décembre 2013 // magazine de crolles

Click here to load reader

Post on 31-Mar-2016

225 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Grand format: La médiathèque ouvre le chantier du numérique

TRANSCRIPT

  • de

    Magazine dinformation de la ville de Crolles www.ville-crolles.fr

    37

    Crolles vivredu tennis toute l'anne page 13

    grand formatla mdiathque ouvre le Chantier du numriquepage 07

    un tremplin pour toutes les voixpage 24

    magazinede

    magazinede

    magazineCrolles

    dCeMbre2 0 1 3

  • magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    Mmo2

    magazinede

    magazinede

    magazinemagazineCrolles

    Numros retenirMairie > 04 76 08 04 54Pompiers > 18 - Samu > 15Centre anti-poison > 04 76 42 42 42Police municipale > 06 08 25 14 62Gendarmerie (antenne de Crolles)> 04 38 72 96 72Enfants disparus, numro durgence > 116 000SERGADI (Service des eaux) > 04 76 33 57 35, permanence en mairie le mercredi de 10 h 11 h 30Association Culturelle Musulmane de Crolles, Mohamed Hedi Manna > 06 09 15 47 64Le Cur, Pre Philippe Rey > 04 76 90 20 29Le Pasteur, Jean-Luc Tabailloux > 06 89 44 02 02

    SAMU - Mdecin de gardeEn semaine, contactez votre mdecin traitant habituel.En dehors des horaires de consultation, pour des conseils mdicaux et demandes de visite domicile dun mdecin gnraliste, composez le > 0810 15 33 33 (numro Azur factur sur la base dun appel local 0,14 2 lappel, quelle que soit la dure de lappel - tarif en vigueur au 1er juin 2008).Pour les urgences et risques vitaux, faites le > 15

    Directeur de la publication : Franois Brottes I Rdaction : Nathalie de Leiris, Valrie Saes, Florent David I Photos : Mairie de Crolles I DL I MJC ICration & ralisation : Socit2filles I Imprimerie Notre Dame I Le journal de Crolles est imprim sur papier recycl par un imprimeur certifi Imprimvert, label garantissant la bonne gestion des dchets dangereux, la scurisation de stockages des liquides dangereux et la non- utilisation de produits toxiques.

    Permanences des lus Vous voulez rencontrer un lu : prenez rendez-vous en tlphonant laccueil de la mairie.Franois BROTTES, Maire, affaires gnrales, conomie : les lundis, jeudis et vendredis aprs-midi,Franoise CAMPANALE, 1re adjointe, charge des finances,Gilbert CROZES, 2e adjoint, charg de la voirie et des travaux,Liliane PESQUET, 3e adjointe, charge des risques industriels, des risques naturels, de lassainissement et de leau,Patrick PEYRONNARD, 4e adjoint, charg du sport et de la vie associative,Anne-Franoise HYVRARD, 5e adjointe, charge des affaires scolaires et de la jeunesse,Bernard FORT, 6e adjoint, charg de lurbanisme,Patricia LEVASSEUR, 7e adjointe, charge de lenvironnement, de lagriculture et de lAgenda 21,Claude GLOECKLE, 8e adjoint, charg de la culture et du patrimoine,Patricia MORAND, conseillre dlgue au social, au logement et la solidarit.lus Ensemble pour Crolles, Corinne DURAND, Franoise DRAGANI et lisabeth Millou. lus cologie pour Crolles, Vincent GAY et Nelly GROS.

    MairieBP 11 - 38921 Crolles Cedex > 04 76 08 04 54 - Fax 04 76 08 88 61 Courriel : [email protected], Site : www.ville-crolles.frHoraires douverture : lundi et vendredi de 8 h 30 12 h 30 - 13 h 30 16 h 30. Mardi de 8 h 30 11 h - 13 h 30 18 h. Mercredi et jeudi de 8 h 30 12 h 30 - 13 h 30 18 h. Samedi de 8 h 30 12 h. En raison des ftes de fin danne, la mairie sera ferme le 24 dcembre aprs-midi. Le 31 dcembre aprs-midi, seul le service lection sera ouvert jusqu 18h.

    Centre Technique MunicipalRue Charles de Gaulle > 04 76 08 98 65

    Dput de lIsreFranois BROTTES, Secrtariat parlementaire. 77, place de la mairie - 38660 La Terrasse. > 04 76 92 18 96 - Fax 04 76 92 18 98.

    Permanence Conseiller gnralEn dehors de sa permanence trimestrielle Crolles, le Conseiller gnral Georges Bescher reoit sur rendez-vous en fin de semaine, la mairie de la Terrasse(Contact : Hlne Robert-Michon au Conseil gnral, > 04 76 00 38 10). Associations et particuliers du canton peuvent linformer des projets et dossiers dposs auprs du Conseil gnral de lIsre, afin den assurer un meilleur suivi. Adressez toute correspondance au 204, rue des Thermes - 38660 La Terrasse.

    Police municipale - Gendarmerie 669, av. Ambroise CroizatPolice municipale > 04 38 72 96 72 ou 06 08 25 14 62.Gendarmerie Antenne de Crolles > 04 38 72 96 72. Prsence sur rendez-vous du lundi au vendredi de 18 h 19 h 30.Gendarmerie - Brigade de St-Ismier 390, route du Rivet, 38330 Saint-Ismier > 04 76 52 15 45 - Fax 04 76 52 92 35.

    Maison du Grsivaudan 71, chemin des Sources - 38190 Bernin Ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 12 h 30 et de 13 h 30 17 h 30.Maison du Conseil gnral Btiment ANTHERALP B > 04 56 58 16 00.Centre mdico-socialBtiment ANTHERALP A > 04 56 58 16 91.Assistantes sociales : sur rendez-vous.Conseillre en conomie Sociale et Familiale : sur rendez-vous.Puricultrice : sur rendez-vous.Permanence RSA : sur rendez-vous.

    Centre mdico-psychologiqueCMP Enfants : La Batie St-Ismier, espace Victor > 04 76 52 61 61 Fax 04 76 52 61 78. CMP Adultes : Espace Belle toile Crolles. > 04 76 92 82 90.

    Caisse Primaire dAssurance Maladie La CPAM propose des permanences gratuites en mairie, le mardi de 15 h 16 h 15, les semaines impaires.

    Conseils juridiquesCes permanences, finances par la commune en direction des Crollois, sont gratuites. Prendre rendez-vous laccueil de la mairie.Avocat Permanences les samedis 7 et 21 dcembre, de 9 h 11 h en mairie. Notaire Permanence le samedi 7 dcembre, de 9 h 11 h en mairie.Conciliateur de Justice Contactez M. Aubert au 06 67 23 20 62. Permanence sur rendez-vous le samedi matin en mairie de Goncelin.

    Trsorerie du Touvet Avenue Montfillon - BP 16 38660 Le TouvetCourriel : [email protected] > 04 76 08 45 87. Ouverture du lundi au vendredi de 8 h 30 12 h et de 13 h 30 16 h, avec ou sans rendez-vous.

    Bibliothque municipalePlace de la Mairie > 04 76 08 14 11Ouverture au public Mardi : 13 h 30 18 h 30. Mercredi : 10 h 12 h et 13 h 30 18 h 30. Vendredi : 16 h 30 18 h 30. Samedi : 10 h 12 h et 13 h 30 18 h 30. Horaires pendant les vacances scolaires Mercredi : 13 h 30 18 h 30. Vendredi : 16 h 30 18 h 30. Samedi : 10 h 12 h et 13 h 30 18 h 30.

    Centre nautique intercommunal/ SquashRue Henri Fabre > 04 76 92 10 56 Ouverture au public Lundi de 12 h 13 h 30 et de 19 h 22 h. Mardi de 12 h 13 h 30 et de 20 h 30 22 h. Mercredi de 12 h 15 h 45. Jeudi de 12 h 13 h 30. Vendredi de 12 h 13 h 30 et de 19 h 22 h. Samedi de 12 h 18 h. Dimanche de 9 h 17 h (rappel : les bassins sont vacus 1/4 dheure avant la fermeture).Horaires vacances scolaires Du lundi au samedi de 12 h 18 h. Dimanche de 9 h 17 h.Nocturnes lundi et vendredi de 19 h 22 h. Pas de nocturnes les jours fris.

    Relais dAssistantes Maternelles (RAM) 94, mail Nelson Mandela > 04 38 92 14 90 - [email protected] de 17 h 19 h, mardi et vendredi de 11 h 30 14 h, et le samedi 14 dcembre, de prfrence sur rendez-vous. Animatrice : Virginie Lon.Renseignements complmentaires auprs de Delphine Gontard, coordinatrice des structures petite enfance > 04 76 04 00 56.

    LEnvol : lieu daccueil enfants-parents 94, place Nelson Mandela > 04 76 45 85 97.Ouverture au public lundi et mercredi de 8 h 45 11 h 45 et vendredi de 14 h 30 17 h 30. Lenvol est ouvert pendant la moiti des vacances scolaires.

    Logement > Pour connatre les droits et devoirs du propritaire et du locataire, se renseigner sur les subventions pour raliser des travaux damlioration, en savoir plus sur les financements pour laccession la proprit... le Pact de lIsre organise une permanence la mairie de Villard-Bonnot, le 2e jeudi du mois, sur rendez-vous au > 04 76 12 11 17. > Pour en savoir plus sur les conditions et possibilits de devenir propritaire, pour vendre, louer, faire des travaux, lADIL, Agence Dpartementale dInformation sur le Logement, propose 2 permanences gratuites, ouvertes tous :> Mairie de Crolles : le 2e jeudi de chaque mois de 14 h 17 h> Mairie de Pontcharra : le 4e jeudi de chaque mois de 14 h 17 h. Pour toutes informations ou pour prise de rendez-vous, contacter directement lADIL > 04 76 53 37 30. Bailleurs sociauxSDH : permanence en mairie tous les mardis de 9 h 10 h. OPAC : permanence en mairie tous les jeudis de 9 h 30 10 h 30.

    Architecte conseil Construire, amnager ou rnover une habitation ? Sophie Rey, architecte Grenoble et membre du CAUE (Conseil dArchitecture, dUrbanisme et de lEnvironnement) assure des permanences : le 2e vendredi du mois, de 9 h 12 h, et le 4e mercredi du mois, de 14 h 17 h en mairie. Rendez-vous > 04 76 08 04 54.

    Dchetterie 47, rue des Frres Montgolfier> 04 76 08 03 03. Ouverture tous les jours, y compris dimanches et ftes, de 8 h 30 17 h 45 (sauf le 1er mai, 25 dcembre et 1er janvier). Collectes lundi (poubelle traditionnelle) et mardi matin (poubelle bleue Je trie) de 4 h 11 h.Collecte des vtements et chaussures dposer dans des sacs la dchetterie le mercredi et le vendredi, de 8 h 30 16 h. Verre et papier : utilisez les colonnes implantes dans la commune. Le site internet www.le-gresivaudan.fr vous permet de consulter en ligne les modifications des tournes suite aux jours fris et tlcharger les diffrents-documents (plaquette le juste tri, journaux intercommunaux, guides du compostage...).

    Centre de planification et dducation familialeEspace Belle toile - 43 rue Henri Fabre > 04 76 13 39 51.Ouvert le lundi de 9 h 13 h, le mardi de 13 h 17 h, le mercredi de 13 h 19 h et le jeudi de 13 h 17 h. Fermeture le vendredi.

