comptazine magazine avril 2013

Download Comptazine Magazine Avril 2013

Post on 23-Mar-2016

223 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Comptazine Magazine Avril 2013

TRANSCRIPT

  • DITION NATIONALE

    www.comptazine.frwww.comptazine.fr

    NUMRO25AVRIL 2013

    France mtropolitaine - Avril 2013 - 3,50

    ISSN: 2262-0117

    SPORT BUSINESS

    DROIT

    CRER SON CLUB DE SPORT

    DOSSIER

    QUE VAUT LOL ?

    ACTUS CSOEC

    NOUVEAU PRSIDENTAU CONSEIL SUP

    SORTIES

    Oblivion,Defi ance...

  • SOMMAIRESOMMAIRENumro 25 - avril 2013Numro 25 - avril 2013
  • www.comptazine.fr

    DITODITOLa comptition est partout

    La comptition, quelle soit sportive ou professionnelle fait partie intgrante de la vie. Evoluer en socit apporte ncessairement un besoin de se comparer au voisin. Ensuite, en fonction des traits de caractre de chacun, le besoin de faire mieux que lautre apparat ou non. Lenvie dtre meilleur, de se surpasser est, mon sens, une bonne chose. On ne peut pas vraiment avancer et apprcier sa progression sans point de comparaison. Vouloir mieux faire est donc source dvolution.

    Dans le milieu sportif, la comptition est partout. En tant que joueur, que ce soit dans le cadre dun sport collectif ou non, les comptitions vous permettent de vous classer par rapport aux autres. Le schma est simple, mieux vous jouez par rapport aux autres mieux vous vous classez. Mais en tant quarbitre ou entraneur, quel critre sera pris en compte pour dterminer la valeur de lintervenant? Sagissant des arbitres, il existe une organisation, dcline en commissions qui valide le niveau de comptence de larbitre pendant les stages de formation et effectue des contrles tout au long de la saison a n de veiller au bon droulement des matchs. La comptition entres arbitres nest pas trs importante mais le niveau dpartemental, rgional, national ou international dans lequel ils voluent est primordial. Quant aux entraneurs, ceux-ci sont videmment jugs sur les rsultats de celui ou ceux quils entranent. Quoi de plus dcevant que dentraner des joueurs corps et mes quand ils obtiennent que des rsultatspeu ou prou? Pourtant cest bien le lot de tous les entraneurs. Ils nont jamais vraiment la matrise du rsultat.

    Dans le milieu professionnel, lensemble de ces schmas est respect et appliqu. Le joueur sera plutt un excutant qui fournira les efforts ncessaire pour terminer sa tche dans les dlais impartis. Il sappliquera augmenter sa cadence et amliorer le processus. Larbitre, responsable du bon droulement du travail, a pour rle dencadrer, de rsoudre les problmes, de veiller ce que les dlais soient respects et ce que les excutants soient correctement coordonns. En n, vient lentraneur. Il est le chef de service ou le cadre suprieur qui a le pouvoir dembaucher, de dcider quels sont les processus qui sont mis en place et quelle stratgie lentreprise doit adopter. Lentraneur ne matrise pas directement les actions de ses employs mais in ue trs largement sur ltat desprit de lentreprise.

    Gnralement, les sources de con its dans une quipe sont lies une comptition interne entre joueurs. Lorsque deux sportifs sont en comptition pour une mme place, la tension est invitable. Il en va de mme au travail. Il sagit alors de comprendre avec qui vous tes en comptition et qui ne vous veut pas que du bien. Plus vite vous comprendrez quel est ou quelles sont les collgues qui ont intrt vous dvaloriser, plus vite vous stabiliserez votre situation auprs de votre hirarchie. Sympathiser avec ces personnes est une ncessit. Vous devrez donc user de nesse, de jetons de machines caf et peut-tre mme de moyens de pression pour vous assurer une certaine et relative tranquillit.

    En revanche, si vous souhaitez voluer, cest une autre affaire. Vous devrez prouver votre hirarchie que votre valeur est suprieure celles des autres ou que vos comptences peuvent tre exploites sur un autre poste. Lenjeu est de taille, une augmentation ou une promotion sont rarement acquises. facilement Pour se diffrencier et montrer leur mrite, daucuns nhsitent pas dnoncer leur hirarchie les erreurs dautrui quand dautres se montrent trop exigeant lgard de leurs subalternes. Les techniques se modi ent en fonction du contexte. Malheureusement, il ne suf t pas de faire du bon travail pour tre reconnu sa juste valeur. Pour briller, il faut souvent prendre lascendant sur les autres. Les systmes dvaluation, de management et dencadrement doivent peut-tre tre revus.

    Bonne Lecture!

