél. 05 62 69 52 13.

9 AOÛTFoire médiévale nocturne Montréal-du-GersC’est le plus ancien festival de théâtre aprèsAvignon. Une programmation éclectique pourdes représentations en plein air au cœur de lacité. Comme chaque année, le Festival proposeune pièce différente chaque soir. Cette année,17 spectacles et une lecture, des rencontres-débats avec le public seront proposés. Programme de la 64e édition sur www.festival-theatre-sarlat.com.

15 ET 16 AOÛTFête des vieilles mécaniquesLagardèreLes amateurs de mécaniques anciennes se-ront au paradis avec démonstrations de la-bour, balade en voitures anciennes,expositions de vieux moteurs, vieux matérielde pompiers et animations jeeps proposées

par le Jeep club d'Artagnan qui fêtera à� cetteoccasion les 75 ans de la mythique Jeep.Tél. 05 62 28 50 97.

À PARTIR DU 16 AOÛTSport et santé au plein-airIsle-JourdainFaites du sport en groupe grâce à un parcoursludique et physique. Place à l'évasion, la na-ture devient notre salle de sport avec deux ac-tivités accessibles à tous, à tout âge et à toutniveau sur la base de loisirs de L'Isle-Jour-dain. Marché les jeudis et vendredis et courseà pied les mardis et jeudis.Jusqu’au 2 septembre.Base de loisirs au bord du lacTél. 05 62 62 67 43.

DU 19 AU 21 AOÛTFestival du jeuPlaisanceLe 19e festival du jeu, annonce la couleur :8000 m² et 57 heures de jeu non stop. Des jeuxde societé pour toute la famille, des bataillesde figurines épiques, des parties de jeu de rôleendiablées sur tables ou en grandeur nature,des duels de cartes acharnés ou des jeux vidéoqui feront fumer les méninges. Un espace lec-ture et trois expositions seront également àdécouvrir. Entrée gratuite. Salle des fêtes, salle des sports et parc de l'église.www.rpgers.frTél. 06 70 47 31 37.

Gers I Guide été 2016 I 95

À NE PA S MANQUER

Visite d’un village médiéval, à LarressingleLa balade propose une parenthèse médiévale pour revivre avec le guideles péripéties de ce petit bourg du XIIIe siècle et découvrir toute l'ingéniosité�d'une population face à l'envahisseur. Les enfants n'ont pas été oubliés et ils pourront remonter eux-aussi le temps avec l'histoire de la cité fortifiéeet une visite en costume à la découverte de la vie au Moyen Âge.

Tout l’été. Mail : [email protected]. www.tourisme-condom.com. Tél. 05 62 68 22 49.

Photo Archives Philippe Bataille

GUIDE-ETE_LANDES_92a96_Mise en page 1 09/06/2016 17:16 Page95

Page 100: Edition Landes

LES HORAIRES DES MARÉES

96 I Guide été 2016 I Lot-et-Garonne / Gers

GUIDE-ETE_LANDES_92a96_Mise en page 1 09/06/2016 17:16 Page96

Page 101: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page5

Page 102: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page6

Page 103: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page7

Page 104: Edition Landes

Couv_Landes 20/05/2016 15:15 Page8