48 sourate de la victoire

Click here to load reader

Post on 21-Mar-2017

114 views

Category:

Spiritual

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 48 - SOURATE DE LA VICTOIRE

    29 versets

    Rvle tout entire Mdine la suite de la sourate du Vendredi

    Bismi-L-Lhi-r-Rahmni-r-Rahm

    inn fatahn laka fathan mubnal (1) liyagfira laka-L-Lhu m taqaddama min dambika wam taahhara wa yutimma nimatahu alayka wa yahdka sirtan mustaqman (2) wa yansuraka-L-Lhu nasran azzan (3).

    Au nom dAllah le Misricordieux le Trs Misricordieux

    Nous tayons donn une victoire clatante (1) montrant ainsi que nous te pardonnons tes fautes passes et prsentes. Nous te lavons donne, en outre, pour parfaire notre grce envers toi, te mettre dans le droit chemin (2) et prouver que dsormais ta cause triomphera sans arrt (3).

    Cette sourate fut rvle quand le Messager de Dieu -quAllah le bnisse et le jsalue- retourna de Houdaybya en lan six de lhgire,

    646

  • aprs que les polythistes Mecquois laient empch et les fidles daccder la Maison Sacre dans le but daccomplir la visite pieuse (Oumra). Puis les deux partis sinclinrent vers la rconciliation et la trve et conclurent un trait qui permettait au Prophte -quAllah le bnisse et le salue- de revenir lanne suivante faire la visite. Il accepta cette clause mais ceci dplut ses compagnons notamment Omar Ben Al-Khattab -que Dieu lagre-.

    Aprs que le Messager de Dieu -quAllah le bnisse et le salue- ait immol son offrande l o il fut empch, et dans le chemin de son retour Mdine, Dieu lui rvla cette sourate. Ce trait de paix fut considr comme une victoire pour les fidles en vertu des clauses qui contenait. Al-Bara a dit: Vous considrez que la conqute de La Mecque est la victoire la plus importante. Cette conqute tait sans doute une victoire, quant nous, nous considrions que le serment d allgeance de Ar-Radwan le jour de Houdaybya rvtait plus d importance. Nous tions quatorze cents avec le Prophte -quAllah le bnisse et le salue- . Al- Houdaybya est le nom d un puits o nous puismes l eau de sorte quil n en resta aucune goutte. En informant cela au Prophte -quAllah le bnisse et le salue- il vint vers ce puits, s assit sur sa margelle et demanda quon lui apporte un vase plein d eau. Il f it ses ablutions, puis se rina la bouche, f it une invocation et versa le contenu de ce vase dans le puits. E n laissant ce puits un certain temps, nous y retournmes et il nous fournit de l eau autant que nous voulions pour nous dsaltrer et donner boire nos montures (Rapport par Boukhari)111.

    Limam Ahmed rapporte que Omar Ben Al-Khattab -que Dieu lagre- dit: Etant dans une expdition avec le Messager de Dieu - quAllah le bnisse et le salue-, je linterrogeai sur une chose trois fois sans recevoir aucune rponse. Je me suis dit alors: Que ta mre te

    (1) DIS :JI il A t i j jiilo J J~J fji fityp^

    c- IaUU t jfe J j '- 'j AJj f iiJm jj* IaUS"j Ic-jj Llayii i$.L> l>L Ito 3 l

    647

  • perde Ibn Al-Khattab! Tu as ritr trois fois ta demande sans pourtant avoir une rponse. Je poussai mon chameau et mavanai redoutant quune rvlation ne descende mon sujet. Je ne tardai entendre quelquun minterpeller: O Omar! Je rebroussai chemin en prouvant la mme redoute. Arriv devant le Messager de Dieu - quAllah le bnisse et le salue-, il me dit: Cette nuit, ona rvl une sourate qui m est meilleure qu le bas monde et ce quil contient. Puis il rcita: Nous t avons donn une victoire clatante, montrant ainsi que nous te pardonnons tes fautes passes et prsentes (Rapport par Ahmed, Bouhari, Tirmidzi et Nassat de plusieurs sources)111.

    Limam Ahmed rapporte que Aicha -que Dieu lagre- a dit: Le Messager de Dieu -quAllah le bnisse et le salue- faisait ses prires de sorte que ses pieds senflassent. Je lui dis un jour: O Messager de Dieu, tu pries de la sorte alors que Dieu, ta pardonn tes premiers et tes derniers pchs? Il me rpondit: O Aicha, ne dois-je donc pas tre un serviteur reconnaissant? (Rapport par Moustim et Ahmed)121.

    Cette victoire clatante tait donc le trait de paix conclu entre les musulmans et les idoltres grce auquel les deux partis purent tirer un grand profit, et se runir ensemble pour sentretenir et ainsi la foi et la science utile trouvrent la voie pour se rpandre.

    Montrant ainsi que nous te pardonnons tes fautes passes et prsentes et cette grce ne fut accorde quau Messager de Dieu -

    (1) ^ J c- ^L XA H & ( c J :Jt Sjj cJ\y. t- asJL-J :Jl yL*

    j :Jl *jl (fi* i | Lo y* U 4l U dX! li>a U j UjI y

    j -U j-I sij j) U j

    (2 ) H 'j ^ :c J l l^p 4Jt *io*U s. .u^- UNI - \ j U j v iiJi q a j j l*

    648

  • quAllah le bnisse et le salue- seul et un grand honneur pour lui pour prix de sa soumission aux ordres divins et sa rectitude dans toutes ses affaires. Il est sans aucune contestation le matre des fils dAdam dans les deux mondes. Pour montrer son observance des enseignements de Dieu en les appliquant la perfection, on a racont qu lpoque de Houdaybya il partit dans une expdition. En route sa chamelle s'agenouilla et les hommes essayrent en vain de la faire lever. 11 dit alors: Celui qui la immobilise nest autre que (Dieu) celui qui a immobilis llphant (quand les Ethiopiens voulurent attaquer la Ka'ba). Par celui qui tient mon me dans Sa main ils (les Qorachites) ne me demanderont pas de respecter ce que Dieu a dclar sacr sans que je ne le leur accorde.

