apercu sur l'experience des entreprises algeriennes dans la certification iso. lebibet libre

Download Apercu sur l'experience des entreprises algeriennes dans la certification ISO. Lebibet libre

Post on 03-Apr-2016

214 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Enquete-etude sur experience des enterprises algeriennes dans le domaine de la certification aux normes ISO: enjeux- objectifs- resultats-realité et constat..Djilali LEBIBET

TRANSCRIPT

  • 1Aperu Sur Le Dispositif Algrien De Mise A Niveau EtExprience Des Entreprises Algriennes Dans Le Domaine

    De Certification ISO/Enqute- Etude. 2007

    Djilali lebibet. Email: lebibet@hotmail.com; Chef Service de la Qualit, Direction duCommerce de la Wilaya de Bordj Bou Arreridj et Enseignant au Centre Universitaire de

    BBA en Economie Internationale et Traduction AppliqueTl: 00213 550 78 30 68.

    Introduction1

    L'conomie algrienne s'est caractrise durant les dix dernires annes par uneimportation massive des denres alimentaires; environ 90% du besoin national deconsommation est issu de l'importation, notamment des pays europens tels que laFrance, l'Italie, l'Espagne, et la Turquie, ainsi que Les tats unis.

    Depuis 1994 l'investissement s'opre librement dans le pays; encourag en partiepar les facilits et avantages accords par le gouvernement, ainsi plusieurs textesrglementaires sont en vigueur dans le domaine, particulirement:L'ordonnance n 01-03 du Aouel Ethania 1422 correspondant au 20 aot 2001 relativeau dveloppement de l'investissement et;Le dcret lgislatif n 93-12 du 5 octobre 1993 relatif la promotion de l'investissement.

    Ces deux textes ont ouvert d'avantage le march algrien aux investissementsnationaux et aux IDE avec des garanties sans quivoques.

    Plusieurs projets d'investissements ont vu le jour dans diffrents secteursd'activits, tels que l'lectronique, la chimie, la ptrochimie et particulirement dans lesecteur agroalimentaire domaine qui commence concurrencer les produits d'importationd'une faon limite, timide mais mergente.

    Le dernier accord sign avec l'union europenne et les ngociations en cours avecl'organisation mondiale du commerce pose un problme pertinent de comptitivit de laproduction nationale qui rencontre dj des difficults relles surtout dans le domaine dela matrise de la qualit et des cots de production. Dans ce contexte, un programme demise niveau des entreprises algriennes a t labor par le gouvernement afin de lesprparer la concurrence internationale qui s'annonce trs froce.

    Cette politique d'accompagnement des entreprises repose sur un programmepralable et tudi bas sur tout un systme de politique de production dont lacomposante qualit reprsente le pilier principal de sa russite, parmi les objectifs de lamise niveau est celui d'instaurer une politique de qualit en adquation avec les

    1 PAR DJILALI LEBIBET, CHEF SERVICE DE LA QUALITE

  • 2exigences du march mondial tels que les systmes d'assurance qualit travers lesnormes ISO 9000 et 14000.

    Dans ce contexte, un nombre limit des entreprises algriennes de l'ordre de 45ont dj obtenu le fameux certificat ISO 9001 ET 9002; et comme consquence de lapolitique d'accompagnement prcite plusieurs entreprises ont procds la dmarche decertification aprs satisfaction des conditions d'aides accordes par les autorits selon uneconvention et un cahier charge liant lentreprise et le bureau charg de certification.

    Mais la situation des entreprises certifies ou en voie de certification se caractrisepar une diversit de proccupations et difficults de diffrentes sortes entravantl'application rigoureuse et convenable du programme conu pour la russite de ladmarche qualit via l'installation ou l'application d'un systme de management dequalit selon les normes ISO.

    A travers la prsente communication, on va tracer succinctement la situationgnrale de la qualit en Algrie (dispositif rglementaire et pratique, organismes decontrle; donnes gnrales sur la certification, la situation de la certification en Algrieavec un expos du dispositif algrien 2de mise a niveau cot assurance qualit etcertification, enjeux et motifs de l'action qualit), ensuite d'exposer la situation desentreprises algriennes vis a vis du dispositif prcit concernant la certification:Perspectives, objets et motifs de certification, avantages internes et externes decertification, difficults et problmes rencontrs durant le processus de certification et lesobstacles entravant l'application du systme de management qualit et enfin laproposition de certaines recommandations pratiques pour une meilleure prise en chargedu dossier qualit en terme de certification en Algrie selon les normes de l'internationalstandard organisation.

    I SITUATION DE LA QUALITE EN ALGERIE.

    La qualit est une volution et non une rvolution, de ce fait, il existeprincipalement cinq tapes d'volution de la qualit, qu'on va les dfinir succinctementafin de pouvoir situer l'tape atteinte par les entreprises algriennes.

    1- Premire tape :

    Le consommateur inspecte les produits mis sur le march travers lesrclamations et le renvoi du produit dfectueux l'entreprise productrice.

