campagne, pierre et pecqueur, bernard (2014) le ... ... campagne, pierre et pecqueur, bernard (2014)

Download CAMPAGNE, Pierre et PECQUEUR, Bernard (2014) Le ... ... CAMPAGNE, Pierre et PECQUEUR, Bernard (2014)

Post on 26-Jul-2020

0 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Tous droits réservés © Cahiers de géographie du Québec, 2014 Ce document est protégé par la loi sur le droit d’auteur. L’utilisation des services d’Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d’utilisation que vous pouvez consulter en ligne. https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/

    Cet article est diffusé et préservé par Érudit. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l’Université de Montréal, l’Université Laval et l’Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. https://www.erudit.org/fr/

    Document généré le 28 sep. 2020 21:18

    Cahiers de géographie du Québec

    CAMPAGNE, Pierre et PECQUEUR, Bernard (2014) Le développement territorial. Une réponse émergente à la mondialisation. Paris, Éditions Charles Léopold Mayer (ECLM), 268 p. (ISBN 978-2-84377-184-2) Clermont Dugas

    L’urbanisation diffuse : un difficile mais inévitable défi d’aménagement Volume 58, numéro 165, décembre 2014

    URI : https://id.erudit.org/iderudit/1033018ar DOI : https://doi.org/10.7202/1033018ar

    Aller au sommaire du numéro

    Éditeur(s) Département de géographie de l’Université Laval

    ISSN 0007-9766 (imprimé) 1708-8968 (numérique)

    Découvrir la revue

    Citer ce compte rendu Dugas, C. (2014). Compte rendu de [CAMPAGNE, Pierre et PECQUEUR, Bernard (2014) Le développement territorial. Une réponse émergente à la mondialisation. Paris, Éditions Charles Léopold Mayer (ECLM), 268 p. (ISBN 978-2-84377-184-2)]. Cahiers de géographie du Québec, 58 (165), 514–515. https://doi.org/10.7202/1033018ar

    https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ https://www.erudit.org/fr/ https://www.erudit.org/fr/ https://www.erudit.org/fr/revues/cgq/ https://id.erudit.org/iderudit/1033018ar https://doi.org/10.7202/1033018ar https://www.erudit.org/fr/revues/cgq/2014-v58-n165-cgq02065/ https://www.erudit.org/fr/revues/cgq/

  • 514 Cahiers de géographie du Québec Volume 58, numéro 165, décembre 2014

    En bref, Représenter l’urbain: apports et méthodes comporte de nombreuses contributions intéressantes. Il trouvera sa juste place dans l’univers des livres savants en études urbaines.

    Références

    BERQUE, Augustin (2000) Écoumène. Introduction à l’étude des milieux humains. Paris, Belin.

    FRÉMONT, Armand (1976) La région, espace vécu. Paris, Flammarion.

    LYNCH, Kevin (1960) The image of the city. Cambridge (Mass.), MIT Press.

    MOLES, Abraham A. et ROHMER, Elisabeth (1972) Psychosociologie de l’espace. Paris, L’Harmattan.

    RELPH, Edward (1976) Place and Placelessness. London, Pion.

    TUAN, Yi-Fu (1974) Topophilia: a study of environmental perception, attitudes, and values. Englewood Cliffs (N.-J.), Prentice-Hall.

    Martin SIMARD Département des sciences humaines et CRDT

    Université du Québec à Chicoutimi

    CAMPAGNE, Pierre et PECQUEUR, Bernard (2014) Le développement territorial. Une réponse émergente à la mondialisation. Paris, Éditions Charles Léopold Mayer (ECLM), 268 p. (ISBN 978-2-84377-184-2)

    Ce livre, qui concerne le développement rural, s’inscrit dans un processus de recherche effectué sur 17 territoires de 10 pays méditerranéens et impliquant 27 chercheurs et doctorants œuvrant dans le RAFAC (Réseau agriculture familiale comparée). Il tient également compte de résultats d’autres études réalisées dans les 14 institutions d’appartenance des chercheurs. Les analyses effectuées dans le contexte méditerranéen servent d’appui à l’élaboration d’une théorie de développement territorial d’espaces en difficulté. Prenant comme point de départ la réalité rurale méditerranéenne et conçue dans le cadre de la mondialisation de l’économie, la théorie de développement qui est élaborée peut être applicable à l’ensemble du monde rural. Toutefois, les auteurs précisent que leur construction théorique ne constitue pas « un modèle prêt-à-porter qui pourrait être utilisable en tout lieu ».

    Le livre est découpé en huit chapitres répartis en trois grandes sections. La première a pour titre La formation historique du développement régional, la deuxième concerne les principales

  • 515Comptes rendus bibliographiques

    composantes du développement territorial et la dernière est intitulée Le développement territorial vers un nouveau modèle de développement ? La première section du livre contient une évolution sommaire du monde rural du pourtour de la Méditerranée depuis la Deuxième Guerre mondiale. Trois périodes sont définies, principalement sur la base des activités économiques, mais aussi en regard des politiques gouvernementales de développement. On passe successivement de l’étape du développement agricole à celle de la pluriactivité, et depuis les années 1985, au développement territorial, une autre forme de développement davantage centrée sur la mise en valeur des ressources territoriales et impliquant une nouvelle gouvernance. Cette section du livre fait aussi état d’un découpage du monde rural en zones favorables, difficiles et intermédiaires et de mécanismes qui ont conduit à leur différenciation.

    Les deuxième et troisième parties du livre portent tout particulièrement sur un modèle de développement territorial et son application aux zones difficiles et intermédiaires. La signification accordée à « développement territorial » prend ici un sens particulier, plus restrictif que celui généralement véhiculé dans le langage courant, en raison notamment de la place accordée aux ressources spécifiques. Toutes les composantes du processus de développement sont minutieusement expliquées en référence à la mondialisation, aux mécanismes de l’économie de marché et à un ensemble de concepts bien articulés tels que ceux de « territoire », « ressource générique », « ressource spécifique », « ressource activée », « ressource territoriale », « gouvernance », etc.

    Le contexte méditerranéen qui a inspiré les auteurs est faiblement évoqué dans leur livre, lequel informe peu sur ses différentes caractéristiques. Il est indéniable que le modèle de développement proposé peut apporter une contribution valable à l’amélioration de la situation de certains territoires ruraux, mais ce modèle est insuffisant pour atténuer de façon significative les importantes disparités

    socioéconomiques qui caractérisent l’espace habité, car il ne prend pas assez en compte des contraintes majeures au développement, comme la structure de peuplement et la localisation géographique. Il réfère à des stratégies déjà utilisées depuis des décennies au Québec mais sans grand succès. C’est néanmoins un livre très bien fait, intéressant à lire et qui apporte une contribution valable au développement territorial.

    Clermont DUGAS Département de biologie, chimie et géographie

    Université du Québec à Rimouski

    DA CUNHA, Antonio et GUINAND, Sandra (dir.) (2014) Qualité urbaine, justice spatiale et projet. Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, 360 p. (ISBN 978-2-88915-058-8)

    Qualité urbaine, justice spatiale et projet est un ouvrage collectif publié à la suite du colloque de l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU), tenu à Lausanne en 2012. Il s’articule, comme le titre le suggère, autour de trois thèmes qui promettent une belle unité : d’abord, celui de la qualité urbaine, c’est-à-dire de ce qui fait une bonne ville, habitable, hospitalière,

Recommended

View more >