cartographie des marchés open source belges et français

Download Cartographie des marchés Open Source belges et français

Post on 24-May-2015

1.512 views

Category:

Technology

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1. [ Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2011 Lundi 11 juillet 2011 ].Cartographie des marchs Open Sourcebelges et franais. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be)

2. Qui suis-je? Robert Viseur Ingnieur Civil, Mastre en Management de lInnovation,Docteur en Sciences Appliques. Spcialis dans les questions relatives lconomie deslogiciels libres et aux pratiques de co-cration, ainsi quedans les technologies de recherche et de traitement delinformation (outils dindexation, API,...). Responsable de lannuaire de prestataireslogiciellibre.com. Assistant la Facult Polytechnique de lUniversit deMons (www.umons.ac.be). Conseiller technologique au CETIC (www.cetic.be).2 3. Quest-ce que le CETIC? Centre dExcellence en Technologies de lInformation etde la Communication bas Charleroi (Belgique). Trois dpartements (et types de services): Software & System Engineering : qualit logicielle (fiabilit, scurit, respect des normes internationales, processus,...). Software & Services Technologies : architectures orientes services et smantique. Embedded & Communication Systems : prototypage de systmes embarqus communicants et nouvelles technologies lectroniques. 3 4. Introduction 4 5. Quentend-t-on par logiciel libre etOpen Source (1/2)? Dfinition du logiciel libre par la Free SoftwareFoundation (fsf.org) sur base de quatre liberts. Libert 0 = libert dexcuter le programme, Libert 1 = libert dtudier le fonctionnement du programme, Libert 2 = libert de redistribuer des copies, libert 3 = libert damliorer le programme et den publier les amliorations. Dfinition du logiciel Open Source par lOpen SourceInitiative (opensource.org) sur base de 10 critres (OpenSource Definition).5 6. Quentend-t-on par logiciel libre et Open Source(2/2) ? Un logiciel libre est gnralement Open Source (au sens delOSI) et rciproquement. Les diffrences sont essentiellement idologiques. Les licences reconnues par la FSF et lOSI sont globalement les mmes. Deux choses retenir: Un logiciel est libre et Open Source ds lors que la licence est reconnue par la FSF et lOSI. Laccs au code source est une condition ncessaire mais non suffisante. Il existe des licences qui ont lapparence des licences libres sans en avoirtoutes les caractristiques(licences Canada Dry) : licences hybrides,licences communautaires (ex.: Sun Microsystems SCSL), certaines licencesShared Source (Microsoft),... 6 7. Qui sont les acteurs du march(1/2) ? Sept types dacteurs: les communauts, Exemple: Apache Tomcat, CommunesPlone,OpenStreeMap,... les mta-communauts (ou communauts de communauts), Exemple: Apache, OW2,... les associations, fondations et consortiums, Exemple: BxLUG, Apache, Maegia, OW2,... les entreprises, Exemple: Red Hat, Linagora, Nuxeo, Smile, OpenERP,Talend,... et, par extension, Adullact Projet, CIRB, Etnic,Smals,...7 8. Qui sont les acteurs du march(2/2) ? Sept types dacteurs(suite) : les organismes de recherche, Exemple: CETIC, INRIA, Multitel, ULouvain, UMons,... les personnalits, Exemple: Dries Buytaert (Drupal), Stphane Fermigier(Nuxeo), Damien Sandras (Ekiga),... les clients finaux (secteur public ou priv). Exemple: Commune de Charleroi, de Seneffe(CommunesPlone), de Sambreville (CommunesPlone),...8 9. Quelles sont les actions desentreprises? Les entreprises: consomment, transforment et produisent du logiciel libre (de manire opportuniste ou exclusive), sous-traitent dautres entreprises la mise en uvre des logiciels, crent des communauts, interagissent avec les communauts existantes, supportent les communauts existantes (financement, dlgation de personnel, don de codes sources,...), engagent ou subsidient des personnalits, cooprent avec dautres entreprises (cooptition) de manire formelle ou informelle. 9 10. Tous les prestataires vont-ils lglise de lEmacs(1/2) ? Diffrents niveaux de pratique du Libreparmi les prestatairesrecourant aux logicielslibres et Open Source : Utilisation de briques prouves dans des dveloppements de logiciels non libres (dition). Utilisation de briques prouves lors de Pour tre un saintdans lglise de missions de services.lEmacs, il faut vivre une vie pure. Publication de logiciels libres avecIl faut se passer de viscosit (double licence, modle Open tout logiciel propritaire. Core,...).(Saint-Ignucius) Publication de logiciels libres sous licence (A) (L)GPL uniquement. ... 10 11. Tous les prestataires vont-ils lglise de lEmacs(2/2) ? Au del de ses comptences techniques (et de sesventuelles convictions idologiques), leprestataire Open Source peut cependant apporterune capacit interagir avec les communauts. Intrt rester au plus prt de la version officielledun logiciel. Attention aux forks internes aux entreprises. Intrt du modle noyau-extension. Intrt entrer dans la version officielledventuelles modifications dintrt commun Principe de mutualisation. 