détermination de la teneur en liant soluble détermination ...· détermination de la teneur en...

Download Détermination de la teneur en liant soluble Détermination ...· Détermination de la teneur en liant

Post on 12-Sep-2018

223 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Rapport de prsentation des rsultats

    N 1.5.15 Concernant les essais

    Dtermination de la teneur en liant soluble Selon la norme NF EN 12697-1 d'aot 2012

    Dtermination de la granulomtrie Selon la norme NF EN 12697-2 d'aot 2015

    Dtermination du point de ramollissement Selon la norme NF EN 1427 de juin 2007

    essais daptitude par inter comparaison 1re Campagne 5ere Session Srie n 15

    tabli 26 juillet 2016 par G. PIOT - Cellule Excutive de le.a.p.i.c CEREMA Dter IDF - Laboratoire Eco Matriaux 120 route de Paris BP 216 Sourdun 77487 PROVINS Cedex

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 2

    Le Mot du Prsident Choisir de vous faire pratiquer tel essai plutt que tel autre provoque toujours un moment dincertitude plus ou moins tranquille. L'essai propos correspond-il vos attentes ? Serez-vous nombreux rpondre favorablement et pourrons-nous lancer la campagne ? La photographie de la matrise de l'essai sera-t-elle rjouissante ? Pour le cas prsent, qui concernait le mesurage de la teneur en liant et de la granulomtrie d'un enrob, la rponse ces questions est trs largement positive.

    Vous avez t 67 laboratoires rpondre l'appel participation. Cest le record. Nous avons dailleurs d trouver dans la littrature les valeurs appliquer pour les critres des tests statistiques. Notre rfrentiel habituel est prvu pour 40 participants.

    On constate une belle amlioration de la matrise de l'essai depuis la dernire fois o nous vous avions propos ce mme essai (2011. Campagnes EAPIC 1.4). L'essai est mieux pratiqu.

    Donc, de srieux motifs de satisfaction.

    Il en est un autre qui tient la faon dont les chantillons ont t prpars. Nous voulions vous faire parvenir un enrob dont la teneur en liant vraie soit connue. Nous avons fait le pari que passer par la voie mulsion serait la fois possible et favorable.

    Possible. Il s'agissait pour nous de faire formuler une mulsion qui soit apte enrober la totalit du mlange granulaire, tout en ne laissant qu'une infime quantit de bitume sur les parois du rcipient. En effet les chantillons qui vous ont t confis ont t fabriqus manuellement et un par un. Ainsi la teneur en liant vraie de chacun des enrobs que vous avez manipuls tait connue. Ceci permet de confirmer un des rsultats obtenus lors des campagnes prcdentes savoir que la mthode d'extraction ne permet pas de retrouver la totalit du liant introduit au moment de la fabrication de l'enrob. La teneur en liant vraie est de 5,6 %. La moyenne de vos rsultats indique comme valeur mesure 5,5 %.

    Favorable par ce que, ne pas avoir besoin de se proccuper de la temprature des composants, a simplifi le travail de l'oprateur. En contrepartie il fallait grer la question de l'eau dans l'enrob. La qualification de l'homognit des chantillons indique que l'objectif est atteint.

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 3

    Vous avez ensuite dmontr que l'essai, bien qu'il soit a priori rput applicable aux enrobs chaud, est galement adapt aux enrobs l'mulsion de bitume. Nous n'en doutions pas, encore fallait-il le prouver.

    Enfin, la valeur moyenne de la temprature de ramollissement du liant rcupr a t trouve gale 53,7C. Celle du liant frais tait de 50C. La mise en mulsion, le processus de dpart deau font peu voluer les caractristiques du bitume.

    Nombre de laboratoires record, amlioration de la matrise de lessai, dmonstration de la capacit des enrobs lmulsion se substituer aux enrobs chaud, absence de vieillissement du liant au cours de la fabrication de lmulsion. Que demander de plus !

    Pour EAPIC,

    Jean-Eric POIRIER

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 4

    Index Organisation de la session et recueil des donnes Page 6

    Prparation et expdition des chantillons Page 7

    Vrification de l'homognit des chantillons de granulats par le CEREMA DTer Centre Est Page 10

    Dpartement Laboratoire dAutun

    Traitement des donnes Page 11

    Dtermination de la teneur en liant soluble, selon NF EN 12697-1 Page 13

    o Reprsentations graphiques

    o Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zscore)

    Dtermination de la granulomtrie, selon NF EN 12697-2

    o Passants 63 m Page 17

    - Reprsentations graphiques

    - Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zscore)

    o Passants 2 mm Page 21

    - Reprsentations graphiques

    - Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zscore)

    o Passants 4 mm Page 25

    - Reprsentations graphiques

    - Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zsocre)

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 5

    o Passants 6,3 mm Page 29

    - Reprsentations graphiques

    - Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zscore)

    o Passants 10 mm Page 33

    - Reprsentations graphiques

    - Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zscore)

