aria septembre 2009

of 44 /44
SEPTEMBRE 2009 Ce magazine vous est offert par N°187 PORTFOLIO Reconstitutions ZOOM ZOOM Le chateau d’If Le chateau d’If 4 pages 4 pages

Upload: thiers-benjamin

Post on 11-Mar-2016

240 views

Category:

Documents


5 download

DESCRIPTION

Magazine de bord CCM Airlines

TRANSCRIPT

Page 1: Aria Septembre 2009

SE

PTE

MB

RE

20

09

Ce magazinevous est offert

par

N°187

PORTFOLIO

Reconstitutions

ZOOMZOOM

Le chateau d’IfLe chateau d’If

4 pages4 pages

Page 2: Aria Septembre 2009

Une retrospective complète de l’année écoulée en Corse L’année au jour le jour

Toute l’année 2008 décrite jour par jour

Les événements mois par moisLes événements marquants mois par mois

Regards sur l’année 2008Des synthèses thématiques ( économie, politique, culture, société,

sport, agriculture, média, justice etc... ) réalisées par des journalistesreconnus de la presse écrite ou audiovisuelle

Plus de 400 photos et illustrations

L’ANNÉE CORSEl’Annu Corsu

20082008

8€8€

L’ANNÉE CORSE

En vente en kiosque et en lib

rairie

8 euros

150 pages couleurs

Page 3: Aria Septembre 2009
Page 4: Aria Septembre 2009

Le magazine Aria est une publication Kyrn EditionsLe Ricanto. Ancienne route de Sartene. 20090 Ajaccio. Tél. 04 95 21 51 43 Fax 04 95 21 44 41 e mail : [email protected]

Retrouvez tous les mois le magazine ariasur le site de la CCM Airlines

www.aircorsica.com

Page 5: Aria Septembre 2009

VISITE PAGE 14

Septembre 2009 ■ aria 5

ariaN° 187 septembre 2009SARL KYRN EDITIONSLe Ricanto - Ancienne route deSartene. 20090 AjaccioTél. 04 95 21 51 43Fax. 04 95 21 44 41e-mail : [email protected]

La reproduction et l’utilisation, sousquelque forme que ce soit, des reportageset des informations, sont interdites.Les pages CCM Airlines sont intégralementréalisées par la CCM et sont sous saresponsabilité. Rédactrice en chef : Catherine Riera.Conception & réalisation graphique :Jean-Paul Filippini. Comité rédactionnel : Isabelle Guyot,Michel Ponzevera, Jean-Baptiste Martini,Gilles Antonioli, Ghislaine Sansonnetti etVannina Cuicci. Photos CCM : RolandRouget, Michel Ponzevera, AlexandreCadel.Responsable de la publication Jean Christophe AlfonsiRédactrice en chefSandra AlfonsiPublicité Corse du sudNicole Palmeri Publicité région PACAJean Michel FlorandLa Régie 04 42 49 97 60CouvertureEn haut : Le Chateau d’If En bas : exposition Reconstitutions© Christian BuffaMaquette© Kyrn EditionsImprimé par Kallistene

PORTFOLIO PAGE 18

CCM PAGE 6 a 13

AGENDA CORSE PAGE 32

AGENDA PROVENCE PAGE 36

AGENDA CÔTE D’AZUR PAGE 39

SOMMAIRE

EVÉNEMENT PAGE 22La Marie - Do

Le chateau d’If

Reconstitutions

Page 6: Aria Septembre 2009

ARIASEPT20096

SE

AU

CC

M E

T A

ÉR

OP

OR

TS

ariaMAGAZINE DE BORD DE CCM AIRLINES

DÉCOUVREZ LE MONDEavec CCM Airlines

� AJACCIO NAPOLÉON BONAPARTE

www.ajaccio.aeroport.fr

• 8 km au sud-est d’Ajaccio (Corse-du-Sud)

• Tél. fret : 04 95 23 56 40

• Banque d’Information CCI : 04 95 23 56 56

• Bus : trajet de 20 min. Ticket = 4,50 €. Toutes les

heures en moyenne. Arrêts : Gare routière d’Ajaccio

+ Les Crêtes.

• Taxi : 15 min. de trajet. Tarifs : env. 22€ (Jour), à partir

de 23 € (Nuit).

� BASTIA-PORETTA - www.ccihc.fr

• 25 km au sud de Bastia (Haute-Corse)

• Tél. fret : 04 95 36 03 06

• Banque d’Information CCI : 04 95 54 54 54

• Bus : trajet de 30 min. Ticket : 8?. Arrêt : Gare SNCF

• Taxi : 20 min. de trajet. Tarifs : env. 35 € (Jour), env.

45 € (Nuit).

� CALVI-SAINTE CATHERINE www.ccihc.fr

• 7 km au nord-ouest de Calvi (Balagne)

• Tél. fret : 04 95 65 88 60

• Informations générales : 04 95 65 88 88

• Taxi : 10 min. de trajet. Env. 15€.

� FIGARI-SUD CORSE - www.figari.aeroport.fr

• 25 km au sud-ouest de Porto-Vecchio (Extrême-sud)

• Pas de fret sur Figari

• Banque d’Information CCI : 04 95 71 10 10

• Bus : l’été uniquement - Trajet de 20 min. Ticket = 8 €

• Taxi : 20 min. de trajet. Porto-Vecchio centre : 38 ?

(Jour), 57 € (Nuit). Bonifacio centre : 34 € (Jour), 46 €

(Nuit).

� LYON-SAINT-EXUPÉRY -www.lyon.aeroport.fr

• 35 km au sud-est de Lyon

• Tél. fret : 04 72 22 53 53

• Informations générales : 0826 800 826

• Bus : Trajet de 50 min. Ticket = 8,60 €. Départs toutes

les 20 min. Quai n°1. Arrêt : Lyon centre - Gare

Routière.

• Taxi : 30 min. de trajet. Tarifs : de 36 à 40€ (Jour), de

50 à 55 € (Nuit).

� MARSEILLE-PROVENCE -

www.marseille.aeroport.fr

• 30 km au nord-ouest de Marseille (Bouches-du-Rhône)

• Tél. fret : 04 42 75 29 08

• Informations générales : 04 42 14 14 14

• Départs CCM pour la Corse : Aérogare 2/Hall 3

• Bus : Trajet de 25 minutes – Ticket = 8,50 €

Toutes les 20 min. – Arrêt : Gare Saint-Charles.

• Taxi : Trajet de 20 min. Tarifs : 40€ (Jour), 50 € (Nuit).

• Train : navettes en bus entre l’aéroport et la gare de

Vitrolles. Tarif : 4,70 € (5 min. de trajet).

� MONTPELLIER MÉDITERRANÉE -

www.montpellier.aeroport.fr

• 9 km à l'est de Montpellier (Languedoc-Roussillon)

• Tél. fret : 04 99 52 52 50 / 01 48 16 97 97

• Banque d'information CCI : 04 67 20 85 00

• Bus : trajet de 15 min. - Ticket = 4,90€ (A-R

simple) - Navette + Tramway = 5,40€

• Départs toutes les heures en moyenne

• Taxi : 15 min. de trajet - Tarif = 13€ environ.

� NICE-CÔTE D'AZUR - www.nice.aeroport.fr

• 6 km à l’ouest de Nice

• Tél. fret : 04 93 21 45 30

• Informations générales : 0 820 423 333

• Départs CCM pour la Corse : Aérogare 2/Zone B

• Bus : Trajet de 30 minutes – Ticket : 4€. Toutes les

20 min. (Quai 5) Arrêts : Gare routière et tout Nice en

correspondance gratuite.

• Taxi : 15 min. de trajet – Tarifs : de 20 à 28€ (Jour), de

25 à 30€ (Nuit).

� PARIS-ORLY OUEST - www.adp.fr

(Liaisons Paris-Orly, bus, RER, taxis…)

• 14 km au sud de Paris

• Tél. fret : 01 41 75 45 00

• Tél. aéroport 01 49 75 15 15

• Car Air France (Sortie D) : Orly - Invalides -

Montparnasse : 9€ aller-simple et 14€ aller-retour (35

min. de trajet).

• Taxi : 30 min. de trajet. Tarifs : env. 35€ (Jour), Env.

40 € (Nuit).

• Tarif billet combiné (métro + RER + Nav. ADP) : 5 €.

� PARIS-CHARLES DE GAULLE - www.adp.fr

(Liaisons Paris-Orly, bus, RER, taxis…)

• 23 km au Nord-Est de Paris - Tél. fret : 01 48 62 22 80

• Tél. aéroport 3950 (0,34€/min.)

• Trains : navettes ADP entre aéroport et RER. Ligne B :

gare du Nord, Châtelet-les-Halles, St Michel et Denfert-

Rochereau (environ 16 € A/R)

• Taxi : trajet centre-ville environ 45 minutes.

• Bus : navette Airport Connection, minibus à destination

du centre ville (trajet 75 min.). Disponible uniquement

sur réservation (Tél. 0I 44 18 36 02). Roissybus liaison

entre les 3 aérogares et la place de l'Opéra (trajet

45 min.). Bus RATP au départ des aérogares 1 et 2 vers

gare du Nord, gare de l'Est, Porte de Bagnolet et

Nation. Autocars Air France : liaison entre aérogares 1

et 2 et la place Charles de Gaulle, la Porte Maillot,

Montparnasse et la gare de Lyon.

MARSEILLE

CALVI

LYON

BASTIA

FIGARI

AJACCIO

TOULOUSE

MONTPELLIER

ROME

Varsovie

Caen

Brest

Quimper Lorient

Rennes

Nantes

Limoges

Bordeaux

Biarritz

Pau

Barcelone

TunisAlger

Rouen

Madrid

Monastir

Djerba

Metz-Nancy

Strasbourg Stuttgart

Venise

Munich

Zurich

Genève

Milan

Bologne

Bruxelles

Luxembourg

Lille

Amsterdam

Dusseldorf

Prague

Vien

Le Havre

Londres

Birmimgham

Francfort

blinHambourg

ClermontFerrand

Lignes permanentes

Vols directs

Via Lyon

Via Nice

Via Marseille

Via Paris CDG

Lignes saisonnières

NICE

MulhousePARIS ORLY

PARIS CDG

Page 7: Aria Septembre 2009

LES CORSESET LA CCM

par Philippe DandrieuxPrésident du Directoire

Le mois dernier, les médias relayaient les résultats d’un sondage inédit, réalisé pendant l’été parun institut indépendant « Opinion of Corsica » auprès d’un échantillon représentatif de 500 résidentsCorses de 18 ans et plus, et qui confirme le fort attachement des insulaires à l’égard de leurcompagnie aérienne régionale.

Une proportion écrasante des personnes interrogées, 80 % jugent que l’existence d’unecompagnie aérienne régionale est importante pour l’île.

Près de 20 années après la réalisation de ce projet innovant et audacieux porté par Pierre PhilippeCeccaldi, les Corses expriment avec toujours autant de force leur attachement à cet outil devenutrès vite indispensable à leurs déplacements.

Concernant le rôle de la CCM dans le développement économique de la Corse, ils sont 83 %à le juger important. Les Corses l’ont bien compris, derrière la démarche d’aménagement du territoire,la compagnie régionale est aussi aujourd’hui, une réalité économique et sociale. Avec plus de600 employés, 180 millions d’€ de chiffre d’affaires dont 8 % consacré à la formation, ce sont80 millionsd’€ qui sont injectés chaque année dans l’économie de l’île.

Sécurité, accueil et régularité, sont les principaux critères les plus appréciés par la clientèle,à ce titre nous sommes en effet très attentifs à mettre tous les moyens nécessaires (maintenance,investissement…) pour maintenir l’offre la plus régulière et la plus ponctuelle possible: des objectifs,autour desquels les salariés se mobilisent en permanence. Ces indicateurs positifsquant à l’image de marque de notre compagnie doivent nous encourager dansla recherche permanente de la qualité de service mais également nous conforterdans notre mission de Service Public et dans notre rôle de compagnieleader du transport aérien en Corse.

Ce résultat est pour nous une reconnaissance du formidabletravail que l’ensemble du personnel de la CCM effectue tousles jours pour offrir le meilleur de notre compagnie à nosvoyageurs. C’est une belle récompense pour le cheminparcouru, que nous nous attachons à cultiver quotidiennementpour continuer à mériter votre confiance et conservernotre place que beaucoup nous envient, de compagniepréférée des Corses.

ARIASEPT2009 7

ariaMAGAZINE DE BORD DE CCM AIRLINES

Page 8: Aria Septembre 2009

ARIASEPT20098

BIE

NV

EN

UE

À B

OR

D

ariaMAGAZINE DE BORD DE CCM AIRLINES

Soif de saveurs?Ambassadeur des saveurs de la Corse,

CCM Airlines vous propose, selon l’horaire etla durée du vol, quelques-uns des meilleursproduits corses. Aux premières heures, unservice petit-déjeuner vous sera proposé.Pour accompagner votre « Canistrelli », letraditionnel biscuit corse, vous pourrez choisirentre une boisson chaude (café, thé, chocolatou lait), ou rafraîchissante (jus d’orange, eauminérale plate ou gazeuse). Toute la journée,une large gamme de boissons fraîches voussera offerte, composée de jus de fruits,boissons gazeuses (Orezza) et eaux de sourcecorses (StGeorges et Zilia). À noter que sur lesvols courts (inférieurs à 40 minutes) un serviceplateau d’eaux minérales plates, vous seraproposé. Vous préférez une boisson chaude?N’hésitez pas à solliciter notre personnel debord qui se fera un plaisir de vous l’offrir. Si votrebébé réclame un biberon, nos hôtesses etstewards le feront chauffer pour vous.

Plus de confort?Des lingettes rafraîchissantes sont à votre

disposition à l’entrée de tous nos avions ousur simple demande au personnel de bord. Pourvous détendre pendant le vol, votre siège est

inclinable et notre personnel de cabine tientà votre disposition, coussins ou couvertures.

Faim de lecture& d’idées voyages?

Chaque jour, sur tous nos vols, le quotidienrégional « Corse-Matin ».

Chaque semaine, sur tous nos vols, LaCorse Votre Hebdo.

Chaque mois, notre magazine de bordARIA pour tout connaître de l’actualité de laCompagnie.

Enfin toute l’année, découvrez et faîtesdécouvrir notre brochure « Ciels de Corse »,le guide du court séjour (132 pages, gratuit),pour voyager autrement en Corse.

Yatou à bord?Le magazine Yatou, mascotte de CCM

Airlines est embarqué sur votre vol. Ce magazinebilingue franco-corse est destiné à sensibiliserles jeunes voyageurs à toutes les questionsd’actualité et de découverte de l’environnementen Méditerranée. Par sa conception originaleet son approche ludique autour de bandesdessinées, de fiches animalières, d’articlesde fond ou de dossiers thématiques, cemagazine démontre qu’il est possibled’intéresser les jeunes publics aux actions

menées pour protéger et valoriser le patrimoinenaturel, pour inscrire notre économie dansun développement maîtrisé et respectueuxde l’identité de notre région.

Besoin de sûretéet de sécurité?

Pas de problème, depuis sa création, laCCM en a fait sa priorité absolue. Mais lasûreté passe également par vous. Aussi, afinde faciliter l’application du plan vigipirate,plusieurs consignes doivent être respectées :tous les objets tranchants ou perforants,même de petite taille, ainsi que les articles enverre ou susceptibles de présenter une menaceà bord de l’appareil, sont formellement interditsen cabine et doivent être enregistrés avec lesbagages de soute. Par ailleurs, les passagerssont invités à se présenter à l'enregistrementune heure avant le départ, impérativementmunis d'une pièce d'identité et doivent prendregarde à leurs bagages.

C’est votre baptême de l’air?N’hésitez pas à en faire part aux Personnels

Navigants qui seront ravis de vous remettre votre«Certificat de baptême de l’air» dédicacé parle Commandant de Bord.

LA FLOTTECCM AIRLINES

ATR 72-500• Capacité : 70 sièges6AIRBUS A319

• Capacité : 145 sièges2AIRBUS A320• Capacité : 174 sièges2

Page 9: Aria Septembre 2009

* Tarif hors frais de service, sur la base de 2 personnes et comprenant 1 billet d’avion A/R Nice/Corse en classe E, la location d’un véhicule catégorie A et l’hébergement. Soumis à conditions et susceptible de modifications sans préavis,sous réserve de disponibilité. CCM Voyages SARL - LI 02A.06 0003. Garantie financière : Crédit Agricole de la Corse. 1 Ave Napoléon, 20000 Ajaccio. Assurance RC : GAN Eurocourtage 4-6 Ave d'Alsace. 92 033 La Défense Cedex.

RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATIONS aircorsica.com ou 04 95 29 05 09

Du 15 NOVEMBREau 20 DÉCEMBRE 2009

Parce qu’environnement, développementdurable et éducation à plus de citoyenneté,sont les clés d’un avenir plus serein, CCMAirlines s’engage aux côtés de sespartenaires : Festival du Vent et le magazinebilingue franco-corse Yatou.

