coaching pnl et neurosciences - pnl et neurosciences cadre obj dre... · pdf filecoaching...

Click here to load reader

Post on 03-Jan-2019

267 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

CoaChing PnL et neurosCienCes

Les fondements scientifiques du

cadre objectifPar Anne-Laure Nouvion, PhD.

Docteure en biologie et coach certifie en PNL

Les fondements scientifiques du cadre objectif Tous droits rservs. Dre Anne-Laure Nouvion. 2015.www.labocoaching.com / [email protected]

a Le terme fondement fait rfrence ici 1) une srie de postulats issus de donnes scientifiques permettant de dduire un ensemble de connaissances et 2) une assise scientifique sur laquelle sappuyer.

b Lexpression bon objectif ne fait pas rfrence ici un jugement de valeur. Il ny a pas de bon ou mauvais objectif en soi. En revanche, il y a des objectifs formuls de faon efficace, cest--dire dont leffet escompt, les efforts mis en place et la volont de ralisation se traduisent en rsultats utiles.

c Ce livre sinscrit dans un projet global de recherche intitul the research and recognition project pilot par Dr Frank Bourke, chercheur et docteur en psychologie clinique. Ce projet runit des universitaires internationaux, des chercheurs, des thrapeutes et des pionniers de la PNL tels que Connirae et Steeve Andreas ou encore Judith Delozier. Il sarticule autour dune mission commune : dmontrer lefficacit clinique des interventions de PNL. Pour plus dinformations : http://www.researchandrecognition.org/.

IntroductionQue se passe-t-il dans notre cerveau lorsque lon se fixe un objectif? Plus prcisment, que se passe-t-il dans le cerveau de nos clients lorsquon les accompagne formuler un objectif? Cet article propose dvaluer les fondementsa scientifiques et les donnes neurologiques sur lesquels sappuie lun des piliers du coaching PNL: le cadre objectif. Le cadre objectif est en PNL un ensemble de sries de questions permettant daccompagner nos clients formuler un bon objectifb. Les critres dun bon objectif reposent sur les sept points suivants:

Critre n1 : Lobjectif doit tre formul affirmativement; Critre n2 : Lobjectif ne doit dpendre que de soi; Critre n3 : Le contexte de lobjectif doit tre prcis (Qui?

Quand? O?); Critre n4 : Lobjectif doit tre mesurable et vrifiable

(VAKOG); Critre n5 : Les limites empchant datteindre lobjectif

doivent tre values; Critre n6 : Les ressources dont la personne a besoin

pour atteindre son objectif doivent tre identifies; Critre n7 : Lcologie interne et externe doit tre vrifie.

Lefficacit clinique de la PNL a largement t documente dans louvrage The clinical effectiveness of neurolinguistic programming: a critical appraisalc de Lisa Wake, Richard Gray et Frank Bourke. Leur remarquable travail de dfrichage de la littrature scientifique permet notamment de proposer un support neuronal et scientifique au cadre objectif1. Quatre fondements scientifiques sont prsents dans cet article.

CoaChing PnL et neurosCienCes:Les fondements scientifiques du cadre objectifPar Anne-Laure Nouvion, PhD.Docteure en biologie et coach certifie en PNL

propos de lauteureAnne-Laure est docteure en biologie et coach certifie en PNL. Aprs avoir pass une dizaine dannes en recherche sur le cancer, elle accompagne aujourdhui des personnes en transition de vie, notamment celles vivant un nouveau quotidien aprs un traitement contre le cancer. Parmi ces objectifs professionnels, Anne-Laure a cur de diffuser ses connaissances et son expertise scientifique auprs des coachs professionnels et des PNListes. Elle est notamment lauteure de la formation Les fondements scientifiques de la PNL . Trs engage et authentique, Anne-Laure est galement Vice-prsidence de la SICPNL (Socit Internationale des Coachs en PNL).

d Une mta-analyse est une dmarche statistique combinant les rsultats dune srie dtudes indpendantes sur un problme donn (dfinition wikipedia).researchandrecognition.org/.

#1- Le rseau neuronaldu mode par dfautCe que la science ditLe rseau neuronal du mode par dfaut a t dcouvert par hasard! Des chercheurs ont remarqu que des rgions spcifiques du cerveau sactivaient particulirement pendant le repos et linactivit. Cet ensemble de fibres nerveuses a donc initialement t dcrit comme appartenant un mode par dfaut de la fonction du cerveau humain2,3.Le terme par dfaut pourrait tre peru comme un abus de langage, car ce rseau est galement trs actif pendant lintrospection, la mditation, la libre pense ou encore lors des processus sociocognitifs (connaissances acquises lors des relations sociales). Se rappeler un souvenir, tre dans la lune ou encore se projeter dans le futur stimule lactivit du rseau neuronal du mode par dfaut2,3. Ce rseau semble donc sactiver principalement lorsque notre attention est oriente vers lintrieur (soi) plutt que vers lextrieur (les autres, lenvironnement).En verbalisant un objectif qui ne dpend que de soi (critre n2 du cadre objectif) et en se projetant dans le futur (critre n4), la personne oriente ses penses vers lintrieur et entre en introspection, activant ainsi le rseau neuronal du mode par dfaut. Fait intressant, Spreng et ses collgues dcouvrent lors dune mta-analysed de neuro-imagerie un chevauchement troublant entre ce rseau neuronal par dfaut et la zone implique dans la thorie de lesprit4. De faon simplifie, la thorie de lesprit dsigne notre capacit dduire et comprendre ltat desprit ou ltat mental dautrui ou dune partie de soi-mme, autrement dit, notre capacit nous mettre la place de quelquun dautre4. Ceci pourrait suggrer que le rseau neuronal du mode par dfaut serait un lment cl dans la comprhension empathique ainsi que dans notre capacit prendre du recul sur soi1.