    Poste278, avenue Joliot Curie > 36 31.Horaires douverture Lundi, mercredi, jeudi et vendredi, de 8 h 30 12 h et de 13 h 30 17 h 30. Mardi, de 8 h 30 12 h et de 14 h 17 h 30. Samedi, de 8 h 30 12 h. Heures de leve 15 h du lundi au vendredi et 11 h le samedi.

    Service dveloppement social Bnficiaires du RSA : en mairie sur rendez-vous. Point info emploi-insertion : en mairie sur rendez-vous le mardi de 13 h 30 16 h 30. Point info retraits : en mairie sans rendez-vous, le lundi de 9 h 12 h 30 et le jeudi de 13 h 30 18 h.

    Ple emploi Pontcharra. Un seul numro dappel > 39 49 (selon le service, appel gratuit ou de 0,11 2 TTC depuis un poste fixe, hors surcot ventuel de votre oprateur).Vous serez orient, selon votre demande > Vers un conseiller : du lundi au jeudi de 8 h 45 15 h 30 et le vendredi de 8 h 45 11 h 45. > Vers un serveur vocal : 24 h/24 et 7j/7.

    Mission locale du Grsivaudan Pour les 16-25 ans. Contact : Anne Kervaon. Antenne de Crolles : Le Projo (Espace Jeunes), place Ingrid Betancourt Crolles. Rendez-vous prendre directement au sige de la Mission Locale du Grsivaudan. 147, rue du Pr de lHorme > 04 76 08 08 70.

    EDF/GDFVous pouvez contacter les numros de tlphone ci-dessous 7j/7 et 24 h/24 :Urgence Gaz 0 810 433 038Urgence lectricit 0 810 333 338Si vous souhaitez un nouveau devis, composez le > 0810 14 46 84.

    Accueil des nouveaux arrivants Monique Gautier > 04 76 92 24 60.Christine Braun > 04 76 68 22 89.

    Prsence dun essaim ?Contactez Ren Saint-Pierre, reprsentant crollois de lAbeille Dauphinoise > 06 12 86 12 48www.abeille-dauphinoise.fr

  • dito

    Sommaire

    3

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    22

    07

    13

    Franois Brottes, Maire de Crolles, Dput de l'Isre

    27

    Crolles, une ville qui regarde devant, qui innove...

    quelques semaines dintervalle, la visite

    du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, suivie, la

    fin du mois de novembre de celle de Ccile Duflot,

    Ministre de lEgalit des territoires et du logement,

    illustrent la valeur dexemple qua notre commune,

    au cur dun territoire dynamique, solidaire et

    tourn vers lavenir.

    Regarder devant, cest prvoir et garder un temps

    davance. Ce qui est vrai en matire conomique

    lest aussi dans dautres domaines, commencer

    par le logement. Lui aussi doit sadapter,

    sans cesse voluer vers de nouvelles formes

    dhabitat, pour rpondre aux besoins du prsent

    et prparer au mieux lavenir. Des rsidences

    intergnrationnelles laccession sociale la

    proprit, nous avons coutume Crolles dexplorer

    de nouvelles voies. Le projet dEcocentre tait une

    premire dans la rgion, nous parlions lpoque

    de pari, quand il sagissait dinventer cette mixit

    entre commerces et logements dans un quartier

    en pleine mutation. Madame la Ministre, en visitant

    les lieux, a employ le terme de russite.

    Alors mme que la seconde tranche de lEcocentre,

    qui accueillera douze nouveaux logements sociaux,

    sortira prochainement de terre, ce qui ntait hier

    quune vision davenir, force dambition

    et de volont, scrit dsormais au prsent.

    Si Crolles est tourne vers lavenir, une autre

    actualit rcente montre quelle sait tout autant

    commmorer et se souvenir. Voil un sicle dbutait

    la Grande Guerre, mare dhorreur et dpouvante,

    peut-tre lpreuve la plus dure que la France ait eu

    connatre. Vous tiez nombreux la crmonie

    du 11 novembre, citoyens de tous ges, runis afin

    dhonorer notre devoir de Mmoire.

    Le rassemblement au monument Henri Lanier

    est une vraie tradition Crolles, elle nest ni crite,

    ni impose, mais elle se perptue, anne

    aprs anne, parce quelle nous donne le temps

    de rassembler la commune autour du souvenir,

    autant quelle permet de partager un moment

    de confiance et despoir.

    Jai rappel, cette occasion, combien la Mmoire

    aide notre lucidit collective, combien elle invite

    lunit face aux dangers du repli sur soi. Elle

    rappelle que rien nest irrversible lorsque la volont

    humaine rassemble les nergies positives.

    Elle montre aussi quen des temps difficiles, le rebond

    nest possible qu condition davancer ensemble.

    La vie dune commune est faite dquilibres.

    Crolles, ce lien entre mmoire et avenir en est un

    qui se concrtise au quotidien.

    Je vous souhaite toutes et tous de joyeuses ftes

    de fin danne.

    24

    Entre mmoire et avenirEntre mmoire et avenir

    04 Crolles vivre > Le logement social :

    pour qui ? Pour quoi ? > Listes lectorales > Le SEL Crolles prend forme > Bien ragir face la neige > Vers la mise en uvre d'un

    Projet Educatif Territorial > Du tennis toute l'anne > Amnagements > Ccile Duflot en visite Crolles > Bien vieillir, un sujet

    qui rassemble > Objectif 200 ! > Une bourse solidaire07 Grand format > La mdiathque ouvre

    le chantier du numrique

    17 Territoire > Mobilisation pour le Tlthon

    18 Conseil municipal19 expression politique21 Associations > La MJC

    22 Sport > L'allure d'une championne > Pas de trve pour le foot

    24 C pour les jeunes > Un joli saut pour

    les Baby'lionnes

    26 Culture > La bibliothque > Espace Paul Jargot

    28 regard

  • 4 Crolles vivre

    le logement social : pour qui ? pour quoi ?

    V enez changer sur la thmatique du logement social Crolles, en prsence de Franoise Campanale, 1re adjointe, de Patricia Morand, conseillre dlgue au social, au logement et la solidarit, et de Philippe Lorimier, prsident de la commission cadre de vie.Ce samedi citoyen fera le point sur les dernires constructions d'habitat social, les diffrents types de logements et les modalits dattribu-tion, la rhabilitation thermique, la lutte contre la prcarit nergtique... Toutes les questions relatives au logement pourront tre abordes, autour dun caf, loccasion de ce nouveau samedi citoyen.

    pharmacies de garde en dcembreDimanche 8 // Pharmacie Fontaine Amlie Saint-Ismier - Tl. 04 76 52 28 62Dimanche 15 // Pharmacie de Froges Tl. 04 76 45 71 44Dimanche 22 et mercredi 25 // Pharmacie de la Houille Blanche Lancey - Tl. 04 76 71 43 10Dimanche 29 dcembre et mercredi 1er janvier 2014 // Pharmacie Plemer Saint-Nazaire-les-Eymes - Tl. 04 76 52 20 17

    Vie pratiqueVie pratique

    le prochain samedi citoyen aura lieu samedi 7 dcembre de 9 h 12 h la salle mli-mlo

    coup de pouce nol pour tousbientt la fin de lanne... et comme le Pre Nol noublie personne, le CCAS (centre communal dactions sociales) de la commune propose toutes les familles ayant un quotient familial infrieur 600 un bon de Nol alimentaire et/ou des jouets. Ces coups de pouce sont disponibles en mairie, sur rendez-vous et sur prsentation de lattestation de quotient familial de la Caisse dAllocations Familiales.

    renseignements : service dveloppement social, 04 76 08 04 54.

    Quelle nergie choisir dans son projet de construction ou de rnovation ? Comment rduire sa consommation nergtique actuelle ? Quelles solutions techniques et financires ?Le Grsivaudan vous propose une permanence gratuite, sur rendez-vous, assure par un expert de lAGedeN.

    elle se droulera mercredi 11 dcembre, de 9 h 13 h, au sige de la Communaut de communes, 390 rue Henri Fabre. Inscriptions au 04 76 23 53 50

    PERMANENCE INFo-NERGIE

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    permanence gratuite, sur rendez-vous, assure par un expert de lAG

    ede 9Communaut de communes, 390 rue Henri Fabre.Inscriptions au 04 76 23 53 50

    service dveloppement social, 04 76 08 04 54service dveloppement social, 04 76 08 04 54social, 04 76 08 04 54.

    L e dimanche 22 dcembre, vous aurez la chance de croiser le Pre Nol, avec son traneau, ses rennes et ses lutins ! Rendez-vous 17 h place de la mairie, vous pourrez ensuite le suivre rue du 8 mai 1945, rue Paul Eluard, chemin de Masson, rue Lo Lagrange, rue Franois Mitterrand, avant son arrive lEspace Paul Jargot vers 18 h 30. Un feu dartifice clturera cette animation, organise en collaboration avec le Comit des Ftes.

    Comment lutter contre les chenilles processionnaires du pin

    larrive du froid est le moment idal pour dtruire les nids des chenilles processionnaires. Ces insectes, qui se dplacent en file indienne, do leur appellation, sont en effet recouverts de poils urticants, trs dangereux en cas de contact ou dinhalation, pouvant provoquer des dmangeaisons, des oedmes, des troubles de la vue ou crises dasthme. Cest au printemps quon a le plus de risques de les rencontrer, lorsque les chenilles descendent de leur arbre pour senterrer en attendant de se transformer en chrysalide dabord, pour finir enfin en papillon de nuit. Mais cest maintenant quil faut agir. en effet, en priode hivernale, les chenilles se regroupent et forment un nid sur les branches des pins. Il est alors possible de couper la branche porteuse pour brler le nid une fois terre, en prenant toutes les prcautions qui simposent. dans les lieux publics, cest la commune qui est en charge de cette opration. Il incombe aux particuliers den faire de mme pour les arbres situs sur leur terrain. noter quil existe aussi dsormais des piges cologiques installer dans les arbres : des co-piges (pour capturer les chenilles avant quelles n'atteignent le sol) et des piges phromones (pour attraper les papillons avant quils ne pondent), en vente dans les magasins spcialiss et les jardineries.

    Pour tous conseils ou renseignements, vous pouvez joindre les services techniques de la commune au 04 76 08 98 65

    e dimanche 22 dcembre, vous aurez la chance de croiser le Pre Nol, avec son traneau, h place de la mairie, vous pourrez ensuite le

    suivre rue du 8 mai 1945, rue Paul Eluard, chemin de Masson, rue Lo Lagrange, rue 30. Un feu dartifice

    e dimanche 22 dcembre, vous aurez la chance de croiser le Pre Nol, avec son traneau, h place de la mairie, vous pourrez ensuite le

    suivre rue du 8 mai 1945, rue Paul Eluard, chemin de Masson, rue Lo Lagrange, rue 30. Un feu dartifice

    Le Pre Nol en visite Crolles !

  • 5Crolles vivre

    L es personnes non inscrites et les nou-veaux arrivants (quils soient de nationa-lit franaise ou ressortissants dun pays de lUnion europenne) doivent se faire ins-crire sur les listes lectorales avant le mardi 31 dcembre 2013 pour pouvoir voter Crolles lanne prochaine.Pour cela il faut se rendre laccueil de la mairie, muni dune carte nationale didentit ou dun passeport (ou dun titre de sjour) en cours de validit et dun justificatif de domicile de moins de 3 mois. Il est conseill de ne pas attendre le dernier jour.

