2ème conférence du 16 avril 2016 cancer colorectal

Click here to load reader

Post on 10-Jul-2016

2 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • CANCER COLO-RECTAL (CCR)

    Pr M. TAIEB Facult mdecine AlgerAvril 2016

  • Introduction Incidence: 40 000 nouveaux cas par an3e rang des cancers Incidence augmente avec l'age16 000 nouveaux cas chez les + de 75 ansGravit = 16 000 dcs par anTaux de survie globale 5 ans = 50%80% polype adnomateux = lsion pr noplasique

  • pidmiologie1. Incidence en France 40500nouveaux cas en 2011 (53% survenant chez l'homme) La probabilit de dvelopper unCCR au cours de la vie est de 5%.

    2. Distribution gographique Taux d'incidence duCCR est pass de 33,6 38,1 cas pour 100000 chez l'homme et de 22,8 24,5 pour 100000 chez la femme. USA, France: risque lev de cancer colique, risque plus faible pour Canada et l'Australie. 3. ge de survenue Personnes ges de 50ans et plus

  • pidmiologie4. Mortalit-survie cinqans

    17500dcs estims en 2011

    Taux de survie un et cinqans: 79 et 56%.

    La survie relative cinqans diminue avec l'ge, passant de 63% chez les 15-44ans 51% chez les 75ans et plus.

  • pidmiologie

    Le cancer colorectal est rare avant 50 ans

    Lincidence augmente rapidement partir de 50 ans.

  • Cancer colorectalUne incidence qui augmente

    + 50%

    1975 1985 1995 2000

    24 90026 200 33 400 36300

  • Anatomopathologie

    La majorit des cancers drivent de polypes

    Adnocarcinomes 95% des cas

    Evolution: .extension ganglionnaire puis mtastases (foie+++, poumon, carcinose pritonale) . Cancer rectal: extension locale ++

  • Facteurs de risque et tats prcancreuxSquence adnome-cancer Dans environ 60 80% des cas, lesCCR se dveloppent partir d'une tumeur pithliale bnigne appele adnome.

    Polype, pdicul ou sessile ou une lsion plane

    Prvalence des adnomes : leve dans la population gnrale et 20 33% des personnes ges de 65 74ans sont porteuses d'adnomes.

  • Facteurs de risque et tats prcancreux1. Squence adnome-cancer Risque de cancrisation de l'adnome lev si:

    Nombre d'adnomes est suprieur ou gal 3; Adnomes dits avancs: taille suprieure ou gale 1cm (10% des adnomes). Contingent villeux suprieur 25%. Dysplasie de haut grade. La transformation se fait environ sur une dizaine d'annes.

  • Transformation maligne prsente 0,3% des adnomes de moins de 1cm, 9% des adnomes de 1 2cm 28% des adnomes de plus de 2cm. Un quart des adnomes ayant atteint 1cm de diamtre se transformeront en cancer au cours de la vie.

  • Facteurs de risque et tats prcancreux2. Facteurs hrditaires et gntiquesGroupe risque trs lev de dvelopper un cancer colorectalGroupe risque lev de dvelopper un cancer colorectalGroupe risque moyen de dvelopperun cancer colorectal

  • Groupe risque trs lev de dvelopper un cancer colorectalGroupe risque lev de dvelopper un cancer colorectalGroupe risque moyen de dvelopperun cancer colorectalLa polypose adnomateuse familiale+ de 15polypes adnomateux colorectaux synchrones ou mtachrones GneAPCAntcdent personnel deCCR Antcdent personnel d'adnome avancAntcdent familial au premier degr de CCRAntcdent familial d'adnome suprieur 1cm survenu avant 60ans. Maladie inflammatoire chronique intestinaleCholangite sclrosante primitive associeCholecystectomie Sujets de plus de 50ans des deux sexes.

    Le syndrome de Lynch (ou syndrome HNPCC hereditary non polyposis colorectal cancer

  • Facteurs de risque et tats prcancreuxFacteurs alimentaires et mtaboliques diabte et l'insulinorsistance viandes rouges Calories, obsit Alcool et tabac

    Facteurs associs une diminution du risque de cancer colique Fibres alimentaires et vgtaux Activit physique Calcium et vitamineD Folates Traitement substitutif de la mnopause Aspirine et anti-inflammatoires non strodiens

  • Les polypesDefinitiond'un adnome=tumeur bnigne glandulaire correspondant un foyer circonscrit de dysplasiePdiculsPlans = surlvation de la muqueuse d'une hauteur < l'epaisseur d'une pince biopsieTaille: Petit 20mm

  • Rgle des 10% 10% de tous les polypes sont adnomateux

    10% des polypes adnomateux sont > 1cm

    10% des polypes adnomateux > 1 cm sont cancreux

  • Squence adnome-cancer Contingent villeuxDysplasie svreAdnome

    1000Cancer

    25> 1 cm

    10010 ans

  • Polype Adnomateux

  • Polype pdicul adnomateux

  • Adnome plan

  • Les polypes adnomateux

    Aprs 65 ans, un tiers de la population a des polypes adnomateux.

    Les cancers, comme les adnomes qui les prcdent, se dveloppent longtemps silencieusement sans symptme.