Focus sur les « Expos Voyageuses », conceptinnovant mis en place par CCM Airlines et leFestival du Vent qui propose une initiation auxproblématiques environnementales auxenfants d’écoles maternelles et primairesdepuis la rentrée 2006.

Trois expositions itinérantes dédiées aux plusjeunes sont présentées et traversent laCorse. D’Ajaccio à Bonifacio en passant parPorto Vecchio, plus de 2000 élèves d’écolesmaternelles et primaires ont pu découvrir lesvertus du recyclage, la fragilité de labiodiversité et l’importance d’adopter dèsaujourd’hui les gestes écologiques quis’imposent. « Sème pas tes piles »,«L’incroyable destin de nos déchets» et«Alimentation et santé » sont les trois ExposVoyageuses mises en place.

ARIASEPT2009 9

ariaMAGAZINE DE BORD DE CCM AIRLINES

Culture� OFFICE MUNICIPAL

DU TOURISME D’AJACCIOTél. 04 95 51 53 03www.ajaccio-tourisme.com

66e ANNIVERSAIRE DE LALIBÉRATION DE LA CORSECommémorations historiquesDu 06 au 09 septembreà AjaccioTÉL. 04 95 51 07 34www.musee-abandera.fr

JOURNÉE MONDIALEALZHEIMERColloqueLe 21 septembreà Ajacciowww.francealzheimer.org

U SVEGLIU CALVESERencontres de chantspolyphoniquesDu 15 au 19 septembreà CalviTÉL. 04 95 65 23 57

MOSAÏCALES DU RIREFestival humoristiqueDu 17 au 19 septembreà Porto-VecchioTÉL. 04 95 70 09 58

TRIO JOUBRAN- MAJÂZConcert au profit des enfantsde GazaLe 25 septembreà BastiaTÉL. 04 95 39 01 65www.theatrealibi.com

FESTIVAL CANTICELLOConcert de Laëtitia HimoDu 25 au 28 septembreà Biguglia, Bonifacio et Calvi

� OFFICE DU TOURISME DE LACOTE DES NACRESTél. 04 95 57 43 75www.cotedesnacres.com

MARE IN FESTAFestival de la merDu 2 au 4 octobre à Solenzara

LA MARIE-DOÉvénement caritatif au profit duComité Corse-du-Sud de laLigue Contre le CancerLes 2, 3 et 4 octobreà Ajaccio, Place MiotTÉL. 04 95 29 07 52www.lamariedo.com

CONCERT TINA ARENAAu profit de la Marie-DoLe 3 octobreà Ajaccio, Place MiotTÉL. 04 95 29 07 52www.lamariedo.com

� OFFICE DU TOURISME DEBASTIATél. 04 95 54 20 42www.bastia-tourisme.com

22emes MUSICALES DE BASTIAFestival de musique classiqueDu 7 au 11 octobre à BastiaTÉL. 04 95 32 75 91www.musicales-de-bastia.com

SportsA PAOLINA Course pédestreLe 12 septembre à Morosaglia

DÉFI INTER-ÎLESCourses nautiquesDu 11 au 13 septembreà Bonifacio

www.bleurcfm.com

RETROUVEZ TOUS LES MOIS, LES MANIFESTATIONS CULTURELLESPARRAINÉES PAR CCM, EN COLLABORATION AVEC RCFM.

RDVPARTENAIRES SEPTEMBRE-OCTOBRE 2009

Coup

de cœur

Coup

de cœur

Coup

de cœur

Ma Terre,je la protège…

3 jours/2 nuits

à partir de

509€*

Avion + Voiture + hôtel + Petit-dej.

TTC

La Villa����CALVI

Chambre confortDeux séjours dans un lieu d’exception

par personne

5 jours/4 nuits

à partir de

825€*

Avion + Voiture + hôtel + Demi pension

TTC

par personne

Page 10: Aria Septembre 2009

AC

TUA

LITÉ

S

www.aircorsica.comLes questions fréquemment posées

NOUVELLE FORMULE

aircorsica.comFACILITATEUR DE VOYAGES

NOUVEAU SITE

• ACCÈS IMMÉDIAT

AUX MEILLEURS TARIFS

avec une visibilitésur 7 jours

• ENREGISTREZ

EN LIGNE

et choisissezvotre siège

• ASSISTANCE

PAR TÉLÉPHONE

à votre service

Achetezvotre billeten ligne

Profitezde nosdernièrespromotions

Réservezvotre voiturede location

Découvreznos formulesséjoursclé en mains

COMMENT PROCÉDER POUR RÉSERVER ENLIGNE SUR AIRCORSICA.COM LORSQUE JEVOYAGE AVEC UN BÉBÉ ?

Si votre enfant est âgé de moins dedeux ans, il voyagera sur vos genoux. Ila cependant besoin d’un billet d’avionindividuel. Vous devez indiquer saprésence lors de votre réservation encochant l’option « je voyage avec un

bébé ». Il bénéficiera alors d’une franchisebagages gratuite de 10 kilos plus letransport éventuel d’une poussettepliante ou d’un siège auto. Pour réserverla place de votre bébé en même tempsque votre billet d’avion, deux solutionss’offrent à vous :

• en cliquant sur le lien « accéder à

toutes les options » sur la homepage.

• en cliquant sur la rubrique « vols »

où toutes les options concernantles différents passagers sontautomatiquement proposées.

COMMENT RÉSERVER MA VOITURE DELOCATION EN MÊME TEMPS QUE MON BILLETD’AVION SUR AIRCORSICA.COM ?

Pour cela il vous faut tout d’abordprocéder intégralement à la réservationde votre billet d’avion aller/retour. Et cen’est qu’à la 5e étape du processusque le site vous proposera automa-tiquement de rajouter un véhiculede  location à votre réservation. Soitaprès avoir renseigné la date de votrevoyage, le tarif choisi, l’horaire des vols,et avoir complété votre réservation avecvos nom, prénom et coordonnées.

EST-IL POSSIBLE DE S’ENREGISTRER EN LIGNESUR AIRCORSICA.COM ?

Bien sûr ! En cliquant sur la rubrique« enregistrement en ligne » vous pouvezvous enregistrer, choisir votre siège àbord de l’appareil et éditer votre carted’embarquement. Ainsi, vous gagnerezdu temps sur les formalités à l’aéroportet vous pourrez vous rendre directementau comptoir de dépose bagages oubien en salle d’embarquement. Bienentendu, pour toute autre question liéeà l’utilisation des services disponiblessur aircorsica.com, nos conseillers webrestent à votre disposition du lundi au

samedi, de 09h00 à 17h00. Odile,

Anna, Dounia, Anne-Paule, Ghislaine

et Antony vous apporteront toute l’aidedont vous aurez besoin…

VOUS ÊTES NOMBREUX À RECHERCHER UNE ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE AUPRÈS DE NOTRE CALL CENTER AUCOURS DE VOS DÉMARCHES DE RÉSERVATION EN LIGNE SUR NOTRE SITE WWW.AIRCORSICA.COM. EN EFFET,CERTAINES OPÉRATIONS FONT APPEL À QUELQUES SUBTILITÉS ET AUTRES ASTUCES BONNES À SAVOIR POURGAGNER DU TEMPS. NOUS VOUS PROPOSONS DONC DE RÉPONDRE AUX QUESTIONS QUE VOUS VOUS POSEZLE PLUS SOUVENT CONCERNANT NOTRE SITE INTERNET.

Page 11: Aria Septembre 2009

ARIASEPT2009 11

ariaMAGAZINE DE BORD DE CCM AIRLINES

ARIAJUIN2009 11

OFFRE A SAISIR… OFFRE A SAISIR… OFFRE A SAISIR… OFFRE A SAISIR… OFFRE A SAISIR… OFF

Du 9 au 22 septembre 2009, CCM Airlines et Air France proposent des tarifs promotionnelssur leurs vols au départ et à destination de la Corse : une offre à saisir de toute urgence !

48TTC€

PROMOTION13 jours pour en profiter !

ALLER SIMPLE

* Offre valable dans les deux sens pour tout achat entre le 09 et le 22 septembre pour un voyage prévu du 05 octobre au 13 décembre. Offre soumiseà conditions, sous réserve de disponibilité dans la classe T et susceptible de modification sans préavis.

• CORSE-ORLYORLY-CORSE

• CORSE-MARSEILLEMARSEILLE-CORSE

• CORSE-NICENICE-CORSE

ACHETEZDU 9 AU 22 SEPTEMBRE

VOYAGEZDU 5 OCTOBRE AU 13 DÉCEMBRE

aircorsica.comou 3654 (0,34€/min) ou dans votre agence de voyages

Page 12: Aria Septembre 2009

Pour toux ceux qui rêvent de passer en Corse des vacances en famille, loinde la frénésie touristique et de l’agitation des mois de juillet et d’août, CCMVoyages propose actuellement une offre de séjour tout compris (avion + voiture+ hôtel en demi-pension) pour quatre personnes voyageant ensemble entre le 12septembre et le 12 octobre. Entre soleil, sable fin et mer bleu turquoise découvrezcet hôtel-club de charme directement situé sur la plage et profitez d’une offreexceptionnelle.

AC

TUA

LITÉ

S

En réservant votre véhicule de location en même temps quevotre billet d’avion, vous bénéficierez de – 25 % de réduction surla Formule Drive Plus (avion + voiture). En famille ou entre amis,profitez de nos offres promotionnelles de l’arrière-saison et cumulezles tarifs préférentiels pour découvrir la Corse au meilleur prix ! Avecnotre partenaire Hertz, nous vous proposons des tarifs imbattables  :

Du 10 SEPTEMBRE au 25 OCTOBRE

• Véhicule catégorie C : 36€ TTC*/Jour• Véhicule catégorie D : 51€ TTC*/Jour

Du 24 SEPTEMBRE au 25 OCTOBRE

• Véhicule catégorie A : 26€ TTC*/Jour• Véhicule catégorie B : 30€ TTC*/Jour

EN SEPTEMBRE ET OCTOBRE, NOTRE PARTENAIRE HERTZPROPOSE UNE PROMOTION SUR SES TARIFS DE LOCATIONDE VÉHICULE EN CORSE: 25 % DE RÉDUCTION POURTOUTE LOCATION DE 2 À 4 JOURS, DU JEUDI10H00 AU LUNDI 10H00. UNE OFFRE ÀCOUPLER AVEC L’UNE DE NOSPROMOTIONS « VOYAGEZ ENSEMBLE »POUR PROFITER D’UN SÉJOUR À UN TARIF EXCEPTIONNEL !

* Tarif sous réserve de disponibilité, soumis à conditions et susceptible de modification sans préavis. Kilométrage illimité, assurances incluses, pas de frais d’abandonentre les 4 aéroports corses.

DRIVE PLUSen fait toujours plus !

-25%SUR LOCATION DE2 à 4 JOURS

* Offre valable au départ de Marseille ou de Nice à destination d’Ajaccio. Autres demandes, nous consulter. Tarif sous réserve de disponibilité, soumis à conditions et susceptible de modificationsans préavis. CCM Voyages SARL - LI 02A.06 0003. Garantie financière : Crédit Agricole de la Corse. 1 Ave Napoléon, 20000 Ajaccio. Assurance RC : GAN Eurocourtage 4-6 Ave d'Alsace. 92 033 La Défense Cedex.

Vol Aller-Retour+ 3 nuits en hôtel���

+ Demi-pension+ 4 jours location voiture Cat C

RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATIONS

Hôtel Le Grand Bleu

Soleil, sable fin, mer turquoise…AU DÉPART DE MARSEILLE ET NICE

aircorsica.com ou 04 95 29 05 09

273 TTC€404TTC

4 JOURS/3 NUITSen demi-pensionBase 4 personnes (2 adultes + 2 enfants)

Du 12 SEPTEMBRE au 12 OCTOBRE 2009

TARIF PAR ADULTE TARIF PAR ENFANT

Page 13: Aria Septembre 2009
Page 14: Aria Septembre 2009

14 aria ■ Septembre 2009

Le Château d’If, modeste îlot d’environ 300 mètresde long et 200 mètres de large face à la Corniche deMarseille conserve aujourd’hui encore sa part demystère. Durant l’été, il accueille par milliers lestouristes, émus et émerveilles à la fois par la troublantehistoire du Comte de Monte-Cristo. Et le miracle esttotal : tous ces pèlerins venus des quatre coins du monde

avalent, avec une consciencieuse naïveté, l’épopéed’Edmond Dantès et de l’Abbé Faria tracée au coursde longue nuits de veille par Alexandre Dumas. Et ce,sans qu’aucun marseillais n’ait jamais osé interromprele rêve éveillé de ces visiteurs… Le Château d’Ifexerce un pouvoir de fascination incontestable, commele prouve amplement sa longue histoire.

Le Château d’Iflégendes et mystères

Forteresse édifiée en 1525 sur une île, face à Marseille, le Château d’If est connu dansle monde entier. Ce site exceptionnel de Méditerranée, préservé dans son environnementet dans son architecture, alimente encore aujourd’hui tous les fantasmes. Sesprisonniers réels, comme Mirabeau, ou imaginaires, comme le Comte de Monte-Cristo inventé par Alexandre Dumas semblent toujours hanter les lieux..

VISITE

Page 15: Aria Septembre 2009

Septembre 2009 ■ aria 15

Un îlot sauvage

Depuis des siècles, on se penche sur l’étymologie deces deux petites lettres : if. Les hypothèses les plusplausibles s’appuient, pour l’une sur le mot grechypea, qui signifie chevelu et rappelle qu’autrefois lerocher possédait une végétation luxuriante, et pour l’autresur les travaux d’un certain Fraizet, auteur en 1773d’un Almanach historique de Marseille. Fraizetexplique en effet que Pline avait donné aux îles deMarseille le nom de Petites Stocheades par oppositionaux îles d’Hyères connues sous l’appellation deGrandes Stocheades. Ainsi, Prothé désignait l’île deRatonneau, Mézé, l’île de Pomègues et Hypé (la plusbasse), l’île d’If. Ainsi « chevelue » et « basse », l’île d’Ifa été, à une lointaine époque, un véritable paradis oùl’on chassait le lapin et la grive, et où, en grand secret,les herboristes de la ville venait faire provision deplantes médicinales rarissimes. Seules quelques famillesde pêcheurs coulent des jours heureux dans cet Edendistant de l’antique Lacydon de quatre kilomètres àpeine…Et puis un jour tout change. En 1381, la ReineJeanne de Naples, comtesse de Provence, ordonne àson écuyer Arnaud de Montolieu d’inféoder les îlesde Marseille, pour éviter qu’elles ne servent de repaireaux pirates barbaresques. Arnaud de Montolieus’acquitte avec zèle de sa mission, mais, un an plus tard,la triste fin de la Reine Jeanne, morte étouffée entredeux matelas, interrompt brutalement les opérations.La charge des îles incombe alors à Clovis de Beaumont,chambellan du Roi René, sans que personne ne songeencore à fortifier l’endroit. Mais un jour, les Catalansforcent l’entrée du port de Marseille, attaquent,pillent et incendient la ville. Lorsque les assaillants seretirent, ils mettent le cap sur l’île d’If où, pendant unesemaine, ils poursuivent leur fantastique orgie. Aprèsce sinistre carnage, on entend plus parler de l’île,devenue tout à la fois désert et cimetière.

Le rhinocéros et François 1er

En janvier 1516, une nef portugaise jette l’ancre àquelques encablures de l’île. A son bord, un cadeauque le roi du Portugal, Emmanuel le Magnifique, expédiesous bonne garde au Pape Leon X. Un cadeau plutôtencombrant puisqu’il s’agit d’un rhinocéros ! AMarseille, on parle déjà de la bête fabuleuse que l’ona débarquée sur l’île à grand peine. Et, parmi lescurieux, il y a François 1er. Le roi, de passage àMarseille, est impatient d’admirer l’étrange animalinconnu en Europe. Immédiatement, on frète une galèreet des barques richement pavoisées font escorte au jeunesouverain. François 1er découvre le rhinocéros paré

pour la circonstance d’un « collier de velours vert avecdes roses et des œillets dorés ». Pendant une semaine,dans le sillage du roi, des centaines de marseillaisdéfilent devant le pachyderme, avant que la nefportugaise ne lève enfin l’ancre, pour sombrer corpset biens dans le golfe de Gênes ! On raconte toutefoisque les portugais ont fait rechercher, puis empaillerle cadavre du rhinocéros pour l’offrir tout de mêmeau Pape…François 1er, en dehors de l’épisode du rhinocéros, pensesouvent à Marseille dont il veut faire la place forte deson royaume en Méditerranée. Après bien deshésitations, il se décide enfin et le 20 décembre 1525,la première pierre de la forteresse est posée. Tours etremparts jaillissent du sol. Mais très vite, la forteresseet la garnison de soixante hommes qui la dessertchangent de destination : If ne connaîtra jamais ni siègeni combat. Les provençaux se rendent compte queFrançois 1er les a quelque peu abusés : la forteresse devientune prison.

