comment participer à europeana - .(ehess), dictionnaire codicologique de denis muzerelle (méthode

Download Comment participer à Europeana - .(EHESS), dictionnaire codicologique de Denis Muzerelle (méthode

Post on 16-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Comment participer Europeana ?

    Aspects structurels de numrisation et diffusion

    Anne Autissier,

    autissiera@bourgenbresse.fr

  • Le contexte : les fonds patrimoniaux

    Conservation la Mdiathque Vailland, tte du rseau des trois bibliothques

    Cration ancienne : 1797

    Trois fonds : le fonds ancien, le fonds dpartemental, et le fonds Roger Vailland

    Quelques chiffres : 16 manuscrits antrieurs 1500; 140 incunables ; 52 000 ouvrages ; 157 revues dont 55 vivantes ; pour le fonds Vailland, 12000 feuillets de manuscrits, 4200 livres de la bibliothque de lcrivain, 1250 photographies, dessins et gravures personnelles

    Acquisitions : FRAB, pas de ligne budgtaire

    Equipe : 3 personnes dont 1 charge de la publication des fonds patrimoniaux

  • Des collections numrises htrognes1459 documents pour 20667 vues

    Le fonds Louis Dupasquier

    Le fonds Roger Vailland

    Le fonds Joseph Gabriel Monnier

    Recueil factice de costumes du 17e- 18e s.

    Fonds Gustave Dor

    Portraits de personnages clbres de l Ain

    Paysages de l Ain

    Pomologies ou tudes de fruits anciens

    Des documents rares ou uniques : manuscrits du Moyen ge, ditions originales ou rares, incunables, manuscrits illustrs..

  • La publication : le front-office, la composition de la rubrique

    Dcouvrir le patrimoine

    La notion de collections et de fonds : jouer sur le langage courant et le vocabulaire spcialis

    Les documents rares voire uniques hors collections, et hors fonds spcifiques

    Les instruments de recherche

    Les outils de connaissance : tutoriels et glossaire

    Le plan de communication : il se situe dans la rubrique et dans le portail

    La disposition hirarchique de la navigation

    La visualisation des documents

  • Les expriences prcdentes

    Des commandes externes sous forme de partenariats sous forme de convention avec l Agence Rhne-Alpes pour le livre et la documentation depuis 2000.

    Presse locale numrise en consultation sur place. Alimentation des bases de donnes du site Mmoire et actualit (http://memoire.arald.org/).

    Fourniture de donnes pour le site du rseau des huit villes Lectura (http://www.lectura.fr).

    Une commande interne du RLP en 2005 : la banque d images ddies Louis Dupasquier (www.louis-dupasquier.fr)

    Puis vint le projet de r-informatisation qui permit l'acquisition et l'intgration d'un outil de publication

  • Etapes du projet de r-informatisation

    La numrisation

    Description et indexation des documents

    CCTP

    Chane de production graphique

    Contrle-qualit : BET et contrle des matrices

    Archivage des fichiers

    La publication

    CCTP de la GED

    Le cahier des fonctionnalits

    Le cadre de travail

    Le suivi des risques

    Les tests et tudes dusages et dutilisabilit

    Le transfert de gestion : les livrables et les formations en interne

    VA et VSR

  • LES CHOIX DOCUMENTAIRES ET TECHNIQUES

    Choix du Dublin core qualifi en natif

    Ajout de champs supplmentaires au Dublin core dans la notice descriptive : un schma maison

    Thesaurus divers selon les exigences du document : Rameau, Franois Garnier, TIM (EHESS), dictionnaire codicologique de Denis Muzerelle (mthode reprise sur celle de la BM de Lyon et la base Enluminures)

    Fichiers images, mode couleur, 300 dpi

    Une visionneuse puissante

  • Le back-office, la chane de production documentaire

    Elle repose entirement sur les fonctions du protocole OAI-PMH : connecter deux logiciels, lun de gestion, lautre de publication, connecter des entrepts entre eux, exporter des notices en Dublin Core simple avec un rebond (identifiant prenne)

    Production des notices en Dublin Core qualifi par une base de SIGB et montage des fichiers en jpg sur un serveur par un simple copier-coller

    Moissonnage de lentrept OAI du SIGB par Greenstone qui rcupre ainsi les notices et les images

    Montage des collections dans GLI de Greenstone

    Synchronisation du CMS Drupal et de Greenstone dans le portail par un serveur SOLARIS sous Linux en hbergement externe.