    Inscription dofficeLes jeunes gens qui ont atteint ou atteindront 18 ans entre le 1er mars 2013 et le 28 fvrier 2014 reoivent un courrier de la mairie les invi-tant confirmer leur tat civil et leur adresse.Les personnes qui nauraient pas reu ce courrier dbut dcembre sont pries de prendre contact le plus rapidement possible avec la mairie service des lections.

    Modification dtat civilLes lecteurs dont ltat civil a chang (mariage, divorce...) doivent le signaler en mairie et apporter le justificatif permettant de faire la rec-tification sur le fichier lectoral (acte de mariage, jugement de divorce...).

    Changement dadresse lintrieur de la communeLes lecteurs qui ont chang de domicile lintrieur de la commune depuis la dernire refonte des listes lectorales (fvrier 2012) doivent prendre contact avec le service des lections afin de vrifier si ce changement dadresse a bien t pris en compte.

    Franais expatris revenus en France Les lecteurs jusqualors expatris ltranger qui votaient dans un consulat et qui sont reve-nus dfinitivement en France doivent veiller se faire radier de la liste consulaire.

    LISTES LECToRALES, si vous ntes pas encore inscrit, pensez le faire avant le mardi 31 dcembre, 18 h

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    un 6e bureau de voteCompte tenu du nombre croissant dlecteurs, il a t dcid de crer un 6e bureau de vote. Il sera situ salle belledonne. Le redcoupage de la commune a t effectu pour parvenir un nombre moyen dlecteurs identique pour tous les bureaux, en tenant compte des nouveaux arrivants. Toutes les personnes concernes par ces changements, environ 2 400 Crollois, ont reu un courrier nominatif de la part de la commune. Une nouvelle carte lectorale leur sera adresse courant mars 2014.

    Il est dsormais possible pour les familles qui nont pas opt pour le prlvement de rgler leurs factures de prestations par carte bancaire sur internet, grce la mise en place de TIPI (service de paiement par carte bancaire sur internet). Cette solution a t dveloppe en partenariat avec les services de ltat, et est de ce fait totalement scurise.Pour cela, connectez-vous sur le kiosque famille du site internet de la commune, muni de votre facture sur laquelle figurent les identifiants.Et sachez quil est possible tout au long de lanne dopter pour le prlvement automatique.

    un nouveau mode de paiement pour la restauration scolaire, le priscolaire et les multi-accueils

    Pour plus de renseignements, vous pouvez vous adresser : au service petite enfance de la mairie si votre enfant est accueilli en multi-accueil, au service ducation de la mairie si votre enfant est accueilli lcole.En contactant le 04 76 08 04 54.

    La fin danne approche, pour prparer vos repas de ftes, dcorer et trouver les meilleures ides cadeaux, profitez-en : les commerants de Crolles vous attendent et sont l pour vous !

    Deux lections en 2014Les 23 et 30 mars 2014 : lection des conseillers municipaux et communautaires (ces derniers seront pour la premire fois lus au suffrage universel)Le 25 mai 2014 : lections europennes pour dsigner les 74 dputs qui reprsenteront la France au Conseil Europen.

    Qui peut voter ?Tout citoyen de l'Union europenne qui rside en France peut participer aux lections municipales et aux lections europennes dans les mmes conditions qu'un lecteur franais. Pour exercer ce droit de vote, il doit tre inscrit sur les listes lectorales et remplir les conditions d'ge (tre g dau moins 18 ans) et de capacit juridique.

  • 6 Crolles vivre

    Qui dneige quoi ?Les grands axes - avenue Ambroise Croizat, avenue de la Rsistance et Joliot Curie - sont dgags par le Conseil gnral, sans que la mairie nait de prise sur lheure de passage. La commune est pour sa part responsable des rues principales (rue de Belle-donne, rue Franois Mitterrand, etc.). Seulement aprs sont dgags les axes secondaires et enfin les impasses, parce quil est impossible, bien entendu, de dgager toutes les rues en mme temps.

    Combien de temps a dure ?Dans des conditions idales (une neige lgre, en quantit modre), les services techniques municipaux ont besoin de quatre heures pour effectuer un passage sur lensemble de la com-mune. Toutefois, un dneigement nest rellement efficace qu partir du moment o la neige sest arrte de tomber. Sil neige 10 cm par heure, ce sont presque 40 cm qui seront nouveau retom-bs dans les rues dneiges les premires.

    Pourquoi ya-t-il des merlons de neige en bord de chausse ?Le rle du chasse-neige est de dgager les voi-ries. Pour cela, il passe avec une lame qui pro-jette la neige de chaque ct de la route. Il arrive donc quaprs son passage, laccs soit difficile devant les portails et entres des particuliers. Il convient alors chacun, locataire ou propri-taire, de dgager devant chez soi, en vitant bien sr de remettre la neige sur la route !

    Et les trottoirs, qui les dneige ?Les agents des services techniques ont pour mis-sion de dgager en priorit laccs aux services publics, aux coles, aux multi-accueils, ainsi que les cheminements jusquaux arrts de bus. Les trottoirs doivent tre dneigs par les particuliers devant leur maison, par la coproprit devant les immeubles, par les commerants devant les bou-tiques et entreprises. Un arrt du maire a t pris en ce sens.

    Les services techniques se tiennent en alerte en cas de chutes de neige afin de rendre les voiries praticables le plus rapidement possible. La quantit de neige, le niveau des tempratures (parfois glaciales), le moment o ces chutes se produisent (la nuit ou en journe), sont autant de facteurs qui influent sur la dure et lefficacit de lintervention. rappel des grandes lignes du plan de viabilit hivernale et du rle que chacun a jouer pour braver du mieux possible les offensives hivernales.

    crolles scintille !Des dcorations sur les ronds-points, le long de l'avenue Joliot Curie et de l'avenue de la Rsistance, dans les rues du Brocey, des Sources, de lAbbaye, sur les places de la mairie et de lglise... Des guirlandes lumineuses dans les arbres et autour des bassins... Crolles s'est pare de ses habits de fte ! Tous les btiments publics, les huit coles et les multi-accueils sont galement dots dun sapin dcor, pour le plaisir des petits et des grands. D'autres sapins seront installs lextrieur, dans les quartiers, la disposition de tous ceux qui souhaitent les dcorer.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    le sel crolles prend forme

    Q ui sera le premier proposer une bonne tarte aux pommes contre un coup de main pour tailler une haie ? Qui mettra disposition sa ponceuse multi-usages contre quelques heures de baby-sitting ? Qui souhaite participer la mise en place du SEL Crolles, ce systme dchanges local impuls par un groupe de citoyens qui ont envie dchanger autrement ? Peut-tre vous, ou votre voisin, un ami, un col-lgue... Pour en savoir plus, participez la pro-chaine runion de construction du SEL Crolles, vendredi 13 dcembre 20 h 30 la salle Mli Mlo. cette occasion sera prsente lbauche du site internet o seront recenss les besoins des uns et les services proposs par les autres. Une charte est galement en cours dlabora-tion, ainsi quune rflexion sur la monnaie qui viendrait rguler les changes. Le SEL Crolles prend forme, rejoignez le mouvement !Contact : [email protected] web en construction : sel-a-crolles.fr

    Prochaine runion : vendredi 13 dcembre 20 h 30

    quelques rappels Lquipement en pneus neige est vivement conseill dans notre rgion, durant la priode de novembre avril. Nattendez pas la premire chute pour vous quiper ! Tenez-vous informs des conditions mtorologiques et adaptez vos dplacements en consquence quand cela est possible. Pensez enlever la neige sur le toit de votre voiture avant de partir, cela vitera quelle tombe sur la route ou soit projete sur la voiture qui vous suit. Pensez vous garer de manire ne pas gner le passage du chasse-neige.

    Les services techniques se tiennent en alerte en cas de chutes de neige afin de rendre les voiries praticables le plus rapidement

    Bien ragir face la neige

    prend forme

    InitiativeCitoyenne

  • 7Grand format

    la mdiathque ouvre le chantier du numriqueLes travaux de la future mdiathque avancent, sur lavenue de la rsistance, en prvision de louverture programme en 2014. Un autre chantier, moins visible, est lui aussi en cours. Il concerne loffre documentaire que proposera ce nouvel quipement culturel et notamment la place accorde au numrique. Comment vont cohabiter livres et supports dmatrialiss ? Quels sont les rsultats de lenqute mene cet automne sur vos attentes en terme de numrique ? elments de rponses.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

  • Le chantier de la mdiathque, dbut en janvier 2013 sur le site de lancienne grange Chatain, se poursuit. Le btiment est prsent clos et couvert. Les entreprises de second uvre se relayent lintrieur pour les travaux dlectricit, de chauffage, pour le cloisonnement des diffrents espaces et la pose des revtements de sol et des murs. lextrieur, lisolation est en cours dachvement et le bardage bois a dbut : 1 000 m2 de douglas massif vont tre fixs.Lamnagement des espaces verts dbutera au printemps, de mme que la cration du parvis ct rd1090 et laccs piton.du ct de lactuelle bibliothque, le dmnagement se prpare. Il stalera sur plusieurs semaines, au printemps galement, le temps ncessaire pour rfrencer lensemble des supports et organiser leur installation progressive dans les murs de la nouvelle mdiathque.

    le point sur les travaux

    L e numrique cest lavenir. Cest vrai, mais cest aussi le prsent. Les conte-nus dmatrialiss prennent une place croissante dans nos habitudes de vie, que lon coute de la musique en ligne, que lon dvore le dernier roman sorti sur une liseuse ou une tablette. La mdiathque ouvrira ses portes en 2014, mais dj, en coulisses, on sactive pour proposer des contenus et des supports qui rpondent cet apptit numrique. Lobjectif est double, souligne Claude Russello, directrice de la bibliothque Gilbert Dalet. Il sagit dabord de rpondre aux attentes des lecteurs et de ceux qui pourraient tre sduits par ces nou-veaux contenus. Et puis il y a la volont doffrir tous les publics les nouvelles possibilits dinformation et de culture que permettent les nouvelles technologies. Des livres et des prio-diques numriss, de la vido la demande, un abonnement une plate-forme dautoformation,

    autant de ressources, parmi dautres, qui seront disponibles sur place ou distance. Lide est de jouer la carte de la complmentarit, indique Marc Brunello, conseiller municipal et prsi-dent de la commission SCAP*, qui suit lavance du projet. Au plus on propose une offre varie, la mdiathque ou en ligne, au plus on aura de chances que les lecteurs frquentent lquipe-ment. En toile de fond, la dimen-sion conseil sera omniprsente. Nous resterons des mdiateurs du livre, y compris sur les docu-ments numriques, insiste Claude Russello. La plus-value de l'quipe est le conseil, et cela, nous pouvons aussi le faire distance, en met-tant nos coups de cur en ligne par exemple. Conclusion, la mdiathque ne dlaissera pas les missions de lactuelle bibliothque, bien au contraire. Cest simplement loffre qui va se

    diversifier. Dautant que les nouveaux locaux vont favoriser les rencontres, le lien, autour du livre et des autres documents, autour de limage et du son. En attendant, les rponses au ques-tionnaire propos cet automne ont t dcorti-ques et analyses. Ces retours permettent dajuster loffre qui tait dj envisage , note Claude Russello. Un exemple ? Loffre de musique en ligne, non prvue au dpart, aura toute sa place dans le catalogue de ressources

    propos. Des liseuses aussi seront disponibles en prt. Claude Gloeckle, adjoint en charge de la culture et du patrimoine, rsume lenjeu de cette transition numrique : Nous sommes

    un moment charnire. Certains sont des habi-tus des contenus numriques, pendant que dautres ne savent pas vraiment ce que cest. nous de rpondre tous les besoins pour favo-riser laccs de tous ces ressources. Les rsul-tats de lenqute confirment que nous allons dans la bonne direction.