Page 16: Aria Septembre 2009

16 aria ■ Septembre 2009

La Bastille du Midi

Pompeusement baptisée Château d’If, la prison,devenue la Bastille du Midi allait finalement entrerdans l’histoire par le nombre et la qualité des prisonniersqui, au fil des siècles, ont connu la paille humide deses cachots.La liste est longue, même si le visiteur ne retientfinalement que quelques noms, réels ou imaginaires :l’abbé Faria, Edmond Dantès, le Masque de Fer,Mirabeau, le général Kleber… Dans la pénombredes cellules, la ronde étrange des embastillés ne finirajamais. Ici vécut le matelot Jean-Paul, mort après 31ans de captivité pour avoir boxé son commandant. Làs’est laissé mourir de faim le riche négociant marseillais

Bernardot, accusé d’avoir diffamé le Cardinal deRichelieu. Des prêtres aussi ont connu l’angoisse ducachot, comme l’abbé Peretti, soupçonné d’avoirséduit une jeune fille de la haute société… Dans la galeriede la noblesse, on découvre des noms célèbres :marquis de la Valette, marquis de Rivière, marquis deSade, comte de Mirabeau, Prince Casimir, frère du roide Pologne. Leurs crimes ? Peu de choses en vérité,souvent un amour immodéré de la liberté… Le cachotdes condamnés à mort conserve encore le souvenir del’empoisonneur Albert del Campo, le premier prisonnierdu Château d’If. Véritable héros de roman noir, cetilluminé, sorcier et devin de pacotille finit sur lebûcher. Il faudrait encore citer des centaines de noms

VISITE

Page 17: Aria Septembre 2009

et raconter des centaines d’histoires. Des écrivains commeLardier, Saurel, Espérandieu, Aicardi ou Ruat ontdressé le long martyrologe du Château d’If. Cette tristeépopée devait enfin s’achever en 1871. GastonCrémieux et ses amis de la Commune seront lesderniers à connaître la rude vie de cet « hôtel dupeuple souverain ». A près les avoir « accueillis », laforteresse perdra en effet sa vocation carcérale et seraouverte au public en 1890.

L’ombre d’Edmond Dantès

C’est l’écrivain marseillais Paul de Laget, historiographedu Château d’If qui, le premier, a révélé les sourcesayant inspiré Alexandre Dumas pour écrire le Comtede Monte-Cristo. Le père du roman policier a puiséle sujet dans l’un des volumes de l’œuvre de JacquesPeuchet, intitulée Mémoires tirées des Archives de lapolice de Paris. Quant à l’abbé Faria, il n’est pas unpersonnage de fiction. Le prêtre, qui a sans doute faitun séjour dans les geôles de l’île, a été tout à la foismagnétiseur et conspirateur. Inventeur de la théoriede la suggestion, il a passé un an à Marseille où il enseignala philosophie dans l’actuel lycée Thiers.Devant l’immense succès de son ouvrage, Dumasvoulut enfin connaître le Château d’If. Une anecdoteraconte que, se faisant passer pour un visiteur anonyme,il eut, avec le guide de l’époque, le Père Grosson,légendaire bonimenteur, un entretien surréaliste. Auterme de ce dialogue au cours duquel le guideprétendait être un intime de l’écrivain et réécrire lalégende, Dumas lui tendit deux Louis d’or. Unerécompense pour, sans doute, continuer à donnervie et consistance au mythe…Aujourd’hui, le Château d’If accueille régulièrementdes expositions ou des manifestations culturelles.Mais ici, tout reste propice au rêve et au mystère : laféerie du décor, le grand silence. « J’ai vu l’ombred’Edmond Dantès », a écrit un jour un touriste surles murs d’un cachot…

A. B

Le Château d’If est ouvert toute l’année. On y accèdeau départ du Vieux Port, embarcadère Quai desBelges (20 minutes de traversée). Sur place, onpeut visiter les fortifications du xive siècle, lescachots légendaires de l’abbé Faria et d’EdmondDantès, le fameux trou creusé par le héros de Dumasainsi que les cellules du condamné à mort et des« hôtes de marque ». La légende raconte que le célèbreMasque de Fer a lui aussi séjourné quelques tempsdans une de ces cellules. Renseignements à l’Officedu Tourisme 04 91 13 89 00

Page 18: Aria Septembre 2009
Page 19: Aria Septembre 2009

PORTFOLIO/EXPOSITION ReconstitutionsPhotographies de CHRISTIAN BUFFA

Exposition présentée jusqu’au 30 décembre 2009 parallélement à l’exposition Napoléon et la Corse .Musée de la Corse, Citadelle de Corte. Renseignements +33(0)4 95 45 25 45

Page 20: Aria Septembre 2009
Page 21: Aria Septembre 2009

PORTFOLIO/EXPOSITION ReconstitutionsPhotographies de CHRISTIAN BUFFA

Exposition présentée jusqu’au 30 décembre 2009 parallélement à l’exposition Napoléon et la Corse .Musée de la Corse, Citadelle de Corte. Renseignements +33(0)4 95 45 25 45

Page 22: Aria Septembre 2009

MORIO MATSUI… est né au Japon en 1942. Il fait ses études à l’Ecole des Beaux Arts de Musashino à Tokyo dont il est diplômé. Titulaire d’une bourse

du gouvernement français, il arrive à Paris en 1967 et continue sa formation à l’Académie Julian (atelier Guancé 1967-1968) et à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de

Paris (atelier Singer 1967-1972). Au Japon, ses œuvres ont été choisies par le Ministère de l'Education Nationale pour illustrer la couverture des manuels scolaires de 1992 à 1996. Ses lithographies

font partie de la collection de la Bibliothèque Nationale de Paris. Tel que Vasarely, Hartung, Colin.... Le Ministère des Transports et Air France lui ont confié la décoration intérieure à l'avant des

premières classes de deux "Boeing 747" en 1972 et en 1975. Il a exposé à travers tout le Japon mais aussi de Paris à Genève en passant par Dallas, San Francisco, Toronto, Hong Kong, Madrid...

La liste est encore longue des événements et distinctions qui marquent la carrière de Morio MATSUI. Le style Morio MATSUI se caractérise pour sa dernière période par des impressions graphiques

qu'il développe le plus souvent sur des toiles monumentales (2 ans et demi de travail pour une toile de 5m x 2m). Un tissu chaque fois réinventé de motifs minuscules répétés à l'infini, et pourtant

l'expression ne peut être qualifiée d'abstraite. Chaque toile raconte en effet une histoire et laisse deviner un paysage, un personnage, une scène... En 1998, le fils du soleil levant décide de

s’installer en Corse, où il dit avoir trouver « la lumière de la vie ». Depuis il vit et travaille à Ajaccio, face au soleil couchant des Iles Sanguinaires.

INTERNATIONALEMENTRECONNU POUR SON ARTPICTURAL, MORIO MATSUITRAVERSE LA VIE ET ABORDELE MONDE AVEC LASIMPLICITÉ ET LAGÉNÉROSITÉ DES GRANDSHOMMES. PROFONDÉMENTATTACHÉ À LA CORSE OÙ ILVIT DEPUIS 1998, LE MAÎTREN’HÉSITE PAS À S’INVESTIRDANS LA VIE DE LA CITÉNAPOLÉONIENNE EN METTANTSON TALENT ET SARENOMMÉE AU SERVICE DEL’ILE DE BEAUTÉ DONT IL ESTDEVENU LE PREMIERAMBASSADEUR AU JAPON.« LA CORSE M’APPORTETELLEMENT, JE LA RESPIREET ELLE M’INSPIRE… LABEAUTÉ DES LUMIÈRES, LESCONTRASTESINCROYABLEMENT FORTS, LAFORCE QUI SE DÉGAGE DECETTE TERRE ET DES GENS…C’EST MA FAÇON DE DIREMERCI À LA CORSE ET AUXCORSES !». ET L’IMPLICATIONDE MORIO MATSUI DANS LAVIE DE L’ÎLE A PRIS, CESDERNIÈRES ANNÉES,PLUSIEURS RELIEFS.

LES TRÉSORS DUMUSÉE FESCHEXPOSÉSPENDANT DEUXANS AU JAPON

En 2007, lafameuse collectiond’œuvres italiennes,napoléoniennes etimpressionnistes

corses, propriété du Musée Feschd’Ajaccio (2e après le Louvrepour les primitifs italiens) prendla route du soleil levant. A l’initiativede cette démarche, le maîtreMatsui qui, avec monsieur Kotani(APT International) met sur piedla première de huit expositions quisillonnent le Japon depuis 2008.

En deux ans, ces oeuvresont ainsi été exposées dans lesprincipales métropoles du pays,l’apothéose de ce périple seterminant à Tokyo, du 10 au 28septembre 2009, où le célèbreDaimaru Museum accueille lesprécieuses collections.

UNE EXPÉRIENCE UNIQUEOFFERTE AUX TALENTSAMATEURS CORSES

Autre initiative, autre maintendue… Au printemps dernier,le Lazaret de François et Marie-Jeanne Ollandini accueille unenouvelle initiative de Morio Matsui,en sa qualité de président duRotary Parata. Pendant unedizaine de jours, une trentaine depeintres amateurs ont eu ainsil’opportunité d’exposer troistoiles… Une belle occasion pources artistes en devenir de faireconnaître leur travail et deremporter le 1er prix offert parMorio Matsui… Et quel prix !Une invitation à accompagnerle maître à Tokyo dans la plusprestigieuse galerie d’art de lacapitale japonaise le 1er octobre

prochain pour yexposer à ses côtés.C’est finalement,Josiane Pape, l’heureuse lauréate,que les votes ont désigné pourfaire cette merveilleuse expérience.Elle accompagnera donc MorioMatsui avec les toiles de troisautres peintres insulaires :messieurs Rogliano et Andreaniet celles de madame Andréa.

« ESPOIR »,UNE CRÉATIONPOUR LA MARIE-DO

Sensible au combat menépar les membres de l’association,Morio n’a pas hésité à mettreune fois encore son talent auservice de cette grande causequ’est la lutte contre le cancer,

le soutien à la Recherche et auxmalades, en créant « Espoir ».

Une toile née de l’inspirationinsufflée par le regard de Marie-Dominique Versini dontl’association porte le prénom,en sa mémoire.

Une œuvre unique, que lepeintre a proposé de vendre auxenchères à Tokyo le 03 octobreprochain. Le bénéfice de la vente

sera entièrement reversé àl’association.

LE TALENT DU MAÎTRE MORIO MATSUIau service de la Marie-Do

Ci-dessus : Madeleine Rosano-Versini et le Maitre Morio Matsui entourent la toile “Espoir”. En médaillonde gauche à droite : Catherine Riera, Morio Matsui, Marie-Rose Lionnais, Madeleine Rosano-Versini, PatrickLionnais (La Clé du Nettoyage, sponsor du concert).

Page 23: Aria Septembre 2009

Le 20 septembre prochain, à partir du refuged’Asco, trois groupes de marcheurs, sous couvertd’accompagnateurs brevetés d’Etat, prendrontsymboliquement le départ de cette ascension eteffectueront un parcours adapté au niveau dechacun : seuls les plus confirmés auront pour feuillede route et comme objectif le sommet.

Cette volonté d’élargir l’excursion à tous lesniveaux de marcheurs (familles, enfants, non

sportifs, malades…) étant l’expression de l’unedes valeurs de la Marie-Do : que chacun participeà la hauteur de ce qu’il peut faire !

A l’arrivée au sommet du Cinto, prévue vers12 h 30, le groupe des marcheurs déploiera unebanderole de la Marie-Do associée à unereproduction géante de la toile «  Espoir  »spécialement réalisée par le grand maître japonaisMorio Matsui.

Les Défis de la Marie-Do 2009

LA MARIE-DO monte sur le Cinto

Particulièrement sensible à la causedéfendue par notre association, ChristopheSantini a choisi de porter les couleurs de LAMARIE-DO lors des qualifications auChampionnat du Monde de Triathlon le 06

septembre prochain à Monaco, mais aussid’apporter son soutien aux différents projetsmenés cette année par les bénévoles. Ainsi, il seraprésent le 20 septembre dans le groupe desmarcheurs qui s’attaqueront à l’ascension du MonteCinto, mais aussi, les 2, 3 et 4 octobre prochainssur la Place Miot avec d’autres athlètes de hautniveau pour participer aux différents challengeset autres animations au programme de cette 3e

édition.

Christophe SANTINI, Président de l’associationTEAM ENDURANCE CORSE représente lesvaleurs mêmes du sport de l’extrême. L’endurance,le dépassement de soi, la performance.

Passionné par tous les sports (des artsmartiaux à la boxe française, du cyclisme autrail montagne), Christophe s’est passionné il ya quelques années pour le triathlon et n’acessé depuis, à travers ses résultatset ses actions, de promouvoir lapratique de cette discipline hautementphysique.

Depuis son premier triathlonen 1998, à Calacuccia, le cheminparcouru est bordé de nombreuxsuccès. En 2007, notamment,l’excellent classement obtenu autriathlon Ironman de Monaco(100e au scratch sur 850concurrents) mais surtout

7ème sur 300 dans sa catégorie d’âge (35-39 ans), lui permet d’obtenir une qualificationpour le Championnat du Monde à Clearwater,en Floride.

Au cours de cette épreuve prestigieuse,Christophe Santini, sur 2 000 concurrentsengagés, termine 192e au général, 23e de sacatégorie d’âge, et 8e des 60 français engagés.

Portant haut les couleurs du triathlon corseet des sports d’endurance partout dans lemonde, Christophe et son équipe tenteront sansnul doute de renouveler ce type d’exploit aucours de l’année 2009 notamment lors duChampionnat du Monde de Triathlon à Tempaen Floride le 14 novembre 2009. Il porteraalors les couleurs de LA MARIE-DO.

LORS DES QUALIFICATIONS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRIATHLON À MONACO

UN DÉFI PROPOSÉ PAR L’ASPNA (ASSOCIATION SPORTIVE DE LA POLICE NATIONALE)

Le dimanche 4 octobre au matin, l’ASPNA, avec le soutiendu Centre de formation de la SNSM et le Service des Sports dela ville d’Ajaccio propose de relier à la nage, les Iles Sanguinairesà la Place Miot. Les droits d’inscription à la course serontreversés à la Marie-Do.

AUTRE DEFI de l’ASPNARELIER LES ILES SANGUINAIRESÀ LA PLACE MIOT À LA NAGE

PROGRAMME DES 2 JOURS

Samedi 19 septembre15h Départ d’Ajaccio. Installation dans

le refuge et le gîte d’Asco

19h Spaghetti party - chants et guitares

21h Extinction des feux

Dimanche 20 septembre6h Départ des 3 groupes de

marcheurs (petite boucle, moyenne bouclejusqu’au Lac et grande boucle = le sommet2 700 mètres).

17h Retour au refuge et pot de l’amitié

20h Retour à Ajaccio

Les droits d’inscription (20 € ) à ces 2jours viendront alimenter la cagnotte 2009de la manifestation.

© Patrick Le dervouët.

© Patrick Le dervouët.

CHRISTOPHE SANTINI portera les couleurs de la Marie-Do

Inscriptions et renseignements

04 95 29 07 52

Page 24: Aria Septembre 2009

LA CONFÉRENCEDU PROFESSEUR EISINGER

Le vendredi 2 octobre sous le chapi-teau de la Place Miot, le Président du Co-mité Corse-du-Sud de la Ligue contre lecancer, Charles Finidori, accueillera le Pro-

fesseur EISINGER, responsable des ac-tions de prévention et de dépistage à l’ins-titut Paoli-Calmettes de Marseille pour uneconférence sur le thème “Guérir du cancer”.

LA MOBILISATIONDU COURS NAPOLÉON

Partenaire particulièrement investi de-puis la première édition, la Ville d’Ajaccio

se mobilise pour organiser un gigantesquevide-grenier sur le Cours Napoléon, le 26septembre prochain au profit de la Marie-Do.

RÉALISER LE CŒURDE L’ESPÉRANCE

Proposé par Antoinette Vega, Vice-présidente de l’ACLAM, il s’agira pendantles 72 heures de l’événement, de remplirun gigantesque cœur de fleurs en créponréalisées par les membres de l’associa-tion (2 000 fleurs fabriquées et qui serontvendues 1 € la fleur).

LE COMITÉ DÉPARTEMENTALDE PÉTANQUE

Sous l’impulsion du Président du Co-mité, Patrick Borelli, deux concours pourpetits et grands seront organisés le sa-medi 3 octobre en « doublettes ».

Le concours des juniors (samedi ma-tin) sera ouvert à tous les jeunes de 9 à16 ans répartis dans trois catégories : mi-nimes, cadets et juniors.

Le concours des adultes (samediaprès-midi) en hommage à Jean Casili,constituera une des manches officiellesdu Championnat de Corse.

LES ATELIERS DE DESSINSET D’ART PLASTIQUE

Animés par Mady Chiari, Présiden-te de l’association « Peintres en Her-

be ».