    Dtermination du point de ramollissement (TBA), selon NF EN 1427 Page 37

    o Reprsentations graphiques

    o Ecarts la moyenne sur les donnes brutes (Zscore)

    Organisation de l'EAPIC Page 41

    Annexes Page 42

    o Dtermination de la pntrabilit, selon NF EN 1426 Page43

    o Dtermination de la teneur en liant en fonction de la mthode utilise

    - Asphalt Analysator (Infratest et Frwag) Page 47

    - NEBA (Strassentest) Page 51

    - Rouen Page 55

    - SMM Page 59

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 6

    Organisation de la Session et Recueil des Donnes

    Des lots homogniss, constitus de trois fractions granulaires, sont fournis aux laboratoires participants. Ceux-ci doivent raliser les essais suivants :

    Dtermination de la teneur en liant selon la norme NF EN 12697-2 Dtermination de la granulomtrie, selon NF EN 12697-1 Dtermination de la pntrabilit et du point de ramollissement sur liant rcupr, selon les normes NF EN 1426 et NF EN

    1427.

    La formule retenue est la suivante : Filer 1,9 % Sable 0/4 45,3 % Gravillons 4/10 47,2 % Bitume 5,6 %

    La campagne s'est droule de la faon suivante :

    Expdition des chantillons en mars 2016

    Transmission des rsultats des laboratoires participants au plus tard le 1er mai 2016. Le nombre de participants cette session est de 67 laboratoires. Les demandes de dlais supplmentaires transmises la Cellule Excutive EAPIC ont toutes t acceptes avec comme date butoir la plus lointaine le 1er juin 2016 (Pour information : 72% des rsultats ont t transmis dans le respect du dlai initial du 1er mai 2016.)

    Production du rapport de prsentation des rsultats pour aot 2016

    Le nombre de participants pour chaque mthode est le suivant :

    Teneur en liant 67 laboratoires Analyse granulomtrique 66 laboratoires Point de ramollissement 41 laboratoires Pntrabilit 41 laboratoires

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 7

    Prparation et expdition des chantillons

    1. Les matriaux

    Ils ont t livrs en pot d'une masse d'environ 1300 g. Chaque laboratoire a reu 4 pots qui correspondent aux 4 rpliques d'essais raliser.

    2. Prparation

    Pour garantir lhomognit de la recomposition granulomtrique, les matriaux prlevs sont cribls en fractions lmentaires. Le pourcentage de chacune des fractions lmentaires est choisi pour que la recomposition vise corresponde la recomposition thorique. Le mlange granulaire est ensuite recompos dans chaque seau par peses successives en vue dobtenir une masse totale de granulats de 1250 g. La masse dmulsion introduite dans chaque seau est dtermine afin dobtenir un dosage en liant rsiduel de 5,6 %.

    Criblage en fractions lmentaires.

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 8

    Recomposition du mlange granulaire dans chacun des seaux.

    Ajout de lmulsion et rsultat du malaxage manuel.

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 9

    Schage et mise en stock des chantillons.

    3. Expdition des matriaux

    Lenvoi des matriaux a t ralis par le CEREMA - DTer Centre Est - Dpartement Laboratoire dAutun. Lensemble des pots ncessaires pour mener la campagne a t mis en place sur palette avant livraison, puis en carton pour expdition.

  • e.a.p.i.c. Rapport 1.5.15

    Page 10

    Vrification de l'homognit des chantillons de granulats par la DTer Centre Est - dpartement laboratoire d'Autun (laboratoire support)

    Afin de vrifier que l'ensemble des chantillons est bien homogne, il est appliqu les dispositions de l'annexe B de la norme ISO 13 528 de dcembre 2005 qui donne une mthode statistique utilise dans les essais d'aptitude par comparaison inter laboratoire. Cette annexe s'appuie sur la comparaison de l'cart-type inter-chantillon l'cart type pour l'valuation de laptitude . Les chantillons sont considrs rpondre au critre d'homognit si .

    Les critres dhomognit retenus par la Cellule Excutive EAPIC sont : - La teneur en liant soluble dtermine selon la norme NF EN 12697-1 daot 2012 - Le pourcentage de passants au tamis de 2 mm dtermin selon la norme NF EN 12697-2 daot 2015.

    Pour chaque seau, les valeurs de lcart-type inter-chantillon sont compares lestimation du critre dhomognit

    Teneur en liant Mthode de Rouen

    Granulomtrie Passants au tamis de 2 mm

    valeur moyenne 5,45 34,0

    origine de r et R NF EN 12697-1 NF EN 12697-2

    r 0,23 1,0

    R 0,31 1,7

    0,028 0,166

    cart-type inter-chantillon 0,026 0,149

    Validation condition vrifie condition vrifie

    Pour chacun des tests, le critre est satisfait On peut donc conclure que les chantillons sont suffisamment homognes au regard de la teneur en liant soluble mesure selon la norme NF EN 12697-1 et des passants au tamis de 2 mm mesurs s

Recommended

View more >