collection marabout collection marabout service afin de vous informer de toutes ses publications,...

Click here to load reader

Post on 18-Feb-2021

9 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Collection marabout service

    Afin de vous informer de toutes ses publications, marabout édite des catalogues où sont annoncés, régulièrement, les nombreux ouvrages qui vous intéressent. Vous pouvez les obtenir gracieusement auprès de votre libraire habituel.

  • Du même auteur chez Marabout

    Devenez votre propre patron (MS 754)

    © 1991, Marabout, Alleur (Belgique).

    Toute reproduction d'un extrait quelconque de ce livre par quelque procédé que ce soit, et notamment par photocopie ou microfilm est interdite sans autorisation écrite de l'éditeur.

  • Jeanne COUROUBLE

    Créez et développez votre entreprise

    MARABOUT

  • L i v r e o p t i m i s t e à l ' u s a g e d u l e c t e u r q u i v o u d r a i t

    b i e n c r é e r s o n e n t r e p r i s e e t n e s a i t p o i n t e n c o r e

    s ' i l e n e s t t o u t à f a i t c a p a b l e . . .

    L i v r e p r a t i q u e à l ' u s a g e d u f u t u r c r é a t e u r d ' e n -

    t r e p r i s e g o u r m a n d d ' i n f o r m a t i o n s c o n c r è t e s ;

    b o u l i m i q u e d e s c l é s e t t r u c s q u i n o u r r i s s e n t l a r é u s s i t e . . .

    L i v r e t e c h n i q u e , g r â c e à l a c o o p é r a t i o n d e

    l ' A . N . C . E . ( A g e n c e n a t i o n a l e p o u r l a c r é a t i o n e t

    l e d é v e l o p p e m e n t d e s n o u v e l l e s e n t r e p r i s e s ) . . .

    C e l i v r e e s t a u t h e n t i q u e . A u t h e n t i q u e p a r c e

    q u ' i l e s t l e f r u i t d e m a p r o p r e e x p é r i e n c e d e

    c r é a t r i c e e t c h e f d ' e n t r e p r i s e .

    Recherches et enquêtes ont été menées en toute ob- jectivité, avec une rigueur intellectuelle, ne laissant à mon sens pas ou peu de place à l'erreur. Si, sournoisement glissée entre ces lignes, vous de- viez en dénicher une, je vous serais reconnaissante de me la signaler.

  • PRÉFACE

    Alors que l'ère des pionniers semble déjà faire partie de l'histoire et que la création d'entreprises suscite aujourd'hui de multiples vocations, on peut légitimement s'interroger sur l'édition d'un ouvrage consacré à la fameuse course d'obstacles à laquelle se livrent les créateurs d'entreprises.

    La réponse tient — pour l'essentiel — dans le taux de mortalité des entreprises nouvellement créées. Nombreux sont encore ceux qui, sans expérience, sans projet maîtrisé, sans études préalables, se lancent dans la création d'entreprises... suivie d'échec. Tout ce qui concourt à une meilleure maîtrise des difficultés de demain: l'accueil, l'orientation, l'information des futurs créateurs, contribue avec bonheur à la création d'entreprises accompagnée; c'est-à-dire celle qui réussit mieux, crée plus d'emplois et de richesses pérennes.

    Le livre de Jeanne C O participe à ce mouvement en traitant de questions complexes avec clarté et simplicité, sans volonté de cacher les difficultés de la création d'entreprises.

  • Sans rien céder à un hermétisme ennuyeux sou- vent de mise dans ce genre d'ouvrage, l'auteur présente de vraies solutions qui n'excluent ni complicité, ni sympathie... et nous rapprochent du seuil de la création réussie.

    Maurice KLEIN Délégué général de l'A.N.C.E.

  • Créer...

  • Créer, c 'es t fou!

    Il faut être fou pour créer son entreprise !

    Abandonner les chemins balisés d'un emploi sta- ble, rompre avec le parachute protecteur mis en place par l'Etat, en France, pour protéger tout salarié face aux difficultés de la vie active, est un acte qui requiert une détermination sans faille et un courage peu ordinaire. N'est-ce pas s'inscrire en faux contre l'instinct qui pousse chacun de nous à satisfaire avant tout un besoin ancestral, quasi biologique, de sécurité?

    Du reste, il ne suffit pas d'avoir des idées (au moins une!) de produits ou de services. Il faut encore analyser et valider celles-ci, puis étudier et mesurer le marché.

    Et encore, ce travail, que l'on pourrait qualifier de prélude à la création, est bien la partie la moins aride de l'affaire ! Les étapes suivantes, lourdes de refus essuyés, de contraintes légales et administra- tives, de conseils désabusés et de rencontres avor- tées, sont en général de la plus grande ingratitude. C'est pourtant le moment ou jamais d'insister et de s'accrocher.

    Mais créer une structure juridique adaptée au but recherché, trouver des capitaux, des hommes, des locaux, analyser la concurrence, fournir les argu-

  • ments stratégiques qui vont permettre de gagner, identifier correctement ses facteurs clés de succès, voilà qui n'est pas rien !

