chapitre 6 corrigÉ la lithosphère et l’hydrosphère

9
Nom : Groupe : Date : 1 Verdicts et diagnostics CHAPITRE 6 La lithosphère et l’hydrosphère © ERPI Reproduction autorisée uniquement dans les classes où le manuel Observatoire est utilisé. CORRIGÉ Observatoire / Guide 11801-B La lithosphère et l’hydrosphère Verdict 1 LA LITHOSPHÈRE (p. 184-200) 1. Observez l’illustration ci-contre. a) Nommez les différentes couches de la structure de la Terre. 1 Noyau interne. 2 Noyau externe. 3 Manteau inférieur. 4 Manteau supérieur. 5 Croûte terrestre. b) Quelles couches forment la lithosphère ? 2. Qu’est-ce qui distingue un minéral d’une roche ? 3. Que suis-je ? Une roche, un minéral ou les deux ? a) Je possède une forme cristalline. Minéral. b) Je ne proviens ni d’un animal, ni d’un végétal. Minéral. c) Je suis un corps solide. Minéral et roche. d) Je suis un mélange. Roche. e) On me trouve dans la lithosphère. Minéral et roche. f) J’ai toujours la même composition chimique. Minéral. g) Je suis un produit de la lave refroidie. Roche. CHAPITRE 6 CORRIGÉ Verdicts et diagnostics STE Questions 1 à 36, A à D. Un minéral est un corps solide inorganique dont la composition et les propriétés sont bien définies. Une roche est un amas hétérogène de minéraux dont les propriétés physiques et chimiques ne sont pas strictement définies. La croûte terrestre et la partie superficielle du manteau supérieur.

Upload: others

Post on 18-Jun-2022

23 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

1Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

La lithosphère et l’hydrosphère

VVVVeeeerrrrddddiiiicccctttt

1 LA LITHOSPHÈRE (p. 184-200)

1. Observez l’illustration ci-contre.

a) Nommez les différentes couches dela structure de la Terre.

1 Noyau interne.

2 Noyau externe.

3 Manteau inférieur.

4 Manteau supérieur.

5 Croûte terrestre.

b) Quelles couches forment la lithosphère ?

2. Qu’est-ce qui distingue un minéral d’une roche ?

3. Que suis-je ? Une roche, un minéral ou les deux ?

a) Je possède une forme cristalline. Minéral.

b) Je ne proviens ni d’un animal, ni d’un végétal. Minéral.

c) Je suis un corps solide. Minéral et roche.

d) Je suis un mélange. Roche.

e) On me trouve dans la lithosphère. Minéral et roche.

f) J’ai toujours la même composition chimique. Minéral.

g) Je suis un produit de la lave refroidie. Roche.

CHAPITRE 6 CORRIGÉ

Verdicts et diagnostics STE

Questions 1 à 36, A à D.

Un minéral est un corps solide inorganique dont la composition et les propriétés sont bien

définies. Une roche est un amas hétérogène de minéraux dont les propriétés physiques et

chimiques ne sont pas strictement définies.

La croûte terrestre et la partie superficielle

du manteau supérieur.

Page 2: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

2Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

4. Vrai ou faux ? Expliquez votre réponse.

a) Le cristal laisse parfaitement passer la lumière. Il s’agit d’un minéral translucide.

b) L’or est toujours jaune. Il s’agit d’un minéral idiochromatique.

c) L’améthyste se classe au septième rang sur l’échelle de Mohs. Elle est plus dure quela topaze.

5. À première vue, la pyrite ressemble à s’y méprendre à de l’or. Quels tests pourriez-vous fairepour tenter de les distinguer l’un de l’autre ?

6. Que peut-on comparer grâce à l’échelle de Mohs ?

7. Un professeur retire de son jardin une énorme roche et la fragmente en petits morceaux.Chacun de ses élèves reçoit un morceau et doit en analyser la dureté, la couleur et la trace. Tous obtiennent des résultats différents. Pourquoi ?

8. De quel type de roche s’agit-il (ignée, sédimentaire ou métamorphique) ?

a) Le grès se forme par l’accumulation et la compaction de couches de sable.

b) L’ardoise se forme à partir de roches sédimentaires soumises à de fortes pressions.

c) Le granite est issu du refroidissement du magma.

9. Au nord du Québec, la mine Raglan produit du nickel. Quelles utilisations peut-on faire dece minéral ?

Faux. Il s’agit d’un minéral transparent.

Vrai. Les minéraux idiochromatiques ont toujours la même couleur.

Faux. Elle est moins dure que la topaze.