Comme l’an passé, l’atelier peinturepermettra à chaque artiste en herbe d‘ex-primer sa sensibilité artistique et ensuited’aller exposer son œuvre en participantà la décoration de la Place Miot.

Un nouveau challenge artistique se-ra proposé aux plus jeunes : réaliser toutau long du week-end, en guise de « filrouge », une sculpture monumentale àpartir de matériaux de récupération...

TRAPÈZE VOLANT ET INITIATIONAUX JEUX DU CIRQUE

Pendant trois jours, l’équipe de l’as-sociation Tocca l’Aria sera présente pourinitier tous les volontaires aux jeux ducirque tels que jonglage, trapèze fixe etacrobaties ou encore aux frissons du tra-pèze volant. Des démonstrations réaliséespar des professionnels du trapèze sontprévues le samedi et le dimanche.

UN GRAND LOTOOrganisé et animé par Rinaldo Spa-

no, Conseiller Départemental de l’APF, etAntoinette Vega, Vice-Présidente del’ACLAM, le loto aura lieu le vendredi 2 ausoir sous le chapiteau de la Place Miotavec restauration possible sur place.

DES CHALLENGES INTER-ENTREPRISES / INTER-COLLECTIVITÉS /INTER-ASSOCIATIONS ET CETTEANNÉE INTER-FAMILLES !

Des épreuves sportives inédites, trèsconviviales et ouvertes à tous, seront or-ganisées : Tirs à la corde (par équipe de5), Courses en sac, Courses en duo.

LES GONFLABLES GÉANTS, Les tours, le château, le toboggan, les

clowns, les dauphins… Devant le succèsphénoménal rencontré l’année dernièreauprès des plus petits par ces trampo-lines gonflables, Mme Velardi renouvelleson partenariat avec la Marie-Do et dis-posera gracieusement ses plus belles at-tractions aux quatre coins de la PlaceMiot.

LE KART À PÉDALESDes karts à pédales seront à la dis-

position des enfants grâce à Georges et

Sylvie Drai de l’association du Festivaldes Enfants et des Ados.

L’ATELIER MAQUILLAGEUn atelier de maquillage pour enfants

sera mis en place grâce à la participationd’Isabelle Thomas, maquilleuse profes-sionnelle à France 3 Corse.

DÉJEUNERDES PESCADORI IN FESTA

Le dimanche 4 octobre, ne ratez pasle désormais célèbre déjeuner des pê-cheurs qui, au menu moules-frites, ajour-teront bonne humeur et convivialité.

ZOOM SUR LES RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES

de la Marie-Do 2009

PATRICK FIORIUN PARRAIN AUSSI PRESTIGIEUXQUE GÉNÉREUX

Patrick Fiori, déjà parrain officiel del’événement l’an dernier,revient cette année en qualitéégalement de Présidentd’Honneur de l’association.

À ce titre, il œuvredésormais aux côtésdes bénévoles et ausein du Comitéd’organisation. Samission principale :carte blanche lui estdonnée chaqueannée pour choisiret inviter l’artiste quiacceptera de seproduire bénévolementau profit de LA MARIE-DO.

Cette année,Patrick Fiori a invitéson amie Tina Arenaqui a accepté d’êtrela tête d’affiche duconcert événementdu samedi 3octobre, Place Miotsous chapiteau.

Page 25: Aria Septembre 2009

14H00 OUVERTURE ETINAUGURATION DU SITE• Trapèze Volant et Ecole du cirque• Vente de billets :

concert + tombola• Inscription aux « Challenges »• Espace Snack-bar

17H-18H30 CONFÉRENCE“Guérir du cancer”avec le Professeur François ElSINGER,Responsable des actions de préventionet dépistage à l’institut Paoli Calmettes deMarseille.

19H GRAND LOTOanimé par Rinaldo Spano

10H OUVERTURE DU SITE• Snack-bar, trapèze volant, gonflables, atelier

créatif, jeux du cirque, kart à pédales, ateliermaquillage, défi Aclam, etc.

• Vente : ballons, billets concert, tee-shirts, bracelets…

• Information sur les actions préventives,etc…

10H30-12H CONCOURSDE PÉTANQUEréservé aux Juniors (de 9 à 16 ans)

14H-18HCONCOURS DE PÉTANQUEEN HOMMAGE À “JEAN CASILI”organisé par le Comité Départemental dePétanque.

14H30-16H30 CHALLENGESINTER-FAMILLES• Courses en sac• Courses en duo• Tir à la corde

16H30-17H00 SPECTACLE DEMARIONNETTES (3 à 8 ans ou plus !)

8H DÉPART DU DÉFI ASPNASanguinaires-Place Miot à la nage(6 km)

9H30 OUVERTURE DES STANDSet début des animations/jeux

10H15 DÉBUT DES COURSES• La Téméraire (8 km)

• La Courageuse (6 km)

• La Sportive (3 km)

• La Débutante (1.5 km)

• La Symbolique (500 m)

11H30 DÉJEUNERorganisé par I PESCADORI IN FESTA

14H30 CHALLENGESINTER-ENTREPRISES• Tir à la corde (par équipe de 5)

• Courses en sac • Courses en duo

16H30 TIRAGEAU SORT DE LA TOMBOLA

17H CLÔTUREDE LA MANIFESTATIONpar le lâcher de ballons biodégradables

21H CONCERTEXCEPTIONNELSOUS CHAPITEAU PLACE MIOT

20H PREMIÈRE PARTIEARTISTES LOCAUX

1 000 PLACESen vente à compter du 15 septembreTarifs : 20€ adulte - 5€ enfant (- de 12 ans)

CONTACTEZ-NOUS

�04 95 29 07 52www.lamariedo.com

Vous voulez…• Faire un don financier• Offrir des lots• Participer à des challenges• Vous inscrire aux courses• Acheter des billets de tombola• Acheter des billets de concert

Page 26: Aria Septembre 2009

RestaurantsLe B612.Avis aux amateurs : le seul restaurantde sushi a ouvert ses portes au coeur dela ville. Vous trouverez bien sur des sushi,california rolls, sashimi, chirashi, desbrochettes yakitori, ainsi que d’excellentsrouleaux de printemps. Pour tous ceuxqui ne sont pas encore adeptes, leB612. propose également une cartevariée de pâtes fraîches aux gambas, saumon, légumes… Vous pouvez terminer parle cheese cake, spécialité de la maison. Tout est préparé à la minute. Le B612. faitaussi des plats a emporter. La décoration y est très zen et épurée à l’intérieur. Quantà la terrasse, très originale, elleest un hommage aux grandesdames du cinéma. A découvrir.

Place du Diamant (face à la cathédrale)20000 Ajaccio

ouvert tous les jours midi et soir 04 95 21 27 18

La plaged’ArgentSitué sur une des plus belles plagesdu golfe d'Ajaccio ce restaurantdu même nom est une institutiondepuis les années quatre vingt. Onpeut passer la journée dans celieu paradisiaque du petit déjeunerau dîner, allongé sur un matelas,ou au bar à coktails. Des recettes de viandes, poissons, pizza, salades vous sont proposéesdans une carte qui évolue au fil des saisons. Juste pour le plaisir de passer une journéeagréable dans un décor de rêve ou pour organiserun séminaire, un anniversaire ou tout autreévénement la plage d'Argent est une référence.

La plage d’Argent/20138 Coti Chiavariouvert tous les jours midi et soir

04 95 25 57 54

Côté PortAvec une vue imprenablesur les bateaux et unedécoration très raffinée cerestaurant estincontournable à Ajaccio.On y trouve une cuisineméditerranéenne, a unprix très abordable, semariant à la perfectionavec l’endroit. De hauts pilliers fait en eucalypsus, une entrée à l’andalouse trèsbien éclairée et de nombreux détails exotiques confèrent une atmosphère très particulièreà cet établissement. Un restaurant qui c’est vu attribuer la certification “maîtrerestaurateur” par la préfecture. A noterun accueil agréable et un service soigné.

Port Charles Ornano/20000 Ajaccioouvert tous les jours le midi et le soir

04 95 10 85 75

Le CaribouSur la côte orientale du cap corse,la mer estpeu agitée et les nombreuses criques sontbaignées par une eau peu profonde et toujoursmerveilleusement tiède.les nuits y sontdélicieusement fraîches.C'est dans ce cadresauvage,peu fréquenté que se trouve l'hôtel-restaurant *** le caribou. Entre sieste et repasvous pouvez profiter des activités deloisirs,piscine,pétanque,ping-pong,canoës-kayaks,planche à voile,dériveurs et pédalo.Profitez aussi d'un parc paysagé avec parcoursde santé,sentier de senteurs et ateliers d'artistes.Coté hôtel le charme et l'art,coté restauranttoujours la gastronomie et l'originalité !

Cap Corse - 20228 Cagnanowww.lecaribou-corse.com

04 95 35 00 33

aria

A GAGNER de nombreux lots : voyages et séjours Corse-continent,Corse-Europe, Corse-Etats Unis, matériel informatique...

GRAND CONCOURSGRAND CONCOURS

OUVERT A TOUSscolaires, étudiants, grand public...

LANGUE CORSELANGUE CORSEDE TEXTES ENDE TEXTES EN

Prochainement dans Aria

Page 27: Aria Septembre 2009

sur la plage en ville sur le port à la campagne

Le MagicEn créant ce lieu unique en Corse,Carina et Lionel, passionnés par lespectacle et fins gastronomes vousaccueillent tous les soirs du mardiau samedi. Dans un décor de cinéma,la soirée débute autour d’une tableraffinée accompagnée des délicieuxaccords de notre pianiste. Puis lespectacle commence alliant chant, danse, rire et émotion. En amoureux, ou entreamis, laissez vous séduire par les différentes formules qui vous seront proposées, vouspouvez aussi tout simplement venir prendre un déssert et profiter de la soirée. Lasalle est également disponible pour vos réunions ou repas d’affaires. Tout nouveau,ouverture le midi pour unagréable déjeuner en terrasse.

5, rue des Halles/20000 AjaccioOuvert tous les soirs du mardi au samedi

04 95 51 06 64

Restaurant des HallesLe plus ancien restaurantd’Ajaccio. Sous les voutes,différents espaces décorésavec goût et raffinementconfèrent à ce lieu uncaractère particulier. La tableest soignée et vous serezaccueillis par une patronne trèsattentive, côté cuisine, le chef n’est autre que son époux , il vous proposera une cuisineraffinée et traditionnelle avec une carte très variée. Menus à partir de 15 euros, trèscomplets. A découvrir absolument.Sélectionné dans le Gault Millau 2009.

4 rue des Halles /20000 AjaccioOuvert tous les jours sauf dimanche

04 95 21 42 68

Lilium MarisA un quart d’heure de Sartènedans le Golfe de Tizzano,rendez vous dans le cadreidyllique de l’hôtel 3 étoilesLilium Maris. Il est aussiconseillé de faire une halteau “ Tizzà Mare “ son restaurantouvert à tous, situé sur laplage. Cet établissement auxallures de paillote vous proposeune cuisine raffinée avec des salades repas, des tapas de la mer et des viandesgrillées entre autre. A goûter : les brochettesde gambas flambées et le croustillant de fruitsfrais, un délice.

Plage de Tizzano/20100 Sarteneouvert tous les jours midi et soir

04 95 77 12 20/ 06 33 54 73 41www.lilium-maris.com

L’InstantOuvert depuis cinq ans, le res-taurant grill d’Alain Abraïniest très apprécié dans la région.Décor chaleureux, cuisine ou-verte sur la salle et une grandecheminée pour vous accueillir.La formule est simple tout estcuit au feu de bois. La carte estun mélange de tradition et decuisine nouvelle élaborée avecune charcuterie et des produits locaux. Au menu filet de boeuf piqué au pri-suttu, figatelli grillé et son pain, gambas à la pancetta... Une étape recomman-dée (restaurant aux normes pourhandicapés).

Route de Propriano/20100 SarteneFermé le dimanche soir et le mercredi

04 95 10 49 89

PaparazziEn trois ans d’existence cet établissementa acquit une réputation de valeur sureauprès de la clientèle locale. Que dire :c’est beau, c’est branché et c’est bon. La carteest composée de Pizze et de recettes originalesde pâtes faites maison, poissons et viandesaux saveurs du sud. Côté déco : la sobriétédu mobilier contemporain réhaussé par unaudacieux mélange de couleurs était unpari osé et réussi. Quant à l’accueil, il estirréprochable. Une adresse incontournableà Ajaccio.

Port de l’Amirauté/20000 Ajaccioouvert tous les jours le midi et le soir

04 95 21 04 21

RestaurantLe 20123Le village dans la ville.C’est au coeur de labasse vallée du Taravoau village de PilaCanale que le 20123est né en 1987. Il a purésister à l’exode ruralpendant plus de 10 ansavant de s’installer définitivement à Ajaccio en 1998. C’est en prenant soinde ne rien changer et de tout préserver que le 20123 d’Ajaccio demeure un es-pace culinaire identitaire où accueilet tradition riment avec passion.

2, rue du Roi de Rome/20000 Ajaccioouvert tous les soirs sauf le lundi

04 95 21 50 05

Le PianoL’association entre Toinou,restaurateur passionné et le chefZizou fervent défenseur des saveursfont que le piano est sans contesteinscrit dans la restrictive liste desmeilleures tables de la région.C’est aussi le seul établissementoù vous êtes satisfait ou remboursé.N’oubliez pas de réserver le mardi(soirée bouillabaisse) et le jeudi (soirée pâtes à la langouste) et si vous souhaitez dîneren musique, le lundi et mercredi soir un groupe corse accompagnera votre repas. Enbref, un restaurant pas comme les autresoù chacun pourra passer un bonmoment au gré de ses envies.

Les candilelli/20166 Porticcioouvert tous les jours sauf le lundi midi et le mardi midi

04 95 20 87 93/06 78 92 66 81www.restaurant-piano.come-mail : [email protected]

Le jardin de l’échauguetteSitué dans les remparts de lavieille ville ce restaurant decaractère possède une terrassesurplombant le Golfe du Valinco.Un véritable jardin d’eden ombragéd’acacias et d’orangers avec uneéchauguette du XVIe siècle. Lacuisine est raffinée et traditionnelle, le chef , agrémente ses plats de produitslocaux et de saveurs typiques : herbes du maquis, épices… A goûter entre autres,la terrine à la myrte, le carré d’agneau aux herbes du maquis et le fiadone. Les prixsont raisonables avec un menu corse a19,00 € , un menu délice a 27,50 €. Unetable à découvrir.

Place de la Vardiola/20100 Sarteneouvert tous les jours midi et soir

06 20 40 71 49

Page 28: Aria Septembre 2009

L’Espritdu

13, Bd du Roi Jérôme20000 AJACCIOTél : 04 95 51 23 81

R E S T A U R A N T

Produits corses Spécialités de la mer

Page 29: Aria Septembre 2009

Shopping/Bien être

P A T R I M O N I O

Le Domaine Orenga de Gaffory est l’histoire d’une

passion pour un terroir d’exception. Plantées sur le

prestigieux amphithéâtre argilo-calcaire de Patrimonio,

première aire d’Appellation d’Origine Contrôlée de

Corse, toutes nos parcelles sont travaillées dans le plus

grand respect de la nature, pour permettre à cette terre

de s’exprimer dans les meilleures conditions et obtenir

ainsi des vins de grandes qualités dont la renommée

dépasse les rivages de l’île. Plantée des cépages de

l’Appelation : Nielluccio pour les Rouges et les Rosés,

Vermentino pour les Blancs et Muscat petits grains pour

les Muscat AOC Muscat du Cap Corse, elles donneront

des vins Blancs, Rosés et Rouges déclinés en trois cuvées :

Orenga de Gaffory, Felice et des Gouverneurs, aux

qualités complémentaires, toutes trois inoubliables. Ouvert

tous les jours de 8h30 à 19H30. A découvrir aussi nos

expositions d’Art Contemporain au Domaine.

Morta Majo - 20253 Patrimonio - Tél. 04 95 37 45 00E-mail : [email protected] - www.domaine-orengadegaffory.com

Domaine Orenga de Gaffory

S A R T È N E

La Maison Giacomini a été fondée en 1893 par le grand

père de l’actuel propriétaire. C’est dire si les lieux ont

une mémoire, un esprit, une âme… Jean François

Giacomini propose aux visiteurs un voyage hors du

temps, au delà des époques et des frontières. On trouve

chez lui aussi bien des meubles Art Déco, des tableaux

de maîtres italiens, des antiquités rares chinées ici ou

ailleurs, que des objets de décoration plus récents,

sélectionnés avec la même exigence de qualité. Plus

qu’un magasin, plus qu’une institution vénérable et

respectée, la Maison Giacomini est un endroit magique,

propre à exalter le rêve et l’imagination.

6, cours Soeur Amélie - 20100 Sartène - Tél. 04 95 77 00 75

Magasin GiacominiObjets inanimés, avez vous donc une âme?

