classification du tissu osseux elle repose sur des critères - anatomiques - macroscopiques -...

Download Classification du tissu osseux Elle repose sur des critères - anatomiques - macroscopiques - microscopiques - de mode de formation Critères anatomiques:

If you can't read please download the document

Post on 04-Apr-2015

110 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Page 1
  • Classification du tissu osseux Elle repose sur des critres - anatomiques - macroscopiques - microscopiques - de mode de formation Critres anatomiques: exemple dun os long Il comprend 3 parties: - ft central ou diaphyse Diaphyse - des extrmits largies et arrondies: les piphyses Epiphyse - des rgions coniques intermdiaires: les mtaphyses Mtaphyse
  • Page 2
  • Critres macroscopiques ( lil nu) Ils sont bass sur laspect plus ou moins poreux de los. On distingue: - los trabculaire ou spongieux - centre de la diaphyse - piphyses et mtaphyses - os courts et os plats - los compact - corticale des os longs - tables externe et interne des os courts ou plats
  • Page 3
  • Critres microscopiques: la disposition des fibres de collagne dans la MEC permet de distinguer: - los rticulaire (tiss ou immature) Fibres de collagne disposes en faisceaux entrecroiss sans ordre apparent MEC peu minralise Type dorganisation transitoire: ftus, rparation de fracture, maladies (maladie de Paget) De faible rsistance mcanique, ce type dos disparat compltement chez ladulte (en dehors des zones dinsertion des gros tendons)
  • Page 4
  • - los lamellaire (adulte ou mature) Fibres de collagne disposes paralllement entre elles pour former des lamelles superposes Orientation diffrente des fibres dune lamelle lautre (angle ~ 90) Ostocytes situs la limite entre deux lamelles contigues
  • Page 5
  • Page 6
  • Deux types de lamelles en alternance: - lamelles fibrillaires. trs riches en fibres de collagne. paisseur et minralisation moindre - lamelles cimentantes. plus paisses. fortement minralises
  • Page 7
  • Critres de mode dapparition selon le nature du tissu partir duquel se forme los selon le moment dapparition directement partir du msenchyme ou dun tissu conjonctif: ossification intraconjonctive partir dun modle cartilagineux: ossification endochondrale Os primaire (rticulaire) Os secondaire (lamellaire)
  • Page 8
  • Chez ladulte, los est donc de type lamellaire Selon lagencement des lamelles osseuses, los sera plus ou moins poreux (cf critres macroscopiques) Os lamellaire spongieux ou os trabculaire Os lamellaire compact ou os Haversien
  • Page 9
  • Os lamellaire spongieux Rseau tridimensionnel de traves osseuses anastomoses entre elles Espaces libres occups par la moelle osseuse (TC riche en fibres de rticuline et en adipocytes) Dans certains os plats (sternum, os iliaque), la moelle a une fonction hmatopotique (moelle rouge)
  • Page 10
  • Malgr son aspect dsordonn , los spongieux a une architecture soumise aux contraintes mcaniques et est trs solide (exemple: col du fmur)
  • Page 11
  • Os lamellaire compact ou os Haversien Lunit de base est lostone: petit cylindre de lamelles concentriques (1mm de diamtre, plusieurs cms de long) Chaque ostone est centr par un canal longitudinal ou canal de Havers (diamtre 80m) renfermant du TC lche, des capillaires (sanguin et lymphatique) et une fibre nerveuse amylinique Les canaux de Havers communiquent vers lextrieur (prioste et endoste) par lintermdiaire de canaux transversaux ou canaux de Volkmann
  • Page 12
  • Ostones entiers et systme interstitiel (fragments dostones)
  • Page 13
  • Systme circonfrentiel externe Systme circonfrentiel interne Os spongieux
  • Page 14
  • La transition os compact- os spongieux est brutale
  • Page 15
  • Mcanismes dossification Le tissu osseux apparat de faon squentielle pendant la vie ftale (points dossification) partir dun modle de squelette msenchymateux prexistant puis se dveloppe en suivant la croissance de lenfant et enfin se remanie perptuellement chez ladulte pour se renouveler et sadapter aux contraintes mcaniques changeantes Il existe donc des mcanismes - dossification primaire = fabrication de novo de tissu osseux - dossification secondaire = remodelage osseux
