com'met, le journal du met assas - janvier 2012

Download Com'Met, le Journal du MET Assas - Janvier 2012

Post on 03-Dec-2014

2.206 views

Category:

News & Politics

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le nouveau numéro du journal du MET Assas, avec un entretien exclusif d'Ivan Rioufol.

TRANSCRIPT

  • 1. Le journal du ME T Assas - Dcembre 2011 - Janvier/Fvrier 20121ENN EMI PUIvan B B B B B B B BL COR CT IC D PO IC DU PO IC DU PO IC IC ICn RREOO ILTLTLTLTLTLIT T IQUE N IQUEMEN IQU IQU IQ IQ I N N N N N O U F O L EcouterEntretien exclusifavec le journalistele peupleet ditorialiste du FIGARO quisouffre

2. Editorial Agir pour ne pas subir gnral de lInstitut Pour la Justice) et Xavier Par Sara BEN CHERIFARaufer (criminologue et Professeur Prsidente du MET Assas Panthon Assas) pour assister cette Elue au Conseil des Etudes et de la Vie confrence et poser leurs questions nos Universitaire inter venant s. Autre grande figure du monde politique mais davantage par son dcr yptage, Yvan Rioufol nous a fait lhonneur de nous recevoir au sige du Figaro o il crit ses ar ticles et chroniques acerbes sur le mondeLe thermomtre descend dehors mais celui qui nous entoure. Crise de la zone euro,dAssas est stable. Cest que nous avons Europe et souverainisme, animaux politiquesdsormais du chauffage Assas et puis une de la campagne 2012, droit de vote des tran-cafet aussi. Il semblerait bien que notre gers, il nous donne sa vision des choses sansuniversit soit sur le bon chemin pour tredtours et sans langue de bois. (page 4)sacre premire universit de France o il faitbon tudier. Ce nest dailleurs pas peu fiers Luniversit lieu de savoir et de dbat s doitque notre Prsident, Monsieur Vogel, et sonpermettre chacun dese forgeradministrationavaient inaugurla professionnellement et personnellement. Ellebibliothque en grande pompe lanne doit donner chacun la possibilit de mrirdernire ; cest tout aussi fiers quils ont sabr ses rflexions et doit tre limage de lale champagne pour la nouvelle cafet. Petit socit. Elle doit tenter de reflter toutes lespetit notre universit se mtamorphose pourtendances, toutes les ides, toutes lesressembler quelque chose de vivant.mouvances tout en garantissant la liber tDommage quon ne puisse pas en dire autant dtudier et la paix estudiantine.pour cer tains des ser vices de la scolarit quisillustrent par leurs horaires alambiqus etLe Mouvement des Etudiant s dfend cet idalleur ton dsesprment dsagrable.dune universit professionnalisante oIl semble manquer si peu Assas pour quellelapathie intellectuelle et politique nexistesoit rellement la premire universit depas. Cependant, avoir des ides ninclut pasFrance en droit et en fait.forcment de les dfendre par la violence, les blocages et les manifestations agressives ouMalgr ces quelques considrations deles menaces. Le MET Assas, loin desconfor t, les initiatives tudiantes restent extrmismes et des groupuscules, rassemblenombreuses et la vie assassienne regorge tous ceux qui sopposent la violence et auxtoujours autant doppor tunits. Cest dans ce blocages, mais il rassemble galement tous lescadre de dveloppement associatif que le MET tudiant s de sensibilits de droite et duAssas a propos le 30 novembre dernier une centre autour des valeurs de mrite, deconfrence indite Paris II sur le thme deliber t et de responsabilit. Assas ne doit pasla coopration police/justice face latre Tolbiac o dici peu les fascistes et lesdlinquance. Une centaine dtudiant s se sont maostes saffronteront juste pour le plaisir derassembls autour de Bruno Beschiz zala bagarre. Assas doit rester Assas, Assas doit(conseiller rgional dIle de France, secrtaire rester la premire universit de France quellenational de lUMP la scurit ancien sousveut tre et quelle sera.prfet et ancien responsable du syndicatSynergie Officier), Xavier Bbin (dlguPage 2 - La Com MET. Le journal du MET Assas -Dcembre 2011- Janvier/Fvrier 2012 3. Actu dASSASConfrence du 30 novembre sur le thme : Police / Justice :Quelle coopration face la dlinqance?Alors que le Prsident de la Rpublique sest apport des rponses politiques concrtes,dplac dans la cit phocenne pour sexprimer sur la notamment sur le suivi des grands dlinquants ainsidernire attaque larme lourde contre les forces de que sur lvolution de la justice pnale des mineurs. Ilpolice, le MET, avaittait accompagnorganis,quelquesde Xavier BEBIN,jours avant,unedlgu gnral deconfrence suivie dun linstitut pour ladbat sur le thme dejustice (IPJ) linscurit et deslorigine du Pactemoyens de coercition 2012. Ce derniermis en place pour ypropose uneremdier.refonte ambitieusede gauche droite : JR Costa (MET), X. BEBIN (IPJ), S. Ben Cherifa (MET), X. RAUFER (criminologue Assas), B. BESCHIZZA (UMP) du systme judi- Pour sexprimer ciaire poursur le sujet, rien ne fut fait demi-mot puisque ce promouvoir une justice plus quitable et un meilleursont des interlocuteurs de choix qui se sont adresss droit des victimes. La vido-tmoignage du Pactedevant la centaine dtudiants amasse dans lamphi 2 2012 de lIPF, dnoncant les manquements de ladu centre Assas.justice, avait fait, et fait toujours, des millions de vues Xavier