    Le numrique, ce que vous en attendez

    quelques mois de louverture de la mdiathque, le chantier du numrique est lanc. Quoi de mieux que votre avis pour constituer une offre qui rponde au mieux aux attentes des lecteurs ? Cest tout lobjet dune enqute mene cet automne et qui livre aujourdhui de prcieux enseignements.

    8 Grand format

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    *Sport Culture Animation Patrimoine.

    Nous resterons des mdiateurs du livre, y compris sur les documents numriques.

  • trois questions claude gloeckle,adjoint charg de laction culturelle et du patrimoine

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    Claude Gloeckle, pourquoi cette enqute sur le numrique la mdiathque ?Parce quavant dacqurir un fonds numrique, avant darbitrer entre documents traditionnels et dmatrialiss, nous avons souhait demander ce quen pensent les principaux intresss. Lenqute rvle des attentes diverses, et ceci est bien normal. Certains ont dj leurs habitudes numriques alors que dautres restent attachs aux livres, aux disques et aux journaux papier. Notre offre rpondra cette exigence de diversit, autant quelle permettra de rduire la fracture numrique qui peut affecter les foyers les moins aiss, ou les moins jeunes.

    Certains se dfinissent comme anti-numriques. Quauriez-vous leur dire ?Il sagit dj de les rassurer sur lobjet dune mdiathque. Il nest pas question de tuer le livre, mais plutt de proposer une bibliothque enrichie de nouveaux outils et de nouveaux supports. Certains ont affirm leur amour du livre papier, leur crainte aussi du tout numrique, pour diverses raisons. Bien sr que nous respectons ce choix, en rappelant que le tout numrique nest pas notre option.

    Lautre objectif est laspect lieu de vie de ce nouvel quipement ? Effectivement. Cette attente a dailleurs t formule par de nombreuses personnes qui ont rpondu au questionnaire. Cest tant mieux puisque le projet dquipement se nourrit de cette fonction sociale, o la lecture et les contenus proposs doivent rester sources de rencontres et dchanges. Quil soit dans un format traditionnel ou accessible sur liseuse, un livre sera toujours prtexte la discussion, aux coups de cur, au dbat. Si la forme volue, le fond, lui, ne changera pas.

    La Direction Rgionale des Affaires Culturelles (ministre de la culture) apporte un financement de 55 000 pour aider la constitution du fonds documentaire audiovisuel et numrique de la mdiathque. Madame Boyer, conseillre au livre et la lecture, est rcemment venue apprcier lavancement des travaux pour lesquels la DRAC apporte galement un financement, guide par Claude Gloeckle et Marc Brunello.

    Grand format 9

  • 10 Grand format

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    les rsultats du questionnaireVous avez t 369 rendre votre copie, dont 127 rpondre en ligne sur ville-crolles.fr.Ce sont 84 % des lecteurs de la bibliothque qui ont rpondu, et aussi des personnes intres-ses par le numrique, et donc plus quipes et connaisseuses. Des rponses trs fminines, sans surprise, puisqu Crolles comme ailleurs, le public des bibliothques est majoritairement fminin ! Les deux sexes confondus, la large reprsentation des 40-59 ans (46 %) nest pas non plus une surprise. Cette tranche dge cor-respondant au niveau national aux plus gros lecteurs, et Crolles 28,3 % des abonns.+ dun tiers de 15-39 ansAutre lment intressant : 37 % des rpon-dants sont des adolescents et jeunes adultes. Or les 15-39 ans ne sont pas les publics qui fr-quentent le plus la bibliothque (19 %). Force est de constater que le numrique est un sujet qui les mobilise.A contrario, les 60 ans et plus ne reprsentent que 17 % des rponses. Une faible proportion qui peut rvler une crainte ou un moins grand intrt pour lvolution des technologies. Ce quoi une lectrice suggre : je trouve formi-dable cette ide dintgrer le numrique la mdiathque et de former le public. Je pense notamment aux + de 60 ans (ma mre) ou aux publics compltement trangers linforma-tique (mon frre)...

    UN SERvICE EN LIGNE RECoNNU ET TRS UTILIS90 % des rpondants connaissent le site inter-net de la commune, et 54 % dentre eux uti-lisent les services proposs par la page de la bibliothque. Nonobstant les contenus utiliss, cela confirme la familiarit des rpondants avec les services en ligne. Avec quelques prcisions : il est agrable de pouvoir consulter le cata-logue de la bibliothque et davoir connais-sance des diffrents rendez-vous quelle peut proposer grce internet , et encore : jaime-rais surtout pouvoir rserver des livres par internet, ainsi que les prolonger.

    vos pratiques numriques actuelles

    votre quipement actuel

    0 50 100 150 200 250 300 350

    CONSOLE DE JEU

    LISEUSE

    TABLETTE

    SMARTPHONE

    CONNEXION INTERNET

    ORDINATEUR

    0 50 100 150 200 250

    AUCUN

    AUTRES

    FORMATION

    JEUX VIDO

    MUSIQUE

    FILMS

    PRESSE EN LIGNE

    LIVRES NUMRIQUES

    > RenseignementsPour tout renseignement, vous pouvez contacter en mairie, au 04 76 08 04 54, Anne-Franoise Hyvrard, adjointe charge des affaires scolaires et de la jeunesse, Batrice Lahellec, responsable du service Education, ou Delphine Gontard, coordinatrice du service Petite Enfance.

    C est une possibilit que la loi autorise , explique Anne-Franoise Hyvrard, charge des affaires scolaires et de la jeunesse. Il sagit, pour les enfants qui auront trois ans pendant lanne scolaire, de ne pas attendre la prochaine rentre de septembre, mais dintgrer lcole maternelle en cours danne, aprs les vacances dhiver. Cest une opportunit pour les petits qui sont prts affectivement et socialement. En revanche, cela peut tre plus dlicat pour dautres. Il faut savoir en effet que lducation nationale ne met aucun dispositif supplmentaire en place. Mme si les Atsems et les instituteurs auront un regard plus attentionn pour ces derniers arrivs, les tout-petits devront cependant suivre le rythme de la classe - leffectif dj charg - tout en sadaptant la collectivit, ce qui peut engendrer fatigue et stress. Cest la raison pour laquelle llue rencontre chaque famille qui fait une demande pour la toute petite section de maternelle. Nous prenons le temps de regarder sil ny a pas dalternative pour assurer un meilleur respect du rythme de lenfant, comme les multi-accueils par exemple, ou les assistantes maternelles. Il leur reste des places, et elles proposent une souplesse daccueil qui peut rpondre aux besoins des familles et des enfants. Mais si aucune solution nest possible, alors nous inscrivons lenfant lcole, bien videmment. Linscription se fait alors dans lcole maternelle o les effectifs sont les moins chargs. Par contre, la rentre en classe de petite section, en septembre 2014, lenfant sera peut tre amen changer dcole puisquil rejoindra celle dont il dpend rellement pour le reste de sa scolarit.

    Crolles vivre

    Les petits Crollois qui souffleront leurs trois bougies entre le 1er janvier et le 16 mars 2014 pourront intgrer, aprs les vacances dhiver et sous certaines conditions, une toute petite section de maternelle.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

  • 13Crolles vivre

    L e Conseil municipal du 22 novembre la officialis*, Crolles signera pro-chainement une convention avec la commune de Bernin dans le cadre de la cration de deux courts de tennis couverts. Linvestissement, ainsi que les frais de fonctionnement, seront diviss parts gales entre les deux communes, chacune dis-posant sa guise de lun des deux terrains construits. Ce nouvel quipement sera implant Bernin, en prolongement du gymnase Le Cube. Ce projet ntait possible quen mutua-lisant nos moyens, indique Patrick Peyronnard, adjoint aux sports. Lide de couvrir nos terrains, ici Crolles, avait t avance il y a quelques annes, mais navait pu se raliser. De son ct, Bernin ne pouvait porter seule son projet de tennis couverts. Cest pourquoi nous avons accept de participer au financement en contre-partie de laccs lquipement.

    ouvrir la pratique au plus grand nombreJusqu prsent, en cas de forte pluie ou de neige, les licencis du club de Crolles devaient se replier sur quelques crneaux allous au gymnase Lo

    Lagrange. Certains joueurs devaient mme se rendre jusqu Seyssins pour sentraner ou dis-puter des matchs. Depuis lannonce de la construction de cet quipement couvert, la satisfaction est de mise au tennis club. Cest une excellente nouvelle, confirme son prsident Rgis Belin di Stephano, notamment pour les 220 enfants de lcole de tennis. Lhiver dernier, lquivalent de trois mois de cours a d tre annul ou report cause du mauvais temps. Ce terrain couvert ouvre aussi dautres perspec-tives. Il facilitera par exemple laccs des per-sonnes mobilit rduite : Cest lobjet du partenariat que nous mettons en place avec HandyNamic, confirme le prsident. Jusqu prsent nous travaillions sur des ateliers au prin-temps. Ce terrain couvert, cest lassurance de pouvoir mener ce type de projet toute lanne.

    Jeunes et seniorsEn moyenne, chaque anne, quelque 400 prati-quants, comptition ou loisirs, frappent la petite balle jaune sur les six terrains que compte la commune. Laccs au tennis couvert de Bernin leur permettra de jouer en toutes saisons, sans ptir des conditions mtorologiques. Nous

    avions dj franchi une tape en refaisant deux terrains en synthtique, le seul revtement qui permette une pratique extrieure en cas de mauvais temps, rappelle Patrick Peyronnard. L, nous allons encore plus loin. Cela permettra plus de personnes de jouer dans de bonnes conditions, aux plus jeunes, mais galement aux seniors. noter enfin que cet quipement public ne sera pas exclusivement rserv aux deux clubs, mais ouvert aux usages scolaires, priscolaires, au centre de loisirs, au service jeunesse, en fonction de besoins exprims.

    Du tennis toute lanne

    Crolles prend en charge 50 % du cot de cration de deux tennis couverts Bernin. En contrepartie, lusage du court situ au sud de lquipement sera rserv aux joueurs crollois. Le btiment prsente de nombreuses caractristiques cologiques : une ossature bois et une isolation de qualit, ce qui permet dviter de chauffer les courts.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    *Lire le compte-rendu du Conseil municipal, page 18.

    Finis les entranements annuls ou les matchs reports pour cause de mauvais temps. L'hiver prochain, lun des deux courts de tennis couverts en passe dtre construits sur la commune de bernin sera rserv aux joueurs de Crolles. explications.