L’art du vin

P O R T O V E C C H I O

Elle l’a façonné au fil du temps dans les profondeurs

de la Méditerranée. Sur les bords de cette mer, des

hommes ont porté au corail une croyance particulière

et le portent en amulette. Aujourd’hui un créateur

sélectionne dans des branches de corail ces morceaux

aux formes rares et multiples mais jamais identiques

pour que vous les portiez sur un simple cordon !

Choisissez le votre dans ses deux points de vente où

vous découvrirez toutes les nombreuses autres

créations originales.

La Taillerie du Corail. Sortie sud-route de Bonifacio.20137 Porto Vecchio. Téléphone 04 95 70 21 21. Or rouge. Vielle ville 10 rue porte Génoise. 20137Porto Vecchio. Téléphone 04 95 21 11 32.

Le corail rougeFascinante Nature

Au coeur de l' Alta Rocca, voici un gîte de séjour surprenant : Pierre Paul

Vincenti et son épouse Nathalie ont fait de cette étape incontournable, en

pleine verdure avec vue grand angle sur les Aiguilles de Bavella un endroit

chaleureux et dépaysant. Les huit chambres à thème proposent des

déclinaisons exotiques, rappellant le parcours des corses à travers le

monde : chambre asiatique, chambre africaine, chambre vénitienne, et, bien

sûr, chambre napoléonienne pour n'en citer que quelques unes...La tonalité

des pièces communes est résolument baroque, plutôt inattendue en

montagne, et très réussie grâce au goût et à l'inventivité de Nathalie. Un

parti pris d'exotisme et d'originalité que l'on retrouve dans la cuisine, qui

allie volontiers spécialités corses et saveurs venues d'ailleurs. Corse Odyssée

reste également une base de départ pour les randonnées et organise des

sorties canyoning, avec des moniteurs diplômés. Tout est prévu pour

faciliter le grand frisson, du prêt d'équipement au repas à emporter ! Cette

adresse tient toutes ses promesses, de la gentillesse de l'accueil à la qualité

des prestations, en laissant la porte ouverte au rêve..

Corse Odyssée, quartier Pentaniella 20122 Quenza. Tel 04 95 78 64 05www.gite-corse-odyssee.com / Email : [email protected]

Corse OdysséeVoyage voyage Q U E N Z A

Page 30: Aria Septembre 2009

LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE VOUS INVITE

AUX JOURNEES DU PATRIMOINE 2009LES SAMEDI 19 et DIMANCHE 20 SEPTEMBRE

Les 26e Journées du PatrimoineCréées en 1984 par le Ministère de la culture, les Journées européennes du patrimoine ont lieu, chaqueannée, le troisième week-end de septembre. Evénement culturel de la rentrée, ces journées témoignent del’intérêt des Français pour l’histoire des lieux et de l’art. L’année précédente, elles ont connu un franc succès avec plus de 12 millions de visiteurs qui ont pu dé-couvrir ou redécouvrir plus de 15 168 lieux ouverts exceptionnellement sur le thème de « Patrimoine etCréation ». Le succès de la manifestation repose sur la grande diversité du patrimoine proposé aux visiteurs: parallèlement aux chefs d’œuvre de l’architecture civile ou religieuse, sont mis à l’honneur les témoins desactivités industrielles ou agricoles, les parcs et jardins, les sites archéologiques, les objets mobiliers, le pa-trimoine littéraire, fluvial ou militaire…

Les opérations menées par la Collectivité Territoriale de Corse La 26e Edition des Journées du Patrimoine est placée sous le thème « Un patrimoine accessible à tous ».A cette occasion, la Collectivité Territoriale de Corse vous invite à découvrir le futur Centre de ConservationPréventive du Patrimoine Mobilier de Corse qui sera installé dans le cadre historique du Fort Charlet à Calvi.Elle propose ainsi une exposition sur ce Centre de Conservation ainsi que des conférences et animationsautour de la conservation et de la restauration du patrimoine mobilier insulaire, à l’Hôtel de Région, à la VillaRipert et à la Mairie de Calvi. A Corte, le Musée de la Corse présentera l’exposition « Napoléon et la Corse» et l’importante publication qui l’accompagne. Des animations se dérouleront sur les deux sites archéo-logiques d’Aleria et de Cauria, propriétés de la CTC. Des ateliers pédagogiques initieront le public insulaireà l’archéologie préhistorique et antique de la Corse ainsi qu’au travail de l’archéologue sur le terrain à tra-vers des fouilles factices..

HOTEL DE REGION - Grand Hall - Visite libre de 10h à 18h Samedi 19 septembre et dimanche 20 septembreL’exposition « Le Centre de Conservation Préventive du Patrimoine Mobilier de Corse » Pour les Journées du Patrimoine 2009, la Collectivité Territoriale de Corse a réalisé l’exposition sur « le Cen-tre de Conservation Préventive du Patrimoine Mobilier de Corse». Son objectif premier: présenter au pu-blic le futur Centre de Conservation Préventive du Patrimoine Mobilier de Corse qui sera installé dans le FortCharlet à Calvi et qui entre actuellement dans sa phase de travaux.La Corse est une région riche en patrimoine mobilier notamment religieux. Ce capital inestimable connaîtune fragilisation et une dégradation de ses conditions de conservation qui nécessitent des mesures pré-ventives et curatives, souvent très onéreuses pour les communes ou autres collectivités propriétaires. Faceà cette situation problématique, la Collectivité Territoriale de Corse a voulu optimiser ses interventions parla mise en œuvre d’une véritable stratégie de conservation sur l’ensemble du territoire. Elle a ainsi décidéde créer le Centre de Conservation Préventive du Patrimoine Mobilier, chargé de conseiller et d’aider lescommunes propriétaires dans la gestion, la préservation et la restauration de leur patrimoine mobilier. Sesquatre missions principales s’articulent autour de la conservation préventive d’ensembles mobiliers, laconservation curative objet par objet, la restauration et la sensibilisation du public et des professionnels. Cet outil de la CTC, au service du patrimoine mobilier, répond à une double mission : conserver-restaureret faire connaître. Il est organisé en deux entités, la structure fixe installée dans le Fort Charlet qui assurerales opérations de conservation curative et de restauration des objets mobiliers et la structure mobile, quise déplacera sur le territoire, à la demande des communes, pour intervenir directement sur les lieux deconservation. Cette exposition, composée de 16 panneaux et accompagnée d’un catalogue édité à 4 000exemplaires, sera visible dans le grand hall de l’Hôtel de Région jusqu’à la fin de l’année. Au-delà de la pré-sentation générale du futur Centre, cette exposition s’efforce de sensibiliser la population insulaire aux en-jeux de la conservation et la restauration de ce patrimoine mobilier exceptionnel.

Hôtel de Région – Salle Prosper Alfonsi/Diffusion de courts-métrages Samedi 19 septembre et dimanche 20 septembre – de 10h à 12hL’exposition est accompagnée de la diffusion commentée de courts-métrages sur les processus de res-tauration d’objets mobiliers

Hôtel de Région – Salle Prosper Alfonsi Conférence sur le Projet du Centre de Conservation PréventiveSamedi 19 septembre à 16 h - Dans le cadre de l’exposition, Nadège Favergeon, Chef de Projet du Centre de Conservation Préventive duPatrimoine Mobilier de Corse, animera une conférence intitulée « Le projet du Centre de Conservation Pré-ventive du Patrimoine Mobilier ».

Etapes de la restauration :visage du Christ avant, pendant et après les

interventions.La qualité et la subtilité de la

couche picturaleréapparaissent.Christ en croix

XVIIIe siècle - bois polychromeclassé monument historique

Bonifacio

Page 31: Aria Septembre 2009

HÔTEL DE RÉGION – Salle Prosper Alfonsi Conférence sur le Projet architectural du Centre de Conservation PréventiveDimanche 20 septembre à 15hHugues Fontenas, architecte en charge du projet présentera sa conférence « Le projet architectural du Centre de Conservation Pré-ventive du Patrimoine Mobilier de Corse » accompagné de sa collaboratrice Isabelle Latappy.

HÔTEL DE RÉGION – Salle Prosper Alfonsi Découverte d’un répertoire musical Napoléonien inédit des 19ème et 20ème siècles écrit et composé par des corsesDimanche 20 septembre à 17 hLes nombreuses festivités et cérémonies commémoratives et religieuses organisées dès 1830 à Ajaccio en l’honneur de Napoléonet des Bonaparte, ont suscité chez les auteurs et compositeurs corses comme Jean-François Costa de Bastelica, Giacobini, Lam-broschini, Joseph Multedo, Timoléon Pasqualini, Jean Makis, Carulu Giovoni, la création d’un répertoire de chants et d’hymnes. Versla fin du XIXème siècle, autour du guitariste et compositeur ajaccien , Jacques Tessarech, auteur d’une version de l’hymne bonapartiste« l’Ajaccienne », se crée un cercle d’amis musiciens. Ces musiciens renommés comme François Agostini, directeur de l’Opéra Co-mique et élève de Tessarech à Paris, la soprano Marta Angelici, Gaston Micheletti et Tino Rossi contribueront à la diffusion du cultenapoléonien à Ajaccio et bien au-delà des frontières insulaires.

DIRECTION DU PATRIMOINE - VILLA RIPERT – Visite libre 10h-12h / 15h-18hSamedi 19 septembre et dimanche 20 septembreAteliers d’arts plastiques pour tous publics Animés par Véronique Marciset, ces ateliers porteront sur les processus de restauration du patrimoine. L’objectif est d’initier le pu-blic aux différentes pratiques en matière de restauration et de conservation des objets mobiliers.

MAIRIE DE CALVI Salle des FêtesVisite libre de 10h à 12h- et de 14 h à 18 hSamedi 19 septembre et dimanche 20 septembreL’exposition « Le Centre de Conservation Préventive du Patrimoine Mobilier de Corse » Le Centre de Conservation Préventive du Patrimoine Mobilier de Corse ouvrira ses portes le premier semestre 2011 dans le cadrehistorique du Fort Charlet. En installant ce Centre à Calvi, la Collectivité Territoriale de Corse poursuit la politique de territorialisationqu’elle a initiée avec le Musée de la Corse à Corte, la Cinémathèque de Corse à Porto-Vecchio ou le Centre d’Art Polyphonique à Sar-tène. Ce projet permet, ainsi, la réutilisation et l’ouverture au public d’un édifice ancien autour d’un programme patrimonial majeur.L’exposition proposée à l’Hôtel de Région sera donc également visible dans la salle des fêtes de la Mairie de Calvi, afin que la popu-lation de Balagne puisse découvrir comment le futur Centre de Conservation Préventive sera implanté dans le Fort Charlet à Calvi.

Page 32: Aria Septembre 2009

32 aria ■ Septembre 2009

AGENDA CORSE

EVÉNEMENTLes 5 et 6 septembre

RACINES DE CIELPremière édition

L’ association Via Grenelle est àl’initiative de ce nouvelévènement culturel ajaccien. Lecadre lumineux du LazaretOllandini accueille ainsi lapremière édition de “ Racines deCiel”, des rencontres littérairesqui accueillent des écrivainsvenus de tous horizons réunisautour d’ une thématique précise.Cette année, il s’agit du “ Roman,miroir de l’auteur”. Les deuxjournées feront alterner débats,lectures-spectacle et animationsdiverses pour permettre aupublic et aux intervenantsd’échanger leurs expériences,leurs points de vue, leurs idées.Seront présents les écrivainsYsabelle Lacamp, Kémir Ammi,Jérôme Camilly, Fatou Diome,François Léotard, Jean-Noël

Pancrazi, Jean Rouaud,Gonzagues Saint-Bris, ConstantSbraggia et Tanguy Viel. Auprogramme :Samedi 5 septembre11h.30 : inauguration de lamanifestation, puis apéritif.14h. Présentation de « Roman,miroir de l’auteur » par MichèleLeca. 14h30 premier débat, «L’écrit voyage »avec les écrivainsJérôme Camilly, Jean-NoëlPancrazi, Gonzagues Saint -Bris, Tanguy Viel et lapsychologue-psychanalysteUrsula Renard Hommel ; débatanimé par Bernard Magnier,éditeur. 16h30 deuxième débat,« Le paradis perdu »avec lesécrivains Ysabelle Lacamp, JeanRouaud, François Léotard,Constant Sbraggia et la pédo-psychiatre Claudie Giauffer ;

débat animé par Willy Persello,éditeur. 18h.30 apéritif et défiléde mode. 21h.30 Lecture-spectacle : « La Renfermée, laCorse », de Marie Susini. Lecture: Ysabelle Lacamp et MichèleLeca. Violoncelle : AnneliseHerrera. Danse : Michèle Ettori.Dimanche 6 septembre11h troisième débat, « Ce quel’auteur ne dira pas » avec lesécrivains Kebir Ammi, Jérôme

Camilly, François Léotard,Gonzagues Saint Bris et lapsychologue-psychanalysteUrsula Renard Hommel ; débatanimé par Willy Persello, éditeur.14h30 quatrième débat, « Plaisirde raconter »avec les écrivains,Fatou Diome, Jean Rouaud,Constant Sbraggia, Tanguy Vielet la pédo-psychiatre ClaudieGiauffer ; débat animé par WillyPersello, éditeur. 16h30cinquième débat, « L’exilinconsolable »avec les écrivainsKebir Ammi, Fatou Diome,Ysabelle Lacamp, Jean-NoëlPancrazi et la psychologue-psychanalyste Ursula RenardHommel ; débat animé parBernard Magnier, éditeur. 18h30Synthèse des rencontres et bilandes deux journées en présencede tous les participants.20h Fin de la manifestation Durant les deux journées - dansles cellules ou dans le patio:librairies : « La Marge » et « Letemps Retrouvé », salon presseet accueil pour signatures deslivres, atelier de sculpture animépar Mariko, atelier d’écritureanimé par Jean-Michel Raffalli,atelier de reliure animé parDenise Arnold, exposition « Arteè Opara »... Le public et lesécrivains auront la possibilitéde se restaurer sur place, samedi- midi et soir - et dimanche midi( buvette ouverte en permanence,sandwichs, menu d’été, buffet...) Lazaret Ollandini - Musée MarcPetit, quartier Aspretto ( Entréegratuite )Evènement / Musique

A J A C C I O FESTIVAL CORSICA DOC 3ème ÉDITIONMIGRATIONS

Pour sa troisième édition, le festival international du documentaire d’Ajaccio a choisi de centrersa programmation sur le thème des «Migrations», symptômes de la brutalité de notre mondecontemporain, mais aussi mouvements fondateurs de l’humanité qui, au gré de l’Histoire, ontparfois viré du vital au tragique. Pendant cinq jours, plus de trente films invités décrypteront,chacun à sa manière, ces grandes aventures migratoires. Suivant l’épopée transhumante d’unetribu kurde, le parcours d’un réfugié politique, le voyage initiatique d’un vieux violoniste, l’exilforcé par la violence d’une occupation… ces films dessinent les trajets croisés de voyageurs, mi-grants, nomades, exilés. Autant d’odyssées modernes tissées de tragique et d’espoir.« Migrations »: Une programmation polyphonique de films du patrimoine et films récents, filmsdocumentaires et films de fiction. Tous formant ce cinéma du réel qui donne à voir et à penserle monde. Des avant-premières : Les Arrivants de Patrice Chagnard et Claudine Bories, La For-teresse de Fernand Melgar. Des films du patrimoine : America, America d’Elia Kazan (1964), Ita-lian-American de Martin Scorcese (1974), Récits d’Ellis Island de Robert Bober et GeorgesPerec (1979). Des films contemporains : Voyage en sol majeur de Giorgi Lazarevski (2006), Latraversée d’Elizabeth Lieuvrey (2006), Rome plutôt que vous de Tariq Teguia (2007). Et de nom-breuses découvertes de jeunes talents. Soirée d’ouverture avec Shawaks du cinéaste turc KazimOz. Une transhumance épique à travers les montagnes turques. ( Avant-première en présencedu réalisateur).Focus : Le cinéaste français Emmanuel Finkiel avec Nulle part terre promise. Le cinéaste russeSergueï Dvortsevoy avec deux courts métrages : Paradise (1996) et Highway (1999). Le ci-néaste palestinien Michel Khleifi avec le court métrage Maaloul fête sa destruction (1985).Carte blanche : Le Festival de Bejaia (Algérie) est notre invité cette année. Un jeune festivalqui travaille essentiellement à l’organisation d’ateliers d’initiation à la réalisation. Au pro-gramme, deux films algériens : La Chine est encore loin de Malek Bensmaïl et Lettre à ma sœurde Habiba Dhjanine. En présence des responsables du festival et de la réalisatrice. « Of Corse »: Une nouvelle programmation consacrée à un choix de films récents réalisés pardes auteurs corses. Compétition Premier film: une quinzaine de films seront en lice pour deux prix : le prix « Cor-sica.Doc » (jury professionnel), le prix « Jeune Public » (jury de lycéens et étudiants corses). Cha-cun doté de 1500 €.Conférences et débats: outre les débats avec les réalisateurs à l’issue des projections, troisconférences sont programmées dans le hall du Palais des Congrès. « L’immigration en Corse »,animée par les responsables de la Cité de l’immigration et l’Acsè. « Cinéma et migrations », ani-mée par Corsica.Doc et la responsable audiovisuelle de la Cité de l’immigration. «Les ateliersVaran en Corse ? », animée par Jean-Noël Cristiani, responsable des Ateliers Varan.-Trois ateliers : un atelier scolaire pour les collégiens et lycéens d’Ajaccio animé par l’associa-tion Périphérie; Un atelier d’intiation destiné aux amateurs du documentaire animé par l’asso-ciation Documentaire sur Grand Ecran; Un atelier « projets » destiné à aider la mise en chantierde films produits en Corse, animé par Marie Balducchi (productrice à Agat Films) et Morad Kar-tobi (responsable du court métrage au CNC). Exposition : durant toute la durée du festival, le hall du Palais des Congrès accueillera une ex-position de photographies de Jacques Maton : « Roms et Gitans en Corse ».Soirées cabaret : A l’issue des projections, des musiciens animeront le bar installé dans le halldu Palais des Congrès. La musique de la soirée de clôture est confiée à RKK (Rémy Kolpa Ko-poul) de Radio Nova, fameux ambianceur latino.Du 19 au 23 septembre. Palais des Congrès - Renseignements 04 95 10 49 93 -www.corsicadoc.com