On pourrait tester leur dureté ou les frotter sur une surface de porcelaine pour voir la couleur de la

trace qu'ils laissent.

La dureté d’un minéral.

Les résultats obtenus par chacun des élèves seront différents parce qu’une roche est un amas hétérogène

de minéraux.

Roche sédimentaire.

Roche métamorphique.

Roche ignée.

Réponses variables. Exemples. Fabrication d’acier inoxydable, de pièces de monnaie et d'aimants.

Page 3: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

3Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

10. Un entrepreneur en construction souhaite construire une tour d’habitation, dotée d’un garagesouterrain de cinq étages. Avant de commencer, il doit retirer les couches de sol quicouvrent le roc. Nommez, dans l’ordre, les couches de sol que l’entrepreneur devra retirer.

11. Mathieu achète à la pépinière une hydrangée. Il veut aussi se procurer un sachet de sol quiservira à planter l’arbuste dans son jardin. Sachant que Mathieu habite près d’une autorouteet que les pluies qui tombent dans sa région sont plus acides que la normale, quel type desol devrait-il choisir ?

12. Dans l’Arctique canadien, des maisons s’enfoncent dans le sol et les pistes d’atterrissage sefissurent. Expliquez pourquoi.

13. Y a-t-il de la végétation dans la région située à l’extrême nord du Québec ? Expliquezpourquoi.

14. Vicki, qui habite le village de Kuujjuaq, dans le nord du Québec, veut construire une maisonsur pilotis.

a) Sachant que l’épaisseur du mollisol dans sa région est de 1,5 m, quelle longueur devraientavoir les pilotis ? Pourquoi ?

b) À long terme, la stabilité de la maison de Vicki sera-t-elle assurée ?

15. Nommez trois combustibles qui viennent directement de la lithosphère.

Couche superficielle, terre arable, sous-sol.

Un sol foncé, riche en matière organique, qui aura une bonne capacité tampon.

Le dégel de la couche superficielle du pergélisol en été menace la stabilité des constructions qui

prennent appui sur cette couche de sol gelée.

Réponses variables. Exemple. Non, car le sol est gelé en permanence.

Elle doit installer des pilotis de plus de 1,5 m de sorte qu'ils puissent s’appuyer directement sur le

pergélisol.

Réponses variables. Exemple. Non, car l’épaisseur du mollisol risque de s’accroître en raison du

réchauffement du climat. Les pilotis ne reposeront plus sur des bases solides.

Le charbon, le gaz naturel et le pétrole.

Page 4: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

4Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

16. Précisez la forme d’énergie dont il s’agit.

a) Elle provient de la fission d’un atome.

b) Elle est issue de la décomposition des végétaux et des animaux préhistoriques.

c) Elle est issue de la chaleur interne de la Terre.

d) C’est cette forme d’énergie qui émet le plus de gaz à effet de serre.

e) Elle laisse des déchets radioactifs.

f) Elle risque de s’épuiser d’ici quelques décennies.

17. Nommez trois techniques agricoles qui contribuent à l’épuisement des sols.

18. Nommez un avantage et un inconvénient àl’utilisation de la machinerie lourde dans leschamps agricoles.

19. Les oxydes d’azote (NOx) et le dioxyde de soufre (SO2) sont émis par les moteursdes voitures et les procédés industriels.

a) Qu’advient-il lorsqu’ils entrent en contact avec l’eau de pluie ?

b) Comment ces pluies affectent-elles les sols ?

Énergie nucléaire.

Énergie fossile.

Énergie géothermique.

Énergie fossile.

Énergie nucléaire.

Énergie fossile.

Réponses variables. Exemple. Utilisation de machinerie lourde, accélération de la rotation des cultures

et usage abusif des pesticides.

Réponses variables. Exemple. Avantage : facilite

les récoltes.

Inconvénient : compacte les sols et empêche l’air

et l’eau d’y pénétrer.

Ils se transforment en acide sulfurique et en acide nitrique et constituent les pluies acides.

Les sols acidifiés n’arrivent plus à retenir les nutriments essentiels à la vie végétale et ils

détruisent les micro-organismes utiles aux plantes, ralentissant ou même interrompant leur

croissance.

Page 5: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

5Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

2 L’HYDROSPHÈRE (p. 200-213)

20. Que suis-je ? J’occupe 2,5 % de l’hydrosphère et 79 % de mon volume est pris dans lesglaciers.

21. Nommez cinq formes que peut prendre l’eau dans l’hydrosphère.

22. Les experts en environnement divisent les eaux continentales en bassins versants.Comment en définissent-ils les limites ?