    Patrick Peyronnard, adjoint aux sports, avec Rgis Belin di Stephano,

    prsident du tennis club de Crolles.

    S

    MC

    2

    S

    MC

    2

  • 14 Crolles vivre Amnagements

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    Les travaux de la halle du parc Jean-Claude Paturel ont dbut au mois de novembre. Cette construction en bois et mtal, qui avait t imagine ds le dbut du projet damnagement, offrira un coin de halte et de repos mi-chemin entre lespace Paul Jargot et les jardins partags.

    D epuis louverture du parc Jean-Claude Paturel, vous tes nombreux en apprcier les multiples facettes, dambuler dans ses alles et profiter de ses dix hectares de nature. Dans quelques semaines, vous pourrez faire une pause, au cur du parc, labri du vent lhiver et du soleil lt, sous une halle couverte la croise des chemins. Cest la touche finale du projet damnagement, note Gilbert Crozes, adjoint aux travaux. Elle sera autant un lieu de passage, traverser au cours dune promenade, quun espace de halte, pour sabriter ou profiter du panorama. Ct Sud, un long banc continu, abrit du vent, permettra de contempler le massif de Belledonne. Au Nord, une alcve souvrira sur la Chartreuse, la Dent de Crolles et la cascade.

    Une halle natureConue selon un principe de facettes aux orientations multiples, la halle sintgrera de manire harmonieuse dans lenvironnement du parc. Sa perception sera changeante selon les angles de vue, explique larchitecte Florian Golay. Sa silhouette voluera selon la direction par laquelle on lapproche. Son aspect extrieur, rsolument bois, la fera se fondre dans le paysage. Et ses lignes irrgulires en chtaignier, autant que les poteaux en acier qui soutiennent son avance de toit, rappelleront le mobilier alentour et, plus loin, les locaux communs des jardins partags.Les travaux en cours, dbuts au mois de novembre, devraient durer jusquau mois de janvier ou fvrier. Tout dpendra des conditions mto, note Gilbert Crozes. Ce nest pas la priode la plus propice pour ce type de travaux, mais nous avons fait ce choix afin de rduire au maximum la gne pour les habitus du parc.

    une halle la croise des chemins

    la halle sera autant un lieu de passage, traverser au cours dune promenade, quun espace de halte, pour sabriter ou profiter du panorama .

    les travaux de mise en accessibilit de la marelle sont termins. lextrieur, un cheminement facilite dsormais laccs aux personnes mobilit rduite et lintrieur, les tribunes ont t amnages pour accueillir les personnes circulant en fauteuil. les mmes types damnagements sont en cours du ct du gymnase lo lagrange, avec en plus, linstallation dun lvateur dans le hall dentre pour accder aux tribunes elles-aussi reconfigures. cet important chantier ncessite une fermeture de lquipement, dabord partielle, puis complte peu avant les vacances de nol, avant une rouverture programme dbut janvier.

    poursuite des travaux du cheminement piton entre la mairie et lglise La premire phase des travaux de scurisation du cheminement piton entre la mairie et lglise, sur lavenue de la Rsistance, est termine. Lembellissement des faades a cependant d tre report au dbut du printemps prochain en raison des conditions mtorologiques. Cest maintenant la grange Avenier qui fait lobjet de travaux, dans le prolongement de lAbri sous la Dent. noter que la rue de la Perrade est ferme la circulation dans sa partie basse (entre la RD 1090 et le chemin de lEtroit) jusqu la fin du chantier.

    la marelle accessible tous

    mois de novembre. Cette construction en bois et mtal, qui avait t

    ne halle la croise Runion de chantier entre Pierre-Jean Pareti,

    de l'entreprise de travaux Pareti, Jean-Bernard Simon du bureau d'tudes de la commune,

    Gilbert Crozes, adjoint en charge de la voirie et des quipements publics, et Florian Golay, l'architecte du projet.

    F

    lori

    an G

    olay

    , DP

    LG

  • 15Crolles vivre

    Daniel Gerussi, comment avez-vous travaill la pierre du jardin du souvenir ? Le rocher originel provient dune carrire situe prs dHauteville, dans lAin. Javais face moi un grand bloc rectangulaire que jai dabord taill grossirement pour enlever prs dun tiers de sa masse et obtenir une forme de stle. Je lai ensuite pique, au ciseau pierre, afin quappa-raisse leffet granuleux cens rappeler les falaises qui dominent Crolles.

    Tout est fait manuellement ?Jutilise surtout un ciseau et une massette. Ce sont les instruments de base du sculpteur pour enlever de la matire et crer ainsi des asprits. Quand le travail demande moins de prcision, notamment dans la phase prparatoire, jutilise aussi un pistolet pneumatique air comprim qui complte laction du ciseau.

    Comment devient-on sculpteur sur pierre ? lorigine, jai commenc par faire du modelage sur terre et aprs quelques expositions de mes uvres, de nombreuses personnes mont invit travailler la pierre. Je me suis form sur le tas et aujourdhui javoue que cest une vritable pas-sion. Jaime cette fusion avec le matriau brut qui aboutit, aprs des heures de travail, crer une forme. Je taille rgulirement des stles fun-raires, mais je pratique aussi de la gravure lapi-daire et du dessin sur pierre.

    profession sculpteur

    crolles a valeur dexemple rolles a valeur dexemple

    La pierre sculpte qui orne le jardin du souvenir, lentre du cimetire, voque symboliquement le massif de Chartreuse, par sa forme et son aspect. Daniel Gerussi, lartiste qui a ralis cette uvre, nous rvle ses secrets de fabrication.

    Ccile duflot tait de passage dans le Grsivaudan, le 25 novembre dernier. La Ministre de lgalit des territoires et du logement en a profit pour sillonner Crolles, la dcouverte des dernires ralisations dhabitat collectif. Avec chaque visite, un mot sur le caractre innovant de ces oprations.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    L a journe a dbut sur les coups de onze heures, lEcocentre. Ccile Duflot est accompagne de Franois Brottes et des diffrents partenaires de l'opration. Visite de deux appartements ltage, dambulation jusquaux commerces du rez-de-chausse, et dj, les premires dclara-tions donnent le ton : nous avons l une belle preuve de mixit dusages entre habitat, commerces et services. Cest dautant plus intressant que cela permet dconomiser lespace , dira la Ministre. Aprs un dtour par les Balcons de Mar-cieu, la dcouverte du tourisme vert en montagne, retour Crolles, la Cotinire puis au Marronnier prcisment. L, cest lintergnrationnel qui est lhonneur. Deux visites dappartements senchanent et lentraide entre seniors et jeunes familles est cite en exemple. Plus tard, aprs un dtour par les 28 nouveaux logements en accession sociale la proprit, prs des terrains de tennis, Ccile Duflot fait halte la Canope, la rsi-dence pour les jeunes travailleurs, sur la rue Emmanuel Mounier. La visite sachvera en fin daprs-midi, prs de la chaufferie bois du quartier des Ardillais. Loccasion pour la Ministre dinaugurer lquipement qui permettra la production de chauffage et deau chaude sanitaire pour quelques 114 logements, et dexprimer lintrt quelle a eu de dcouvrir toutes les facettes dune offre de logements cohrente et novatrice Crolles.

    Pour la ralisation de la stle du jardin du souvenir, Daniel Gerussi a travaill

    avec Pierre Bourgain, graveur de lettres la Marbrerie funraire du Grsivaudan

    La Terrasse.

    lEcocentre. Ccile Duflot a profit dune pause la brasserie

    du Chardon pour rencontrer les partenaires du projet Ecocentre et

    aborder avec eux la question des normes dco-construction.

    Coupure de ruban aux Ardillais. La Ministre a achev sa visite en inaugurant la chaufferie bois des Ardillais, avant un bilan de cette journe en Grsivaudan au sige de la Communaut de communes, en prsence des acteurs logement du territoire.

  • 16 Crolles vivre

    Comment favoriser le bien vieillir pour que les seniors puissent vivre en autono-mie le plus longtemps possible ? Cette question de fond, de nombreux interve-nants ont tent dy rpondre, loccasion de cette journe dchanges lEspace Paul Jargot. Catherine Gucher, sociologue et matre de conf-rences lUMPF de Grenoble, a notamment pr-sent des solutions pour adapter un territoire au vieillissement de la population . Jeanine Dubus, vice-prsidente dlgue lhabitat la Communaut de communes a voqu les actions du Plan Local de lHabitat pour accompagner le

    vieillissement. En matire dactions innovantes, Patricia Morand, conseillre dlgue au social, au logement et la solidarit, a quant elle pr-sent les rsidences intergnrationnelles, Le Marronnier et La Cotinire, construites sur notre

    commune ; llue sest par ailleurs rjouie de la prsence nombreuse du public : Je tiens fliciter cette volont forte des acteurs, usagers et profes-sionnels, venus rflchir ensemble sur cette question du bien vieillir. Cest une priorit que nous poursuivons ici Crolles. Lhabitat interg-nrationnel est lune des solutions que nous avons exprimentes pour accompagner le vieillissement. Lenjeu, pour lavenir, est que ce mlange des gnrations devienne un rfrentiel pour tous les ges et pour tout le logement social , a dit llue.

    Seniors, associations, lus, professionnels... Ils taient prs de 200 lespace Paul Jargot pour couter et intervenir sur le thme du bien vieillir en Grsivaudan. Un colloque organis par un collectif de six associations de retraits du territoire avec le soutien de la commune, du Grsivaudan et du Conseil Gnral. Tmoignages.

    Bien vieillir, un sujet qui rassemble

    > Claude Boullier,conseillre municipale au Touvet, tait prsente titre personnel : Cette journe a permis de rappeler les comptences des diffrents services sociaux, ce qui est bien utile pour savoir quelle porte frapper. de nombreux exemples daides ont aussi t cits, pour les personnes en difficult et qui ont peu de moyens. Je pense la prcarit nergtique de certains logements : des aides existent, il faut le savoir !

    > Brigitte Legal,est membre de lassociation AccordAges Saint-egrve : La formule de ce colloque est intressante car elle permet de balayer beaucoup de problmatiques avec des intervenants de secteurs divers. Mais attention ne pas aborder le vieillissement qu travers la perte dautonomie et la dpendance. Je ctoie beaucoup de seniors qui sont la recherche dactivits pour les maintenir en forme !

    Sinformer, toute lanneUne fois par semaine, le Point Info retraits accueille en mairie les Crollois ou leur famille, les personnes ges et leurs enfants, qui se questionnent sur le vieillissement et la vie la retraite. Vous serez orients, si besoin, vers les structures adaptes. Toutes les coordonnes vous seront transmises et un premier contact sera tabli en votre prsence avec les organismes mme de vous aider.

    Sur rendez-vous le lundi de 9 h 12 h 30 en mairie. Tl. : 04 76 08 04 54.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    Nous avons profit de la prsence des uvres dEric Tissier lEspace Paul Jargot pour faire travailler les lves la manire de ce peintre , explique Fabien Roux, enseignant lcole Cascade. Les lves se sont rendus dans un premier temps sur le lieu de

    lexposition pour dcouvrir les tableaux, puis ont rencontr lartiste pour changer avec lui. Mon travail, leur a confi le peintre, consiste crer un jeu de lumire sur un fond uni, en jux-taposant des formes gomtriques inspires de la calligraphie chinoise, autour de leau, de la

    terre et du feu. Les lves, rpartis en ateliers, ont leur tour dcoup des formes quils ont colori puis assembl, participant ainsi une uvre collective qui sera expose au fond de leur salle de classe.

    exposs dans le hall de lespace Paul Jargot au mois de novembre, les tableaux du peintre eric Tissier ont donn matire un projet darts plastiques ralis par les lves de CM1 de lcole Cascade.