    2-Deuxime tape

  • 3L'inspection est faite par l'entreprise durant la dernire tape de production oudurant le conditionnement.

    33-Troisime tape:

    Dans cette tape, il y a organisation d'un service dans l'entreprise chargd'autocontrle afin de contrler et inspecter la qualit des produits durant toutes les tapesde production.

    4- Quatrime tape:

    Dans cette tape, c'est le travailleur lui-mme qui s'en charge d'inspecter la qualitde son produit, ce qui lui permet de mieux matriser la situation et de pouvoir arrter laproduction en cas de dfaut; mais il y a toujours des circonstances qui engendrent desproblmes dpassant les comptences du travailleur ce qui impose l'implication de tousles services chargs du programme qualit appartenant l'entreprise.

    5- Cinquime tape

    Dans cette tape d'volution de la qualit, chaque travailleur dans l'entreprisedepuis l'opration de conception et mme l'achat de la matire premire jusqu'au produitfini et sa distribution, est conscient que le but principal de l'entreprise est celui d'offrir unproduit de qualit moindre cot et de l'offrir le plus vite possible au client.

    On peut dire que la meilleure tape de contrle de la qualit atteinte par lesentreprises algriennes est celle de contrle et d'inspection du produit fini, ce quiexplique que l'industrie algrienne est dans la deuxime tape de l'volution de la qualitcite prcdemment. Les entreprises qui procdent au contrle du produit dans toutes lestapes de production font lexception et non pas la rgle.

    1- Dispositif de contrle de la qualit en Algrie

    1.1. Dispositif rglementaire

    Plusieurs textes rglementaires ont t adopts prcisment depuis 1989, organisantainsi les modalits de contrle des produits et services, diffrentes institutions sontcharges de cette mission dont le but est de protger l'conomie nationale et leconsommateur.

    1.1.1. Dispositif de contrle

    a) Institutions charges de contrle

    Le dispositif de contrle de la qualit se caractrise par l'implication de plusieursservices, les plus actifs sont les services extrieurs reprsents par les directions de

    Direction de la concurrence et des prix de BBA

  • 4wilaya de la concurrence et des prix repartis travers les 48 wilayas du pays et lesinspections frontalires; le rle des diffrents services se rsume comme suit:

    1 Ministre du commerce:

    Pour mission le contrle de la qualit et la rpression des fraudes et les enqutesconomiques; excuter travers:

    - Direction de wilaya de la concurrence et des prix (sous direction de la qualit et larpression des fraudes) qui englobe:

    * Les Bureaux de contrle des produits alimentaires.* Les Bureaux de la promotion de la qualit.* Les Bureaux de contrle des produits industriels et des services.* inspections de Dair ates de la concurrence et des prix.

    - inspections rgionales des enqutes conomiques et de la rpression des fraudes (aunombre de 07 inspections).

    * Direction de la qualit et de la rpression des fraudes.- inspections frontalires:

    (Contrle de conformit des produits l'importation.

    - Centre algrien de contrle de la qualit et de l'emballage.- Conseil national de la consommation.- Laboratoires du contrle de la qualit.

    2 Ministre de l'industrie et restructuration:

    Pour mission:-laboration des normes: ( travers 57 comits techniques nationaux dans tous lessecteurs d'activits dont un est charg des normes fondamentales.-Promotion de la qualit (direction de la normalisation, de la qualit et de la protectionindustrielle) travers la ralisation et la mise en application de systme d'information etd'accompagnent des entreprises pour la certification ISO 9000 et ISO 14000.-Systme de mtrologie (contrle de conformit).

    3 Ministre de l'agriculture:

    Pour mission:-Donner son avis sur l'importation des produits d'origine animale et animaux vivants encoordination avec d'autres services (commerce, douane).-contrle des produits d'origine animale dans les lieux de production (contrlevtrinaire). Direction de la concurrence et des prix de BBA Direction de la concurrence et des prix de BBA

  • 5-Contrles phytosanitaires.-Suivi d'utilisation des pesticides autoriss.-Travail de coordination (brigades mixtes).

    4 Ministre de la sant:

    -contrle de production des produits d'alimentation infantile.-Contrle du secteur de la production et de la distribution des produits pharmaceutiques.-Contrle sanitaire des produits alimentaires mis la consommation.-Travail de coordination avec divers ministres et organismes.

    5 Ministre du tourisme:??Charg de contrle de la qualit de service et d'hygine d'infrastructures

    touristiques (htels, restaurants classs et autres sites et infrastructures4 en relation).

    6 Ministre de l'intrieur:

    -brigade de contrle conomique (service de scurit).-Bureaux d'hygines communaux.-Commission d'hygine de dairates et de wilaya.

    7 Ministre des finances

    A travers la direction gnrale de la douane et des brigades mixtes de contrleavec les services extrieurs du ministre du commerce.b) Lgislation et rglementation gnrale sur la qualit.

    b1 Textes de base

    Les textes ont pour ob