23. Nommez quatre facteurs qui influencent la circulation de l’eau à l’intérieur d’un bassinversant.

24. Les écarts de température entre les saisons sont moins importants dans l’océan que surle continent.

a) Expliquez pourquoi.

b) Nommez trois facteurs qui influencent la température des eaux océaniques.

25. L’eau des océans est-elle plus salée aux pôles ou dans les régions chaudes ? Expliquezvotre réponse.

L’eau douce.

Réponses variables. Exemples. Océans, mers, rivières, fleuves, lacs, eaux souterraines, nuages,

glaciers, banquises.

En suivant les frontières naturelles, c’est-à-dire la crête des montagnes, des collines et des hauteurs

du territoire.

Réponses variables. Exemples. La topographie, la géologie, le climat, la végétation, les aménagements

agricoles, industriels et urbains.

Durant l'hiver, l’océan perd une partie de la chaleur qu’il a emmagasinée pendant l’été. Comme la

chaleur emmagasinée par l’eau se dissipe plus lentement que celle emmagasinée par les sols, les

écarts de température entre les saisons sont moins prononcés en mer que sur les continents.

Réponses variables. Exemple. Les saisons, la latitude, la profondeur.

Dans les régions chaudes, car la chaleur et la sécheresse accélèrent l’évaporation de l’eau et

concentrent les sels. Près des pôles, au contraire, la fonte de la banquise et des glaciers dilue les eaux

de mer et réduit leur concentration en sel.

Page 6: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

6Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

26. Que suis-je ?

a) Je suis un type de courant marin poussé par les vents.

b) Je suis un type de courant marin mû par les différences de densité de l’eau.

c) Je suis un grand courant convoyeur qui transporte les eaux océaniques autour du globe.

27. Nommez les trois facteurs qui influencent la circulation océanique.

28. Des deux choix possibles, précisez quelles eaux sont les plus denses.

a) Des eaux dont la salinité est de 3 % ou des eaux dont la salinité est de 4 % ?

b) Des eaux à 12 ºC ou des eaux à 18 ºC ?

29. Qu’est-ce que la cryosphère ?

30. Voici deux photos prises lors d’un voyage dansl’Arctique.

a) Quelle photo illustre une banquise ?

b) Qu’est-ce qui distingue le glacier de la banquise ?

31. Quel impact peut avoir la fonte de la banquise surl’environnement ?

Les vents, la salinité des eaux, la température des eaux.

Un courant de surface.

Un courant de profondeur.

La boucle thermohaline.

Des eaux dont la salinité est de 4 %.

Des eaux à 12 ºC.

La portion de l’eau gelée à la surface de la Terre.

La photo A.

Le glacier est une masse de glace formée par le

tassement de la neige qui s’accumule sur la terre

ferme, tandis que la banquise est constituée des

glaces qui flottent sur les océans près des pôles.

La fonte de la banquise met en péril les espèces qui en dépendent, comme l’ours blanc et le phoque

annelé.

Page 7: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

7Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

32. Nommez deux impacts de la fonte des calottes glacières du Groenland et de l’Antarctique.

33. Il y a des avantages à produire de l’énergie hydroélectrique. Nommez-en un.

34. Observez le graphique suivant. Qu’est-ce que ce graphique démontre ?

35. Une mine d’or, située en bordure d’une rivière,rejette des eaux qui ont servi à refroidir seslingots. Les eaux déversées ont une températurede 22 ºC; celles de la rivière, de 14 ºC. Précisez l’impact qu’aura le déversement sur lecours d’eau.

36. Remettez les étapes de l’eutrophisation dans l’ordre.A. Baisse de la concentration d’oxygène dans l’eau.B. Croissance des algues.C. Augmentation de la concentration de phosphore dans l’eau.D. Dégradation des algues.

La fonte des calottes glaciaires déstabilise les glaciers qui glissent plus rapidement vers les océans.

La glace tombe dans l’océan et fait monter le niveau de la mer, ce qui pourrait devenir inquiétant

pour les populations de nombreux pays. De plus, la fonte des calottes glaciaires libère des quantités

anormales d’eau douce dans la mer de Norvège. Cette eau se mélange aux eaux du Gulf Stream, qui

deviennent ainsi moins denses et s’enfoncent moins facilement, ce qui pourrait ralentir les courants

marins et avoir des répercussions sur les climats de plusieurs régions.

Réponses variables. Exemples. Énergie renouvelable, faible émission de gaz à effet de serre.

