business model et entrepreneuriat social

Download Business Model et Entrepreneuriat social

Post on 05-Jan-2017

220 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    Majeure Entrepreneuriat Anne 2009-2010

    Business Model et Entrepreneuriat social

    Le dfi de lentrepreneuriat social : comment construire un business model la fois prenne et crateur de

    valeur sociale ?

    Mmoire de fin dtudes, Rouen Business School Non confidentiel

    Auteur : Juliette BROSSARD Directrice de mmoire : Rita KLAPPER

  • 2

    Executive Summary Lentrepreneuriat social connait depuis une vingtaine dannes un essor mondial et suscite un

    vritable engouement. Le phnomne, qui emprunte la fois au secteur non profit traditionnel et

    aux pratiques du business ancres sur le march, apporte en effet des solutions nouvelles,

    innovantes et durables, comme par exemple la micro-finance, des problmes sociaux ou

    environnementaux majeurs. Dans un contexte de chmage chronique et de persistance de grandes

    ingalits sociales, le mouvement mrite que lon sy intresse ! De prime abord, entrepreneuriat

    et social ne font pourtant pas bon mnage. Il semblerait que les entrepreneurs sociaux soient

    confronts au dfi principal de concilier la logique conomique et la logique sociale dans la mise en

    uvre de ce business model dun nouveau genre. En partant de cette hypothse, qui est discute

    dans ce mmoire, la question que lon se pose est donc la suivante : comment rpondre ce dfi et

    crer des business models la fois prennes et crateurs de valeur sociale ? Quels sont les leviers

    de succs dans la dmarche des entrepreneurs sociaux ?

    Aprs avoir tent didentifier les grands traits du phnomne, trs htroclite, de lentrepreneuriat

    social, nous avons pu revisiter le concept de business model laune de ce nouveau modle. Ces

    mises au point thoriques nous ont permis ensuite dtudier dans de bonnes conditions les business

    models de trois entreprises sociales franaises. Pour rpondre notre problmatique, nous avons tir

    les enseignements de leurs expriences respectives et avons pu identifier six points communs, que

    lon pourrait considrer comme des facteurs de russite : la facult de sortir des schmas de pense

    habituels , la fois lorigine et dans la mise en uvre du business model, une habilet dans la

    gestion des parties prenantes, notamment par lutilisation des rseaux, la qualit de lquipe, et la

    focalisation sur le bnficiaire, et enfin la tendance sans cesse aller au-del des limites de son

    action. Ces rsultats, issus de ltude qualitative de trois cas, ne prtendent pas tre gnralisables

    lensemble des entreprises sociales, mais peuvent tre considrs comme des pistes de rflexion

    pour dventuelles futures tudes ou pour inspirer de potentiels entrepreneurs sociaux.

  • 3

    SOMMAIRE

    EXECUTIVE SUMMARY 2

    INTRODUCTION 5

    METHODOLOGIE 8

    CHAPITRE 1 : LENTREPRENEURIAT SOCIAL : LEFFICACITE ECONOMIQUE AU

    SERVICE DU PROGRES SOCIAL 9

    I. Quest ce que lentrepreneuriat ? 9

    II. Revue de la littrature et mise en perspective historique des diffrents termes lis lentrepreneuriat social 11

    1) Lconomie sociale et solidaire : le secteur dans lequel se dploie lentrepreneuriat social 12

    2) Lentrepreneur social : celui qui veut changer le monde 14

    3) Lentreprise sociale 15

    4) Le social business 17

    5) Lentrepreneuriat social 19

    III. Vers une dfinition de lentrepreneuriat social 20

    1) Une ralit plurielle 20

    2) Les grands traits de lentrepreneuriat social 22

    3) Comparaison rcapitulative de lentrepreneuriat classique et de lentrepreneuriat social 25

    CHAPITRE 2 : LE BUSINESS MODEL DE LENTREPRENEURIAT SOCIAL : UN MODELE

    COMPLEXE QUI CHERCHE A CONCILIER CREATION DE VALEUR SOCIALE ET

    PERENNITE 28

    I. Quest-ce que le business model? 28

    1) Une diversit conceptuelle mais des points de convergence 29

    2) Une approche entrepreneuriale : le business model comme conceptualisation au service de la cration entrepreneuriale 31

    II. Lentrepreneuriat social : des business models dun nouveau genre 32

    1) Comment modliser le business model social ? 32

    2) Typologies au sein des business models de lentrepreneuriat social 34

    a) Une classification lie au modle de revenus : trois grands types de social business models 34

    b) Une classification lie au degr de relation entre la mission de lentreprise et lactivit gnratrice de revenus 36