Ysabelle Lacamp

François Leotard

Shawaks du cinéaste turc Kazim Oz

Page 33: Aria Septembre 2009

Septembre 2009 ■ aria 33

AGENDA CORSE

EXPOSITION NAPOLEON & LA CORSELes 25, 26 et 27 septembre

CANTICELLO,Seconde édition

Laetitia Himo, jeune et célèbrevioloncelliste d’originebastiaise, est à la fois l’initiatrice et la directriceartistique de Canticello, unévènement musical dont lepremier opus s’est dérouléavec succès l’année dernière.Articulé autour de rencontresmusicales entre la Corse et lemonde, Canticello , conceptoriginal, propose aujourd’huinon pas deux, mais troisconcerts exceptionnels pour sa

seconde édition : le 25septembre à Bonifacio, le 26septembre à Calvi et le 27septembre à Biguglia. Cesrencontres internationales

autour de différents styles demusiques, qui tracent despasserelles entre la Corse et lemonde offrent des réinter-prétations de plusieursmorceaux traditionnels oucontemporains. Après PatriziaGattaceca, Bruno Susini, Jean-Pierre Marcellesi, MichèleSammarcelli, ChristopheMondoloni , A Filetta ou encorel ‘Orchestre Musica Viva deMoscou et ses trente musiciensen 2008, Canticello 2009 reçoitl’ orchestre Philarmonique dePrague, Thomas Dutronc, PetruGuelfucci, I Chjami Aghjalesi,Michèle Samarcelli, AnghjulaPotentini, Barbara Furtuna etOchju à Oghju, un groupe dedanse traditionnelle corse.Petit aperçu du programme :l'orchestre philharmoniquede Prague jouera seul ,l'ouverture de “Star Wars” etun mouvement de la 9 iemesymphonie de Dvorak . LaetitiaHimo jouera en soliste le 1ermouvement du concerto deDvorak , l’ Andante Cantabilede Tchaikovski et des mélodiescorses . Elle sera également enduo avec Thomas Dutronc dansun titre de Django Reinhardt ,avec Petru Guelfucci dans“Corsica” , puis avec BarbaraFurtuna . Les groupes etchanteurs interpréteront leurschansons accompagnés del'orchestre philarmonique ,ainsi que tout le reste duprogramme, sur desarrangements de Jean- PierreSolvès.Renseignements n° Azur 0 810 811226 ( prix d’un appel local ) [email protected]

en 1965 qui travaille surl’identité, la transformationhumaine et la représentation.Dans Reconstitutions, ilprésente une série dephotographies troublantes auxcouleurs étonnantes qui figentl’armée napoléonienne en grand

L’exposition, et l’importante publicationqui l’accompagne, s’attachent à retra-cer pour la première fois la relationcomplexe qui relie Napoléon à la Corseet le rôle joué par cette origine insulaireet latine dans le destin du futur empe-reur. Qui aurait pu imaginer la fulgu-rante, mais improbable, ascension d’unjeune Ajaccien venu d’une île tout justedevenue française, si différent par saculture, ses origines, ses codes et re-pères, sa langue même, des élites poli-tiques nationales ? Comment sacorsitude lui a-t-elle servi de tremplin ?Cette destinée hors normes a-t-elle étéaccomplie en dépit du fait qu’il soitCorse ou parce qu’il était Corse ? Com-ment un jeune boursier du Roi, nourride la gloire paolienne, solitaire et taci-turne, considéré comme un marginalpar ses camarades de l’Ecole militairede Brienne, va-t-il réussir en son for in-térieur à se convaincre d’un possible «A nous deux le monde ! » ? A-t-il, en sefrancisant, choisi le bon parti au risquede passer pour un traître ? Napoléonest-il fils de la Révolution ou de l’An-cien Régime ? A Corte, les salles dumusée seront organisées en quatre sec-tions majeures réunissant des œuvreset documents venus de Corse, du conti-nent et de plusieurs pays d’Europe. Musée de la Corse – Museu di a Cor-sica, La Citadelle. Renseignements04 95 45 25 45 / www.musee-corse.com

B O N I F A C I OC A L V I

B I G U G L I A

Laetitia Himo

C O R T E

C O R T E

Elisa Polazzi, fille du Dr Polazzi de CorteArbre généalogique de la Maison Bonaparte

Second Empire (1852-1870)Bois, cheveux, papier, tissus 105 x 81 cm

Ajaccio, musée national de la maison BonaparteInv. F.P.N. 4700

© RMN / Gérard Blot « photo de presse »

Anonyme, Charles-André comte Pozzo diBorgo (1764-1842), ambassadeur de Rus-

sie et de FranceXIXe siècle Buste, marbre

70 x 68 x 67 cm Collection particulière© Collection particulière

Cliché : Florent Dumas – Studio Art Go

Jusqu’au 30 décembre

RECONSTITUTIONSPhotographies de

Christian Buffa

L’importance de la photographiedans l’anthropologie n’est plusà démontrer. C’est pourquoidepuis son ouverture, le muséede la Corse propose, dans sadémarche, une exposition dephotographies contemporainesen contrepoint à l’expositiontemporaire annuelle. Le volet photographique del’exposition Napoléon et laCorse s’articule autour desimages de Christian Buffa,photographe professionnel né

apparat hors du temps et del’espace. L’Empereur adéclenché un phénomèned’identification particulièrementimportant autour de sapersonne et de la GrandeArmée. Aujourd’hui, nombreuxsont encore les grognards qui

se réunissent à travers toutel’Europe pour revivre ce pande l’histoire. Cette expositionest accompagnée d’unepublication. Musée de la Corse – Museu di aCorsica, La Citadelle. Rensei-gnements 04 95 45 25 45 /www.musee-corse.com

Page 34: Aria Septembre 2009

AGENDA CORSE

PORTO VECCHIO PATRIMONIO CINÉMA CINEMAFFICHE 19

34 aria ■ Septembre 2009

CINÉMASamedi 19 septembre

JOURNÉE PORTESOUVERTES

Dans le cadre des JournéesEuropéennes du Patrimoine,l’équipe de la CinémathèqueRégionale de Corse proposeune visite guidée de laCinémathèque et découvertede ses différentes activités aucours d’une « journée portesouvertes » : bobines de films,affiches, réparation dessupports filmiques, différentsappareils de projections,cabine, ouvrages sur le cinéma,centre de documentation,collections diverses, etc ( Apartir de 10h, entrée libre etgratuite)A 18h projection du film CinémaParadiso de Giuseppe Tornatore(1989 ). Avec Philippe Noiret,Jacques Perri, Isa Danieli. 2h03.L’ histoire : Toto, un enfantd’une dizaine d’année, estpassionné par le nouveaucinéma de son village de Sicile: le cinéma « Paradiso ». Peuà peu il se lie d’une véritableamitié avec le projectionnisteAlfredo et passe une partiede son temps libre dans lacabine de projection. Drôle et

émouvant à la fois, CinémaParadiso est un magnifiquehommage au cinéma ( Entréelibre et gratuite)Cinémathèque. Programmedétaillé et renseignements04.95.70.35.02 -www.casadilume.com

La Cinémathèque de Corse / Casa di Lume,membre associé de la FIAF (FédérationInternationale des Archives du Film), poursuitson travail de valorisation du patrimoine cinéma-tographique. La manifestation CinémAfficheen est la principale vitrine et propose, chaqueannée, l’étude de sujets concernant la Corse etles Corses. Dans cette recherche sont associéesdes personnalités, historiens, chercheurs,artistes, auteurs, ayant-droits aux côtésd’institutions patrimoniales et d’associationsculturelles. Cette année, CinémAffiche 19 réunittrois associations, La Corse et le Cinéma, l’Aria,et Sorru in Musica, toutes trois réparties surle territoire corse, et qui mettent leurs passionsau service du cinéma, du théâtre et de lamusique. CinémAffiche 19 vous invite à découvrirLes Trois masques, drame corse de CharlesMéré et ses multiples variations (théâtre,musique et cinéma). Autour des Trois masques,la Cinémathèque vous propose cet été une

programmation où théâtre et musique au cinéma sont à l'honneur. Classiques du théâtreadaptés pour l'écran, films d'opéra, comédies musicales et films (en)chantés scanderontvotre été. Donnons un coup de projecteur sur Fièvres de Jean Delannoy, où nous retrouvonsCharles Méré, producteur, scénariste et dialoguiste de ce drame passionnel, sans doutel'un des meilleurs films de Tino Rossi...Jusqu’ au 30 septembre, Casa di Lume proposeune exposition inédite sur le thème “ Les trois masques” .Elle se décline autour destrois versions du film Les Trois masques : celle d'Henry Krauss 1921, celle d'AndréHugon 1929, et Corso tragique, production Pathé de 1908 (adapté des Trois masques).L’exposition se concentre sur la carrière cinématographique de la pièce de Charles Méré.Une série de photographies: photographies de tournage, de promotion, photogrammespermettent de décou- vrir les différentes variations autour de l’œuvre de CharlesMéré, de la Corse et de ses représentations. De 1908, date de la création de la piècejusqu’aux années 30, les décors, les visages, les costumes, les éléments narratifs secroisent, se confondent ou se confrontent.Jusqu’au 30 septembre-. Cinémathèque. Programme détaillé et renseignements04.95.70.35.02 - www.casadilume.com

EXPOSITIONJusqu’ au 27 septembre

GEORGES ROUSSESculptures Immatérielles

Georges Rousse est né en 1947à Paris où il vit et travaille.Depuis le Noël de ses 9 ans où

il reçut en cadeau le mythiqueBrownie Flash de Kodak,l'appareil photo n'a plus quittéGeorges Rousse. Sa passion lepousse très tôt à se consacrerentièrement à une pratiqueartistique de ce médium sur latrace des grands maîtresaméricains, Steichen, Stieglitzou Ansel Adams. C'est avecla découverte du Land Art et duCarré noir sur fond blanc deMalevitch que Georges Roussechoisit d'intervenir dans lechamp photographiqueétablissant une relation inéditede la peinture à l'Espace. Ilinvestit alors des lieuxabandonnés qu'il affectionnedepuis toujours pour lestransformer en espace picturalet y construire une œuvreéphémère, unique, que seulela photographie restitue.Georges Rousse est certesphotographe. Mais il est aussi,peintre, sculpteur, architectedans le même rapport avecles espaces réels qu'un peintreavec la toile, un sculpteur avecla matière, ou un architecteface à ses plans.Il peint ou

Alfort 2002

3 Amilly 2007

Page 35: Aria Septembre 2009

Septembre 2009 ■ aria 35

dessine des formes, construitdes volumes et desarchitectures éclatés, sur lesdifférents plans spatiaux debâtiments qu’il investit. Laphotographie rassemble dansl'Image une synthèse oùPeinture, Architecture, Dessininscrivent dans l'Espace lafiction de l'artiste. GeorgesRousse pose aujourd’hui sonemprunte artistique en Corse,sur la bâtisse séculaire de SanQuilico, ancien corps de fermeconstruit au XVIIIème sièclequi trône au cœur de la plaineviticole de Patrimonio. Danscette propriété inhabitée depuisune trentaine d’années, ladémarche artistique deGeorges Rousse précède laseconde vie, que va lui donnerson nouveau propriétaire,Henri Orenga. Georges Roussey projette son universartistique, en résonance avecle lieu, son histoire, sa culture.« L’architecture est la conditionpremière et préalable à montravail. Sans elle et sans cettemémoire ultime del’architecture que je souhaiteconserver, mon œuvren’existerait pas ». Sur lesvestiges de ce patrimoinearchitectural, Georges Roussepropose une « sculptureimmatérielle » : « figuresvisibles, reconnaissables, donton appréhende la matière, latexture, mais qui sontinsaisissables dans leur réalitéphysique car elles ne sont quedessin. »Georges Rousse expose auDomaine Orenga d’autresphotographies en grand formatde ces espaces transformésen sculptures immatérielles, àMaison Alfort, à Ammilly, àNantes, à Fontenay ou encoreà Heidelberg.Espace d’ Art Contemporain duDomaine Orenga de Gaffory -Morta Majo. Renseignements04 95 37 45 00 - www.domaine-orengadegaffory.com

Nantes 2003

EXPOSITION FANFAN SALVINIB O N I F A C I O

Autour du thème évocateur “ Bonifacio, la Corse et les femmes...”,le peintre Fanfan Salvini nous propose de découvrir une autre fa-cette de son talent. Artiste et personnalité hors normes, définiti-vement inclassable, Fanfan nous réserve sans doute à cetteoccasion quelques unes des surprises dont il a le secret...Créateurpolymorphe, sans cesse en questionnement, Fanfan Salvini réus-sit l’exploit d’allier maîtrise technique incontestable et inventivitépermanente. Sa peinture reste en perpétuelle évolution : elle n’estjamais la même, unique et plurielle à la fois, dans une déclinaisonde thèmes et de styles qui signent le talent...Du 4 au 21 septembre. Espace Saint Jacques - Haute Ville.Renseignements 06 19 33 76 30

B A S T I AC A L V IP I G N A

EVÉNEMENTDu 15 au 19 septembre

XXE RENCONTRESDE CHANTSPOLYPHONIQUES

21ème édition et 20 ans...20ans déjà ! 20 ans et descentaines d'anecdotes, derencontres, de voix qui s'entre-choquent, s'emmêlent,

s'enlacent... Et des pays, desespaces, des mers, des reliefs,des horizons, que ces voixont portés jusqu'à nous ... Etdes langues, et des musiquesvéhiculées par ces langues... Et des gens, des personnes,des individus, des êtreshumains vus, entendus,écoutés pendant ces cinqjours si denses, qu'ils semblentcontenir toute une vie et sonhumanité.20 ans de rendez-vous avec lepublic, fixés par U SvegliuCalvese et A Filetta, dans lacitadelle de Calvi, enseptembre, ce mois à la foisnostalgique et apaisant. Nous nous étions donnés deuxans pour fêter cet anniversaire,

pour nous remémorer leséditions passées et célébrer,nous l'espérons, les vingt ansà venir...Mardi 15 - Ouverture àBastia A Filetta (Corse); Band ofGnawa (France/Maroc) Larencontre explosive entre lerock des années 70 et la transeGnawa avec Loy Ehrlich, LouisBertignac, Cyril Atef, AkramSedkaoui, Hassan Boussou,Hicham Ait Salah, Amine ElAllouki, Abdellatif Ramni, SimoBoumazzough...Mercredi 16 - Calvi Ablaye Cissoko (Sénégal),Bulgarka Quartet (Bulgarie),Ensemble Tirana (Albanie)Jeudi 17 - Calvi

Huong Thanh (Vietnam),Ensemble Irkoutsk (Sibérie),Assurd (Italie)Vendredi 18 - Pigna et CalviTeatr Piesn Kozla (Pologne)Lacrimosa, théâtre musical,Su Cuncordu e Tenore deOrosei (Sardaigne), A Filetta(polyphonies corses) avecPaolo Fresu (trompette) etDaniele di Bonaventura(bandoneon) Samedi 19 - CalviCanta a l'asgiu (EnsembleIrkoutsk et Su Cuncordu eTenore de Orosei), Alba(Corse), Houria Aïchi et L'Hijâz'Car (Algérie/France) LesCavaliers de l'Aurès. Calusgiuleà l'ultimu : clôture avec lesartistes participant auxRencontresChaque soir les chants d'AFILETTA accueilleront lesgroupes invités. Le concertdu mardi 15 se déroulera àBastia (Théâtre municipal) encollaboration avec le CentreCulturel de Bastia Una Volta- Rue Cesar CampinchiRenseignements U SvegliuCalvese - La Poudrière - B.P. 37- 20 260 Calvi Tel : 04 95 65 2357 Mail : [email protected]

