24 juillet 1898 yacht royal

Download 24 juillet 1898 Yacht Royal

Post on 31-Jul-2015

336 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Quelques articles d'époque et entre autre sur le Yacht du Roi

TRANSCRIPT

Sam.-Dim. 213 & 34 Juillet 1898.

Le numro

centimes

Ostende, 3mc anne. N 92.

TLPHONE :fi23, Rdaciiofl. - K 45, AinislralionOstende, 6 fr. par an; Belgique, 8 fr. par an ; tranger, le port en sus. En parcourant les travaux nous remarquons encore une canalisation de trois kilomtres de tuyaux destins distribuer ,aux nombreuses machines vapeur l'eau ncessaire leur alimentation ; cette eau prise au canal de Bruges est refoule dans un vaste rservoir plac huit mtres de hauteur, d'o elle est conduite aux diffrents ateliers. Un dtail qui permet de jugerde l'importance de cette canalisation, c'est que les tuyaux ont un diamtre intrieur de -17 1/2 centimtres. Au canal de Bruges, entre le pont de la Chapelle et celui du chemin de fer, les entrepreneurs ont tabli un appontement de 150 mtres de longueur pour y dcharger les nombreux bateaux d'intrieur qui amneront les matriaux pondreux; ce dbarcadre est reli aUx chantiers par une voie ferre. . Pendant que tous ces travaux prparatoires s'excutent, on a - dj entam certains travaux dfinitifs, notamment le creusement du bassin canal et du bassin au bois qui suivent le- grand bassin flot et le relient la drivation du canal de Bruges; on y fait en ce moment 2,000 mtres cubes de terrassements par jour. Ce travail se fait par entreprise et est divis entre plusieurs brigades. Chacune de celles-ci, forte de 12 hommes commands par un chef, reoit 12 wagonnets, un che: val et 400 mtres courants de voie ferre. Leur labeur est certainement trs dur et jl exige des conditions toutes spciales; eri effet, n'est pas terrassier qui veut, et mal^^J'lg^rqu'dir-fait des terrassiers;itteri's'j ceux-ci ne valent ;ps'les terrassiers flamands, surtout ceux du nord de l-Fjanv dre Orientale'et de la rgion qui s'tend au nord d'Anvers. Les terrassiers flamands sont ls meilleurs du monde, telie^eiriseigne que les entrepreneurs belges de'gNinds, travaux l'tranger les font venir jusqu'en Roumanie et en Russie. Le creusement du bassin au bois et du grand bassin flot se fera entirement sec, de mme que ; la construction de recluse De Mey. .Pour le bassin flot on employer un grand excavateur qui courra sur un rseau de voies ferres rayonnant dans tous les sens et chargera les terres dans de grands \yagons que des locomotives viendront en- = lever au fur et . mesure. , ;; Pour la construction de rcluse De Mey on devra creuser huit mtres sous l niveau actuel du fond du bassin de chasse de l'cluse franaise et battre alors des pilotis de 13 mtrs de longueur; naturel-., lement, cette profondeur, l'eau affluera en quantit. Pour neutraliser cet inconvnient, une pompe centrifuge de 25 centimtres de diamtre, actionne par l'lectricit, enlvera ces eaux qui seront recueillies dans un puisard mtallique. Ces eaux seront conduites directement dans Savant-port. Nous continuerons tenir nos lecteurs au courant de l'tat d'avancement des travaux maritimes. A. de P. Eureau : 50, Rue d'Ouest, Ostende.

Administrateur-Grant ALB. BOUCHERY.

Troisime et quatrime pages, forfait. Oliro et demande, 50 centimes les quatre lignes.tails. L'an dernier, ajoute-t-il, nous avions au milieu de nous votre ancien prsident, que nous regret tons bien sincrement de ne plus voir ici. Il tit membre honoraire du Royal Victoria Club. Je propose de dcerner ce titre M. Mersch, le prsident de votre comit organisateur. Cette proposition est accueillie par de trs chaleureux applaudissements et tous les yachtmen, aprs trois Uurrahs, entonnent en chur le traditionnel : He is a jolly good fellow, And so say ail of us. Et la crmonie se termine au milieu de l'animation gnrale. Bientt nos excellents bles prennent cong du Prsident et de la commission en disant tous l'anne prochaine. ,** El voil donc Ja semaine do Rgates finie. Ces ftes si intressantes, auxquellesonattache avec raison une trs grande importance, ont russi cette anne mieux que jamais. Elles ont t organises dans la perfection ; elles ont t suivies par un nombre de yachtmen plus considrable que prcdemment; eutin elles ont t favorises par un temps souhait. Les rgates font partie intgrante des ftes de lasaiion; elles y occupent une place bril laute et on peut augurer que, vu le grand succs de cette anne, elles seront d'anne en anne mieux suivies. Il convient de fliciter tout particulirement M. Meivch,prsident, MM. AU". Golder.et Aug. liorgers, secrtaires et M. Ch. Van Iseghem, prsident de la Socit littraire, qui avec une persvrance et une tnacit exemplaires, avec une ardeur et un dvouenientsans bornes, travaillent .-i ardemment l'organisation et la rus?iiodt!< grandes rgates internationales d'Ostoiule. Inuilc do" les engager continuer dans i-elle voie, car lu (uss est garant de l'avenir t-t loin l; monde sait que lu ville d'Osiemle pout c.nnpter sur eux por les voir luire fucoro plu* Cl mieux, si cela est possible. ' A. DE P.

o

Oui N'ENTEND QUI/NE CI-JCHE ..v ^....... JON ^^

AVIS.Le prsent numro est accompagn d'un supplment.'. .*. .r

'

'

''

:

'

:

:__

Nos Installations maritimes.:

\

L'tat des travaux.