En dautres motsFormuler un objectif qui ne dpend que de soi et le contextualiser dans le futur activerait une zone prcise de notre cerveau appele le rseau neuronal du mode par dfaut. Lactivation de ce rseau permettrait lindividu de se dconnecter des perturbations extrieures relies lenvironnement, afin de se concentrer plus facilement sur son tat interne, ses dsirs et ses ressentis. La description ainsi que latteinte de lobjectif seraient alors facilites.

#2- La motivation intrinsqueCe que la science ditPlusieurs des critres du cadre objectif sont supports par les concepts de la motivation, domaine de recherche fortement exploit en psychologie ces dernires annes. Brivement, on distingue la motivation intrinsque de la motivation extrinsque. La motivation intrinsque implique une action qui ne ncessite pas de rcompense extrieure et qui est satisfaisante elle seule. Lindividu en retire du plaisir, comme lors dactivits sportives ou la prise dun bon repas pour assouvir sa faim. Le contrle est interne et propre la personne, sans interventions extrieures. Plusieurs tudes dmontrent que ce contrle interne du passage laction est moins angoissant quun contrle externe, et participe au bien-tre de lindividu ainsi qu son sentiment damour propre5. linverse, la motivation extrinsque implique de sengager dans une activit provoque par des circonstances extrieures lindividu, comme lors de lattente dun salaire ou dune rcompense5.En dcidant datteindre un objectif qui ne dpend que de soi, notre cerveau fait donc appel un contrle interne du passage laction. Or de faon similaire ce critre n2 du cadre objectif, les facteurs de la motivation intrinsque sont caractriss par lautonomie et le choix personnel1,5. Par ailleurs, le critre n1 du cadre objectif vise mettre un objectif en termes positifs, stimulant le rsultat souhait en intention positive. Daprs Wegner et ses collgues, un objectif dcrit ngativement accentuerait plutt limportance du comportement ou de la problmatique pour lesquels lobjectif est formul6. Or de faon similaire ce critre n1 du cadre objectif, il est dmontr que les facteurs dclenchant la motivation intrinsque sont formuls positivement1.

En dautres motsLune des premires questions du cadre objectif vise accompagner notre client formuler son objectif de faon positive. Mme si certaines personnes ont un mta-programme loign de , les donnes scientifiques sur la motivation intrinsque confirment le bien-fond de concentrer notre attention sur ce que lon souhaite plutt que sur ce que lon veut viter : latteinte de lobjectif en sera alors facilite. De plus, tre autonome dans latteinte de son objectif et formuler un objectif qui ne dpend que de soi permettrait dtre plus heureux!

2 Coaching PNL et neurosciences : Les fondements scientifiques du cadre objectif

savrent tre plus grands que ses bnfices, la personne reste dans sa problmatique10. Prochaska dcouvre que les individus dont la balance dcisionnelle bascule vers les bnfices, et donc vers le changement, ont clarifi de faon prcise leur objectif de dpart8,9,11. Dans un contexte de coaching professionnel, lensemble de la technique du cadre objectif et de ses sept critres prend alors tout son sens et est solidement valid par ces donnes de Prochaska.

En dautres motsLe point de mire du cadre objectif est de dnicher les enjeux cachs derrire lobjectif de dpart. Cest en prcisant et en morcelant laide des questions cls du cadre objectif que le coach accompagne son client formuler son bon objectif. Le psychologue Prochaska confirme laide du modle transthorique de changement que les personnes qui atteignent leur objectif ont travers un processus de changement en prcisant et reformulant leur objectif de dpart.

Conclusion

Ne au sein du milieu universitaire, la PNL est une approche de changement et de communication encore considre par certains comme une pseudoscience. Lessor des neurosciences et les perces des travaux de recherche en psychologies comportementale, cognitive et sociale, permettent aujourdhui de prsenter des donnes scientifiques sous-tendant la PNL dans un contexte de coaching professionnel. Cet article ouvre le bal dune srie de chapitres sur les fondements scientifiques de la PNL. Il tranche le dbat en prsentant une solide assise scientifique lune des interventions