La citadelle de Calvi

A Filetta

Page 36: Aria Septembre 2009

AGENDA PROVENCE

M A R S E I L L E EXPOSITION JEAN COCTEAU ET LA MÉDITERRANÉE

36 aria ■ Septembre 2009

EXPOSITIONSDu 21 mai au 20 septembre

MARINES ET PORTSMÉDITERRANÉENSPeintures des XVIIIème XIXème

– XXème siècles

La Fondation Regards deProvence - Reflets deMéditerranée - présentel’exposition « Marines et portsméditerranéens - Peintures desXVIIIème – XIXème – XXèmesiècles », dans les salons duPalais des Arts à Marseille. Cetévènement présente plus de100 œuvres de la collection dela Fondation Regards de Provencedévoilant des huiles, desaquarelles et des gouaches de72 artistes sur des marines, despaysages côtiers, des ports dupourtour méditerranéen, de laProvence et de la Côte d’Azur etdes scènes de vie maritime. Lamer a de tout temps inspiré lesartistes. Poètes, écrivains,peintres, musiciens,photographes donnent unereprésentation poétique, réalisteou imaginaire selon leurtempérament et leur époque.La peinture de marine embrassele paysage maritime, les vues de

ports, les tempêtes, les naufrages,les embarcations mais aussi lesscènes de genre liées à la vie dubord de mer. Documentaire auXVIIème siècle sous l’influencedes Pays-Bas, elle devient auXVIIIème siècle « supportd’émotion et de plaisir » et décritla mer sous tous ses aspects, desplus sereins aux plus tragiques.Au milieu du XIXème, elle glisse,peu à peu, de la peintured’histoire ou de reportagedramatique, vers le Paysagenaturaliste maritime. Les védutestémoignent de la mer devenuecalme et poétique sur les rivages,les criques et les baiesméditerranéens, elles révèlentla maîtrise de l’artiste sur lemotif. Au XXème siècle, la mern’est qu’une explosion de couleuret de matière. Elle devient lamarque d’une expression quimontre la rupture avec la traditionet ouvre les portes de lamodernité. Allegre, Ambrogiani,Barry, Bernard, Camoin, Casile,Cauvin, Chabaud, Courdouan,Garibaldi, Henry d'Arles, Lacroixde Marseille, Leprin, Lhote,Lombard, Loubon, Manguin,Marquet, Mayer, Olive, Peske,Ponson, Prieur Bardin, Seyssaud,Valtat, Verdilhan, Ziem font partiedes 72 artistes représentés.Palais des Arts, 1 place Carli 0491 42 51 50

Jusqu’ au 20 septembre

JULIEN BLAINE

Poète, performeur, artiste,militant, Julien Blainedéveloppe depuis les années60 une pratique polymorpheet transversale qui le situeautant dans les champs de lapoésie que des arts visuels.Dans le sillage des avant-gardes historiques (Marinetti,Dada, Surréalistes…) qui ontfait «sortir la poésie de la paged’écriture pour la crier aumonde», Blaine catapulte lalangue en expérimentations

La calanque de Figuerolles1907Friesz E.O

La corniche de Tamaris Courdouan. V

Vue du Bosphore animée, 1852Mayer. A

Dessins, peintures, photographies,

tapisseries, céramiques, bijouxA l’occasion du 120ème anniversaire de la naissancede Jean Cocteau (1889-1963), la Fondation Regards deProvence - Reflets de Méditerranée - souhaite rendrehommage à un créateur de toutes les avant-gardes etrévéler la richesse et la diversité d'une vie artistiquepassionnante où la Méditerranée est une obsédante etgénéreuse source d’inspiration. Ses références àl'histoire de l'art et à l'actualité montrent combien unecuriosité sans pareille et une immense culture font delui un personnage incontournable du XXème siècle.L’exposition « Jean Cocteau et la Méditerranée » présente près de 120 dessins,peintures, tapisseries, céramiques et bijoux, dans les salons du Palais des Arts à Marseille.Cetévènement met en évidence l’importance de la Méditerranée dans sa vie et sa présencedans toutes ses recherches, dans tous ses moyens d’expression. La Côte d’Azur,l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont été des terres d’inspiration pour cet intellectuel-artiste

protéiforme. Sa féconde imagination se mêlant à la joie dela création et sa production généreuse et passionnée glorifientcet infatigable créateur, dessinateur de toute une vie, douéà la fois d'une très grande facilité de trait et d'une richesensibilité. Il pratiqua les techniques plastiques les plus diverses,abordant la peinture, les différentes formes de l’estampe, latapisserie, et à la fin de sa vie, la fresque et la céramiqueoù son univers poétique s’exprime librement. Cocteau notait: « La Méditerranée ne se contente pas d’être un spectacle.Il est probable que son sel et que son iode contiennentautre chose de fort mystérieux, puisque toutes les côtes qu’ellebaigne forment une sorte de patrie et que les peuples quihabitent cette patrie composent une famille qui, mêmelorsque les apparences et le mur des langues le démentent,

groupent une sorte de race, et je le répète, de famille. » Du 1er octobre 2009 au 24 janvier 2010. Palais des Arts, 1 place Carli 04 9142 51 50.

Cocteau, Méditerranée

Cocteau, Bijou

visuelles, sonores,corporelles.Signes, mots,calligraphies, phrasesdéconstruites, livres, images,icônes, sons, couleurs,actions,gestuelles,voix,corps sontautant de matières poétiques etplastiques ouvrant vers des

espaces de liberté. Il invente uneanthropologie poétique, uneapproche intuitive de l’origine dulangage sonore et visuel.L’exposition, spectaculaire, met enévidence pour la première fois ladimension plastique du travailde Julien Blaine.Elle présente un

ensemble d’installations,dephotographies,de peintures,devidéos issues de performances qu’ilnomme «résidus» ou «poèmes en3D».[mac] musée d’art contemporain deMarseille 69,avenue d’Haïfa -Rensei-gnements 04 91 25 01 07

Cocteau, Antigone

Page 37: Aria Septembre 2009

A R L E S

EVÉNEMENTDu 25 septembre au 5 octobre

FOIRE DEMARSEILLE 2009Pour cette nouvelle édition,

retrouvez les thématiques quiont fait le succès de cette foireinternationale : la maison, leplein air, l’ouverture sur lemonde, la gastronomie, lestendances avec des dizainesd’exposants venus de plusieurspays. La foire de Marseille,c’est aussi des animationspour petits et grands, desstands institutionnelsprestigieux, et de bonnesaffaires en perspective ! Chaqueannée, l’évènement attire desmilliers de visiteurs, faisantde ce rendez-vous chaleureuxet convivial l’un des tempsforts de la rentrée.Parc Chanot. Informationswww.foiredemarseille.com

Jusqu’ au 31 octobre

SATHAL CRÉATURESÀ l’occasion de ses 20 ans decréation, le musée de la Modede Marseille et le FRACprésentent deux expositionsconsacrées à l’artiste Fred

Sathal. Sathal Créatures aumusée de la mode présenterales vingt ans de carrière de lacréatrice dans le domainede la mode au travers de 120vêtements et accessoires,de 1989 à 2009. Fred Sathalest née et a grandi à Marseille.Son travail de plasticienne,designer et performeuses’incarne en diverses identitéssous lesquelles elle officiepour la haute couture, lesarts de la scène et l’artcontemporain, par la créationde pièces uniques. Sacréation vestimentaire s’inscritdans un vaste processus :de la genèse d’une collectionà partir d’une thématique àsa mise en images ou enmouvement par les défilés,son inspiration passe par lesvoyages, l’écriture, lesrencontres, la collecte et latransformation de matières.Scénarisant son travail aumoyen d’histoires qu’ellemet en scène, Fred Sathalfait souvent appel à descollaborations artistiquesvariées, comme celles deCarlito Dalceggio, artisteadepte de body painting oude Patricia Giudicelli,photographe. Musée de la Mode,11 La Canebière.Renseignements 04 96 17 06 00

THÉÂTRE MUSIC-HALL

De Jean-Luc Lagarce. Mise en scène de LambertWilson. Avec Fanny Ardant, Eric Guérin, FrancisLeplay... Elle est pleinement cette actrice de musichall en fin de carrière qui fait de sa vie passée et deson quotidien la matière de son spectacle qu’elle traînede petits cabarets de seconde zone en arrières sallesde café plus ou moins adaptées. Avec toujours le mêmedésir de jouer, de raconter, de séduire, d’être applaudie,et surtout de partager avec un public cette vie plusou moins rêvée faites de voyages transcontinentauxet de succès triomphaux. Elle est présente là, faceà nous, sur ce plateau où les fantasmes bordés de strassvoudraient bien remplacer le sordide d’un quotidienqu’elle ne veut pas dissimuler...L’ immense FannyArdant dit ce texte ciselé et incisif, tel que Jean-LucLagarce aimait à les écrire, avec une jubilation et uneprécision remarquable, se glissant dans les méandresmusicaux et poétiques de l’auteur avec une sensibilité qui touche au cœur même dece que peut être une vie d’artiste, une vie où vérité et mensonges se mêlent inextri-cablement.Du 29 septembre au 3 octobre. Théâtre du Gymnase - Renseignements etréservations 0 820 000 422

EVÉNEMENTJusqu’ au 29 novembre

MUSÉE RÉATTU,CHAMBRES D’ÉCHO

L'exposition est dédiée à latrès riche collectionphotographique du musée,créée dès 1965, et se déploiedans la totalité de l'ancienPalais de Malte en bordure duRhône : un parcours indéditde 400 oeuvres, regroupant

près d'une centaine d'artistesà travers 25 "chambres",monographiques outhématiques. Une myriaded'oeuvres invitées - dontcertains prêts exceptionnels,comme Le Cube d'AlbertoGiacometti, ou mystérieuxcomme un immense tortueluth - viennent au fil deschambres dialoguer ouprovoquer les images de lacollection. Exposition dansl'exposition, le centre duparcours est occupé par letête-à-tête entre deux artistes

phares du XXe siècle : les"conversations" de Brassaïavec Picasso, évoquées par

quelques 110 photographies,dessins, objets, etsculptures.Deux artistesmagnifiquement présents dansles collections et l’histoire dumusée, Picasso par la donationde 1971 et Brassaï parl’exposition mémorable qu’il fitau musée Réattu en 1974,lorsqu’il fut invité d’honneur desRencontres. De loin en loin, lesimages sonores de Knud Viktorse glissent dans le labyrinthede l'édifice. Musée Réattu, 10 rue du Grand-Prieuré 04 90 49 37 58

AGENDA PROVENCE

Septembre 2009 ■ aria 37

Page 38: Aria Septembre 2009

38 aria ■ Septembre 2009

AGENDA PROVENCE

A I X E N P C E RÉCITAL VIRGINIE SEGHERS, PIERRE BAROUH

Chant Virginie Seghers. Invité Pierre Barouh.Guitare Dominique Cravic. Guitare manoucheHervé Legeay. Contrebasse Xavier Lugué.Lors de cette soirée unique, ils nous emporte-ront dans leur univers : elle et sa voix chaude,douce et généreuse… lui, à mi-chemin entrechanson française, jazz et bossa… C’est en2007 que Pierre Barouh découvre Virginie Se-ghers et lui propose de produire son secondopus chez Saravah, dont il est le fondateur. Laproposition est irrésistible. Virginie se lancedans l’écriture et la composition de nouvelleschansons. Ses chansons qui naissent « par ha-sard et par amour, d’on ne sait où, d’un cri en-foui comme un murmure » dit-elle. C’est pournotre plus grand plaisir qu’elle viendra leschanter pour nous, en ouverture de saison duThéâtre du Jeu de Paume.Le 18 septembre à 20h30. Théâtre du Jeude Paume. Informations et réservations 0820 000 422

THÉÂTREDu 2 au 10 octobre à 20h30 ( représentation le

mercredi 7 à 19h )

LES CHAISESDe Eugène Ionesco. Mise enscène de Jean Dautremay. AvecMichel Robin, Clotilde deBayser, JeanDautremay...Comment rêversa vie quand le réel vousétouffe, vous écrase, vousdésespère ? A cette questionIonesco répond : en laissantlibre court à votre imagination,en inventant, en vivant, enétant « neuf » à chaque leverde soleil. C’est ce que répètentsans cesse les deux vieux àqui ce prince de l’absurde quefût Ionesco donne vie sur leplateau. Râlant sans cessecontre les vicissitudes de leurexistence, pestant contre lasolitude, ils organisent la soiréede leurs rêves, cette soiréequi verra arriver à leur domicilel’Empereur venu écouter unconférencier qui doit répondreà tous les questionnementset ainsi rendre la vie pluslégère. Accueillant leurs invitésfantômes (une jeune dame,un colonel, une dame qui fûtbelle, des journalistes….etbien d’autres) ils se retrouventprisonniers des chaises qu’ilsaccumulent pour ce petitmonde... Théâtre du Jeu de Paume.Informations et réservations 0820 000 422

EVÉNEMENT / EXPOSITION Jusqu’ au 26 septembre

PICASSO CHEZCÉZANNEPhotographies de Lucien

Clergue

A l’occasion de l’année Picassoà Aix, l’exposition duphotographe et académicienLucien Clergue permettra dedécouvrir Picasso chez Cézannegrâce à 82 photographies del’artiste : 28 exposées à l’AtelierCézanne et 54 à la Cité duLivre (Galerie Zola). Le visiteurentrera dans l’intimité dePicasso et dans celle de sesateliers, grâce à l’amitié qui liaitPicasso à Lucien Clergue qui fut

Virginie Seghers

Pierre Barouh

son ami dès 1953. Picassopassait la majeure partie de sontemps au travail de création.Entre la Californie à Cannes, ou Notre-Dame de Vie à Mougins,l’univers de Picasso est remplide matériels de récupération,d’objets de toutes sortes. Ainsiun vélo donne naissance àune tête de taureau. Les jouetsd’enfants de Claude servirontà la création d’une sculpture: la guenon en bronze doré. Ala galerie Madoura de Mougins,le maître récupère un morceaude plâtre dans la poubelle etesquisse un magnifique visageféminin. Picasso signe avecla plus grande attention lesgravures apportées par lesfrères Crommelynck. Lesenfants jouent assis sur le solde l’atelier. Jacqueline coud.Picasso vaque à sesoccupations. On découvre ledos de la toile du « Buffet deVauvenargues » où Picasso asoigneusement inscrit les datesauxquelles il a travaillé à sonoeuvre. Peu sont ceux qui ontété témoins de ces instantsrares offerts grâce à l’oeil duphotographe. Entre l’expositiondu Musée Granet et lesphotographies de LucienClergue, le dialogue est posé,tout en complicité et en corres-pondances. L’Atelier Cézanneet la Cité du Livre nous ferontrevivre la vie du maître àl’atelier et dans son intimité. Atelier Cézanne 33 (0)4 42 21 0653 www.atelier-cezanne.com -Cité du Livre 33 (0)4 42 91 98 88www.citedulivre-aix.com

Jusqu’ au 27 septembre

PICASSO/CÉZANNE Picasso disait de Cézanne : Ilétait mon seul et unique maître.Regroupant une centained’oeuvres des 2 artistes,

l’exposition s’attache à mieuxcerner l’influence de Cézannesur Picasso, tout au long de lavie de l’artiste espagnol. Quatreparties structurent l'expositionpermettant à la foisd'approcher au plus près lesrelations privilégiées quiunissent Picasso à Cézanneet simultanément d'évoquerdans sa grande richesse etcomplexité, l'oeuvre de Picasso.- Picasso regarde Cézanne: del'arrivée à Paris en 1900 jusqu'àla fin de l'aventure cubiste -Picasso collectionne Cézanne:

expert, collectionneur averti,Picasso possèdera dans sacollection personnelle, troischefs-d'oeuvre de Cézanne -Thèmes et formes partagés:compotiers, crânes, baigneurs,modèles dans un fauteuil,Arlequin - Picasso se rapprochede Cézanne: acquisition duChâteau, et la période dite "deVauvenargues" avec ses chefs-d'oeuvre, Portrait de Jacqueline,série du buffet Henri II ou desnatures mortes, début de lasérie des Déjeuners sur l'herbe.Au 2e étage, rétrospective du

photographe américain, DouglasDuncan, grand ami de Picasso,qui témoigne de ce que futl’époque Château deVauvenargues de l’artisteespagnol de 1959 à 1961. Plusde quarante tirages originaux(vintages) sont présentés de sondéménagement de Cannes àVauvenargues ou encore la viefamiliale de l’artiste encompagnie de Jacqueline.Musée Granet 04 42 52 88 32 -Site internet :http://www.museegranet-aixenprovence.fr

Picasso et la colombe, La Califor-nie, Cannes, 4 Novembre 1955. Copyright Lucien Clergue 2009 –