11 12. Projets de rfrence 12 13. Existe-t-il des projets belges derfrence (1/2) ? Oui(projets commerciaux) : OpenERP ERP dvelopp en Python par la socit OpenERP (Tiny). Dokeos LMS dvelopp par la socit Dokeos sur base dun fork du LMS Claroline (ULouvain). Autres: Claroline: LMS dmarr par lULouvain, dvelopp depuis en consortium (consortium Claroline). Tryton: fork dOpenERP dvelopp par B2CK. Divers : GWeb JUnivers, Geezteem Appy, PhpLangEditor,... 13 14. Existe-t-il des projets belges derfrence (2/2) ? Oui (projets communautaires): Chamilo LMS n en 2010 et bas sur Dokeos (fork). Dveloppement soutenu par BeezNest (BE). CommunesPlone CMS et outils mtiers ddis aux secteurs public (centr initialement sur les communes) et dvelopp sur Plone. Dveloppement soutenu par diverses PME belges (Gednius, Geezteem,...). Drupal CMS modulaire dvelopp en PHP par Dries Buytaert (UAnvers). Dveloppement soutenu par Acquia (Dries Buytaert; UK, USA). Ekiga (Gnomemeeting) Softphone compatible H323 et SIP dvelopp par Damien Sandras sur base dun travail de fin dtudes (ULouvain).14 15. Que nous apprend Google (1/2) ? Taux de recherchepour les rfrencesOpen Sourcecomparable auxrfrencespropritaires. Drupal davantagerecherch enFlandre (ancragelocal?).15 16. Que nous apprend Google (2/2) ? Sur Google Adwords (au 09 mars 2011): Intrt marqu par les technologies Open Source en local (cf.pourcentage). Biais local en faveur du projet belge OpenERP. Concurrence globalement plus faible entre annonceurs (revendeurset prestataires) sur les annonces lies lOpen Source (maisplusieurs mots-clefs 1USD). 16 17. Existe-t-il des projets franais derfrence (1/2) ? Oui(projets commerciaux) : Dolibarr: ERP lger pour indpendant/TPE/PME. ERP5: ERP dvelopp en Python par Nexedi. ExoPlatform : outil de groupware dit par Exo. Maarch: GED dveloppe en PHP par la Maarch. Mandrakesoft/Mandriva: distribution GNU/Linux commerciale. Nuxeo: ECM et GED dveloppe par Nuxeo (en Python puis Java). OBM: outil de groupware dit par Linagora. Symfony: framework de dveloppement PHP dvelopp par SensioLabs. Talend: ETL dit par Talend. ... 17 18. Existe-t-il des projets franais derfrence (2/2) ? Oui (projets communautaires): Dotclear : moteur de blog PHP utilis notamment par Gandi.net. GLPi : gestionnaire de parc informatique soutenu par INDEPNET. Mageia : fork communautaire de la distribution GNU/Linux Mandriva. Spip : CMS PHP utilis notamment par Le Monde Diplomatique. ... Oui (projets de mutualisation; cf. Adullact): Lutece CMS: CMS Java (Mairie de Paris XIII). OpenMairie: progiciel de gestion communale. ...18 19. Cartographie des oprateurs publicsen Belgique et en France19 20. [BE] Vue par niveau de pouvoir(1/2) Niveau fdral: Usages clairsems des logiciels libres. Intrt marqu pour les standards ouverts (= spcifications ouvertes, pas de restriction dusage, plusieurs lecteurs compatibles). Niveau provincial: peu de logiciels libres (surtout dansles infrastructures). Niveau communal: Situation variable dune commune lautre. Lien fort avec des oprateurs historiques. Projet CommunesPlone (communesplone.org) support par le SPW (spw.wallonie.be) via la DG05 (ex-DGPL).20 21. [BE] Vue par niveau de pouvoir (2/2) Niveau rgional: Rgion bruxelloise: situation contraste. Rgion flamande: contrat dexternalisation avec Hewlett Packard et Belgacom. Rgion wallonne: Promouvoir lutilisation des standards ouverts et les logiciels libres (p120) dans la DCLARATION DE POLITIQUE RGIONALE WALLONNE, Une nergie partage pour une socit durable, humaine et solidaire, 16 juillet 2009 (shrl.be/000066). 21 22. [BE] Oprateurs publics OpenSource en Rgion wallonne (1/2) ETNIC: Services (dont le dveloppement logiciel) pour lesservices publics en Communaut franaise. Utilisation de logiciels libres (Ubuntu, Alfresco,...)et mise en place de la forge Vulcain (forge.etnic.be). Smals Services ICT (dont le dveloppement logiciel) pourle secteur social et le secteur des soins de sant. Publication dun inventaire des logiciels libres et desstandards ouverts (inventaireoss.smals.be). 22 23. [BE] Oprateurs publics OpenSource en Rgion wallonne (2/2) CommunesPlone: Projet communautaire sous licence GPL port par lUVCW ( www.uvcw.be) de logiciels portails et mtiers pour les communes. Mutualisation avec dautres niveaux de pouvoirs (Rgion wallonne, Communaut franaise,...). Qualicit: Slection, achat, adaptation et distribution de logiciels standards. Logiciels mtiers (dveloppements externaliss) pour les communes et les CPAS sur base de briques Open Source et hybrides. Note: Arrt dAgoracits (www.agoracites.be) au profit de CommunesPlone (shrl.be/000065). Projet de fusion entre CommunesPlone et Qualicit ( shrl.be/000072). 23 24. [FR] Oprateurs publics OpenSource en France Adullact et Adullact Projet : Soutien en matire de mutualisation dans le secteur public (hbergement de projets, organisation de confrences, animation de groupes de travail,...). Aide pour lorganisation et le financement du dveloppement et de la maintenance dapplications libres mtiers pour les collectivi