    Les gros adnomes et les cancers saignent le plus souvent de faon intermittente et occulte (environ 2 3 fois par semaine).

  • SymptomesAsymptomatiques (bilan d'une pathologie associe-depistage)Rectorragies balisant les selles(volumineux polype)Dshydratation hypokaliemie (adnome villeux)

  • Circonstances de dcouverte du CCRColoscopie (demande individuelle-hmoccult +lors d'une compagne de dpistage)SymptomesEvocateurs = rectorragies qui imposent un TR et une endoscopieNon spcifiques=troubles du transit de modification ou d'apparition rcente-douleurs abdominalesSignes gnraux-complications-mtastases

  • Signes gnrauxAmaigrissement et AEG = tardifs parfois rvlateurs

    Anmie frriprive (CC droit)

  • ComplicationsOcclusion digestive( colon gauche)

    Pritonite par perforation

  • Dmarche diagnostiqueInterrogatoire Facteurs de risque

    Prsence de comorbidits des antcdents personnels et familiaux sur les troisdernires gnrations et leur ge de survenue (CCR, adnome, cancers appartenant au spectreHNPCC, PAF).

  • Dmarche diagnostiqueExamen clinique

    Evaluation de l'tat gnral et nutritionnel (scoreOMS ou chelle de Karnofsky, taille, poids, indice de masse corporelle)

    Examen de l'abdomen et touchers pelviens

    Palpation des aires ganglionnaires ( la recherche d'une adnopathie sus-claviculaire gauche de Troisier).

  • Dmarche diagnostiquesous anesthsie gnrale aprs une prparation colique mcanique et vrification de l'hmostase.Complte (jusqu' la dernire anse ilale) sauf en cas de tumeur non franchissable. Biopsies ralises en zone pathologiqueLa coloscopie Bilan radiologique

    Aider au diagnosticGuider la dcision thrapeutique en effectuant un bilan d'extension locale, distance et en recherchant des critres de non-rscabilit;et assurer la surveillance post-thrapeutique.

  • Bilan pr thrapeutiqueBilan cliniqueExamens paracliniquesEchographie abdominale+/-TDM et RP completer par TDM en cas d'image douteuseDosage ACE n'est pas recommande en l'absence de mtastasesEcho endoscopie rectale(localisation-taille-degr extension parietale et GG)IRM pelvienne(bilan locorgional prcis)

  • Lantigne carcino-embryonnaireIl est produit par la muqueuse intestinale durant lembryogense et la vie ftale

    Il peut tre accru chez les fumeurs sains Il est essentiellement utilis pour le monitoring thrapeutique des cancers colorectaux, des cancers gastriques, des cancers du sein et des carcinomes bronchiques

  • COLOSCOPIE

  • La coloscopieExamen de choixDtection et le dpistage des CCRElle visualise la tumeur, permet de la dcrire et de raliser des biopsiesIl faut prciser la localisation tumorale et la distance par rapport la marge anale en cas de tumeur du rectum

  • K du sigmode (douleur et rectorragies)

  • Anmie : T colique en lobe doreille

  • Lavement barytN'est plus examen de 1ere intention

    Mconnait 25% de cancer et polypes plus de 1cm

  • Lavement baryt

  • Aide au diagnosticSi coloscopie diagnostique COMPLETE: aucun examen d'imagerie n'est recommand pour le bilan diagnostique et local d'un cancer du clon. Si colonoscopie incomplte (tumeur stnosante ou CI la coloscopie): 1. le lavement colique n'a plus de raison d'tre. 2. Remplac par le scanner.

  • Coloscanner l'eauSon objectif est d'identifier la prsence d'un cancer colique et non pas la prsence de polypes. Il est donc ralis sans prparation colique de propret. Il est pour ces raisons plutt rserv aux sujets trs gs.

  • Coloscopie virtuelle par scanner Examen non invasif En cas de coloscopie incomplte (tumeur stnosante non franchissable, raisons techniques), Chez les patients refusant la coloscopie et en cas de contre-indication mdicale la coloscopie. Il n'a pas encore sa place pour le dpistage du cancer du clon.

  • Ncessite une prparation Tolrance idem coloscopiePas danesthsieRadiations CoteuxPas de standardisationExpertise techniqueNon recommande dans le dpistage de masse du CCR Coloscopie virtuelle

  • Coloscopie virtuelleIndications:Coloscopie incomplte (5%)Refus par le patient aprs informationComorbidits (cardio-respiratoires+++) compromettant la scurit de la coloscopie

  • Colonoscopie virtuelle

  • Bilan d'extension locale et distance (TNM) Extension locale (TN)

    Extension distance (M)

  • Exemple d'une volumineuse tumeur bourgeonnante du ccum (flche blanche pleine) au coloscanner. L'examen met en vidence un envahissement de la graisse pricolique (stadeT3) (flche blanche en pointill) et la prsence d'un ganglion de plus de 1cm (tte de flche blanche).

  • MtastasesFoie +++

    Parfois pulmonaires ou pritonales

  • Mtastases

  • Mtastases hpatiquesLsions hyperchognes lultrason qui signent le plus souvent des mtastases dun cancer colo-

View more