Succession Picasso 2009

Page 39: Aria Septembre 2009

Septembre 2009 ■ aria 39

N I C E

AGENDA CÔTE D’AZUR

EXPOSITIONSJusqu’ au 27 septembre

MATISSE - RODIN

Le musée Matisse et le muséedes Beaux-arts de Nice ainsique le musée Rodin de Paris,réalisent une exposition autourde l’œuvre de Matisse et deRodin. L’exposition du muséeMatisse de Nice, présentéedu 20 juin au 27 septembre2009, se poursuivra au muséeRodin de Paris du 22 octobre2009 au 28 février 2010. Ellereplace l’œuvre de Rodin dansson contexte historique etpermet de comprendrel’influence de son art sur lesartistes de son temps. L’œuvresculpté d’Henri Matisse, dontle musée de Nice conserve laplus grande partie, est mise enrelief par rapport à l’art deRodin tant dans son expressionsculptée que graphique.L’œuvre de ces deux maîtresdu 19ème et 20ème sièclesest singulière et reconnaissableentre toutes. La rencontre decelui qui domine la sculpturepar sa monumentalité et decelui qui règne sur le dessin parle graphisme et la couleurrévèle leur intérêt croisé pourune expression artistique autreque celle pour laquelle ils sontreconnus : le sculpteur Rodindessine, le peintre Matissesculpte. Parallèlement le muséedes Beaux-arts de Niceprésente du 20 juin au 27septembre 2009 un ensemblede photographies sur Rodin,son atelier, ses œuvres, enlien avec les huit sculptures etdessins du Maître qui fontpartie de sa collection, dont

L’Age d’Airain (1876), le plâtreLe Baiser (1886), le Portraitde Madame Fenaille (1898-1900) ou Le Buste de VictorHugo. Musée Matisse164, Avenue desArènes de Cimiez 04 93 81 0808 - Musée des Beaux Arts 33,avenue des Baumettes 04 92 1528 28

Jusqu’au 29 novembre

ROBERT LONGO

Sur la scène artistiqueaméricaine contemporaineRobert Longo se démarquepar la puissance de sonexpression, en partie grâce àla technique composite qu’ilutilise, dans laquelle entreabondamment l’usage ducrayon au graphite, en partiepar les sujets qu’il aborde.De tout temps, l’artiste, par lebiais de la commande ouspontanément, souventcomme malgré lui, a traduit lesproblèmes profondsexistentiels de la société danslaquelle il évoluait ; il en estde même avec Robert Longo,dont l’œuvre immense, forte,dramatique, nous oblige àune réflexion sur notre mondecontemporain.Dès sa prime jeunesse RobertLongo est fasciné par l'universmédiatique, le cinéma, latélévision, les magazines et lesbandes dessinées. Il pratiqueavec une égale réussite lasculpture, la photographie,la performance ou l’art vidéo.Il est aussi musicien, uneguitare basse, au sein dugroupe de sa compagneBarbara Sukowa, X PATSYS.C’est d’ailleurs la thématiqueretenue pour une de sesœuvres les plus récentesproposées dans l’exposition. Pour l’exposition de Nice, sonchoix et celui du commissariatse sont portés sur les sériesles plus fameuses de sonœuvre, celles qui ont fait sanotoriété internationale, celles

qui ont le plus fortementmarqué la critique et le public.On y retrouve les Combines,les œuvres sur papier aucrayon graphite et au fusain,des sculptures. Les Men inthe Cities des années 80restituent la solitude del’habitant des villes dans cessilhouettes dégingandéescontorsionnées en desattitudes bizarres, sousl’impact de balles imaginaires,qu’on ne peut s’empêcher derapprocher d’un célèbreJugement dernier.Musée d’ Art Moderne et d’ ArtContemporain, MAMAC,promenade des Arts 04 97 13 4201

Jusqu’ au 31 octobre

TROIS SIÈCLES DEFACTUREINSTRUMENTALEÀ NICEC’est la première fois qu’uneexposition est consacrée à lafacture instrumentale niçoise

du XVIIIème siècle à nos jours,dans le contexte historiqueévoqué par des documentsiconographiques et sonoresréunis autour d’instrumentsde musique anciens de lacollection du musée du PalaisLascaris. Après quelquestémoignages sur la vie musicaleniçoise depuis le XVIème siècle,la facture d’orgue a été illustréeà la fin du XVIIIème siècle parles frères Grinda. Depuisl’époque romantique, lalutherie niçoise a été àl’honneur avec Pierre Pacherelde Mirecourt présent à Nice dès1839, François Bastien dontla collection possède plusieursguitares, les Blanchi et Bovispère et fils et bien entenduPierre Gaggini (1903-2005)dont l’atelier figure reconstituéau sein de l’exposition.Représentée par cinq artisansen activité la lutherie niçoiseconnaît encore, en ce début deXXIème siècle, une rare

pérennité. La facture niçoise estégalement évoquée par desinstruments de musiquepopulaire, en particulier lespianos mécaniques de lacélèbre fabrique de la familleNallino et de la Veuve Amelottiqui rayonnèrent dans unebonne partie de la France à laBelle Epoque. Palais Lascaris 15, rue Droite 0493 62 72 40 - Entrée libre

Jusqu’ au 27 septembre

STEFAN SEHLER

Stefan Sehler est un peintreallemand né à Nuremberg en

RÉCITAL DIS MOI, BLAISE...

Eugène Druet, Le Baiser (1898 )© Musée Rodin, Paris

Les musées nationaux des Alpes-Maritimes présentent durant toutl’été 2009 une grande exposition« Dis-moi, Blaise… », en référenceau célèbre poème de La Prose duTranssibérien et de la petiteJehanne de France. L’expositionest consacrée aux relations quel’écrivain, poète et grand voyageur,romancier et essayiste, aentretenues avec Pablo Picasso,Marc Chagall et Fernand Léger.Ces relations durent plusieursannées avec les deux premiers etse poursuivent avec Léger jusqu’àla mort de ce dernier. De la mêmegénération qu’eux, Cendrarspartage avec ces artistes biendes points de vue dont il rendrasouvent compte dans ses écrits.Ceprojet est mené en collaboration avec le Centre d’études Blaise Cendrars de l’Universitéde Berne, le Fonds Blaise Cendrars de la Bibliothèque nationale suisse à Berne et avecle soutien de Madame Miriam Cendrars et de la Succession Chagall. Il vise à analyser,à travers les textes et archives de Blaise Cendrars et les œuvres des trois peintres,les liens et les influences éventuelles. L’exposition présente, dans chacun des troismusées nationaux des peintures et dessins de chaque artiste ainsi que des documentsd’archives du Fonds Cendrars de la Bibliothèque nationale de Berne. Elle réunit plusde 170 œuvres de toutes techniques (tableaux, œuvres sur papier, document, photos).Jusqu’ au 12 octobre. Musée Marc Chagall, avenue du Docteur Ménard. Muséenational Fernand Léger, Biot. Musée national Pablo Picasso, La Guerre et la Paix,Vallauris. Renseignements 04 93 53 87 20

Blaise Cendrars

Page 40: Aria Septembre 2009

40 aria ■ Septembre 2009

1958 et travaillant à Berlin. Sescompositions figuratives devégétaux nous introduisent dansun monde visuel à la lisière entrele champ pictural et celui de laphotographie. Cette déstabi-lisation de la perception del’œuvre est provoquée par sapratique d’une techniqueancienne sophistiquéed’application de la peinture englacis successifs au revers dusupport, en l’occurrence lePlexiglas. Pour l’exposition auMamac, il nous donnera à voirune série de huit nouvellesœuvres, pour certaines engrandes dimensions, prochesdes images en miroir données parles tests de Rorschach. L’artistes’inscrit magistralement dans legenre difficile de la peinture depaysage, en restituant l’ambiancemystérieuse et lumineuse d’unenature reconstituée. La dernièrephase de travail de Stefan Sehlerévolue vers une abstraction deplus en plus prégnante dont ilnous fait le plaisir de ladécouverte. Le public aura ainsil’opportunité de connaître l’œuvreacquise pour la collection duMamac, Red Flowers 2005, unebranche de fleurs exquises d’uneespèce indéterminée, alliant unegrande poésie au raffinement dela technique picturale. Musée d’ Art Moderne et d’ ArtContemporain, MAMAC,promenade des Arts 04 97 13 4201

THÉÂTRE / CRÉATIONDu 23 septembre au 17 octobre

LE ROMAN D'UNTRADER De Jean- Louis Bauer. Mise enscène Daniel Benoin. Avec PaulChariéras, Paulo Correia, LoràntDeutsch...Production ThéâtreNational de Nice."Je suis né à une époque où le barilde pétrole ne dépassait jamais20 dollars." L'affaire Kerviel a étéle point de départ de l'écrituredu Roman d'un trader. Cette pièceraconte le week-end où le directeurgénéral d'une grande banquecomprend qu'un jeune trader a joué25 milliards et qu'à cause de la crisenaissante des subprimes, il n'y aplus assez de liquidités dans labanque pour purger l'affaire endouceur. Les personnages de lapièce sont le trader, le directeurgénéral de la banque, sa femme,l'avocate particulière du directeur,le supérieur hiérarchique du traderet le gouverneur de la Banquede France. En parallèle du week-

end où se noue l'action, il y a lepassé du jeune trader qui serejoue un instant pour nous. LeRoman d'un trader c'est un peu"le roman d'un joueur", maisaussi "le roman des tricheurs". (Jean-Louis Bauer )Théâtre National de Nice, Promenadedes Arts 04 93 13 90 90

OPÉRALes 25, 27, 29 septembre et 1er octobre

MANON LESCAUTDe Giacomo Puccini. Livret LuigiIllica et Marco Praga, d’aprèsl’Histoire du chevalier des Grieuxet de Manon Lescaut de l’abbéPrévost. Nouvelle production.Coproduction Opéra de Nice &Festival Puccini de Torre del Lago.Direction musicale Alberto Veronesi.Mise en scène Paul-Emile Fourny.

Avec Manon Lescaut : AmarilliNizza; Des Grieux : Warren MokLescaut ; Jean-Luc Ballestra :

Géronte de Ravoir ; Luigi Roni :Edmondo ; Stanislas de Barbeyrac

: l’aubergiste / Sergent des archers; Till Fechner : le chanteur;Sandra Mirkovic : maitre de Ballet/ Lampionaio ; Lemuel de la Cruz: Capitaine de marine : StefanoOlcese. ( Orchestre Philharmoniquede l’Opéra de Nice, Opéra deNice, Ballet de l’Opéra de Nice )Opéra de Nice, 4 & 6 rue StFrançois de Paule 04 92 17 40 00

TRADITIONLes 5 et 6 septembre

FÊTE DE LA SANBERTOUMIÉULa Fête de la San Bertoumiéu estla descendante directe de latraditionnelle grande foire de Niceorganisée dans le Vieux-Nice.Cette manifestation annuelle étaità la fois le lieu d’échange de laproduction artisanale de lamontagne (essentiellement textile),la foire à bestiaux, ainsi quel’endroit où l’on pouvait achetertout ce dont on avait besoin poursoi-même ou sa maison. Lieu decommerce et de rencontre, lemarché permettait égalementaux nouvelles de circuler, en destemps où les moyens decommunication et les médiasétaient réduits ou encoreinexistants. Depuis 1999, la Villede Nice a décidé de rendre vie àcette manifestation chaleureuseet conviviale, qui permet non

seulement de découvrir ouredécouvrir les produits du Comtémais aussi de mettre à l’honneurl’identité niçoise. La Fête de laSan Bertoumiéu présente desartisans et des producteurs venusde tout l’ancien Comté de Nice, qu’ils’agisse de sculpteurs sur ardoise,potiers, viticulteurs, fromagers,brasseurs ou apiculteurs. Lesmatériels agricoles et les animauxfont partie de la fête, accompagnésde démonstrations de battagede blé et de coupes de bois aurythme des musiquestraditionnelles du Comté. La fêtede la San Bertoumiéu, c’est aussil’occasion de découvrir les auteurslocaux grâce à la Cité du Livre duComté de Nice, de s’essayer auxjeux traditionnels niçois tels lePilou, le Vitou, la Mourra ou encorede participer au concours desalade niçoise...Vieux Nice. Renseignementswww.nice.fr

M E N T O N

C A N N E S

M O N A C O

COLLOQUESTous les samedis d’ octobre à 14h

PENSER NOTRETEMPS

Chaque année au moisd’octobre la Ville de Menton vitau rythme des Colloques «Penser notre temps ». Cerendez-vous, devenuincontournable, permet aupublic de disposer d’appro-fondissements utiles à unemeilleure compréhension dumonde actuel.Les conférencess’articuleront autour de 4thèmes et seront animées pardes spécialistes de renom :Samedi 3 octobre 2009 :l’homme est-il l’aboutissementde l’évolution ? Samedi 10octobre 2009 : la Bioéthique :enjeux et perspectives. Samedi17 octobre 2009 : quel mondeaprès la crise ? - Samedi 24octobre 2009 : Le bonheur oula quête de soiPalais de l’ Europe, théâtre FrançisPalmero ( Entrée libre et gratuite )

EVÉNEMENTLes 12 et 13 septembre de 9h à 19 h

19ÈMES JOURNÉESMÉDITERRANÉENNES DU JARDINLes « Journées Méditerranéennesdu Jardin » de Menton ouvrent,le temps d’un week-end, lesportes d’un patrimoinemagnifique et fragile, rare etprécieux. Au fil des années, cerendez-vous s’est enrichid’animations, d’ateliers pourles enfants, d’une exposition-vente, de conférences ou encored’espaces de conseils pour lesamateurs de plantes.Des journées qui cultiventégalement les originalités et lescuriosités…2009 innove avec

la création du 1er salon du livrede jardin qui s’implante sur lemail du Bastion, le rendez-vousavec les jardiniers et le dînerdes éditeurs à Serre de laMadone. La 19ème éditions’ouvre au contourméditerranéen en mettant àl’honneur les jardins d’exceptionde Menton.Mail du Bastion et EsplanadeFrancis Palmero ( Entrée libre)

EXPOSITIONSJusqu’ au 27 septembre

ANTONI CLAVÉ (1913 - 2005 ) LES GRANDS FORMATSINÉDITSUne quarantaine d’oeuvresmonumentales, peintures etsculptures issues de sacollection sont ici proposéesau public. Représentant de l’Ecole Espagnole, ce peintreet sculpteur a étéprofondément marqué par laguerre d’ Espagne. Républicainengagé, il s’exile en France en

1939. La découverte des pièceshistoriques de la série desguerriers ainsi q’un ensembled’oeuvres réalisées dans lesannées 80 en hommage à sonami Picasso permet uneapproche de son travail dominépar la souffrance humaine.Avec Picasso, Miro, ou encorele peintre Valdès, cetteexposition participe à la forteprésence ibérique dans le sudde la France pour l’ été 2009.Centre d’ Art La Malmaison -Renseignements 04 97 06 44 90

Jusqu’ au 14 septembre

ARCHI-BALNÉAIREOU L’HORIZONVERTICAL PHOTOGRAPHIES Cette exposition invite à unvoyage visuel à travers le travailde plusieurs photographesqui ont exploré l’univers del’architecture des bords demer. Ces artistes ont chacunposé leur regard particulieret personnel sur la mer et sonenvironnement, sur lesbatiments encadrant les flotsou les plages. Semblables à unpériple odysséen, cesphotographies nous emmènentle long des rivages et dessentiers marins, vers lesembruns des bords de plage...Jardins de la MédiathèqueNoailles - Entrée libre

AGENDA CÔTE D’AZUR

EVÉNEMENT / EXPOSITIONJusqu’ au 13 septembre

LA SPLENDEURDES ROMANOV La dynastie des Romanov arégné trois cents ans sur laRussie. Tous les souverains sansexception ont été couronnésdans la cathédrale de la Dormitionau Kremlin. L’exposition sepropose de faire redécouvrirune Moscou que les visiteursétrangers oublient souvent auprofit de la capitale du Nord.L’exposition dévoile en 500 chefsd’œuvre combien Moscou auXIXe siècle est une véritablecapitale artistique sous le règnedes derniers tsars, AlexandreIII et son fils Nicolas II.Grimaldi Forum, 10 avenuePrincesse Grace -Renseignements+377 99 99 20 00

Page 41: Aria Septembre 2009

B o n n e s a d r e s s e s■ARTISANAT ■HÔTELS ■ IMMOBILIER ■LOCATIONS ■RESTAURANTS ■SHOPPING

Route de Mezzavia à côté de Citroën Tél. 04 95 22 14 85 - AJACCIO

Route de Mezzavia à côté de Citroën Tél. 04 95 22 14 85 - AJACCIO

Art de la table

Décoration

Rideaux - Voilages

Mobilier exotique ( palissandre, rotin, teck )

Tapis

Vannerie

Art de la table

Décoration

Rideaux - Voilages

Mobilier exotique ( palissandre, rotin, teck )

Tapis

Vannerie

Page 42: Aria Septembre 2009
Page 43: Aria Septembre 2009
Page 44: Aria Septembre 2009