columbia fevrier 2011

Click here to load reader

Post on 25-Mar-2016

230 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Columbia Fevrier 2011

TRANSCRIPT

  • FVRIER 2011FVRIER 2011

    COLUMBIACOLUMBIACHEVALIERS DE COLOMB

  • ASSURANCE V I E SO INS DE LONGUE DURE RENTES

    Trouver un agent en visitant le site kofc.org ou en tlphonant au le 1-800-345-5632

    AAA (Extrmement solide) Standard & Poors A++ (Suprieure) A.M. Best

    Ils comptent sur vous.Lassurance vie des Chevaliers de Colomb peut vous fournir la protection dontvotre famille a besoin. Que ce soit de lassurance vie entire ou temporaire,nos produits haut de gamme vous permettent de mieux respirer, sachant quelavenir des vtres est assur quoi quil vous arrive. Pour votre famille, prenezrendez-vous bientt avec un agent. Rendez-vous www.kofc.org, cliquer sur Trouver un agent sous longlet Assurance ou tlphoner au numrosans frais suivant : 1 800 345-5632.

    feb_ad_FR_Layout 1 1/14/11 10:26 AM Page 1

  • -CHEVALIERS DE COLOMB

    F V R I E R 2 0 1 1 CO LUMB I A 1

    COLUMBIAF V r i e r 2 0 1 1 V o l u m e 9 1 N u m r o 2

    a r T I C l E S

    La diffrence quun manteau chaud peut faireGrce une autre saison de distribution Desmanteaux pour les mmes , les Chevaliers nour-rissent de lespoir parmi les familles dmunies.PAR BRIAN DOWLING

    Pneus dhiver et chapeletsUn routier du Grand Nord transporte sa foi par-del les frontires et les lacs gels.PAR LOREN MCGINNIS

    Au pas des peuples du monde entierLe corps diplomatique du Vatican sert dedfenseur de la dignit et des droits de la per-sonne partout dans le monde.PAR GREG BURKE

    la redcouverte de la Parole de DieuLe pape Benot XVI traite du dialogue entreDieu et lhumanit au moyen de la Bible.PAR PRE THOMAS ROSICA, C.S.B.

    Un sicle de foi et de serviceLes Chevaliers de Colomb clbrent 100 ans decharit, dunit et de fraternit Porto Rico.PAR MARA DE LOURDES RUIZ SCAPERLANDA

    12

    S E C T I O N S

    Construire un monde meilleurLa prsence du Christ en nous exigeque nous ne fassions aucun compro-mis, quant nos convictions pro-vie.PAR LE CHEVALIER SUPRME, CARL A. ANDERSON

    Aprendre la foi, vivre la foiNotre travail et nos responsabilitsciviles sont enracins dans la dignithumaine et le bien commun.PAR LVQUEWILLIAM E. LORI, AUMNIER SUPRME

    Chevaliers Luvre

    Application de nos degrs

    Nouvelles des ChevaliersLes revenus tirs du fonds VicariusChristi sont remis au pape Une pubdes C de C invite les Amricains donner des soins aux enfants dHati Tldiffuser la messe de Nol sur laplace Saint-Pierre

    Des pres pour bien faireIl est important de surveiller soncur quand on travaille avec desmembres du sexe oppos.PAR MIKE AQUILINA

    3 6 26

    32

    8

    Un des enfants qui ont profit de la campagne Des manteaux pourles mmes , photographi ici en lglise Our Lady of Mount Carmel, Worcester, au Massachusetts. Cette anne, les Chevaliers ont distribuplus de 15 000 manteaux des enfants dmunis.

    18

    Pho

    to b

    y B

    ryce

    Vic

    kmar

    k

    14

    4

    7

    22

  • DITORIAL

    2 CO LUMB I A F V R I E R 2 0 1 1

    DANS SON POME pique du 24esicle, La Divine Comdie, DanteAlighieri est accord une visite guidede lenfer, du purgatoire et du ciel. lafin de la premire partie, intitule LEn-fer, le pote romain Virgile mne Dantejusquau trfonds de lenfer. L, ilsretrouvent Satan et les plus dsesprsdes pcheurs incrusts, silencieux dansla glace. Lucifer est dpeint comme ungant hideux qui narrive pas faire plusque battre ses ailes de chauve-souris etde geler les eaux qui lentourent, ce quidonne un spectacle la fois pathtiqueet terrifiant. La glace son tour prsentetoute une scne, tant donne la de-scription que fait lcriture de lenfer : le feu ternel prpar pour le dmonet ses anges (Mt 25, 41). Plutt que de contredire limage

    traditionnelle prsente dans lcrit-ure, lEnfer de Dante ne fait que ren-dre les vrits spirituelles de manireimagine autrement. La descriptiondes recoins glacs de lenfer met en re-lief le vide glacial issu de stre cartde Dieu, la source et le fondement detout ce qui existe. Dans sa rcentehomlie pour la fte de lpiphanie, lepape Benot XVI observe que lorsquenous renonons nous abandonner Dieu et le prenons plutt comme unrival, nous en ressortons malheureuxet inassouvis. Nous devons nous en-lever de lesprit et du cur la notionde rivalit, la notion selon laquellenous nous limitons nous-mmes enaccordant de lespace au Seigneur, sig-nalait le pape. Il est pourtant le seulcapable de nous accorder la possibilitde vivre en plnitude et faire lexpri-ence de la vraie joie.