    La commune a fait lacquisition dune uvre dEric Tissier qui viendra

    enrichir lartothque municipale (lire en page 27

    du magazine).

    la manire dEric Tissier

    Jai bien aim les tableaux de ce peintre. Cest dur faire mais cest beau ! a comment Mathias, sur la photo ct de Jeanne, Tessy, Laina et Livia.

    space Paul Jargot au mois de novembre, les tableaux du peintre eric Tissier

  • 17

    Une balade thermographique, ksako ? Pas dinquitude, derrire cette appellation un peu technique se cache en fait une sortie nocturne, dans les rues de Crolles. Une sortie dont lobjectif est daller la dcouverte de divers btiments pour observer, camra thermique lappui et en prsence dun spcialiste de lAGEDEN, dven-tuelles pertes thermiques. Pour Patricia Levasseur, charge de lAgenda 21 la com-

    mune et la Communaut de communes, cest une manire concrte et plutt ludique de constater sil y a des pertes de chaleur sur les faades. On saisit mieux alors limportance de la rhabilitation et de lisolation. Concrtement, la soire dbutera en salle Cascade, avec une prsentation de clichs pris par lAGEDEN en amont, accompagne dexplications. Place ensuite la balade dans les rues de la commune pendant 1 h 1 h 30, avec la possibilit pour les participants de tester la camra thermique.

    Balade thermographique, vendredi 13 dcembre. Rendez-vous 19 h salle Cascade. Animation gratuite, ouverte tous, mais inscription obligatoire auprs de lAGEDEN au 04 76 23 53 50. Organise par le Grsivaudan, en partenariat avec lAGEDEN. Runion maintenue en cas de mauvais temps.

    Territoire

    et si on faisait une balade thermographique ?

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    A

    gede

    n

    Crolles, les sapeurs pompiers et lassociation des jeunes sapeurs pompiers se mobilisent pour le Tlthon. Au programme, diffrentes activits sont proposes en dmonstration et participation : premiers gestes qui sauvent (thme national des Sapeurs Pompiers), par-cours sportif pour les enfants, photographie pompier, ventes de peluches Tlthon, fonc-tionnement dune pompe bras...

    Ds 8 h 45 : vente de caf, gteaux et crpes partir de 14 h.De 12 h 16 h Dans le granD bain : Relais fil bleu (nager seul dans une ligne deau) 1 euro par 50 m 5 euros partir de 200 mRecord battre en collectif : 34 900 m.De 14 h 18 h Dans le petit bain : Animation aquatique pour les plus petitsEncadre par les Matres-nageurs sauveteurs du centre nautique. Dons volontaires.De 14 h 18 h Dans le granD bain : Baptmes de plongeAvec lAssociation La Terrasse Plonge 10 euros (30 min). partir de 8 ans.

    (Contre-indication pour les personnes pileptiques et asthmatiques).De 10 h 19 h : Tournoi de squash Avec lassociation Squash Crolles Grsivaudan 10 euros par joueur.Toutes les places joues (4 5 matchs assurs).18 h 15 : Ballet de natation synchronise.18 h 30 : aquagym. 8 euros.Tombola : de nombreux lots gagner.2 la case, en vente laccueil de la piscine.

    samedi 7 dcembre

    mobilisation pour le Tlthon> Les Pompiers sont prts

    DE 10 h 17 h, AU CENTRE

    DE SECoURS DE CRoLLES.

    vENEz NoMBREUx !> Le centre nautique intercommunal est lui aussi de la partie !

    Inscriptions laccueil du centre nautique pour toutes les activits proposes.Chques lordre de LAFM Tlthon.Lensemble des sommes rcoltes sera revers au profit du Tlthon.

    C

    NI

  • Conseil municipal

    Lan deux mil treize, le 22 novembre, le Conseil municipal de la commune de Crolles, dment convoqu, sest runi en session ordinaire, la Mairie, sous la prsi-dence de Franois Brottes, Maire.Nombre de conseillers municipaux en exercice : 29Date de convocation du Conseil municipal : 15 novembre 2013.

    Prsents : 18 ////// Absents : 11 ////// Votants : 25.Prsents : Mmes Bouchaud, Bourdarias, Campanale, Chevrot, Dragani, Gros, Levasseur, Millou, Pesquet.MM. Brottes, Brunello, Carrasco, Crozes, Fort, Gay, Gloeckle, Lorimier, Peyronnard.

    Absents :Mmes Aizac, Brunet-Manquat (pouvoir M. Carrasco), Catrain, Durand, Hyvrard (pouvoir M. Gloeckle), Melis (pouvoir Mme Chevrot), Morand (pouvoir Mme Bouchaud). MM. Fastier (pouvoir Mme Campanale), Gimbert (pouvoir M. Brottes), Leroux, Pianetta (pouvoir M. Peyronnard).

    Mme Franoise Campanale a t lue se-crtaire de sance. Le Conseil municipal, conformment lordre du jour, a pris les dcisions suivantes :

    Affaires Techniques Urbanisme Environnement

    > Dlibration n 98-2013 : Prsentation du rapport d'activit 2012 du syndicat des nergies du dpartement de l'Isre

    Aprs une prsentation de lhistorique des actions du Syndicat et de son activit administrative, ce rapport fait apparaitre un bilan concernant : - les finances,- le bilan social,- le contrle des concessions,- les tudes et travaux,- lefficacit nergtique,- les certificats dconomie dnergie,- un nouveau service : Urbanisme.Aprs cet expos le Conseil municipal prend acte de la prsentation de ce rapport.

    Affaires financires

    > Dlibration n 99-2013 : Garantie d'emprunt PAM - Rhabilitation de 114 logements Les Ardillais

    Un prt lamlioration de lhabitat (PAM) sera sous-crit par lOPAC 38 auprs de la Caisse des dpts et consignations (CDC) pour lopration de rhabilita-tion de 114 logements locatifs sociaux aux Ardillais.Le montant total de lemprunt est de 189 562,00 . La garantie sollicite auprs de la commune est de 50 % du montant de cet emprunt, soit 94 781,00 .Le prt serait garanti 50 % par la commune de Crolles et 50 % par la Communaut de communes du Pays du Grsivaudan.Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide que la commune se porte garante 50 % pour le prt de cette opration.

    > Dlibration n 100-2013 : Avenant n 2 au procs verbal de transfert de comptences au SIERG

    La commune a transfr en 2010 au SIERG la comp-tence obligatoire protection des points de prlve-ment ainsi que les comptences optionnelles production et stockage. Au moment du transfert, la commune avait en attente un projet de ralisation dun ouvrage permettant daugmenter la capacit de stockage deau, au regard de lvolution prvision-nelle des consommations domestiques et indus-trielles. La provision budgtaire qui figurait sur le budget de leau pour financer ce projet est toujours disponible aujourdhui.Ces travaux sont ncessaires mais la commune ntant plus comptente pour raliser ces travaux, il convient de transfrer au SIERG les moyens financiers lui per-mettant de financer la ralisation de cet ouvrage en lieu et place de la commune.La commune nayant pas encore procd aux critures comptables lies au transfert de comptence, il est donc propos de prendre galement en compte le transfert au SIERG de lexcdent figurant sur le budget de leau, hauteur de 1 700 000 maximum.Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide dapprou-ver lavenant n 2 au procs verbal de 2010 dtat des lieux des comptences transfres au SIERG.

    > Dlibration n 101-2013 : Admissions en non-valeur

    Le Trsorier a demand la commune dadmettre en non valeur certains titres du budget communal, pour un montant total de 26 280,04 . Ladmission en non valeur nempche pas le recouvrement ultrieur de certaines de ces recettes, si des lments nouveaux intervenaient.voir tableau sur www.ville-crolles.frAprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide :- daccepter la requte du Trsorier et dadmettre en non-valeur les produits lists, pour un montant total de 26 280,04 .- dimputer cette dpense larticle 6541 du budget communal.

    > Dlibration n 102-2013 : Convention de financement de 2 courts de tennis couverts

    Les communes limitrophes de Crolles et de Bernin se sont rapproches afin de mutualiser la construction d'un btiment comprenant 2 courts de tennis cou-verts sur le territoire de la commune de Bernin.Ce projet rpond la demande des nombreux adh-rents des 2 clubs de tennis, afin quils puissent, ainsi que les enfants des coles, pratiquer ce sport tout au long de lanne dans de bonnes conditions. Le projet de convention comprend un descriptif suc-cinct du projet de construction, les modalits de par-ticipation financire de la commune de Crolles, sous forme dune subvention dquipement, ainsi que les conditions dutilisation de cet quipement. Ce mon-tage a t valid par le Trsorier.Le montant de la subvention sollicite auprs de la commune de Crolles correspondra 50 % de la dpense HT nette (aprs dduction des subventions et du FCTVA).

    Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, la majorit (4 voix contre et 21 voix pour) des suffrages exprims, dcide d'autoriser M. le Maire signer la convention de financement.

    > Dlibration n 103-2013 : Conventions d'occupation de btiments et de rparation des charges de fonctionnement entre la commune et l'association diocsaine

    Afin de tenir compte de loccupation actuelle de ces difices et de la modification du mode de chauffage de la cure et de la salle de runion, la commune et le relais paroissial, sous couvert de lassociation dioc-saine de Grenoble, ont convenu de conclure des conventions et un avenant relatifs aux trois btiments concerns, savoir :- convention de rpartition des charges de lglise,- convention doccupation temporaire de la cure,- avenant la convention doccupation de la salle de runion, relatif aux charges de chauffage.Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide dautori-ser M. le Maire signer les conventions et lavenant, relatifs loccupation et la rpartition des charges des trois btiments que sont lglise, la cure et la salle de runion paroissiale.

    > Dlibration n 104-2013 : Participation de Crolles au programme Nano 2017

    Le bassin Grenoblois joue un rle majeur dans la filire microlectronique au sein de laquelle lusine STMicroelectronics de Crolles tient un rle central grce une capacit de recherche et dveloppement et une capacit de production trs comptitive.Le programme Nano 2017, qui sinscrit dans la conti-nuit des prcdents, va permettre de scuriser et de renforcer les capacits de lusine de Crolles et de prenniser le site. Il devrait permettre de doubler, dici 2019, la capacit de production du site de Crolles.Linvestissement prvu pour environ 3 Mds serait financ par des aides publiques hauteur de 1,1 Mds dont 400 M de lEurope, 600 M de lEtat qui sest dj engag et 100 M des collectivits territoriales (dont la Rgion Rhne Alpes, le Conseil Gnral de lIsre, la Communaut dagglomration de Grenoble-Alpes-Mtropole et la Communaut de communes du Pays du Grsivaudan).La commune de Crolles participerait ce projet par lintermdiaire de la Communaut de communes du Pays du Grsivaudan, qui sengagerait pour 25 M, dont une contribution de la commune de Crolles hauteur de 5 M sur la priode.Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, la majorit (1 voix contre, 23 voix pour et 1 abstention) des suffrages exprims, dcide :- darrter le principe dune participation de la com-mune de Crolles au projet Nano 2017 pour un mon-tant maximum de 5 M.- dautoriser M. le Maire signer la convention cor-respondante si besoin.