  • Page 16
  • Ossification primaire Elle survient toujours au sein dun tissu msenchymateux qui peut tre: - du tissu conjonctif = ossification intraconjonctive - du cartilage = ossification endochondrale
  • Page 17
  • Ossification intraconjonctive Des cellules ostoprognitrices se transforment en ostoblastes directement dans un tissu de nature conjonctive Exemples: TC Ostoblastes Os Ossification de membrane: boite crnienne chez le foetus Ossification priostique: croissance en paisseur des os
  • Page 18
  • Ossification endochondrale: exemple de la formation dun os long Il existe un modle squelettique de nature cartilagineuse (condensation de cellules msenchymateuses puis cartilage) Des cellules du prichondre se transforment en ostoblastes (ossification intraconjonctive) : formation de la virole osseuse priostique Prichondre Prioste Os priostique primaire
  • Page 19
  • Lapparition de la virole modifie les chondocytes sous-jacents qui deviennent hypertrophiques De chaque ct de la virole, les chondrocytes se multiplient en groupes isogniques axiaux = cartilage sri Dans la zone hypertrophie, la MEC cartilagineuse se calcifie (collagne de type X)
  • Page 20
  • Des bourgeons conjonctivo- vasculaires apportent: 1) des cellules dorigine monocytaire qui se transforment en chondroclastes: destruction des parois calcifies des chondrocytes hypertrophis 2) des cellules ostoprognitrices qui se transforment en ostoblastes: formation dun tissu osseux primaire
  • Page 21
  • Le processus se poursuit ensuite par: Lapparition de centres dossification piphysaires La transformation de los primaire en os compact Haversien au niveau de la corticale et en os spongieux au niveau de la moelle = ossification secondaire Lrosion continue du cartilage calcifi et le recul du cartilage sri qui rsiste = maintien dune zone de croissance ou cartilage de conjugaison au niveau des mtaphyses
  • Page 22
  • Page 23
  • A la pubert, sous linfluence des modifications hormonales (strodes sexuels ++), la multiplication des chondrocytes sarrte, le cartilage sri disparat et la croissance de los est termine Exemples de pathologie: Pubert prcoce: petite taille Mutation rcepteur aux oestrognes: croissance continue
  • Page 24
  • Remodelage osseux Pour renouveler les ostocytes, sadapter la croissance et aux nouvelles contraintes mcaniques et participer lquilibre phospho-calcique de lorganisme, le tissu osseux est en perptuel remaniement Phases de destruction et de formation de tissu osseux: action concerte des ostoclastes et des ostoblastes au sein dunits fonctionnelles de remodelage
  • Page 25
  • Prcurseurs mdullaires des ostoclastes M-CSF + Hormone parathyrodienne (PTH) Vitamine D3 Prostaglandine PgE2 Interleukine 11 Phase dactivation RANKL ODF = Osteoclast Differentiating Factor Fusion des prostoclastes et activation PTH Vit D3 + RANK Prostoclaste RANK: Receptor Activator of Nuclear Kappa B)
  • Page 26
  • Phase dactivation RANKL ODF = Osteoclast Differentiating Factor RANK Miam-miam Calcitonine -
  • Page 27
  • Phase dactivation RANK Prostoclaste RANKL ODF = Osteoclast Differentiating Factor OPG = Ostoprotgrine (OCIF: Osteoclast Inhibiting Factor) LOPG, synthtise par les ostoblastes va se fixer sur RANKL, empchant ainsi la liaison RANKL RANK et la diffrenciation des prostoclastes X Oestrognes TGF BMPs - MEC
  • Page 28
  • Page 29
  • Capital osseux La masse osseuse augmente rgulirement pendant toute la priode de croissance jusqu lge de 20 ans puis reste stable Elle diminue ensuite (ostoporose) +++ chez la femme aprs la mnopause en raison du manque doestrognes (leve de linhibition sur la synthse de RANKL et donc activation ostoclastique plus forte) Traitement hormonal substitutif
  • Page 30
  • Fractures Par ses capacits de renouvellement, los est capable de se rparer en cas de fracture Rduction de la fracture (alignement) et maintien (pltre, broches, fixateurs externes) Zone lse comble par du tissu conjonctif puis cartilagineux Remplacement par de los immature puis remaniement en os lamellaire

Recommended

View more >