    3) Entrepreneuriat social : un business model souvent complexe 37

  • 4

    CHAPITRE 3 : REUSSIR LE PARI DU BUSINESS MODEL SOCIAL : LES LEONS

    TIREES DE TROIS INITIATIVES FRANAISES 43

    I. Lentrepreneuriat social en France : contexte et tat des lieux 43

    II. Prsentation des trois entreprises sociales et de leur business model 45

    1) LAgence du Don en Nature (ADN-Eurogiki) 45

    a) Cration, mission, et activit de lAgence du Don en Nature 45

    b) Son business model 47

    c) LAgence du Don en Nature et lentrepreneuriat social 52

    2) Puerto Cacao 53

    a) Cration, mission, et activit de Puerto Cacao / Chocethic 53

    b) Son business model 54

    c) Puerto Cacao et lentrepreneuriat social 61

    3) Mozak RH 61

    a) Cration, mission, et activit de Mozak RH 61

    b) Son business model 62

    c) Mozak RH et lentrepreneuriat social 66

    III. Comment construire de tels business models ? 67

    1) Sortir du schma de pense habituel 67

    a) comme point de dpart du business model 67

    b) pour faire fonctionner le business model 69

    2) Une gestion optimale des parties prenantes 70

    a) En externe : limportance des rseaux 70

    b) Interne : qualit de lquipe 71

    c) Ne jamais oublier le bnficiaire final 72

    3) Voir plus loin et repousser les limites de son action 72

    CONCLUSION 74

    BIBLIOGRAPHIE 75

    ANNEXES 80

    RESUMES 84

  • 5

    Introduction Les entrepreneurs sociaux ne se contentent pas de donner un poisson, ou d'enseigner la pche. Ils n'auront de repos que lorsqu'ils auront russi rvolutionner l'industrie de la pche. Bill Drayton, Fondateur dAshoka

    Depuis une vingtaine danne, se dveloppe partout dans le monde une nouvelle manire

    dentreprendre, qui conjugue efficacit conomique et utilit sociale, et qui ouvre des voies

    prometteuses dans le combat contre les problmes majeurs de nos socits : lentrepreneuriat social.

    Le phnomne, mondial, semble dessiner un nouveau modle, htrogne, qui emprunte la fois au

    secteur non profit traditionnel et aux pratiques du business ancres sur le march, afin

    dapporter des rponses nouvelles et durables aux problmes sociaux et environnementaux. Celui-ci

    suscite aujourdhui un vritable engouement tant au niveau de la recherche que de la pratique.

    Les entreprises sociales se sont dveloppes un rythme trs soutenu dans les deux dernires

    dcennies : ainsi, selon la deuxime tude ralise dans le cadre du Global Entrepreneursip Monitor

    (GEM) en 2006, environ 3,2% de la population active, soit prs d1,2 millions de personnes, taient

    engages dans des activits dentrepreneuriat social au Royaume-Uni1. Lmergence, dans le monde,

    de nombreux rseaux ou organisations destines accompagner et promouvoir lentrepreneuriat

    social tmoigne aussi de lessor du phnomne : le rseau Ashoka, la Fondation Klaus Schwab pour

    lentrepreneuriat social, ou encore la Fondation Skoll en sont les exemples les plus emblmatiques.

    Dans le milieu acadmique, cette notorit grandissante se traduit par le dveloppement de centres

    de recherche et de formation en entrepreneuriat social dans lenseignement suprieur : les initiatives

    pionnires de Harvard, Stanford, Columbia ou Oxford ont t suivies, plus rcemment, par certaines

    des plus grandes coles de commerce franaises (ESSEC et HEC).

    Si lenthousiasme est tel, cest que lentrepreneuriat social apporte des rponses innovantes des

    problmes que les gouvernements, les institutions publiques ou les organismes de charit chouent

    rsoudre depuis bien longtemps. Dans son rapport sur le dveloppement dans le monde 20102, la

    Banque Mondiale estime quun quart de la population mondiale a moins d1,25 dollar par jour pour

    vivre, qu1,6 milliard de personnes na pas llectricit et quun milliard na pas accs leau potable.

    Les pays dvelopps ne sont pas pargns : en France, 13,2 % de la population en 2006 vivait en

    de du seuil de pauvret (considr par lINSEE comme 60% du niveau de vie mdian soit 880 euros

    par mois en 2006)3. A lheure de la crise financire mondiale, de la monte du chmage et de

    lexclusion, de la persistance de la pauvret, du changement climatique, des catastrophes naturelles

    et humanitaires (Tsunami en Asie du Sud-Est en 2005, sisme dHati en janvier 2010),

    lentrepreneuriat social semble donc plus que jamais dactualit. Le succs reconnu de formules

    1HARDING, R. (2006), Social Entrepreneurial Monitor, daprs les donnes de GEM UK 2005, London Business

    School 2 BANQUE MONDIALE (2010), Rapport sur le dveloppement dans le monde (Abrg version prliminaire

    destine la Presse), Banque Mondiale, p.8. 3 GODEFROY, P. ; PUJOL, J. et al (2009), Ingalits de niveau de vie et mesures de la pauvret en 2006, INSEE

    2009

  • 6

    innovantes apportes par des entrepreneurs sociaux, dont les exemples les plus probants et les plus

    connus, sont ceux du microcrdit dvelopp par Muhammad Yunus avec la Grameen Bank ou encore

    du commerce quitable, donne une nouvelle perspective davenir la lutte contre les problmes

    sociaux. Selon Alex Nicholls (2006)4, sil y a to