    > Dlibration n 105-2013 : Dcision modificative n 2 - budget principal 2013

    Il est ncessaire de procder une modification du budget primitif 2013 pour :- rgulariser des critures de travaux raliss en rgie,

    compte-rendu du conseil municipal //// Vendredi 22 novembre 201318

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

  • Conseil municipal

    - ajuster les inscriptions de crdits en dpenses et les recettes au regard des ralisations de lexercice.Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide dadopter la dcision modificative n 1 qui se prsente comme suit : voir tableau sur www.ville-crolles.fr

    Affaires sportives - Animation

    > Dlibration n 106-2013 : Subvention vnementielle pour l'association Basket-Ball Crolles Grsivaudan

    Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, attribue une sub-vention vnementielle dun montant de 500 lassociation Basket-ball Crolles Grsivaudan pour les frais de dplacement aux finales dpartementales minimes Gires et rgionales cadettes Colombes.

    > Dlibration n 107-2013 : Subvention vnementielle pour l'association Club Alpin Franais Grsivaudan

    Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, attribue une sub-vention vnementielle dun montant de 1 300 lassociation Club Alpin Franais Grsivaudan afin de lui permettre dacqurir du matriel de ski de ran-donne pour les plus jeunes.

    > Dlibration n 108-2013 : Subvention vnementielle pour l'association Crolles Ptanque

    Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, attribue une sub-vention vnementielle dun montant de 500 lassociation Crolles Ptanque pour les frais de dplacement au 5e tour de Coupe de France Chatillons sur Chalaronne.

    Affaires culturelles

    > Dlibration n109-2013 : Subvention exceptionnelle pour l'association Chorale mosaque

    Aprs en avoir dlibr, le Conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, attribue une sub-vention vnementielle dun montant de 700 lassociation Chorale Mosaque pour aider lem-ploi associatif dune nouvelle personne assurant la direction du chur.

    Ressources humaines

    > Dlibration n 110-2013 : Dparts en retraite

    Le conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide de fixer les enveloppes offertes aux agents partant en retraite comme suit :- 650 euros pour lagent ayant 31 ans 2 mois et 27 jours au service de la ville,- 400 euros pour lagent ayant 20 ans 6 mois et 18 jours au service de la ville.

    > Dlibration n 111-2013 : Tableau des postes : crations et transformations de postes

    Le conseil municipal, lunanimit des suffrages exprims, dcide de :- Transformer le poste dadjoint technique de 2e classe temps non complet 25 h 30 hebdomadaires dans en nouveaux poste dadjoint technique de 2e classe temps non complet 23 h 10 hebdomadaires.- Crer le poste dadjoint administratif de 2e classe temps non complet 26 heures hebdomadaires.

    La sance est leve 23 h 15.Prochain Conseil municipal : vendredi 20 dcembre 20 h 30 en salle du Conseil.

    19

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    C'est un thme en vogue en ce moment. Les Franais seraient dans un ras-le-bol de la fiscalit, car ils seraient crass par le poids des impts. Alors qu'en est-il ? Quelle est la situation ?Quelles seraient les consquences d'une rduction d'im-pts ? Et localement ?Tout d'abord, de quels impts, de quelles taxes parlons-nous ? De l'impt sur le revenu qui touche 50 % des foyers, de la TVA paye sur les diffrents achats, des charges sociales payes par les entreprises, les salaris et l'en-semble des professions librales (commerants, artisans), de l'impt sur les socits, auquel chappe de nom-breuses multinationales, ou des diverses taxes sur les produits financiers, l'pargne, les successions, ... en fait, confusment, de tout cela la fois !Et dans le mme temps, la part des salaires dans la valeur ajoute a fortement diminu entre les annes 80 et 2000. Notre impt sur le revenu est devenu moins progressif, compte tenu des divers dispositifs fiscaux. Paralllement, sur les annes 2000/2010, les baisses d'impts successives ont eu pour effet cumul, une perte de revenus pour l'tat de plus de 100 milliards d'euros (source les chos 5 juillet 2010).Nous constatons galement que les revendications sur la baisse des impts et taxes ne s'accompagnent pas de demande de baisse sur les services publics reus. - Les agriculteurs qui manifestent pour la rduction des taxes souhaitent continuer bnficier des subventions importantes en provenance de la PAC ou de l'tat.- Les transporteurs routiers refusent une taxe, mais

    soutiennent un avantage fiscal sur le diesel. - Les citoyens souhaitent toujours pouvoir tre soigns gratuitement lhpital, avoir des crches abordables, des coles avec des effectifs qui ne soient pas surchargs.Aujourd'hui la rduction des politiques publiques asso-cies aux baisses d'impt dans les pays libraux (USA, UK, ...) a conduit au transfert de ces services au priv (sant, transport, ...) renchrissant le cot pour les usa-gers et renforant les ingalits sociales (services ina-bordables pour les plus dmunis, services plus chers pour les classes moyennes, services moins coteux pour les classes aises).Ainsi, le problme fiscal n'est pas tant celui de la dimi-nution de ces impts et taxes, mais dpend plutt de trois lments simplification, lisibilit, justice sociale - et d'une mthode de changement.Simplification : Il est fondamental de rduire le nombre de dispositifs fiscaux et de se concentrer sur quelques mcanismes clairs et acceptables : taxes sur les ventes (TVA) - impt sur les revenus en fusionnant CSG et impt sur le revenu actuel - impt sur les socits - impt sur les revenus de l'pargne et du capital - impt sur l'impact environnemental.Lisibilit : Il faut flcher l'utilisation de limpt : budget national, budget local, actions sociales (scurit sociale, retraites, ...), actions environnementales (isolation bti-ments, infrastructures transports).Justice sociale lisible : Il faut que chacun puisse com-prendre les mcanismes de solidarit et de progressivit des impts et taxes que chacun contribue en fonction de ses besoins et de ces usages, ce qui permet d'orienter

    les comportements et de rduire les ingalits sociales.Mthode : Il faut procder des changements progres-sifs et programms, prvisibles pour les diffrents acteurs, leur permettant d'anticiper et de rpartir l'im-pact sur plusieurs annes, avec une vision long terme.Au niveau local, il est difficile d'agir sur les impts eux-mmes qui sont dfinis nationalement. Nanmoins, l'action locale est possible : - sur les taux d'imposition, l'objectif tant de les harmo-niser progressivement entre les territoires,- sur les abattements qui doivent privilgier les per-sonnes aux revenus plus modestes notamment sur les impts locaux,- sur la solidarit entre les collectivits notamment au niveau de l'intercommunalit. C'est pourquoi nous plai-dons pour une contribution plus forte des communes les plus riches au profit de l'intercommunalit afin de rqui-librer le dveloppement du territoire du Grsivaudan.Ceci permettra de prserver et de dvelopper les ser-vices essentiels pour tous les habitants - logements sociaux, services aux usagers, transports, eau, assainis-sement des eaux uses, crches, quipements sportifs, ...- de manire quitable sur le territoire. C'est aussi une autre manire de rtablir de la justice sociale et donc de prserver au mieux la paix sociale.

    Pour toutes questions ou commentaires, nhsitez pas nous contacter Vincent Gay, [email protected] - 04 76 92 17 39 Nelly Gros, [email protected] - 04 76 92 26 51 ou sur notre blog http://ecologiepourcrolles.over-blog.org

    CoLoGIE PoUR CRoLLES

    trop d'impts ?

    expression politique

  • Crolles vivre20

    Proposes par la commune depuis octobre 2012, ces formations gratuites et ouvertes tous accompagnent linstallation des huit dfibrillateurs automatiques. Cest lquipe crolloise de la Croix Rouge qui est en charge dapprendre les rflexes adopter quand on se retrouve face une victime inconsciente. Nous avons form beaucoup de membres du monde associatif, ainsi que des commerants et des salaris, explique Nicolas Kauffmann, respon-sable de la Croix Rouge sur le Grsivaudan. Cest rassurant parce quils sont en contact avec de nombreuses personnes. Le grand public est bien entendu lui aussi invit sinscrire aux pro-chaines sessions (lire lencadr ci-aprs). Plus il y aura de Crollois sensibiliss aux gestes et lutilisation dun dfibrillateur et plus les chances seront grandes de sauver des vies en cas dur-gence cardiaque , rappelle Liliane Pesquet, adjointe la prvention des risques, lassainis-sement et leau. La formation dure environ 1 h 30. Elle comprend une partie thorique avec les rappels sur comment Protger et Alerter, avant de passer la pratique, sur des manne-quins quil faudra masser et ranimer.

    Runis dans lespace bar de lEspace Paul Jargot, les organisateurs de la bourse aux vtements taient venus faire le bilan de la dernire vente et remettre Bernard Fort, prsident de lasso-ciation HandyNamic, un chque de 300 , recette de lopration. Celui-ci a remerci chaleureuse-ment tous les participants de la bourse en dclarant : Nous sommes trs touchs par lintrt que vous portez tous HandyNamic. Les parents tout comme les jeunes de notre association sont parti-culirement sensibles au fait quon sintresse eux et votre geste, en plus de lutter contre le gas-pillage, est vritablement porteur de solidarit. Sur 3 250 vtements dposs, 996 ont t vendus. 40 bnvoles taient mobiliss.

    200, cest le nombre de personnes qui seront formes dici le mois de fvrier 2014 lutilisation du dfibrillateur et aux gestes de premiers secours.

    objectif 200 !

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    Un partenaire denvergure La formation du grand public aux gestes qui sauvent est un des objectifs poursuivis par la Croix Rouge, explique M. Kauffmann. Cela va des sessions courtes comme nous lassurons pour la commune, des formations plus longues et plus pousses de PSC 1. Nous assurons par ailleurs des postes de secours lors dvnements ou de manifestations, quils soient sportifs ou non. Une autre de nos missions consiste visiter les personnes ges. Et en 2014, nous souhaitons tendre ces visites aux 12 maisons de retraite de la valle, mais pour cela il faudrait que des bnvoles rejoignent nos rangs, alors avis aux bonnes volonts. Depuis le dbut de lanne, la Croix Rouge sest galement attaque la lutte contre lillettrisme. Tous les jeudis matins, dans leur local de la zone industrielle, des volontaires (r)apprennent les bases de la langue franaise des trangers ou des Franais qui ont quitt trop tt les bancs de lcole. Grenoble, la Croix Rouge assure aussi qui ont quitt trop tt les bancs de lcole. Grenoble, la Croix Rouge assure aussi qui ont quitt trop tt les bancs de lcole.

    la distribution de colis alimentaires et vestimentaires. Et le soir, en soutien au Samu social, ce sont des maraudes pour reprer les personnes en grande difficult, les aiguiller vers des centres ou des lieux daccueil, distribuer des couvertures et des bols de boisson chaude. Si des Crollois sont partants, nous aimerions crer une quipe supplmentaire pour tourner sur lagglomration et terme sur le territoire du Grsivaudan l o des besoins ont t identifis. Vous laurez compris, besoins ont t identifis. Vous laurez compris, besoins ont t identifis. toutes les bonnes volonts sont les bienvenues. Les personnes intresses peuvent sadresser directement lquipe crolloise, 31 rue des Tuileries Crolles ou par tlphone au 04 76 46 16 72.

    prochaines formations Mercredi 11 dcembre 19 h. Samedi 21 dcembre 9 h.Au local Croix-rouge, 31 rue de la Tuilerie Crolles. Nombre de places limit. dautres sessions seront organises en janvier et fvrier.