  • La publication : la chane de production documentaire (schma)

    ..

    Schma gnral de la circulation des donnes sur la plate-forme GED

    uvreinitiale numrisaton

    Gravureetstockage

    Transfertpar rseau

    SIGBCarthame :base ddie

    Saisienotice DC

    EntreptOAICarthame

    ServeurLIN02

    AssemblageOAI-PMH

    Greenstoneproduction : interfaceGLI sur VNC

    Synchronisation R Sync

    Greenstonepublication / CMSsur le siteBourgendoc.fr

  • Trois niveaux d'utilisation du Dublin core

    Le schma interne de publication sur Bourg en Doc

    http://10.2.105.40/oai/oai.asp

    Le Dublin core simple pour Gallica

    http://bibliotheques.bourgendoc.fr/oai-GA/validation

    Le schma ESE d'Europeana

    http://bibliotheques.bourgendoc.fr/oai-EU/validation/

  • La publication : les 15 lments du Dublin Core simple

  • La base Carthame OAIpour produire tous les diffrents schmas

  • La production du feuilletage des livres dans la notice Carthame

  • Greenstone et son interface de production GLI

  • Les difficults rencontres

    L'entrept OAI de la version 2.74 de Greenstone invalid en cours de projet : il n'tait pas aux normes, il ne pouvait produire le schma ESE moins de gros dveloppements ou d'un changement de version.

    Repli sur l'entrept OAI de Carthame et dploiement de trois entrepts

    Pas de budget supplmentaire consquent prvu pour le dveloppement de l'implmentation du schma ESE

    Faire correspondre la notice de Carthame avec tous les schmas en jouant sur le format pivot Unimarc

    Puisque l'implmentation du schma ESE se faisait sur une plate-forme dj existante, et en fin de projet de r-informatisation, les quipes de dveloppement avaient chang et les dveloppeurs n'taient plus aussi disponibles.

  • Bilan de l utilisation d un logiciel Open Source

    La solution est une prestation et non lachat dune licence, donc beaucoup de personnalisation, trop ?

    Une SSLL loigne un peu de la communaut de dveloppeurs propre au logiciel et maintient une prestation classique de dpendance dans le cadre dun contrat de maintenance

    Accs au code source : libert, volutivit, amlioration des comptences, ouverture du cercle des partenaires. La relation nest plus deux, entre client et prestataire mais plusieurs : les intervenants sur la plate-forme peuvent se multiplier condition de commenter le code.

    L OpenSource : libre mais pas gratuit et souvent onreux en formations et chronophage en temps de manipulation.

  • Quelques conseils ...

    Suivre les technical requirements d'Europeana trs dtaills

    Une normalisation stricte demande de la rigueur

    Avoir un schma et un format documentaire riche dans la base de donnes d'origine. Prendre un format existant qui a fait l'objet de mapping publis et reconnus, notamment vers le Dublin core qualifi

    Ne pas avoir peur des mtadonnes

    Faire de la veille documentaire juridique sur le statut des donnes (ressources et notices) et impliquer le service juridique

    Lier back-office et front-office

  • Rfrences

    Logiciels utiliss : CMS Drupal : http://drupalfr.org/

    GED Greenstone :www.greenstone.org/

    Visionneuse : www.zoomify.com

    Avenio : pagesperso-orange.fr/avenio/

    Fournisseurs : Dcalog : suite Open Source de logiciels pour btir le portail et personnaliser Greenstone www.decalog.net/web/guest/accueil

    Arkhenum : numrisation des documents et application ddie pour les dessins de Louis Dupasquier www.arkhenum.fr/