    Cest dans un tel clairage que nousdevrions interprter le symbolisme dela posie de Dante. En plus de la pu-rification de nos pchs et la douleurvcue par ceux qui se sont dtournsde Dieu, limage du feu voque gale-ment la charit divine comme lenote dailleurs lauteur de la lettre auxHbreux : Car notre Dieu est un feudvorant (12, 29). Ainsi, en pro-posant limage dun Satan gel et im-mobile, celui-ci se trouve tout loppos des saints qui se consumentdamour pour le Seigneur.videmment, dans un cas comme

    dans lautre, limagerie du feu et de laglace exprime des ralits intrieuresen transcendantes. Si certains chantsde Nol clbrent larrive de Jsus en plein cur de lhiver , nous con-statons bien, depuis notre station ter-restre, que la prsence de Dieu est detous les climats. Nous en avons lapreuve dans le tmoignage de foi desreprsentants du Saint-Sige travail-lant la promotion de la libert re-ligieuse et de la dignit humainepartout dans le monde (cf. : page 16).Elle apparat galement dans luvredes Chevaliers de Colomb cherchant btir une culture de la vie et unecivilisation de lamour, et ce, depuisla froidure du Grand Nord canadien(cf. : page 12) jusquaux plages dePorto Rico (cf. : page 22). Anime parlEsprit Saint, la mission de lglisestend bel et bien jusquaux ex-trmits de la terre, l'attisant du feude Dieu.

    ALTON J. PELOWSKICOORDONNATEUR

    En plein cur de lhiverCOLUMBIA

    Co

    Ve

    r:

    CN

    S p

    hoto

    /ray

    Stu

    bb

    leb

    ine,

    reu

    ters

    DITEURSChevaliers de Colomb

    ________

    ADMINISTRATEURS SUPRMESCHEVALIER SUPRMECarl A. AndersonAUMNIER SUPRME

    Mons. William E. Lori, S.T.D.DPUT CHEVALIER SUPRMEDennis A. SavoieSECRTAIRE SUPRMEEmilio B. MoureTRSORIER SUPRME

    Charles E. Maurer Jr.AVOCAT SUPRMEJohn A. Marrella________

    RDACTIONCOORDONNATEURAlton J. Pelowski

    [email protected] EN CHEF ADJOINT

    Patrick [email protected]

    ASSISTANT LA DIRECTION ARTISTIQUE ET DITORIALEBrian Dowling

    [email protected]

    ARTS GRAPHIQUESDESIGNLee Rader

    El Labb Michael J. McGivney (1852-90),Aptre de la jeunesse, protecteur de la vie familiale

    et fondateur des Chevaliers de Colomb,intercdez pour nous.

    ________

    POUR COMMUNIQUER AVEC NOUSPAR LA POSTE:COLUMBIA

    1 Columbus PlazaNew Haven, CT 06510-3326

    TLPHONE:203.752.4398TLPCOPIEUR:203.752.4109

    COURRIEL:[email protected] SITE INTERNET:

    kofc.orgSERVICE LA CLIENTLE:1.800.380.9995________

    SI VOUS DMNAGEZPrvenez votre conseil. Envoyez votre nouvelle

    adresse et votre tiquette :, Dept. of Membership Records [service de

    dossiers de membres], PO Box 1670, New Haven,CT, 06507-0901, USA, ou par courriel colum-

    [email protected]________

    Copyright 2010Tous droits rservs

    ________

    EN PAGE COUVETURELe pape Benot XVI sadressant lAssemblegnrale des Nations-Unies, au quartier gnralnew-yorkais de lorganisation, le 18 avril 2008.

  • CONSTRUIRE UN MONDE MEILLEUR

    F V R I E R 2 0 1 1 CO LUMB I A 3

    DANS EVANGELIUM VITAE, la mer-veilleuse encyclique pro-vie du pape Jean-Paul II, nous lisons : Lvangile de la vienest pas une simple rflexion, mme orig-inale et profonde, sur la vie humaine ; cenest pas non plus seulement un com-mandement destin alerter la conscienceet susciter dimportants changementsdans la socit; cest encore moins lapromesse illusoire dun avenir meilleur.Lvangile de la vie est une ralit concrteet personnelle, car il consiste annoncerla personne mme de Jsus (29).Ces paroles approfondissent de

    manire radicale et dcisive notre com-prhension de ce que signifietre pro-vie. Il est vident quele pape ne disait pas quil fal-lait tre chrtien pour sop-poser lavortement et leuthanasie. La protectiondes innocents dcoule en effetde la loi et de la justice na-turelles, que nous devons tousrespecter, quelles que soientnos convictions religieuses.Le devoir du chrtien, cela dit, va au-

    del. Ceux qui suivent le Christdoivent non seulement obir la loi, ilsdoivent aussi sy conformer.Jean-Paul II poursuit : Cest donc

    partir de la parole, de laction, de la per-sonne mme de Jsus que la possibilit estdonne lhomme de connatre la vrittout entire sur la valeur de la vie humaine[...] Dans le Christ, en effet, est dfinitive-ment annonc et pleinement donn cetvangile de la vie [...] (29). Ds lors,nous savons que la valeur de chaque per-sonne est rvle par lamour de Jsus-Christ. Nous pourrions mme dire que lavaleur de chaque vie humaine se mesure

    laune de lamour christique, et que cemme amour fait partie intgrante de nosvies, il y est totalement li.Plus loin dans son encyclique, le pape

    crit : Cest dans la chair de touthomme que le Christ continue se rvleret entrer en communion avec nous, telpoint que le rejet de la vie de lhomme, sousses diverses formes, est rellement le rejetdu Christ (104). Lamour du Christ pourchaque tre humain est si intense quIl servle dans et travers chaque personne.Selon Jean-Paul II, le Christ nous rvlecette vrit saisissante et exigeante lorsque le Seigneur dit : Quiconque ac-

    cueille un petit enfant tel que lui causede mon nom, cest moi quil accueille (Mt 18.5).Cette vrit exigeante quest la

    prsence du Christ dans chacun denous oblige les chrtiens tre pro-viesans le moi