    En obtemprant aux ordres de son Seigneur il rpondit aux idoltres par le trait de paix, Dieu lui dit alors: Nous tavons donn une victoire clatante, montrant ainsi que nous te pardonnons tes fautes passes et prsentes. Nous te lavons donne, en outre, pour parfaire notre grce envers toi dans les deux mondes, te mettre dans le droit chemin en suivant ce que Dieu ta choisi comme religion droite, et prouver que dsormais ta cause triomphera sans arrt pour prix de votre soumission Dieu- Lui la puissance et la gloire- qui te prte un puissant secours. Il est dit dans un hadith authentique: Dieu naccorde que la puissance celui qui pardonne et llvation de degrs celui qui shumilie devant Lui.

    649

  • huwa-l-lad anzala-s-sakinata fi qulbi-1-muminna liyazdd imnan maa imnihim wa li-L-Lhi jundu-s-samwti wal-ardi wa kna-L- Lhu Alman Hakman (4) liyudhila-l-muminna wal muminti janntin tajr min tahtih-l-anhru hlidna fha wa yukaflr "anhum sayyitihim wa kna dlika inda-L-Lhi fawzan azman (5) wa yuad d iba-1- munfqna wal munfiqti wal-musrikna wal-musrikti-z-zannna bi-L- Lhi zanna-sawi alayhim dairatu-s-sawi wa gadiba-L-Lhu alayhim wa la anahum wa aadda lahum jahannama wa sat masran (6) wa li- L-lhi jundu-s-samwti &al-ardi wa kna-L-Lhu Azzan Hakman(7).

    Cest Lui qui a apais les curs des fidles pour enforcer leur foi. Les forces des cieux et de la terre appartiennent Allah. Allah est savant et sage. (4) 11 les a apaiss pour rendre dignes les croyants et les croyantes de lternel sjour du paradis o courent des eaux vives et pour absoudre leurs pchs. Cest l un immense bonheur de la part dAllah. (5) Allah punira les hypocrites et les idoltres, hommes et femmes, et tons ceux qui le dnigrent. Le sort sera contre eux, Allah les poursuivra de son courroux et de sa maldiction et leur rserve lenfer. Terme cruel. (6) Les forces des cieux et de la terre appartiennent Allah. H est tout-puissant et sage (7).

    Cest Dieu qui fit descendre et la paix et la confiance dans le cur des croyants qui ont rpondu Dieu et son Prophte et se sont soumis leurs ordres. Une fois leur cur apais, leur foi saccrot. Sil le voulait, Dieu se serait veng des impies car les forces des cieux et de la terre appartiennent Allah. Sil envoyait un seul ange contre eux, celui-ci les aurait anantis du premier du dernier, mais Dieu, par Sa sagesse, imposa aux croyants la lutte dans Sa voie. Il est savant dans Ses dcisions et sage dans Ses actes et paroles. Cette lutte permettra aux croyants et aux croyantes lintroduction au Paradis pour y vivre ternellement. Il absoudra leurs fautes et pchs sans les punir, plutt II les effacera et les dissiumulera aux autres. Cest l un immense bonheur de la part dAllah tout comme II a dit ailleurs: Celui qui sera prserv du Feu et introduit au Paradis aura trouv le bonheur [- Coran III, 185].

    Allah punira les hypocrites et les idoltres, hommes et femmes, et tous ceux qui le dnigrent cest dire qui se font une ide fausse de

    650

  • Dieu, portent atteinte Ses lots, croient que le Messager de Dieu - quAllah le bnisse et le salue- et ses compagnons courent leur perte. Ceux-l un sort malheureux les atteint, ils encourent la colre de Dieu et II les maudit en les loignant de Sa misricorde. Il leur rserve, en outre, la Ghenne, quelle dtestable fin.

    Ensuite Dieu confirme Son pouvoir de vengeance contre Ses ennemis, les ennemis de l'Islam, parmi les hypocrites et les impies en faisant rappeler aux hommes que les armes des deux et de la terre Lui appartiennent.

    inria arsalnka shidan wa mubassiran wa nadra-1 (8) lutumin bi-L- Lhi wa raslih wa tuazzirhu wa tuwaqqirhu wa tusabbihhu bukratan wa aslan (9) inna-l-ladna yubyinaka innam yubyina- L-Lha yadu-L-Lhi fawqa aydhim faman nakata fainnam yankutu al nafsih wa man awf bim hada alayhu-L-Lha fasayuthi ajran aziman (10).

    Nous tavons envoy comme tmoin et avec mission dannoncer la bonne nouvelle et davertir, (8) pour que les hommes croient en Allah et Son Prophte, lassistent, lui rendent hommage et le louent matin et soir. (9) Ceux qui te prtent serment de fidlit le prtent Allah. La main dAllah est pose sur la leur. Ceux qui violent leur serment se feront tort eux-mmes. Ceux qui tiennent leurs engagements recevront dAllah une magnifique rcompense (10).

    Dieu sadresse son Prophte: Nous tavons envoy comme tmoin contre les hommes et avec mission dannoncer la bonne nouvelle aux croyants et davertir les impies, afin que vous croyiez en Dieu et en Son Prophte, pour que vous lassisitez, que vous lhonoriez en lui gardant un grand respect, que vous clbriez les

  • louanges de D