    Inscriptions au 04 76 68 49 90

    La Croix Rouge profite du forum des associations pour prsenter le dfibrillateur automatique aux visiteurs.

    bjectif 200 !

    La Croix Rouge profite du forum

    dans une ambiance de ftes de fin danne, Colette Mayvial et Paul Dencausse, coprsidents dArtisans du Monde Crolles, vous invitent venir dcouvrir samedi 7 dcembre les nouveaux arrivages de leurs produits solidaires (artisanat et alimentation bio). Caf, th et apro vous seront proposs en dgustation tout au long de cette journe portes ouvertes. Loccasion dchanger avec les bnvoles de lassociation qui militent pour une conomie sociale solidaire, en proposant des produits quitables, fabriqus en Asie, en Amrique latine et en Afrique. Artisans du Monde Crolles-Grsivaudan363, rue des Sources Crolles Tl 04 76 04 99 36

    artisans du mondeTh ou caf ?

    une bourse solidaire

    PROCHAINE BOURSE AUx VTEMENTS : MARDI 15 AVRIL AU PROJO

  • 21Associations

    LE TICkET PARTICIPATIF Mais kescec, le ticket participatif ? Une explication s'impose : Sinscrire la MJC, cest adhrer la MJC et adhrer, cest participer.Adhrer, c'est donc : S'acquitter du montant de ladhsion indivi-duelle qui participe aux ressources propres de l'association et pour laquelle vous sera remise une carte dadhrent, Mais aussi donner un peu de votre temps au service du fonctionnement et de la vie de lasso-ciation sous la forme de votre choix. 1 heure, 2 heures, journe, ou plus !Pour cela, nous avons imagin le ticket participatif...

    Il vous reste choisir votre mode de participation : Etre candidat au Conseil d'Administration. Participer un groupe de rflexion de lassocia-

    tion (enfance, culture, ludothque, accueils de loisirs...).

    Participer la prparation et/ou la mise en uvre dun vnement de la MJC (Carnaval, cabaret de Nol, Cradance, expos, ...).

    Faire partager un savoir particulier. Faire bnficier la MJC dune de vos comp-

    tences (bricolage, cuisine, couture, chant, photos, lecture, animation, ...).

    Autre ? PARTICIPER, C'EST AUSSI SE DONNER LE PLAISIR DE LA RENCONTRE, DE L'ECHANGE ET DU FAIRE AVEC D'AUTRES.Vous avez forcment une place parmi nous ! Tl. 04 76 08 01 81

    Il reste des places dans certains ateliersQue ce soit pour danser, peindre, sculpter la terre ou manier l'pe, il y a certainement un atelier qui vous correspond. Il y en a pour tous les gots et tous les ges.> Le programme est consultable sur le site inter-net de la MJC, Les Ateliers ou la MJC.

    NoUvEAULangue des signes, avec Alain, de Concept Sign. > Le mardi, de 16 h 45 19 h.Pour dcouvrir et pratiquer la langue des signes.

    Papothque Rencontre parent/enfant, autour d'une boisson, pour faire connaissance pendant que bb s'amuse.> Le vendredi de 9 h 30 11 h 30, hors vacances scolaires.

    LudothqueDe nombreux jeux accessibles tous, dans un lieu adapt.> Hors vacances : le mardi et le jeudi de 16 h 18 h 30, le mercredi de 9 h 30 11 h 30.

    les vnementsSjour vacances dhiverSjour Blanc comme neige, du 3 au 7 mars 2014, pour les 7-13 ansCol de Marcieu, activits neige varies (ski, luge, igloo, etc).Tarif de 65 350 suivant Quotient Familial.> Inscription obligatoire avant le 15 janvier 2014.

    vacances De nolCentre de loisirs De 3 13 ans, le centre de loisirs accueille vos enfants en journe ou journe avec ou sans repas, les 23 et 24* dcembre et les 2 et 3 janvier 2014. *Attention : le 24 dcembre, fermeture 17 h. > Inscription jusqu'au 19 dcembre dernier dlai (places limites).

    vie quotidienne

    Du ct de la mJcToUTES LES INFoS DTAILLES SUR LE SITE INTERNET : www.MJC-CRoLLES.CoM ET SUR LE BLoG : MJCCRoLLES.CANALBLoG.CoM

    hoRAIRES D'INSCRIPTIoNMJC 41, RUE DU BRoCEy - TL. 04 76 08 01 81 // inscriptions : du lundi

    au jeudi de 16 h 30 19 h // pendant les vacances scolaires : du lundi au jeudi de 17 h 18 h 30.

    NoTA BENEL'accueil/Inscription vous recevra jusqu'au jeudi 19 dcembre.Fermeture de la MJC le 12 dcembre aprs-midi (pas d'accueil/inscription ce jour-l).La MJC ferme du 24 dcembre 17 h au mercredi 1er janvier 2014 inclus.

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    le conseil d'administration et l'quipe de la mJc vous souhaitent de belles ftes de fin d'anne.

  • Sport

    D epuis quatre ans, tous les jours, Pauline monte et travaille avec son cher poney Lypton, en vue de comptitions de dres-sage. Elle rpte avec sa monture ses mouvements

    et enchanements, dans les trois allures, le plus harmonieusement possible. Et le travail paie : dbut novembre Pauline a brillamment termin 2e aux championnats de France en catgorie Amateur 3, spcial minimes. Nous tions nots sur des figures imposes et libres, et sur lallure gnrale du poney, explique la jeune cham-pionne. Celle qui sentrane avec sa mre, elle-mme comptitrice, se prpare dsormais pour les prochains grands rendez-vous : le concours du salon du cheval, dbut dcembre Paris, les championnats de France lt prochain, suivis, si tout se passe bien, des championnats dEurope. Dici l, les concours moins prestigieux senchanent.

    Mais chaque concours compte puisque cest en fonction de lensemble des rsultats de lan-ne que nous sommes ou pas slectionns pour les championnats de France. Alors tous les mois, Pauline et Lypton dansent, se cabrent, tournent et enchanent voltes et petits pas, pour engranger le maximum de points. Et se faire plaisir. On touche presque la magie quand on ne fait quun avec sa monture. Jaime cette impression de matrise dune bte bien plus grosse que moi, mais qui accepte de mcouter et de mobir. Cest une vritable symbiose, un sentiment trs fort. Pour un spectacle aussi beau vivre qu regarder.

    Pauline brunet Manquat a 13 ans et, depuis quelle sait tenir debout, passe sa vie juche sur le dos dun poney. Une activit presque normale pour cette fille dagriculteurs, dont les parents soccupent en pension de plus dune trentaine de chevaux et dirigent une cole de dressage. Mais Pauline a la passion cheville au corps, et dun simple loisir, elle en a fait son sport.

    22

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    lallure dune championne

    Le BBCG (Basket-ball Crolles Grsivaudan) a enchan les animations durant les vacances de la Toussaint ! Un match de handibasket opposant Meylan Strasbourg a attir plus de 100 spectateurs au Gymnase Bols. Juste avant la rencontre, les benjamins jouaient leur dernier match, pour finir premiers de leur poule (5 matchs jous, cinq matchs gagns). Le Club a galement organis un stage de perfectionnement durant 5 jours pour ses joueurs et joueuses.

    Plus de renseignements sur le club : http://www.basket-crolles.com ou sur sa page Facebook.

    le BBcg, un club actif mme pendant les vacances !

  • Sport

    handballAu Gymnase Lo LagrangeSAM. 7 > Moins de 17G. Championnat rgional. Crolles reoit Val de Leysse, 17 h.SAM. 7 > Moins de 19G. Championnat rgional. Crolles reoit Rhne Eyrieux, 19 h.DIM. 8 > Sniors G1. Championnat rgional. Crolles reoit Rumilly, 16 h.SAM. 14 > Moins de 12G. Championnat dpartemental. Crolles reoit GUC/St Egrve, 14 h.

    BasketballAu Gymnase Guy BolsSAM. 7 > Cadettes rgion. Championnat. Crolles reoit Faverge, 18 h 15.SAM. 7 > Sniors garons. Championnat. Crolles reoit Fontaine, 20h 30.SAM. 14 > Minimes filles. Championnat. Crolles reoit Goncelin, 16 h 30.DIM. 15 > Minimes garons. Championnat. Crolles reoit Gires, 10 h 30.

    DIM. 15 > Juniors filles. Championnat. Crolles reoit Portes-ls-Valences, 15 h 30.SAM. 21 DE 13 H 30 18 H 30 > Tournoi de Nol avec des quipes de poussins/poussines et mini poussin(e)s. Le Pre Nol rendra visite aux enfants en fin d'aprs-midi.

    /// AGENDA SPoRTIF DCEMBRE

    Le FC Crolles bernin organise les samedi 4 et dimanche 5 janvier 2014 la deuxime dition du Plateau des reines et des rois. Ce rassemblement mixte runira des quipes garons de la catgorie U10 et des quipes de filles en U11 pour un week-end de football aux gymnases La Marelle et Guy bols.

    La 5e dition des Championnats du monde de Judo Kata s'est droule les 19 et

    20 octobre 2013 Kyoto, ancienne capitale du Japon, dans le mythique Budo Center.Pour la premire fois organiss hors dEurope, ces championnats ont offert un niveau de performance trs lev par rapport aux prcdentes ditions. 103 paires, issues de

    33 nations des cinq continents, ont enflamm le Budo Center pour sadjuger les cinq cou-ronnes mondiales en jeu. Quatre dentre elles sont tombes dans lescarcelle japonaise, le pays hte tant priv du grand chelem pour quatre petits points en nage no kata.Ct franais, si quatre couples sont entrs en finales, rserves aux six meilleurs binmes des liminatoires, seuls les Albigeois Stpane Bega et Grgory Marques ont obtenu une mdaille, le bronze en kime no kata.Pour leur cinquime participation, les Crollois Stphane Cano et Frdric Rouhet ont ter-min 4e de leur poule, la plus difficile, avec devant eux les Japonais vice-champions du monde 2013, les Italiens (dj mdaills de bronze en 2012 et champions dEurope en titre) et les Espagnols (vice-champions du Monde 2010 et vice-champions dEurope 2012).Une nouvelle fois Stphane et Frdric terminent 7e au classement gnral, la France se place quatrime nation mondiale et gagne une place par rapport 2012.

    les crollois se classent 7e aux Championnats du monde de Judo kata

    23

    magazine dinformation de la ville de Crolles ////// dCembre 2013 ////// numro 37

    Cette anne cest un plateau de stars ou plutt de futures stars quont concoct les responsables de lcole de foot du FCCB, laquelle a t labellise en fin de saison dernire par le District de lIsre. Valrie Baga, la cheville ouvrire de cette acadmie de champions, na pas hsit solliciter les plus grands clubs pros pour la seconde dition de ce tournoi en salle. laffiche cette anne, lOlympique Lyonnais, lOlympique de Marseille, l