    Sbastien Demay

    N25Avril 2013

  • COURS, SUJETS, CORRIGSBTS ASSURANCE

    Cours, sujets, exercices et corrigs

    Tlchargement gratuit

    BTS BANQUE

    Cours, sujets, exercices et corrigs

    Tlchargement gratuit

    BTS CGO

    Cours, sujets, exercices et corrigs

    Informations

    DSCG

    Cours, sujets, exercices et corrigs

    Tlchargement gratuit

    LICENCE ECO-GESTION

    Cours, sujets, exercices et corrigs

    Tlchargement gratuit

    DCG

    Cours, sujets, exercices et corrigs

    Tlchargement gratuit

    Mme Mle M. Prnom:Nom:

    Date de naissance: tudiant Professeur Autre Formation:

    tablissement:

    Adresse:

    Code Postal: Ville:

    Tl. xe: Mobile:

    Courriel:

    Jenvoie mon chque lordre dAccountancy Simply dans une enveloppe ladresse ci-contre.Offre rserve la France mtropolitaine et valable jusquau 30/06/2013. Conformment la Loi Informatique et Liberts du 06/01/1978, vousdisposez dun droit daccs, de recti cation et de suppression de vos coordonnes auprs de notre Service Abonnements.

    ASSOCIATION ACCOUNTANCY SIMPLYService Abonnements24 rue de la Paix77500 CHELLES

    Date et signature:

    MENSUEL DCONOMIE - GESTION - FINANCE - COMPTABILIT POUR LES TUDIANTS ET LES PROFESSIONNELS

    JE MABONNE POUR 1 AN, 10Numros: 28en remplissant ce bulletin ou en mabonnant en ligne sur www.comptazine.fr/lekiosque (paiement par Paypal)

    En ligne

  • 6 Comptazine - Avril 2013

    Compta

  • Le joueur est-il une immobilisation incorporelle pour son club ?

    Une immobilisation est un lment identi able du patrimoine (sparable des activits, susceptible dtre transfr et valu

    avec une abilit satisfaisante) ayant une valeur conomique positive pour lentit, qui sert lactivit de faon durable et ne se

    consomme pas par le premier usage.

    Comme lactivit est particulirement mdiatise, la performance oprationnelle des diffrents acteurs est connue en

    temps rel et la mobilit de leffectif (joueurs, entraneurs, managers) est souvent anticipe et largement commente. Les

    immobilisations peuvent donc tre values avec abilit.

    Les contrats temps limit qui lient les joueurs aux clubs qui les possdent sont malgr les clauses libratoires qui en

    limitent la porte des lments de contrle manifeste.

    Troisime point, le nombre des transactions effectivement enregistres aide identi er les lments pertinents pour la

    dtermination de la valeur de march des joueurs. Certaines bases de donnes sont spcialises dans ce domaine.

    Finalement, un joueur de football, bien quil ne soit pas un centre de pro t autonome il ne pourrait jouer seul , est un actif

    que lon peut facilement isoler du reste de lquipe et qui peut ainsi tre transfr sparment

    Le joueur sous contrat doit donc tre considr comme une immobilisation incorporelle.

    Pourtant, lincertitude pse sur les rsultats futurs puisquil est impossible de prvoir une blessure ou un scandale. Il y a mme une

    faible association entre le montant des actifs incorporels et les pro ts futurs ce qui les conduit remettre en question la mthode. Il

    existe toutefois un lien positif et signi catif entre linvestissement dans les contrats des joueurs et la valeur de march du club. Mais

    est-ce rellement du capital humain? Au moins deux lments contribuent en douter:

    Les performances oprationnelles et le talent individuel ne sont pas les seuls dterminants de la valeur de cession dun

    joueur. Son ge, son statut dinternational, son rle dans lquipe (attaquant, dfenseur, etc.) et dautres de ce genre ont

    galement un impact signi catif sur la valeur. Certaines recherches mettent mme en vidence un lien avec la clbrit.

    Les rsultats sur le terrain (perdre ou gagner des comptitions) sont loin dtre les seuls paramtres du chiffre daffaires dun club.

    Larrive dune star ne vise pas seulement amliorer lef cacit sportive de lquipe mais elle sert aussi accrotre le nombre de

    supporteurs, augmenter la couverture mdiatique, vendre davantage de maillots, attirer de nouveaux sponsors, etc.

    TABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT SUPRIEUR PRIV FOND EN 1965

    COMPTABILIT GESTIONFINANCE AUDITEXPERTISE COMPTABLE

    Venez nous rencontrer ! JOURNE PORTES OUVERTES

    samedi 06 avril 2013SALON SUPALTERNANCE DE STUDYRAMA19-20 avril 2013 -Stand N11- Paris - Porte de Champerret

    ENGDE - 8-14 passage de la Main dOr - 75011 PARIS

    5MtJOGP!FOHEFGS

    www.engde.frGBDFCPPLDPNFOHEFQB

    SJT

    Avec plus de 45 ans dexprience, dont 15 ans dans

    la formation en alternance, lENGDE accompagne

    les tudiants vers une vritable intgration

    professionnelle, afi n de rpondre aux exigences

    des entreprises et des cabinets dexpertise comptable.

    Formations initiale & en alterna

    nce

    DIPLMES

    DTAT

    DE BAC+2

    BAC+5DCG Bac+3 Possible en alternance ds la 2e anne.

    DSCG Bac+5

    BTS CGO

    Recrutements partir de janvier sur dossier et admissions

    aprs BAC S/ES/STMG, BT S CGO, DUT GEA FC.

  • 8 Comptazine - Avril 2013 8