donnons-nous la main pour les enfants …

of 17 /17
Donnons-nous la main pour les enfantsCentre de pédiatrie sociale en communauté de la Matawinie-Ouest

Upload: blaze-phelps

Post on 01-Jan-2016

21 views

Category:

Documents


2 download

DESCRIPTION

Donnons-nous la main pour les enfants …. Centre de pédiatrie sociale en communauté de la Matawinie-Ouest. Disparités connues entre le Sud et le Nord Clientèle des 6-17 ans  (2006-2007) Taux  en %: Nord Sud Personnes vivant sous le seuil de faible revenu  15,211,7 - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

Donnons-nous la main pour les enfants…

Centre de pédiatrie sociale

en communauté de la

Matawinie-Ouest

Disparités connues entre le Sud et le Nord

Clientèle des 6-17 ans (2006-2007) Taux  en %: Nord Sud• Personnes vivant sous le seuil de faible revenu  15,2

11,7 • Décrocheurs parmi les sortants du sec. en form.gén. 36,5 15,8 • Signalements retenus par le CJL au 31-03-2011 *30,1 15,8• Grossesse chez les 14-17 ans (2007-2009) 15,5 10,7 • Hospitalisations soins physiques courte durée 209,8 164,8

*taux brut /10 000

Système Lanaudois d’information et d’analyse (SYLIA) Lanaudière sur mesure: 6-17 ans, 2011

Notre communauté : Le Portrait

Matawinie-Ouest regroupe 8 municipalités en ruralitéau nord de la région de Lanaudière :

Lanaudière 67,0 %

MRC D’Autray 61,8 % MRC Joliette66,8 %

MRC Matawinie 58,4 % MRC Montcalm55,1 %

MRC L’Assomption 73,7 % MRC Les Moulins68,9 %

Ensemble du Québec 70,5 %

Les MRC de Montcalm et de Matawinie présentent les taux de diplômation les plus bas de Lanaudière et sont bien en deçà du taux national.

* : Signifie que l’on accorde jusqu’à sept années pour réussir la scolarité de niveau secondaire.

Le PortraitTaux de diplômation lanaudois après sept ans*, entre juin 2006 et juin 2008, pour les élèves de niveau secondaire

Taux de prestataires des programmes d’assistance sociale, adultes 15-64 ans, 2006-2009, en %

MRCD’AUTRAY 8.9JOLIETTE 9.8MATAWINIE 9.8MONTCALM 8.6RLS NORD 9.3RLS SUD 3.3

Le PortraitTaux d’emploi, en 2006, en %

MRCD’AUTRAY 56.8

JOLIETTE 57.7

MATAWINIE 49.4

MONTCALM 57.7

RLS NORD 55.8

RLS SUD 68.3

Le Portrait

Faits saillants

• Proportion de personnes dans les ménages ayant un faible revenu après impôt en 2006 : Entrelacs, Rawdon et Chertsey obtiennent les proportions les plus élevées

• Seules deux municipalités sont défavorisées à la fois selon les dimensions matérielles et sociales : Chertsey et Rawdon

• Chertsey affiche le nombre absolu le plus élevé de personnes vivant dans les communautés touchées par la défavorisation matérielle

Le Portrait

Défis de l'environnement

• L’étalement du territoire• L’isolement physique et culturel• Le transport• L’offre incomplète de services• La méconnaissance des ressources• Forte concentration de défavorisation• L’abdication face à son pouvoir d’agir• La réussite scolaire moins priorisée

Le Portrait

Le développement de nos enfants est fortement compromis…

Comment mieux soutenir leurs parents ?

• taux de décrochage scolaire alarmant• augmentation du nombre d’enfants en situation de sous-stimulation• Entrée scolaire compromise• Milieux d’éducation essoufflés• Parents qui s’excluent des services• Problèmes d’accès aux services• Difficulté de dépistage au préscolaire• Ampleur des problématiques

Le problème

La perte de potentiel de notre capital humain =

La perte de potentiel de notre développement

• Les difficultés économiques qui se perpétuent• La dévitalisation des communautés• Les problèmes de santé • Le tissus social qui se dégrade• Les coûts associés• La marginalisation • La déresponsabilisation de la communauté

Les impacts

Allie les disciplines de la santé, des sciences sociales et du droit

Applique une intervention GLOBALE auprès d’enfants de 0-14 ans en milieu appauvri en visant les causes et non seulement les symptômes

Intègre les ressources: le travail en commun de tous les intervenants CONCERTATION

Vise à prévenir les lacunes de développement liées au stress toxique et à une vie difficile

L’idée …Un Centre de pédiatrie sociale en

communauté…

OUI !!!!!

Travaille en interrelation constante avec le milieu de vie de l’enfant COMMUNAUTÉ : TOUS LES ACTEURS

Offre du soutien et du renforcement pour l’entourage de l’enfant

Accueille et apprivoise l’enfant et sa familledans un processus respectueux et aidant

Assure une proximité des services, être là où sont les familles vulnérables

Accueil - Partage – Compréhension - Action

La bonne idée ! …Un Centre de pédiatrie sociale en

communauté…

OUI !!!!!

Partenaires privés :

Caisse populaire OuareauFondation JACCompo RecycleClinique dentaire BélangerClinique dentaire MartinPlusieurs donateurs privés

Appui : fondation du Dr Julien

Partenaires publics :• CS des Samares• CLD• CRÉ• CSSSNL• Aide juridique de Joliette• Municipalités• Écoles• Centres de la petite enfance• Organismes communautaires

La mobilisationUn CPSC exige une mobilisation de l’ensemble de la communauté : Un village qui élève ses enfants

Le cœur de nos actions pour répondre aux besoins : tous ensemble pour les

enfants

Le partenariat

• Une offre de services diversifiées et adaptées * professionnels de la santé et services sociaux (publics et/ou privés)

* professionnels de l’éducation (idem )

* institutions * organismes * bénévoles

• Un financement adéquat (aucune source de financement récurrente)

* Subventions * Activités de levée de fonds * Dons * Commandites

Les difficultés de parcours OUFFFF !!!!

DÉFIS

• Prouver notre raison d’être

• Garder la mobilisation de départ

• Non obtention de prêts de service des institutions

• Recherche financière

• Recruter un médecin

• Composer l’équipe clinique

• Survivre !!

SOLUTIONS

• Documents de présentation, rencontres, explications, présentations

• Présence partout !!

• Inclusion dans des programmes permettant le financement des ressources

• Stagiaires

• Plan stratégique de financement et de com.

Les défis

1. La pérennisation par le financement2. Le maintien de la mobilisation3. Le recrutement de médecins4. La mobilisation du secteur économique5. La recherche constante de partenaires 6. La justification de notre existence7. L’obtention d’un soutien tangible des

institutions de santé et de services sociaux

8. Le développement vs les besoins

Rester fidèle à notre mission

Une équipe clinique : médecin 2 jrs / mois adjointe clinique 1 jr/sem( 4 jrs/sem pour le projet « Un compagnon pour la route » en persévérance scolaire)

Stagiaire 4 jrs / sem

42 enfants suivis pour une trentaine de famillesPremiers résultats visibles du renforcement positifPlusieurs partenariats établisSollicitation constante provenant de la communauté

Les résultats

Centre de pédiatrie sociale Matawinie-Ouest 423 ch. De l’Église, Chertsey, QC J0K 3K0

Suzanne Hamel, directrice 450-758-3708 poste [email protected]

MERCI !