anesthweekly 142 09 juillet 09 - md.ucl.ac.be .les acta anesthesiologica scandinavica publient dans

Download anesthWeekly 142 09 juillet 09 - md.ucl.ac.be .Les Acta Anesthesiologica Scandinavica publient dans

Post on 12-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    Nr 142 - 09 juillet 2009

    S auf, bien sr si votre hpital n'a pas de maternit, vous serez confron-ts la problmatique du contrle de la contractilit de l'utrus. Les tocolytiques et les utrotoniques (ocytociques) peuvent interfrer avec les fonctions physiologiques gnrales, surtout en priode priopra-toire. Le facteur le plus important dans le contrle de la contraction ut-rine est la quantit de calcium chang entre les compartiments intra- et extracellulaires et/ou la libration et le reuptake du mme calcium partir du reticulum sarcoplasmique. Les Acta Anesthesiologica Scandinavica publient dans leur numro de juin un article de review sur les considrations anesthsiologiques avoir en tte quand on

    utilise ces produits. Pour ne rien gcher, cette trs bonne synthse est due une quipe belge-finlandaise. Les auteurs belges sont

    des anesthsistes et gynco-obsttri-ciens qui travaillent l'hpital univer-

    sitaire d'Anvers et au St Elisabeth Ziekenhuis de Turnhout.

    A ct des tocolytiques classiques (sulfate de magnesium, inhibiteurs calciques, inhibiteurs de la synthse des prostaglandines), l'article analyse la place des nouvelles molcules et notamment les antagonistes de l'ocy-tocine dont l'atosiban. Pour les agents urtrotoniques, en sus de quelques rappels bien utiles sur l'ocytocine, les prostaglandines et les alcalodes de l'ergot, les auteurs don-nent quelques lments sur la carbe-tocine qui est un nouvel analogue de l'ocytocine dont la dure d'action est plus longue avec moins de nauses.

    Ocytociques et utrotoniques

    M. VERCAUTEREN, S. PALIT, F. SOETENS, Y. JACQUEMYN, S. ALA-HUHTA - Anaesthesiological conside-rations on tocolytic and uterotonic therapy in obstetrics. Acta Anaes-thesiol Scand 2009; 53: 701-709.

    Leonardo da Vinci

  • 2

    Patricia LavandHomme et Fabienne Roe-lants publient dans le dernier A.A.B. les r-

    sultats d'une enqute qu'elles ont mene en commu-naut franaise de Belgique sur les solutions alterna-tives proposes par les services d'obsttrique quand la pridurale ne peut pas tre offerte. P.L. et F.R. doi-vent tre flicites pour ce travail bien fait et fort

    intressant qui remet les donnes belges en perspec-tive avec les donnes europennes disponibles.

    C omme prvu, je vais continuer alimenter cette rubrique en racontant comment la vie du bloc s'organisait l'poque. A son arrive dans le service, le jeune assistant, fra-chement nomm recevait deux consignes: prendre rendez-vous dans le service d'O.R.L. et acheter un sifflet "type police de Bruxelles"!

    Ce R.V. n'avait nullement pour but de vrifier l'acuit auditive des anesthsistes.

    Il s'agissait de se faire fabriquer une prothse audi-tive sur mesure pour la raccorder, par un conduit unique, une tte de stthoscope ralise en acier massif pour rester stable, sans tre colle avec du sparadrap sur le thorax du bb endormir. En effet, l'poque, il n'y avait pas de pulseoxym-tre, pas de capnographe et mme pas de tensiomtre adapt aux bbs ! Le seul contact avec l'enfant endormi (et cela valait pour les interventions qui duraient plusieurs heures comme l'opration de Kasa pour l'atrsie des voies biliaires) tait l'E.C.G. et les bruits cardiaques et pulmonaires transmis par le stthoscope riv aux oreilles. D'o la prothse ralise sur mesure qui diminuait la douleur cause par les embouts du sttho ... (je vous parlerai du stthoscope oesophagien dans un prochain numro).

    Les techniques locorgionales commenaient se dvelopper, notamment le bloc du plexus bra-

    chial par voie axillaire qui remplaait le bloc par la voie supraclaviculaire greve d'un certain pourcen-tage de pneumothorax. Le risque connu tait l'injection intravasculaire avec son cortge de complications: convulsions et arrt cardiaque qui, une fois installes, ncessitent qu'on soit plusieurs pour contrler la situation. Comme ces blocs se faisaient dans des locaux non quips de bouton ARCA, il avait t dcid de s'quiper d'un puissant sifflet pour appeler de l'aide sans abandonner le patient. Le sifflet utilis par les policiers de Bruxelles tant particulirement stri-dent, ce fut le modle choisi.

    Pas de PERI ? Alors QUID ?

    AnesthWeekly est une newsletter du service dAnesthsie des Cliniques Universitaires Saint Luc. Ed. Resp.: J.L. Scholtes - 2009

    R.V. en O.R.L.

    Le sifflet

    le sifflet embout

    tte plein mtal

    0 20 40 60 80 100

    Allemagne

    PaysBas

    PaysScand

    Angleterre

    France

    B Flandre

    BWallonie

    taux moyen de pri lors du travail

    taux moyen de PCIA = patient-

    controlled IV

    P. Lavand'Homme, F. Roelants - Patient-controlled intra-venous analgesia as an alternative to epidural analgesia during labor: questioning the use of the short-acting opioid remifentanil. Acta Anaesth Belg 2009; 60: 75-82

    J.L.S.

    P our mieux faire connatre l'anesthsie aux patients, le service de T.V. interne de Saint

    Luc a tourn un film qui passera sur la chane T.V. des patients.

    "L'anesthsie en confiance" explique, rassure, dtaille et montre ce qu'est l'anesth-

    sie telle que nous la concevons dans le service.

    News

Recommended

View more >