RAUFER, criminologue et enseignant sur le Net et les rseaux sociaux.lInstitut de criminologie de Paris II ainsi qu lEcoleSuprieure de Guerre, fut trs certainement le plusLoin de tenir un discoursimpressionnant. Dun pragmatisme toute preuve, il consensuel, le dbat qui asut faire sortir des chiffres et des faits les solutions qui cltur la soire fut riche et lessimposent. Il aura, une heure durant, tenu le discours avis furent parfois divergents,delefficacit et dnonccertains dautres complmentaires maisdysfonctionnements actuels qui mnent au drame qui toujours intressants.font la une des journaux.Cest donc une mission Prsent aussi, Bruno BESCHIZZA, conseiller daccomplie pour le MET-Assasrgional dIle de France et ancien secrtaire gnral qui se projette dj sur dautresVincentdu syndicat de police Synergie-Officier. Il est une rencontres de cette mme CATTAUXtoile montante de lUMP et connat mieux que qualit pour nos chersL 1 Droitpersonne les besoins de nos forces de polices, il a assassiens et assassiennes. Succs des oprations CODEDALLOZ et BOURSE AUX LIVRES.Comme chaqu e ann e , le ME T-Assas offre p o u r ce r ta i n s , d e s d i za i n e s d e u r o sla possi bili t aux tudiant s de Pari s I I , ded conomi e s.pouvoir a cqu r i r les co d e s La B o u r s e a ux l i v re s , a e l l e a u s s i s uj u r i d i qu e s D A L LOZ av e c u n es d u i re un g ra n d n o m b reremise de -20%! !d tu d i a n t s . N o u s av o n s r u s s i v e ndre 85 % de s 1100 livre s qu i nou sEt cet te anne 2011 , contre touteavai ent t d pos s, et sans prendreat tente, a t u n cru dexce pti on, la moi ndre commissi on!p l u s d e 3 5 0 co d e s o n t t co m m a n d s p a r l e b ia i s d u M E T-Le M E T-A ssas vou s re me rcie pou r laA ssas pou r prs de 15 0 tudiant s,confiance que vou s lui av ez accord.l e u r p e r m e t ta n t a i n s i d e r a l i s e r Ren BOUSTANY (M1) Page 3 - La Com MET. Le journal du MET Assas -Dcembre 2011- Janvier/Fvrier 2012 4. EntretienIvan RioufolIvan Rioufol est journaliste au Figaro o il tient un bloc-notes tous les vendredis ainsi quun blogbaptis libert dexpression. Pourfendeur du politiquement correct, il est galement lauteur de plusieurs livresdans lesquels il dfend des ides plutt librales et conservatrices. Ses deux prochains livres sortiront au dbutde lanne 2012. Le premier est un essai intitul De lurgence dtre ractionnaire, aux ditions PUF. Lesecond, comme chaque anne, est un recueil des bloc-notes de lanne 2011, aux ditions de Passy. Il aurapour titre La fin dun monde. MET-Assas : La marge de collective, son mode de vie. Cette inquitude se retrouve manuvre de nos hommes dailleurs partout dans le monde. Pourtant, on ne veut politiques se trouve de plus en plus pas lcouter. Et quand on lcoute, on se pince le nez en rduite, notamment en matire disant que cest du populisme. Ce mpris l est tout conomique et financire. On peut donc penser que fait dplac, il est en contradiction avec les rgles deles sujets de socit, sur lesquels ils ont encore un notre dmocratie. Le peuple exprime une souffrancevritable pouvoir, vont ressurgir de plus en plus sur quil vit au quotidien. Et cette souffrance l, les lites -le devant de la scne. Parmi ces sujets, la question du politico-mdiatiques ne sont pas capables de la voir.droit de vote et dligibilit des trangers aux Do la crise de confiance avec les lites. Si la majoritlections localesservledes Franais dit aujourdhui quelle naparticulirement brlante. Quen Le peuple veut prserver plus confiance en ses reprsentants,pensez-vous?son idenditcest bien parce que le discourspolitique ne rpond pas cesI.R. : La crise conomique de ltat-Providence est proccupations. Dailleurs, la droite est parfois peuvidente mais il y a une autre crise, plus dlicate encore discernable de la gauche. Et les Franais le ressentent.parce que ses solutions ne peuvent tre technique: cette Je crois quil y a l un boulevard pour la droite libralecrise est celle de ltat-nation. Cest une crise et conservatrice mais ce crneau reste mal reprsentidentitaire, une crise existentielle profonde des Franais pour linstant. Peut-tre pourrait-il ltre davantage. Leset des Europens en gnral qui ont limpression de ne mdias sont eux aussi rejets car ils ne refltent pas ceplus matriser leur propre destin. La question du droit que pense le peuple franais. Pour preuve: le discoursde vote des trangers doit tre pose dans cette public, que lon entend dans cette chambre deperspective. Pour moi, citoyennet et nationalit sont rsonnance formidable quest Internet, na plus rien inextricablement lies. Mais cela reste un problme voir avec ce que lon publie et ce que lon croit tre laannexe. Reste surtout la question de laccs la pense dominante.nationalit, du respect de la lacit, de la libertdexpression, de la lutte contre le communautarisme, de MET-Assas: Les sondages pour la droite au pouvoirla place de lIslam dans notre socit La droite peut gagner la ne sont pas vraiment flatteurs. Ilslaque, etc. Autant de dbats annoncent mme une large dfaite.difficiles mener. prsidentielle Pensez-vous que la tendance puisse sinverser? En cas de dfaite de la

Recommended

View more >