:

feien de plus intressant pour ceux qui se ^proccupent d cette importante qus^ ton des installations nouvelles du port (Vstendeo que d'aller de temps autre faire un tour aux vastes chantiers de MM. GQppjeirsv Gbx, Bftar, AVatrin et Garspel. Ces- ciantiers -qu'on pbut avec beaucoup de .raison qualifier de vastes couvrent^ en. effet, une superficie d'environ 200 hec- - . - . - ~ ^i^pi njuV tait, il "y; :a peu^'de; ^jburs, 'jjti;^ de .l'ar^t actuel, erifre ls nouvelles huet volumineuse masse caissoru Celui-ci seryira pour l'^trjcit aya du grand mur d quai de /'^Y^^port agrandi. :;Avpr6;xiinit on tablit sur piliersj la voie de lancage pour les caissns.qui seront tous monts en cet (endroit et conduits, de. l vers les emplacements o ils doivent ^re fljs., ^ ^ Plus 'loin,' 800 mtres de la, glesur / la; 'rive est de l'rrire-port ljrv on travaill ? aux : fouilles pour issenient de/ la, cule de droite du pont qui reliera ls deux rives du , futur ayant-port et servira aux cpmmni;atiQns5 entre la ville et le quartier du .^ -On- sait que le pont actuel dispadsj'achyenient du nouveau pont. ^ Elus 'loin encore, au milieu des terrains da$? lesquels on creusera le grand bassin dfe^se de 85 heptares, quatre machines sont installes porla fabrication des millionsi de briques qui seront ncessaires ces^grands travaux. En ce moment on en confectionne 15QJOOQ par jour, D'autres machines sont installes sur la rive ouest dje rarrirerport, derrire les niaisons du 'on fait l les briques pour . ls perrs du bassin au bois ' A vrai dii* le nombre des ouvriers employs aux chantiers e dpasse gure les six cente; c'est qu'on en est encore aux travaux prparatoires; ceux-ci seront ter' mines tre* prochainement. Ces travaux .prparatoires comportent toutes sortes d'installations qui sont indispensables pour permettre l'excution facile, rapide et rgulire des travaux dfinitifs. '"' Parmi ces installations signalons l'atelier de rparation pour ls machines; tous les otils y seront actionns par l'lectricit ; nous avons remarqu l des machines perforer, des raboteuses,' des poinonneuses qui vont perforer, raboter, poinonner les grosses pices de fer, tles, poutrelles, etc., avec une facilit, une aisance dont on a pein se rendre compte. A cte de cet atelier on travaille au placement des machines qui comprimeront et refouleront l'air dans les caissons ; une installation semblable est tablie sur la mme rive ouest prs de l'endroit o sera construit le grand pont. Non loin del on lve l'usine qui pro duira l'lectricit ncessaire l'clairage des travaux et surtout mettre en mouvement toutes les machines, tous les outils dont on se servira ; puis viennent les curies et les vastes magasins chaux qu'une voie spciale raccorde au rseau du chemin de fer de l'Etat.

Elle est construite en-acier el elle porte deux mts piblg^rs en sphooner. Dans l'entre-pont'-et l'avant SQ trouvent une grande salle--manger surmonte d'un dme orn de vitraux polychromes ainsi que quatre cabines de luxe, un olVice et. une salle de bains. A l'arrire sont amnags les appartements du propritaire, des cabines pour les invits, une cabine pour femmes de chambre, etc. Le centre (lu pont principal \est occup par un grand rouille '.tout le milieu comprend ls cuisines, la lingerie, la-bu.'uulerie, et des offices; la cabine du capitaine, un salon et une salie de lecture occupent l'extrme avant de ce roufHe, dont l'arrire comporte un boudoir et un becond salon. Tous les appartements sont garnis et meubls avec une richesse extraordinaire et ils sont clairs la. lumire lectrique. Le navire est muni de 2 hlices mises en mouvement par une paire de machines quadruple expansion construites par MM. David Ro\yan & Son. Son a.rmeincnt comporte 2 canots vapeur et 2 cutters de course indpendamment des embarcations ordinaires de sauvetage. La Margarita-'A fait ses essais sur la Clyde le GciotH 1896avec plein succs: au tirage naturel elle a fourni 14-nuds de vitesse et au tirage forc 10 1/2 noeuds (30 1/2 kilomtres l'heure); aucune vibration n'a t prouve parait-il, dans le navire au cours de ces essais. Le Roi vient de donner i son nouveau Yacht le nom~ 'Alberto';,il est donc probable que le prince Albert en devipndra plus tard l'heureux propritaire: Souhaitons notre Souverain et son altesse royale de faire son bord de nombreux et d'intressants yoyag'es. :. Cep'e.njJajiJ.qu^il nous/so.!t.perniis.de/ter.miner. ntre article par un" respectueux Tgretj* cl.i.de voir 1' Alberta porter Je pavillon britannique et embarquer un quipage anglais. Notre Souverain ne veut-il donc, aucun prix, se confier nos marins? Si tel est le cas, ne vonsTnpus pas tirer desonattitude une bonne et salutaire leon ? Celle circonstance nous" en rappelle une au tre : l'poque de la dgnrescence de notre service de paquebots, S