    Il faut en outre faire face au pessimisme découra- geant des uns, à l'optimisme malvenu des autres, à un flot d'avis, de conseils et d'opinions souvent bien intentionnés, parfois utiles, toujours un peu agaçants.

    Puis il faut démarrer, se jeter à l'eau, séduire les premiers clients, produire, gérer les paiements, lutter contre les impayés, transformer les ban- quiers en alliés et, après avoir sélectionné ses col- laborateurs, les mobiliser, les motiver, les faire participer à l'éventuelle réussite, mettre en place une gestion adaptée à tous les besoins de la jeune entreprise.

    Que dire enfin du plaisir masochiste qui consiste à découvrir et éviter les pièges administratifs, pour naviguer entre le fisc, l'U.R.S.S.A.F., la T.V.A., la C.R.I.C., la C.R.I.C.A., le C.R.I.S., les déclarations, les formulaires, les enquêtes à remettre à des im- portuns anonymes, mais investis de tous les pou- voirs de sanction ?

    Et ce n'est pas tout, on est même encore loin du compte ! Il faut aussi se développer, gérer les dé- couverts structurels ou de campagne, escompter ou pas les traites, gérer les conflits, les augmenta- tions, les promotions, les défections, les congés de maladie, les congés de maternité, les outplace- ments et les décrutements sauvages, anticiper les changements de marché, éviter les défauts de qua-

  • lité, oublier souvent, trop souvent, ses besoins personnels, sa famille, sa vie culturelle, ses amis, pour se consacrer à cet enfant exigeant, fruit de son imagination, de son travail et de son ambition, objet de ses insomnies et parfois même de ses ulcères !

    Jamais stabilisé, toujours en danger, oui, il faut une bonne dose de folie pour créer son entreprise.

    Mais ne faut-il pas être tout aussi fou pour ne pas la créer?

    Se lancer un défi et le relever, mobiliser en soi et pour soi le meilleur de ses ressources, laisser par- ler son besoin d'autonomie, mobiliser son sens de la responsabilité et son désir de vaincre l'adversité afin de réussir, seul contre tous, à partir de rien, de presque rien : une idée, quelques hommes et femmes de qualité, recrutés avec discernement pour qu'ils partagent les mêmes valeurs que vous; tout en enrichissant l'entreprise de leurs spécifici- tés.

    Obtenir l'appui de financiers, trouver des locaux agréables transformés en lieux de performance quotidienne, s'organiser pour faire face aux contraintes plus ou moins logiques d'une adminis- tration qu'avec un peu de bon sens — et de bons collaborateurs — on peut parfaitement contrôler.

    Avoir plus d'idées que ses concurrents, vendre moins cher ou mieux le produit banal, innover sans cesse pour préserver son avantage concurren-

  • t ie l , d é v e l o p p e r d e s n i c h e s i n e x p u g n a b l e s , c r é e r

    u n l i eu ve r s l e q u e l le p r o f i t se d i r ige p a r c e qu ' i l e s t

    la c o n t r e p a r t i e d u s e r v i c e o u d u p r o d u i t i r r e m p l a -

    ç a b l e q u e v o u s a v e z c o n ç u , d é v e l o p p é , mis s u r le m a r c h é .

    T r a v a i l l e r e n é q u i p e , e n t r a î n e r l ' a d h é s i o n , ê t r e le

    m o t e u r , le g a g n e u r , le g a g n a n t , ce lu i qu i sa i t d é -

    f e n d r e e t c o n c r é t i s e r u n p r o j e t .

    D e v e n i r u n e s t a r d a n s s o n e n t r e p r i s e e t p e u t - ê t r e

    d a n s s o n p a y s e t , p o u r q u o i p a s , d a n s le m o n d e

    e n t i e r , à l ' i m a g e d ' u n P a u l DUBRULE, d ' u n V i n - c e n t BOLLORE o u d ' u n ROCKEFELLER.

    A p p o r t e r la p r o s p é r i t é à q u e l q u e s p e r s o n n e s , pu i s à d e s d i z a i n e s , v o i r e d e s mi l l i e r s d e c o l l a b o r a -

    t e u r s , d e d i s t r i b u t e u r s , d e f o u r n i s s e u r s .

    E t s u r t o u t , se r é a l i s e r , ê t r e s o i - m ê m e , c o n n a î t r e ses

    l imi tes p o u r les a v o i r t o t a l e m e n t e x p l o r é e s e t s a n s cesse r e c u l é e s . . .

    Fol ie p o u r folie, il v a u t m i e u x c r é e r s o n e n t r e p r i s e .

    L e s c r é a t e u r s d ' e n t r e p r i s e s s o n t les d é m i u r g e s d u

    m o n d e c o n t e m p o r a i n !

    Paroles de Jean MANDELBAUM, Président Fonda t eu r de Neurones Associés

    Société d ' ingénierie d ' idées

    V o

View more