La courbe descendante de ce graphique

démontre que la solubilité de l’oxygène

diminue en fonction de l'élévation de la

température.

Puisque la température des eaux rejetées dans la rivière est plus chaude, il y aura une diminution de

la concentration d’oxygène dissous dans l’eau.

C – B – D – A

Page 8: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

8Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

QUESTIONS SYNTHÈSES

A. Une compagnie de prospection minière a découvert unnouveau gisement d’or sur le territoire du Québec, dans uneceinture de roches volcaniques. Elle devra extraire cesroches volcaniques du sol pour récupérer les fragments d’oret former des lingots.

a) Comment nomme-t-on la roche qui contient desfragments d’or ?

b) Ces roches sont issues de l’activité volcanique. De quel type de roches s’agit-il ?

c) Pour confirmer qu’il s’agit bien d’or, les géologues effectuent différents tests. Nommez-entrois.

d) Les fragments d’or gisent profondément sous la surface du sol. Quel type de mine faudra-t-il aménager ?

B. Pour exploiter le gisement décrit dans la question précédente, la compagnie devra installerun camp.

a) Ce camp n’est pas relié à un réseau électrique. Les géologues installent donc desgénératrices alimentées à l’essence. Quels gaz polluants s’échapperont du camp ?

b) Un des géologues qui doit passer l’été isolé au camp décide d’aménager un petit potagerpour manger des légumes frais. Sachant que le gisement se trouve sur le Boucliercanadien, connu pour sa faible capacité tampon, de quel problème environnemental legéologue devra-t-il se méfier ?

C. Les bateaux de croisière amènent régulièrement les touristes sur les rives du Groenland. Lesvoyageurs peuvent y observer les spectaculaires blocs de glace qui se détachent de la côte ettombent dans l’eau.

a) Comment appelle-t-on ces blocs de glace ?

b) Quelques f ragment s de gl ace f ondent dans l’ eau de mer . Cet te eau ne rest e pas à proxi mi t éde la côte, elle se déplace. Quels sont les facteurs qui influenceront son mouvement ?

Minerai.

Roches ignées.

Réponses variables. Exemple. La transparence, la dureté et la trace.

Une mine souterraine.

Dioxyde de carbone (CO2), oxydes d’azote (NOx) et dioxyde de soufre (SO2).

Des pluies acides.

Des icebergs.

La salinité et la température de l'eau.

Page 9: CHAPITRE 6 CORRIGÉ La lithosphère et l’hydrosphère

Nom : Groupe : Date :

9Verdicts et diagnostics

CHAPITRE 6La lithosphère et l’hydrosphère

© E

RP

I R

epro

duct

ion

auto

risée

uni

quem

ent d

ans

les

clas

ses

où le

man

uel Observatoire

est

util

isé.

CORRIGÉObservatoire / Guide

11801-B

c) L’eau de fonte sera éventuellement à l’équateur. Pourquoi ?

d) À certains endroits, les glaciers du Groenland fondent deux fois plus vite qu’autrefois.Quel phénomène climatique explique cette accélération?

D. Préparez votre propre résumé du chapitre 6 en construisant un réseau de concepts.

DDDDiiiiaaaaggggnnnnoooossssttttiiiicccc

1. Les Inuits se nourrissent principalement des produits de la chasse, de la pêche et de denréesexpédiées des régions plus au sud. Comment les changements climatiques perturbent-ils leuralimentation ?

2. Bien que les Inuits soient responsables d’une infime fraction des émissions de gaz à effetde serre sur la planète, ils sont plus affectés que n’importe quel autre peuple par leschangements climatiques. Comment les habitants plus au sud peuvent-ils faire preuvede solidarité à leur égard ?

Réponses variables. Exemples.

• La fonte des routes de glace rend difficiles les déplacements vers les territoires de chasse en hiver.

• La disparition de la banquise complique la chasse au phoque et à l’ours polaire. La pêche sur la

glace devient aussi dangereuse.

• La déformation des pistes d’atterrissage causée par la fonte du pergélisol complique la livraison en

avion des denrées provenant du sud.

Réponses variables. Exemples.

• En réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre.

• Sur le plan individuel, on peut privilégier les modes de transport actifs (marche, vélo, etc.) ou le

transport en commun.

• Sur le plan collectif, les gouvernements peuvent adopter des lois contraignantes pour forcer

l’industrie à réduire ses émissions. Ils peuvent également privilégier les énergies peu polluantes

comme l’éolienne.

Voir la section « Réseaux de concepts » dans le guide B.

À cause de la circulation thermohaline.

Le réchauffement climatique.