blyton enid série mystère détectives 9 le mystère du camp de vacances 1951 the mystery of the...

Download Blyton Enid Série Mystère Détectives 9 Le mystère du camp de vacances 1951 The Mystery of the Vanished Prince.doc

If you can't read please download the document

Post on 17-Jul-2016

95 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Enid BLYTONLE MYSTRE

DU CAMP DE VACANCESLe petit prince Bongawah a disparu!Gros moi dans le camp de vacances anglais o le jeune Oriental passait l't! Personne n'a rien vu, personne n'a rien entendu. Le mystre est complet.Le mystre, c'est justement ce qu'affectionnent les Cinq Dtectives : Fatty, Pip, Betsy, Larry et Daisy, sans oublier leur insparable chien Foxy. Aussitt, les voil qui se lancent avec ardeur sur la piste!De son ct, le policeman Groddy en fait autant. Il n'a pas son pareil pour tout embrouiller, ce pauvre M. Groddy! Va-t-il, une fois de plus, se laisser gagner de vitesse par les cinq dtectives en herbe?Mystre...

ENID BLYTONLE MYSTERE

DU

CAMP DE VACANCES

ILLUSTRATIONS DE JACQUES FROMONT

HACHETTE262TABLE

1. Cinq dtectives moins un!

62. Fatty entre en scne

133. Une ide de Fatty

20

4. Les neveux de m. Groddy

285. M. Groddy et la princesse

366. Mystrieuse disparition

437. Oncle et neveu

498. Deux pnibles explications

559. Un peu de posie

6110. Une visite au camp

68

11. Fatty mne l'enqute

7612. Sid parle enfin!

8413. M. Groddy apprend les nouvelles

9114. Plan de campagne

9715. Une matine intressante

10416. A la foire de Tiplington

11117. Le concours de bbs

11718. Pip fait une dcouverte

122

19. Les confidences de Rollo

12820. Enfin, la bonne piste!

13521. M. Groddy a des ennuis

14222. Disparition de m. Groddy

150

23. Les vnements se prcipitent

15624. Fatty fait du bon travail

16525. Un dnouement palpitant

172

CHAPITRE PREMIERCINQ DTECTIVES... MOINS UN!

Ces grandes vacances n'auront pas t trs drles! dclara la petite Betsy en soupirant. Sans Larry, Daisy et Fatty, je ne me suis pas beaucoup amuse! Philip Hilton regarda sa sur d'un air de reproche. J'ai pourtant fait de mon mieux pour te distraire! protesta-t-il. Je t'ai emmene en promenade, en pique-nique, que sais-je encore?...- Oui, mais parce que maman te l'avait demand. Au fond, a t'a plutt ennuy, avoue-le, Pip! Je n'ai que huit ans, tu en as douze et tu aurais prfr que tous nos amis soient l pour nous tenir compagnie. C'est la premire fois que nous passons un t sans eux!- Bah! Ils rentreront de voyage dans quelques jours, etil nous restera encore trois semaines avant la rentre des classes pour nous amuser tous ensemble.- Je me demande si trois semaines suffiront pour lucider un mystre, murmura Betsy en s'allongeant sur la pelouse du jardin, l'ombre d'un arbre. Nous en avons clairci un chacun des ts prcdents. Ce sont les premires vacances o nous n'avons pas eu jouer aux dtectives! Pip et Betsy, leurs amis Larry et Daisy Daykin, et enfin Frederick Trotteville et son chien Foxy, avaient, en effet, form une espce de club qui s'appelait lui-mme Les Cinq Dtectives et leur Chien . Ils s'efforaient, par amusement, de trouver la solution des problmes policiers qui se prsentaient parfois.Frederick tait, sans conteste, le meneur de jeu de la petite bande. Celle-ci l'avait connu et adopt depuis relativement peu de temps mais, grce son astuce et son dynamisme, Fatty avait vite pris un grand ascendant sur ses camarades. Maintenant, il tait devenu leur chef.Il avait treize ans --le mme ge que Larry et un an de plus que Daisy et Pip mais il dpassait tous ses amis d'une bonne tte. Il tait grand, de forte corpulence, grassouillet mme comme le soulignait malicieusement Daisy, et son intelligence tait la hauteur de son physique.Pip et les autres ne l'appelaient jamais Frederick mais Fatty . Ce surnom lui venait de la suite des initiales de ses prnoms et nom - Frederick Adalbert Trotteville -qui formaient le mot FAT , dbut de ce surnom de Fatty que rendit jadis clbre un artiste de cinma, acteur comique du temps du muet... et qui n'tait pas maigre lui non plus!Donc, Fatty et ses quatre amis -- sans oublier le chien Foxy, un fox-terrier poil ras - - s'entendaient fort bien. Tous taient aimables et sympathiques et pourtant quelquun, au village, ne les aimait pas : c'tait M. Groddy, le policeman, qui s'tait dclar, ds le dbut, l'ennemi personnel de la petite bande. On le rencontrait longueur de journe, lourd et poussif, pdalant sur sa bicyclette, son corps massif faisant gmir les ressorts de la selle, semblait toujours en qute d'un coupable apprhender. Ah! s'cria soudain Pip. Regarde, Betsy! Voil le Licteur! Bien que la journe ft torride, les enfants coururent la grille. Le facteur leur tendit chacun une carte postale. La mienne est de Larry et de Daisy! constata Pip aprs un bref coup d'il... Chic! Ils annoncent leur retour pour demain! Ils esprent qu'un bon petit mystre rsoudre les attendra leur arrive....- C'est comme Fatty! s'exclama Betsy, radieuse, en lisant son tour sa carte. Lui aussi, il crit qu'il rentre demain! Quelle chance! Et, lui aussi, il rclame un problme policier.- Eh bien, nous tcherons de lui en offrir un, dcida Pip. Dire que demain nous serons tous runis! Il est temps que Les Cinq Dtectives et leur Chien se remettent en campagne! Mentalement, le jeune garon voquait les prcdentes nigmes que ses compagnons et lui avaient dj rsolues, entre autres celle du Pavillon ros . Comme ils s'taient bien amuss! Oui, tout prix, il fallait dnicher un autre mystre avant la fin de ces vacances... En feuilletant le journal de papa, dit-il tout haut Betsy, peut-tre y dcouvrirons-nous une information intressante... Voyons un peu ce qui s'est pass aujourd'hui dans le voisinage. Mais c'est en vain que le frre et la sur s'verturent, pendant un bon moment, trouver un article digne de leur fournir matire rflexion.Finalement, au bas d'une page, Betsy aperut un entrefilet qui retint son attention : Regarde l, Pip ! On parle de Peterswood, notre village, et aussi d'un fait divers qui s'est pass Marlow, la localit voisine.- Voyons ! murmura Pip en se penchant sur l'information. Peuh! il n'y a pas l-dedans l'ombre d'un mystre... coute : Le temps semble favoriser le camp de vacances install entre Peterswood et Marlow. Cette semaine, un hte de marque est venu honorer le camp de sa prsence. II s'agit du petit prince Bongawah, de l'tat de Teratua, en Malaisie. Le petit prince, qui a l'intention de passer l le reste de l't, a amus tout le monde en apportant avec lui le parasol de parade que, lors de ses dplacements officiels, un aide de camp doit tenir au-dessus de sa tte. Inutile d'ajouter que, jusqu' prsent, il n'a pas eu loccasion de l'utiliser! Non, dcidment, il n'y a pas lombre de mystre l-dedans, ma pauvre Betsy! Fatty lui-mme serait incapable d'en trouver un,!- Le petit prince Bongawah! murmura Betsy d'un air songeur! C'est gal! J'aimerais bien le rencontrer. Pip ne rpondit pas. Il tait retourn s'allonger dans l'herbe. La chaleur l'accablait. Il ferma les yeux, songeant avec satisfaction au proche retour de ses amis.Larry et Daisy furent les premiers arriver, le lendemain de bonne heure. Ds qu'ils eurent fini d'aider leur mre dballer les bagages, ils se prcipitrent chez Pip et Betsy. Ils trouvrent ceux-ci dans le jardin. Larry! Daisy! s'cria joyeusement Betsy en leur sautant au cou. Vous voil enfin! Comme vous avez bruni!- Toi aussi, tu as bruni, rpondit Daisy. Et Pip galement. Nous avons l'air de quatre moricauds!- Il me semble qu'il y a des sicles que nous ne nous sommes vus! dclara Larry en riant. Tu n'as rpondu aucune des cartes que je t'ai envoyes, Pip! Tu fais un bien mauvais correspondant.- Par exemple! s'exclama Daisy, indigne. Comment peux-tu prtendre avoir envoy ces cartes? C'est moi qui les ai toutes rdiges. Tu n'as mme pas crit l'adresse sur l'enveloppe!- Oui, c'est vrai. N'empche que c'est moi qui les ai achetes!... Au fait, vous autres, avez-vous des nouvelles de Fatty? Est-il dj de retour?Il doit rentrer aujourd'hui mme, annona Betsy d'un air heureux. Depuis ce matin je guette dans l'espoir d'entendre le timbre de son vlo ou encore les aboiementsde Foxy. Je suis si contente en pensant que nous allons tre unis tous les cinq... pardon, tous les six! Pip, Larry et Daisy taient tout fait de son avis : ce serait bien agrable de se retrouver tous ensemble !Soudain, Pip dressa l'oreille. La sonnerie du tlphone retentissait l'intrieur de la maison. Peu aprs, Mme Hilton parut sur le seuil. Savez-vous qui appelait, les enfants? leur cria-t-elle. C'tait votre ami Frederick Trotteville. Il vient de rentrer cl vous fait dire qu'il sera l d'un instant l'autre. Il vous conseille de guetter son arrive car vous pourriez bien ne pas le reconnatre tant il a bruni, parat-il. Mais je crois qu'il a autant de chances de ne pas vous reconnatre, vous! On vous prendrait pour des gitans! Pip, Betsy, Daisy et Larry changrent des regards ravis. Sans Fatty, ils se sentaient toujours un peu perdus. Avec lui, on ne va pas s'ennuyer! murmura Pip, rsumant ainsi l'opinion des autres.Moi, je trouve Fatty absolument extraordinaire,

dclara Betsy avec conviction. Il sait toujours ce qu'il faut faire, en n'importe quelle circonstance! Il est toujours sr de lui. Rien ne l'embarrasse jamais.- C'est vrai qu'il est malin et dbrouillard! soupira Larry avec envie. Je voudrais bien lui ressembler!- Pensez-vous qu'il arrivera dguis, juste pour nous mystifier? demanda Betsy.- a, c'est sr! dclara Pip. Fatty a la folie des travestis! Il en rapporte toujours de nouveaux de ses voyages et il s'est plus d'une fois amus les essayer sur nous!- Dans ce cas, dit Daisy avec animation, guettons bien tous les gens qui se prsenteront la grille du jardin : si Fatty se dguise, il faut vite le dmasquer. Ne nous laissons pas attraper! Fatty, ainsi que Pip l'avait rappel ses camarades, avait en effet la manie des dguisements. Et il tait fort habile transformer son apparen